Avis du vol Etihad Airways Abu Dhabi Paris en classe Affaires

Compagnie Etihad Airways
Vol EY031
Classe Affaires
Siege 14D
Temps de vol 07:40
Décollage 15 Nov 17, 02:20
Arrivée à 15 Nov 17, 07:00
EY   #9 sur 117 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 219 avis
Leadership
Par 1224
Publié le 10 avril 2018
Bonjour à tous,

Me voici de retour avec un nouveau routing express, cette fois-ci le but est de se rendre au Dubai Air Show afin de voir les nouveautés du secteur et de les partager avec vous sur nos réseaux sociaux et aussi sur notre blog (articles sur la nouvelle First Emirates et le Boeing 737 MAX Flydubai).

Les options ne manquent pas pour se rendre à Dubai depuis Paris, mais qui dit airshow dit demande importante et donc vol plein et cher. Finalement l’option que je retiens est celle d’Etihad, je garde l’intérêt du vol direct mais avec un tarif compétitif, de plus Etihad propose un service de navette bus gratuit entre l’aéroport d’Abu Dhabi et le centre de Dubai.

La cabine Business étant pleine à l’aller, je devrais me satisfaire de l’éco, le routing est donc très simple :

    Aller
  1. Paris CDG – Abu Dhabi (Etihad Airways, Economy, Boeing 777-300ER) CLIQUEZ ICI
  2. Retour
  3. Abu Dhabi – Paris CDG (Etihad Airways, Business, Boeing 777-300ER) [VOUS ETES ICI]

Après une très agréable et sympathique soirée au Souq Madinat Jumeirah avec Airbus et des confrères médias, j’attrape un taxi et prend la route pour effectuer les 110km (1h15) qui me sépare de l’aéroport d’Abu Dhabi. Ce n’est pas à coté mais le tarif reste raisonnable vu la distance (environ 50€).

photo 0001

Je récupère ma carte d’embarquement et passe airside, dans ce sens-là le passage de la PAF sera express.

photo 0002

Embarquement


L’embarquement s’effectuera… par bus, je ne connais pas le % de vol au contact à AUH mais soit je n’ai vraiment pas de chance soit il est très faible.

photo 0003

Mais il faut reconnaitre à Etihad un strict respect des priorités.

photo 0004photo 0005

Et la mise en place d’un bus “Premium” pour les passagers éligibles

photo 0006

L’intérieur du bus est assez standard.

photo 0007

On arrive au pied de notre imposant Boeing 777-300ER

photo 0008

Les GE90-115B sont en train de se faire biberonner !

photo 0009

à bord


Cabine agréablement visuellement avec cette configuration en quinconce qui assure un accès direct à l’allée pour 100% des pax.

photo 0010photo 0010a

Ironie du sort, mon siège est le 14D au dernier rang au centre et à quelques centimètres seulement de mon siège aller en Y!

photo 0012

L’armement cabine propose un agréable oreiller et une bouteille d’eau sur le siège.

photo 0012a

Une couverture, le menu et la trousse de confort sur l’ottoman.

photo 0014

Commandes du siège et télécommande IFE, il s’agit donc du système Panasonic

photo 0013

Un verre d’accueil est proposé avec un oshibori, jolie coupe et présentation agréable de l’oshibori sur une réglette, bémol pour le champagne qui sera du Piper Heidsieck, premier signe de cost-cutting en J :(

photo 0016

La trousse n’a pas changé, il s’agit toujours de la « LUXE » avec plusieurs motifs différents. Comme il s’agit d’un vol de nuit j’y ai le droit, mais sur les vols de jour, c’est terminé.

photo 0017

Contenu complet mais classique

photo 0018

Mes prises de photos ne plaisent pas à l’hôtesse en charge de la Business et m’indique poliment qu’il faut arrêter car c’est interdit ! Décidément je n’ai pas de chance.

Je me fais donc discret pour le roulage et comme je ne dispose pas d’hublot, je ne peux que vous proposer la caméra, c’est une fonction que j’apprécie beaucoup et encore plus quand on n’a pas de vue directe sur l'extérieur.

photo 0019photo 0020

en vol


Bonne nouvelle, l’airshow fonctionne sur ce vol

photo 0021photo 0023

Le vol fait tout de même 7h dans ce sens.

photo 0022photo 0024

Par contre le système de divertissements E-Box est encore l’ancien, l’interface est vraiment veillotte mais de toute façon je ne compte pas regarder un film.

photo 0025photo 0026

diner


Découvrons le menu

photo 0027

L’hôtesse revient me voir pour me dire plus fermement que la prise de photos est interdite, je lui réponds que je ne prends que des photos des pages du menu et elle me dit que c’est aussi interdit, elle est très insistante donc exceptionnellement (sur mes FR perso) je vous scanne le menu plutôt que de le photographier.

