Avis du vol Air France Abidjan Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF521
Classe Affaires
Siege 6L
Temps de vol 09:25
Décollage 19 Jul 17, 18:30
Arrivée à 20 Jul 17, 05:55
AF   #51 sur 101 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4459 avis
Leadership
Par GOLD 3899
Publié le 21 décembre 2017
Bonjour à tous,

Avec la fin de l’année qui approche, j’essaye de rattraper tant bien que mal mon retard !

Je vous retrouve pour une liaison relativement exotique avec ce déplacement en Côte d’Ivoire dans le cadre de la livraison pour Flight-Report d’un Airbus A320 pour la compagnie nationale. Routing relativement simple avec donc un préacheminement pour Toulouse suivi du ferry flight avec le nouvel Airbus A320 Air Côte d’Ivoire. Pour le retour les choix sont très limités, la concurrence est faible sur l’Afrique de l’Ouest et il faut bien reconnaitre qu’Air France est la meilleure option.

Air France propose deux vols par jours sur Abidjan, le premier est non-stop et opéré avec un mix d’Airbus A380 et de Boeing 777-300ER 4 cabines, le second est via Bamako, à l’époque en Boeing 777-200ER BEST mais depuis la saison hiver le vol est passé en Boeing 787-9.

Avec un confrère blogueur présent également sur ce voyage nous avons préféré prendre le vol via Bamako afin de voyager en cabine BEST car ce jour-là c’était un A380 qui était positionné sur le vol non-stop.

    Aller
  1. Paris CDG – Toulouse (Air France, Economy, Airbus A320) [PAS DE FR]
  2. Toulouse – Ouagadougou - Abidjan (Air Côte d'Ivoire, Economy, Airbus A320) CLIQUEZ ICI
  3. Retour
  4. Abidjan - Bamako – Paris CDG (Air France, Business, Boeing 777-200ER) [VOUS ETES ICI]

L’aéroport international Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan est plutôt moderne

photo 0001

La zone d’enregistrement est réservée aux voyageurs, probablement pour éviter un nombre trop important d’accompagnant.

photo 0002

Enregistrement


Nous sommes présents à l’ouverture de l’enregistrement et les comptoirs sont quasi vides.

photo 0002aphoto 0003

Ma carte d’embarquement

photo 0003b

On monte d’un étage pour le passage PIF/PAF

photo 0005

Suivi immédiatement d’un Duty Free

photo 0006

Le terminal est plutôt sommaire mais fait le job

photo 0007

Salon


La plutôt bonne surprise est le salon, il est vaste et la décoration est plutôt sympa

photo 0007aphoto 0007b

Dommage qu’il ne donne pas sur les pistes et que la lumière naturelle soit indirect

photo 0008photo 0009

Le bar où il est possible de commander vins et cocktails, mais pas de champagne

photo 0012

Le buffet est petit et j’ai dû être discret car les photos sont interdites

photo 0013photo 0017

Donc EXCEPTIONNELEMENT je n’ai pas pu soulever les cloches

photo 0018

Cakes et fruits

photo 0019

Je ressors du salon pour prendre notre avion qui vient de se poser, il s’agit de « Papa Echo »

photo 0019a

FIDS

photo 0019b

Avec un peu de retard, l’embarquement est finalement lancé, il sera expéditif car en réalité très peu de personnes choisissent ce vol plutôt que l’option non-stop. Cette bretelle BKO-ABJ-BKO n’existe que pour éviter aux équipages de découcher à Bamako à la suite de la prise d’otage du Radisson Blu où séjournait l’équipage.

photo 0020

Passerelle aveugle

photo 0021

Vol Abidjan - Bamako


photo 0022

Avec l’éclairage jaunâtre des 777, il est difficile de prendre en photo la cabine, j’ai joué sur la balance des blancs mais « en vrai » la cabine est moins blanche que ça.

photo 0023photo 0025

Sur cette configuration la Business est composée de 28 sièges entre les portes 1 et 2

photo 0026

Mon siège 6L

photo 0027

Nous sommes seulement 3 ou 4 en Business sur ce vol et le PNC en charge de la J prend l’initiative de faire un service au champagne à la place avec plateau, bouteille et verre à pied, c’est bien plus agréable et élégant que le casier des godets.

photo 0028

La trousse de confort, ce blister opaque n’est vraiment pas beau.

