Avis du vol Hop! Paris Wrocław en classe Affaires

Compagnie Hop!
Vol AF1368
Classe Affaires
Siege 1A
Temps de vol 01:55
Décollage 13 Jul 18, 09:45
Arrivée à 13 Jul 18, 11:40
A5   #59 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 564 avis
opoman
Par GOLD 864
Publié le 30 juillet 2018
Bonjour à tous et bienvenue sur ce nouveau report.
Je mets entre parenthése la rédaction de mon routing Asiatique pour vous présenter rapidement un aller-retour vers Wroclaw avant que cette destination ne devienne trop à la mode sur Flight Report :)
Afin de maximiser mon temps de repos, je décide de dormir sur la plateforme aéroportuaire de Roissy la veille, et je séjournerai au Crown Plaza CDG dont je vous présenterai quelques clichés en bonus.

Le routing et le contexte sont donc des plus simples puisqu'on a décidé avec 2 potes de partir en weekend pour éviter de passer le 14 Juillet à Paris.
Parmi les seules contraintes, un temps de trajet raisonnable (moins de trois heures), un budget lui aussi raisonnable, et une destination qu'on ne connait pas encore. (sans oublier un retour suffisamment tôt le dimanche pour pouvoir suivre la finale de la coupe du Monde - même si à l'époque, la France n'était pas qualifiée)

Je propose donc de tester la nouvelle liaison ouverte par AF quelques semaines plus tôt, et rapidement, le choix de Wroclaw est validé.
Je m'occupe de la réservation pour le groupe, 2 platimum dont moi + 1 nobody chez AF, le tout pour 140€ A/R par personne.

La veille du départ, c'est aux aurores (pour moi en tout cas) que je m'occupe du check-in pour l'ensemble du groupe.
Il y a encore pas mal de choix, y compris pour 3 personnes, et pour une fois la config en 2-2 de l'appareil ne nous arrange pas, mais on fera avec.
A noter le prix totalement délirant du surclassement; 350€ par personne pour un vol de 2h en Embraer 170, donc sans plat chaud et sans siège neutralisé, autant dire du foutage de gueule; pas étonnant que la cabine ne fasse pas recette!

photo 0

La carte d'embarquement au format électronique est donc obtenue très facilement et porte bien la mention Sky Priority, à la différence de celle du 3ème membre du groupe, bien que la réservation soit sur le même PNR.

photo 0a

La navette de l'hôtel aurait pu me déposer au 2F et j'aurai pu prendre la navette pour accéder ensuite au 2G, mais un des membres du trio se propose de venir me récupérer pour qu'on débarque ensemble au terminal.
C'est donc sous un grand soleil qu'on se présente dans ce terminal de campage de CDG; il est un peu plus de 8h.

photo 1

Pas grand chose à faire à l'extérieur, si ce n'est vous confirmer qu'on est au bon endroit, qui est quand même bien éloigné de tout le reste de CDG.

photo 2

A l'intérieur c'est du classique, c'est relativement vide dans la zone des check-in; pas besoin d'y passer pour moi. Je voyage léger ce weekend.

photo 3

L'épreuve du PIF est rapidement passée, via une file dédiée Accès N°1, avec un agent souriant et détendu.

photo 4

Moins de 10 minutes après notre arrivée, on peut accéder à la partie air via cet escalator, ou pour les plus sportifs, via un escalier!

photo 5

La zone business est bien vide en ce week-end de fête nationale. De toutes façons, j'ai rarement vu beaucoup de monde ici.

photo 6

Tablettes, machines à café, prises de courant et USB sont mises à disposition.

photo 7

Un bocal à fumée est disponible pour les plus atteints.

photo 8

On retrouve le 3ème comparse devant l'entrée du salon, il n'aura pas trop galéré pour trouver.
Il n'y aura aucun problème pour le faire admettre comme invité, le tout étant fait avec le sourire par les agents d'accueil.7

photo 9

Tout de suite après l'entrée, un comptoir de presse bien garni nous tend les bras.

photo 10

Il n'y manque rien.

photo 11

Dans un coin, une TV sur "mute" ainsi qu'un coin bibliothèque, où quelques beaux ouvrages sont proposés à la consultation.

photo 12

Le salon me semble particulièrement rempli, ce qui me surprend un peu vu la période.
De nombreuses tables et fauteuils sont occupés.

photo 13

La rotonde centrale présente le même taux d'occupation, tout comme les tables de restauration situées dans le fond du lounge.

