Avis du vol Oman Air Casablanca Muscat en classe Affaires

Compagnie Oman Air
Vol WY172
Classe Affaires
Siege 3A
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 07:50
Décollage 15 Aoû 18, 08:20
Arrivée à 15 Aoû 18, 19:10
WY   #28 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 77 avis
momolemomo
Par GOLD 1444
Publié le 28 août 2018
Bonjour,

Rappel du routing:



On commence le grand voyage jusqu’à Langkawi et la découverte (pour moi) d’Oman Air. L’inconvénient de partir de Casablanca est que la ligne est opérée par les B787 loués à Kenya Airways et donc pas équipés des superbes APEX Suites. Cependant l’A330 du Muscat – Kuala Lumpur est équipé de ces cabines et sachant que j’ai payé 630 euros cet aller/simple en business, je ne peux pas trop me plaindre.

On commence tôt le matin, il est 5h40 quand on arrive à l’aéroport.
photo img_3731

Il faut passer les bagages par un scanner pour rentrer dans l’aéroport et seuls les passagers avec une réservation peuvent entrer.
photo img_3732

Il y a du monde aux comptoirs Oman Air, même la file business est longue et chaque passager et employé semblent prendre tout leur temps.
Ce n’est que quelques minutes plus tard qu’on réalise que tous les passagers devant nous dans la file Priority voyagent en Economy.
On a en particulier un groupe de 3 hommes juste devant nous qui ne voyagent pas en business. L’employé au check in leur dit que c’est le check in business et qu’ils doivent aller au check in Eco. Ils refusent de bouger et l’employé fait venir sa supérieure. Ça discute, ça discute, puis un des 3 hommes sort une carte Platinum…d’Etihad.
Ils refusent toujours de bouger et font venir un policier qui s’avère être un ami des trois. La discussion ne va pas plus loin et le résultat est qu’ils font leur check in aux comptoirs Priority.

Ce n’est que 35mn après notre arrivée au check in d’Oman Air que c’est notre tour et les problèmes ne viennent que de commencer.

Le check in est plutôt compliqué, ça prend du temps, l’employé discute beaucoup avec ses collègues et au téléphone, et même si c’est en Arabe je comprends bien qu’il y a un problème.
Pour commencer il ne connaît pas notre destination finale : Langkawi. Ça c’est le moindre de nos soucis, on lui explique où c’est et ce que c’est.
Il envoie nos valises directement vers Langkawi mais n’imprime que les cartes d’embarquement jusqu’à Muscat.
10 minutes après avoir débuté le check in, il commence enfin à nous expliquer le problème. Apparemment le Muscat – Kuala Lumpur est overbooké en business et nous sommes maintenant en liste d’attente pour ce vol. On serait passé de 29 sièges business à 20. Il va essayer de débloquer des sièges pour nous sur ce vol et devrait nous donner nos cartes d’embarquement pour Kuala Lumpur lors de l’embarquement.

Je crois que je peux dire au revoir à mon APEX Suite hublot. Encore faut-il qu’on puisse prendre ce Muscat – Kuala Lumpur.

Notre check in se termine à 6h30, 15 minutes après avoir commencé et 50mn après être arrivés.
Fast track pour le contrôle de passeport où on retrouve nos 3 compères qui doublent tout le monde avec l'aide de leur ami policier. Puis on suit ce couloir pour rejoindre le contrôle de sureté.
photo img_3734

J’ai eu les pires agents de sécurité depuis longtemps. Pas de bonjour, pas de mots, pas de regards, rien d’agréable ou d'accueillant.
Le plus édifiant fût d’observer l’employé en charge du scanner regarder le sac d’une dame sur le tapis qui allait tomber s’il continuait à faire avancer le tapis. Bien sûr il le fait, le sac tombe à ses pieds, il exquise un petit sourire en coin tout en ignorant les appels de la dame qui demande s’il peut lui donner son sac.

