Avis du vol easyJet Barcelona Geneva en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol EZ1408
Classe Economique
Siege 17F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:30
Décollage 22 Aoû 17, 17:00
Arrivée à 22 Aoû 17, 18:30
U2   #13 sur 23 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 769 avis
Ticou
Par 390
Publié le 17 septembre 2017

INTRODUCTION


Bonjour à toutes et à tous,

Je vous ai récemment fait le récit de mon vol aller entre Barcelone et Genève avec EasyJet. N'ayant pas décidé de rester vivre en Catalogne, et aimant bien écrire, je me permets de vous compter le vol retour entre les deux villes précitées, même s'il s'agit d'un vol très classique sur une compagnie low cost.

BARCELONA EL-PRAT


Après avoir passé quelques jours agréables dans la capitale catalane, il est malheureusement temps de rentrer en Suisse. Nous quittons notre hôtel vers 13h45 pour rejoindre la station de Maria Cristina sur la L3 du métro qui nous emmène rapidement à la Zona Universitària qui est le point de départ de la ligne L9 Sud (métro automatique) faisant le trajet jusqu'à l'aéroport d'El-Prat en 30 minutes environ.
photo bcn 1photo bcn2photo bcn3
Nous sortons donc du métro à 14h35 mais devons encore marcher une bonne grosse dizaine de minutes jusqu'au Terminal 2C. Pour les connaisseurs, celui-ci se trouve véritablement à l'extrémité de l'aéroport et accueille exclusivement des compagnies pratiquants des prix bas. La signalétique n'est pas excellente mais nous connaissons les lieux depuis notre arrivée et ne nous perdons pas en chemin.

Arrivés au Terminal 2C, nous entrons dans le bâtiment et constatons que la file d'attente n'est pas trop grande. Nous devons attendre une quinzaine de minutes pour déposer notre valise de 19.0kg. L'employée d'EasyJet fait son travail rapidement et nous annonce que le vol est annoncé à l'heure, ce qui est toujours appréciable, tout en faisant l'effort de nous parler en français. Voici d'ailleurs le tableau des vols :
photo bcn4
Nous montons les escaliers en direction de la sécurité alors qu'il est 15h20. Nous avons du temps avant le départ de notre vol mais il n'y a pas grand chose à faire de ce côté du terminal (de l'autre non plus certes). Le temps d'attente n'est pas grand. Quelques jours avant le départ, nous étions un peu inquiet en raison d'une grève illimitée mais le mouvement a été suspendu à la suite des attentats sur les Ramblas. Je dépose donc mes affaires dans le bac prévu à cet effet et passe à travers le portique qui sonne. J'ai de nouveau eu droit à un test anti-explosif mais, contrairement à Genève, l'employé s'est montré très impoli et ne s'est pas soucié de savoir si je parlais espagnol (ce qui n'est pas le cas) et agitait les bras dans tous les sens. Je lui ai quand même souhaité une bonne journée avec les quelques mots de catalan que je connais.

A ce stade du flight-report, je me permets de vous poser une petite question, en relation avec le Terminal 2C de Barcelone, qui est restée sans réponse pour ma part : lorsque vous faites des achats pour un certain prix en Espagne, il est possible de demander le remboursement de la TVA ibérique si les achats quittent l'UE. La Suisse n'étant pas dans l'Union Européenne, il nous aurait été possible d'en profiter en présentant nos quittances et les produits en question au bureau des douanes. Le problème est que nous n'avons rien vu de tel dans le Terminal 2C (et nous ne voulions pas nous amuser à courir dans tout l'aéroport pour trouver cet endroit). Certains lecteurs en savent-ils plus à ce propos pour ce Terminal ? Merci d'avance.

Une fois la sécurité franchie, il faut passer par un duty-free de petite taille. Hormis ce magasin et un kiosque à côté, il n'y a rien à voir dans ce Terminal 2C ! Cela me change de JFK (où je suis passé en avril) mais évite au moins les dépenses inutiles. On se sent vraiment à l'écart du reste de l'aéroport. J'en profite pour faire une photo de deux avions d'une autre compagnie à bas prix et pour passer aux toilettes qui sont propres.
photo bcn5photo bcn6photo bcn7
Nous devons attendre quarante minutes avant de connaître la porte exacte de notre vol et patientons en lisant et en profitant du wi-fi de l'aéroport. Nous nous déplaçons en temps voulu vers le porte R11.
photo bcn8

VOL EZ 1408


Notre avion arrive vers 16h10 de sa destination précédente. L’embarquement ne va pas tarder à commencer et une file commence à se former. L'agent responsable de la porte vérifie en avance la concordance des pièces d'identités avec les billets afin de ne pas perdre trop de temps pour avoir accès au jetbridge. Nous pénétrons dans l'appareil du jour, un A319 portant l'immatriculation HB-JYI. Ce dernier a été livré en juin 2011 à EasyJet et opère depuis deux ans pour EasyJet Switzerland.