photo 0029photo 0029a

Nous sommes prêts et la cabine est éteinte.

photo 0030photo 0031

Petit saut de puce de 592 miles

photo 0032photo 0033

Demi-tour sur la raquette et décollage depuis la 21

photo 0034photo 0035

Centre ville d’Abidjan

photo 0036

Puis la crasse

photo 0037photo 0038

Collation


Je ne savais pas à quoi m’attendre sur ce vol d’un peu plus d’une heure, mais bonne surprise un petit snack est offert, c’est moins copieux que sur un vol européen d’une durée similaire mais c’est parfait comme amuse-bouche en guise d’apéritif.

photo 0042

Sandwich club, brochette de fruits, tartelette au chocolat

photo 0042a

Cap au nord

photo 0043

Avant le début de la descente, petit tour en cabine

photo 0044

Visite des cabines


Sensation très étrange d’être en plein vol avec une cabine quasi vide

photo 0045

Rare de pouvoir faire ce genre de photo de face

photo 0046

Premium Economy

photo 0047photo 0048

J’aime bien la géovision des appareils BEST

photo 0049photo 0050

L’avion est joliment modélisé

photo 0051photo 0053

Cabine prête

photo 0053a

Approche

photo 0054photo 0055

Toucher très très ferme !

photo 0056photo 0057

On arrive au parking, nous devons rester à bord pendant les 2 heures de transit à Bamako.

photo 0058

Mais pour passer le temps, l’IFE est activé

photo 0059photo 0060

Les derniers films

photo 0061

On est un peu seul au monde sur cet aéroport

photo 0063photo 0064

Vol Bamako – Paris CDG


L’embarquement va être lancé dans quelques minutes et l’équipage se prépare à recevoir les nouveaux passagers

photo 0058aaphoto 0065

Je retrouve mon siège

photo 0066

Les commandes qui ne sont pas très judicieusement placées

photo 0067

Rangement pour la littérature

photo 0068

Casque et effet personnel

photo 0068a

La cabine sera pleine et on retrouve un protocole standard avec choix de presse au chariot.

photo 0069

Suivi du verre d’accueil dans un godet.

photo 0070

Oshibori

photo 0071

Les consignes

photo 0072

Et roulage rapide

photo 0073

2715 miles en un peu plus de 5h de vol, c’est trop court !

photo 0074

Là aussi il faut remonter la piste avant de pouvoir décoller.

photo 0075photo 0076

Airshow

photo 0078photo 0079

Vue avec les fuseaux horaires

photo 0080photo 0077

Le protocole de service est identique à un retour de côte Est, l’apéritif se limite à un verre de champagne, à ce moment il s’agit encore du Deutz mais il n’y en aura plus après et il faudra se contenter du champagne premier prix de la classe economique #sic

photo 0081

Diner


Menu

photo 0083photo 0084

Le diner, avec un choix entre 3 plats chauds, le reste est imposé

photo 0085

Carte des vins, en saison estivale, un rosé remplace le second blanc

photo 0086photo 0087

Air France n’a plus l’ambition de faire un service élégant, donc bricolage et cache misère avec l’habillage du trolley de service.

photo 0087aphoto 0088

Le plateau

photo 0089

Dos de saumon fumé sauce vierge, gambas et leur salade du terroir

photo 0090

Entrée fraiche et bonne, ça va se gâter pour la suite.

Mafé d’agneau (sauté d’agneau à base de crème de cacahuètes) duo de purées de pommes de terre et épinards, jardinières de légumes

photo 0091

Avec choix de moutardes

photo 0092

Comme vous pouvez le voir ce plat n’est absolument pas engageant, la viande est trop cuite et ça baigne dans de la flotte.
On me propose de tester un autre plat.

Filet de sole sauce Domoda, duo de purées de pommes de terre et de patate douces

photo 0093

C’est aussi raté et mauvais et le dessert ne sauvera pas ce repas.

photo 0094

Tarte aux pommes à l’ancienne

photo 0095

J’ai rarement été déçu des repas Air France en Business et même si je comprends les difficultés d’approvisionnement dans certaines escales reculées comme Bamako, celui-ci n’était clairement pas au niveau à l’exception de l’entrée.

