Avis du vol Lao Airlines Vientiane Pakse en classe Economique

Compagnie Lao Airlines
Vol QV305
Classe Economique
Siege 11A
Avion ATR 72-500
Temps de vol 01:15
Décollage 28 Oct 17, 08:00
Arrivée à 28 Oct 17, 09:15
QV 21 avis
Bradtrotter
Par 499
Publié le 2 novembre 2017
Bonjour à tous !

Suite des vols avec QV pour maintenant aller à Pakse.

A la base, ce vol était prévu à 10h00 mais, un mois avant le depart, QV nous envoie un mail pour nous dire qu'il faudra se lever au son du coq pour le prendre…

Toutefois, un espoir est apparu ! Sur la nouvelle réservation, l'heure d'arrivée était à 08h40, soit seulement 40 minutes de trajet. Les ATR ne couvrent pas cette distance en si peu de temps et seules les quelques rotations d'A320 sur cette ligne se font dans cette fourchette horaire. De plus, FlightRadar24 indique que le vol aura lieu en A320 alors que FlightAware indique un ATR… Je peux donc encore espérer voler sur tous les types d'avions de QV durant mon séjour au Laos.

Bref, après avoir réservé un taxi à l'hotel, pour une somme proche du racket au regard du niveau de vie au Laos, on arrive à l'aéroport 1h45 en avance. Je rappelle que même pour ses vols intérieurs, QV indique que l'on doit arriver 2h avant le départ du vol, ce qui est complètement idiot et personne ne respecte cette règle. Nous serons les premiers à s'enregistrer.

Ca commence bien, le terminal domestique est en travaux. Ca semblait évident puisqu'il l'était quand je suis arrivé 4 jours avant mais j'avais oublié.
photo 20171029_061459_hdr

Ce sont des japonais qui sont aux commandes. Ils ont déjà fait Central Chubu et Kansai donc il y a des chances pour que ce soit pas trop nul.
photo 20171029_061559_hdrphoto 20171029_062211_hdrphoto 20171029_062213_hdr

Pour l'enregistrement, ça se passe par là. L'agent était sympathique mais le matériel vraiment rustique avec un bon pèse baggage à l'ancienne.
photo 20171029_061356_hdr

Les départs du jour en lao. Je suis resté planté devant pendant 2 minutes comme en idiot pour que les indications passent en anglais pour rien, l'image est fixe…

Mais le plus important : "Enjoy flight and have a save journey"…
photo 20171029_061417_hdr

Le terminal temporaire est nul. Les gargotes qui servent de boutiques sont chères et ne donnent vraiment pas envie. Il y a des panneaux "ne pas fumer" devant ce terminal mais personne ne le respecte.
photo 20171029_061422_hdr

Les toilettes sont dans un état correct.
photo 20171029_070544_hdr

On passe les contrôles vers 7h10 et c'était totalement abusé. Les services dans les aéroports laissent vraiment à désirer au Laos.

Déjà pour notre arrivée à Luang Prabang (vers 8h30), il n'y avait plus de douaniers ce qui fait assez peu serieux. Si une personne honnête veut déclarer quelque chose (est-ce que ce type de personne existe?), il n'aurait pas pu.

A Vientiane, je commence à vider mon sac mais l'agent m’arrête de suite pour me dire que c'est pas la peine pourtant j'ai une dose d'électroniques dans mon sac assez conséquente (un pc portable, deux téléphones, une batterie externe, une gopro et une tablette). D'ailleurs mon briquet qui m'avait été interdit à Luang Prabang est passé sans problème, tout comme une bouteille d'eau ouverte et pas du tout cachée (elle était accrochée à l'extérieur de mon sac).

Je suis d'accord que c'est plus sympa de pas devoir tout sortir mais là on voyait clairement que les agents avaient totalement la flemme de contrôler les gens.

