Avis du vol Finnair Paris Helsinki en classe Economique

Compagnie Finnair
Vol AY1574
Classe Economique
Siege 9F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:55
Décollage 11 Nov 17, 12:20
Arrivée à 11 Nov 17, 16:15
AY   #35 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 206 avis
marathon
Par GOLD 2169
Publié le 27 novembre 2017
La première étape de ce voyage au Japon était à Fukuoka, mais je n’ai trouvé aucune solution satisfaisante (en termes d’horaires et de tarif) pour y arriver en avion : l’existence de forfaits régionaux de train pour touristes étrangers, la densité de la desserte ferroviaire, la certitude de trouver de la place au dernier moment dans ces trains, l’inefficacité des trajets multidestination FUK/KIX et les marges à prendre dans le cas de billets disjoints (Peach Airlines) ne permettaient pas de justifier une solution aérienne jusqu'à FUK.

Restait donc la recherche d’un banal A/R CDG-KIX, et le résultat de mon étude de marché était simple. Avec des horaires au départ et à l’arrivée très proches, c’était :
- soit un vol direct AF, partant le dimanche (gaspillant donc une journée) et coûtant 100 EUR de plus
- soit un trajet sur AY, partant le samedi, avec une courte correspondance à HEL qui est pile sur la trajectoire du grand cercle.

Avoir accès au salon d'AF au départ grâce à mon statut FB n’avait aucun intérêt particulier, car cela supposait pour en profiter :
- pour CDG de se lever plus tôt à Paris, en rognant sur nos heures de sommeil
- pour KIX de faire se lever plus tôt nos amis à Osaka qui allaient se faire un devoir de nous emmener en voiture soit à la gare, soit à l’aéroport, suivant leur disponibilité le jour venu.

Ajoutons à cela que le vol LC est en 3-4-3 en 777 avec AF, contre un 2-4-2 en 333 avec AY, et que j’avais inclus dans mon comparatif le modeste supplément pour choisir à l’avance un doublet couloir + hublot chez Finnair.

Bref, statut Elite+ ou pas, AF n’était pas compétitif, et ce n'étaient pas le gain de quelques airmiles qui changerait grand chose.

D’où ce routing :
CDG – HEL : AY1574 (A320) : vous êtes ici
HEL – KIX : AY077 (A330-300)
KIX – HEL : AY078 (A330-300)
HEL – CDG : AY1577 (A319)

Trajet en RER : la bonne nouvelle, c’est que nous avons un RER direct de Gare du Nord à CDG. La mauvaise nouvelle, c’est que monte à Gare du Nord un quidam qui met son amplificateur juste derrière nous pour massacrer Mon amant de Saint Jean dans une langue que je n’ai pas identifiée.
photo img_4251a
La grimace de la PAX en face de nous aux premières notes exprime clairement que comme nous, elle préférait du calme un samedi matin. Il va falloir le subir jusqu’à CDG1 ? Non, il a un carré SNCF, et après avoir fait la quête (et reçu une pièce d’un couple de l’autre côté de l’allée centrale), il passe à la voiture suivante. Bon débarras !
photo img_4252a
A l’arrivée à CDG2, c’est un déploiement de contrôleurs et de policiers qui accueille les PAX, dont certains sont déjà en train de régler l’addition sur des lecteurs mobiles de carte bancaire. Leur transaction est sans doute plus coûteuse, mais beaucoup plus rapide que celle des PAX qui font cette queue interminable pour acheter leur billet. Chacun chez soi : il m’a déjà été expliqué que Paris Aéroports exige un tarif dissuasif à la SNCF pour l’installation d’automates de vente de billets de RER (et, soyons fous, de TGV) dans les salles de livraison de bagages, comme à ARN.

