Avis du vol South African Johannesburg Windhoek en classe Economique

Compagnie South African
Vol SA76
Classe Economique
Siege 23F
Temps de vol 02:00
Décollage 22 Jul 12, 13:20
Arrivée à 22 Jul 12, 14:20
SA   #60 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 52 avis
Pucinet
Par SILVER 2402
Publié le 18 décembre 2012
Bonjour, voici le deuxième et dernier tronçon de mon voyage effectué l?été dernier depuis Paris jusqu?à Windhoek en Namibie, en passant par Johannesburg, (en langage aéro CDG > JNB > WDH), celui du vol SA 76, d'une durée de 2 heures.
Si ce compte rendu peut réchauffer les frist's après leur retour à rebondissement d'outre Rhin, tant mieux.
Merci pour vos encouragements suite à ma première contribution, le vol aller CDG Paris Charles de Gaulle à JNB Johannesburg OR Tambo en A388, voir FR 2716.
http://www.flight-report.com/reportage/2716/CDG-JNB.html

J'?ai choisi la compagnie South African Airways, depuis l'Afrique du Sud, pour rejoindre la Namibie, pour les horaires de correspondance les moins décalés, avec plus de rotations par jour. Nous avions voyagé plusieurs fois avec SAA, dont vol direct CDG/JNB en 2007, mais aussi en vols locaux en Afrique du Sud (JNB/CPT, JNB/DUR, PLZ /JNB) et jamais déçu. Une réservation très anticipée pour obtenir les meilleurs prix et places disponibles rend la compagnie concurrentielle par rapport aux low cost sur la même ligne.
La veille du départ avons reçu par mail, nos billets / cartes d'embarquement en pdf A4 que j'ai pu imprimer à domicile. Il est loin le temps des cartes d'embarquement avec onglet dans lequel était glissé le billet papier pelure !

photo billet SAA76

A l'arrivée à JNB nous ne sommes pas en transit (pas de code share)? Obligé de franchir l'?immigration, ce qui implique d'avoir une double page libre à son passeport (en théorie). Correspondance de 3 h 30.

Dans le hall d'arrivée à JNB, après avoir récupéré nos bagages, l'un des « big five » (les 5 grands animaux que l'on se doit de voir lors d'un safari) en perle sur une structure métal, quasiment grandeur nature, parrainé par un alcoolier (l'Amarula ?issu du fruit du marula? ressemble beaucoup à la crème de whisky irlandaise Bailey's).
photo 1namibie L7

Ensuite direction l'aérogare B. Une vue de la zone de shopping dans la galerie du terminal international de l'aéroport O. R. Tambo.
Les comptoirs d'enregistrement vols internationaux africains SAA. Avant d'accéder au guichet, passage unique vers une bascule où sont pesés tous les bagages. Le poids des valises est inscrit à la main sur un ticket comme les tickets numérotés de vestiaire. Cela se fait assez rapidement et toujours dans la bonne humeur, avec le sourire.
photo 2_20120722_76_2

Il y a de nombreux porteurs qui tiennent absolument à vous aider, même pour un bagage à main. Parfois aux toilettes, quelques employés demandent de l'argent, mais pas à tout le monde et surtout s'il n'y a pas d'autres personnes trop proches? et que le garde ne regarde pas.
photo 3_20120722_76_1photo 3a_76_1118


Encore un peu de temps à patienter avant notre vol SA 76, affiché sur la dernière ligne. Nous sommes arrivés vers 10 h. Largement de quoi sortir prendre l'air, aller voir la gare du Gautrain qui permet de rejoindre rapidement le centre-ville, passer les différents contrôles, prendre un café, explorer les boutiques avant de rejoindre la lointaine salle d'embarquement au rez-de-chaussée. Nous ne sommes pas étoilés, pas d'accès aux salons des compagnies?
photo 4_namibie76_15photo 5_76_6

Au bas de l'escalator, une mini boutique de souvenirs « Out of Africa » au cas où vous auriez raté le mini supermarché au duty mais la girafe c'est seulement de la déco, pas de vol cargo ici !
photo 6_20120722_76_4

Avez-vous remarqué comme que le carrelage brille ?
photo 7_20120722_76_3photo 8_20120722_76_5

12 h 45, il est temps d'aller prendre le bus à la porte A20, OK pas de file prioritaire pour nous.
Depuis notre PAX bus, une vue de A380 avec lequel nous sommes arrivés plutôt dans la journée.
photo 8b_namibie L16

Au fond, les 2 Airbus A380 qui stationnent pour la journée avant le retour en Allemagne et en France.
photo 8c_76_1255

Embarquement dans l'un des 21 Boeing 737-800 immatriculé ZS-SJS de la SAA. Il y a du soleil mais il ne fait pas bien chaud. C'est l'hiver et puis Johannesburg est en altitude à 1 600 mètres.
photo 9_20120722_76_6photo 10_namibie 76_18


Il y avait vraiment trop de monde dans la cabine pour envisager une photo, sachant que les namibiens ont une sainte horreur de se faire
photographier par les touristes (pas seulement selon les guides touristiques, nous avons pu le vérifier?). J'ai pu prendre une photo lors du vol retour (FR à venir). Le vol est complet au moins en Y.
Arrivée à notre rang 23 (sur 32, configuration 3-3). Inspection de la pochette à miettes et à moutons avec un sachet logotypé dans une version imprimée plutôt élégante, mais bon on ne va pas le rapporter en souvenir non plus.


Je n'ai pas photographié le magazine inflight Sawubona, on aperçoit le titre sous la carte de sécurité. Si vous voulez le découvrir c'est par ici : http://sawubonamag.co.za/
(Cliquez sur l'image du numéro en cours à gauche et un pdf feuilletable s'ouvrira.)

