Avis du vol Aer Lingus Dublin Toulouse en classe Economique

Compagnie Aer Lingus
Vol EI532
Classe Economique
Siege 22A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:15
Décollage 30 Avr 18, 13:05
Arrivée à 30 Avr 18, 16:20
EI   #130 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 75 avis
scorph
Par GOLD 476
Publié le 24 mai 2018
Bonjour et bienvenu dans ce vol retour de nos vacances de printemps à Dublin.

Génèse/Routing constitution :

Début d’année 2018, Mme se rends compte qu’elle doit poser une semaine de congés avant le mois de Mai, assez peu de possibilité pour faire coïncider nos dates. Je regarde ce qu’il reste d’abordable a cette période au départ de Toulouse, malheureusement l’offre est assez faible seul l’Irlande sort du lot car nous souhaitons y aller depuis longtemps et avec un tarif qui ne relève pas trop de la rançon soit 500 € A/R pour deux avec un bagage en soute de 20 kg.

Pour rejoindre Dublin il existe une seule solution directe depuis Toulouse avec la compagnie Irlandaise Aer Lingus (4 à 6 vols par semaines) avec de plus des horaires pratiques. Plusieurs compagnies dont British Airways proposent des vols avec escales mais tous sont plus chers et bien évidemment plus long. Il existe aussi une solution direct au départ de Carcassonne avec Ryanair mais il est vrai que je ne regarde quasiment jamais les tarifs au départ de l’Aude.



Ce qui nous donne le routing suivant:

  • Vendredi 20/04/18 EI533 Aer Lingus TLS-DUB A320 c'était là
Retour
  • Lundi 30/04/18 EI532 Aer Lingus DUB-TLS A320 c'est maintenant.


Cette ligne n’a jamais été reportée sur le site et l’on trouve relativement peu de report sur la compagnie nationale Irlandaise environ 40 reports en français pour une compagnie qui dessert pas mal d’aéroport hexagonaux comme Paris, Bordeaux, Lyon, Nice ou encore Marseille.

Lun 30/04/18 DUB-TLS Aer Lingus Airbus A320 (EI-DER) classe Y.


Après un très beau séjour en Irlande il est déjà temps pour nous de quitter l'Irlande via la capitale Dublin. Pour cela contrairement à l’aller ou nous avions quitté l’aéroport en voiture de location, nous empruntons le bus 747 qui rejoint l’aéroport, ayant rendu notre voiture au loueur deux jours plus tôt afin de visiter Dublin sans s'encombrer d'un véhicule.
Le prix du ticket est de 7€ A/S et de 12€ A/R et peut être pris à bord. Le temps de trajet dans ce bus à impériale est d’environ 50 min pour rejoindre Trinity college.
photo p1

Le bus nous dépose devant le terminal 2 d’où opère Aer Lingus, nous ne sommes pas spécialement en avance, nous ne traînons donc pas pour rejoindre la dépose des bagages. Une grande file d’attente étant présente devant les comptoirs Aer Lingus nous tentons notre chance sur une des nombreuses bornes automatiques peu utilisées. Après quelques minutes ça marche ! Notre étiquette est imprimée et collée et notre bagage rejoint les entrailles de l’aéroport.


Nous quittons donc le niveau des déposes bagages pour rejoindre celui des départs situés 2 étages plus haut, heureusement il y a les Escalators. Le terminale 2 est assez récent 2008 et présente bien avec sa structure en acier.
photo p3

Nous arrivons au PIF et ce sera très long du fait de la très mauvaise organisation des postes de dépose des bagages à main. Il nous faudra un peu plus de vingt minutes pour passer cette étape.
photo p4

Après ce long contrôle, passage devant le FIDS
photo p5

Il nous faut rejoindre notre porte située assez loin du pif au programme marche à travers les différents duty free, montée d’escaliers, descente d’escaliers
photo p6aphoto p6b

Sur le chemin on croise de nombreuses baies vitrées qui permettent de sympathiques vues sur le trafic local.


