Avis du vol Tarom Bucharest Cluj-Napoca en classe Economique

Compagnie Tarom
Vol RO645
Classe Economique
Siege 11A
Temps de vol 00:55
Décollage 23 Aoû 18, 12:40
Arrivée à 23 Aoû 18, 13:35
RO   #69 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 47 avis
Mathieu
Par 306
Publié le 5 septembre 2018
Bonjour à tous,

Je vous retrouve pour la suite de notre périple roumain pour un vol entre Bucarest (OTP) et Cluj (CLJ) opéré par la compagnie nationale roumaine TAROM.

Pour rappel, notre routing est le suivant :

Paris (CDG) vers Bucarest (OTP), vol RO382 du 20/08/2018 opéré en Boeing 737-800 de TAROM, immatriculé YR-BGL, en classe Economique (Ici).

Bucarest (OTP) vers Cluj (CLJ), vol RO645 du 23/08/2018 opéré en Boeing 737-700 de TAROM, immatriculé YR-BGI, en classe Economique (Vous y êtes).

Cluj (CLJ) vers Bucarest (OTP), vol RO644 du 25/08/2018 opéré en ATR42-500 de TAROM, immatriculé YR-ATG, en classe Economique(A venir)

Bucarest (OTP vers Paris (CDG), vol RO9383 du 25/08/2018 opéré en Airbus A319 d'AIR FRANCE, immatriculé F-GRHS, en classe Economique (non publié).



Pour commencer, un petit bonus sur Bucarest, une ville assez surprenante ! L'architecture est un mélange assez déroutant : Des immeubles au style communiste, de magnifiques immeuble fin 19ème / début 20ème.

Bonus : Cliquez pour afficher


Au sol à Bucarest (OTP) :



Nous avons initialement réservé un vol au départ de Bucarest en fin de journée, afin de profiter pleinement d'une journée quasiment complète dans la capitale roumaine. La veille du départ, nous regardons par curiosité l'état de notre vol : Il est affiché au départ à 20h35 au lieu de 18h05. Surpris par ce changement d'horaire dont nous n'étions pas au courant, nous décidons d'appeler le cell-center de Tarom. Impossible de joindre quiconque, et ce malgré une vingtaine de tentatives. Lassés de cette situation un peu énervante, nous décidons d'aller directement à l'agence Tarom de Bucarest. Grosse déception : le personnel de l'agence ne peut rien faire pour nous rebooter sur le vol précédent si ce n'est nous dire que nous aurons "juste 2h30 de retard". De retour à l'hôtel, nous recevons enfin un email de Tarom pour nous informer du nouvel horaire du vol. Nous refusons ce changement et demandons à être rebookés sur le RO644 qui part à 12h30. Tout cela s'est fait par email et pas en ligne comme nous avons l'habitude de le faire sur le site d'Air France. C'est vraiment du bricolage. Nous recevons nos nouveaux billets dans la foulée.

Après avoir découvert quelques endroits bien sympathiques la veille de ce vol, nous nous réveillons assez tôt pour rejoindre l'aéroport de Bucarest. Le terminal des départ se situe sur la gauche. Il s'agit d'une partie assez récente de cet aéroport.

photo img_0993

La tour de contrôle n'est pas bien haute…

photo img_0994

La nouvelle compagnie Ernest communique agressivement à Bucarest… En arrière plan, le siège de TAROM.

photo img_0996

Il y a un grand parking devant l'aérogare.

photo img_5257

Et ce n'est pas très agité à l'extérieur.

photo img_5264

Les départs sont par ici !

photo img_5271

Le tableau des départs dans une partie non rénovée du terminal.

photo img_5258

Le hall grouille de passagers !

photo img_5259

Les banques d'enregistrement sont encore assez calmes.

photo img_5261photo img_5262

Environ 2H avant l'embarquement, nous allons enregistrer nos bagages. Pas de file skypriority sur les vols domestiques Tarom. Seulement 2 guichets sont ouverts pour les vols internes. L'agence n'est pas aimable du tout ! Il n'y a pas de salon AirSide pour les vols domestiques.

photo img_5260

Nous nous résignons à boire une pinte dans le bar du terminal et j'en profite pour faire une photo de ma carte d'embarquement.

photo img_5269

Nos bières rapidement englouties, nous prenons la direction du PIF que nous passerons en moins de 2 minutes. Les fouilles et le scanner sont "opérés" par des policiers armés.