On arrive alors dans cette salle également très nulle où il n'y a quasiment rien (toilettes et un stand pour arnaquer les touristes). Pas de vues sur l'appareil, le mystère reste entier !
photo 20171029_071033_hdr

L'embarquement va commencer. L'agent QV sort une liste longue comme mon bras d'une imprimante datant certainement de la guerre de 14. Sans plaisanter, quand j'étais petit, mon père avait un Atari Ste avec la même imprimante, celle qui fait des trous sur les cotés.
photo 20171029_073044_hdr

On embarque à 7h40 par un tunnel très accueillant.
photo 20171029_074142_hdr

Lao Airlines et Lao Skyway.
photo 20171029_074259_hdr

Le terminal temporaire, aussi beau du coté airside que landside.
photo 20171029_074308_hdr

Bon bah pas d'A320, encore un ATR 72-500, mais ce n'est pas n'importe quel ATR 72-500… c'est celui de mon vol entre LPQ et VTE -__________-
photo 20171029_074328_hdr

Je ne suis pas le seul à prendre des photos.
photo 20171029_074337_hdr

Toujours le même pas, ça va sans être fou.
photo 20171029_074755_hdr

Les mêmes pubs, le même plafonnier….
photo 20171029_074757_hdr

On repousse à 7h50
photo 20171029_075136_hdr

Sur cette photo, à la qualité époustouflante, on peut voir/deviner/imaginer deux QV au dépôt ainsi que les avions de la défunte Lao Central Airlines.

Le hublot est toujours sale donc les photos ne seront pas folles.
photo 20171029_075228_hdr

On arrive sur la piste et on décollera direct avec 5 minutes d'avance sur le planning.
photo 20171029_075501_hdrphoto 20171029_075655_hdrphoto 20171029_075725_hdr

Au revoir Vientiane, je te quitte sans aucun regret !
photo 20171029_075759_hdrphoto 20171029_075822_hdr

On traverse le Mékong, la grande majorité du vol sera au dessus de la Thaïlande.
photo 20171029_075932_hdrphoto 20171029_080016_hdr

Une couche de nuages bas qui durera presque tout le vol, avec quelques éclaircies.
photo 20171029_080440_hdr

20 minutes après le décollage, le service arrive. Encore une fois, je suis déçu.

Niveau boisson c'est thé, café ou eau. Il est 8h20, pourquoi pas un jus de fruits? c'est pas ce qui manque au Laos… pas de coca ou de bières non plus d'ailleurs.
photo 20171029_082211_hdr

Ce truc est fourré avec des raisins ? ou des pruneaux? ou des dattes? Impossible à dire, niveau gout c'était infect, je ne l'ai pas fini (alors que pourtant je suis plutôt du genre "poubelle de table" bien que cette expression ne soit peut être pas la plus glorifiante pour me définir).
photo 20171029_082426_hdr

On voit que l'avion est usé même si il n'est pas si vieux que ça pourtant.
photo 20171029_085537_hdrphoto 20171029_085524_hdr

La descente commence.
photo 20171029_085459_hdrphoto 20171029_085454_hdr

On repasse le Mékong


L’hôtesse va prendre son siège devant pour l’atterrissage. Sur tous mes vols QV, elles ont toujours pris cette place vraiment au dernier moment, Là, on va toucher le sol dans moins de trois minutes… Je ne sais pas si c'est très safe pour elles vu que les atterrissages de QV sont plutôt "turbulents".
photo 20171029_090313_hdr

On arrive sur Pakse.
photo 20171029_090348_hdrphoto 20171029_090442_hdr

Un de ses terminaux de bus.
photo 20171029_090519_hdr

On est plus très loin.
photo 20171029_090545_hdrphoto 20171029_090559_hdr

Et on touche le sol à 9h06, soit dix minutes avant l'horaire indiqué. Le commandant de bord a pris la parole pendant le vol mais impossible de comprendre le moindre mot de ce qu'il a raconté, le son était beaucoup trop faible.
photo 20171029_090625_hdr

Demi-tour
photo 20171029_090711_hdr

On se gare
photo 20171029_090936_hdr

Et on débarque, toujours à pieds.
photo 20171029_091401_hdrphoto 20171029_091410_hdrphoto 20171029_091422_hdr