Une fois dans le terminal on part à la recherche du lounge de la Royal Air Maroc auquel on a accès.
photo img_3735

Il n’y a pas d’indications claires mais on trouve un ascenseur qui mène à autre lounge, le Pearl Lounge. Là, enfin, on trouve l’entrée du salon de la RAM.
photo img_3736photo img_3737

Une offre moyenne pour le petit déjeuner
photo img_3738

Rien de particulièrement agréable dans ce lounge. Je me passe de petit déjeuner et m’installe à une table où mon compagnon prend un café imbuvable.
photo img_3739photo img_3740

Je profite de la connexion internet qui est de bonne qualité pour faire mes recherches sur Oman Air et cette histoire d’Overbooking.
Si j’en suis les nombres de l’employé au check in, on vient de passer sur un A330 avec l’ancienne cabine. Merde !
Sinon, le vol pour Kuala Lumpur est annoncé avec 4h de retard ce qui est particulièrement embêtant puisque c’est exactement la durée de notre escale à KUL. Mon compagnon est suffisamment sur les nerfs, je préfère garder cette information pour moi.

Le lounge n’étant pas très lumineux ni agréable, on préfère sortir et attendre en porte d’embarquement.
L’avion est en porte, c’est bien le A4O-SY. Loué à Kenya Airways, il a 3 ans.
photo dsc05919

L’embarquement doit débuter à 7h20 mais c’est l’équipage qui embarque à cette heure-là. Nos cartes d’embarquement pour la suite ne sont toujours pas arrivées.

7h40 : Ça se bouge en porte alors je retourne voir si nos cartes d’embarquement sont arrivées. On me dit d’attendre l’arrivée du chef d’escale.

L’embarquement débute à 8h05, il y a une file priorité mais elle n’est pas indiquée. Le chef d’escale n’est toujours pas là et on découvre en discutant que les employées en porte ne savent même pas pourquoi on attend bien qu’on leur ai expliqué plusieurs fois.

Pendant ce temps l’avion embarque et on retrouve nos 3 compères du check in qui maintenant se plaignent de ne pas se faire surclasser. C’est rapidement réglé par les employées avec un simple et ferme : On ne fait pas surclassement ici!

Finalement une employée reprend conscience de notre présence et prend le téléphone en soupirant pour appeler le chef d’escale. On doit embarquer et on nous amènera les cartes d’embarquement une fois à bord. Je n'y crois pas vraiment mais je me dis que mes chances de régler ce problème serons plus grande à Muscat.
photo dsc05921

Accueil à bord sympathique et on découvre la cabine Kenya Airways aux couleurs d’Oman Air. Découvrir est un grand mot puisque c’est la même cabine que LATAM et ça, je connais bien.
photo img_3741photo dsc05925

On est installés au 3A et 3C, au fond de la première cabine.
photo dsc05924photo dsc05926

Bouteille sous l’accoudoir avec la télécommande et les prises de courant.
photo dsc05927

Contrôles du siège
photo dsc05928

Sous l’ottoman, sous blister, se trouvent la couverture et le sur-matelas.
photo dsc05930

Oshibori de bienvenue
photo dsc05931

Pour la boisson de bienvenue on a le choix entre jus d’oranges ou pommes, smoothie de fraises, eau ou champagne.
Je prends le smoothie qui n’est rien d’autre qu’un verre de lait. Je ne sens même pas la fraise.
photo dsc05932

Une hôtesse vient ensuite distribuer la trousse de confort et le menu du vol. On lui fait part de nos problèmes et elle va ensuite en parler à son superviseur qui vient nous voir et écoute attentivement ce qu’on a à lui dire. Il trouve inacceptable l’expérience au check in et va faire de son mieux pour qu’on soit bien sur le vol vers Kuala Lumpur.

D’après lui cette histoire de carte d’embarquement et ces problèmes sont récurrents à Casablanca et ça le met un peu sur les nerfs.
« It’s always a mess here. Always the same. It never happens in other destinations. You paid much more than passengers in economy and you should be treated as such!”
lol, on a sûrement payé moins cher que la moitié des passagers éco.