Bref, full flat et dodo rapide !

photo 0096photo 0097

Réveil seulement 30 minutes avant l’arrivée

photo 0098photo 0099

petit-déjeuner


Mais l’équipage est efficace et il est encore temps de « profiter » du petit-déjeuner !

photo 0100

Il s’agit d’une option continentale comme sur un retour des cotes Est

photo 0101

Choix de viennoiseries et petits pains

photo 0102

Infecte et je pèse mes mots !

Salade de fruis frais, laitage

photo 0103

Fruits bons mais yaourt mauvais, ultra chimique et trop sucré

photo 0104

Approche

photo 0105photo 0106

L’un des deux GE90

photo 0107photo 0108

On se posera en 26L

photo 0109photo 0110

Au parking, au hall K

photo 0111

Dernière vue de notre avion, à côté d’un grand frère 300ER.

photo 0112

Vidéo


Afficher la suite

Verdict

Air France

4.6/10
Cabine8.0
Equipage0.0
Divertissements8.5
Restauration2.0

VIP Lounge

6.1/10
Confort7.0
Restauration6.0
Divertissements5.0
Services6.5

Abidjan - ABJ

6.9/10
Fluidité9.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté7.5

Paris - CDG

5.5/10
Fluidité4.0
Accès4.0
Services8.0
Propreté6.0

Conclusion

La cabine BEST est une réussite ; le siège est peut-être un peu ferme et l’écran un peu bancal, mais globalement c’est un bon siège pour se restaurer et pour dormir, dommage tout de même l’éclairage jaunâtre et les parties communes qui n’ont pas évolué avec le retrofit et bien sûr le manque d’avions équipés, car sur la flotte long-courrier, seulement 43% des avions disposent d’une cabine BEST.

Le système de divertissement est bon ; je trouve cependant le casque moyen et le système de bonnette peu pratique. Il manque aussi des caméras qui ne sont disponibles chez AF que sur A380 et B777-300ER.

Avec une telle restauration, il est normal de sanctionner, seul les amuses bouches sur l’ABJ-BKO et l’entrée étaient digne d’une J, le reste pouvant être qualifié de mauvais à infect, sans compter le manque de Champagne J après le service de l’apéritif : ce n’est pas sérieux ni acceptable.

Mais là où le vol a été marquant, c’est au niveau de l’équipage. La première impression était excellente avec l’ensemble de l’équipage vraiment charmant avec la dose d’humour appréciable. Le fait d’être en tout petit comité pendant l’ABJ-BKO a permis d’échanger longuement et notamment avec la Chef de cabine Principale qui était très curieuse de mes impressions (et de celles de mon confrère bloggeur) sur le produit Business et sur Air France après lui avoir expliqué le rôle de Flight-Report. Un échange intéressant et une discussion sans tabou entre notre point de vue de voyageur fréquents et les contraintes du métier en tant que PNC. Mais la douche froide fut juste avant l’atterrissage où la CCP a voulu régler ses comptes avec nous : elle nous a fait comprendre que nous n’y connaissions rien et que notre avis ne l’intéressait pas, elle a également rajouté « mes passagers, les vrais clients fidèles, les ULTIMATE, ceux qui voyagent 6 fois plus qu’un PLATINUM, s’en fichent de cela !». La CCP a été tellement virulente dans ses propos que lorsque l’annonce « PNC préparez-vous pour l’atterrissage » a retenti, elle était encore là à nous dire tout le mal qu’elle pensait de nous ! C’est finalement un PNC qui l’a appelée pour lui dire qu’il fallait maintenant qu’elle aille rejoindre son siège service pour l’atterrissage, un comble !

Evidemment, il ne nous a pas été possible de nous expliquer et la CCP s’est bien gardée d’être en porte pour le débarquement. Voilà comment terminer le vol avec un sentiment très amer.

J’ai écrit au service relation client pour partager cette mésaventure et pour connaitre les ajouts dans mon dossier qu’a dû faire la CCP. La compensation a été généreuse, mais je doute qu’il y ait eu une sanction disciplinaire contre la CCP et pourtant elle le mériterait.
On dit souvent que le CCP donne le ton et influence l’ensemble de l’équipage, mais sur ce vol le reste de l’équipage a été exemplaire. Je leur aurais donné 9/10 mais avec cet épisode CCP, je n’ai pas d’autre choix que de mettre un zéro.


