Avis du vol Air Asia Penang Kuching en classe Economique

Compagnie Air Asia
Vol AK5432
Classe Economique
Siege 20A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:00
Décollage 03 Jan 18, 07:05
Arrivée à 03 Jan 18, 09:05
AK   #10 sur 21 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 107 avis
Bradtrotter
Par 282
Publié le 5 janvier 2018
Bonjour à tous !

Après un séjour assez oubliable à Penang, notamment par une météo assez changeante qui empêchait de prévoir de trop grosses sorties hors de la ville sous peine de passer la journée sous la pluie, direction Bornéo. Après les éléphants au Elephant Nature Park de Chiang Mai, il est temps d'aller voir des Orang-outans.

Pas énormément de choix pour relier Penang à Kuching, il n'y a qu'un vol AK (trop) tôt le matin. Mais bon, pas le choix, on retourne sur AK pour un dernier vol dans le cadre de voyage. Le tarif est toujours ridicule, 40 EUR par personne avec le bundle 25kg en soute/choix du siège/snack à bord.

Apparemment, d'après les pubs que j'ai vus à PEN, MH a ouvert une ligne PEN-KCH à un rythme de quatre fois par semaine.

Bref départ de l'hotel à 4h45 en Grab.

D'extérieur, l'aéroport de Penang est plutôt joli.
photo 20180103_053919_hdr

À l'intérieur, je dirais que c'est "mitigé cochon d'inde".

C'est assez propre, certains éléments font aéroport "top niveau" tandis que dans certains coins, il y a une impression de sale. Un peu comme un manque d'entretien de certaines parties. Toutefois, c'est très loin d'être dramatique et l'aéroport reste agréable.

Les différentes offres de restaurations sont déjà disponibles. Les photos sont un peu floues, désolé, mais je demande votre indulgence, il est 5h du matin !
photo 20180103_050831_hdrphoto 20180103_050835_hdr

Les arrivées/départs sont principalement depuis/vers Kuala Lumpur et sa banlieue. Quelques vols internationaux également, notamment un vol vers Banda Aceh qui peut être une bonne idée pour explorer Sumatra.
photo 20180103_050854_hdr

Par contre, on peut voir que les liaisons avec Bornéo ne sont pas le fort de PEN. Outre mon vol, il y a un AK vers Kota Kinabalu puis plus rien dans la matinée.
photo 20180103_050917_hdr

On passe devant les comptoirs MH…
photo 20180103_050920_hdr


… pour se rendre aux comptoirs AK. Il faut d'abord imprimer soit même son bagage tag à une borne en libre-service puis se rendre au comptoir. L'agente nous remettra rapidement nos Boarding passes qui sont juste un ticket de caisse, assez classique pour un vol domestique d'une low cost.
photo 20180103_050938_hdr

Passage au McDo.
photo 20180103_052323_hdr

Les contrôles de sécurité seront rapides et efficaces. On arrive dans la zone airside qui a l'air encore un peu endormie.
photo 20180103_055016_hdrphoto 20180103_055054_hdr

Zone d'attente devant les portes.
photo 20180103_055117_hdr

Il y a un petit coin internet avec des prises. Il me semble qu'il y avait du Wi-Fi mais ayant pris un forfait data en arrivant à KUL, j'ai oublié de tester.
photo 20180103_060213_hdr

Une demi-heure avant le départ, le boarding commence. Comme toujours avec AK, trois files : celle pour les hot seats/clients flex/ celle pour les rangs après 20 et celle pour ceux avant. Ces files sont strictement respectées.
photo 20180103_063215_hdr

Embarquement via une passerelle.
photo 20180103_064336_hdr

Notre éphémère voisin est un autre AK.
photo 20180103_064608_hdr

Le pas n'est pas fou. À ce moment, je me dis que si mon voisin de devant ne recule pas son siège ça va le faire. Je me rappelle que je me suis plains dans mon dernier FR sur AK d'avoir eu une place en issue de secours. Je relativise…
photo 20180103_064621_hdr

La cabine est propre et n'est pas blindée de pub.
photo 20180103_064626_hdr

Même sur siège, il n'y a pas de pubs. Il y a juste un message pour nous rappeler que le vol est équipé de Rokki. J'y reviendrai plus tard.
photo 20180103_064632_hdr

On repousse à l'heure.
photo 20180103_070247_hdr

Une fois les PNC assis, mon charmant voisin de devant incline son siège au maximum. Cette photo illustre l'espace dégueulasse qu'il me reste.

