Avis du vol TUI fly Enfidha Brussels en classe Economique

Compagnie TUI fly
Vol TB6384
Classe Economique
Siege 13A
Temps de vol 04:00
Décollage 18 Aoû 18, 17:35
Arrivée à 18 Aoû 18, 22:35
TB   #58 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 28 avis
QuentinJo
Par 840
Publié le 22 août 2018
Bonjour à tous,

Me voici donc avec notre vol retour de vacances entre Enfidha et Charleroi, via Djerba. Rappel du routing :


CRL - NBE : TB6383 - 11/08/18 - OO-JAS (737-700) → vous y êtes

NBE - DJE - CRL : TB 6384 - 18/08/18 - OO-JAS (737-700) → à suivre



Nous sommes donc en route vers l'aéroport d'Enfidha depuis notre hotel à bord de l'autocar du tour opérateur TUI. L'hotesse locale nous expliquera brièvement les démarches à suivre une fois à l'intérieur de l'aéroport (contrôle de sécurité à l'entrée, check-in, échange des derniers dinnars tunisiens, etc.). Il fait relativement beau mais nous essuyons quelques averses en cours de route…

photo freport-50

Arrivée à l'aéroport, deux porteurs se ruent sur les valises afin de gratter une petite pièce… nous nous débrouillerons aussi bien seuls avec nos 3 valises de notre côté.

photo freport-45

Check-in, deux comptoirs ouverts, nous sommes très peu à prendre ce vol (je dirais +- 70 personnes) puisque nous rejoindrons à bord des passagers en direction de Djerba et serons à notre tour rejoints par ceux rentrant de Djerba vers Charleroi. L'hotesse au comptoir sera souriante.

photo freport-46photo freport-47

Passage du PAF (le policier en fonction sera plus sympathique que celui nous ayant reçus à l'arrivée) et du PIF sans aucun souci.

La patience dans cet aéroport désert qu'est Enfidha sera assez longue mais heureusement, il y a le WiFi et comme il y a peu de monde à notre arrivée, il fonctionne bien !

photo freport-48

Pas un oiseau au sol ou à l'horizon…

photo freport-49

Je suivais l'arrivée de notre 737 sur FlightRadar, il sera précédé d'un A321 d'Ural Airlines. Tous deux étaient en approche par la mer à l'Est (piste 27) mais au dernier moment ils sont passés au Nord de l'aéroport pour venir se poser en 09… le vent tourne rapidement, ça craint…

photo freport-65photo freport-66

Nous patienterons un peu et puis l'embarquement commencera avant de tous patienter sur la passerelle… en cause, quelques vérifications de sécurité à bord (dont on fera l'objet à Djerba également) ainsi que l'embarquement d'une PMR. On verra alors arriver le 777-300 de Azur Airlines, un autobus volant rempli de russes venant profiter de leurs vacances en Tunisie.



Nous embarquons à notre tour, la CC vérifie nos BP avec le sourire et mon fils de 4 ans pointe son nez dans l'ouverture du Cockpit…et se fera inviter par le pilote pour venir jeter un oeil (vous imaginez bien, Papa a suivi aussi !)
Petite discussion très sympathique avec le commandant pendant que le co-pi faisait le tour extérieur. Il nous expliquera que le vol vers Djerba se fera dans de très mauvaises conditions climatiques… gloups !
J'en profite pour prendre ma photo "signature" pour mon FR :
photo freport-57