Certaine vitres teintées donne un effet euh … étrange.
photo p8

Nous arrivons enfin dans notre terminal situé dans une partie plus ancienne du terminal de Dublin qui forme une jetée circulaire avec 5/6 portes avec certaine long courrier.


A priori le vol devrait partir de la porte 303 comme prévu.
photo p10

Au loin les portes avec l’US pré-clearance où sont dockés les vols vers les Etats Unis.
photo p11

Sur notre droite on peut apercevoir le parking des régionaux avec les ATR d’Aer Arann et un Erj 145 de BMI regional.
photo p12

Au loin le parking cargo avec un 757 de DHL, un A300 de Fedex et un vieux 737-200 à la déco rigolote qui sert de fire trainer aux pompiers locaux.
photo p13

Le terminal a beau ne pas être de première jeunesse il y a beaucoup de baies vitrées avec une belle vue sur le tarmac et le trafic du jour, Germanwings part direction Cologne tandis que son petit frère Eurowings s’envole lui en direction de Düsseldorf.
photo p14aphoto p14b

Il est possible de rejoindre Londres City avec cet Erj 170 de BA cityflyer.
photo p15

Le maître des lieux à cette heure reste principalement Aer lingus avec cet A320 « Connlaodh » en provenance de Barcelone.


St Eugene arrive lui de Milan Linate.


St Dympna vient juste d’atterrir après un vol depuis Munich.


Maedbh est mise en place à la gate afin d’effectuer un vol vers Stuttgart.
photo p19

Bon comme vous avez pu le voir il y a pas mal de photos des A320 d’Aer Lingus en effet je guettais le miens ! Impossible de connaitre l'immatriculation a l’avance donc je shooté tous ceux qui approchaient de notre porte !
Autre compagnie en puissance à Dublin Ryanair ce 737 ne tardera pas à partir en direction d'Édimbourg.
photo p20photo p20b

Un petit vert avec une immatriculation qui ne lui va pas très bien EI-FAT arrive de Manchester.
photo p21

Marre du vert et du Ryanair, il y a heureusement quelques autres spécimens comme SAS qui part à Copenhague en A320neo
photo p22

Luxair relie le trèfle au grand-duché en Q400 on notera le moteur gauche stoppé pour le taxi.
photo p23

BMI regional au taxi pour mettre le cap sur l’écosse et Inverness, BMI avait vraiment une livrée très sympa dommage que la maison mère soit passé sous le giron de BA.
photo p24

Bon l’heure d’embarquement vient d’être dépassée une annonce sera faite en anglais, et l’écran de notre porte affichera un délai de 35 minutes supplémentaires.
photo p0

Pendant ce temps un 787 de Qatar Airways embrasse le tarmac de Dublin.
photo p25

Tiens voilà notre oiseau du jour qui arrive en porte après un vol en provenance de Londres Gatwick avec 20 petites minutes de retard.


Laissez-moi vous présenter EI-DER connu sous le nom de « St Mel » il est âgé d’environ 12 ans et demi lors de notre vol et a été livré neuf à Aer Lingus.


Une fois à la gate les passagers Londoniens descendent rapidement et les équipes de nettoyages foncent dans l’appareil.
photo p28

Pendant notre temps de préparation Qatar s’approche enfin du terminal.
photo p29

Et un 757 en wet lease d’Aer Lingus est amené à sa porte d’embarquement afin d’effectuer un vol vers Philadelphie.
photo p30

L’A330-200 parqué à nos coté quitte la gate après son vol en provenance de Miami.
photo p31aphoto p31b

Notre embarquement est enfin appelé avec respect des priorités mais sans appel des rangées contrairement à l’aller il est temps de monté à bord sans oublier de présenter son billet.
photo p32

Passage par la passerelle aveugle.
photo p33

Nous rejoignons notre siège 22A et B après un accueil plutôt quelconque de la CC, les PNC ont dû laisser leur sourire à la maison, cela je les comprends vu le bande de turbulent rugbymen qui prenait place en même temps que nous à bord. A noté que pendant l’embarquement et le débarquement une petite musique est diffusée à bord.