Les consignes de sécurité sous forme de dessin animé assez drôle (il y a quelques images dans la vidéo que j'ai fait de ce vol, lien Dailymotion en bas de page).
photo 14_20120722_76_10photo 14b_namibie L13

Non il n'y a pas d'IFE. Diffusion des clips promotionnels sur l'Afrique du Sud et aussi de l'universel Mr Bean. Comme nous avions nos propres écouteurs, en les branchant sur la prise de l'accoudoir, nous avons pu profiter du son pendant le vol (seules les consignes ont été sonorisées dans la cabine). Il y avait aussi plusieurs types de musique sur d'autres chaines.
photo 15_20120722_76_11

30 minutes après le décollage le plateau SAA en éco, beef or chicken, dont un FR vous a déjà vanté la qualité avec de véritables couverts inox. Entrée salade façon « à la grecque » avec concombre, tomate (sans s), fromage de brebis, pois chiche. Ai choisi b'uf en sauce, riz safrané, petits légumes, assez bon. Crackers et copie de Vache qui rit, 2 mini éclair fourrés crème vanille, pain éponge et chocolat dans la papillote. Pas de boisson? et non il a fallu réclamer de l'eau car ne connaissant pas les usages SAA nous avons peut-être « raté » quelque chose. Plutôt une personne est passée avec un chariot de boisson. Ce que nous avons considéré comme l'apéritif était en fait la distribution des boissons? Peut-être que cela a été annoncé. C'est pourquoi certains prenaient du vin + de l'eau + un jus de fruit. Je n'ai donc pas pu déguster mes premiers vins sudaf des vacances ! Comme nous avons été servi parmi les derniers, le steward a dû patienter un peu que nous ayons fini le déjeuner mais il ne l'a pas fait sentir ni manifesté son agacement.
photo 16_20120722_76_12

Le formulaire d'immigration. Question 17, il est demandé le montant de ce que l'on compte dépenser pendant le séjour?
À noter au verso, la présence d'un parrain sur une demi-page, le principal opérateur de téléphonie mobile namibien visible sur un document officiel. Et oui, tout se vend.
photo 17 SA76photo 17_20120722_76_14


« The » photo (oui, à la verticale avec plein de désert dessous)
photo 18SA76

Après 1 heure 50 de vol, arrivée avec 10 minutes d'avance. Atterrissage brutal à Windhoek qui se trouve sur un plateau à 42 kilomètres de la ville. Enfin le nom de l'aéroport est « Hosea Kutako International », un chef de l'?ethnie herero. Un peu de couleur locale avec Air Namibia, au premier plan un Embraer ERJ 135 immatriculé V5-ANF. Débarquement sur le tarmac et comme souvent il n'est pas recommandé de photographier. Forte présence de militaires et puis en plus du téléphone portable pour les photos j'ai aussi une caméra?
photo 20120722_76_13

Rapidement mais un peu flou, l'un des deux B737-500 immatriculé V5-NDI (un ancien AF) en préparation pour Le Cap.
photo 20120722_76_16photo 20120722_76_17

Après nous avons attendu pour passer l'immigration? 4 guichets, tenues par des femmes très respectueuses des procédures : 1 pour les diplomates, 2 pour les résidents et les sudaf, 1 pour les visitors soit à vue de nez une proportion de 80 % pour ce dernier. Au bout d'au moins 20 minutes d'attente, 2 autres guichets nous ont été rendu accessibles, enfin. Un peu d'attente pour les valises, il a suffi d'entendre le tracteur pour savoir quand allait se mettre en route le carrousel.
On achète une puce téléphone, puis on remplit les papiers pour la location du 4x4 et nous voici arrivés à destination pour de magnifiques vacances.

2 « cartes postales » souvenir de nos 20 jours de vacances, très difficile de sélectionner quelques images parmi 3000 photos !
photo namib1

En haut et en bas à droite les dunes de Sossusvlei ; en bas à gauche les peintures rupestres du massif du Brandberg avec la Dame blanche (particularité elle est bicolore, elle aurait 16 000 ans comme Lascaux).
photo namib2

Photos prises au parc Etosha, oryx et springbok, zèbres, familles d?éléphant et de girafes.
J'ai réalisé une version animée de ce vol, visible sur Dailymotion.http://www.dailymotion.com/video/xv6xf1_vol-south-african-airways-sa-76-johannesburg-windhoek_travel

Merci d?être arrivé jusqu?'au bout de ce vol aller. A suivre pour le vol retour…




Afficher la suite

Verdict

South African

6.4/10
Cabine6.5
Equipage7.0
Divertissements5.0
Restauration7.0

Johannesburg - JNB

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Windhoek - WDH

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Suite du voyage depuis Paris via Johannesburg, FR 2716, pour arriver dans ce très beau pays qu'est la Nambie.
Bémol : le fait de n'avoir pas entendu ou compris qu'il fallait demander les boissons du repas après le décollage a été un léger désagrément.
Le plus : excellente prestation sur ce vol éco, avion complet
Ponctualité : Départ à l'heure, arrivée en avance.
Confort : une note correcte pour une classe éco, pas beaucoup de place, mais n?étant pas grand je ne suis jamais gêné
Equipage : rien de particulier, normal, ne m'a pas marqué
Repas : plateau très correct en qualité et avec de véritables couverts et pas en plastique jetable, mais 14 seulement car le pain est sous plastique, ratage niveau boisson et puis, on n'est pas en « affaires » non plus !

Informations sur la ligne Johannesburg (JNB) Windhoek (WDH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Johannesburg (JNB) → Windhoek (WDH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Namibia avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.