Ensuite on a rigolé pour aller nous installer. Déjà lors de la réservation des sièges 1 mois avant le vol, je m'étais retrouvé face à un souci : possible de réserver les sièges en issue de secours mais aucun siège classique devant ou derrière ces rangées (pour les 3 kids). Coups de fils à TUI, passage en agence de voyage, on m'a finalement expliqué que c'était dû au fait que nous avions réservé des repas sur le vol et que donc les seuls sièges 'classiques' dispos étaient entre les rangs 2 et 5 pour des raisons d'organisation pratiques… Bon ok, du coup j'avais placé mon épouse avec les 2 plus petits en rang 5 et la plus grande avec moi en issue (car autorisé à partir de 12 ans sur les sièges 12/13 BC-DE).
Par contre, le vol arrivant de Charleroi, eh bien nos sièges sont encore occupés par des voyageurs vers Djerba… l'hotesse nous invite à prendre une place libre, je vise un hublot côté droit (puisque je récupère mon 13A côté gauche après) et elle nous pointe 2 sièges en B-C… après une petite négociation (et un joli sourire angélique) elle acceptera que nous prenions les 19 E-F. Et là je me suis rendu compte du bonheur de voyager en 13A le reste du vol, impossible de me caler dans le siège avec mon 1m93 :

photo freport-58photo freport-60

Dehors ça se gâte, le boarding est terminé, les hotesses présentent les consignes de sécurité mais nous restons garés… l'orage s'abat sur l'aéroport !



Nous patienterons un petit moment, l'heure du départ théorique étant de toute façon déjà dépassée. Et puis, alors qu'il faisait sombre comme en pleine soirée, nous repoussons et de façon plutôt forte, un petit virage à 90° et de nouveau, le tracteur pousse avec insistance… se dépêcherait-on de partir pour profiter d'une petite ouverture dans l'orage ? Visiblement non car nous resterons quelques minutes, moteurs tournant, sur place avant de commencer à rouler. Check des commandes de vol à 2 reprises, flaps baissés d'un cran en plus qu'initialement… on va déguster les amis !

photo freport-64

Roulage de quelques minutes jusqu'au bout de la piste 09 et …oh un éclair, super…

photo orage_tui1

Décollage vers la mer, je suppose que nous prendrons à droite pour longer la côte…

photo freport-67

…. et finalement non, virage à 270 degrés à gauche, passage à la verticale au dessus de l'aéroport (j'imagine que c'est pour passer par le VOR "NBA" selon la procédure)

photo freport-68photo freport-69

Et on monte, et ça bouge dans tous les sens, éclairs à gauche, éclairs à droite, éclairs à gauche, trous d'airs… nous sommes servis !

photo freport-70photo freport-71

Finalement après une dizaine de minutes d'essorage façon machine à laver, ça se calmera et le CDB prendra la parole pour nous annoncer qu'il maintient la consigne des ceintures allumées mais qu'à Djerba il fait 30 degrés et plein soleil

Survol de Harzeg et les alentours

photo freport-72photo freport-73photo freport-74

Et ensuite de Sfax, reconnaissable avec le site de Taparura, initialement un projet immobilier et touristique en forme de cercle géant :

photo freport-75photo freport-76photo freport-77

Nous entamons notre descente sous un beau soleil au dessus du Golfe de Gabes :

photo freport-78photo freport-79

Approche finale et atterrissage en douceur sur la piste 09 de Djerba.



Roulage plutôt court jusqu'à notre point de stationnement, à côté d'un grand frère du même pavillon mais prêt à partir pour Lille et non la Belgique.



Les passagers ayant pour destination finale Djerba sont descendus, se met alors en place un tour de chaise musicale où chacun regagnera le siège indiqué sur son BP, et moi mon trône : 13A !

photo freport-90photo freport-91

Petit tour du propriétaire pour l'illustration, commençons par la tablette sortant de l'accoudoir mais ayant un recul assez conséquent :

photo freport-93

Par contre pour attraper les consignes de sécurité c'est plus difficile…

photo freport-96

Enfin, j'ai réussi à les attraper et donc les voici :

photo freport-94photo freport-95

Pendant ce temps-là, l'équipage nous a demandé de maintenir les issues dégagées et nos ceintures détachées suite au refueling en cours… bon et du coup pas possible d'aller soulager un besoin pressant non plus…