J’en profite pour vous présenter le siège.
photo p34

Il s’agit une nouvelle fois de l’ancienne cabine, cela tombe bien car elle est vraiment dans le haut du panier pour un vol MC de cette durée, l’appui tête est réglable et le pas est très bon et un faible recline est possible. Comme lors de notre vol aller le plafonnier trahis l’âge avancé de notre appareil.


Contrairement au vol aller la cabine est propre.
photo p35

Grace à l'enregistrement en ligne il est possible de choisir son siège gratuitement 30 h à l’avance hors siège avant et issues, donc pour moi siège avec vue, sur notre vert voisin.
photo p36photo p36b

A Paris il y a Neymar à Dublin il y a Eimear qui après un vol depuis Zurich ne tarde pas à repousser pour rejoindre un autre point de parking.
photo p37photo p37b

En effet Air France arrive avec un l’A321 livrée Skyteam en provenance de CDG.
photo p38photo p38b

Derrière nous la nouvelle compagnie fétiche de notre Okapi la roumaine/turinoise Blue air.
photo p39

L’embarquement est terminé tout le monde est assis attaché nous n’allons pas tarder à repousser.
photo p40

Nous repoussons bye bye Dublin !
photo p41aphoto p41b

Notre roulage est court en distance, mais assez long en temps car il y a du monde qui attends pour décoller heureusement nous passerons devant les représentant les gulf sisters Qatar et Emirates. Il n’y a qu’une piste en service à Dublin bien qu’une seconde piste soit en construction.


Un A330-200 d’Aer Lingus à la gate, au loin j’aperçois mon premier Boeing 737max-8 de Norwegian qui opère des vols vers Boston providence pour environ 250€ aller-retour !
photo p43aphoto p43b

Ce sera bientôt notre tour il faut uniquement attendre l’atterrissage de ces appareils un 737 de Ryanair ainsi qu’un A320 d’Aer Lingus en provenance de Manchester.
photo p44aphoto p44b

Nous prenons place sur la piste 28.
photo p45

L’on s’élance sans tarder, décollage sans encombre sous le soleil Dublinois.


Notre montée nous offre de superbes vues sur la capitale Irlandaise et sa proche banlieue


Nous traversons quelques Cumulus de passage durant notre montée initiale.


Puis nous retrouvons une vue bien dégagée sur Dublin.


Nous longeons quelques minutes les cotes Irlandaises vers le sud jusqu’au environs du petit port de Wiclow avant d’attaquer notre courte traversée de la mer d’Irlande.


Nous approchons rapidement des cotes galloises hérissées de falaises.


On y trouve de nombreuses bases aériennes désaffectés comme St David une ancienne base du RAF costal command, ou encore RAF Brawdy aujourd’hui utilisé par la British army. Un peu plus loin RAF Carew Cheriton est aussi visible.


Nous ne tardons pas à traverser le channel, seul la vue sur une plage nous indiquera le passage des frontières françaises avant que l’hexagone ne disparaisse sous une épaisse couche de nuage. Comme quoi il ne fait pas toujours mauvais chez nos voisins anglais…


Le service de vente à bord passe dans une cabine animée par nos voisins de derrière, un groupe de rugbymen qui commentent tout depuis le début du vol en s’appelant à travers la carlingue et râlant que toutes les annonces soient en anglais. Bref niveau finesse on fait du rase-motte.
photo p54

Bon ça n’a pas l’air de vouloir se déchirer jetons un œil dans la pochette devant nous.
photo p55

On y trouve les traditionnels safety card et le magazine de bord.
photo p56aphoto p56b

Le vol se poursuit tranquillement je somnole légèrement il faut dire que dehors il n’y a pas grand-chose à voir, winglet shoot.
photo p57aphoto p57b

Pour information la route suivie par notre vol du jour.
photo p58

Notre route dans la crasse se poursuit jusqu’au environs de Agen où le début de descente est annoncé par nos PNT.
photo p59aphoto p59b

Quelques minutes plus tard les tours de refroidissements de la centrale nucléaire de Golfech apparaissent dans une trouée.
photo p60

Petite traversée nuageuse afin de commencer notre approche en faisant le tour de l’agglomération toulousaine par l’ouest.


