Avis du vol Corsair International Fort-de-France Paris en classe Affaires

Compagnie Corsair International
Vol SS925
Classe Affaires
Siege 2K
Temps de vol 08:10
Décollage 21 Jan 18, 20:20
Arrivée à 22 Jan 18, 09:30
SS   #75 sur 139 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 128 avis
Flight-Report
Par GOLD 4372
Publié le 15 février 2018
Bonjour à tous,

D’un passé de compagnie charter, Corsair International s’est progressivement transformée en compagnie régulière et traditionnelle. Cette mutation a commencé en 2012 avec sa nouvelle identité visuelle et une refonte de ses cabines Economique « Horizon » et Premium « Grand Large ». Alors que toutes les compagnies ne pensent que low-cost long-courrier, Corsair fait le pari inverse et termine sa transformation en installant une véritable classe Affaires « Business ».

Présentée à l’occasion de l’édition 2016 de l’IFTM Top Resa, Corsair International a commencé la commercialisation de sa Business courant 2017 pour un 1er vol commercial le 3 septembre dernier. Le retrofit a débuté à l’été dernier avec ses 3 Boeing 747-400 suivis à l’automne par les 2 Airbus A330-200 et 2 Airbus A330-300, depuis mi-décembre, l’intégralité de la flotte est donc reconfigurée avec une cabine de 12 sièges.

Flight-Report a eu le privilège de tester ce nouveau produit dans le paysage aérien français lors d’un aller-retour vers la Martinique.

  1. Paris (ORY) – Fort-de-France (FDF) | A330-300 | Business
  2. Fort-de-France (FDF) - Paris (ORY) | A330-300 | Business

Nous voici de retour à l’aéroport de Fort-de-France

photo 0001

L’enregistrement s’effectue dans le calme car il vient d’ouvrir ; nous sommes 3h30 avant le départ du vol.

photo 0002

Avec une file dédiée pour les passagers « Priority »

photo 0003photo 0004

Le passage de la police aux frontières et de la sécurité se passera rapidement

photo 0005

Salon Corsair


Direction le salon Corsair : la compagnie dispose de ses propres salons à Fort-de-France, Point-à-Pitre, Saint Denis de la Réunion et bien sûr Paris Orly.

photo 0006

Le salon est en forme de L

photo 0006aphoto 0006b

Et dispose d’un éclairage naturel

photo 0006c

Bien que la vue ne soit pas intéressante.

photo 0006d

Choix de presse

photo 0007

Un petit buffet est dressé

photo 0009

C’est une offre pour grignoter et non pas dîner, on retrouve des bouchées salées et sucrées, des brochettes de fruits. C’est bon, mais l’hôtesse est constamment en train de le réalimenter car il ne sera jamais posé plus de 4 éléments de chaque.

photo 0009a

Il y a également des chips, des madeleines, des biscuits TUC et des chocolats Milka

photo 0009b

Les alcools sont en libre-service, pas de Gin mais une part belle aux produits locaux avec deux sortes de Rhum Clément.

photo 0010a

Champagne et vin blanc

photo 0010b

Machine à expresso

photo 0010c

Softs et bières au frais

photo 0012

Ma sélection

photo 0012a

Mention spéciale pour les très bonnes navettes au foie gras

photo 0012b

Notre Airbus A330-300 vient de se poser

photo 0013photo 0014

Et libère la piste

photo 0015

Embarquement


Le temps du débarquement de l’avitaillement et nous sommes prêts à embarquer ; les passagers Business et Premium Grand Large sont invités en premier.

photo 0022photo 0023

Redécouverte de la cabine, avec ses 2 rangs de Business

photo 0024photo 0025

Suivi par 2 rangs de Premium Grand Large

photo 0031

Probablement l’un des meilleurs sièges Premium Eco du marché avec une inclinaison de 126 degrés et un pas de 117cm.

photo 0033photo 0034

L’aménagement cabine est vraiment optimisé avec de l’espace pour les jambes sous le siège Business de devant.

photo 0034a

Derrière la première cabine économique, plutôt intimiste avec ses 3 rangées seulement.