Merci de votre lecture et au plaisir de lire vos commentaires ;)

Informations sur la ligne Abidjan (ABJ) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Abidjan (ABJ) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 50 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 423710 by
    marathon SILVER 9602 Commentaires

    Je ne sais pas ce qui est le plus surréaliste : les vues des cabines quasiment vides en vol (avec néanmoins quelques PAX, ce qui ne casse l'interprétation d'un avion au repos au sol), ou l'épilogue avec la CCP.

    Merci pour le partage !

  • Comment 423714 by
    FFlyerCDG 3069 Commentaires

    Merci Flavien pour cette publication même s'il m'est difficile de dire si le plus divertissant a été la présentation du vol ou... L'épisode CCP :-)))
    En revanche, ce dernier m'a laissé un peu sur ma faim car j'aurais été très curieux de savoir ce qu'il y avait derrière le "cela" dans sa remarque ultime :
    "les vrais clients fidèles, les ULTIMATE, ceux qui voyagent 6 fois plus qu’un PLATINUM, s’en fichent de cela" !!
    S'agissait-il de l’habillage du trolley de service, de la non-qualité des plats proposés ou d'autre chose... ?
    J'attends ta réponse avec intérêt car, s'il s'agit de "cela" et même si je ne suis ni Platinum et encore moins Ultimate, la fréquence relative de mes déplacements fait que je ne suis pas loin de partager son point de vue, surtout pour un vol relativement court quittant BKO à 23:00 et au cours duquel ma seule priorité aurait été... Le sommeil :-))
    Mais il est indéniable que l'on puisse également souhaiter faire d'un vol un moment de fête au rythme d'un apéritif, entrées, plat -voire même plats comme ce fut ton cas - fromages, dessert et boissons d'après-dîner puis à nouveau un PdJ sur un vol de nuit de moins de cinq heures et, dans ce cas, il est effectivement dommage que la qualité ne soit pas au rdV de ces agapes !!
    Mais, là encore, beaucoup de choses dans ce domaine restent purement subjectives :-)))

    • Comment 423716 by
      Leadership TEAM GOLD AUTEUR 4979 Commentaires

      Bonjour Joël,
      Merci pour ton commentaire.
      Je connais ton avis, les vols Business et surtout ceux qui sont court comme ceux-là sont fait pour dormir et je risque de te surprendre mais je suis d’accord avec toi, c’est pour cela que j’ai apprécié pouvoir dormir jusqu'à 30mn de l’arrivée et de quand même me voir servir le petit-déjeuner.
      La discussion avec la CCP était très banale, c’était sur le produit Air France, la concurrence, les compagnies que j’aime bien et aussi des recommandations, je me souviens avoir recommandé l’ajout d’un stylo dans la trousse, pas une si mauvaise idée car cela va être rajouté dans les trousses à partir de janvier prochain.

  • Comment 423728 by
    Christian Gerber 2 452 Commentaires

    360 000 miles en deux soit 180 000 miles par an. Un ultima vaut donc deux Platinum et non 6 s'il comme certains il ne vole que AF KL A5... CQFD

  • Comment 423744 by
    Esteban TEAM GOLD 12654 Commentaires

    Hello Flavien,

    Merci pour le partage de ce retour d'ABJ. Perso je trouve l'habillage du trolley plus esthétique que rien du tout (DL aussi habille ses trolleys) mais nous sommes d'accord, ce serait encore mieux de s'en passer.

    Je te rejoins aussi sur l'amuse bouche et l'entrée, les deux font beaucoup plus envie en photo que la suite. Comme quoi, le visuel est, des fois, tout aussi correct que le réel.

    Par contre je n'ai pas trop bien compris l'attitude de la CCP : elle plaisantait et était à l'écoute sur le ABJ BKO puis juste avant l'arrivée elle est venue règler ses comptes avec vous, si j'ai suivi correctement. A tout hasard, as-tu une idée pourquoi elle a eu ce revirement de comportement ? Comment c'est elle lancé dans cette conclusion acide ? Son propos étant totalement déplacé, Ultimate, Platinum, Gold, Silver ou Ivory (voire même rien du tout), un passager reste un client qui mérite respect et courtoisie.

    A très bientôt.

    • Comment 423774 by
      Leadership TEAM GOLD AUTEUR 4979 Commentaires

      Oui cet habillage c'est mieux qu'un trolley "à nu" mais cela reste un bricolage et loin des services à la place/chariot.
      Je n’explique vraiment pas l’attitude de la CCP, elle était vraiment sympa en début de vol.

