Avis du vol Hainan Airlines Beijing Brussels en classe Affaires

Compagnie Hainan Airlines
Vol HU491
Classe Affaires
Siege 20A
Temps de vol 10:35
Décollage 13 Mai 18, 01:20
Arrivée à 13 Mai 18, 05:55
HU   #11 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 21 avis
Flight-Report
Publié le 15 juin 2018
Bonjour à tous,

Le club des compagnies cinq étoiles décerné par un organisme anglais reste un club relativement fermé même si l’arrivée de Lufthansa l’année dernière a étonné de nombreux membres de Flight-Report et observateurs spécialisés. Dans ce club, on y retrouve la compagnie chinoise Hainan Airlines crée en 1993. Relativement confidentielle en Occident , elle est pourtant la 1er compagnie privée chinoise et elle a pris le créneau d’offrir un très bon service à bord pour se démarquer de ses concurrentes publiques. Sa présence en France reste limitée avec 3 vols par semaines entre Charles de Gaulle et Xi’an, en raison de la règle de la politique chinoise « one route, one airline », mais on la retrouve davantage au départ de Bruxelles avec 10 vols hebdomadaires vers Beijing, Shanghai et Shenzhen.

Curieux de nature, Flight-Report a eu l’opportunité de tester Hainan Airlines sur un vol transpacifique au départ des Etats-Unis vers Beijing, puis de la capitale chinoise vers Bruxelles, un routing permettant de découvrir l’offre à bord du Boeing 787-9 Dreamliner, de l’Airbus A330-300 sans oublier le salon « flagship » de la compagnie à Beijing : le HNA Club.

  1. Chicago (ORD) – Beijing (PEK) | B787-9 | Business
  2. Beijing (PEK) – Bruxelles (BRU) | A330-300 | Business

Hainan Airlines utilise le vieux Terminal 2 à l’aéroport International de Beijing

photo 0001

Bien qu’il s’agisse d’un hub pour la compagnie, l’enregistrement n’est possible que 3 heures avant le départ du vol auprès d’un guichet traditionnel et il n’est pas possible de le faire sur une borne, en ligne ou via une application.

photo 0002photo 0004

Une file est dédiée pour les passagers Business et les membres Elite du programme de fidélité Fortune Wings

photo 0004a

Je récupère ma carte d’embarquement et mon carton d’invitation pour le salon.

photo 0005

A cette heure tardive, la plupart des boutiques sont fermées ou en train de fermer.

photo 0005a

HNA Club


Mais ce qui nous intéresse, c’est la découverte du salon flagship de la compagnie : le HNA Club

photo 0006

L’accueil est très poli et on découvre tout de suite à gauche un rangement pour ceux qui ne souhaitent pas s’encombrer de leurs bagages

photo 0006a

Puis un couloir

photo 0006b

Qui permet de déboucher sur la salle principale du salon

photo 0007

L’ambiance est particulièrement relaxante avec des jolies teintes et un travail très soigné dans l’éclairage, essentiellement indirecte.

photo 0009photo 0010

Une télévision courbée diffuse des films promotionnels de la compagnie

photo 0010a

Des éléments de décoration de type « comme à la maison » agrémentent les étagères.

photo 0010b

Plusieurs types de fauteuils sont disponibles afin de plaire au maximum, des sièges solo

photo 0012

Duo

photo 0012aphoto 0013

Ou détente

photo 0013a

Permettant de profiter de la vue sur l’extérieur

photo 0045

On retrouve un habituel espace informatique qui a le mérite d’apporter de la confidentialité grâce aux cloisons hautes

photo 0013b

Et un peu partout dans le salon, des prises multiformat et USB sont présentes.

photo 0013c

Pour se restaurer, un large espace de restauration avec des tables dressées comme au restaurant.

photo 0014

L’offre est présenté sur des buffets, commençons par le choix de salades

photo 0017

Le bar à nouilles, avec 3 recettes différentes et une soupe

photo 0017a

Les accompagnements

photo 0017b

Un choix de différents pains

photo 0017c

Des cloches sont bien présentes, mais en raison de l’heure tardive, les plats ont déjà été enlevés, c’est dommage pour les passagers qui souhaitent dîner au salon avant le vol.

photo 0017d

Plateau de fromages

photo 0018

Sandwichs, bagels, pâtisseries et fruis frais

photo 0018a

Glaces

photo 0018b

Au niveau des boissons, on retrouve en libre-service, les mêmes références qu’à bord comme le champagne Leventre-Dedieu grand cru brut.