On ne se lasse décidément jamais des charmes de la ligne B du RER, cette vitrine du transport ferroviaire suburbain français.
photo img_4254a
Quittons donc le domaine ferroviaire pour entrer dans l’aérien, avec ce FIDS bien connu.
photo img_4259a
Tous les vols sont prévus à l’heure, ce qui, de mon expérience limitée à mes navettes CDG-ARN, signifie simplement qu’on ne connait pas encore leur retard.
photo img_4257a
Eclairage blafard sur la mezzanine surplombant (je croie) la gare TGV
photo img_4260a
Premier aperçu plutôt humide du Terminal 2D
photo img_4261a
Des empennages Delta Airlines, Easyjet et Belavia
photo img_4262a
Départ d’un A320 AF en livrée Skyteam du Terminal 2F
photo img_4263a
« Sans domicile fixe », c’est une expression qui s’applique plus à des gens qui passent leur vie dans les avions et les hôtels, et moins à des personnes démunies qui n’ont pas de domicile du tout.
photo img_4264a
Entrer dans la zone Schengen au Terminal 2D, c’est la promesse d’une longue attente dans un espace inconfortable : les effectifs sont manifestement sous-dimensionnés.
photo img_4267a
Ce ne sera pas notre problème, car c’est à HEL que nous entrerons dans l’espace Schengen, et la sortie sera libre à CDG..
photo img_4272a
La liste un peu hétéroclite des compagnies aériennes utilisant le Terminal 2D – il y a des vols Schengen et non Schengen.
photo img_4269a
Un présentoir de plans de Paris publicitaires.
photo img_4273a
L’enregistrement de notre vol commence à peine
photo img_4271a
Je n’aurais jamais cru qu’il y avait autant de Japonais, de Chinois et de Coréens qui auraient des attaches en Finlande, ou seraient attirés par les charmes de ce pays au début de l’hiver, car ce sont surtout ces langues que j’entends dans la file d’attente. A moins bien sûr qu’ils ne soient surtout attirés comme nous par les liaisons efficaces de Finnair en direction de l’Extrême-Orient.
photo img_4275a
Hum…
Je ne me souviens pas du nombre exact de mes vêtements de chaque catégorie, donc pour le point 1, c’est mauvais, et carrément inacceptable s'il s'agissait d'un inventaire professionnel.
Pour le point 2, c’est clairement non. J’ose à peine imaginer ce que Marathon Junior a pu introduire dans ma valise laissée sans surveillance dans notre séjour pendant la nuit précédent le vol.
Pour le point 3, c’est clairement non également, car Mme Marathon m’a confié des documents qu’elle a imprimé à son bureau pour notre voyage.
Pour les points suivants, ça devrait aller, mais je me demande bien si tous les PAX voyageant en famille sont conscients des libertés qu’ils prennent par rapport à ces consignes de sécurité.
photo img_4278a
L’employée s’amuse de mes prises de photos, allant jusqu’à faire mine de se mettre dans le champ – elle m’a d’ailleurs dit qu’elle n’aurait pas eu d’objection à être photographiée, ce qui est plutôt rare.