  • Comment 423748 by
    Benoit75008 7317 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR,
    Une cabine très sympa et un catering plutôt honnête.
    Sauf le petit déjeuner que je trouve relativement basique.

    Concernant la CCP, triste car cela laisse un arrière gout alors que nombre de PNCs redoublent d'attention pour donner la meilleure image possible de la compagnie.
    Le mépris des platinums est indigne d'un CCP et juste destiné à tenter de te vexer...puéril^^

    Bonne soirée à toi et à bientôt!

  • Comment 423753 by
    Lhdbzh 1073 Commentaires

    merci pour ce FR.
    Type de vols très courts pour lesquels je privilégie le full flat bed mais je comprends que certaines personnes souhaitent diner correctement ce qui n'était pas le cas ici. Je comprends votre frustration.
    La colère de la PNC en fin de vol est hallucinante : je rejoins Estéban, quelle que soit votre couleur de carte (je n'en ai pas par exemple), on vous doit un minimum de respect comme client. Un pétage de câble plutôt malheureux !

    • Comment 423776 by
      Leadership TEAM GOLD AUTEUR 4979 Commentaires

      Pouvoir dormir sur l'intégralité du vol est un plus sur ce genre de trajet court, mais malheureusement et contrairement à JFK il n'est pas possible de faire un vrai dîner au sol au salon donc au final beaucoup choisissent de dîner à bord.

  • Comment 423765 by
    lagentsecret GOLD 12462 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Avec un confrère blogueur"
    Il est connu ? ;)

    Joli salon mais bien vide y compris le bar sans personne pour servir

    "Donc EXCEPTIONNELEMENT je n’ai pas pu soulever les cloches"
    Ce qui est ENCORE PLUS EXCEPTIONNEL c'est que tu n'aies rien mangé

    Belles photos de la cabine et du siège : dommage de ne pas voir une photo de la boîte à pieds

    "à ce moment il s’agit encore du Deutz mais il n’y en aura plus après"
    J'ai connu ça avec QR sur un CMN-DOH où la source s'est tarie au dessus de ALG

    "Avec choix de moutardes"
    On dirait qu'il y a des saletés dans le bac en plastique

    "Comme vous pouvez le voir ce plat n’est absolument pas engageant"
    J'ai rarement (pour ne pas dire jamais) vu des présentations appétissantes sur les plats chauds AF

    "la viande est trop cuite et ça baigne dans de la flotte."
    Que la viande soit trop cuite c'est normal puisque le mafé est une sorte de ragoût qui mijote très longtemps
    par contre la sauce à base d'arachides est habituellement onctueuse et épaisse

    "C’est aussi raté et mauvais et le dessert ne sauvera pas ce repas."
    C'est dommage car je trouve intéressant l'intégration de plats/ingrédients locaux dans l'offre : mafé pour le premier, patates douces pour le second.

    Il ne restait plus de lasagne de légumes ?

    Au moins la tarte avait eu le temps de décongeler pendant tout le repas

    Pas d'appréciation sur les fromages et le pain ?

    "même si je comprends les difficultés d’approvisionnement dans certaines escales reculées comme Bamako"
    Pourquoi ne pas charger à ABJ alors ?

    Le siège en mode lit ne me fait vraiment pas envie

    "Fruits bons mais yaourt mauvais, ultra chimique et trop sucré"
    Pourtant Milkana est franchisé Yoplait : le trop sucré est peut être adapté au goût local

    "La CCP a été tellement virulente dans ses propos que lorsque l’annonce « PNC préparez-vous pour l’atterrissage » a retenti, elle était encore là à nous dire tout le mal qu’elle pensait de nous ! "
    Pour avoir un tel changement d'attitude il me semble que le retour des plats chauds lui a fait péter un plomb lol
    Sans doute as tu du aussi faire part de ta déception concernant la rupture de Deutz ;)
    Tu as du lui paraître trop exigeant, voire capricieux ;) (Pas comme ses Ultimate chéris lol)
    Est-ce que ton confrère a lui aussi été une fine bouche ?

    " je n’ai pas d’autre choix que de mettre un zéro."
    Entre le 0 pour la CCP et 9 pour le reste de l'éuipage, un 4,5 aurait été plus juste pour ne pas pénaliser plus que de raison,
    d'autant qu'une compensation t'a été versée par la compagnie.