photo 0019photo 0020

Des jus de fruits

photo 0021

Une machine à café professionnelle Nespresso

photo 0021a

Accompagnée de chocolats et biscuits

photo 0021b

Mais les amateurs de thés ne sont pas oubliés

photo 0023b

Au niveau de la presse, un présentoir regroupe les hebdomadaires comme The Economist

photo 0022

Et un autre les quotidiens

photo 0023

Le WiFi est disponible avec son propre réseau

photo 0023a

Deux salles de télévision sont présentes

photo 0024

Et pour ceux souhaitant plus de calme et de relaxation, une chaise de massage

photo 0026photo 0026a

Avec télécommande aux nombreux réglages

photo 0026b

Mais aussi une salle de repos, idéale pour les longues correspondances (à condition d’avoir votre carte d’embarquement).

photo 0027

Ce contre couloir mène aux toilettes et aux douches

photo 0028

Ma première sélection légère accompagnée d’une coupe

photo 0038a

Je commanderais des Noodle soup with soya braised beef brisket un ticket et un buzzer me sont remis.

photo 0038b

Le bol est élégant avec des baguettes de qualité

photo 0039

Les morceaux de viande sont généreux ; c’est excellent

photo 0040

Je termine avec quelques desserts et de la crème glacée.

photo 0041

Embarquement


En raison d’un changement de porte, nous n’embarquerons malheureusement pas au contact mais par bus, ce qui donne toujours lieu à son lot de confusion.

photo 0052

Mais un bus est bien dédié aux passagers de la classe Affaires.

photo 0053

On arrive au pied de notre Airbus A330-300, l’un des 18 présents dans la flotte.

photo 0054photo 0055

à bord


La cabine Affaires est composé de 32 sièges Solstys de Stelia Aerospace avec une configuration de type “staggered”, la compagnie a également commencé à rétrofiter ses Airbus A330-300 avec des sièges Cirrus qui sont de type “reverse herringbone”.

photo 0055a

Chaque siège est full flat et dispose de son accès direct au couloir

photo 0056

J’occuperai le siège 20A qui est au dernier rang, coté hublot. A noter la plus large tablette pour y mettre le cas échéant un berceau .

photo 0058

Un oreiller

photo 0058a

La têtière est ajustable mais montre des signes de fatigue et a du mal à rester en position haute.

photo 0058b

L’emplacement pour les pieds avec un rangement où sont dissimulées les mules.

photo 0059

La télécommande de l’IFE et le panneau de contrôle du siège

photo 0060

L’écran en face est fixe et d’une taille confortable.

photo 0060a

Sous l’accoudoir, une bouteille d’eau de la marque Evian, une preuve de qualité.

photo 0061

Un des deux rangements pour la littérature

photo 0062

Le protocole de bienvenue s’enclenche rapidement avec une proposition d’un oshibori chaud ou froid

photo 0064

Suivi d’une boisson d’accueil accompagné d’un mélange de noix

photo 0065

Notre voisin est l’un des 9 Boeing 787-8 présent dans la flotte

photo 0069

Pendant que nous nous préparons pour le départ, les lumières sont progressivement éteintes et cède la place à un éclairage d’ambiance.

photo 0069aphoto 0070

En vol



photo 0071

Le système de géovision est propulsé par la première génération du GéoFusion de Thales

photo 0072photo 0073

La vue du cockpit est amusante mais pas très réaliste

photo 0074

Découvrons le kit de confort

photo 0075

Les mules sont de plutôt bonne qualité et la trousse de confort est différente de celle distribuée sur le vol vers Pékin : c’est toujours bien d’avoir des modèles différents pour les collectionneurs.

photo 0076

Le contenu est identique avec les mêmes produits Bvlgari et une brosse à dent de bonne qualité

photo 0077

Un pyjama est également proposé avec plusieurs choix de tailles.

photo 0078

Le menu et la carte de vins sont dans un format cartonné d’assez bonne qualité, le feuillet dépassant est le vin supplémentaire.

photo 0080

Je reste au champagne, la coupe est élégante avec son logo

photo 0081

Le menu propose astucieusement des volets pour chacune des langues, l’occasion aussi de remarquer que la compagnie a fait l’effort de le traduire en français.

photo 0082photo pekbrufr1

Canapé

photo 0083photo 0084

Je trouve le dim-sum bon mais je ne suis pas fan de la brioche fourrée contrairement à la clientèle chinoise.