Néanmoins il part voir les employés de l’aéroport et quelques minutes plus tard on reçoit nos précieuses cartes d’embarquement pour Kuala Lumpur. Pour celles vers Langkawi on peut toujours se faire brosser mais il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre.
On a perdu nos hublots et la cabine APEX, ça c’est une énorme déception. L’heure de départ est annoncée à 00h50 et je ne peux plus cacher le retard de 4h à mon compagnon. Il ne reste plus qu’à le convaincre qu’être dans ces deux avions est déjà une victoire et qu’on verra la suite une fois à Muscat ou à Kuala Lumpur.
photo dsc05933

Le but est de partir le plus vite possible de Casablanca, on trouvera des gens plus utiles à Muscat et encore mieux à Kuala Lumpur où on pourra toujours faire jouer notre statut Platinum chez OneWorld.
Voilà donc la trousse de confort et le menu dans une pochette en cuir.
photo dsc05934

A l’intérieur de la pochette on trouve le menu des repas et celui des vins. On verra son contenu en temps et en heure.
photo dsc05935

Le contenu de la trousse de confort est bon et on note la présence d’un kit de rasage, ce qui est plutôt inhabituel et montre qu’il existe une version féminine.
photo dsc05946

Pour mon plus grand plaisir les hublots ne sont pas connectés. Je vais pouvoir en garder un ouvert et fermer les autres pour éviter d’embêter le reste de la cabine.
photo dsc05947

La cabine n’est pas complète mais la majorité est occupée par une famille de Marocains. Ils sont 10, de tous les âges, et semblent tous heureux d’aller là où ils vont. Une hôtesse a prit le groupe entier en photo avant de préparer la cabine au départ.

Ensuite on a le traditionnel café Arabe avec sa datte. Je dois dire que je préfère les dattes séchées.
photo img_3745

Le casque est pas mal, malgré une bizarrerie qu’on verra plus tard dans ce FR.
photo dsc05949

Distribution de journaux.

Les IFE sont activés à 9h, les PNC récupèrent les verres de bienvenue et la porte est fermée. La passerelle est retirée, on va enfin partir !
photo dsc05953

Saudia et Air Canada
photo dsc05958

Les consignes de sécurité sont "à la mode", faites par le Tourism Board de chaque pays.
photo dsc05961

La RAM et Etihad
photo dsc05962

Décollage tranquille vers le Nord
photo dsc05966photo dsc05968

J’arrive à voir Casablanca ainsi que la magnifique Mosquée Hassan II
photo dsc05971photo dsc05972

On en a pour 7h30 de vol
photo dsc05974

La géovision a l’air intéressante et moderne mais c’est tout ce que j’arrive à avoir comme qualité.
photo dsc05976

Les hublots sont tous assombris après le décollage. J’arrive à garder un hublot bien ouvert, heureusement que l’équipage ne les a pas bloqué. Je déteste cette fonction des B787.
D’autant plus qu’on va passer au-dessus des montagnes de l’Atlas.
photo dsc05980

Une hôtesse passe prendre les commandes du petit déjeuner mais passons maintenant à la découverte de l’IFE. Il y a une pub pour Bank Dofar avant chaque épisode de série ou film. Elle dure 45 secondes et est impossible à passer.
photo dsc05950

Les films sont catégorisés par région d’origine. L’offre est moyenne, il y a de quoi faire mais on peut vite s’ennuyer.
photo dsc05951photo dsc05952

Il y a tout de même une collection de films de Marvel, ce qui ne m’intéresse absolument pas et une collection de James Bond qui m’intéresse déjà un peu plus.
photo dsc05954

Le casque est aussi dans la catégorie « moyen ». La qualité est bonne mais pas exceptionnelle.
photo dsc05982

La bizarrerie est là, un boitier avec un bouton « On-Off ».
Sur ON : Pas de son
Sur OFF : Du son.
Son utilité reste un mystère.
photo dsc05983

Nador et la pointe de Melilla
photo dsc05985

Ain el Turk et l’aéroport militaire de Bousferk
photo dsc05989

Un A319 d’Air France qui vient de décoller d’Oran.
photo dsc05991

Comme vous pouvez le voir avec l’IFE naturel, le service prend du temps à débuter. La nappe est posée une bonne heure après le décollage. Heureusement que ce n’est pas un vol de nuit.
photo dsc05994

Passons au menu de ce petit déjeuner :
photo dsc05936

Les boissons :
photo dsc05937

Le champagne :
photo dsc05942

Deux vins blancs
photo dsc05943

Deux vins rouges
photo dsc05944

Un vin de dessert ainsi que de la bière, liqueurs et spirits.
photo dsc05945

La table est dressée avec un verre d’eau, les couverts, le sel et le poivre, du miel, du beurre et une assiette avec du pain, un muffin au chocolat et un croissant.
photo dsc05995

Le muffin est très bon mais malheureusement on ne peut pas en dire autant du pain et du croissant.
photo dsc05996