Refueling fini c'est au tour d'une vérification des bagages à mains. Chacun est invité à récupérer son bagage cabine et le placer sur ses genoux pendant que l'équipage vérifie qu'il n'y a plus rien dans les compartiments supérieurs, tout bagage non reconnu sera débarqué… ce qu'il n'a pas fallu faire, ouf ! On rigolera avec les PNC car les seuls bagages restant dans les racks étaient leurs valises floquées du logo TUI. Certains pax avaient également besoin d'être rassurés par rapport aux conditions météo, une des hotesses nous expliquera que nous n'aurons plus de turbulences similaires à celles que nous avons eues en venant de NBE… et pour ma part de rajouter que comparé à un orage sur la mer du Nord en Bombardier Q400, celui-ci c'était un parc d'attraction à côté :-)

L'embarquement des passagers nous accompagnant vers CRL peut commencer et se terminera assez rapidement (un demi 737-700 c'est vite rempli).

Repoussage et roulage rapide vers la piste 09 alors que le soleil se couche tout doucement.

photo freport-97

Décollage rapide et virage vers le Nord…

photo freport-98photo freport-99

Nous recroiserons la cellule orageuse quelque part du côté de Sfax et la traverseront (beaucoup plus haut) jusque Tunis. Rien de bien méchant malgré les éclairs assez impressionnant, eux.

photo freport-100photo freport-101photo freport-102

Une fois au dessus, au calme, les PNC-ettes pourront commencer le service repas. Les plats réservés pour les passagers à l'avant (et les 2 perdus en 13A et B…) et pour les autres, l'offre du BOB avec des sandwichs, chips, etc.



Le plat réservé sera un plateau froid (ce à quoi je m'attendais évidemment) composé d'une petite salade de pates, un petit sandwich au poulet curry, une mousse de citron, un Twix et du lait pour les amateurs de café. Les enfants à l'avant ont reçu un sandwich au jambon ou au fromage si j'ai bien compris… l'ado avec qui je voyageais regrettais d'avoir franchi la barre des 12 ans pour le coup car pas fan de Curry.

photo freport-113

Ensuite une des hotesses viendra proposer du thé ou café, nous déclinerons et puis la CC viendra à son tour mais nous proposera de prendre une autre boisson, je prendrai un verre d'eau…

A son retour je lui ferai part d'une petite chose qui me travaillait depuis la tombée de la nuit. Les feux de navigation en bout d'aile étaient éteints, pas super pratique de nuit justement. Je lui demanderai de transmettre au pilote, elle ne comprenait pas trop mais est quand même partie vers le cockpit…

photo freport-110

Et moins d'une minute plus tard, pouf ! Nous revoilà éclairés !

photo freport-114

Elle sortira du cockpit en regardant de notre côté, un petit pouce levé de ma part qu'elle transmettra verbalement aux pilotes et elle viendra ensuite nous transmettre les remerciements de ceux-ci pour avoir signaler cela. Une petite avarie réglée avec un reset. Elle me demandera ensuite si je m'y connaissais en aviation… euh non pas du tout madame mais sur ma voiture j'ai des feux de position et donc… oui j'avoue, je m'y connais… lol


Le reste du vol sera très calme. Géovision, vente de produits hors taxes et début de la descente au dessus du Luxembourg environ.

photo freport-115photo freport-116

Nous nous poserons à 22h35 à Charleroi, 15 minutes avant l'heure prévue sur l'horaire malgré le retard accumulé à Enfidha suite à l'arrivée tardive de l'avion et des conditions météo ! Je dis un grand BRAVO !

photo freport-117

Nous nous garerons au même point de stationnement qu'à notre départ et je profiterai de la porte du cockpit ouverte pour aller remercier nos pilotes du jour pour leur professionnalisme et eux de me remercier en retour pour les feux de navigation défectueux :-)

Descente de l'avion à pied :

photo freport-118photo freport-119photo freport-120

Nous passerons une quinzaine de minutes dans la file au PAF d'arrivée avant de finalement accéder à la salle des bagages, pleine à craquer, je crois qu'il y a bien eu 6 vols arrivés les 20 dernières minutes, c'est le chaos… nous nous dirigeons vers le tapis 3 et là, surprise, nos 3 valises passent juste devant nous. Hop, hop, hop, récupérées et nous sommes sortis, le tout en moins de 2 minutes montre en main ! Quelle efficacité !

photo freport-121


Direction ensuite le parking pour récupérer notre voiture et nous sommes partis pour 1h de route vers Bruxelles.


