Avis du vol Avianca Brazil São Paulo Rio De Janeiro en classe Economique

Compagnie Avianca Brazil
Vol O66010
Classe Economique
Siege 1K
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:05
Décollage 12 Aoû 18, 15:55
Arrivée à 12 Aoû 18, 17:00
O6 15 avis
@LUAWR23
Par 564
Publié le 9 septembre 2018
Bonjour à Toutes et Tous,

Je vous conseille d'ores et déjà d'attacher votre ceinture car même si je n'ai pas beaucoup de turbulences sur ce vol, j'ai à vous proposer du frisson, du jeu, de la compression, du bonus en veux tu en voilà et beaucoup de paysages merveilleux !

Bienvenus sur le vol O66010 de Sao Paulo à Rio. Vol choisi notamment grâce aux conseils indirects de la base de données Flight-Report et directs de Momolemomo. Merci mille fois.

A titre d'introduction, je précise que nous sommes arrivés la veille de ce report, à l'aéroport de Sao Paulo-Guarulhos, suite à un stratégique rebooking. Nous avons dormi une nuit au Grand Hyatt (agréable) et sommes sur le point d'arriver à l'aéroport de Congonhas après s'être aventurés quelques heures dans cette ville, … immense. Pour plus de détails, il peut être intéressant de jeter un oeil au report suivant : juste là !

C'est parti, le van de l'hôtel ou du sous-traitant plutôt, nous dépose devant l'aéroport. Le trajet fut riche en pauvreté ici et là (si vous me permettez cette expression). Je n'apprends certainement à personne que le Brésil est dans une situation très particulière depuis quelques temps. D'immenses chantiers autoroutiers semblent à l'abandon et cela renforce le sentiment particulier que l'on a en foulant cette mégapole. Ce n'est pas en 24 heures que l'on peut se faire une idée bien sûr, mais la semaine suivante à Rio a permis de s'intéresser à tout cela au travers des articles de presse ou encore des rencontres enrichissantes.

Voici l'extérieur de l'aéroport qui m'a fait penser à un terminal américain des années 60 du genre, la TWA de JFK (aspect vouté). Pas vous ?

photo bonus 36

Ayant un peu d'avance sur l'horaire, nous effectuons le check-in pour les bagages et nous profitons de parcourir de long en large le hall, cela permettant de vous proposer deux vues de plus. La vue aérienne montre très clairement que l'aéroport est encerclé par la ville.

photo bonus 35photo bonus 37

Cela permet aussi d'introduire le premier jeu pour ceux que cela intéresse. Quel est l'intrus sur cette photo ?

photo img_0606

Pour ceux qui n'auraient pas encore la réponse.

photo img_7369

Vous avez bien vu, un avion de Swissair, qui plus est un 747, trône là, fièrement à côté d'un des bestsellers du moment chez les bambins (la boule rose), dans une toute petite boutique de l'aéroport de Congonhas ! Swissair n'a jamais dû poser ses roues par ici ! Et là, le "demi" ignare que je suis se dit qu'histoire de ne pas passer pour un bobet, il va consulter un célèbre moteur de recherche.

…Interlude musical…

Ha ouais quand même… Swissair venait régulièrement à Congonhas… Moi, je pars me faire discret et vous envois vers ce lien si intérêt !

Passons à cet escalator, il vous emmène directement, non pas au paradis mais aux rayons X. Comment dire… On en parle du fait qu'il n'y a pas eu besoin de sortir les liquides ou l'ordinateur ? Cela m'a ramené tout droit à Jeju, où les choses sont également assez "smart". A moins que les appareils soient de toute dernière génération et ne nécessite plus de sortir ce genre d'objets.

photo bonus 38

Plusieurs points de restauration s'offrent à nous mais c'est sur Pizza Hut que nous jetons notre dévolu. Depuis que cette chaine n'existe plus en Suisse, il faut toujours que je finisse par y emmener toute la petite famille lorsque nous sommes en vacances à l'étranger, pour mon plus grand plaisir. Domino's Pizza, c'est peut-être bien mais ça ne sera jamais pareil. J'imagine que c'est comme les deux leaders de cola ou encore les deux autres leaders du hamburger ! Bref, revenons-en à nos moutons.

