Avis du vol Air France Nice Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF6229
Classe Economique
Siege 14F
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:30
Décollage 15 Jul 18, 20:10
Arrivée à 15 Jul 18, 21:40
AF   #23 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4979 avis
marathon
Par GOLD 443
Publié le 22 juillet 2018
C'est le trajet de retour du week-end du 14 juillet :

ORY - NCE : AF6202 (A321) c'était
NCE - ORY : AF6229 (A321) vous êtes ici

Qui pourrait prétendre que mi juillet est une haute saison sur la Côte d’Azur ? Les routes depuis l’arrière pays et sur la côte étaient quasiment vides, comme si la vie s’était arrêtée sur tout le trajet jusqu’à l’aéroport. Le trajet a donc été particulièrement facile jusqu’à cette statue signée Max Cartier. Intitulée Le Voyageur, cette œuvre de 25 tonnes de pierre et 6 tonnes de fers à béton affiche un message clair : il y a des PAX qui sont vraiment lourds.

photo img_1870a

Je trouve plutôt mal signalé l’itinéraire de restitution des voitures de location, mais j’ai néanmoins fait un sans faute au prix d'un coup de frein un peu brutal, et sur place, c’est allé vite. (J'ai le souvenir d'avoir attendu interminablement parce que le client devant moi avait eu un accrochage, voyant l'heure de clôture de l'enregistrement se rapprocher dangereusement à une époque où je n'avais pas de smartphone qui m'aurait permis d'avoir un BP dématérialisé)

photo img_1871a

Trajet jusqu’au terminal 2

photo img_1872a

… que voici

photo img_1873a

Il n’y a décidément pas grand monde, et en plus, ce ne sont pas des PAX

photo img_1874a

Passage à une borne polyglotte – l’absence de l’arabe dans l’échantillonnage de langues proposées me surprend un peu, mais il fallait laisser de la place pour les langues scandinaves qui ne me semblent pourtant pas primordiales, tant leurs locuteurs maîtrisent bien l'anglais.

photo img_1875a

L’OLCI m’avait appris que nous étions un rang plus en arrière qu’à l’aller (chez AF, c’est le rang 14 qui suit le rang 12),

photo img_2001a

…du côté droit, ce qui me convenait pour voir les Alpes avant la nuit.

photo img_1876a

Choisir un siège plus en avant ? Je n’avais pas pensé à la hotline FB Plat suggérée par mes lecteurs du FR du vol aller pour que Mme reste à mes côtés, et deux heures avant le décollage, il n’y avait de toute façon que quelques sièges épars disponibles.

photo img_1877a

Donc pas d’étiquette bagage, pas de changement de siège, pas de changement de vol : uniquement les BP.

photo img_1878a

J’aurais certes pu aller aux comptoirs manuels, où il n’y avait quasiment personne

photo img_1882a

Ou au comptoir Skypriority, où il n’y avait quasiment personne non plus.

photo img_1880a

Passage très rapide du PIF (certes un peu plus rapide pour cause d’accès SP, mais pas tant que cela)

photo img_1883a

Et arrivée dans cette galerie marchande quasiment déserte

photo img_1885a

Montée au salon qui est encore plus mal indiqué que les retours de location de voiture. L’accueil des dragons est courtois. Il n’y a personne à ces ordinateurs en libre service (qui les utilise encore ?).

photo img_1929a

Personne non plus à ces balancelles très originales

photo img_1923a

Personne tenté par un billard qui est non moins inhabituel

photo img_1893a

Bébé est parti en laissant sa valise

photo img_1906a

… mais il n’est pas allé se faire changer. (On notera qu’ici, le change des bébés est vraiment réservé aux femmes, même si elles peuvent porter un pantalon pour ce faire). Mais où sont les PAX en cette fin d’après-midi, un dimanche d’été ?

photo img_1928a

Les PAX, ils sont là, massés devant un grand écran

photo img_1894a

Debout, assis, allongés

photo img_1924a

Ou autour d’un plus petit écran, debout s’il le faut.