photo 14

On arrive à se trouver une place pour nous trois après avoir demandé à quelques passagers de virer leurs valises et sacs des canapés.
Tout le monde n'est donc pas parti en vacances!

photo 15

Allons faire un tour de l'offre, en commencant par le liquide.
C'est triste dans les frigos. Par ailleurs, il faudra attendre de longues minutes pour voir les brocs de jus apparaître (et disparaître quasiment aussi vite.)

photo 16

Le hard est en place, et quelques "courageux" (dont nous) marqueront le début du weekend par un petit verre.
A noter que le champagne n'était pas disponible, sans doute à cause de l'heure matinale.

photo 17

Même les tasses à café semblent être en quantité limitée ce matin.

photo 18

Au niveau du solide; c'est pas beaucoup mieux, ça fait peine à voir.
On est loin du faste et de la qualité vantée (et observée) au moment de l'ouverture du salon du 2G après les travaux.

photo 19

Le réapprovisionnement, tout comme le nettoyage ont du mal à suivre en ce vendredi matin, ce qui donne une impression désagréable à l'endroit.

photo 20

Plus de cake citron pavot; de gâteaux au chocolat? En remplacement, des tranches de brioches qui semblent sorties d'un paquet Pasquier… Bref, une vraie impression de descente en gamme alors que j'appréciais plutôt ce salon.

photo 21

Il reste les corn flakes pour ceux qui aiment ça, en revanche, les amateurs de muesli en seront pour leurs frais!

photo 22

C'est donc sur une relative déception que s'achéve la découverte du salon.
Il est temps de se mettre en route, mais avant, petit tour aux sanitaires. En passant devant la vitrine des ventes AF.

photo 23

Pour les commodités, en revanche, c'est impeccable. L'endroit est grand et impeccable, à noter, la présence bienvenue de douches, dont les clés sont dispos à l'accueil.

photo 24

Constante dans tous les terminaux de CDG, des travaux…

photo 25

Pas mal de monde attend ici, en même temps c'est normal quand les portes sont affichées 20 minutes avant l'embarquement. Heureusement Google est mieux informé, et m'aura indiqué la porte avant les FIDS.

photo 26

Le coin sport est prêt pour dimanche et à du bien être utilisé pendant tout le mois. Pour le moment, ça parle vélo (à l'insu de leur plein gré sans doutes!)

photo 27

En route vers la porte, je shoote ce que je pense; sera notre destrier. (ça sera pas tout à fait celui-ci…)
Celui-ci arrive de Newcastle et repart vers Göteborg.

photo 28

En route en porte, les présentoirs de presse sont bien achalandés.

photo 29

Tout est en place.

photo 30

Pour nous, c'est en porte 25 que ça se passe, et on est logiquement les premiers puisque la porte vient d'être affichée sur les écrans.

photo 31

On patiente en discutant un peu avec la personne en porte. Très sympathique d'ailleurs.
Et au moment de commencer l'embarquement, j'ouvre la voix pour les potes. Lumière rouge et bip en porte, ça sent bon.
"Bip magique ?!?" Sourire de l'hotesse qui confirme en me demandant si je suis habitué. Je lui dis que je suis un habitué de l'avion, mais pas des surclassements en porte.
En N°2, mon pote Platinum bipe aussi et je me dis que ça va être chaud pour le 3ème, mais en fait, toute la petite troupe se retrouvera en Business.
100% de bon donc, merci Hop! Au prix du surclassement lors de l'OLCI, ça fait quand même plus de 1000€ "d'économisé"
A toutes fins utiles, le BP édité en porte!

photo 31a

C'est donc sourire aux lèvres et avec un grand soleil qu'on se dirige à pieds, comme toujours au 2G, vers l'appareil.

photo 32

C'est mieux sans tout le bordel devant.
Il a une bonne tête ce petit 170!
Il arrive juste d'Aberdeen et fera un tour à Cork après son aller-retour en Pologne.

photo 33

Derrière nous, un des Avros encore utilisé par CityJet, direction Dublin pour lui.

photo 34

L'instant porte pour qui se sent concerné!

photo 35

Fuselage shot à peu près propre sans passerelle vitrée!

photo 36

Et découverte de cette cabine en 2-2, avec deux rangées de "sièges business"

photo 37

Seul marqueur de différenciation entre l'avant et l'arriére de la cabine.

photo 38

A l'avant, ça se prépare, en chemisette blanche, Laurent le CCP en formation et dans le cockpit, sa collègue qui l'évaluera.