Déjà, il incline son siège avant le décollage, ce qui est interdit, mais en plus il m'a pété les genoux au passage étant donné que je ne m’y attendais pas du tout. En plus, il a du s'en rendre compte qu'il me pétait les genoux puisqu'il les a bien senti en inclinant son siège. Même si je doute qu'il ait une maîtrise des propos vulgaires en français, il a dû également se rendre compte au ton de ma voix que je ne disais pas à ma copine "Regarde donc, quel bonheur que mon nouvel ami de devant ait incliné son siège, c'est un pur ravissement pour mon confort".

Ayant gardé un esprit taquin, je n'aurais aucun remords à lui claquer mon flash près de sa tête pour prendre cette photo. Ni à mettre un bon coup de genou dans son siège toutes les 15 minutes pour m'assurer qu'il passe également un bon vol.

D'ailleurs pour le coup, AK (et les low cost en général) pourrait éviter que les sièges s'inclinent (trop) parce que le pas n'est pas énorme de base, mais là on approche du confort d'un Airbus 340 de l'Armée de l'air (à peine soutenable donc).
photo 20180103_071732

On décolle à l'heure.


On perce les nuages une dizaine de minutes plus tard. Toutefois, le temps étant très nuageux sur toute la péninsule malaisien, il y aura pas mal de turbulences assez fortes durant la première heure. D'ailleurs, les PNC continueront le service même si à plusieurs reprises, ils ont dû s'arrêter pour se tenir aux rangements à bagages. Je ne connais pas la politique d'AK là-dessus mais j'imagine qu'ils n'avaient pas vraiment le choix.

Au final, j'arrive à trouver une position assez confortable en faisant un manspreading de l'enfer qui ferait hurler les féministes les plus extrémistes. Heureusement, que le siège à côté de moi est celui de ma copine et que je n'ai aucun complexe à le coloniser allègrement avec mes jambes.
photo 20180103_072059_hdrphoto 20180103_075504_hdr

On survole maintenant l'archipel de Riau. J'ai refusé le snack proposé, une sorte de friand que j'avais déjà goutté sur mon vol vers Yogyakarta et qui était très passable. Le BoB est par contre toujours complet et avec des prix raisonnable.

Je me rends compte que j'ai également oublié de prendre le magasine de bord de janvier 2018. Comme les précédents, il est très bien avec des articles sur l'aéronautique en plus des articles sur la société et les zones touristiques.


J'ai testé le système Rokki
photo 20180103_084144_hdr

On peut accéder à la presse avec des articles du journal The Sun.
photo screenshot_2018-01-03-08-25-09

Outre des films totalement inconnus (pour moi) du sud-est asiatique, il y a également des petites vidéos pour passer le temps. J'ai regardé Ms Yeah - Watermelon Feast qui a l'air d'être une chaine Youtube assez populaire. Une vidéo passionnante sur la sculpture sur pastèque, un sujet qui ne laisse pas indifférent..
photo screenshot_2018-01-03-08-25-41

Il y a aussi des playlists (une dizaine, classées par genre). Par contre, je ne sais pas comment ça se passe en Malaisie mais pour moi Cher, Madonna ou Blondie ce n'est pas de la "musique classique".
photo screenshot_2018-01-03-08-35-46

Il y a des petits jeux dont un "Qui veut gagner des millions?".
photo screenshot_2018-01-03-08-37-07

Le ciel commence à être bien dégagé lors de l'approche sur Bornéo.
photo 20180103_083726_hdr

Avec quelques jolis nuages qui resteront à distance raisonnable.


Le spectacle à l'extérieur est agréable.


Dernière couche de nuages à basse altitude.


Atterrissage à 8h50, en avance donc.