photo img_1907a

Ou en amoureux devant leur tablette, tous sur TF1

photo img_1905aphoto img_1892a

Car la plupart de mes lecteurs s’en souviennent probablement, c’est la finale de la Coupe du Monde de football, et à un quart d'heure de la fin du match, c’est bien parti, mais pas encore gagné pour l’équipe de France.

photo img_1904a

Mon heure de départ en voiture vers NCE n’avait pas du tout été un hasard : je savais qu’il n’y aurait personne sur le trajet de bout en bout. Aux comptoirs d’enregistrement, les écrans alternaient d’ailleurs avec un message qui n’avait rien d’aéronautique. (J'ai envisagé d'utiliser cette photo en titre, mais cela aurait rompu le suspense, pour les lecteurs ayant oublié l'événement du jour.)

photo img_1881a

Le présentoir des magazines est assez vide

photo img_1947a

… mais les quotidiens n’ont qu’un sujet en une

photo img_1955a

Pour ce qui est des jus de fruit, AF fait les choses bien avec six variétés différentes

photo img_1920a

Je n’ai pas d’opinion sur les variantes alcoolisées

photo img_1896a

Le coup de sifflet final retentit ; j’ai l’impression qu’il y a très peu de Croates dans le salon

photo img_1926a

Dans le hall en bas, des PAX improvisent une farandole

photo img_1930aphoto img_1932a

Ces émotions ont dû donner soif, et il n’y a plus un verre au bar : le personnel de service était manifestement devant leurs propres écrans depuis la mi-temps.

photo img_1954a

Pour la même raison, il y avait des reliefs de repas partout dans le salon.

photo img_1921aphoto img_1953a

Au fait, pour les non-fans de foot, qu’y avait-il à manger ?

photo img_1899a

Pas grand-chose, parce que le personnel de service n’avait manifestement pas la tête à faire le service. (Il a fallu plusieurs passages pour voir arriver au compte-gouttes ces mini-quiches et ces sandwiches.)

photo img_1902a

Les laitages, eux, avaient été approvisionnés à l’avance

photo img_1900a


Tout comme les différents aliments à longue conservation à température ambiante.

photo img_1901aphoto img_1903a

Café, thé… du banal

photo img_1897a

Entre temps, Mme et moi avions eu l’embarras du choix pour nous installer, à proximité de prises secteur et USB dont nous n’avions pas un réel besoin, mais aussi avec vue sur le tarmac

photo img_1909a

Le salon AF de NCE est lumineux ; il domine l’espace airside tout en étant isolé phoniquement isolé par des baies vitrées.

photo img_1915aphoto img_1922a

Ce n’est que pour les appareils les plus éloignés que ce salon est bien adapté au spotting, encore qu’alors l’air chaud dégrade les lointains.

photo img_1887a

ATR42 Fedex

photo img_1889a

737 privé

photo img_1890a

A321 AF, photographié avant d’entrer au salon

photo img_1886a

Car une fois dans le salon, la structure de la verrière devient impossible à éviter, et rend également difficile le réglage de l’exposition. J’ai trouvé la situation assez frustrante : pour faire de meilleures photos, il fallait ne pas être au salon. Une fois n’est pas coutume, les photos qui suivent sont en ordre chronologique.

photo img_1888a

A321 Turkish Airlines

photo img_1910a

A32x Easyjet

photo img_1911a

A320 Nouvelair

photo img_1912a

737 Transavia

photo img_1913a

A320 MEA

photo img_1918a

E-145 Hop!

photo img_1925a

A320 Swiss en livrée Star Alliance

photo img_1935a

737 RAM devant deux A320 British Airways

photo img_1936a

A320 Tunisair

photo img_1940a

E-175 Alitalia

photo img_1943a

Un vénérable ATR42 Chalair, âgé de 25 ans

photo img_1945a

Arrivée d’un A321 AF

photo img_1957a

737 LOT

photo img_1959a

737 Jet2

photo img_1963a

A319 British Airways et Germanwings

photo img_1964a

A319 Eurowings
(Tiens, encore un A319 à doubles issues de secours sur l’aile…)

photo img_1966a

Mieux vaut apprécier le salon, car AF nous propose d’y rester une heure de plus que prévu. Je n’ai jamais compris pourquoi l’HLE reste inchangée, alors même que l’avion n’a pas encore décollé d’ORY.

