Avis du vol Korean Air Paris Seoul en classe Affaires

Compagnie Korean Air
Vol KE902
Classe Affaires
Siege 12A
Temps de vol 11:00
Décollage 05 Jui 18, 21:00
Arrivée à 06 Jui 18, 15:00
KE   #17 sur 122 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 115 avis
Flight-Report
Publié le 17 septembre 2018
Bonjour à tous,

En ce début d’année et juste à temps pour les Jeux Olympiques d’hiver, la compagnie coréenne Korean Air a inauguré son nouveau Terminal 2 à l’aéroport d’Incheon de Séoul : de quoi améliorer l’expérience passager pour les passagers à destination de la capitale coréenne mais aussi pour ceux qui sont en transit et notamment vers le Japon, l’Asie de l’Est ou l’Océanie. Au départ de Paris, la compagnie est présente avec 8 vols hebdomadaires dont 1 quotidien avec l’emblématique Airbus A380 et sa livrée bleue clair très reconnaissable.

Flight-Report est parti à la découverte de ce nouveau terminal de dernière génération : le récit du vol aller présentera le produit A380 au départ de Paris alors que le récit du retour s’intéressera en détails à ce nouveau terminal mais aussi ses nouveaux salons et présentera des bonus inédits des coulisses du cargo et du catering.

  1. Paris (CDG) – Seoul (ICN) | A380-800 |Business
  2. Seoul (ICN) – Paris (CDG) | A380-800 | Business

Au-delà de son affiliation avec SkyTeam, Korean Air est aussi en partage de code avec Air France entre Paris et Seoul, ce qui lui permet d’utiliser le Terminal 2E de Charles de Gaulle.
Son horaire de départ en fin de soirée est idéal car l’affluence y est bien moindre qu’en matinée.

photo 0001

La carte d’embarquement est générique

photo 0001a

Salon Air France Hall L


Les vols Korean Air en A380 partent forcement du Hall L du terminal 2E, ce qui permet de profiter du salon Air France récemment rénové.



L’offre en soirée se compose d’un bar à salades, d’un choix entre 5 plats chauds (y compris la Table Gourmet), d’une quiche, de fromages et d’un assortiments de desserts.



Les alcools sont en libre-service, y compris le Champagne, du Laurent-Perrier ce jour-là.



Ma sélection

photo 0019

Embarquement


Il est temps de rejoindre notre porte d’embarquement avec ce superbe A380 qui nous attend.

photo 0020

Il s’agit de l’un des 10 appareils présents dans la flotte.

photo 0021

L’embarquement est très ordonné

photo 0022photo 0023

Et une file est entièrement dédiée aux passagers de la classe Affaires « Prestige Class » et de la Première.

photo 0024

Direction le pont supérieur

photo 0025photo 0026

Un chariot avec de la presse et des magazines français, coréens et internationaux est présent dans la passerelle.

photo 0027

L’accueil à bord est très courtois.

photo 0028

Korean Air a décidé de configurer son pont supérieur entièrement en classe affaires, ce qui représente 94 sièges !

Ici la première cabine

photo 0032

Je prends place au deuxième rang de la deuxième cabine.

photo 0033photo 0034b

Ce siège est le Minipod de Rockwell Collins (ex B/E Aerospace) avec un espacement entre les sièges (« pitch ») généreux de 74 pouces (188cm). A titre de comparaison, le pitch est de seulement 55 pouces dans les A380 d’Air France.

photo 0034c

La cabine a été armée avec un petit oreiller et une couverture sous blister ; la largeur de l’assise est de 20 pouces (51cm).

photo 0034d

La télécommande du système de divertissements

photo 0035

La tablette centrale avec un clin d’œil au Yin Yang du logo de la compagnie

photo 0036

En face, l’écran de 15 pouces (39cm) et des rangements supplémentaires mais qui sont difficiles à atteindre.

photo 0037

Les coffres latéraux de l’A380, toujours très appréciés.

photo 0038

Les commandes du siège

photo 0039

La cloison de séparation qui permet d’obtenir un peu plus d’intimité.
La prise casque et 2 prises USB sont aussi disponibles à cet endroit-là.

photo 0040

Alors que les prises secteur se trouvent devant l’accoudoir central.

photo 0040a

Le protocole de service se met en place, en commençant par un verre d’accueil accompagné de noix Fisher, une signature de la compagnie.
J’opte pour du Champagne mais dont la quantité est un peu chiche.

