Avis du vol Aer Lingus Toulouse Dublin en classe Economique

Compagnie Aer Lingus
Vol EI533
Classe Economique
Siege 22F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:15
Décollage 20 Avr 18, 17:00
Arrivée à 20 Avr 18, 18:15
EI   #140 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 80 avis
scorph
Par GOLD 696
Publié le 10 mai 2018
Bonjour et bienvenu à bord de ce report qui nous amènera au pays du trèfle et des Leprechauns pour des vacances au printemps.

Génèse/Routing constitution :

Début d’année 2018, Mme se rends compte qu’elle doit poser une semaine de congés avant le mois de Mai, assez peu de possibilité pour faire coïncider nos dates. Je regarde ce qu’il reste d’abordable a cette période au départ de Toulouse, malheureusement l’offre est assez faible seul l’Irlande sort du lot car nous souhaitons y aller depuis longtemps et avec un tarif qui ne relève pas trop de la rançon soit 500 € A/R pour deux avec un bagage en soute de 20 kg.

Pour rejoindre Dublin il existe une seule solution directe depuis Toulouse avec la compagnie Irlandaise Aer Lingus (4 à 6 vols par semaines) avec de plus des horaires pratique. Plusieurs compagnies dont British Airways proposent des vols avec escales mais tous sont plus chers et bien évidemment plus long. Il existe aussi une solution direct au départ de Carcassonne avec Ryanair mais il est vrai que je ne regarde quasiment jamais les tarifs au départ de l’Aude.



Ce qui nous donne le routing suivant:

  • Vendredi 20/04/18 EI533 Aer Lingus TLS-DUB A320 c'est maintenant.
Retour

Cette ligne n’a jamais été reportée sur le site et l’on trouve relativement peu de report sur la compagnie nationale Irlandaise environ 40 reports en français pour une compagnie qui dessert pas mal d’aéroport hexagonaux comme Paris, Bordeaux, Lyon, Nice ou encore Marseille.

Ven 20/04/18 TLS-DUB Aer Lingus Airbus A320 (EI-DEJ) classe Y.

C’est dans une chaude fin d’après-midi que je rejoins madame à l’aéroport de Blagnac. Mon nouveau travail étant situé dans la zone aéroportuaire cela ne prendra guère que quelques dizaines de minutes. Etant encombré par mon gros bagage cabine je préfère me débarrassé de ce dernier avant de commencer le report. La dépose bagage d’Aer Lingus à Toulouse s’effectue à un comptoir coincé entre Air France et Easyjet. Il n’y a pratiquement aucune attente l’hôtesse sera serviable, efficace et plutôt souriante.
photo p1

Au passage notre gros baluchon file dans les coursives de l’aéroport et nos bagages à main reçoivent chacun un petit sticker suivant leur taille. A noté que la politique bagage d’Aer Lingus et plutôt sympathique en plus d’un bagage cabine standard l’on peut bénéficier d’un accessoire à placer sous le siège de devant le totale ne devant pas dépasser 10 kg mais n’étant pas pesé…
photo p2aphoto p2b

Le FIDS indique que notre vol est à l’heure et que l’attente au PIF est faible.
photo p3

Nous rejoignons le désormais unique poste d’inspection, situé au bout du hall D une petite marche s’impose, il s’agit d’une partie nouvellement mise en service, si vous volez star alliance (LH/SN par exemple prévoyez un peu de marge si vous devez enregistrer car l’ancien PIF du hall A étant fermé il vous faudra traverser l’aéroport en intégralité.
photo p4

La zone de contrôle et spécieuse et bien adaptée au flux les contrôles sont donc passés rapidement malgré un vendredi de départ en vacances mes parents avaient eu plus d’attente en semaine il y a une vingtaine de jours.
photo p5

A la sortie on trouve les bouteilles d’eau a 1 € très pratique avec un appareil qui rend la monnaie en 3 utilisations je n’y ai vu aucun resquilleurs.
photo p6

Puis l’on pénètre dans le nouveau duty free à passage obligatoire (un peu comme le T1B de Lyon) une petite centaine de mètres couvert d’alcool, tabac, produit de beauté et autre babioles. Il faut reconnaitre que c’est plutôt esthétique avec des zones avec des écrans ect… mais pour ma part ça rallonge un trajet pour rejoindre la porte déjà long.
photo p7aphoto p7b