photo 39

La fiche de sécurité est pliée dans l’aumônière, ce qui fait qu'elle fait la gueule!

photo 40photo 41

La serviette rafraîchissante est distribuée pendant l'embarquement, en revanche pas de traces de la bouteille d'eau.
A noter, nous ne serons que tous les trois en business, je demande si on peut bouger au rang 1 sans déranger personne, validé.
Les échanges sont rapidement décontractés avec le CCP, tout en restant pro.

photo 42

Au dehors, rien de neuf, mais on va pas se priver de cette vue.

photo 43

On repousse sous les conseils de l'homme en jaune.

photo 44

Et encore plus avec ce fil à la patte!

photo 45

Dommage que ces modules se fassent de plus en plus rares en Europe, en revanche, la config 3-3 de certaines cabines ne me manque pas :)

photo 46

On est chez qui là?
Du Brésilien version 170!

photo 47photo 48

Merci pour la ballade!

photo 49

Qu'est ce qu'on a par là? Du DL et des pompiers.

photo 50

20% de la flotte de 380 d'AF :) (Juliet Bravo et Juliet Echo)

photo 51

Un 777-300ER de la maison mère.
Arrivé de Dakar, il repartira vers Pékin un peu plus tard dans la journée.

photo 52

Le gros tout blanc, c'est un A340 de Air Belgium, ce qu'il fait là en revanche dans cette livrée…

photo 53photo 55

Le T1 est bien calme.

photo 58

Et avec un 321 tout vert.

photo 57

Nous partirons de la piste Nord, après un long roulage, comme annoncé par le commandant de bord dans son beau message de bienvenue.

photo 59

L'évaluatrice du vol prendra place juste derrière nous pendant le décollage.
Lors de notre roulage, j'arrive à shooter ce United à l'atterrissage.

photo 60

C'est à nous.

photo 61

On s'arrache rapidement, même si le petit appareil secoue pas mal.

photo 62

J'ai failli le rater!

photo 63

Il fait beau, l'annonce d'un bon weekend.

photo 64

Une annonce vient du cockpit à l'attention des PNC pour prévenir de turbulences,
Effectivement, la traversée de la couche nuageuse secouera raisonnablement.

photo 65

Personnellement, je me mets à l'aise (pour la photo je vous rassure) moi et mon mètre 66 sommes suffisamment à l'aise.
En revanche, bien que n'ayant pas la carrure d'un rugbyman, je trouve le siège de cet Embraer fort étroit.

photo 66

Les turbulences durent un peu, en tout cas, le cockpit ne prend pas de risques.

photo 67

Mais cela n'empêche pas le crew de préparer le manger ;)
Le menu est déposé sur le plateau, et le voici.

photo 67aphoto 67b

Et le plateau tel que servi. Notre chef de cabine prendra le soin de virer les couvercles en plastique du plat principal.

photo 68a

Puis dans la foulée il nous propose les liquides.
Je demande ce qui est servi en champagne en ce moment, c'est un Deutz plutôt buvable :)

photo 69

Et le plateau avec les boissons, rien de transcendant, mais c'est correct pour un vol de cette durée. En revanche, je l'aurai mauvaise si j'avais payé le surclassement!

photo 70

La bouteille y passera à nous trois! Bien aidés en cela par l'extrême prévenance de Laurent qui prendra le temps de discuter avec nous.

photo 71

Dehors, l'approche se précise.

photo 72

Elle est même carrément bien amorcée.

photo 73photo 74

L'approche est tumultueuse, j'ai l'impression que l'appareil retransmet la moindre secousse, perturbation. C'est peut être lié à sa petite taille.
Le toucher des roues sera brutal.

photo 75

Le freinage… énergique.

photo 77

En roulant, j'apperçois ce frangin, ce qui m'étonne… Il y a plusieurs vols Hop! vers Wroclaw??

photo 78

Un appareil gouvernemental?

photo 79photo 80

L'arrivée au terminal, saluée par le drapeau bicolore Polonais.

photo 81

Il semblerait que nous soyons attendus.

photo 82

La prise de congés sera l'occasion de discuter une nouvelle fois rapidement avec Laurent mais surtout avec sa superviseuse.
J'apprendrai d'elle que l'appareil Hop est immobilisé ici depuis le mercredi.Après réparation, il ne repartira que le 15 juillet.
Discussion détendue et agréable avec nos deux PNC, on les remercie chaleureusement et on débarque.

photo 83

Le cheminement est clair et il n'y a pas grand chose à signaler.

photo 84

On prendre le temps de retirer quelques Zloty Polonais PNL avant de rallier le centre ville en Uber.
Autant dire qu'à 3, le prix était modique :)

photo 85

Merci pour votre lecture et vos éventuels commentaires et excellente semaine à toutes et à tous.