Pendant ce temps on passe Alger.
photo dsc05997photo dsc05998

Les boissons sont servies et je prends du champagne.
photo dsc05999

Un B777 d’Emirates, Dubai – Lisbonne.
photo dsc06001

L’entrée arrive et j’ai choisi le poached lobster and fresh salmon roulade.
C’est assez bon, si ce n’est le homard qui est trop caoutchouteux.
photo dsc06004

Ensuite c’est Moroccan baghrir pancakes pour moi. On est sur du mieux mais ce n’est toujours rien d’exceptionnel.
photo dsc06005

Les fresh herbs scrambled eggs de mon compagnon.
photo dsc06006

C’est une fois les pancakes retirés que je reçois le thé que j’ai commandé. J’aurais préféré l’avoir durant le petit déjeuner mais ce n’est pas trop grave.
Rose and French Vanilla
photo dsc06007

Tout est retiré alors qu’on quitte la côte Tunisienne au niveau de Sousse.
photo dsc06009

La cabine est plongée dans le noir complet. Ça tombe bien puisque je compte faire une sieste et installe donc le sur-matelas.
photo img_3749photo img_3751

Je fais une sieste de 2h30 et me réveille après avoir passé Cairo, il reste 3h15 de vol.
photo dsc06011

Un bar est improvisé dans le galley avec des softs, des barres chocolatés et des fruits.
photo dsc06013

On arrive au niveau de la mer Rouge
photo dsc06016photo dsc06018

Il reste un peu moins de 3h quand les PNC viennent prendre les commandes du repas. S’ils prennent autant de temps pour faire le service que lors du petit déjeuner, je comprends pourquoi ils commencent aussi tôt.
Ils récupèrent aussi les menus, heureusement que j’ai des photos.

On arrive au-dessus de l’Arabie Saoudite et pour me mettre en condition je commande un verre de Champagne.
photo dsc06019

On a l’impression de survoler une autre planète.
photo dsc06022photo dsc06023

La nappe est mise 45mn après la prise de commande. Peu après vient l’amuse-bouche.
photo dsc05938

C’est assez bon mais la salade n’est clairement pas fraiche et gâche un peu la présentation.
photo dsc06024

Puis je reçois ma coupe de champagne.
A la santé de tous les Fristes et au plaisir de boire au-dessus de pays où c’est interdit !
photo dsc06025

L’amuse-bouche est retiré et le reste est placé sur la nappe.
photo dsc06026

Traverser l’Arabie Saoudite c’est survoler un gros désert avec quelques villages par endroits.
photo dsc06029

Il y a 4 choix d’entrées.
photo dsc05939

J’ai pris les Mezze, ayant entendu du bien de ceux d’Oman Air. On réalise rapidement que ce n’est pas une cabine Oman Air à cause des tablettes qui sont bien petites pour tout ce qui est posé dessus. On est vite fait à l’étroit.
photo dsc06032

Zoom sur les Mezze qui ne sont pas mémorables.
photo dsc06031

4 choix de plats
photo dsc05940

J’ai pris les crevettes et encore une fois c’est correct mais ça n’a rien de particulier et manque cruellement de saveurs.
L’assiette a la même envergure que la tablette alors on est encore plus à l’étroit qu’avec l’entrée. J’espère que les autres cabines ont des tablettes plus grandes. D’un côté plus positif, les portions sont généreuses.
photo dsc06033

3 choix de dessert
photo dsc05941

La tarte aux pommes est bien trop sèche et je ne suis encore une fois pas emballé par mon choix.
photo dsc06034

Je termine le repas au-dessus de Damman, il ne reste plus qu’une heure de vol.
photo dsc06035photo dsc06038

Ne trouvant rien d’excitant sur l’IFE, je me rabats sur l’IFE naturel et j’ai bien fait. Le coucher de soleil a donné un beau spectacle et une lumière très particulière.
photo dsc06039photo dsc06049

Un jaune ocre/jaune orangé que j’ai rarement vu ainsi lors d’un coucher de soleil. Serait-ce à cause d'une tempête de sable ?
photo img_3759photo img_3760

Le spectacle est magnifique, les photos lui font difficilement justice, et après quelques minutes la lumière disparait et laisse place à la nuit.