photo img_1952aphoto img_1948a

Remarquez, la situation était pire pour les PAX à destination d’AJA, dont faisait peut-être partie la petite famille qui s’est installée près de nous pendant une demi-heure. J’ai pensé que M. avait dû poser pour la sculpture à l’entrée de l’aéroport, vues ses tirades sur le transport aérien.

photo img_1950a

Il est STD+30’, et donc enfin l’heure d’aller à la porte d’embarquement.

photo img_1969a

Message bien reçu : j’aurais dû re-télécharger l’application de presse d’AF dans mon téléphone.

photo img_1971a

Un A319 comme notre avion

photo img_1972a

… enfin, presque tout comme : cet A321 ressemble beaucoup plus au nôtre. ^^

photo img_1973a

L’instant porte (et capteur de hauteur de porte) pour me faire pardonner ce qui précède.

photo img_1974a

Accueil sympathique par l’équipage en porte :

-Monsieur, est-ce que vous pouvez placer votre sac à dos sous le siège devant vous ?
- Non seulement je peux le faire, mais je vais le faire !


PNC à ceintures rouges assorties aux repose-têtes.

photo img_1976a

Les repose-tête rouge vif donnent un aspect impeccable, mais quand on regarde un peu de près, aïe aïe aïe !

photo img_1977a

Les sièges ne sont pas bien propres

photo img_1978a

Mais c’est nettement pire au sol devant mon siège

photo img_1980a

… comme celui de Mme

photo img_1981a

… et encore pire de l’autre côté de l’allée centrale.

photo img_1982a

Mon aumônière n’a pas été vidée non plus

photo img_1986a

Bref, c’est un avion qui n’a pas été nettoyé, certainement pas à NCE, et peut-être bien pas avant le vol précédent non plus. Là aussi, le personnel était peut-être en train de regarder la finale de la Coupe du Monde de football.

Non, ce n’est pas un doigt d’honneur à l’adresse d'AF (cette gestuelle n’est pas mon genre), mais une tentative d’allumer ma liseuse qui ne marche pas.

photo img_1995a

Celle de Mme marche

photo img_1999a

… mais c’est un pis aller, d’autant plus malencontreux que l’avion a presque une heure de retard et que l’avion est beaucoup plus rapidement dans l’obscurité.

photo img_2028a

La carte de sécurité recto-verso, en version pré-Joon

photo img_1988a

Embarquement d’une PAX (et derrière, de son compagnon, porteur d’un drapeau) qui a dû suivre le match avec attention.

photo img_1992a

Pour ce qui est de la vue sur les Alpes, il ne faut pas rêver : l’avion a trop de retard

photo img_1989a

A319 Easyjet Switzerland

photo img_1990a

A321 AF

photo img_1991a

Il est 21h16 et on part enfin : le Terminal 2 au crépuscule

photo img_1993a

Tunisair, Aeroflot, Volotea au contact, mais il y a vraiment trop peu de lumière

photo img_1994a

Décollage à 21h26

photo img_2000aphoto img_2002a

Par condensation, de la vapeur d’eau apparait pendant assez longtemps dans les ouïes d’aération

photo img_2004a

Virage vers le nord : dommage qu’il soit si tard pour la vue de la côte !

photo img_2009a

Nice et St Jean Cap Ferrat

photo img_2001a

Non, ce n’est pas une nouvelle piste à NCE, mais un reflet sur le hublot

photo img_2013a

NCE juste devant le réacteur et la Promenade des Anglais illuminée

photo img_2016a

L’extinction du signal « attachez vos ceintures » a donné le coup d’envoi d’un sketch amusant : un PAX a longuement tenté de placer dans ce coffre à bagages une valise qu’il avait probablement dans les pieds au décollage, à peine moins grosse que les deux qui s’y trouvaient déjà. Il a mis très longtemps à se résigner aux lois de la géométrie des solides indéformables.

