Avis du vol Bangkok Airways Chiang Rai Bangkok en classe Economique

Compagnie Bangkok Airways
Vol PG 232
Classe Economique
Siege 15E
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:20
Décollage 03 Aoû 17, 09:45
Arrivée à 03 Aoû 17, 11:05
PG   #28 sur 96 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 122 avis
Patou974
Par 501
Publié le 2 septembre 2017
Bonjour à toutes et à tous,

C’est après quelques jours passés à Chiang Rai et dans sa province que je prends le chemin du retour :
RUN-MRU MK A330-200, le 26/07/2017
MRU-SIN MK A330-200, le 26/07/2017
SIN-BKK TG B777-300ER, le 27/07/2017
BKK-CEI PG A320, le 27/07/2017
CEI-BKK PG A319, c’est maintenant
BKK-SIN TR A320
SIN-MRU MK A330-200
MRU-RUN MK A340-300

Mon vol est prévu à 9.45 h.

Comme mon dernier hébergement se trouve au centre-ville de Chiang Rai situé à seulement 15 minutes de l’aéroport et que mon moyen de transport est tout assuré de par la location de voiture que j’ai prise, c’est donc à 8.15 h (oui c’est un peu risqué) que je plie bagages et prend la direction de l’aéroport, non sans m’arrêter un instant dans une station-service pour faire le plein. Un coup de fil au loueur pour lui dire que j’arrive et direction la porte 1 des départs où il m’attend.

Ah, le prix de l’essence en Thaïlande ! 27,23 THB le litre, soit environ 0.70 centimes !
photo 20170803_083406

Et zut ! A quelques centaines de mètres du terminal, embouteillage et ça n’avance presque pas ! Il est 8.41 h, le stress monte… En effet, l’accès à l’enceinte de l’aéroport se fait par un check-point et aussi par la délivrance d’un ticket pour le stationnement. C’est un passage obligé. Heureusement que tous les véhicules ne sont pas inspectés. Je constate que la file de gauche avance contrairement à la file de droite. Je tente. Après tout, je n’ai pas besoin de ticket puisque mon loueur a une représentation permanente au sein de l’aéroport. Je verrais bien.
photo 20170803_084155

Et heureusement que j’ai tenté !

A 8.50 h, je rends les clés au loueur après une rapide inspection de celui-ci pendant que je récupère mes valises. A 8.55 h, je passe le premier PIF pour accéder à l’enceinte du terminal. A cette occasion, les bagages destinés à être enregistrés en soute sont sécurisés par une bande adhésive. Tous ceux qui accèdent au terminal passent par ce PIF. Ca va très vite et ils sont efficaces car déjà détectés une fois une batterie que j’avais oublié dans le checked luggage et une fois une raquette électrique anti-moustiques que j’ai voulu rapporter.

L’agence Bangkok Airways se trouve presqu’en face du PIF de la porte 1
photo 20170803_090221

La compagnie de par le slogan apposé sur sa façade me suggère de l »Happiness throughout the journey », je verrais bien ce qu’il en est.

Direction sans tarder vers les comptoirs d’enregistrement à une dizaine de mètres où l’accueil avec le sourire est de rigueur et les formalités rapide mais où l’agent m’a quand même demandé si j’avais une correspondance à Bangkok. Par l’affirmative, je lui montre mon vol suivant qu’elle s’empresse de noter sur mon dossier. Les services de PG vont-ils au-delà de ceux proposés par les autres compagnies aériennes ? Je le savais déjà pour le salon offert à tous les passagers et je vais découvrir un autre aspect de PG en salle d’embarquement.

Par ailleurs, en ayant vu l’annotation manuscrite du salon sur mon billet électronique, elle s’excuse car ce salon n’existe plus à CEI. Tant pis. En fait, je l’avais vu auparavant dans le prolongement des boutiques dans la zone publique.

A 9.00 h, tout est bouclé et je suis prêt à passer en airside
photo 20170803_090302

Mais ce ne sera pas pour tout de suite car l’accès de la salle d’embarquement est refusé à tous les pax, et ensuite évacuée car des personnalités importantes vont débarquer.

Je décide donc de flâner.

Comme je le disais dans un de mes précédents FR, l’aéroport international de Chiang Rai, nommé Mae Fah Luang est un petit aéroport qui reçoit environ 20 à 25 vols quotidiens majoritairement en provenance des 2 aéroports de Bangkok. Je l’apprécie particulièrement du fait de sa petite taille, de son niveau de services avec un personnel très majoritairement courtois, où il n’y a quasi jamais d’attente aussi bien pour l’enregistrement bagages, que pour les contrôles de sécurité en vol domestique ou l’immigration en plus pour les vols internationaux, que pour la livraison des bagages, l’attente pour les taxis ou autres moyens de transport… Il y a suffisamment de boutiques en zone aéroport et tous les services nécessaires comme les bureaux de change, La Poste… et où les prix ne sont pas abusifs.