Merci pour votre lecture et à bientôt pour d'autres aventures (pas encore décidées à l'heure actuelle…) :-)
Afficher la suite

Verdict

TUI fly

8.8/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Enfidha - NBE

8.5/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté8.0

Brussels - CRL

8.5/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un très bon (double) vol charter avec TUI Fly, un équipage souriant et professionel !

Enfidha, gros point positif dans le fait que ce soit un aéroport désertique : fluidité aux controles et bon débit du WiFi !

Charleroi, beaucoup de monde à l'immigration mais fluidité sans pareil à la remise des valises.

Les vacances se terminent bien :-)

Sur le même sujet

9 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 461175 by
    nicobcn TEAM GOLD 6697 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Un vol, ou plutôt deux vols mouvementés ! Pour ue vol charter, TUI est un bon choix, pas étonnant pour le leader mondial des voyages organisés qui fait depuis longtemps preuve d'un grand professionnalisme.

    Bonne soirée !

    • Comment 461180 by
      QuentinJo AUTEUR 82 Commentaires

      Oui, déjà voyagé avec la filiale belge depuis ses débuts en 2004 (Tui airlines belgium puis Jetairfly) et comparé à Thomas Cook Belgium que nous avions pris l'année dernière bien qu'elle n'existe plus aujourd'hui, il n'y a pas photo ;-)

  • Comment 461184 by
    Esteban GOLD 16839 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce partage !

    Superbes photos de la cellule orageuse, et ensuite, superbes photos tout court, celles de nuit sont top.

    Bien vu les feux de navigation éteints !

    A bientôt !

  • Comment 461300 by
    scorph GOLD 1612 Commentaires

    Bonjour Quentin et merci pour ce report en 2 étapes sur une compagnie somme toute assez peu reporté sur notre site. TUI semble proposé une prestation correct pour des vols charters. Visiblement les touristes Russes remplacent les européens en Tunisie...

    Bon vols !

  • Comment 461323 by
    Gaetan 2429 Commentaires

    Merci pour ce super FR !

    Les photos ont été réalisée avec soin même si cela n'est de loin pas facile avec la luminosité !

    TUi propose un produit correct avec ce plateau repas (en sus certes). La liaison est aussi atypique avec ce vol qui dessert 2 destinations en "circulaire". L'orage au début du vol a dû être impressionnant mais j'aime bien quand on se fait brasser !

    À bientôt

  • Comment 461428 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9114 Commentaires

    Merci pour ton récit très détaillé, cellules orageuses et turbulences ce n’est pas l’ideal mais pas forcément dangereux. Bizarre cette histoire d’éclairage de bout d’aile. Je penche plus pour un oubli que pour un dysfonctionnement.

    • Comment 461502 by
      QuentinJo AUTEUR 82 Commentaires

      Compte tenu que l'interrupteur des nav lights est un bouton à 3 position (nav light / off / nav light + strobe) et que sur une photo je vois qu'elles sont allumées après le push back et éteintes avant de décoller, il se peut que l'interrupteur n'ait pas été jusqu'au bout dans le passage de la 1ere à la 3e position lors du "before take off checklist"... nous ne saurons jamais :-)

  • Comment 461590 by
    akivi SILVER 2914 Commentaires

    Merci pour le partage ! Les photos des orages sont superbes, même si c'est probablement moins plaisant à vivre :)

    Je suis agréablement surpris par NBE, l'aéroport semble neuf !

    Un vol très agréable, comme quoi charter ne rime pas forcément avec prestation au rabais...

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.