Bien qu’il s’agisse d’un départ tardif et d’un service « Souper », la table est dressée, il existe aussi une « formule rapide » probablement présentée au plateau pour les plus pressés.

photo 0085

Entrée
Saumon fumé
Mayonnaise à l’aneth, pomme de terre, noisette


photo 0086

C’est joliment présenté et bon

Salade
Feuilles vertes
Vinaigrette italienne


photo 0087

Assez originale avec l’ajout de pêches et champignons dans cette salade présentée pourtant comme une simple salade verte sur le menu.

Plat principal
Filet de bœuf
Patate douce violette, asperge, carotte, jus au vin rouge


photo 0088

C’est encore beau visuellement, mais le véritable test sera la cuisson.

photo 0089

Très réussie, la viande est très tendre et les accompagnements parfaitement cuisinés.

La suite arrive avec le chariot pour les fromages, les desserts et les fruits frais

photo 0090

Fromage
Emmental, Gruyère, Edam

photo 0091

Gâteau au chocolat


photo 0092

Très bon et très soigné au niveau de la présentation.

Après ces agapes, il est temps de passer le siège en mode lit, l’équipage s’occupe alors de faire le « turn-down service » pour agrémenter substantiellement le confort du siège.

photo 0093

En-cas


Pendant la nuit, des snacks et en-cas sont disposés dans le galley avant

photo 0094photo 0094a

La carte des snacks

photo pekbrufr2

Je décide de me réveiller avec un verre de jus d’orange. Celui-ci ne sera pas fraîchement pressé mais à base de concentré, une fausse note.

photo 0095

Puis un espresso

photo 0095a

Baguette chaude
Bœuf, cheddar, feuilles de roquette


photo 0095b

Système de divertissements


L’IFE est ici proposé par Thales et le casque reste l’excellent BOSE QC25.

photo 0097a

L’interface est un peu moins moderne qu’à bord des Dreamliner mais toujours avec un choix de la langue dont le français

photo 0098

Les différentes catégories

photo 0099

Les nouveautés

photo 0100

Des informations sur la compagnie

photo 0101

Et bien sûr le système de géolocalisation

photo 0097

Le jour se lève

photo 0102

Les lumières sont rallumées en classe économique

photo 0102a

Alors que la cabine affaires dispose d’un mood lighting plus relaxant.

photo 0102b

Menu pour le petit-déjeuner

photo pekbrufr3photo 0103

Nouilles maison sautées
Boeuf, poireaux, broccoli chinois, bouillon
Légmes au vinaigre, dim sum, œuf salé


photo 0104photo 0105

Les nouilles étaient excellentes et bien meilleures que celles au départ de Chicago.

Le plateau est ensuite débarrassé pour faire place à une assiette de fruits frais.

photo 0107

Et j’en profite pour commander un thé glacé

photo 0108

Arrivée imminente

photo 0113

Sous la grisaille bruxelloise

photo 0114

Vidéo




PRATIQUE
Hainan propose des vols au départ de villes européennes de Belgrade, Berlin, Bruxelles, Dublin, Edinbourg, Londres LHR, Madrid, Manchester, Moscou, Paris CDG, Prague, Rome et Saint Petersbourg vers la Chine.

Au départ de Paris CDG, la compagnie propose 3 vols par semaine vers Xi’an.

Au départ de Bruxelles, la compagnie propose 5 vols par semaine vers Beijing, 3 vols par semaine vers Shanghai et 2 vols par semaine vers Shenzhen.

Les Airbus A330-300 d’Hainan Airlines sont configurés pour recevoir 260 passagers en classe Economique et 32 passagers en classe Affaires.



Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation de Hainan Airlines.
Afficher la suite

Conclusion

Au départ de Beijing, Hainan Airlines propose un exceptionnel salon, probablement l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur de Chine ; il est par contre frustrant de ne pas pouvoir en profiter plus et notamment pour dîner en raison de l’impossibilité de pouvoir faire son enregistrement en ligne ou plus de 3 heures avant le départ du vol à l’aéroport.
La décoration de ce salon est apaisante, luxueuse mais pas ostentatoire, on s’y sent bien et les employés sont nombreux pour vous aider à vous servir.

A bord, le service est impeccable et on y retrouve tous les marqueurs d’une classe Affaires de qualité : réglette pour l’oshibori, prise de commandes, service à l’assiette, distribution de pyjama et turn-down service.

Les équipages sont assez jeunes et plein de bonne volonté, le niveau d’anglais est bon et la discussion aisée.

Les repas sont excellents et très bien présentés, mais la carte est peut-être un peu confuse. La carte des vins pêche un peu et la référence choisi pour le Champagne par exemple est trop confidentielle.