On se gare à côté d'un MH.
photo 20180103_085136_hdrphoto 20180103_085156_hdr

Étant au milieu, je sors dans les derniers sachant que l'on peut sortir depuis l'avant ou l'arrière.
photo 20180103_085812_hdr

Nous choisirons l'arrière.
photo 20180103_085821_hdrphoto 20180103_085830_hdr

Bonne route à toi !
photo 20180103_085900_hdrphoto 20180103_085925_hdr

Les passagers du vol suivant attendent déjà.
photo 20180103_085933_hdr

Thug life ! Le passage à l'immigration sera rapide (il faut un coup de tampon pour entrer à Sarawak). En effet, la plupart des passagers sont malaisiens et les guichets sont séparés. Sachant qu'il y en a autant pour les étrangers que pour les malaisiens, on n’attendra pas.
photo 20180103_090016_hdr

Bon toi on se revoit dans quatre jours.
photo 20180103_090143_hdr

Direction les bagages.
photo 20180103_090514_hdr

Bienvenue à Sarawak. Le taxi sera pris au stand pour une poignée de MYR.
photo 20180103_091217_hdr

Merci pour votre lecture !
Afficher la suite

Verdict

Air Asia

8.0/10
Cabine5.0
Equipage9.0
Divertissements10.0
Carte payante8.0

Penang - PEN

8.3/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Kuching - KCH

9.0/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté8.5

Conclusion

Evidemment, avec un pas comme ça et un voisin de devant en mode hamac, la note cabine en prend un coup. Pourtant, les sièges sont confortables et la cabine est très propre donc ça sauve un peu le tout. Niveau divertissement, le système Rokki est rapide et propose suffisamment de choses pour s'occuper le temps d'un vol. On est pas sur l'IFE d'Emirates mais pour une low cost, c'est assez atypique et appréciable.

Sur le même sujet

6 Commentaires

  • Comment 425983 by
    K2World 1633 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Pour rejoindre PEN, et ayant la flemme de me lever tôt, j'avais pris l'option MH via KUL mais le tarif était plus proche des 100 €^^
    Dommage que la météo vous ai empêché d'apprécier la ville et de pouvoir faire des excursions un peu plus loin
    Le pitch est très serré et le voisin de devant qui s'en fou royalement de détruire vos genoux ...
    Comment est la météo à KCH ?
    Avez-vous vu des Orang-outans au semmengoh wildlife centre ?
    Merci pour ce/ces FR qui me rappellent de bons souvenirs :-)

    • Comment 426038 by
      Bradtrotter AUTEUR 94 Commentaires

      J'avais songé aussi à faire le détour par KL pour des raisons d'horaires, mais comme vous le dites, l'addition est plus salé (sans compter le temps de trajet plus long).

      Ici à Kuching, il pleut assez violemment (vu que c'est le mois le plus pluvieux de l'année) environ 2-3 heures par jour. Heureusement, c'est à chaque fois qu'on ne sort pas trop. On a vu trois Orang outans au Semmengoh wildlife centre, dont un qui était à 2 mètres juste à l'entrée. Plutôt chanceux puisque c'est la saison des fruits donc moins de chance d'en voir :)

      Hier, on a passé la journée au parc naturel de Bako, un coin vraiment sympa et où il a fait beau toute la journée ! Surtout pour le prix que ça nous a couté. Comme pour Semmengoh wildlife centre, en se débrouillant tout seul via Grab et le bus local au retour, on en a eu pour trois fois moins cher que les prix proposés en agence ou dans les hotels donc ça valait vraiment le coup.

      En tout cas, Kuching est vraiment un coin très sympa (où on mange très bien en plus !)

      Merci pour le commentaire :)

  • Comment 426193 by
    Esteban TEAM GOLD 9014 Commentaires

    Merci beaucoup pour la suite de ce routing !

    Hâte de lire le reste :)

  • Comment 426222 by
    mogoy GOLD 9186 Commentaires

    Merci pour cette suite.

    Une expérience qui devient douloureuse avec deux heures de vol littéralement dans les pattes !

Connectez-vous pour poster un commentaire.