Mon enregistrement n’est pas immédiat, car la lecture optique de mon passeport échoue, puis l’imprimante à étiquettes de bagages se révèle être à court de papier.
photo img_4280a
Treize kilos pour la valise de Mme, contre dix pour la mienne (Ah oui, mais c’est moi qui ai les cadeaux pour nos amis japonais !). Si AY faisait payer le premier bagage en soute, nous aurions pu tenir avec un seul bagage de 23kg.
photo img_4282a
Un gabarit à bagage de cabine marque la fin de cette étape du voyage. Finnair limite à 8 kg les bagages en cabine, mais je n’ai pas vu le moindre contrôle à ce sujet ; les nôtres étaient d'une taille peu suspecte à ce sujet.
photo img_4283a
L’accès prioritaire du PIF se limite à un raccourci sans intérêt à cette d’affluence limitée, pour aboutir aux mêmes queues ordinaires.
photo img_4285a
Ces fauteuils juste avant les lignes de contrôle du PIF sont destinées aux PAX qui ont besoin de retirer leurs chaussures trop métalliques ; il peuvent protéger leurs chaussettes de « chaussons » de plastique bleu à prendre dans la colonne à gauche.
photo img_4286a
Immédiatement après le contrôle de substances douteuses au PIF, les PAX en manque de macarons peuvent acheter leur dose (à 2,50 EUR l’unité) auprès de ce dealer qui ne se cache pas.
photo img_4287a
Cette boutique hors-taxe ment effrontément en prétendant que les achats hors taxe sont hors quota des bagages à main.
photo img_4293a
J’avais bien noté cette page du site de Finnair, qui n’est nullement tenue par les promesses d’un commerçant de CDG.
Contrairement aux jetées du Terminal 2F, le Terminal 2D offre une vue assez dégagée sur le tarmac.
photo img_4289a
La première borne de prises testée est hors tension, mais elle bénéficie de la vue sur une œuvre d’art moderne sur le radiateur.
photo img_4288a
Cette autre prise est alimentée (la galerie d’art moderne continue sur les radiateurs).
photo img_4343a
Nous aurions presque pu prendre le vol Finnair précédent : un employé avait cherché dans la queue à l’enregistrement les éventuels retardataires pour ce vol.
photo img_4294a
Ces fleurs lumineuses sont bien les seules taches de couleur du paysage
photo img_4301a
Car dehors, le temps est franchement pourri.
photo img_4296a
Dans des conditions d’éclairement, le spotting est ce qu’il est, avec pour commencer un A320 Air Malta
photo img_4297aphoto img_4302a
Le voici qui s’en va
photo img_4307a
A318 AF
photo img_4298a
A320 Air Serbia
photo img_4299a
A320 Easyjet
photo img_4305a
Allégorie météorologique du bilan des JO 2024
photo img_4325a
Départ du vol Finnair précédent, assuré par un A320
photo img_4326a
Départ d’un E-175LR Belavia
photo img_4327aphoto img_4329a
Départ d’un 757-200 Delta Airlines
photo img_4338a
Arrivée d’un A319 Croatia Airlines
photo img_4342a
A320 Rossiya
photo img_4348a
Une réminiscence de l’époque lointaine où la couleur corporate d’Europcar était un orange « travaux publics » ?
photo img_4353a
Cette fontaine est alimentée
photo img_4303a
En revanche, je n’ai pas trouvé le moindre verre à prendre, ni décelé la moindre velléité d’en offrir un, sous la forme d’un quelconque distributeur.
photo img_4304a
Aucun PAX ne cherche à jouer de ce piano rouge,
photo img_4309a
… et rares sont ceux qui se risquent à s’asseoir à proximité.
photo img_4308a
Pour les correspondances vers un vol non-Schengen ou vers les autres terminaux, c’est ici
photo img_4310a
Arrivée du héros du jour
photo img_4331aphoto img_4333a
Un autre Flight Reporter ?
photo img_4314a
Il n’y a pas d’âge pour rêver devant les avions, comme par exemple devant l’A320 Finnair qui arrive à l’heure.
photo img_4334aphoto img_4336a
Cet enfant n’est pas le seul petit à regarder le ballet de ces grands oiseaux
photo img_3538a
Mais celui-ci n’est probablement pas fâché d’être au chaud et au sec
photo img_3539a
D’autant qu’ici, il y trouve le gîte et le couvert, avec toutes les miettes de cet espace de restauration voisin
photo img_4324a
Et celles laissées par les PAX qui ont apporté leur pique-nique.
photo img_4320aphoto img_4317a
Le seul coin de ciel bleu est ici, et encore il y a du un bien sale temps dans l’une de ces dalles éclairées par des LED.
photo img_4344a
L’embarquement de notre vol est appelé par zones, mais rien ne sert d’envier ceux qui sont dans les zones précédentes, car ils doivent attendre dans la passerelle
photo img_4350a
… jusqu’à ce que cet employé ôte la barrière mobile (je suppose après installation à bord d’un PMR)
photo img_4351a
Passerelles avec vitres embuées de gouttes d’eau
photo img_4354a
L’instant porte
photo img_4355a
Comme chez AF, la J bénéficie de sièges milieu neutralisés, mais ce sont les mêmes qu’en Y, par simple déplacement du rideau.
photo img_4356a
Ce sont des sièges à pochette magazine en partie haute, ce qui dégage d’autant plus de place pour les genoux en partie basse.
photo img_4358a
Le pitch est très confortable : ça se voit et ça se mesure : pas moins de 32 cm de l’aumônière au bord de l’assise, alors qu’on peut n’avoir qu’un chiche 22 cm chez AF.
photo img_4359a
Cela fait 75 cm depuis le fond du siège.
photo img_4360a
L’astuce du logement à magazines en partie haute n’explique pas tout : elle ne fait gagner que 5 cm de place pour les jambes.
photo img_4365a
L’espace entre accoudoirs est quasiment le même que celui des A32x AF dont les sièges sont légèrement élargis au détriment de la largeur du couloir central.
photo img_4361a
La moquette est propre
photo img_4357a
La housse du siège devant moi a connu des jours meilleurs, mais elle n’en est pas moins parfaitement fonctionnelle.
photo img_4367aphoto img_4368a
Il en va de même du filet de mon aumônière, un peu abîmé mais pas trop.
photo img_4376a
Ce n’est pas de la saleté en bas à droite de la poche à magazines, mais de la peinture un peu écaillée.
photo img_4375a
En revanche, fail pour le filet de l’aumônière de Mme, orné en face intérieure du chewing gum d’un PAX antérieur. (Fail aussi pour le PAX anonyme qui a eu la goujaterie de laisser ici son chewing-gum après usage.)
photo img_4412a
Les boucles de ceinture de sécurité ne sont pas griffées, mais pour ce qu’on les voit une fois ajustées, c’est pour moi un détail sans importance.
photo img_4381a
L’avion est équipé d’écrans collectifs qui diffuseront une géovision simple alternant (si ma mémoire est bonne avec des programmes courts sans intérêt particulier).
photo img_4362a
Le contenu du logement pour magazines
photo img_4366a
Je vous passe le détail du magazine de ventes duty-free ; voici l’offre du BOB