Le hall du terminal est séparé en 2 dans le sens de la longueur, sur une partie de sa longueur justement, par des boutiques

photo 20170803_091734photo 20170803_091741photo 20170803_091800

A 9.20 h, voyant les pax commencer à se mettre en file devant l’accès à la salle d’embarquement, j’en fais de même. Il y a plus de policiers et de militaires qu’un jour normal
photo 20170803_092010

Hommage au nouveau Roi qui sera officiellement couronné dans 2 mois
photo 20170803_092058

Quelques minutes après avoir débarqué dans la salle d’embarquement, une mauvaise nouvelle arrive : le vol est retardé d’1 heure ! Ce ne sera pas le seul vol retardé mais il m’a semblé un peu moins pour les autres compagnies. Mais je pense qu’à l’enregistrement, les agents étaient déjà au courant d’où la question de savoir si j’avais une correspondance
photo 20170803_092812

La salle d’embarquement pour les vols domestiques commence tout juste à se remplir
photo 20170803_092932photo 20170803_092944

Pour les dernières photos souvenirs…
photo 20170803_095312

L’accès gratuit au Wi-Fi est possible et quelques rares bornes de recharge sont disponibles mais uniquement par USB, du moins je n’en ai pas trouvé par secteur
photo 20170803_095346

¾ d’heure plus tard, la salle d’embarquement est quasi-pleine
photo 20170803_101215

Les sièges prioritaires sont respectés malgré cet afflux de passagers
photo 20170803_101241

En entendant des passagers français discutés autour de moi, je comprends pourquoi PG nous a demandé si nous avions des correspondances. En effet, certains se sont vu attribuer des Priority Lane pour BKK car leur correspondance était trop proche de l’arrivée tardive de PG.

J’en profite pour demander à une hôtesse PG qui passait par là si ma correspondance n’allait pas souffrir de ce retard car je ne vois toujours pas l’avion et je m’inquiète et donc, après quelques minutes, elle vient me rassurer en me disant qu’ils ont bien noté ma correspondance et que ce ne sera pas un problème. Niveau de services top car elles étaient très sollicitées !

A 10.30 h, une autre « mauvaise » nouvelle arrive, la porte a changé. Ce n’est plus la 1 mais la 3 ! Heureusement que la salle d’embarquement n’est pas très grande et que toutes les portes sont à proximité
photo 20170803_103829

A 10.40 h, un agent PG qui m’avait vu discuté avec l’hôtesse m’annonce que l’embarquement va bientôt commencer, avant que cela soit annoncé au micro. De toute façon, je ne suis plus pressé car j’ai enfin vu l’avion sur le tarmac. En retournant chercher mes affaires, j’annonce aussi à une famille française qui s’inquiétait, que l’avion était arrivé et que nous allions embarquer. Etonnement d’entendre un compatriote et remerciements
photo 20170803_104407

La magnifique hôtesse PG nous indique la voie à suivre
photo 20170803_104531

Mon avion est bien là. Prêt au départ, Thai Lion Air qui a embarqué ces passagers juste avant nous
photo 20170803_104645photo 20170803_104725

Et voici la raison de la perturbation du programme des vols de ce paisible aéroport du nord de la Thaïlande
photo 20170803_104742

Passerelle aveugle
photo 20170803_104803

L’intérieur de cet A319 est différent de celui de l’A320 pris auparavant. Il est vrai que PG profite quelque fois d’opportunités pour acquérir ses avions
photo 20170803_104945

Places issues de secours
photo 20170803_105002

Ma place
photo 20170803_105009

L’avion cause de tous les retards, bien gardé
photo 20170803_105153

Le pitch qui semble un peu plus court que sur l’A320 de mon vol BKK-CEI
photo 20170803_105235

Il n’y a pas d’IFE mais il y a une grosse boîte sous les sièges. A quoi cela correspond-il ?
photo 20170803_105244

Siège Recaro ?
photo 20170803_105326

La tablette
photo 20170803_105356

Le contenu de la pochette rigide :
photo 20170803_105937

Les consignes de sécurité en 3 langues


Les magazines, dont 1 dédié au shopping et à l’IFE
photo 20170803_105624

Une serviette rafraichissante est distribuée. Toujours utile
photo 20170803_105433

Enfin à 10.56 h , on repousse
photo 20170803_105630

Le plafonnier
photo 20170803_105927

Les arrivées et les départs se succèdent dû au chamboulement du programme des vols
photo 20170803_110014

Et à 11.05 h, nous décollons enfin, avec 1 heure et 20 minutes de retard
photo 20170803_110525

Ascension rapide
photo 20170803_110652

Tous les passagers semblent collés à leur fauteuil
photo 20170803_110934

Et 5 minutes plus tard, au-dessus des nuages
photo 20170803_111043

La « petite » flotte régionale de PG et la fréquence des destinations
photo 20170803_111222

Les vols plus lointains sont opérés en partage de codes avec 11 autres compagnies
photo 20170803_111504

Le service débute 10 minutes après le décollage, en 3 temps…
photo 20170803_111747

…avec la distribution d’un repas chaud,
photo 20170803_111856

Couverts en métal, cure-dents et « cuillère » en bois pour le café/thé se trouvent dans la serviette
photo 20170803_111944

Le repas est donc adapté à l’heure du départ, en l’occurrence un petit-déjeuner
photo 20170803_112156

Qui présente bien et qui sent bon et qui était très bon, omelette accompagnée de pommes de terres, tomates, fromage fondu, olives et épinards (il me semble). Les fruits et le petit cake à la banane ont aussi été engloutis
photo 20170803_112202

Par contre toujours la présence de LE jus d’orange de Bangkok Airways, servi dans un deuxième temps
photo 20170803_113235

Suivi par le thé et le café.