photo 0041

Repoussage à l’heure, et roulage vers le nord, j’ai la chance de ne pas avoir de voisin, donc j’en profite pour mettre les deux caméras.

photo 0044photo 0045

Temps de vol de 10h30 : c’est idéal pour pouvoir profiter du repas et d’une bonne nuit de sommeil, surtout que l’horaire s’y prête parfaitement contrairement aux départs vers 13h de la plupart des compagnies asiatiques, qui sont beaucoup plus fatigants.

photo 0046photo 0047

Mère Nature nous offre un superbe coucher de soleil.

photo 0048photo 0049

Dernière lueur du jour

photo 0049a

L’avion est équipé de mood lighting

photo 0050

La trousse de confort est de la marque américaine Davi Skin.

photo 0051

Contenu complet et de bonne qualité, notamment au niveau de la brosse à dents

photo 0052

Les produits cosmétiques comprennent un baume à lèvres, un gel rafraîchissant pour les yeux et une crème pour le visage.

photo 0053

Les mules

photo 0054photo 0055

Au choix, privilégiez les toilettes à côté de l’escalier principal, elles sont beaucoup plus grandes et sont idéales pour se changer.

photo 0056

Bains de bouche et rasoirs sont en libre-service.

photo 0058

La deuxième cabine affaires

photo 0058a

La troisième cabine affaires

photo 0059

diner


Découvrons le menu du vol

photo 0061

La carte des vins propose un champagne, un blanc, un rosé, deux rouges et un porto
Le Perrier Jouet est une très bonne référence tout comme le Bordeaux.

photo wine

Un effort est fait avec la traduction du menu en français, le dîner se compose d’un amuse-bouche, d’une entrée, d’une soupe, d’un choix entre trois plats dont le Bibimpap, de fromages et de dessert.

photo cdgicn1

Une nappe est dressée et je prends du Champagne pour l’apéritif

photo 0062

Tomates cerise farcies au fromage de chèvre

photo 0063

Bon et frais

Le service s’effectue au trolley et au plateau

photo 0064

Ce qui est disgracieux en cabine et loin du standard de la plupart des compagnies asiatiques.

photo 0065

Le plateau présente l’entrée, une assiette pour le pain, du beurre, du sel et du poivre.

photo 0067photo 0068

Corbeille de Pain
Baguette à l’ail, Pain aux noix, Baguette de campagne


photo 0068a

Mon choix se porte sur la baguette à l’ail qui s’avèrera excellente, de loin, le meilleur pain à l’ail que j’ai jamais eu.

photo 0069

Les couverts sont lourds et de bonne qualité.

photo 0069a

Saumon fumé à l’aneth servi avec une sauce balsamique et une salade composée

photo 0070

Classique mais très bon.

Le service du vin se fait à l’aide d’un élégant panier et les passages sont réguliers.

photo 0072

Velouté d’artichaut
photo 0073

Je n’en garde pas de souvenir particulier

Filet de bœuf grillé, sauce au porto, servi avec des pommes de terre, bacon, brocolis et légumes.

photo 0074

Chose surprenante, lors de la prise de commande du plat, mon choix de cuisson a été demandé, et celle-ci est parfaite !

photo 0075

La pièce de viande est succulente, on peut cependant regretter le réchauffage en cassolette et la sauce dans le pot en fer blanc.

Pour la suite, le trolley laisse la place au chariot pour le service du fromage.

photo 0076

Chèvre, Comté, Pavé d’Affinois

photo 0077

La présentation sur un plateau et avec la découpe est bien plus sympa qu’une sélection imposée. Je reprends de l'excellent pain à l’ail.

Le chariot refait son apparition pour le dessert et le service de thé et café.

photo 0078

Glace

photo 0079

Faute de choix, je me rabats sur une glace Haägen-Dazs, c’est un peu juste de ne pas proposer une pâtisserie en alternative.