La fiche de sécurité recto-verso
photo img_4374a
La carte des routes aériennes LC de Finnair. On notera que l’Amérique du Sud et l’Afrique, ainsi que toute autre terre émergée de l’hémisphère sud. terra incognita pour AY.
photo img_4377a
Si j’en crois ce schéma, le vol HEL-KIX va faire escale à PEK et ICN, ou bien peut-être à NGO. La trajectoire passera en fait quasiment à la verticale des deux premiers aéroports.
photo img_4378a
La configuration de l’unique terminal de HEL est simple : trois côtés d’un rectangle, les vols Schengen étant dans la moitié droite
photo img_4380a
Pas de problème pour placer mon sac à dos sous le siège devant moi, ni pendant le vol le long de la paroi, pour avoir la place dégagée. Beaucoup de PAX sont en correspondance vers l’Extrême-Orient, donc n’ont pas eu besoin de maximiser leur bagage à main, contrairement aux vols AF vers ARN où les coffres à bagages sont chroniquement insuffisants, AF dissuadant par ses tarifs l’enregistrement de bagages en soute.
photo img_4382a
Ai-je oublié de mentionner que la météo est pourrie ce jour-ci ?
photo img_4386a
Avec la mise au point à l’infini, voilà ce que je peux faire de mieux avec cet A330 Air Seychelles
photo img_4384aphoto img_4387a
Décollage piste 27L ; je n’ai même pas cherché à identifier l’avion qui a atterri peu avant en 27R
photo img_4388a
On est très vite dans la crasse
photo img_4391a
… et il ne faut pas espérer le moindre IFE extérieur une fois au-dessus de celle-ci
photo img_4393a
Je n’ai pas cherché pendant mes vacances à identifier ces avions sur Flightradar24 ; ils étaient trop loin pour que cela ait un intérêt.
photo img_4395aphoto img_4402a
Le chariot du service arrive à notre niveau
photo img_4400a
Finnair n’offre qu’une boisson, mais Mme a obtenu un café ET un jus d’airelles (très flottard). Et aussi un sourire, servi très généreusement.
photo img_4405a
C’est à comparer avec l’offre standard de Marathon Catering SARL (c’est là qu’apparaît l’intérêt de la fontaine airside) - il s’agit bien du repas pour une personne, Mme a choisi le même menu à la carte.
photo img_4406a
Ce n’est pas cette fois-ci que nous verrons le paysage finlandais : non seulement il est trop tard, mais la couverture nuageuse est complète
photo img_4413a
Les portes des vols en correspondance sont affichées sur les écrans : ce sera la porte 52 pour nous
photo img_4415a
Mais la porte d’arrivée est aussi affichée, et ce sera un transfert par bus.
photo img_4414a
Descente vers HEL
photo img_4424a
Cette trappe pivotante est celle de l’inverseur de poussée
photo img_4425a
Le sol apparait moins de deux minutes avant le toucher des roues piste 15
photo img_4427a
Traversée de l’axe de la piste 04R/22L
photo img_4430a
Posé des roues imminent
photo img_4432a
Déploiement des inverseurs de poussée
photo img_4434a
La tour de contrôle, à la forme originale
photo img_4437a
Arrivée au point de stationnement
photo img_4440a
Nouvel instant porte
photo img_4442a
Fuselage shot
photo img_4443a
Le bus est trop près de l’avion pour pouvoir photographier celui-ci en entier
photo img_4444aphoto img_4445a
Depuis la porte arrière du bus
photo img_4447a
Débarquement par les deux extrémité de l’avion
photo img_4446a
Dans le PAXbus, des écrans en hauteur rappelle les informations de porte
photo img_4450aphoto img_4449a
Il est 16h29, heure locale, quand le PAXbus nous dépose au terminal, et l’embarquement de notre vol vers KIX commence à 16h45, autant dire que nous n’avons pas de temps pour du lèche-vitrine.
photo img_4451a
On passe donc devant des vitrines de boutiques airside sans s’y arrêter, sans s’arrêter non plus pour du spotting, car il fait nuit et la présence de couloirs de débarquement rend HEL très peu spotter-friendly.
photo img_4452aphoto img_4455a
Cinq minutes plus tard, nous sommes à la PAF de sortie de l’espace Schengen, où l’on pourra apprécier la différence d’esthétique et de fluidité avec la PAF d’arrivée à CDG-2D.
photo img_4456a
Lecture du passeport
photo img_4457a
Et contrôle optique du visage (et non des empreintes digitales). J’avoue avoir un peu cafouillé ici, n’ayant pas compris immédiatement ce qu’il fallait faire.
photo img_4458a
Je ne sais pas si c’est l’intéressée ou la machine qui a cafouillé, mais Mme n’a pas réussi à faire lire son passeport. Mais qu’à cela ne tienne : il y a tout autant de guichets manuels, tout aussi peu surchargés de travail.
photo img_4459a
Encore des boutiques à traverser
photo img_4460a
Non seulement nous n’en avons pas le temps, mais nous n’avons pas le statut pour entrer dans celle-ci.
photo img_4464a
Arrivée à la porte 52 à 16h40 : malgré le PAXbus et malgré notre manque d’expérience des guichets automatiques de la PAF de HEL, il nous reste encore cinq minutes de marge avant le début de l’embarquement.
photo img_4465a
Il y a des sièges en J à saisir, mais je n’ai pas cherché à en savoir plus.
photo img_4466a
Illustration du caractère spotter-unfriendly de HEL
photo img_4469a
L’endroit manque beaucoup terriblement de prises électriques : à part ces six cabines, je n’en ai pas trouvé.
photo img_4475a
Les Finlandais sont médaille d’or incontestée de consommation de café par habitant, mais il ne leur est pas offert..
photo img_4476a
Je ne vais pas plus loin : il est déjà l’heure d’embarquer : la suite sera dans le FR suivant. En attendant, je vous propose deux bonus touristiques sur Fukuoka :