A suivre, une rapide présentation du Crown Plaza de CDG.

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Hop!

7.8/10
Cabine6.5
Equipage9.5
Divertissements7.5
Restauration7.5

Air France Lounge - 2G

7.8/10
Confort7.5
Restauration6.5
Divertissements8.5
Services8.5

Paris - CDG

8.4/10
Fluidité8.5
Accès7.5
Services8.5
Propreté9.0

Wrocław - WRO

8.6/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Conclusion

Un vol très agréable, bien aidé en cela par un surclassement en porte inattendu et un personnel attentif.
Relativisons cependant en considérant ce produit comme ce qu'il est vendu, Business.

AF/
La cabine n'a rien d'une cabine J, d'autant plus sur ces modules configurés en 2-2.
Le catering pourrait être un poil plus recherché, en revanche sur les boissons c'est correct.
Le personnel est vraiment le point fort du vol, mais je pense que la présence de la superviseuse à libérer du temps pour les PNC attitrés.

Salon AF 2G:
Une grosse déception, je ne saque pas trop dans les notes, mais l'endroit est bien moins agréable quand il est plein.
En revanche, plein ou pas, l'offre semble en chute libre, on est loin de la restauration chaude mise en avant dans l'argumentaire commercial d'AF!
Pour le reste, l'ensemble reste agréable, les douches sont un plus et les divertissements s'en sortent bien avec presse, tv, wifi et bibliothèque.

CDG:
Le 2G est le parent pauvre du terminal 2, éloigné et pas pratique d'accès.
En revanche, la file de PIF dédiée est appréciable.

WRO:
RAS, la zone d'arrivée est bien organisée, avec pas mal de services (DAB/taxis) et des petites boutiques pratiques.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Wrocław (WRO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Wrocław (WRO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 56 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

  • Comment 456852 by
    wowote 1404 Commentaires

    Bonsoir Mathieu,

    Surclassement à l'hôtel, sur le vol, bravo !!
    Le tarif de l'upgrade est totalement délirant...
    Vol agréable et équipage sympathique, que demander de plus ?
    A très bientôt
    Excellent début de semaine
    Dorothée

  • Comment 456854 by
    Esteban TEAM GOLD 9372 Commentaires

    Merci Mathieu pour le partage !

    Et bien, entre le surclassement à l'hôtel et celui dans l'avion, tu as été gâté.

    Ce plateau repas est bien triste, une collation beaucoup trop légère et surtout, qui revient bien trop souvent chez AF, je l'ai eue déjà deux fois en un an et elle est bien décevante !

    A bientôt !

  • Comment 456874 by
    Benoit75008 GOLD 6775 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR!

    WRO devient une destination banale avec tous ces FRs :-)

    As tu apprécié le rynek? La ville malgré sa ressemblance allemande reste une très belle ville polonaise.
    Sans parler des balades sur les rives!

    Surclassement excellent, comme quoi pas besoin de payer un surclassement!

    Bonne soirée à toi et à bientôt!

  • Comment 456877 by
    FFlyerCDG 2747 Commentaires

    Tout d'abord l'hôtel, puis le vol... Peut-être eut-il été judicieux de jouer au loto afin de voyager du bon côté du rideau jusqu'à la fin de tes jours :-))
    Notre ami Christophe va encore penser que je ne fais que critiquer mais je trouve cette prestation tout simplement médiocre !!
    Et le salon... Grandeur et décadence :-)
    Il doit toujours y avoir quelques traces sur le site des visites effectuées par certains membres éminents le jour de son ouverture officielle... Comme à son habitude, notre chère compagnie nationale se gargarisait de cette merveille et de sa cuisine qui allait permettre une offre Brasserie chaude et de qualité^^
    Il semblerait que, comme souvent, tout cela soit passé à la trappe y compris durant le créneau du déjeuner...
    Il reste le professionnalisme et l'empathie du PNC !
    Mais, là encore, je serais tenté de dire : "heureusement" :-)
    Il ne manquerait plus qu'il fasse la gueule LOL
    Bref... Un produit NUL dans sa totalité