La cabine est rallumée à ce moment, il ne reste que 40mn jusqu’à Muscat et la descente est entamée.
photo dsc06054

Oshibori
photo dsc06056

Atterrissage à 19h50,
photo img_3761

Alors qu’on est encore sur la piste en train de freiner, une passagère arrive de derrière et se dirige avec ses sacs vers l’avant. Les PNC ne réagissent pas mais la dame au 1J se lève et la fait s’asseoir sur un siège libre au rang 2.

On arrive en porte à 20h, juste à côté du 2e B787 loué à Kenya Airways.
photo dsc06061

Débarquement dans le nouveau terminal qui est, à première vue, réussi.
photo img_3763

A bientôt pour la suite vers Kuala Lumpur.
Merci d’avoir lu.
Afficher la suite

Verdict

Oman Air

7.1/10
Cabine8.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Royal Air Maroc Lounge

6.0/10
Confort6.0
Restauration7.0
Divertissements5.0
Services6.0

Casablanca - CMN

3.0/10
Fluidité1.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté6.0

Muscat - MCT

7.6/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Alors, que dire? À l’image du smoothie et des plats, Oman Air manque de saveurs.

- Cabine: Les sièges sont confortables et la présence du sur-matelas aide beaucoup. La configuration en 2-2-2 est agréable quand on voyage en couple. J'imagine que les APEX suites sont bien mieux que ces cabines Kenya Airways mais ça reste satisfaisant et la cabine n'est pas grande, 3 rangs et 2 autres après le galley.
- Equipage: J'ai l'impression d'avoir eu un équipage bipolaire. Tantôt souriants et adorables, tantôt désagréables et désintéressés au plus possible sans raisons particulières. Le service était très lent et heureusement que c'était un vol de jour, sur un vol de nuit je n'aurais pas été aussi complaisant.
- Divertissement: L'offre est correcte, la categorie Marvel et James Bond peut plaire. Sinon on n'a pas un choix impressionnant de films et de series TV.
- Restauration: Les assiettes sont grandes et c'est ainsi qu'on realise que ce n'est pas une cabine Oman Air. Il est difficile de tout faire tenir sur la tablette mais avec un peu d'effort, ça rentre. Il y a beaucoup de choix et des portions très généreuses, autant pour le petit déjeuner que pour le dîner. Au final le vol ne dure pas si longtemps que ça et le service est lent, j'ai eu l'impression de passer mon vol entier à manger.
Il y a la quantité mais malheureusement il manque la qualité. Les plats ne sont pas particulièrement savoureux, parfois trop secs ou mal cuits.

Pour conclure, je vois qu'Oman Air essaye de s'aligner aux meilleures compagnies du monde en empruntant beaucoup d'aspects qu'on retrouve sur ces compagnies comme le dine-on-demand, une bonne literie, l'absence de plateaux et de trolleys. Malheureusement l'execution n'est pas au niveau et les sautes d'humeur des PNC rend l'experience trop brouillonne.
Le pire de ce vol reste l'experience à Casablanca.

Sur le même sujet

30 Commentaires

  • Comment 462058 by
    wowote 749 Commentaires

    Bonsoir,

    Merci pour cette suite.
    Expérience à l'aéroport plus que moyenne...avec le stress concernant les vols suivants.
    "Bien sûr il le fait, le sac tombe à ses pieds, il exquise un petit sourire en coin tout en ignorant les appels de la dame qui demande s’il peut lui donner son sac." hum, grrrr...
    En vol, oui vraiment l'impression de manger tout le temps !^^
    Vues en vol sublimes, merci beaucoup et à bientôt

  • Comment 462059 by
    pitcain747 91 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce très bon FR que j'attendais depuis longtemps car j'emprunte cette route de Casablanca pour me rendre à Bali en Janvier via Muscat et Jakarta ! Ayant trouvé un A/R à 1085 euros en Business Class, je n'ai pas raté l'occasion ! un CDG/CMN à 360 euros sur LH en Biz aussi et le tout est bouclé pour 1445 euros alors que le meilleur tarif direct ex.CDG est a un peu plus de 2.000 avec China Eastern mais bon faut pas avoir peur des escales et des éventuels retards et rester calme tout le voyage ! FR très complet et encore Merci

    • Comment 462178 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Je viens de regarder à nouveaux les prix ex-CMN et Langkawi est à 680 euros A/S, Singapour, Bali et Phuket a 750 et avec des A/R entre 1050 et 1300 euros. Ce sont des prix excellents pour de la business mais faut est prêt à quelques rebondissements :p
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462076 by
    jules67500 SILVER 3474 Commentaires

    Hello Moritz, merci pour ce FR !