photo 0029

Puis la grande cabine

photo 0030photo 0030a

Tous les sièges sont équipés d’un écran individuel

photo 0030b

Retour en Business

photo 0035photo 0035a

L’armement est identique à l’aller avec la trousse de confort, le coussin et l’oreiller.

photo 0035b

Couette et mules sont disposées sur l’ottoman

photo 0035c

Verre d’accueil

photo 0036

Nous sommes prêts au départ !

photo 0039

en vol


Après le décollage, un oshibori est proposé

photo 0040

Le mood lighting est relaxant

photo 0041

Distribution du menu et d’un fascicule sur la classe affaires.

photo 0042photo menufdfory

Carte des vins, alcools et boissons

photo winephoto drinks

diner


Puis c’est le service de l’apéritif

photo 0043photo 0044

Canapé de foie gras confiture de goyave, julienne de giraumon sur pain toasté

photo 0045

Protocole sensiblement identique au vol aller avec la dépose du plateau et de son repas chaud en même temps que l’entrée.

photo 0046

Entrée
Maki de saumon à la crème de mangue mascarpone et pomme granny vanillée


photo 0048

C’est joliment présenté mais la farce n’était pas très gouteuse.

Pour le plat, choix entre le poisson
Daurade en croute de sésame, sauce mangue gingembre, purée de fruits à pain et banane, carottes et courgettes

photo 0048a

Ou la viande
Filet d’agneau sauce moutarde et miel, risotto au giraumon, tagliatelles de courgettes, haricots verts

photo 0049

Cuisson rosé parfaite mais ramequin en fer-blanc peu élégant

photo 0050

Le plat est ensuite débarrassé pour faire la place au fromage et dessert

photo 0051

Fromage
Chèvre, Emmenthal et Saint-Nectaire

photo 0052

Dessert
Forêt noire


photo 0053

Le siège en position allongée est plat mais il ne s’agit pas d’un full flat, il y a un angle avec le sol.

photo 0053aphoto 0053b

Mais les éléments de nuit (couette, couvertures, oreiller et coussin) sont de bonne qualité

photo 0054photo 0055

Plusieurs heures après, réveil progressif au mood lighting

photo 0056

Et premières lueurs du jour

photo 0056aphoto 0056b

Petit-déjeuner


Un jus d’orange pour se réveiller, il ne s’agit pas d’un fraichement pressé

photo 0056c

Le plateau

photo 0057

Beurre et confiture

photo 0059

Salade de fruits frais

photo 0060

Yaourt Câlin nature
Croissant


photo 0061

Et 2 choix de plats chauds, sucré ou salé
Omelette roulée au fromage frais et persil, concassé de tomate, ail, cive et piment vege

photo 0062

Une excellente et belle salade de fruits, le plat chaud était moins marquant en terme de visuel et de goût mais il faut souligner l'effort d'en proposer un quand la concurrence (Air France) ne le fait pas.
L’expresso est un plus.

Sytème de divertissements


Sur des ipad pro de 13 pouces, plus de détails sur le récit du vol aller ici

photo 0062aphoto 0062b

Notre arrivée est proche

photo 0066

Et le jour envahit la cabine

photo 0067

Avant de retrouver la grisaille

photo 0069photo 0070

On se pose en 26 suivi d’un rapide roulage vers Orly Sud.

photo 0071

Boeing 747-400 Corsair International

photo 0072

En porte

photo 0073photo 0074

Vidéo




PRATIQUE
Corsair International propose sa nouvelle classe Business sur l’ensemble de ses vols long-courriers.

12 Sièges sont proposés à l’avant des Airbus A330 (2 rangés en 2-2-2) et à l’avant du pont supérieur pour les Boeing 747 (3 rangés en 2-2).

Les sièges sont de type « lie-flat » avec un espacement de 152cm.

Franchise bagage de 18kg en cabine et de 2 bagages de 32kg en soute.