photo img_2017a

La principale différence que je vois entre les vols l’aller et retour, c’est que la quantité de nourriture de solide est passée de 30 grammes à l'aller à 20 g salés à Mme et 21 g sucrés à moi-même. C’est toujours mieux que zéro gramme chez Easyjet.

photo img_2019aphoto img_2024a

Comme à l’aller, le compactage des emballages n’avait aucun intérêt particulier.

photo img_2027a

Nous étions dans un avion du groupe AF, où le change des bébés est par pictogrammes réservé aux femmes, mais M. PAX12D n’a pas hésité à braver cet interdit culturel pour aller changer PAX12Fbis. PAX12E, sa grande sœur, a été très sage pendant tout le vol.

photo img_2025a

Le vol se poursuit dans la nuit sans événement particulier ; toucher des roues à 22h41

photo img_2033a

Il faudra cependant attendre quelques minutes que la porte soit libérée par l’avion précédent

photo img_2035a

Dernier virage

photo img_2037a

L’alignement hétéroclite des appareils juste après être sortis de l’avion

photo img_2039a

Air France, Hop!, Alitalia, Iberia, Vueling : il y en a pour tous les goûts

photo img_2040a

Descente vers le niveau Arrivées

photo img_2041a

Le niveau Départ est vide

photo img_2042a

Derrière cet homme qui regarde un FIDS, une longue queue pour les taxis

photo img_2044a

Dans six ans et quinze minutes, nous sommes à Paris en métro. Les paris sont ouverts pour le respect du calendrier.

photo img_2046a

J’avoue n’avoir pas compris initialement que cette flèche à gauche signifiait que l’arrêt de bus navette pour le parking longue durée était dans cette direction.

photo img_2045a

Je n’ai vu aucun panneau récapitulant tous les arrêts de bus

photo img_2047a

L’écran indique le délai d’attente pour le prochain bus a destination d’Orly Sud, mais il faut lire le panneau pour voir qu’il passe au parking

photo img_2049a

L’attente pour le prochain bus a été suffisante pour nous laisser le temps de cafouiller

photo img_2051a

La girouette du bus indique bien qu’il passe au parking

photo img_2053a

Retour vers le parking, et de là chez nous. A cette heure là, le trajet sur l’A6 a été fluide ; il y avait en revanche beaucoup de fêtard assis dans l’embrasure de portières de voitures dans Paris.

photo img_2054a

Il n’est pas loin de minuit et c’est la fin du week-end ; je vous propose pour finir un bonus sur Tourrettes sur Loup, village de l’arrière-pays niçois que voici :

photo img_1785a

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.4/10
Cabine6.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

The Infinity Lounge - 2

7.9/10
Confort6.5
Restauration7.0
Divertissements10.0
Services8.0

Nice - NCE

9.4/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services8.0
Propreté10.0

Paris - ORY

8.8/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté10.0

Conclusion

Les PNC ont fait leur travail avec le sourire. Quelle qu'en ait été la raison, la cabine était vraiment sale, et le retard de presque une heure me supprimait la vue sur les Alpes - autant de moins en divertissement. La nourriture offerte n'est pas pantagruélique, mais elle n'est pas indispensable non plus.

Je trouve difficile à noter le salon d'AF à NCE. Qu'il s'agisse du réapprovisionnement du catering ou du nettoyage des restes, c'était service minimum de la part du personnel qui regardait très vraisemblablement le match plutôt que de faire son travail. Le salon est lumineux, mais l'impossibilité de faire des photos satisfaisantes des avions que l'on voit passer est très frustrante. J'accorde plutôt généreusement la note maximale en divertissement, pour cause d'écrans permettant à tous ceux qui le voulaient de suivre ce match, et de créer indirectement une bonne ambiance pour les autres. L'accès internet était correct.