    L'expérience au sol à CMN est désastreuse. C'est incroyable mais ça semble, comme le dit le superviseur, tout à fait normal.

    A bord, même si ce n'est pas la cabine APEX, c'est quand même très confortable.

    Et tout semble correct même si ça manque de relief, de nouveautés ou même juste d'originalité.

    Par contre la suite s'annonce palpitante à lire, j'en salive déjà niark niark niark ^^

  • Comment 462083 by
    02022001 4048 Commentaires

    L'équipage au sol à l'air d'avoir une réelle volonté à gérer correctement la situation, ce qui est appréciable. La cabine reste assez classique, tout comme la prestation en générale. Rien de mémorable ; un vol en business sans rien à signaler...

    Merci pour ce FR ;)

    • Comment 462183 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      C'est vrai qu'il y a une volonté de bien gérer la situation par l'équipe au sol mais c'est fait avec une telle nonchalance et désintérêt qu'on ne s'en rend pas compte sur le moment. On a l'impression qu'ils s'en fiche complètement.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462088 by
    Chevelan GOLD 10123 Commentaires

    C'est hallucinant de voir à quel point le personnel au sol de CMN est au dessous de tout ! Le pompon revient au 3 pax se prenant pour des dieux vivants, la quintessence de la corruption révélée au grand jour... Comme Ali, j'en suis baba ! 2/10 tu es bien généré...

    Ne pas connaître la géographie pour un agent d'enregistrement est une faute professionnelle ^^

    "Bien sûr il le fait, le sac tombe à ses pieds, il exquise un petit sourire en coin tout en ignorant les appels de la dame qui demande s’il peut lui donner son sac"=> Pitoyable !

    Transit rongé dangereusement à l'arrivée, après toutes ces mauvaises nouvelles ça devient stressant...

    Même si le tarif que vous avez payés est raz des pâquerettes, il y a de quoi l'avoir mauvaise...

    A bord, ça s'arrange avec une cabine agréable et le Champagne coule à flot !

    Un catering qui d'après toi ne semble pas extraordinaire...

    Heureusement les paysages survolés méritent quelques photos.

    On ressent bien l'angoisse à travers ton FR, en espérant que la suite soit plus "joyeuse"

    Merci pour cet opus, à bientôt pour la suite !

    • Comment 462186 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Le 2/10 est une erreur de ma part, j'avais mit 0. Je vais changer ça de suite. La fluidité à 5 n'est pas bonne non plus.
      Le transit à Kuala Lumpur a totalement disparu mais j'avais dès le début confiance en la Malaysia Airlines pour un rebooking et s'occuper de tout.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462095 by
    Numero_2 SILVER 8051 Commentaires

    Merci pour ce FR qui ne donne pas envie de tenter l'expérience Oman air et encore moins ex-CMN !!!

    Que dire si ce n'est que cela est bien stressant pour un départ en vacances ...
    Et l'on est bien loin du traitement que d'autres compagnies réservent à leurs pax J.

    A bientôt pour la suite.

  • Comment 462101 by
    ilyes SILVER 1767 Commentaires

    Merci pour ce FR Moritz,

    Je vais tenter d'être diplomate et je vais dire que la politesse n'est pas normée de la même façon dans le monde... chaque séjour en Tunisie est là pour me le rappeler.

    Je me rappelle d'un salon plutôt agréable il y a 3 ans, mais je ne l'ai jamais fréquenté le matin.

    A bord, c'est plutôt correct : les plats sont bien présentés, certaines hôtesses sont sympas...

    Oman Air est en train de murir, c'est une compagnie à emprunter dans quelques années pour constater l'évolution.

    A bientôt
    Ilyes

    • Comment 462192 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Concernant le salon, je n'ai même pas fait de visite complète donc il est peut être bien mieux que ce que j'ai pu voir.
      Je pense, comme toi, que Oman Air a un bon potentiel et dans quelques années pourrait être une excellente compagnie.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462108 by
    akivi SILVER 1548 Commentaires

    Salut Moritz, merci pour ce FR qui ne fait malheureusement honneur ni à Oman Air, ni à CMN... Dommage de voir que la nourriture semble bonne mais mal cuite et "mal servie" par des PNC à moitié absents. Quand à l'expérience à CMN, elle aurait de quoi faire hurler un pax éco, mais alors un pax business...