  • Comment 456898 by
    okapi GOLD 3182 Commentaires

    349 euros pour un upgrade? Mais où va-t-on? Ça me rappelle le voyage fait avec l'okapetto et le doigt utilisé pour répondre non merci à cette offre délirante sauf que là, c'était 20 euros moins cher et pour deux avec la promesse d'un plat chaud mais quand on sait que sur Embraer, il n'y a pas de four, la réponse de Joel est la plus apte qui soit. Une proposition qui n'a pour but que de flatter l'égo. Même AZ fait mieux pour moins cher. Et si AF passait elle aussi au principe de l'enchère?
    Salon inutile si ce n'est que pour proposer une attente plus confortable que le hangar. Tes photos rendent justice à une belle chambre d'hôtel qui pour une fois n'est pas tapissée de moquette allergène. Merci pour ce partage et désolé pour l'effet douche froide qu'il va provoquer chez bien des FR-istes mais c'est tout ce que ce produit mérite en termes de rapport qualité/prix :-)
    À bientôt sur Garuda (ouf!)
    "Le gros tout blanc, c'est un A340 de Air Belgium, ce qu'il fait là en revanche dans cette livrée…" -> Il effectue les vols CDG-LBV cet été en location ACMI.

  • Comment 456921 by
    lysflyer SILVER 433 Commentaires

    Merci pour ce FR où j'ai failli m'étrangler en lisant le prix de l'upgrade...mais au final, les Dieux du Surclassement ont été cléments avec non pas 1 mais 3 upgrade accordés gracieusement! Chapeau bas!
    Le salon n'est vraiment pas engageant mais il a le mérite d'exister on va dire.

  • Comment 456942 by
    jules67500 GOLD 4333 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR ;)

    Un surclassement à 350€ ??? AF est tombée bien bas !

    Heureusement que le surclassement arrive en porte, parce que payer pour ça m'aurait fait très mal à l'égo !! Je trouve la plateau médiocre, un fourre-tout de petites bouchées et rien de consistant réellement. Dommage.

    Au moins les bulles sauvent ce vol : vous avez eu raison de vider la bouteille ^^

    A+

  • Comment 456947 by
    indianocean SILVER 6281 Commentaires

    Non seulement le prix du surclassement est démesuré par rapport au confort et la prestation à bord, mais demander 59.000 miles pour un upgrade, c'est du grand n'importe quoi. Quand on connaît aujourd'hui la valeur d'un mile-prime, on comprend pourquoi la cabine Business fut aussi vide sur ton vol.

    Il fallait bien refourguer des plateaux proches de la péremption. Donc plutôt que de les foutre à la poubelle, autant surclasser des passagers fréquents ^^

    J'ai eu le même plateau sur un CDG-FRA il y a un an.
    Ca ne se renouvelle pas beaucoup, je trouve

    Pourquoi Mini SkyPriority sur le BP?
    C'est pour les UM? (LOL)

    Merci Mathieu

  • Comment 456954 by
    Mathieu 2119 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR!
    Décidément, Wroclaw est à l’honneur aujourd’hui !
    Le prix du surclassement est vraiment démesuré ! Pour un repas froid, il n’en vaut pas la peine!
    Wroclaw est une bien jolie ville!
    À bientôt

  • Comment 456980 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7398 Commentaires

    Merci de ton récit Mathieu. Comme tu le dis Wroclaw est une destination courue ! Grosse déception justifiée au salon ou il n'y a vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent. L'algorithme qui a sorti ce tarif de surclassement a besoin d'être revu. Heureusement au final vous vous en sortez tous les 3 très bien avec un upgrade de dernière minute gratuit et un CC au top qui vous ressert sans compter les verres .

  • Comment 457004 by
    Chevelan GOLD 11859 Commentaires

    Salut Mathieu

    Toujours agréable le surclassement en porte, et doublement même lorsque l'on connait le tarif proposé lors de la réservation !
    Par contre les deux crevettes qui se battent en duel sur le plateau font pitié...
    Cela étant, le vol fut très agréable
    De bon augure avant le weekend !

    Merci pour le partage, à bientôt.

  • Comment 457532 by
    mogoy GOLD 9424 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR.
    Comme tu le dis, à cheval donné on ne regarde pas les dents. A 350 EUR c'est de l'arnaque, à 0 EUR on prend sans rechigner.

  • Comment 504350 by
    Rastignac SILVER 464 Commentaires

    Merci pour ce FR !

Connectez-vous pour poster un commentaire.