Fluidité et accès excellents à NCE : tout le monde était devant son écran !
Sortie raisonnablement rapide à ORY, mais il n'y a toujours pas de desserte ferrée correcte (le RER-C ne compte pas) et abordable (Orlyval ne compte pas).
La signalétique des bus navette vers les parkings distants est perfectible.

Informations sur la ligne Nice (NCE) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 69 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Nice (NCE) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 29 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 455349 by
    H3D SILVER 606 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Un vol classique malgré le retard qui a touché presque tous les vols AF vers Paris dans l'après-midi.
    Je reconnais des passagers au salon qui étaient sur mon vol, à 13h05, retardé de plus de 3 heures (donc pendant le match). Longue attente donc pour ceux qui ont préféré ne pas louper la finale !

    • Comment 455634 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      Tiens donc, quels étaient les raisons de ces retards en masse ?
      Je serais curieux de savoir si des PAX ont changé leur réservation pour ne pas être en vol pendant le match…
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 455357 by
    Benoit75008 7283 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Ah les jours de finales sont toujours spécifiques.
    J'ai vécu la même situation pour la 1/4 de finale au 2E et le salon n'était ni approvisionné, ni nettoyé car tout le monde fixait l'écran!

    J'apprécie beaucoup le salon de NCE même si l'offre est un peu chiche.

    Vol navette classique pour rejoindre ORY, quoi que pas si classique car tu as pu spotter un B737 de LO, qui apparement obtient un bon taux de remplissage depuis la ré-ouverture de la ligne l'an dernier!

    Bonne soirée et à bientôt!

    • Comment 455635 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      Une fois tous les vingt ans (j’ai cru comprendre que c’est l’intervalle entre deux victoires françaises ;), ça reste acceptable et l’ambiance était sympathique.

      Ce n’est pas la perspective de pouvoir me restaurer au calme dans ce salon qui me ferait renouveler un statut FB Elite+.

      Je ne suis pas surpris que ce sois toi qui relèves le passage de ce 737 polonais :)

      A bientôt, merci pour le commentaire !

  • Comment 455370 by
    BESMRS 2277 Commentaires

    Merci pour le FR :o)

    Pas eu de soucis pour faire passer Madame au PIF prioritaire ? Nice refusant les accompagnants car cela ne rapporte pas ! ?
    Le salon de Nice n’est pas un salon AF (les règles d’accès y sont d’ailleurs plus restrictives).
    L’HLE est maintenue en cas de retard léger afin de :
    1°) Permettre un départ moins retardé que possible en cas de gain de temps, de swap d’appareils, etc.
    2°) Conserver les planifications du personnel (personnel de sol, PIF, etc.) dans la mesure du possible… afin d’éviter les guichets fermés ou les embouteillages, surtout sur une destination Navette ou tous les vols sont imbriqués les uns dans les autres….

    La desserte d’Orly est fidèle à elle-même : la démonstration que la technostructure est totalement inapte à se remettre en cause quand cela l’arrange ?

    Blague à part, l'Histoire retiendra peut-être du quinquennat Sarkozy (en matière d’infrastructure, je laisse la politique à d'autres cadres plus appropriés): trois lignes TGV menées simultanément (en PPP au passage) et le métro du Grand Paris...

    • Comment 455636 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      Il n’y avait en fait pas d’accès prioritaire au PIF (pour ce que cela changeait…) et Mme qui était derrière moi a entendu des PAX Skypriority s’en plaindre à très haute voix. C’était à mettre dans la catégorie « Je suis Gold, MOI, et je ne veux pas être mélangé avec les manants, même quand il n’y en a pas ».

      Merci pour ces précisions au sujet du maintien de l’HLE, à mettre en partie au chapitre des rigidités parfois inévitables de l’organisation du travail.