Après le débarrassage, une bouteille d’eau et les formulaires d’immigration et de douane sont distribués.

photo 0080

Le bar


Mais il n’est pas l’heure de se coucher mais plutôt de découvrir les lieux de socialisation de cet appareil.
On retrouve un mini bar à gauche de l’escalier principal avec deux canapés, pas très utilisés, cela sert surtout à attendre confortablement son tour pour le toilette.

photo 0080aphoto 0080b

Le véritable bar « Celestial » se situe au fond du pont supérieur

photo 0081photo 0082

Il comprend une mini-bibliothèque

photo 0083

Quelques grignotages

photo 0084

Des petits fours

photo 0085

Et une carte de cocktail exclusif et élaboré en partenariat avec les vodkas Absolut.

photo 0086

6 cocktails différents sont proposés

photo 0087bisphoto 0088bis

Les cocktails sont préparés dans des verres dédiés, c’est très sympa.

photo 0089photo 0089a

Et le lieu se retrouve être très populaire après le repas !

photo 0090

La boutique duty-free


Au pont principal, on retrouve l’autre particularité des A380 Korean Air : son “Sky Shop”

photo 0093

Il s’agit d’une boutique Duty-Free plutôt vaste, des parfums, crèmes et bouteilles d’alcools sont mises en avant.

photo 0093aphoto 0094

Elles sont fortement aimantées à leur base afin de ne pas bouger pendant les turbulences.

photo 0095

sommeil


Cette fois-ci, il est vraiment temps de s’endormir et je passe mon siège en mode full flat. Je trouve le siège un peu court : il doit faire environ 1m80 de longueur.

photo 0096

L’oreiller est trop petit et la couverture est de médiocre qualité.

photo 0097

Malgré cela, je dormirai très bien. Il faut dire que le silence de l’A380 est toujours aussi remarquable et aide grandement.

photo 0097a

Dans le détail, on peut remarquer une légère inclinaison.

photo 0097b

Il fait parfaitement jour

photo 0097c

Le casque et la télécommande de l’IFE, son contenu est détaillé dans le récit du vol retour.

photo 0097d

petit-déjeuner


Le menu du petit-déjeuner propose un choix entre deux plats.

photo cdgicn2photo 0098

Etonnement : il n’y a pas de nappe pour ce second service.

photo 0100

Croissant, Brioche

photo 0101

Beurre et sélection de confitures

photo 0102

De mémoire, un choix entre 2 confitures, un bon point.

Soufflé de pommes de terre aux œufs et poireaux, saucisse de porc, champignons, brocolis et tomate cerise

photo 0103

Excellent plat chaud et qui change de l’éternelle omelette.

Comme le prévoit le protocole, le plateau est ensuite débarrassé et des fruits frais sont proposés. L’absence de nappe devient gênante car cela oblige à poser à même la tablette.

Fruits Frais de Saison

photo 0104

Approche et arrivée


Le système de géolocalisation nous indique une arrivée imminente.

photo 0105photo 0106

Les aérofreins sont sortis pour aider notre descente

photo 0114photo 0115

Je mets la caméra de face pour voir l’aéroport

photo 0116photo 0117

Bienvenue à Incheon et première vue du nouveau Terminal 2, utilisé quasi-exclusivement par Korean Air.

photo 0118photo 0119

On ira se garer à côté de ce Boeing 777-200ER.

photo 0120

Dernière vue sur notre Airbus A380.

photo 0121

Sympathique écran de bienvenue

photo 0122photo 0123

Vidéo




PRATIQUE
Korean Air propose 15 vols hebdomadaires (dont 7 en partage de code avec Air France) entre Paris Charles de Gaulle et Seoul et des correspondances rapides vers le Japon (11 villes), la Chine (26 villes), l’Australie ou la Nouvelle-Zélande.

Au départ de la province, pré et post-acheminement avec partage de code avec Air France pour Marseille, Nice, Toulouse, Lyon et Genève (secteur France).

Les Airbus A380-800 de la compagnie sont configurés pour recevoir 12 First, 94 Prestige et 301 Economy (ou 293), ce qui en fait la configuration d’A380 la moins dense au monde.

La compagnie est membre fondateur de SkyTeam.

Le nouveau Terminal 2 est utilisé par Korean Air mais aussi 3 autres membres de l’alliance SkyTeam : Delta Air Lines, Air France et KLM. Ils seront rejoints par 6 autres compagnies en octobre 2018 : Aeromexico, Alitalia, China Airlines, Garuda Airlines, Xiamen Air et Aeroflot



Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation de Korean Air.
Afficher la suite

Conclusion

Avec son Airbus A380-800 déployé quotidiennement vers Paris, Korean Air propose un produit avec une configuration très premium sur le marché bien qu’il ne s’agisse plus à bord de la dernière génération de siège que l’on retrouve sur ses nouveaux Boeing 777-300ER, Boeing 747-8, Boeing 787-9 et certains Airbus A330.
L’utilisation du Terminal 2E et de son nouveau salon du Hall L est un plus indéniable et facilite aussi les correspondances pour les voyageurs de province.
L’Airbus A380 est un superbe appareil pour l’expérience passager, et Korean Air a réellement travaillé les espaces communs avec le Celestial Bar ou le SkyShop, très appréciés par la clientèle.