Voyage réalisé par Thomas et Flavien pour Flight-Report avec la participation de Corsair International.
Afficher la suite

Conclusion

Avec sa nouvelle cabine Business, Corsair International souhaite jouer dans la cour des grands et compter parmi les compagnies traditionnelles, c’est aussi un signe encourageant pour le marché : la tendance n’est pas que vers le low-cost long-courrier et des avions mono-cabine Eco, il existe une clientèle qui a envie et besoin de plus de confort sur ses déplacements et au vu des excellents remplissages, le pari semble gagné !

Dans le détail, le produit tient ses promesses : les codes de la Business sont respectés malgré quelques fausses notes qui seront probablement corrigées dans les mois à venir. Le protocole de service est clairement à revoir mais la petitesse des galleys (non conçus pour un service Affaires) ne rend pas la tâche facile à l’équipage. Le système de divertissement est également insuffisant, c’est dommage car la promesse d’un Ipad Pro couplé avec un excellent casque était alléchante sur le papier.

Le siège est d’ancienne génération car de type « lie-flat » mais sur son marché principal entre la France et les DOM, il reste encore compétitif puisque seul Air Austral et Air Caraïbes (uniquement sur A350) proposent un full flat.

Les équipages Corsair sont la force de cette compagnie, très disponibles, il y a un vrai esprit de famille, qui explique le tutoiement en cabine entre eux, un service plus naturel et moins guindé que sur des compagnies françaises plus traditionnelles.

LES PLUS :

- Salon dédié
- Cabine privative de seulement 12 sièges
- Equipage enthousiaste et fier de servir dans cette nouvelle classe
- Bonne carte des vins
- Choix entre deux plats chauds pour la prestation du petit-déjeuner
- Belle literie : couette, oreiller et coussin
- Kit confort ultra complet
- Qualité de l’image sur les Ipad Pro
- Excellent casque Sennheiser
- Tarifs généralement plus compétitifs que la concurrence

LES MOINS :

- Siège de type lie-flat
- IFE largement perfectible (problème de connexion au WiFi interne, faible choix, absence de géovision)
- Certains éléments du catering à revoir au départ de Fort-de-France
- Protocole de service encore en rodage (plat chaud en même temps que l’entrée, pas de choix de pains, non débarrassage du plateau)
- Eléments de type classe économique : Snack en libre-service, certains alcools, marque d’eau

Informations sur la ligne Fort-de-France (FDF) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 51 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Fort-de-France (FDF) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 3 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

  • Comment 431988 by
    FFlyerCDG 3017 Commentaires

    Merci Flavien pour cette nouvelle publication toujours aussi bien rédigée et dont les photos, comme à l'habitude, sont particulièrement réussies.
    Un produit tout à fait convaincant et qui me ferait faire, sans hésiter, le choix de Corsair vs Air France car, même s'il est malvenu de parler argent lorsqu'on a été invité, il ne faut pas oublier que le prix du billet, d'une compagnie à l'autre, n'est pas le même... Loin s'en faut !!!
    Vérification faite à l'instant sur le site internet de chacune pour un A/R en Business à des dates identiques en mars, on est à 1.920 € pour l'une et... 3.539 € pour l'autre.
    Et je te laisse deviner quelle est la plus onéreuse des deux :-))
    En revanche, je te trouve bien injuste quant à ta remarque à propos du PdJ servi sur Corsair avec , je cite : " rien de vraiment marquant sur cette prestation"
    Peut-être devrais-tu te rafraichir la mémoire et jeter un oeil sur quelques publications du site afin de comparer avec ce que propose notre chère compagnie nationale pour cette même prestation^^
    Une dernière chose et une constatation malheureusement souvent récurrente...
    Je sais bien qu'il est plus agréable de voyager en J qu'en Y+ mais, si jamais le service marketing Corsair lit ce commentaire, il eut été plus judicieux de te faire voyager sur l'un des deux vols en Y+ afin de pouvoir comparer utilement, et in situ, les deux produits alors que la seconde publication n'est que le copié/collé de la première :-)
    Dommage...
    Quoiqu'il en soit, c'est, globalement, du très bon "travail"^^

    • Comment 432007 by
      Flight-Report TEAM GOLD AUTEUR 348 Commentaires

      Bonjour Joël,

      Merci pour ton long commentaire.