    Sinon je vois que nous avons les mêmes goûts en matière de films :)

    J'espère que la suite réservera de meilleures surprises !

    A bientôt

    • Comment 462194 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Oman Air n'est pas si mal, je pense que je m'attendais a quelque chose de mieux et j'ai donc été un peu déçu.
      L'experience à CMN est à oublier du debut jusqu'à la fin.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462110 by
    Kethu GOLD 1335 Commentaires

    Merci pour ce report Moritz !

    Une expérience au sol à CMN horrible de bout en bout... Je ne vais pas revenir dessus, mais c'est vraiment tout ce qu'on déteste. Et avec ce doute sur le fait de pouvoir arriver à destination, voilà qui m'aurait pourri tout le vol avec le stress généré... Bref, c'est déplorable, plus qu'à espérer qu'Oman Air recadre un peu les employés là-bas (pour les agents de sécurité je crains qu'elle n'y puisse rien !).

    C'est mieux à bord avec l'équipage, qui est heureusement lui bien au niveau ! Par contre, ce service lent est insupportable... Surtout avec deux services complets ! Si en plus ça n'est pas exceptionnel, c'est dommage. Mais bon, ça reste correct visiblement.

    J'aurais beaucoup aimé voir cette lueur au soleil couchant, ça semble être magique !

    A bientôt pour la suite, en espérant que ça s'est bien passé !

    • Comment 462198 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Je ne sais pas si Oman Air peut changer quelque chose à Casablanca. D'après le chef de cabine il n'y a qu'une entreprise qui s'occupe de toutes les compagnies qui volent vers CMN, ils ne peuvent même pas changer de sous-traitant.
      Le service lent ne me dérange pas plus que ça sur un vol de jour où je ne souhaite pas dormir. La même chose sur le vol suivant qui est totalement de nuit et ne dure que 6h et c'est une toute autre histoire.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462121 by
    BESMRS 1128 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    La situation à CMN ressemble à celle de moult pays du tiers monde: un ami d'un ami permet de ... C'est ce qui tue leur développement: passe-droits, corruptions, arrangements divers,...

    Ce n'est pas propre au Maroc... qui est loin d'être le pire, (certains FR malgaches, d'Afrique noire ou d'Asie sont là pour nous le rappeler). Pour y mettre les pieds régulièrement depuis longtemps je serais même tenté de dire que cela s'améliore (lentement faut pas pousser)....

  • Comment 462135 by
    Esteban TEAM GOLD 6658 Commentaires

    Merci pour le partage Moritz,

    Je suis sidéré par l'expérience sol à CMN. Le cas des 3 passagers au comptoir business est du déjà vu pour moi aussi à DXB ou MCT. Différence de culture...

    Les attitudes des personnels aux contrôles sont elles aussi désastreuses, heureusement que ça change une fois qu'on passe à du personnel Oman Air directement.

    A bord je suis déçu par le catering dans son ensemble qui est loin de faire rêver. Quel dommage.

    A bientôt !

    • Comment 462202 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      C'est pourquoi je n'ai pas trop poussé pour les cartes d'embarquement à CMN. Je savais qu'à Muscat je pourrais discuter directement avec des employés de WY et donc avoir plus de chances de régler les problèmes.
      J'étais aussi déçu par le catering, je m'attendais à bien mieux surtout pour les Mezze.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 462208 by
    AFornotAF 397 Commentaires

    Bonjour,
    merci pour le partage.
    J'aime cette config surtout pour l'absence de boite à pieds.
    le rendu du catering est assez beau je trouve.