      Il faudra de longues années avant que le Grand Paris ne devienne au moins en partie une réalité pour les usagers ; je serai prudent sur le respect du calendrier, mais mieux vaut tard que jamais.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 455462 by
    okapi BRONZE 4030 Commentaires

    Je ne sais pas si j'aurais eu l'audace de voyager en avion un jour de finale de coupe du monde dans un pays dont l'équipe nationale disputait la compétition. En tous cas, certainement pas en Italie...
    Le salon a l'air agréable et doit certainement l'être davantage lorsque les épreuves sportives ne sont pas programmées. Le retard accumulé aurait pu se traduire en catastrophe pour rentrer en voiture sur Paris mais au final, tout s'est bien passé. Pour la vue des Alpes, je promets de les inclure dans un prochain FR dédiée à la navette milanaise. Il était en effet trop tard pour espérer voir quoi que ce soit. Merci pour ce partage en mode duo sucré et salé :-)

    • Comment 455637 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      Le billet avait été prix six mois plus tôt, à une époque où peu de gens pariaient sur une présence française en finale.

      Rentrer tardivement à Paris aurait été très délicat s’il avait fallu s’approcher des Champs-Élysées, ce qui n’était pas le cas. En revanche, je ne risquais pas vraiment de voir s’envoler la facture du parking longue durée, ni de payer le prix fort en arrivant après l’arrêt des transports en commun.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 455481 by
    Esteban TEAM GOLD 15948 Commentaires

    Merci François pour le partage !

    Le salon est vraiment sympa, j'ai eu l'occasion de le découvrir plusieurs fois. Je n'aurais jamais pu voyager un jour de coupe du monde :)

    A bientôt !

    • Comment 455639 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      On ne se refait pas : j’ai fait un peu de compactage des déchets non desservis dans mon coin de salon pour le rendre d’autant plus agréable et tranquille qu’il était loin de tout écran. A chacun son interprétation de l’expression « aimer le sport » ! ;)
      A bientôt !

  • Comment 455501 by
    mogoy BRONZE 10464 Commentaires

    Merci François pour ce FR.

    Voyage en faille spatio temporelle pendant la finale de la coupe du monde, ce n'est guère étonnant. Le meilleur moyen pour #fairesescoursesausalon sans vergogne. Hoplà, le bar qui choit dans le sac !

    Plus sérieusement dommage pour les vue des Alpes et bien beau bonus qui me fait me rappeler amèrement qu'il est des régions du monde que je connais mieux que mon propre pays !

    • Comment 455641 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      Le buffet était peu approvisionné jusqu’à la fin de match, mais pour les deux seuls PAX qui s’y restauraient, c’était bien suffisant.
      Je te rassure : je connais beaucoup mieux certaines régions à idéogrammes apparaissant souvent dans mes bonus que mon propre pays.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 455539 by
    Papoumada SILVER 6494 Commentaires

    Merci François pour ce reportage qui illustre ce moment d'arrêt complet d'un pays (ou presque) entre 17h et 19h dimanche 15 juillet.

    On remarque que tout reprend vie et que les pax cachés réapparaissent comme par enchantement après la victoire même si les photos peinent à transmettre la bonne humeur générale.

    Le spotting montre le large éventail de compagnies présentes à NCE.

    "-Monsieur, est-ce que vous pouvez placer votre sac à dos sous le siège devant vous ? "===> Que dit le protocole en cas de réponse "non" sans appel suivie ou pas d'un, "je suis platinum" retentissant?

    De toute évidence, l'aspirateur a regardé la finale.

    Un vol sans encombre malgré le retard qui empêche un survol panoramique des Alpes.

    La macro de l'APN est plus efficace que le zoom ;=)

    Intéressante visite de Tourrettes et découverte des oeuvres du reconverti mais non converti Soupault.

    A bientôt !

    • Comment 455642 by
      marathon GOLD AUTEUR 9856 Commentaires

      Bonne humeur générale, mais j’ai quand même entendu des PAX fort mécontents de prolonger plus que de raison leur séjour au salon pour cause de retards de leur avion.

      « Que dit le protocole… ?»
      - La différence entre un client mystère et un FRiste, c’est que ce dernier ne suscite pas lui-même les réactions des PNC aux incivilités auxquelles ils sont formés à réagir. En revanche, il observe celles-ci face à des tiers.

      Les informations touristiques locales sont remarquablement discrètes au sujet de l’auteur des fresques de la chapelle St Jean.

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.