On sort de la caverne d’Ali duty free au milieu de la passerelle vitrée entre les halls B et D, enfin on retrouve quelque chose qui me parle plus, les avions =-) !
photo p8aphoto p8b

Encore quelques dizaines de mètres avant d’arriver dans la queue pour le contrôle d’identité si j’en crois les différents FR vu sur le site c’est plus ou moins une spécialité Toulousaine, cette formalité coûtera une dizaine de minute de parcours passagers supplémentaires.
photo p98

On arrive finalement dans la partie internationale du hall D bien replie en ce vendredi de départ en vacances.
photo p9

Malgré les protections solaires qui recouvre le terminal, (ce n’est pas du luxe tant il fait chaud avec la réverbération du soleil aujourd’hui) il est possible d’arriver à prendre quelques photos des derniers nés d’Airbus au delivery center. Vous reconnaîtrez sans doute 3 A350 pour Thai, Ethiopian et la compagnie chinoise Capital Airlines.
photo p10aphoto p10b

On peut voir aussi pas mal de mouvements dans la partie commerciale de l’aéroport avec cet A320 d’Easyjet pour Porto.
photo p11

Cet A319 part lui pour Lyon.
photo p12

Tandis que ce B737-700 arrive en provenance d’Amsterdam.
photo p13

Air France arrive en A321 avec un vol navette vers Paris.
photo p14

Volotea part en A319 avec un peu de retard en direction de Strasbourg.
photo p15

Puis c’est à notre oiseau du jour de pointer le bout de son radome en provenance de Dublin, parfaitement à l’heure.
photo p16a

Il rejoint rapidement la porte, laissez-moi vous présenter EI-DEJ un A320 portant le patronyme de St Kilian il est âgé d’un peu plus de 13 ans lors de notre vol tous passé dans la compagnie Irlandaise.


Alors que l’embarquement n’est pas encore appelé les passagers font déjà la queue dont certain alors que l’avion n’était pas encore arrivé.
photo p17

L’embarquement est appelé avec le respect des priorités, puis groupe de rangé par groupe de rangé en commençant par l’arrière rang 20 à 28. Autant vous dire que les mémères qui faisaient la queue devant le comptoir sont dégoûtées tout l’avion leur passe devant, dont nous ^^. Le BP s’il vous plait.
photo p18

On file à travers la passerelle vitrée direction notre avion. Ce qui nous laisse la possibilité de voir le museau de notre A320 du jour ainsi que d’apercevoir l’architecture plutôt moderne du hall D.


On embarque, fuselage shoot !
photo p20

L’accueil est souriant de la part de notre équipage commerciale uniquement féminin avec qui je blaguerais quelques secondes le temps qu’un passager arrive à caser sa valise dans les raques à bagages. La cabine est avec des couleurs plutôt agréable et sobre.
photo p21a

La sortie de secours ce sera par là en espérant ne pas en avoir besoin…
photo p22

On rejoint rapidement notre siège, alors qu’en cabine le boarding se poursuit.
photo p23

Le siège est un modèle pourvu d’appuis tète réglables et ajustables, ils sont de plus relativement confortable, le pitch est lui plutôt bon pour du MC européen. Un recline de quelques degrés est possible et un crochet pour les vestes est disponible. Le plafonnier est lui de première génération.


Seul ombre au tableau la cabine et pleine de détritus, bouteilles vide et autres déchets jonchent la cabine, Mme trouvera cette rondelle de citron sous ses pieds quant à moi j’hériterais d’une serviette.
photo p25

Vu par le hublot moyennement propre, on distingue au loin un A340-200 de l’escadron de transport Esterel revenant (il me semble) d’Afrique.
photo p26

Alors que tous les passagers sont à bord le décollage se fait attendre, ce qui me laisse le temps d’observer quelques mouvements comme cet A319 de Germania pour Hambourg Filkerwerder ou cet A319 d’Easyjet (qu’a pris Lowendenkmal lors de son retour @GVA).