Le siège de classe Affaires n’est plus de dernière génération, il ne propose pas de « full access » et il est aussi un peu court quand il n’est pas totalement déplié.

La restauration à bord est excellente, en particulier la pièce de bœuf, mais en même temps le protocole avec l’utilisation de trolley, le manque de pâtisserie pour le diner et l’absence de nappe pour la seconde prestation déçoivent.

Les membres d’équipages sont charmants, ils travaillent tous ensemble pendant un an et donc se connaissent bien ce qui facilite le service.

LES PLUS :

- Utilisation du Terminal 2E à CDG et du nouveau salon du Hall L
- Equipage très serviable
- Bonne carte des vins
- Bar signature à bord avec un large choix de cocktails et de canapés
- Excellente pièce de viande
- Menu traduit en français
- Confort de l’A380 : silence à bord, coffres latéraux

LES MOINS :

- Protocole à l’ancienne avec trolley en cabine et absence de nappe pour le second service
- Couverture et oreiller de médiocre qualité
- Siège un peu court et sans accès direct au couloir
- Pas de machine à Espresso

Informations sur la ligne Paris (CDG) Seoul (ICN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 25 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Seoul (ICN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Korean Air avec 7.9/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

  • Comment 465700 by
    opoman SILVER 947 Commentaires

    Hello Flavien et merci pour cette (re)découverte.
    Un vol en A380 est toujours plaisant, si en plus les horaires sont propices, autant en profiter.
    Une fois encore, je remarque que les promesses marketing d'AF sont loin de la réalité, et l'instant "table gourmet" au salon se compose aujourd'hui d'une simple omelette...
    Pour le reste, et notamment sur les vins rouges c'est plutôt correct.
    Cette cabine ne m'enchante guerre en revanche, comme toutes celles qui ne sont pas full-access désormais, même si l'espace est plus que généreux! Après, si on a la chance de ne pas avoir de voisin, c'est un plus :)
    La trousse semble bien complète avec des produits utiles comme les crèmes de soin.
    Carte des boissons pas mal du tout, avec ce Perrier Jouet comme tu le fais remarquer, un bordeaux Blanc, ce qui est plutôt rare en vol et également un Chivas dans sa version 18YO.
    Il va en falloir des petites mains pour servir ces 3 cabines business: ah non, plateaux et trolleys devraient bien aider...
    La taille de ce morceau de pain!! Tu as une demie baguette! Pas fan du tout de la présentation du plat, qui, au dela de la coupelle en alu, fait très étriqué dans cette "cassolette" en porcelaine.
    le chariot desserts/café fait très brouillon avec les nappes et serviettes jetées en dessous.
    Dommage de ne pas mieux utiliser l'espace disponible au mini-bar, en revanche le Celestial présente mieux. C'est d'autant plus agréable que l'endroit est animé! Même constat pour le SkyShop dont j'apprécie le concept, à partir du moment où l'avion ne se transforme pas en supermarché :)
    Rien à dire sur l'arrivée, hâte de lire la suite et merci encore;
    A très vite!

  • Comment 465739 by
    Esteban TEAM GOLD 6283 Commentaires

    Merci Flavien pour ce flight report !

    C'est étonnant mais finalement l'expérience KE est assez un "mixed bag" :

    Un super avion avec un coin cosy devant, un bar à cocktail que je trouve remarquable de sobriété et une jolie boutique sky shop. Mais des fauteuils qui ne sont pas full flat.

    Un service attentif mais pas de nappe au second service et de la glace en dessert en pot au premier, c'est très bof.

    Dommage aussi pour le micro coussin et la couverture.

    Et pour finir, une remarque perso : non tu n'as pas eu un pot en fer blanc à côté de ta viande, mais plutôt une coupelle en alu. Lol ^^

    A bientôt !

  • Comment 465857 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6361 Commentaires

    Un récit qui me rappele mon expérience l'année dernière avec Korean avec les mêmes plus et moins. J'avais bien apprécie le Celestial Bar et sa carte de cocktails ainsi que la tenue parfaite des hôtesses.

Connectez-vous pour poster un commentaire.