      Il est difficile de comparer la stratégie tarifaire des compagnies, une campagne en court chez l’un mais pas chez l’autre peu biaiser ta comparaison, avec une cabine de seulement 12 sièges par avion, Corsair n’a pas besoin d’être particulièrement agressive et les remplissages sont bons.

      Bonne remarque pour le PDJ car en effet AF n’en propose pas, TX et SS oui, il faut le souligner (c’est édité).

      L’objectif de ce test était de découvrir ce nouveau produit pour Corsair, les différences existent entre l’aller et le retour, le catering tout d’abord mais aussi le confort du siège lit qui est l’aspect le plus important en classe Affaires sur un vol de nuit. Sinon les 23 reportages en Premium Grand Large de la base de données sont là : https://flight-report.com/fr/s/?airline=Corsair+International&departure=&arrival=&auteur=&constructor=0&modeles=0&annee=0&W=1

      Flavien

  • Comment 432003 by
    Aigle_voyageur 437 Commentaires

    Merci pour ce partage :)

    Un produit J intéressant, même si, personnellement, je trouve les sièges Y+ plus tentants que ceux de la J.

    " Le mood lighting est relaxant" Je dirais plutôt zen. Zen... comme l'appareil. (F-HZEN) :D

    "A l’exception de la jolie et fraiche salade de fruits, rien de vraiment marquant sur cette prestation." Bien d'accord; ce 2ème service laisse une impression de voyager en Y contrairement au 1er, plus tentante et plus présentée mis à part peut-être les coupelles des sauces.

    • Comment 432006 by
      Flight-Report TEAM GOLD AUTEUR 348 Commentaires

      Bien vu pour le mood lighting zen !
      La Y+ de Corsair présente en effet un excellent rapport qualité/prix, sans nul doute le meilleur produit Premium entre la France et les DOM-TOM.
      Merci pour ton commentaire
      Flavien

    • Comment 432016 by
      FFlyerCDG 3017 Commentaires

      Bonjour Aigle_voyageur.
      Si vous comparez ce PDJ avec un choix de deux plats chauds à de la Y, je serais dans ce cas très curieux de connaître l'impression que vous laisserait un PdJ servi sur le même vol par notre notre chère compagnie nationale... ?
      Une impression de Y- peut-être ?? :-))

      • Comment 432024 by
        Aigle_voyageur 437 Commentaires

        Bonjour FFlyerCDG,

        Ou bien j'ai été un peu maladroit dans mon commentaire, ou bien je n'ai jamais voyagé en Y+ ou J mais je pense qu'il y a un peu des deux qui font que je ne peux pas trop répondre à ta question.

        Ceci dit, si en J sur Corsair, on me demande de choisir parmi deux plats pour le PDJ (ce que j'ignorais jusqu'à maintenant), j'aviserai en conséquence. :)

  • Comment 432390 by
    Elux 118 Commentaires

    Merci pour ce report que j'attendais avec impatience. La cabine est réussie mais cathering fait un peu juste je trouve. J'ai longtemps voyagé sur Corsair en Grand Large, je fais bcp de Réunion Paris pour mon travail et j'ai arrêté de voyager sur cette compagnie à cause de la vétusté des appareils et surtout des sièges aux commandes souvent incertaines quand pas cassées. J’étais content d'apprendre qu'ils avaient enfin une vraie business class, un peu moins pour les lie-flat. J'apprends que Corsair est moins cher qu'AF pour se rendre aux Antilles en J . Cela m'étonne car sur le trajet RUN ORY c'est régulièrement la compagnie la plus chère des 3. Souvent plus de 4500 euros alors qu'on a du AF pour environ 2700 euros en vol de jour. Je vous avoue que j'ai du mal à comprendre le positionnement.
    Bonne soirée :)

  • Comment 443658 by
    FlyingSheep 1 Commentaires

    Bonjour à tous!

    Un très bon fr qui présente la unissante montée en gamme de Corsair.

    Mais juste une petite question :
    Que fait le b737 de Norwegian a FDF?
    Merci d’avance!

Connectez-vous pour poster un commentaire.