Pendant ce temps la fin d’embarquement est terminé coup de chance nous sommes deux sur un triplace avec madame.
photo p28

Enfin c’est à notre tour de repousser, pas de doute un des maîtres des lieux est Easyjet.
photo p29aphoto p29b

On remonte le long du hall D avec du classique A319 d’SN mais un peu moins courant BA est venu en A321 aujourd’hui.
photo p30aphoto p30b

Le roulage jusqu’au point d’arrêt de la piste 14 gauche est court la chef de cabine fera une annonce en ce sens à ses collègues, dont l’une négocie la suppression d’une photo avec un couple de passagers indélicats qui l’avaient prise en photo durant les démos de sécurité…pour ma part bien que l’équipage m’ait vu prendre des photos de la cabine je n’aurais aucune remarque juste des sourires (ils connaissent FR en Irlande ?).
photo p31

Bref après ces considérations photographiques il est temps de prendre le chemin des airs, nous nous élançons donc avec une belle vue sur les usines d’Airbus remplis de nouveaux A350, on distingue bien les nouvelles couleurs LH, MH avec la magnifique livrée spéciale ou encore l’A350 MSN 2 en peinture carbone.


La montée se poursuit au-dessus de l’Est Toulousain un peu à contre-jour.


Puis c’est un demi-tour autour de l’aéroport de Francazal qui me permettra de très beaux clichés de Toulouse vu du ciel.


Survol de l’ancienne base militaire qui sert désormais pour du stockage/entretien d’avion ainsi que pour ATR qui dispose de hangar sur place. En zoomant on aperçoit 5 A320/321 de la défunte Air Berlin. Sans compter une bonne vingtaine d’ATR aussi bien en livraison qu’en entretien.
photo p34aphoto p34e

Puis nous quittons l’agglomération de Toulouse par le nord-ouest après avoir survolé l’aéroport de Blagnac d’où nous avons décollé. La Garonne étant pour le moment sur notre droite.
photo p35aphoto p35bphoto p35c

Nous rejoignons petit à petit notre altitude de croisière, notre chemin croise celui de la ville de Montauban sur les rives du Tarn.
photo p36aphoto p36b

Wingtip shoot
photo p37

J’en profite pour consulter la documentation de bord, on trouve comme toujours la réglementaire safety card, un catalogue de vente à bord ainsi qu’un magazine de bord présentant notamment le réseau et quelques infos sur certaines destinations desservies.
photo p38aphoto p38bphoto p38c

Les méandres de la Dordogne se déroulent lentement tandis que nous sommes à la verticale de Bergerac
photo p99

Au loin on aperçoit Périgueux
photo p39

Nous passerons bien plus près de la capitale de la bande dessinée Angoulême.
photo p40

D’un coup une grosse ombre passe il s’agit d’un gros quadriréacteur volant au-dessus de nous.
photo p41

Comme vous vous en doutez à l’image PNC commencent donc leur passage en cabine, pour info voici les tarifs des « menus » qui sont souvent une bonne indication. Le Bob est très peu intéressant et peu de produit donnent envies.
photo p42

L’on continu notre remontée vers le Nord, le marais Poitevins est sous nos ailes la ville de Niort à notre droite.
photo p43

Il devient de plus en plus compliqué de distinguer le sol, en cabine l’ambiance est calme certain dorment.
photo p44aphoto p44b

Pour information la route suivie par notre vol du jour.
photo p45

On arrive enfin en terre celtique, la Bretagne est là avec sa plus grande ville Rennes.
photo p46

Nous quittons le continent aux alentours de la cité corsaire St Malo et l’estuaire de la Rance.
photo p47photo p47bphoto p47c

Notre traversée du Channel commence, nous survolons les iles Anglo-normandes Jersey au loin puis Guernesey.