Au niveau hard, la compagnie se démarque moins, car elle utilise un type de siège présent dans d’autres compagnies comme Etihad Airways ou Asiana, mais celui-ci a fait ses preuves et permet d’offrir un accès direct au couloir et beaucoup d’intimité pour ceux assis côté hublot.

Le système de divertissements est bien avec un choix suffisant et une interface disponible en français, le tout couplé à un excellent casque BOSE QC25, l’une des références du marché.

Au final, Hainan Airlines mérite sans aucun doute ses 5 étoiles.

LES PLUS :

- Superbe salon HNA Club au terminal 2 de Beijing Capital
- Equipage très attentionné avec un bon niveau d’anglais et la volonté de bien faire
- Siège full flat et full access
- Protocole soigné avec prise de commande, service à l’assiette
- Service turn-down impeccable avec sur-matelas, double oreiller, couette et pyjama.
- Système de divertissements complet avec casque BOSE et interface en français
- Avion récent avec éclairage d’ambiance (mood lighting)

LES MOINS :

- Impossibilité de faire l’enregistrement en ligne ou sur une application mobile
- Enregistrement possible seulement 3h avant le départ du vol alors qu’il s’agit du hub de la compagnie
- Absence de plat chaud au HNA Club après 22h
- Quelques signes d’usure du siège dans la cabine
- Embarquement/débarquement par bus fréquent à Beijing

Sur le même sujet

5 Commentaires

  • Comment 450573 by
    QR820MD 18 Commentaires

    Merci pour cette belle présentation , d'une compagnie encore inconnu enfin pour ma part je connaissais un peu cette compagnie seulement de nom.
    En tous cas agréablement surpris par la préstation et le niveau de confort que cet A330-300 propose.

  • Comment 450583 by
    Esteban TEAM GOLD 6684 Commentaires

    Merci pour la suite de cette présentation Flavien, alors le seul reproche que je faisais sur l'autre report vient de s'envoler, voilà le full access.

    Décidément, une superbe compagnie à tester !

  • Comment 450590 by
    okapi GOLD 2444 Commentaires

    Je n'ai pas pour habitude de commenter les publi-reportages mais celui-ci et son frère jumeau sont là pour nous montrer ce qu'est une véritable classe Affaires. Full access ou pas, au final, peu importe, puisque l'on n'est pas si empêchés que cela de quitter son siège/lit. Cette cabine ressemble beaucoup à celle d'Alitalia et comme pour la compagnie transalpine, Hainan surpasse grandement ce que l'on trouvera habituellement en France. La compagnie nationale à laquelle nous sommes habitués directement ou par le biais de FR offre certes une carte de qualité (malgré une approche parfois hétéroclite) mais c'est dans les détails que l'on peut découvrir l'envie réelle de se démarquer de la concurrence : Ici, point d'éclaboussures dans les assiettes, le service est attentif et peut-être même attentionné. Performance réussie donc puisque tout est beau visuellement; on n'a que peu de doutes quant à la bonté des produits.
    Les A330 peuvent encore être le théâtre de bien belles prestations, pour peu que leur exploitant les dote d'une cabine adéquate.
    Merci pour ce partage.

  • Comment 450616 by
    TonTonChristian SILVER 173 Commentaires

    Merci Flavien pour ce beau publi-reportage.
    Ce FR spécial n'est pas exclusif car en novembre 2017, j'ai "essayé" cette compagnie (https://flight-report.com/en/report/27917/Hainan-Airlines-HU7938-Prague-PRG-Beijing-PEK). Elle offre parfois , au départ de PRAGUE des vols vers Shanghia (via Pekin) au tarif d'environ 1100€ (A/R).
    Dommage qu'au T2 de Pekin, HU n'offre pas un lounge d'enregistrement pour les pax J et F , comme au T1 (https://flight-report.com/en/report/28342/Hainan-Airlines-HU7601-Beijing-PEK-Shanghai-SHA).
    C'est vraiment une très belle compagnie confidentielle qui offre un très beau produit.
    Je me suis bien retrouvé dans ce publi-reportage avec de très belles photographies.

  • Comment 450621 by
    wowote 749 Commentaires

    Bonjour,

    Ce deuxième reportage confirme le niveau proposé par cette compagnie. Je trouve le salon magnifique, so chic :)
    En vol les prestations sont excellentes, avec un grand sens du détail.
    Et cette fois un siège en full access !
    Merci pour cette belle découverte
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.