    A bientôt

    • Comment 423777 by
      Leadership TEAM GOLD AUTEUR 4979 Commentaires

      « Il est connu ? ;) »
      Tu le connais ^^

      « Joli salon mais bien vide y compris le bar sans personne pour servir »
      Les photos étant interdites j’ai attendu qu’il soit vide pour en faire une photo discrète

      « Ce qui est ENCORE PLUS EXCEPTIONNEL c'est que tu n'aies rien mangé »
      Si j’ai grignoté mais je n’ai pas photographié ma sélection, j’ai aussi pris un GinTo au bar

      « Belles photos de la cabine et du siège : dommage de ne pas voir une photo de la boîte à pieds »
      Exact ! Je vais corriger ça très bientôt

      « Que la viande soit trop cuite c'est normal puisque le mafé est une sorte de ragoût qui mijote très longtemps
      par contre la sauce à base d'arachides est habituellement onctueuse et épaisse »
      Merci pour l’info, après réflexion, je me souviens d’une viande de très mauvaise qualité avec beaucoup de nerfs et très grasse.

      « Il ne restait plus de lasagne de légumes ? »
      En second choix non

      « Au moins la tarte avait eu le temps de décongeler pendant tout le repas »
      Très probablement

      « Pas d'appréciation sur les fromages et le pain ? »
      Je n’en n’ai plus de souvenir mais au vu de la photo cela semble être du fromage basique et le pain pas terrible non plus.

      « Pourquoi ne pas charger à ABJ alors ? »
      Je ne sais pas

      « Le siège en mode lit ne me fait vraiment pas envie »
      Il est pourtant confortable, à tester !

      « Pourtant Milkana est franchisé Yoplait : le trop sucré est peut être adapté au goût local »
      Merci pour l’info, je ne l’ai pas terminé

      « Pour avoir un tel changement d'attitude il me semble que le retour des plats chauds lui a fait péter un plomb lol
      Sans doute as tu du aussi faire part de ta déception concernant la rupture de Deutz ;)
      Tu as du lui paraître trop exigeant, voire capricieux ;) (Pas comme ses Ultimate chéris lol)
      Est-ce que ton confrère a lui aussi été une fine bouche ? »
      La CCP n’a pas fait le service et n’a montré aucun signe précurseur de cette attaque, oui nous avons fait remarqué au PNC notre déception pour la rupture de stock de champagne J mais nous sommes restés très courtois. La diatribe anti Platinum de la CCP était adressée à nous 2 indifféremment. Sans l’avouer je pense que nous ne représentions pas sa clientèle J habituelle et qu’on a dû l’énerver qu’on soit à notre jeune âge et avec notre attitude décontractée (en short) aussi averti mais aussi critique sur les attentes de pax en J.

      « Entre le 0 pour la CCP et 9 pour le reste de l'équipage, un 4,5 aurait été plus juste pour ne pas pénaliser plus que de raison, »
      Au début j’avais en effet indiqué 4,5 comme moyenne, mais l’épisode est trop grave pour octroyer presque la moyenne.

      Merci ;)

  • Comment 423859 by
    CAP974 359 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR fort intéressant.
    Hallucinant l'attitude de la CCP, surtout envers un pax FB plat. Quel a été le montant de la compensation, si cela n'est pas indiscret?
    A bientôt et bonnes fêtes

  • Comment 423910 by
    mogoy GOLD 10478 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR.

    Ce revirement d'attitude est vraiment étrange. On a l'impression qu'il manque une partie de l'histoire tellement c'est soudain et injustifié. Perte de patience face à des clients avertis et une prestation très nettement en dessous de la moyenne pour le catering.

  • Comment 424160 by
    indianocean SILVER 7040 Commentaires

    Quel manque flagrant de professionnalisme de la part de cette CCP. Elle va jusqu'à oublier sa tâche la plus importante, la sécurité des passagers et de son équipe.
    Le statut ULTIMATE n'existe que depuis deux ans tout au plus. Cela veut-il dire qu'elle en avait rien à faire des passagers les plus fidèles de la compagnie.
    Une dame bien aigrie qui avait beaucoup de trop de fiel ou de venin à vomir et qui j'espère, ne fera pas tache auprès des PNC Air France qui méritent vraiment de faire ce métier car on sait qu'il existe de très bons éléments au sein de la compagnie nationale.

    Merci Flavien

Connectez-vous pour poster un commentaire.