Petit virage pour rejoindre l’axe en vue d’un atterrissage en piste 32.
photo p62

Petit coup d’aérofreins.
photo p63

On croise la Garonne bien haute et marron en cette fin avril pluvieuse.
photo p64

L’Oncopole et le futuriste centre de recherche Pierre Fabre sont sous nos ailes. Puis passage au-dessus de l’A64.


Les installations bleues au loin sont les locaux de Météo France.
photo p66

La zone aéroportuaire se dévoile à notre gauche avec les hangars d’Airbus et l’A330 d’essai.
photo p67a

Posé tranquille sur une piste légèrement humide.
photo p67bphoto p67c

Les Belugas sont relativement nombreux au rendez-vous aujourd’hui.
photo p68

Du coté delivery on trouve des A350 avec du Thai et du LH nouvelle livrée.
photo p69a

Nous quittons la piste pour un cours roulage qui nous fera passer devant la tour.


Nous approchons du but et du hall D où est stationné un A320 aux couleurs de la RAM en provenance de Casablanca, toutefois le vol est opéré par Nouvelair Tunisie comme en témoigne le drapeau sur le fuselage.
photo p71

Nous accostons à notre porte alors que la pluie fait son apparition.
photo p72

A nos cotés arrive un A319 de SN arrivant de BRU.
photo p73aphoto p73b

Il est temps de quitter notre appareil, nous rejoignons la passerelle vitrée après une salutation aux hôtesses en porte. Le passage à la PAF nous prendra un bon quart d’heure en grande partie à cause d’une mauvaise organisation des files pour les PMR/équipages, le tout pour des contrôles que je ne comprends pas trop.


Après ce passage à la PAF peu agréable, je me permets quelques photos des étrangers du jour, AZ avec la nouvelle livrée pour Rome en A319, plus rare Travel Service en vol charter depuis Pula (Croatie) et qui repartira à vide sur CDG.
photo p75aphoto p75b

Cheminement plutôt rapide jusqu’au carrousels où nos bagages tournent déjà suite au passage escargot des contrôles.
photo p76

Nous sortons rapidement sous l’orage qui s’abat en direction du tram qui arrive à ce moment-là. Bye-bye Blagnac à dans quelques semaines.



Comme vous avez été sage un petit bonus Irlandais !

Bonus : Cliquez pour afficher


J’espère que ces 2 reports vous aurons plus et j’espère vous retrouver très bientôt pour d’autres exclues ! Bon vols à tous !
Afficher la suite

Verdict

Aer Lingus

6.0/10
Cabine7.5
Equipage6.5
Divertissements6.5
Restauration3.5

Dublin - DUB

6.8/10
Fluidité5.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté7.0

Toulouse - TLS

7.0/10
Fluidité5.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté8.0

Conclusion

Vol très moyen de la part d’Aer Lingus, notamment dû aux 40 min de retard au départ, passagers plus désagréable que sur le vol aller et PNC moins impliqué et souriant. Bref un vol qui ne restera pas dans les mémoires.

Aer Lingus :
Confort: Encore une fois une cabine ancienne plutôt confortable, siège bon équipé d’un appui tête réglable et d’une patère.
Équipage : Pas d’annonce de la part des PNT et PNC moins souriant qu’à l’aller.
Catering : Bob avec relativement peu de choix et des tarifs assez élevés j’ai toujours du mal avec les pseudos legacys qui font du low-cost.
Divertissement: Hublot + magazine de bord suffisant pour un vol de cette durée.

Dublin :
Fluidité: Passage au PIF extrêmement lent du fait de la mauvaise organisation des files et de long
Accès: Plutôt pratique avec le bus 747, toutefois le trajet depuis Trinity College est un peu long surtout quand un train traverse la route dans le port.
Services: Tout ce que l’on peut attendre d’un très grand Hub.
Propreté: Plutôt moyen surtout dans la partie ancienne du terminal, vitre un peu sales dommage.