Une fois AirSide, par grand chose à spotter.

Un A321 de WizzAir (très présente à Bucarest).

photo img_0998

Et un mélange de paxbus récents et anciens…

photo img_5272

La salle d'embarquement est à proximité immédiate du PIF.

photo img_5274

Passage inévitable à côté d'un magasin Duty Free.

photo img_5276

La salle est lumineuse et spacieuse. Nous aurons le droit à un embarquement pas bus.

photo img_5275photo img_5277

Le vol est affiché à l'heure en porte d'embarquement.

photo img_5278

L'embarquement démarre parfaitement à l'heure et les priorités sont respectées. Etant donné qu'il s'agit d'un paxbus, nous préférons attendre le dernier moment pour nous présenter en porte. Le parvis est un excellent moyen pour faire un peu de spotting.

Une partie de la flotte Moyen-Courrier de Tarom est au contact.

photo img_5282

Une palanquée de tondeuse Tarom attendent leurs passagers.

photo img_5284photo img_5291

ATR 72 d'ASL Airlines et Boeing 737 de BlueAir.

photo img_5295

Un Boeing 737-300 d'une compagnie Grecque dont j'ignorais l'existence : BlueBird.

photo img_5296

Et voici notre avion !! Un Boeing 737-700, immatriculé YR-BGI. Premier vol en 2003. Il a toujours appartenu à Tarom. Il s'agit donc d'un produit 100% brandé Tarom.



A côté, un vieux MD83 qui appartient à une compagnie roumaine dénommée Tend Air. La compagnie a cessé ses opérations en 2013.

photo img_5303

Les fauves sont lâchés !

photo img_5304photo img_5305

Notre avion répond au doux nom de "Iasi".

photo img_5307photo img_5310

L'instant "porte" avec l'ami Benoît qui s'apprête à entrer à bord.

photo img_5311

Mon moment préféré : le "Fuselage Shot" ! En arrière plan, les installations de maintenance de Tarom et un A318 en visite apparemment.

photo img_5312

A bord :



L'accueil n'est ni chaud, ni froid. La cabine est clairement moins récente que notre vol entre CDG et OTP. Il y a une vraie classe Business à l'avant.

photo img_5315

Nous prenons place au niveau de l'aile, en rangée 11.

photo img_5316

La cabine n'est plus toute jeune et l'embarquement semble terminé.

photo img_5319

Il y a des écrans collectifs.

photo img_5320

Les sièges sont anciens mais confortables. Vous noterez une petite inscription informant que l'avion dispose du "Wifi".

photo img_5317photo img_5321

Le pitch est correct.

photo img_5322

Je n'avais jamais volé à bord d'un avion avec les gilets de sauvetage situés au dessus de nos têtes.

photo img_5373

Vomito Bag.

photo img_5369

Safety Card.

photo img_5370photo img_5371photo img_5372

Début du push.

photo img_5327

Le roulage est court car nous sommes déjà sur la piste.

photo img_5330photo img_5332

Et c'est parti pour moins de 40 minutes de vol !

photo img_5335

Les installations d'OTP.

photo img_5340

Altitude de croisière atteinte rapidement et le service peut commencer. Un sandwich est servi. Il s'avère d'une taille très correcte et d'une qualité "mangeable".

photo img_5353photo img_5355

Nous évitons quelques gros nuages sur le chemin.

photo img_5354photo img_5357photo img_5360

Le sandwich est à peine terminé que nous démarrons la descente.

photo img_5364

Quelques captures d'écran du service de "Wifi" offert par Tarom. Sans surprise, il s'agit d'un réseau Wifi interne, propre à l'avion. Impossible de se connecter à internet. Le système est assez complet.