Deux flèches low-cost passent juste à nos côtés à quelques secondes d’intervalles. En bleu un 737 de Ryanair en orange un airbus de la compagnie britannique Easyjet.
photo p49aphoto p49b

Puis nous abordons les côtes Anglaises au niveau de l’estuaire de l’Exe, quelques kilomètres plus loin on retrouve la bien nommée ville d’Exeter.
photo p50photo p50bphoto p50c

En avion la traversée entre Devon et Cornouaille est extrêmement rapide à peine plus de 10 minutes, on arrive donc au golfe de Bristol recouvert d’une fine couche de nuage.
photo p51aphoto p51b

Les côtes Galloises émergent à proximité des falaises de Swansea, malheureusement alors que notre descente commence, les nuages recouvrent le sol.
photo p52aphoto p52bphoto p52c

La couche disparaîtra uniquement à la fin de notre traversée de la mer d’Irlande.
photo p53

Les virages nous mettent dans l’axe, les côtes Irlandaises sont en vue !
photo p54photo p54bphoto p54c

Sur notre droite l’ile de Lambay Island alors que notre équipage sort les aérofreins.
photo p55aphoto p55bphoto p55c

Nous survolons la ville côtière de Portmarnock alors que nous sommes en finale.


Puis quelques secondes plus tard se sont les installations aéroportuaires de Dublin qui font leur apparition. On y voit pas mal de Schamrocks.


Il y a du monde au point d’arrêt Ryanair et Cityjet attendent leur tour pour le décollage.
photo p58

Posé plutôt doux sur le tarmac Dublinois toute ferraille dehors.
photo p59aphoto p59b

On croise un cousin qui remonte le taxiway en direction du terminal au loin une nouvelle tour de contrôle est en construction.
photo p60aphoto p60b

Nous quittons la piste sans tarder
photo p61

Alors que nous remontons le taxiway longeant la piste on croise certain aéronefs qui décollent comme cet Avro de Cityjet ou qui atterrissent comme cet A320 d’Aer Lingus. Au loin l’attente pour le décollage est loin de s’être résorbée.


Nous apercevons le terminal, le roulage vers notre point de stationnement implique de traverser la piste 16/34 utilisée comme taxiway aujourd’hui.
photo p63aphoto p63b

Les couleurs locales sont soit le vert et blanc Aer Lingus, soit le Blanc et bleu Ryanair.
photo p64aphoto p64bphoto p64c

Nous arrivons à notre parking, il est temps de quitter notre siège pour aller découvrir les merveilles Irlandaise et profiter du temps étonnamment ensoleillé.
photo p65aphoto p65bphoto p65c

Pour le débarquement nous avons le choix entre porte avant et porte arrière, pour ma part je choisirais l’option avec vue, surtout qu’avec cette météo clémente c’est un réel plaisir. En face de nous un des rares A321 d’Aer Lingus en cours d’avitaillement.
photo p66aphoto p66b

Dernière vue sur notre oiseau du jour je n’aurais aucune remarque du personnel au sol quant à ma prise de photos.
photo p67a

Pas de doute nous sommes bien à Dublin Baile Átha Cliath (« La ville du gué des haies de roseaux ») pas sûr qu’il reste beaucoup de roseaux sur les bords de la Liffey.
photo p68

En sortant de notre passerelle on dispose d’un bon point d'observation depuis la mezzanine. Malheureusement les vitres ne sont pas très propres. On notera l’effort d’assortiment de la passerelle en passant par les véhicules de pistes tout est vert ici. Seul étranger visible de ce côté un A330 d’Etihad ancien partenaire majeurs d’Aer Lingus, il semble que les code-share soient toujours d’actualité.
photo p69aphoto p69bphoto p69c

Une petite marche associée à quelques tapis est nécessaires pour rejoindre la sortie. Avant cela un contrôle d’identité très rapide sera effectué par des agents de la police aux frontières locale.
photo p70

Cette zone de contrôle débouche dans le hall de livraison bagage, pour Toulouse ce sera tapis 4, nous n’aurons pas à attendre très longtemps notre bagage sortant parmi les premiers en moins de 5 minutes.
photo p71aphoto p71b

Nous passons ensuite en zone publique plutôt agréable et aérée (désolé photo en contrejour).
photo p72

Les indications pour rejoindre les loueurs de voiture sont plutôt claire. Il nous faut emprunter cette passerelle qui nous déposera dans la zone de check-in des car-rentals.
Pour rejoindre notre véhicule nous devrons prendre une petite navette aux couleurs de notre loueur qui nous déposera quelques kilomètres plus loin devant la zone de retrait des voitures.
photo p73

C’est ici que cette première partie de routing s’achève, j’espère qu’elle vous aura plus. Je vous donne rendez-vous d’ici peu pour la suite avec si vous êtes sage un petit bonus Irlandais. Bon vols à tous !
Afficher la suite

Verdict

Aer Lingus

6.3/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration4.0

Toulouse - TLS

7.4/10
Fluidité6.0
Accès8.0
Services7.5
Propreté8.0

Dublin - DUB

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol plutôt correcte de la part d’Aer Lingus même si le rapport qualité prix est faible, vol à l’heure cabine confortable bien qu’un peu ancienne.