La carte des vins et boissons

photo drink1photo drink2

Le menu léger pour le snack du soir

photo diner

Le choix reste correct pour un départ à 2h du mat.
Grean pea & mint soup
Crème fraiche


photo 0029

Simple, mais une soupe est toujours agréable dans l’avion

Steak sandwich
Striploin, Emmental cheese, red onion chutney


photo 0030

Un classique d’EY et bien executé.

A selection of ice cream flavours

photo 0032

Assez banal, présentation moins recherché que chez Qatar Airways et les boules de glaces font un peu démoulées de petits pots, mais c’est toujours mieux que de donner des petits pots de Haagen-Dazs directement.

Comme j’étais l’un des rares à demander un service, celui-ci a été très rapide et je peux vite m’endormir. Je dois avouer que j’ai très bien dormi et que j’apprécie le confort du siège Solstys de Stelia Aerospace.

photo 0033

La cabine est rallumée pour le service du petit-déjeuner mais un peu trop tôt, c’est un reproche que je fais souvent aux compagnies du golfe qui stressées par le service, préfère bien souvent démarrer le service par anticipation au détriment du repos du passager

A ce moment-là nous serons secoués par d’assez violente turbulence, la commandant de bord avec un parfait anglais mais avec un ton assez autoritaire nous tiendra informer et interdira aussi le service de boisson chaude. Quelques minutes après et alors qu’il reste plus d’une heure de vol, le commandant de bord annonce qu’il décide de suspendre le service du petit-déjeuner jusqu’à l'arrivée. Décision surprenante car les turbulences ce sont calmés à ce moment-là.

La distribution des plateaux continuera cependant en Business mais j’ai bien eu l’impression qu’il n’y a eu aucun service en classe Economique !

photo 0034

petit déjeuner


Le menu

photo pdj

Je reçois avec un certain soulagement mon plateau, mais l’ambiance en cabine n’est pas à la fête et je trouve les membres d’équipage très stressés et très froid.

photo 0035

A ce moment-là je me rends compte qu'il ne m’a été demandé que mon plat chaud lors de la commande et que je n’ai don ni salade de fruits, ni yaourt, mais vu la tension palpable je préfère ne rien demander.

Vanilla waffles
With mascarpone, almonds and raspberry compote


photo 0036

Plutôt très correct pour des gaufres servis en avion.

Alors qu’il doit rester 40 minutes de temps de vols et que la consigne de la ceinture est éteinte, je demande alors à l’hôtesse qui me débarrasse si il est possible d’avoir un café, elle me répond alors que c’est impossible à cause des turbulences, je lui rétorque qu’il n’y a plus de turbulence et que même le seatbelt est éteint, elle termine la conversation avec un très ferme « captain instruction » et s’en va !

Bref, une situation surréaliste, mais je préfère me faire discret et ne pas faire le client difficile surtout après m’avoir fait remarqué à cause de ma prise de photos.

Au final la cabine sera préparé, c'est-à-dire débarrassé, hublots relevés, siège en position assise et PNC assis quasiment 20 ou 30 minutes avant l’atterrissage…

photo 0037photo 0038

Il fait nuit noir en novembre à cette heure matinale

photo 0039

Nous rejoignons notre parking au Terminal 2C

photo 0040

Dernière vue de notre bel avion

photo 0041

Vidéo


Afficher la suite

Verdict

Etihad Airways

7.3/10
Cabine9.0
Equipage3.5
Divertissements8.0
Restauration8.5

Abu Dhabi - AUH

6.1/10
Fluidité7.5
Accès4.0
Services6.5
Propreté6.5

Paris - CDG

6.6/10
Fluidité7.5
Accès6.0
Services7.0
Propreté6.0

Conclusion

Vous l’aurez compris, ce vol a été en demi-teinte, dans les points positifs il faut noter une cabine qui reste bien confortable même il ne s’agit pas de la dernière, d’un catering plutôt bon et bien présenté et d’un plutôt complet système de divertissements.

Cependant l’attitude de l’équipage laisse vraiment un gout amer, je ne comprends pas cette phobie pour les photos à bord alors qu’il est devenu maintenant super commun de prendre en photo son quotidien (ex : plateau repas), j’ai trouvé l’hôtesse en charge de notre allée pro et agréable mais aussi stressée et sans aucune jugeote (photo et café).