Le chariot pour les valises
photo 20171029_091419_hdr

Un autre QV en attente, c'est la seule compagnie qui opère depuis cet aéroport.
photo 20171029_091436_hdr

Il faut admettre qu'il a quand même une bonne tête.
photo 20171029_091443_hdr

Direction le terminal.
photo 20171029_091502_hdrphoto 20171029_091516_hdr

Le carrousel avec de nombreuses informations sur les choses à faire et à voir dans le sud du Laos, avec notamment des cartes. Pour le coup c'est très bien fait, même si ce n'est pas de première fraîcheur, et ça permet de passer le temps en attendant les bagages.


Il y a un service de taxi avec des prix fixes qui feraient rêver les plus arnaqueurs parmi les taxi parisiens. Le trajet entre l'aéroport et le centre de Pakse, soit 3km, est facturé… 80 000 LAK / 8,20 EUR !! Je ne parle pas d'une limousine ou d'une Mercedes mais bien d'un vieux taxi sale. Franchement à ce prix là, si l'on a pas trop de bagages, il vaut mieux le faire à pieds.

Il y a aussi des prix pour les autres destinations (Paksong, Champasak…) mais là on arrive dans des tarifs pornographiques et je ne veux pas choquer les plus jeunes.

Merci pour votre lecture !
Afficher la suite

Verdict

Lao Airlines

4.8/10
Cabine6.0
Equipage7.0
Divertissements3.0
Restauration3.0

Vientiane - VTE

4.5/10
Fluidité9.0
Accès3.0
Services1.0
Propreté5.0

Pakse - PKZ

5.5/10
Fluidité9.0
Accès1.0
Services5.0
Propreté7.0

Conclusion

Franchement, pour ce trajet, si l'on est pas trop chargé et qu'on a le temps, il vaut mieux prendre le bus de nuit ( +/- 15 EUR). Pour pres de 100 EUR le billet acheté plusieurs mois à l'avance, on est en droit d'attendre mieux niveau catering. Au moins du jus de fruits quoi, la brique coûte même pas 50 centimes au supermarché...

Niveau divertissement, il n'y avait même pas de journaux et les hublots étaient sales... Les PNC ont fait le taff, ni plus ni moins.

Le terminal domestique temporaire de Vientiane est vraiment pas agréable. Faut voir combien de temps il reste "temporaire".

Quant à Pakse, l'aéroport n'est pas mauvais pour un "petit aéroport" (ca reste la deuxième ville du Laos quand même) mais faut qu'ils arrêtent de boire pour le prix des taxis c'est pas possible... On voit bien qu'on est touriste au Laos, des prix norvégiens pour un niveau de vie haïtien...

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 417843 by
    Lhdbzh 1073 Commentaires

    Merci pour ce FR qui m’à bien fait marrer ! Effectivement, vous qualifier de « poubelle de table » ne vous grandit pas mais c’est très parlant...et drôle.
    Bon, nous sommes au Laos, il faut être indulgent avec les infrastructures : l’argent est rare, la corruption galopante. Chacun y va de son petit business quitte à arnaquer un peu les’ touristes.
    Au final un vol moyen- d’ans une cabine mal entretenue : ça va pour un très CC, pas acceptable en MC.
    Pas de bonus ? La région doit qd même être magnifique !
    A bientôt.

    • Comment 417956 by
      Bradtrotter AUTEUR 94 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      Je suis d'accord que le Laos est un pays pauvre et que les infrastructures peuvent s'en ressentir mais d'autres pays du même niveau arrivent à maintenir des équipements corrects surtout pour les prix des billets qui sont les plus chers, de très loin - avec la Birmanie -, en Asie du sud-est. Un billet d'avion au Laos c'est quand même 3, 4 ou 5 billets indonésiens, philippins, malaisiens, thaïlandais...