Aer Lingus :
Confort: Une cabine ancienne plutôt confortable, siège bien équipé avec un appui tête réglable et une patère. Bonus pour le fait d’avoir eu un triplace pour 2, malus pour la saleté de la cabine.
Équipage : Equipage cabine entièrement féminin plutôt agréable et souriant. Les PNT ont fait quelques annonces.
Catering : Bob avec relativement peu de choix et des tarifs assez élevés j’ai toujours du mal avec les pseudos legacys qui font du low-cost.
Divertissement: Hublot + magazine de bord suffisant pour un vol de cette durée.

Toulouse :
Fluidité: Passage au PIF très, rapide puis cheminement assez long à travers le nouveau duty free. Passage PAF qui prendra un peu moins de 10 minutes mais entre la dépose bagage et la porte nous avons tout de même mis 25 minutes.
Accès: Relativement pratique et bon marché avec les transports en commun. Très facile pour moi qui travaille dans la zone aéroportuaire.
Services: Beaucoup de services disponibles pour les passagers aussi bien ground-side que air-side un petit plus pour les bouteilles d’eau « en self-service » qui deviennent abordable.
Propreté: Plutôt correct bien que je ne sois pas passé par la case toilette.

Dublin :
Fluidité: Arrivée des bagages très rapides, passage au contrôle d’identité efficaces.
Accès: Plutôt pratique malgré le fait de descendre par la passerelle arrière. Il est aussi nécessaire de prendre une navette pour rejoindre les loueurs de voitures.
Services: Tout ce que l’on peut attendre des très grands aéroports de cette taille.
Propreté: Plutôt bien, vitre un peu sales dommage.

Sur le même sujet

14 Commentaires

  • Comment 444522 by
    AirOne SILVER 2023 Commentaires

    Merci pour ce FR sous le signe du vert et du trèfle. Aer Lingus est une compagnie qui avait pris le virage du BOB bien avant sa maison mère BA et autres compagnies. Mais comme Joon les tarifs n'ont jamais été bas en raison de cette disparition.
    Pour le reste tout est correct durant ce vol même si le prix d'accroche n'est pas donné, mais lorsque l'on prend l'avion à Paris la concurrence permet souvent d'avoir des prix plus bas.

    Merci et à bientôt

    PS: Au fait j'ai publié un Sapsan Report au sein de mon FR Paris --> Saint-Petersboug, nous en avions discuté au travers de vos FR vers la Russie.

    • Comment 444531 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour AirOne et merci pour ce sympathique retour, concernant Aer Lingus il est vrai qu'elle a été parmi les première à faire du cost cutting à large échelle sans toutefois parvenir à rejoindre les tarifs de sa grande concurrente Ryanair qui deviendra son actionnaire à pret de 30% par la suite lui laissant par le même coup un répit inespéré. Pour le prix on s'approche des tarif mini d'Air France en hors vacances scolaire...

      J'ai du passé à coté de ton report il a du sortir quand nous étions en Irlande je file lire ça tout de suite.

      Bon vols !

  • Comment 444549 by
    Kethu SILVER 1894 Commentaires

    Merci pour le report qui tombe à pic puisque j'étais en train de regarder les tarifs Aer Lingus pour une future escapade à Dublin quand tu l'as posté ^^

    Au final, Aer Lingus a tout de la low-cost, sauf peut-être les prix d'appel un peu plus élevés... Bon, pour ma recherche je tombe à du 130€ l'AR sur un WE, ça reste raisonnable. Par contre le BoB est vraiment excessif, 8€ le combo Pringles + vin...

    J'aurais appris qu'ils ont des vols Dublin - Jersey tiens ^^

    A bientôt !