L'offre en matière de spotting est vraiment très sympa et collés aux baies vitrées, nous avons l'impression d'être à quelques mètres de la piste (ce qui n'est d'ailleurs pas si faux). En gros, ça donne cela.

photo bonus 39

Et pour les avions qui bougent, c'est comme ça !

photo bonus 40

Ainsi, grâce à Flightradar24, nous scrutons la piste pour voir notre appareil du jour arriver… Le voilà qui pointe le bout de son radôme sur la gauche en piste 17.

photo bonus 41

Avez-vous remarqué les traces de drift au premier plan ???

Il se dirige bien vers nous et pouvons très nettement voir que nous aurons un pilote et une copilote pour notre imminent départ. Oui, c'est pas flagrant, j'ai flouté les visages !

photo bonus 42

Destination : Check !

photo bonus 13

Il est l'heure de présenter les cartes d'embarquement. Le type de papier est aussi utilisé dans certains aéroports de Corée du Sud et ne fait pas le bonheur des collectionneurs. Trop fragile.

photo bonus 43


L'embarquement dans la zone tampon est efficace par trois colonnes en fille indienne de groupes (A, B et C de mémoire). Dans ladite zone, il subsiste quand même de l'attente et c'est l'occasion de jeter un oeil aux papiers qui trainent nonchalament par là. La localisation de nos bagages dans la soute ?

photo p

Les sièges pour ce court courrier, seront les suivants, à savoir, 1D, 1E et 1K (rangée de trois au premier rang qui en l'occurence, ne correspond pas à la description sur le site Seatguru qui mentionne 3 rangées en 2*2 Business). Sur la liaison CGH-SDU, il n'y a qu'une classe unique et ma fois, cela n'est pas problématique à mon sens. J'ai l'impression (sur une seule expérience et en basse saison il est vrai) que cet aéroport est très pratique. Check-in, contrôles, pas d'immigration, embarquement, line up, … C'est un peu comme prendre un train ou un bus. C'est fluide.

photo bonus 21

En revanche, Avianca propose 3 type de prix, Promo, Economy et Flex. Nous avons opté pour ce dernier (même si la carte d'embarquement ci-dessus mentionne Promo), ayant des bagages et souhaitant être également Flex-ible. Le prix, … CHF 63.00 au cours du jour pour un adulte et sans retour, qui ont rapporté 500 Award Miles et 500 Status Miles. Quant à la petite, elle a délesté sa Girafe tirelire de CHF 49.00.

Les montants payés n'ayant fait peur à personne, nous pouvons désormais passer au moment frisson promis.

Notre avion, un Airbus nommé PR-ONC, 10 ans d'âge, a un petit coût de mou entre la première rangée et la porte. Si on parle l'une des deux langues, on est un peu rassurés. Sinon, il faut se dire que l'avion est arrivé jusqu'ici comme ça, il pourra donc repartir vers là-bas comme cela aussi !

photo bonus 9

Sinon, j'ai encore appris quelque chose, puisqu'on en apprend tous les jours, il y a dans ce type d'avion une prise pour aspirateur !?

Passons au vif du sujet, le décollage. Ce jour là, c'est par la 17R qu'il faut être vu. Nous ne survolerons donc pas les quartiers de Brooklyn ou encore Indianopolis ! Nous loupons surtout le centre de Sao Paulo, mais ne n'est que partie remise. Désormais, on connaît le coin ;-o)

Line up.

photo bonus 44

Take off.

photo bonus 45photo bonus 46

La magie commence à opérer, on ne s'est pas trompés d'aéroport, merci notamment à Momolemomo.

photo bonus 32photo bonus 29

Nous continuons notre courte ascension, c'est vraiment exceptionnel. Pour le prix de trois séances de cinéma, je dis encore.

photo bonus 19

Le service commence et nous prenons connaissance du magazine de bord. Un article, sans doute intéressant (mais que nous n'avons pas eu le temps de lire) y est rédigé et peut-être même que notre co-pilote est sur la photo.

photo bonus 20

Ledit service consistera en une collation, une boisson et 3 verres vides estampillés au nom d'une bière que je ne citerais pas et offerts à l'occasion de la fête des pères !

Nous attendons la fin du service et demandons poliment si le commandant aurait quelques instants pour compléter le logbook de la petite. C'est de suite en ordre et c'est l'occasion d'échanger quelques mots avec le steward qui passe régulièrement ses vacances en Europe et plus particulièrement au Portugal.