Nous sommes accueillis très poliment par l'équipage francophone et rejoignons rapidement nos places 17E et 17F. Nous nous retrouvons donc sur le côté droit de l'avion, au niveau de l'aile. Pendant que les passagers s'installent, le personnel au sol s'affaire avec les bagages et également pour ravitailler l'appareil en kérosène. Un groupe de trois personnes juste derrière nous va d'ailleurs débattre pendant 10 minutes pour comprendre pourquoi ils avaient les mêmes numéros de place qu'à l'aller sans pour autant se retrouver au même niveau dans l'avion…
photo bcn9
Contrairement à l'aller, les annonces sont faites en français et en anglais. Le pilote nous annonce un temps de vol d'une heure et quart jusqu'à Genève, sans aucune turbulence en raison de la météo radieuse sur l'Europe. Les consignes de sécurité sont effectuées par l'équipage, dans l'indifférence la plus totale d'une très grande majorité des passagers. C'est à ce moment que j'ai remarqué un phénomène particulier à l'avant de l'appareil : une sorte de "brouillard froid" semblait rentrer dans l'avion à quelques places. Je ne sais pas vraiment comment expliquer cela mais tout cela a disparu après quelques secondes de roulage.

Nous avons quitté la porte R11 à 16h52 très précisément. Je pensais donc que nous allions décoller très rapidement mais notre avion a roulé jusqu'à 17h15 pour arriver au seuil de la piste 25. Je dois avouer que le temps m'a paru un peu long sur le coup, n'étant pas habitué à un roulage aussi long. J'ai surtout vu des avions de Vueling, Ryanair et de Norwegian comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous.
photo bcn10photo bcn11photo bcn12
Notre A319 s'élance donc à toute vitesse et quitte le sol catalan au dessus d'une magnifique mer bleue. A peine la montée terminée, le PNC commence le service (payant comme d'habitude) afin de ne pas perdre une seule seconde sur un vol de si courte durée. De la réclame nous est même faite pour des articles détaxés avec un "rabais exceptionnel supplémentaire de 20%". J'en profite pour vous montrer la vue au décollage ainsi que les fiches de sécurité et les journaux disponibles à bord. Vous remarquerez peut-être d'ailleurs qu'une petite croix suisse figure sur les informations relatives à la sécurité.

Le vol se déroule bien et votre serviteur tente de se reposer quelque peu. Cela n'est cependant pas facile lorsque vous faites 1m93 et que vous n'avez quasiment pas de place mais cela fait, encore une fois, partie du jeu lorsque vous décidez de voler sur une compagnie low cost.
photo bcn17
L'annonce de la cabine nous annonçant le survol de Marseille à notre droite me réveillera et me permettra d'admirer les paysages jusqu'à notre arrivée en Suisse. La cabine est préparée pour l’atterrissage à 18h16. L'approche se fait au dessus du Lac Léman et il m'est possible d’apercevoir des villes comme Lausanne ou Nyon. Notre avion touche le sol de l'unique piste de GVA à 18h27 de manière assez brusque. Le roulage est court et nous pouvons assez rapidement quitter notre compagnon du jour.

GENEVE-AEROPORT


La zone des tapis roulants pour bagages est rapidement atteinte mais il faut attendre une petite dizaine de minutes avant de pouvoir récupérer notre valise. Celle-ci ne s'étant pas trompée de chemin, nous pouvons quitter l'aéroport vers 19h pour rejoindre la gare CFF juste à côté où le train nous mènera à notre destination finale.
photo bcn23photo bcn24photo bcn25
Finalement, comme pour le vol aller, j'ai également fait une capture d'écran du vol sur flightradar24 :
photo bcn26
Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.1/10
Cabine6.0
Equipage7.5
Divertissements5.0
Carte payante6.0

Barcelona - BCN

7.4/10
Fluidité7.5
Accès7.0
Services6.5
Propreté8.5

Geneva - GVA

7.8/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services6.5
Propreté9.0

Conclusion

EasyJet a fourni le job en nous proposant un court vol agréable, assez ponctuel, sans accro et avec un PNC sympathique.

Le Terminal 2C n'est vraiment pas terrible pour un aéroport d'une destination comme Barcelone. Je dois avouer que j'ignore si des agrandissements et/ou des changements sont prévus mais je suppose que oui vu que la fréquentation augmente de manière très importante ! Finalement Genève reste un aéroport sans charme mais qui fonctionne bien.

J'espère que vous aurez eu du plaisir à lire ce flight-report d'un vol à nouveau très banal selon moi ! J'espère que j'aurai la chance de reprendre l'avion dans un avenir plus ou moins proche, mais pour une destination plus lointaine et des vols plus intéressants. D'ici là, bien du plaisir à toutes et à tous !

Informations sur la ligne Barcelona (BCN) Geneva (GVA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Barcelona (BCN) → Geneva (GVA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est SWISS avec 7,8/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 413354 by
    ZuMzuM BRONZE 674 Commentaires
    Merci pour ce FR avec un récit agréable agrémenté de belles photos.

    A bientôt !
  • Comment 413520 by
    nicobcn TEAM GOLD 7448 Commentaires
    Merci pour ce FR :)

    Normal que le T2C ne soit pas terrible, c'est l'ancien terminal régional d'Iberia d'où partaient les ATR, CRJ, MD.
    Après pour une aérogare low cost, c'est plutôt pas mal le T2C tout de même! On est loin des tentes à Beauvais ou Charleroi :)

    A + !
  • Comment 413736 by
    Kethu GOLD 2649 Commentaires
    Merci pour ce FR, que j'ai trouvé plutôt intéressant !

    Vol banal, mais avec de jolies vues, donc toujours sympa à pratiquer...
    La brume avant le roulage sortait des buses de climatisation je suppose, si oui c'était simplement de la condensation (mes cours de physique au lycée de physiques sont un peu lointaines, donc si ça se trouve c'est pas le bon terme).

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.