    • Comment 444560 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Kethu et merci pour ce sympathique commentaire, Dublin est une très belle destination très festive, mais l'Irlande en générale est vraiment pleine de paysages exceptionnels si en plus le tarif pour y aller n'est pas excessif je ne peux que conseiller. Le Bob est cher mais c'est à l'image du prix de la nourriture dans le pays qui sont tout bonnement impressionnant pour une qualité souvent loin d'être au rendez-vous. Aer Lingus avec sa filiale Aer Arann propose pas mal de destinations régionales desservies en ATR 72-600 flambant neuf.
      Bon vols !

  • Comment 444582 by
    Numero_2 GOLD 9892 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Je prenais régulièrement EI au départ de GVA pour raisons professionnelles il y a 2 ans. Je trouvais aussi le BoB cher et le rapport qualité/prix peu satisfaisant dans l'ensemble.
    Le seul point positif est l'accès au salon lorsque l'on est titulaire d'un billet Flex !

    • Comment 444617 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour numéro merci pour le retour, si l'on exclue le catering Aer Lingus propose je trouve un produit correct surtout que pris bien à l'avance les tarifs peuvent être intéressant pour des vols directs. Bon à savoir pour l'histoire du billet flex.
      Bon vols !

  • Comment 444587 by
    Esteban TEAM GOLD 11724 Commentaires

    Merci pour le partage de ce vol !

    EI est et reste une low cost avec un produit assez satisfaisant, si ce n'est le BOB cher, pas qualitatif et très restreint.

    A bientôt !

    • Comment 444619 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Esteban et merci pour ce commentaire, EI fait du low-cost avec une cabine relativement confortable pour 2 heures de vol et des prix un peu plus élevés que la moyenne du secteur.

      Bon vols !

  • Comment 444611 by
    Papoumada SILVER 5888 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Les nouveaux aménagements de TLS paraissent fonctionnels sauf pour qui doit enregistrer au hall A. J'espère qu'un autre PIF sera installé.

    Ah ces contrôles d'identité de province...

    Très beau reportage "la France vue du ciel" en particulier au début du parcours. Il est sûr que ce n'est pas le service proposé à bord qui va faire passer le temps. De l'eau est-elle proposée gratuitement ou BoB règne-t-il en maître?

    A bientôt !

    • Comment 444621 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Papoumada je rejoins ton avis concernant les nouveaux aménagement de TLS. Si vous enregistrez un bagage sur un vol SN il faudra parcourir l'intégralité de l'aéroport à pied. Faire un PIF unique est plutôt une bonne idée pour un aéroport uniquement si celui ci est situé au milieu sinon c'est une hérésie pour le parcours passager et je ne parle pas des contrôles d'identités réalisés sur certains vol Schengen (mais pas tous ?) ...
      Concernant Aer Lingus je pense que si l'on demande un verre d'eau il doivent pouvoir dépanner toutefois comme ils vendent des bouteilles ... je ne sais pas mais perso je ne boirais pas l'eau du robinet dans un avion qui a 13 ans ...
      Bon vols !

  • Comment 444650 by
    Kilmarnock SILVER 4791 Commentaires

    Merci pour ce récit Hugo!
    Aer Lingus est une compagnie sympathique que j’apprécie :)
    Ici tu as eu un appareil avec les anciens sièges. Certains avions plus récents sont équipés de sièges gris "Recaro".
    Le BOB propose des prix corrects selon moi, mais les menus que tu nous présentes ne semblent pas très intéressants...
    Les vues aériennes sont très appréciables!
    A+

  • Comment 444672 by
    mogoy GOLD 10222 Commentaires

    Merci pour ce FR très fourni.
    EI a encore des attraits et survit face à FR. Pas sûr qu'en cas de concurrence frontale, cela tourne à son avantage.
    Le prix est tout de même rude à avaler surtout quand il n'y a pas de service gratuit à bord !

    • Comment 444687 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Mogoy, je ne sais pas comment va évoluer la bataille de Dublin entre FR et EI, lorsque Ryanair possédée 30% des parts un statu quo était justifié, mais depuis le rachat d'IAG Aer Lingus a intérêt à avoir les reins solides...

      Bon vols.

Connectez-vous pour poster un commentaire.