Je comprends que la sécurité est la priorité numéro 1 et même si les turbulences étaient fortes, j’ai presque eu l’impression que le commandant de bord très autoritaire dans ses annonces a voulu se venger de ses passagers en prenant cette décision de suspension de service.

Pour moi ce vol fut un véritable cas d’école et l’exemple de l’échec d’un service alors que sur le papier tout était réunis.

Etihad reste une compagnie à recommander en Business, certes il y a eu quelques coupes (carte des vins, trousses de confort…) mais le produit reste globalement bon et je n’hésiterais pas à les reprendre.

Informations sur la ligne Abu Dhabi (AUH) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 13 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Abu Dhabi (AUH) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Etihad Airways avec 8.1/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

  • Comment 440559 by
    mogoy GOLD 5968 Commentaires

    Merci Flavien d'être resté objectif après cette Monique assez rare en J.
    Elle doit avoir des consignes et les applique consciencieusement mais sans discernement.
    Interdire la diffusion du produit EY doit relever d'une maîtrise de la communication par la compagnie mais à l'heure d'internet c'est un objectif complètement iréalisable et incompréhensible pour le pax. Au point de le faire fuir si la consigne est rigoureusement suivie.

    Bref la conséquence d'une règle illusoire d'un DirCom v1.0 et d'une PNC règlement réglement sans la souplesse de faire passer la pilule. C'est d'autant plus regrettable qu'en J, le pax moyen attends plus de considération.

  • Comment 440609 by
    Aigle_voyageur 256 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR.

    Bon. le quart d'heure de gloire d'EY est écoulé, retour à la dure réalité.

    Malgré une cabine et catering que je trouve convenable, le vol a été sérieusement plombé par l'équipage. Et qu'est-ce que cela aurait été si c'était en Y surtout après "aucun service en classe Economique !". Il n'y a pas eu de "tensions" à ce sujet compte tenu où tu étais installé?

    "je ne connais pas le % de vol au contact à AUH mais soit je n’ai vraiment pas de chance soit il est très élevé." Euh, ce n'est pas plutôt l'inverse? Que le % des vols au départ d'AUH se fassent au contact? Sachant que tu le soulignes dans le précédent FR.

    Alors à DXB où EK exploite quelques 250 appareils, en sachant que les 2/3 sont des 77W, j'aurai été bien curieux de savoir le pourcentage d'embarquement au contact des 777.

    "je ne comprends pas cette phobie pour les photos à bord alors qu’il est devenu maintenant super commun de prendre en photo son quotidien" surtout qu'en les voyant, elles ont été prises bien discrètement.

    A bientôt :)

  • Comment 440804 by
    The_Mabb 216 Commentaires

    Merci pour ce reportage!

    Effectivement, 110kms en taxi pour 50€, ce n'est vraiment pas cher, ceci le prix du carburant aide à réduire le prix, ainsi que les faibles charges...
    J'ai plus souvent vu de vols au départ AUH embarqué via des bus qu'au départ de DXB, mais cela reste assez commun à AUH. Heureusement, les agents au sol savent faire respecter l'ordre des priorités.
    Je trouve très original que le J et la Y soient aussi mitoyens, un choix d'EY mais je ne suis pas fan.

    Vous n'avez vraiment pas eu de chance de tomber sur un équipage comme cela. Je vous rejoins entièrement, il n'y a aucun danger à prendre des photos, et c'est quelque chose devenu commun aujourd'hui.
    Quant au CdB, sûrement un qui manquait d'heures de sommeil pour être aussi froid et restrictif. L'offre culinaire quant à elle, est pas mal, hormis le petit déjeuner qui a été un peu bafoué. 3,5 pour l'équipage que vous avez, c'est presque une bonne note

    A bientôt ;)

    • Comment 441727 by
      Leadership TEAM AUTEUR 3730 Commentaires

      Merci ton commentaire.
      En effet il n’y a pas d’issue à cet endroit là donc les cabines sont peu séparés, il n’y a pas eu de nuisances de la cabine Y sur ce vol mais si il y a des bébés (et un emplacement bassinet) cela peut être problématique pour les pax Business.

  • Comment 441034 by
    indianocean SILVER 5359 Commentaires

    Serait-ce les difficultés financières de la compagnie et du groupe qui rendraient le PNC aussi fébriles et à fleur de peau?
    LA direction a aussi demandé un cost-cutting dans la qualité du service? Sourire et amabilité en moins?

    Dommage pour ce vol moins que moyen car si le confort et la restauration ont été au rendez-vous, le vol a été gâché par le PNC.

    Merci Flavien

Connectez-vous pour poster un commentaire.