Spotting
Bonus : Cliquez pour afficher


Marathons et illuminations
Bonus : Cliquez pour afficher


Merci de m'avoir lu
Afficher la suite

Verdict

Finnair

8.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration6.0

Paris - CDG

8.3/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté10.0

Helsinki - HEL

8.6/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

Le pitch plutôt confortable pour de l'éco, boosté par des sièges ayant un logement à magazine en partie haute, des écrans collectifs diffusant par moment la géovision : autant de petit plus qui rendent l'A32x Finnair beaucoup plus confortable que ceux d'AF. L'équipage fait son service de manière très souriante. En revanche, à part une boisson, c'est BOB ou DIY pour ce qui est du catering.

Le Terminal 2D ne démérite pas pour ce qui est de la fluidité au départ (en revanche, malheur aux PAX à l'arrivée de vols non-Schengen !)
L'accessibilité de CDG reste toujours ce qu'elle est : médiocre.
Pas de remarque particulière au sujet des services; je pense à l'accès internet par wifi, les prises électriques (même si la première borne essayée était HS) et à la signalétique.

Fluidité idéale au contrôle de police de la sortie de la zone Schengen à HEL. Les deux terminaux sont interconnectés, mais il y a quand même beaucoup de cheminements à faire.
Il y avait beaucoup trop peu de prises électriques à proximité de la porte de départ de notre vol.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Helsinki (HEL)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 40 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Helsinki (HEL).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

27 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 420752 by
    jules67500 GOLD 6154 Commentaires
    Merci François pour ce FR ! Et désolé pour la une (avec un vol bien pourri en plus) ;)

    Une infidélité à AF pour la bonne cause : à 100€ de moins, AY est très compétitive !

    Les contrôleurs à l'arrivée au terminus, une spécialité et c'est facile de coincer les réfractaires

    Je trouve les prix du BoB très nordiques : 3€ le coca, c'est plus que chez Ryanair !

    Jolis boni !

    A bientôt pour la suite :)
    • Comment 420797 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Je confirme la pourriture de ton FRA-EAP, mais j'incite mes lecteurs à aller jusqu'à son bonus qui mérite le détour ;)

      Un vol direct avec statut vaut-il 100 EUR de plus ? Les avis divergent et cela montre la diversité des contributeurs du site :)

      J'ai lu que parmi les usagers en infraction à l'arrivée à CDG en RER, il y a une part d'étrangers de bonne foi qui n'ont pas compris qu'il y a une tarification spéciale. Peut-être notamment des Japonais qui sont habitués à la présence d'un guichet à la sortie permettant de payer au besoin le complément sans pénalité, dans leur pays où les usagers ne sont pas de mauvaise foi.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 420770 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Un FR qui vient honteusement concurrencer Stockholm et AF, le monde tourne mal ;)
    "Départ d’un A321 AF en livrée Skyteam du Terminal 2F" je suis sûr que ce n'est pas un A321 (une question de portes) mais sûrement un A320.

    Il est toujours aussi agréable de vous lire.

    À bientôt
  • Comment 420776 by
    Tango_Bravo380 GOLD 1059 Commentaires
    Merci pour ce FR qui change un peu du fameux "CDG-ARN" by Marathon ;-)

    J'ai également été victime de ce calvaire auditif lundi dernier, sauf que moi j'ai eu le droit aux "Mon amant de St Jean", "Les champs Elysées" et un bout d'une autre non identifiée... Avant qu'il se fasse viré par un gaillard d'1m95 !

    Hâte de lire la suite de vos péripéties !