Interlude winglet.

photo bonus 22

Nous nous apprêtons à faire du cloudsurfing, c'est le signe de notre prochaine arrivée. Je ne peux l'affirmer, mais il est possible que ce soit Barra da Tijuca.

photo bonus 23

En revanche, ici c'est plus clair. Il s'agit du Stade Olympique - Estádio Nilton Santos.

photo bonus 24

On retrouve ce même stade en arrière plan, vous pouvez donc imaginer le virage qui s'opère et ce jusqu'à l'atterrissage. C'est vraiment exceptionnel. Les photos ne rendent pas la réalité sublime pour le coup.

photo bonus 25

On continue l'approche. La Cité Universitaire est sous l'avion et nous venons de longer les districts de Bonsucesso et Manguinhos.

photo bonus 26

A quelques minutes de l'arrivée. Caju devant, Sao Cristovao à droite et Santo Cristo un peu plus loin.

photo bonus 27

Et voilà que le Pain de Sucre s'offre majestueusement à nous !

photo bonus 28

Ha ! Et j'allais oublier une chose, … on avait aussi pris l'option du coucher de soleil, alors on tourne la tête à droite…

photo bonus 17

On ne s'arrête pas en si bon chemin, bingo, le Pain de Sucre toujours avec en supplément pour le même prix, l'aéroport Santos Dumont. Je n'ai jamais vu les pistes aussi peu de temps avant un atterrissage, cet aéroport est phénoménal. Je me suis livré à un rapide calcul. La photo est prise à 3 kilomètres du seuil de piste. Comparons avec Genève. C'est un peu comme si l'avion effectuait son virage serré à gauche juste après Satigny en venant du Nord… Et ouais, quand même… Sinon, juste devant, c'est Ilha Das Enxadas, une base militaire.

photo bonus 33

Il est vraiment temps de poser les roues et de se faire compresser (je vous l'avais promis) sur les 1'323 mètres que compte la piste 20L. Sans faire dans le sensationnalisme, c'est vraiment impressionnant. Nous voici au bout.

photo bonus 15

Le temps d'une rencontre entre la petiote et la copilote et les bagages sont déjà sur le tapis à nous attendre, dans un hall d'arrivée des bagages ouverts aux 4 vents ! Et ce n'est pas cliché de mentionner cela, car un passagers assis à côté de nous sur le vol RIO-FRA nous a raconté s'être fait voler sa valise, … justement à cet endroit.

Ensuite nous avons pris un taxi (attente de 15 minutes) qui ne connaissait pas notre hôtel et les aventures à Rio ont commencé ;-o)

Prêts pour un bonus, non, deux bonus ?

Bon, les vues depuis l'avions… c'est sympa, mais, de dehors, ça donne quoi au juste cet aéroport ? J'ai ce qu'il vous faut ;-o)

Les photos sont prises depuis le Pain de Sucre au téléobjectif. Un décollage, une suite et un atterrissage.



Deuxième et dernier bonus. Ceci est le Pain de Sucre, je ne vous apprends rien.

photo bonus 6

Sympa. Mais, il y a un truc encore plus sympa que le téléphérique et à deux pas. Vous voyez où je veux en venir ?

Un indice. Ça décolle depuis la station de téléphérique intermédiaire…

Gagné, c'est ça !

photo bonus 34

Et là aussi, on en a pris plein les yeux.



Plusieurs tours existent, avec des premiers prix à environ CHF 60.00 par personne. Le retour à la base en passant à quelques dizaines de mètres au dessus du second téléphérique est époustouflant.
Afficher la suite

Verdict

Avianca Brazil

7.3/10
Cabine6.0
Equipage10.0
Divertissements6.0
Restauration7.0

São Paulo - CGH

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Rio De Janeiro - SDU

8.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services5.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol très fluide et donc appréciable.

La cabine était propre, mais le cache et l'état usé de certains éléments ont compté dans la note.

Pour le divertissement pas d'IFE donc je ne peux pas aller plus haut, les vues extérieures ne comptant pas ;-o).

L'aéroport de départ est de prime abord un peu déprimant mais se révèle très efficace, d'où les excellentes notes.