      Le problème de la corruption est pour moi différent, si les laotiens préfèrent être corrompu (dans le public et/ou dans le privé), ce n'est pas à moi d'être indulgent, au contraire. Si encore, l'argent de la corruption était utilisé dans l'économie laotienne, pourquoi pas. Sauf qu’apparemment, il sert plus pour acheter des produits chinois, thaïlandais ou vietnamien (ou être utilisé à Singapour pour les plus hautes sphères). Je ne viens pas au Laos pour engraisser un cartel de taxi (entre autres) qui agit au dépend de ses propres concitoyens.

      Pour le coté arnaque, ça ne me dérange pas à un certain niveau. Je suis tout à fait d'accord, en tant que touriste européen au niveau de vie supérieur à celui de la population locale, de payer plus cher que l'habitant. C'est le jeu et ça me va. Seulement il y a un point où il ne faut pas abuser.

      Pour prendre un exemple d'un endroit avec un niveau de vie comparable au Laos, l'ile de Flores en Indonésie, je payais les produits locaux peut etre 3 ou 4 fois le prix local, ce qui restait raisonnable de mon point de vue (+/- 2.50 USD le paquet de café) et qui permettait au vendeur local de profiter du tourisme. Au Laos, sur le plateau des Bolaven, le paquet de café est vendu jusqu'à 7 USD... A ce prix là, je considère qu'on me prend juste pour un occidental abruti prêt à acheter n'importe quoi donc c'est hors de question.

      En Indonésie, ils font un peu la même chose sur Java avec des prix pour des attractions à des prix délirants pour les étrangers. Résultat : les étrangers refusent de payer + de 15 USD pour une chute d'eau banale, la fréquentation du site baisse drastiquement, les petits commerces autour ferment et la zone s'appauvrit.

      Pour ma part, j'ai été plutôt déçu par le Laos sur ce point. C'est un beau pays (je ferais un petit bonus pour le prochain FR ^^) mais rien de fou si on compare à ses voisins, la nourriture est très bonne mais c'est aussi le cas dans le reste de la zone (où elle est d'ailleurs moins chère) et j'ai eu l'impression d'avoir être pris pour une cash cow durant quasiment tout le voyage. Je suis peut être un peu dur avec le Laos mais j'en attendais beaucoup et finalement c'était une expérience vraiment décevante. Je préfère, sans hésitation, retourner au Brunei, qui est pourtant bien plus petit, que revenir au Laos.

      Oula, ce commentaire commence à être long, désolé ^^

  • Comment 417903 by
    AK SILVER 918 Commentaires

    Merci pour le partage. Il me semblait que Paksé était la troisième ville du Laos, après Vientiane et Savannakhet. La prestation m'a l'air convenable, même si le prix m'a l'air très élevé par rapport au niveau de vie du pays.

    • Comment 417957 by
      Bradtrotter AUTEUR 94 Commentaires

      Je ne pourrais pas dire, Google donne des résultats différents. Les gens a qui j'ai parlé à Pakse disent que Pakse est la deuxième plus peuplée, je pense que ceux de Savannakhet disent la même chose ^^

      Pour le prix de QV, il me semble d'ailleurs que le prix est le même pour les étrangers et les laotiens (pas comme en Birmanie par exemple) ce qui transforme assez vite les vols QV en charter pour touristes européens, australien, japonais et coréens... C'est pour ça que je me permets de mettre des notes aussi basses notamment pour la restauration. Evidemment, si j'avais payé mon billet au tarif indonésien ou malaisien (20 EUR), la notation aurait été différente.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 418072 by
    mogoy GOLD 10477 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    On sent bien une certaine déception et c'est vrai que ce billet doit être une vraie vache à lait pour certains. Le problème du monopole...

    • Comment 418289 by
      Bradtrotter AUTEUR 94 Commentaires

      Avec un réseau au sol si mauvais et un nombre de touristes aussi important (même si beaucoup de transfrontaliers et de backpackers qui ne prennent pas l'avion), je ne comprends pas comment l'offre aérienne n'est pas plus développée. Lao Central a pas réussi, ça a l'air difficile pour Lao Skyway... un mix de mauvaise gestion et de gouvernement communiste qui détient QV certainement...

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.