    A bientôt !
  • Comment 420788 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10459 Commentaires
    Tiens, Fukuoka est aussi dans mes cartons mais pour septembre 2018 ! Et NH propose de très bons tarifs en Y+ pour s'y rendre...

    Honnêtement je suis sceptique quant à l'économie de 100€ qui fait choisir AY qui tend vraiment vers le LCC, et de facto se priver des avantages statut. Pititom aurait certainement pu optimiser les coûts des billets AF. ^^

    Merci pour ce FR et à bientôt pour la suite.
    • Comment 420799 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Avec des centres d'intérêt touristiques situés à quelques stations de métro de distance, FUK est une excellente destination pour un day trip ou un long layover; Fukuoka mérite plus de temps si on le peut.

      Voyageant en couple, le fait d'avoir un doublet avec Mme au couloir et moi au hublot pesait lourd dans la balance - ce sont nos sièges favoris, respectivement. ll ne faut pas non plus négliger dans les critères de choix mon penchant "collectionneur de compagnies aériennes", certes moins développé que celui de LUCKY LUKE, et malheureusement bridé par l'absence de créativité de l'agence de voyage mandatée par mon entreprise.

      Merci pour le commentaire; à bientôt !
    • Comment 420812 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      PS : je n'ai pas conservé le montant, mais la différence de tarif était bien supérieure à 100 EUR dans le cas d'un départ de CDG le samedi, suffisamment pour écarter d'office un départ sur AF ce jour là.
  • Comment 420800 by
    Papoumada GOLD 7355 Commentaires
    Merci François pour ce FR.

    Visite réussie d'un terminal de CDG moins familier que le 2F mais pas forcément plus fonctionnel.

    Une nouvelle fois, l'absence de contrôle à CDG pour les vols Schengen contrairement à la province ne cessera de m'étonner.

    La cabine de cet A320 AY paraît confortable. Mais la perfection n'étant pas de ce monde, BoB est à mon sens un sérieux moins. Qui peut, pour le pax qui ne prévoit pas son picnic, venir grignoter considérablement l'économie réalisée.

    Efficacité du PAF finnois impressionnante.

    Un merci tout particulier pour les boni nippons.

    A bientôt !
    • Comment 420898 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Partir à l’étranger depuis la province semble être suffisamment suspect pour justifier des contrôles ;)

      J’avais inclus le prix de revient de mon pique-nique et les frais de réservation de siège sur les vols LC dans mon étude de marché. Lire le descriptif des prestations clairement énoncées par la compagnie aérienne est à la portée de tout le monde, mais combien le font ?

      L’offre LC de Finnair n’est viable qu’à condition de drainer une clientèle étrangère importante, ce qui suppose un MCT réduit.Quand on veut, on peut, surtout si on ne peut pas se permettre de ne pas vouloir.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 420845 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci François pour ce FR.
    De prime abord, je me suis dit que le Marathon commençait à yoyoter. Il s'est trompé d'aéroport !
    Le choix de la compagnie est compréhensible, un horaire ne peut convenir à tous. Cela dit avec 100 EUR d'écart, cela devient significatif.

    Il y a de l'ambiance dans le RER et on se plaint !

    "il m’a déjà été expliqué que Paris Aéroports exige un tarif dissuasif à la SNCF pour l’installation d’automates de vente de billets de RER" c'est bien la peine qu'ils nous disent nous aimer... Surtout quand on voit l'engorgement de l'accès routier à CDG.

    "personnes démunies qui n’ont pas de domicile du tout." quel festival, la belle image de la France...

    "… et rares sont ceux qui se risquent à s’asseoir à proximité." quand on se trouve au salon, on n'a guère d'autre choix que de subir à moins d'être équipé d'atténuateurs de sons.

    "mais pour ce qu’on les voit une fois ajustées," pas nombriliste, le marathon, donc.

    "Marathon Catering SARL" est-ce autorisé d'apporter sa propre pitance en avion ? Je n'ai jamais rien vu sur le sujet.
    • Comment 420899 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      C’est en fait 100 EUR et un jour d’écart entre AY et AF, ce qui est très significatif.

      Mes lecteurs savent que je me plains aussi de la musique d’ambiance d’AF dans ses avions au sol.

      « Paris vous aime » ? Je n’ai plus l’âge de croire à la sincérité des slogans.

      Ce sont parfois les mêmes qui se mobilisent contre la construction de HLM ou de centres d’hébergement d’urgence près de chez eux et qui s’indignent de la visibilité de SdF.

      J’ai le vague souvenir d’une compagnie aérienne interdisant d’apporter sa propre nourriture, mais je crois que ce n’était pas en Europe (et je ne sais pas si l’interdiction était appliquée).