  • Comment 462241 by
    flyingjapans 1374 Commentaires

    Salut Moritz, cela faisait longtemps que je n'avais pas commenté ton FR.
    Ayant vu les photos sur instagram j'attendais le FR.
    Mauvaise expérience au check in : y avait il vraiment besoin de préciser la destination finale ? Il aurait pu trouver avec l'API ou tu aurais pu juste dire KUL et il aurait vu le reste. Pas cool cet aircraft swap.
    Très belles vues sur le parcours.
    Repas : Oman Air reste pour moi une référence en matière de service. Deux prestations complètes (petit déjeuner et déjeuner). Evidemment pour la plupart des personnes il ne s'agit pas de prendre les deux mais de choisir la prestation qui nous convient le plus en fonction de son rythme.
    Le service prend en effet longtemps. Mais il est toujours possible de ne commander qu'une partie des prestations pour raccourcir le rythme.
    A bientôt pour la suite

    • Comment 462378 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Il a demandé la destination finale alors je lui donné :D
      De ce point de vue il est clair qu'avoir deux prestations complètes sur un vol de cette durée n'est pas habituel et c'est louable. J'ai trouvé qu'Oman Air cherchait plus à offrir un large choix de plats et beaucoup de possibilités plutôt que de miser sur un catering vraiment de qualité.
      "Mais il est toujours possible de ne commander qu'une partie des prestations pour raccourcir le rythme. " --> C'est ce que j'ai fait sur le vol suivant.
      Merci pour ton commentaire :)

  • Comment 462460 by
    pititom GOLD 9440 Commentaires

    Salut Moritz !

    En fait, c'est un nouveau FR en cabine Latam mais déguisé, que tu nous fais ;)

    A voler sur les compagnies oneworld, on en oublie qu'en Emerald, on n'est jamais overbooké (alors que parfois cela peut être rentable financièrement, et que du coup il faut le savoir et le demander). Alors bien sûr c'est mal géré du début à la fin, mais ils n'ont pas vraiment le choix (pas de baguette magique pour re-créer des sièges) et du coup chacun passe le bébé à son voisin (le coup du "embarquez et on viendra à vous", quelle audace ! Heureusement que le chef de cabine a été proactif).

    Trousse et menu sont plutôt élégants. La pochette en cuir rappelle les belles années de QR. J'apprécie aussi les grandes assiettes ensuite. Malgré le problème de place que tu notes.

    Dommage que le goût n'y soit pas, car le catering est bien présenté. De plus, je note deux prestations complètes. L'autre compagnie du Golfe en dine-on-demand aurait certes mieux exécuté le service mais aurait proposé uniquement le pdj et ensuite c'est "débrouille toi avec les snacks", donc ici ce double menu est très appréciable je trouve.

    A bientôt pour la suite ! Même si passer par le Golfe pour KUL n'offre pas des vols très agréables au final.

    • Comment 462613 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      Le problème de place n'existe pas sur les autres cabines, Oman Air semble avoir pensé à ça et ces 2 787 vont rentrer chez Kenya Airways prochainement.
      Passer par le golfe pour KUL oblige a une courte nuit mais vu le prix, on accepte facilement :)
      Merci pour ton commentaire.

  • Comment 462870 by
    mogoy GOLD 7955 Commentaires

    Merci Moritz pour ce FR.

    Quelle histoire cet enregistrement. Un overbooking de 29 à 20 c’est difficile à gérer. Je pense que tu peux te considérer heureux d’avoir pu récupérer un boarding pass même si cela a été obtenu in extremis et dans la douleur.

    Le salon ne convainc pas. J’en prends bonne note...

    Le casque on off répond à un besoin certain : celui de pouvoir profiter de la réduction de bruit sans avoir à subir un film de Marvel !

    Carte des vins correcte mais je retiens le superbe sauternes !
    Très belle photo du service du champagne à la bouteille !

    Pléthore de choix pour les services, c’est tout de même un plus.

    "Serait-ce à cause d'une tempête de sable ? » assurément. Une horreur rarement narrée des pays du Golfe (en tout cas quand on a pas une Philippine pour faire son ménage ! Oups ^^)

    Je comprends que le menu ne soit pas emballant, sur le papier l’offre est convaincante. Certains pourraient faire des analogies avec QR !

    • Comment 462981 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 4677 Commentaires

      On a bien fait d'insister pour avoir des sièges sur le MCT-KUL. J'avais sur le côté regardé pour un rebooking vers Bangkok ou Singapour pour augmenter les chances d'APEX Suites mais la connexion vers Langkawi était problématique, le seul codeshare possible est sur MH depuis KUL.
      La reduction de bruit n'est active que sur "OFF", le "ON" ne sert absolument a rien :D
      Merci pour le commentaire.

Connectez-vous pour poster un commentaire.