Pour l'arrivée, fluidité parfaite, mais je nuance avec le "Service" dans le sens où l'aéroport, au niveau des arrivées, est ouvert à toute personne sans billet. En l'occurence, ce n'est pas propre au Brésil, cela se voit ailleurs et je ne suis pas fan.
Pour les taxis, je n'ai pas trouvé clair les informations et 15 minutes d'attente c'est moyen, sans faire la fine bouche, alors ce sera un 5 pour toutes ces raisons.

Au delà de l'aspect mathématique de l'exercice, c'est définitivement un vol conseillé sans aucune retenue, pour les vues et les sensations fortes, dès le départ et jusqu'à l'arrivée !

Merci pour la lecture, l'intérêt et à disposition pour les éventuelles questions.

A bientôt.

Informations sur la ligne São Paulo (CGH) Rio De Janeiro (SDU)

14 Commentaires

  • Comment 464287 by
    Esteban TEAM GOLD 10241 Commentaires

    Merci pour le partage et pour ce vol à bord de ce 318 qui devient de plus en plus rare et quasiment unique en Amérique du Sud.

    La petite a du casser sa girafe pour payer son vol ? Père indigne, lol !

    • Comment 464365 by
      @LUAWR23 AUTEUR 85 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      Je ne savais pas pour la rareté de l'A318, ce d'autant plus que l'avion prévu initialement prévu était un A319, changé au dernier moment sauf erreur.
      Pour la tirelire, j'ai pas trop de scrupule avec les miles que je lui fait gagner avec sa mère sur les autres vols héhé ! Et depuis qu'elle a volé sur un B777 et un A330 Hello Kitty, elle me doit tout ;-o)))

  • Comment 464288 by
    Benoit75008 GOLD 7094 Commentaires

    Merci beaucoup pour cet excellent FR!

    L'avion parait un poil vintage mais les photos à l'arrivée sont magnifiques!

    Le récit permet de s'imaginer à bord!

    Bonne journée et à bientôt

  • Comment 464297 by
    momolemomo GOLD 5719 Commentaires

    Je collectionne toutes mes cartes d'embarquement et malheureusement celle du Brésil ne sont pas pratique. Toutes les compagnies utilisent ce type de papier et d'encre qui s'efface et se perd facilement.
    J'ai fais quelques vols depuis et vers CGH et j'ai a chaque fois raté le décollage depuis la 35L. Un jour j'aurais la vue sur le Centre. Le décollage vers le sud reste impressionnant et montre bien l'immensité de Sao Paulo. L'avantage du CGH-SDU est que si on rate la vue sur l'un, il y a toujours l'autre pour compenser :p
    Superbes photos et bonus. Le vol en hélicoptère vaut la peine!
    Merci pour ce Fr!

    • Comment 464369 by
      @LUAWR23 AUTEUR 85 Commentaires

      Pareil pour les cartes d'embarquement... C'est pour cela que j'évite toujours les bornes de check-in, elles sont redoutables avec leur papier fin ;-o)
      Et je sauvegarde de l'emploi. Le personnel doit juste se demander des fois pourquoi l'on vient au guichet sans bagages et en s'étant déjà enregistré sur un mobile !
      Merci pour le commentaire et effectivement, le tour en hélicoptère valait clairement la peine, même si pour l'anecdote la compagnie a refusé de partir avec seulement nous trois et nous avons donc dû payer une place de plus pour arriver à 4 qui est le minimum ;-o)
      A bientôt !

  • Comment 464304 by
    AirOne 1532 Commentaires

    Merci pour ce FR très réussi. Vos photos sont belles sur un vol en A318 qui devient collector et qu'on ne trouve plus beaucoup, enfin depuis la Suisse, on peut rejoindre la France rapidement avec son stock d'A318 AF. La cabine est dans un état plus que moyen. Votre bonus est très impressionant.