A l'approche de Cluj, un léger voile nuageux fait son apparition.

photo img_5367

Les consignes lumineuses sont activées. La descente est déjà bien entamée.

photo img_5368

Dernier virage pour s'aligner.

photo img_5377

Au sol à Cluj (CLJ) :



Atterrissage à l'heure et roulage court vers notre point de stationnement.

photo img_5383photo img_5394

You're welcome !

photo img_5392

Le Cobus nous attend.

photo img_5395

Ultimes vues de la cabine.

photo img_5397photo img_5398photo img_5400

Livraison des bagages :



Nous nous dirigeons vers le seul tapis à bagages pour récupérer nos valises. Les premières valises sont livrées très rapidement. Benoît récupère sa valise. La mienne ne devrait plus trop tarder… Sauf que… Le Vigil qui surveille la salle de livraison s'approche de nous et nous dit "Malgré ma courte expérience à Cluj, je peux vous assurer que vous n'aurez pas votre valise". Effectivement, 30 secondes plus tard le tapis ne tourne plus et ma valise n'est pas livrée.

photo img_5403

Je me dirige donc au comptoir Tarom de l'aéroport pour demander où se situe ma valise et connaître la procédure à suivre. Les agents sont très sympas et parlent anglais. Ils ne savent pas où est ma valise. J'enregistre ma déclaration de non livraison du bagage. La compagnie ne m'a pas proposé d'Amenity kit mais m'informe que j'aurais le droit à 50€ d'achat de première nécessité si ma valise arrive avec 24h de retard (ou plus).

photo img_5406

Pour clôturer cette malencontreuse péripétie, j'ai appelé l'assistance American Express pour ouvrir un dossier de sinistre. Si ma valise a plus de 6h de retard, j'ai le droit à 250€ d'achats de première nécessité : Vêtements, produits hygiéniques, chaussures. Le prochain vol de Bucarest n'arrive qu'à 21h45, j'ai donc tout le loisir pour effectuer ces achats. Au total, je n'aurais dépensé que 83€ (je m'en serais bien passé quand même).

Je ne vous cache pas avoir suivi l'état de mon dossier en ligne sur le site de Tarom mais rien n'était actualisé. Finalement, ma valise me sera livrée le lentement vers 11h, soit presque 24 heures après notre arrivée à Cluj. C'est quand même dingue de perdre une valise sur un vol direct. D'autant plus qu'il n'y avait que 15 valises enregistrées sur notre vol.

Pour la petite histoire, ma valise a été chargée dans un avion à destination de Timisoara.

Merci de m'avoir lu,

A bientôt pour la suite,
Afficher la suite

Verdict

Tarom

7.5/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements8.5
Restauration7.5

Bucharest - OTP

7.9/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté7.5

Cluj-Napoca - CLJ

7.5/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté8.5

Conclusion

Un vol domestique correct avec Tarom.

OTP : La partie domestique est agréable et fluide. Rien à redire.

Tarom : Un accueil au sol assez moyen. A bord, un avion ancien mais un équipage performant. Dommage que ma valise soit arrivée avec 22h de retard à Cluj. Le service client est totalement inexistant !!!

CLJ : Rien à dire, petit aéroport de province.

Informations sur la ligne Bucharest (OTP) Cluj-Napoca (CLJ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Bucharest (OTP) → Cluj-Napoca (CLJ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Tarom avec 7.2/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 463728 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR Math!

    Cabine que je trouvais plus vintage que toi visiblement concernant la note :-)

    Prestation excellente à bord et proche du néant au sol...

    Bonne journée à toi et à bientôt!

  • Comment 463754 by
    Esteban GOLD 16839 Commentaires

    Merci pour le partage Mathieu,

    Effectivement jamais vu un avion avec des gilets de sauvetage ... au dessus ... Une première pour moi :)

    A bientôt.

  • Comment 465362 by
    LGaddict 1278 Commentaires

    Merci Mathieu pour cette suite ;-)

    Pas de chance pour ta valise égarée, d'autant plus qu'il s'agît d'un vol en point à point pour toi, et que vous être arrivés à OTP largement dans les temps pour vous enregistrer.

    La zone domestique à OTP est agréable et pratique, mais elle mériterait un PIF dédié.

    A bord, service standard de Tarom, avec une cabine vieillotte mais aux sièges qui semblent bien douillets

    La Cabine Affaires comporte des sièges ex-Air France Le Club, qui était ceux en des vols longs-courriers AF de 1990 à 1996.

    • Comment 465694 by
      Mathieu AUTEUR 2081 Commentaires

      Salut Philippe :)
      Oui, pas de chance pour la valise. Gestion assez mauvaise de cet incident par TAROM : Pas d'amenity kit offert et une ligne téléphonique quasiment injoignable...
      Merci pour l'info concernant les sièges Affaires, je l'ignorais :)
      A bientôt,

Connectez-vous pour poster un commentaire.