Nous sommes à ½ heure de vol
photo 20170803_113251

Le sac vomitoire
photo 20170803_113916

Publicité pour le programme de fidélité de PG, FlyerBonus, donnant droit à 10 kg supplémentaire dès la souscription
photo 20170803_114133

La descente a commencé
photo 20170803_115239

La banlieue de Bangkok, au nord de l’aéroport
photo 20170803_120405

Atterrissage proche
photo 20170803_120540photo 20170803_120545

Au fond, Suvarnabhumi airport
photo 20170803_120556

Atterrissage à 12.06 h, soit après 1 heure et 1 minute de vol
photo 20170803_120617

Nous croisons à nouveau le même Boeing 787-8 de TG – immatriculé HS-TQD - cloué au sol en attendant le remplacement d’un de ses moteurs Rolls-Royce Trent 1000, à l’usure prématurée de certaines aubes de turbine (Problème touchant d’autres compagnies, comme ANA).

De profil droit
photo 20170803_121044

De derrière, où l’absence du moteur gauche se voit
photo 20170803_121112

De profil gauche, il n’y a pas photo LOL
photo 20170803_121150

Et c’est à côté de lui que nous nous garons, ce sera donc un débarquement par paxbus
photo 20170803_121153

Au revoir siège
photo 20170803_121258

La sortie est rapide, les paxbus nous attendent
photo 20170803_121644

Une vue d’un réacteur et de Suvarnabhumi
photo 20170803_121649

Il n’a pas été possible de faire rentrer l’avion sur la même photo
photo 20170803_121704photo 20170803_121718

Une autre vue d’un réacteur
photo 20170803_121739

L’escalier couvert utilisé pour le débarquement
photo 20170803_121814

A peine le débarquement terminé et tous les passagers dans les 2 paxbus que le personnel d’entretien investit l’A319.

A319-132, immatriculé HS-PPR, qui a rejoint la flotte de Bangkok Airways tout récemment, le 26/07/2017. Mais il est en réalité âgé d’un peu plus de 12 ans et a changé de propriétaire plusieurs fois, Independence Air (qui n’existe plus depuis le 05/01/2006), Air Berlin, TAM puis LATAM Brasil. Il est équipé de réacteurs IAE V2524-A5.
photo 20170803_121913

Et voici la vue de face de HS-TQD
photo 20170803_122003

Un autre PG, au contact
photo 20170803_122032

Notre promenade durera un peu moins de 5 minutes.

La livraison des bagages est prévue au tapis 2
photo 20170803_122751

5 minutes d’attente
photo 20170803_122814

Au final, j’aurais récupéré mes bagages 25 minutes après avoir débarqué. C’est à peu près le temps que je constate sur un vol domestique.

Mon prochain vol pour Singapour est dans environ 2 heures, c'est sans plus tarder que je me dirige vers l'étage des départs… La routine…
Afficher la suite

Verdict

Bangkok Airways

8.3/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements7.0
Restauration9.0

Chiang Rai - CEI

9.1/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services9.0
Propreté9.0

Bangkok - BKK

8.9/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol toujours agréable jusqu’à présent pour une liaison régionale d’1 h à 1 h 15, avec un service correct et des PNC toujours souriants. Le catering est très bien et m’a étonné du fait que la collation soit adaptée à l’horaire de vol. L’aménagement de la cabine est correct. L'absence d'IFE n'est pas un problème sur cette durée de vol.

Le rapport qualité/prix est excellent pour cette compagnie au prix promotionnel de dernière minute de mon billet à 1300 THB, soit moins de 35 €, l’aller simple incluant 20 kg de bagages, une collation chaude et des boissons, le choix de siège standard et un très bon service. La disparition du salon à CEI n’est pas vraiment préjudiciable car l’aéroport n’est pas très grand et l’attente n’est pas non plus importante en temps normal, seul le fait qu’il n’y ait plus de collation offerte par PG l’est. Se soucier des correspondances des passagers quel qu’ils soient en cas de retard est un plus appréciable.

En tout cas, j’ai été ravi de mon vol malgré le retard.

Informations sur la ligne Chiang Rai (CEI) Bangkok (BKK)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Chiang Rai (CEI) → Bangkok (BKK).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Bangkok Airways avec 7,7/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.