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 420864 by
    Chevelan GOLD 16849 Commentaires
    Finnair offre de très bons tarifs dans toutes ces classes de voyage
    On regrette le choix du BoB, mais le Marathon était bien informé il avait prévu son casse croûte !
    Les correspondances sont courtes à HEL, c'est appréciable sauf en cas de retard.

    Merci pour ce FR !
    • Comment 420900 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      « mais le Marathon était bien informé »
      - Il se contente de lire le descriptif d’un billet d’avion avant de l’acheter – ce ne sont pas des dizaines de pages en petits caractères truffées de termes techniques et de codes abscons.

      Dans les limites du raisonnable, Finnair fait attendre un avion pour les PAX en correspondance qui sont retardés – ce fut le cas au retour.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 420886 by
    flodu55 503 Commentaires
    Bonsoir et merci pour le FR.
    CDG a quand même de gros efforts à faire avec les transports en commun ainsi qu'au niveau de la propreté... Est-ce que les JO permettront de solutionner ce problème avec des prix corrects. Bien triste image de Paris.
    Le catering semble correct .... votre choix était disponible !
    L'arrivée à HEL semble aisée pour les correspondances.
    Cordialement, Florent
    • Comment 420901 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Ce n’est pas en déplaçant ou cachant la misère qu’on résout un problème, mais on sort un peu du sujet. Quant à l’amélioration de la desserte de CDG, je ne crois ni à sa mise en service pour les JO, ni à des prix corrects – je parle bien sûr de CDG Express.

      L’image de Paris serait grandement améliorés sans déchets jetés n’importe où ni vandalisme ordinaire, mais là encore, on sort du sujet.

      Aucun BOB ne battra le rapport qualité-prix de mon catering perso, tant qu’on accepte de manger froid de la nourriture respectant les contraintes liées au PIF.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 420891 by
    Esteban GOLD 20131 Commentaires
    Bonsoir François,

    Merci pour le report et le partage ! Commençons par le petit coup de fouet règlementaire : point d'A319 AY qui arrive en porte, mais bien un A320 :p

    Une petite erreur aussi d'insertion de photos, tu as une photos du pitch dans la série avant vol :p

    A bord c'est du service Finnair standard, boissons et le reste en BOB, mais leur point fort en général est plus vers le long courrier, hâte de lire la suite !

    Une honte ces files d'attentes à CDG pour prendre ses billets de RER.

    A bientôt !
    • Comment 420902 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      J’ai corrigé ces erreurs qui montrent qu’on ne peut pas relire un FR tout en luttant contre le décalage horaire du retour.

      J’hésite entre deux hypothèses au sujet de ces files d’attente aux automates de vente de billets de RER : les décideurs sont-ils au courant, ou bien sont-ils indifférents ?

      Le FR du vol suivant est en chantier ; merci pour le commentaire !
  • Comment 420903 by
    AirBretzel GOLD 11382 Commentaires
    Merci pour ce FR
    Finnair a de très bon tarif vers l'Asie.
    Le confort a l'air bien au niveau des sièges et le catering personnel est bien copieux.
    J'ai aussi déjà eu des soucis avec la lecture de mon passeport aux bornes automatiques (électricité statique d'après le douanier)
    A bientôt pour la suite.
    • Comment 420936 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      On n'est jamais si bien servi que par soi-même, surtout quand il s'agit d'un déjeuner en éco court-courrier.

      Electricité statique ? Cela me surprenait a priori, mais un peu de recherche m'a appris que la puce d'un passeport biométrique doit respecter la norme IEC 14443, laquelle prévoit une résistance à l'électricité statique selon la norme IEC 10373-6, à une tension de test de 6 kV pour l'électricité statique. Or le corps humain peut dépasser largement ce potentiel, et ce n'est pas le trajet en PAXbus qui allait donner l'occasion de le décharger.

      En tout cas, Mme Marathon sera rassurée de savoir que ce n'était pas elle qui a cafouillé. Merci pour le commentaire et à bientôt !
  • Comment 421064 by
    LGaddict 1262 Commentaires
    Merci pour ce FR ;-)

    Courageux que de tenter un voyage en Extrême-Orient en Y sur Finnair. Dans la même situation, je crois que j'aurais penché pour AF, même si le bloc de 2 sièges est un plus certain quand on voyage en couple.

    CDG2D me semblait tellement moderne quand j'ai connu ce terminal pour la 1ère fois quelques semaines après l'ouverture de sa 1re moitié. Aujourd'hui, ça fait très bric et broc, mais le spotting y est intéressant. J'ai particulièrement apprécié le métal de mes copains B2, FV et JU^^^^

    A bord, le BoB est vraiment limite sur un vol de cette durée (près de 3h!!!) et plus encore avec continuation en LC. A minima, le service de boissons devrait être plus généreux, et gratuit pour les soft.