    À bientôt

  • Comment 464305 by
    FFlyerCDG 2828 Commentaires

    Merci pour cette seconde publication en mode "Voyage aux Amériques" :-)
    Radicalement différente de la précédente mais à lecture toujours aussi divertissante !
    Grâce à vous je suis heureux d'avoir pu ajouter un nouveau mot à mon manuel du parlé du "Parfait petit Suisse"... "Bobet" :-)
    Et, en plus, c'est mignon comme tout LOL
    Mais vous allez devoir éclairer ma lanterne avant que je ne sois, à mon tour, traité de ce joli qualificatif car vous avez attisé ma curiosité avec cette boule rose mais mon meilleur ami a été incapable de m'en apprendre plus :-)
    En revanche, je pensais que les Suisses étaient des gens de goûts mais je ne peux que déplorer la disparition de "Pizza Hut" au profit de "Domino's Pizza" de la Confédération...
    Quel dommage !!
    Plus sérieusement ou, plus exactement, en mode plus AVGeek, ce vol m'a rappelé quelques souvenirs TRES anciens et mes premiers vols, il y a très, très, très longtemps entre CGH et SDU... Une expérience à chaque fois inoubliable !!!
    Tout cela remonte à presque 40 ans et, à l'époque, Varig opérait les vols du Ponte Aerea avec un appareil extraordinaire, disparu depuis bien longtemps, le Lockheed L-188 Electra.
    Je ne sais pas qu'elle en était la raison mais on volait à très basse altitude en longeant la côte ce qui permettait un vol en mode "sightseeing" absolument extraordinaire et, surtout, l'approche à Santos-Dumont était totalement différente de ce qu'elle est aujourd'hui puisqu'elle se faisait non pas par le nord mais par le sud.
    On survolait tout d'abord la Barra da Tijuca avant de, littéralement, slalomer en approche finale, et donc à très basse altitude, entre le Corcovado et le Pain de Sucre pour aller faire une espèce de boucle au-dessus de Niterói puis se mettre dans l'axe de la piste.
    C'était tout simplement phénoménal et je me rappelle de ma première arrivée à SDU comme si c'était hier :-))
    Merci beaucoup pour le rappel de ce souvenir en mode "Madeleine de Proust" !

    • Comment 464378 by
      @LUAWR23 AUTEUR 85 Commentaires

      A nouveau touché par votre commentaire, tout comme ceux des autres contributeurs !
      Je m'empresse de répondre à la question la plus avgeek, ce sont les poupées LOL dans les boules roses. Existe en plusieurs taille, etc. ;-o)))
      Pour la deuxième remarque avgeek ;-o) Pizza Hut s'est certainement mis en difficulté financière avec des livreurs d'été comme moi qui mangeaient trop de pizza à "bon prix", entre deux livraisons ou alors la raison est ailleurs !
      De lire vos aventures (qui devaient être magnifiques) en Lockheed L-188 Electra, ne peut que me rappeler une expérience en Super Constellation et c'est déjà pas mal, n'ayant volé que sur des machines dites modernes à par cela ;-o)
      Haaa Niteroi, nous y sommes allé durant ce trip voir le Musée d'Art Contemporain, avant de rejoindre Teresopolis...
      Merci encore pour votre commentaire des plus sympathique !
      Belle fin de week-end.

  • Comment 464434 by
    Numero_2 SILVER 9384 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Comment feraient les équipes de nettoyage sans aspirateur ??? ;)

    Dommage de ne pas avoir immortalisé la prestation servie : elle n'était pas digne du fish-eye ? Lol

    Bonus "Moonraker" sympathique. ;)

    A bientôt.

    • Comment 464755 by
      @LUAWR23 AUTEUR 85 Commentaires

      Avec plaisir !
      Je voyais plutôt des aspirateurs sur batterie pour aspirer les miettes du sandwich malheureusement pas immortalisé ;-0)
      Je dois avouer que les sandwichs dans les avions ne sont pas ma tasse de thé hé hé !
      Nous étions effectivement complément avec James Bond durant l’ascension, au top !
      Belle fin de journée !

  • Comment 464498 by
    scorph GOLD 1075 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR une nouvelle fois agrémenté de très belles photos. Pour les approches à Santos Dumont & Congonhas je vous conseils le pilote youtuber rodrigo david qui fait d'excellentes vidéo sur le sujet.

    Excellent bonus qui fait rêver. Bon vols à toute la famille !

  • Comment 464756 by
    @LUAWR23 AUTEUR 85 Commentaires

    Merci pour le commentaire !
    Et merci pour le tuyau ! La vidéo nommée Passion est magnifique avec un grand M !
    Belle suite de semaine ;-0)

Connectez-vous pour poster un commentaire.