Toulouse :
Fluidité: Passage aux contrôles d’identités prendra 15 bonnes minutes si quelqu’un peut m’expliquer l’intérêt ?
Accès: Assez pratique et bon marché avec le tramway. Passerelle vitrée = petit bonus
Services: L’essentiel est là il faudra bientôt compter avec un hôtel qui a bien avancé ces dernières semaines.
Propreté: Plutôt correct.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 446662 by
    KL651 4454 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Joli spotting à DUB et très joli bonus sur l'irlande.
    On peut comprendre que les PNCs soient lassés par les PAXs rugbymen, mais rien n'empeche d'etre plus sympa avec les autres faisant preuve de plus de finesse...

  • Comment 446706 by
    Esteban TEAM GOLD 10166 Commentaires

    Merci pour le partage de ce vol retour !

    EI n'envoie pas de rêve, c'est clair mais votre superbe bonus sur l'Irlande, lui, en envoie ! Quel beau tour vous avez fait là. C'est un pays absolument fascinant, les gens sont gentils, les paysages superbes, la nature sauvage. J'en suis fan depuis longtemps.

    A bientôt !

    • Comment 446712 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Esteban et merci pour ce sympathique retour Aer Lingus à énormément souffert de la concurrence frontale avec Ryanair qui l'a obligé à réduire drastiquement ses coûts désormais il y a peu d'espoir d'amélioration avec IAG aux commandes. Pour l'Irlande c'est réellement un pays à découvrir surtout avec la très belle météo que nous avons eu. Les Irlandais sont aussi très sympathique je confirme.

      Bon vols !

  • Comment 446722 by
    Benoit75008 GOLD 7094 Commentaires

    Merci pour ce Fr,

    Une navette a prix relativement correct.

    Un aéroport pas forcement récent mais idéal pour spotter.

    Une vieille cabine qui permet plus de confort mais un BoB qui déçoit.

    Excellentes photos en vol et météo excellente!
    La PAF à NCE tourne souvent au bordel.

    A bientôt et bonne après-midi!

    • Comment 446739 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Benoit
      Le bus 747 est plutôt bon marché pour l'Irlande même s'il est un peu lent (nous avons été bloqué 10 bonnes minutes par un train de marchandises au niveau du port...) L'aéroport est assez bizarrement agencé mais tout est bien indiqué. Aer Lingus offre un service très basique, pour ce vol d'un peu plus de 2 heures, dommage que l'arrivée à l'heure n'est pas été respectée...
      Il faut aussi subir la PAF @NCE pour les vols Schengen ?
      Bon vols !

  • Comment 446782 by
    AirOne 1510 Commentaires

    Merci pour ce FR avec des photos toujours aussi belles, ah le plaisir de regarder des avions. Votre bonus ne peut que m'inspirer pour repousser les limites des alentours de Dublin sur un séjour un peu plus long que ce que j'ai déjà effectué en Irlande. De quoi de donner envie de pousser un plus loin lors de ma prochaine visite. Pour rejoindre l’aéroport depuis le centre ville, on peut aussi utiliser le bus 16 qui divise le prix par presque 3 pour une durée de 15 minutes en plus par rapport à l'express 747 ou 757.
    Je suis bien surpris que vous croisiez un A321 AF sur place alors qu'Air France a tendance a y envoyé des modules de petites tailles et particulièrement diversifié (A318/319, E190 et RJ85 by CityJet".

    À bientôt

    • Comment 446791 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Airone et merci pour ce sympathique retour, il y a pas mal de solution pour rejoindre Dublin depuis l'aéroport mais c'est la solution la plus régulière et la plus facile. Concernant l'A321 il me semble que certains vol avaient sauté a cause des grèves AF ce jour là peut être un élément de réponse...

      Bon vols !

Connectez-vous pour poster un commentaire.