    Les sièges me semblent être ceux que AF utilise sur ces Airbus domestiques, mais avec un espacement bien plus généreux.
    • Comment 421194 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Courageux ? Ce n'est pas l'adjectif qui me serait venu spontanément à l'esprit, ni avant le vol, ni après. Pouvoir se déplacer à notre guise grâce à ce doublet sur le trajet LC était beaucoup plus confortable que ce qu'AF pouvait nous offrir. Par ailleurs, j'avais intégré dans l'équation le fait de préparer des sandwiches, et nous avons eu l'agréable surprise de découvrir un pitch beaucoup plus confortable que celui offert par AF.

      Le spotting est toujours beaucoup plus intéressant depuis un terminal qui n'est pas utilisé par la compagnie aérienne locale, et CDB-2D ne fait pas exception à cette règle.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 421436 by
    Rl 777 802 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Thank you for this elaborated FR.

    “Nous aurions presque pu prendre le vol Finnair précédent“
    - AY1572 I presume?

    “le spotting est ce qu’il est, avec pour commencer un A320 Air Malta“
    - Great catch!

    “Il n’y a pas d’âge pour rêver devant les avions, comme par exemple devant l’A320 Finnair qui arrive à l’heure.“
    - Powerful image (depending on interpretation).

    “Cet enfant n’est pas le seul petit à regarder le ballet de ces grands oiseaux“
    - Looking at what "evolution" has come to. Great shot!

    “pas moins de 32 cm de l’aumônière au bord de l’assise, alors qu’on peut n’avoir qu’un chiche 22 cm chez AF.“
    - Definitely helpful.

    “je n’ai même pas cherché à identifier l’avion“
    - VY A320?

    “l’offre standard de Marathon Catering SARL“
    - Hmm, not bad.

    Fantastic bonus pictures at the end :).

    Have a good one, see you!
    • Comment 421649 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      “AY1572 I presume? »
      Yes indeed. I do not remember if AY was offering this option with a longer connection in HEL, which ruins one of the advantages of flying AY to the Far East, ie a total travel time close to that of direct flights.

      « Powerful (child) image »
      - He was going to fly Easyjet to a “beach location” south of Europe – I forgot which one. The bird was probably happy to be on the warm side of the window.

      The days when we had a similar seat pitch on AF’s A320are now gone, probably forever.

      « VY A320? »
      - Touché ! she was much easier to recognize in another (non posted ) picture

      Thanks for your comments :!
  • Comment 422655 by
    Kethu GOLD 2664 Commentaires
    Merci pour ce FR !

    La trajectoire de ce vol vacances n'a pas du trop te dépayser, on reste à peu près sur la même route que les CDG - ARN.

    Les queues pour avoir un billet de RER ou pour passer la PAF... Comment dire... Déplorable ? Surtout avec cette précision sur Paris Aéroports et son refus d'installer des distributeurs en amont du parcours voyageur. "Paris vous aime", mais pas trop non plus.

    Ce moineau doit effectivement avoir une belle vie, à l'abri, avec une source de nourriture permanente et assez peu d'ennemis...

    Le catering Marathon ferait pâlir d'envie beaucoup de BoB de part le monde. J'ai hâte de gouter au jus d'airelle, je prévois de prendre AY dans un avenir plus ou moins proche...

    Le pitch laisse rêveur, 32 centimètres, ça en laisserait beaucoup rêveurs ! (Je parle bien entendu des voyageurs AF, jaloux d'un tel confort).

    Une correspondance aussi courte à HEL, ça m'aurait un peu fait stresser, surtout pour une correspondance vers un LC qui vole une fois par jour.

    La fluidité de la PAF finlandaise laisse rêveur... Tout a déjà été dit sur ce point, mais j'en remet une couche : Triste que nous ne sachions pas en France faire aussi bien pour quelque chose d'aussi basique.

    Merci pour ce premier bonus... Je vais lire le reste de ce périple ce soir !

    A bientôt.
    • Comment 422971 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Depuis des décennies, CDG est un aéroport que je subis sans illusion sur les volontés d'amélioration de l'expérience voyageur lambda. Le concept de benchmarking n'est pas encore arrivé ici.

      Mon catering perso illustre si c'était nécessaire l'importance très relative du catering dans un comparatif des compagnies aériennes : on peut facilement faire beaucoup mieux soi-même, dans les limites imposées par le PIF, de même qu'on peut apporter sa tablette avec sa playlist audio/vidéo. En revanche, on ne peut rien faire au sujet du pitch ou du comportement des PNC, ni d'ailleurs au sujet de l'aéroport.

      Je valorise une journée de vacances ratée à beaucoup moins que 600 EUR x2 d'indemnisation 261/2004 en cas de correspondance ratée du fait de la responsabilité de Finnair.

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.