Avis du vol KLM Paris Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM
Vol KL1240
Classe Economique
Siege 6F
Temps de vol 01:20
Décollage 02 Oct 18, 18:35
Arrivée à 02 Oct 18, 19:55
KL   #27 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 956 avis
marathon
Par GOLD 691
Publié le 7 octobre 2018

Routing


Au départ de Paris, il n’y a que trois routings raisonnables pour un déplacement professionnel à GLA :

- Easyjet en vol direct
- British Airways via LCY
- KLM via AMS

Easyjet, ça ne fait pas rêver, mais c’est un vol direct, beaucoup plus rapide… sauf qu’à l’aller, le vol est à 14h, ce qui fusille la journée de travail.
British Airways propose un routing le soir plutôt agréable, car exploité en E-190 sur les deux segments en passant par LCY qui est un aéroport très compact, tellement compact qu’il n’y a pas de salon (de toute façon, je n’ai aucun statut chez OW).
KLM propose des horaires similaires à ceux de BA, mais en 738, moins agréable que l’E190, et le trajet est plus long. En revanche, mon éphémère statut FB Elite+ me donne accès au salon à AMS.

Va donc pour KLM à l’aller, mais au retour, Easyjet me permet d’arriver nettement plus tôt chez moi. Grapiller quelques airmiles et 10 XP ne m’intéresse pas particulièrement, car je n’ai aucune chance de renouveler mon statut FB.

Voici donc le routing définitif qui va occuper à peine plus de mémoire vive que le récit d’une escapade de Mogoy :


Routing

  • KL1240 - Economique - Paris → Amsterdam en Boeing 737-800 Vous etes ici
  • KL1481 - Economique - Amsterdam → Glasgow en Boeing 737-800 A venir
  • U26885 - Economique - Glasgow → Paris en Airbus A320 A venir

OLCI


Argh ! L’agence de voyage de mon entreprise a oublié de renseigner mon numéro FB (et donc mon statut), et je découvre un siège milieu en consultant le site d’AF après réception du billet.


photo clipboard02a

Qu’à cela ne tienne, il suffit de le changer


photo clipboard05a

Renseigner ensuite mon numéro FB a le curieux effet de faire disparaître mon choix de siège sur le vol CDG-AMS et de m’empêcher de le choisir à nouveau avant l’OLCI


photo clipboard06a

Arrive donc STD-30h – je m’étais mis un rappel dans ma pause déjeuner, car je sais d’expérience qu’AF annonce par courriel l’ouverture de l’OLCI (et donc du choix de sièges) à tous ses PAX vers STD-29h. A STD-30h, il n’y a que les PAX qui ont un segment avant ce vol qui ont pu choisir les sièges les plus désirables.

Il faut commencer par une page de publicité pour des surclassements. Mon statut FB Platinum m’accorde la gratuité des sièges Economy Comfort (à l’avant, avec un pitch plus confortable), mais les programmeurs l’ont traduit par au choix 12 EUR ou 0 miles.


photo clipboard01a

En revanche, la J, c’est payant. Le tarif du surclassement en J sur AMS-GLA est beaucoup moins cher que sur CDG-ARN l’an dernier, dans l’absolu comme par minute de vol, mais ce n’est pas pour autant que je vais me laisser tenter, d’autant que j’ai déjà droit au parcours Skypriority.


photo clipboard03a

Après avoir décliné ces offres, voici le plan standard. On notera dans la légende que :
- AF me recommande de choisir un siège Economy Confort, ce que je fais, en prenant le seul qui soit au hublot et à droite, donc pas à contre-jour pour un vol vers le nord en fin de journée.
- seuls les sièges en classe Economique sont réputés avoir un design ergonomique


photo clipboard04a

Landside à CDG


Le jour J, trajet en RER en heure creuse, ce qui me permet d’avoir un RER direct, donc rapide et quasiment vide, de Gare du Nord à CDG. (Les RER sont obligatoirement omnibus en heure de pointe, faute de pouvoir se doubler.)


photo img_9327a

Cette fois-ci, étant peu chargé, je n’ai pas besoin d’aller en extrémité de quai, là où il remonte légèrement pour permettre l’accessibilité des PAX en fauteuil


photo img_9330a

A l’arrivée à CDG, l’accessibilité est médiocre pour les PMR montés en tête :


photo img_9331a

Il faut soit aller à l’autre extrémité, soit prendre cet escalier


photo img_9332a

Et pour tous les PAX, la billettique est capricieuse : le ticket de ce PAX refuse de le laisser sortir alors que sa compagne est passée sans problème. Il est passé avec moi et je ne pouvais pas lui faire de reproche : la même mésaventure m’est arrivée avec Mme la dernière fois que je suis parti de CDG.


photo img_9333a

La SNCF n’ayant pas cherché à me retenir cette fois-ci, voici le FIDS géant de la gare


photo img_9334a

Mon vol est annoncé à l’heure


photo img_9335a

Le VAL effectuant la liaison avec les parkings distants et le terminal 1 encore plus distant


photo img_9337a

Il y a du pain sur la planche pour les équipes de maintenance des escaliers et tapis roulants


photo img_9336a

Je ne le prends jamais : les baies vitrées donnant à gauche sur la jetée 1 du terminal 2F sont trop attirantes, avec cette brochette d’A32x :
A320 Joon


photo img_9339a

A319 AF


photo img_9340a

A318 AF


photo img_9341a

A320 AF en livrée Skyteam, avec une rangée de tapis de (dé-)chargement de bagages en soute au premier plan.


photo img_9343a

Arrivée au terminal 2F, dominant le niveau Arrivée. C’est assez désert ici


photo img_9344a

… comme à l’enregistrement manuel et dépose bagages Skypriority


photo img_9346a

Mais pas au PIF Skypriority où j’ai rarement vu la queue dépasser ainsi le balisage


photo img_9345a

La raison est très simple : il n’y a qu’une seule ligne de contrôle en service au lieu de deux (et possiblement trois). Les PAX Skypriority ont beau avoir l’habitude, il y en a 25 devant moi, plus deux femmes et un bébé qui arrivent à l’arrache et que j’aurais eu mauvaise grâce à ne pas laisser passer devant moi.


photo img_9347a

Bilan : 19 minutes chrono pour passer airside. Mauvais point pour CDG !


Airside CDG 2F-1


Arrivée à la jetée 1 : je n’ai pas saisi si c’est une caisse oubliée suite à des travaux ou une œuvre d’art méconnue.


photo img_9349a

Les accrocs au chocolat seront en manque


photo img_9350a

Les différentes catégories de PAX pouvant s’adresser au comptoir AF à l’entrée de la jetée.


photo img_9352a

Futur FIDS


photo img_9353a

Test H2Okapi réussi


photo img_9355a

J’ai cru à la disparition de ces présentoirs de presse papier offerte par AF à ses PAX, mais ils ont été simplement déplacés


photo img_9357a

La météo très maussade n’incitant pas au spotting, je descends au salon


photo img_9354a

LE salon CDG 2F-1


Il y a trop de dragons et dragonnes désœuvrés (et cordialement souriants) à l’accueil – au comptoir et devant les bornes self-service - pour photographier les lieux qui n’ont pas changé.


photo img_9358a

Le niveau principal n’est manifestement pas bondé, mais je descends au niveau inférieur pour avoir encore moins de monde. L’escalier est comme d’habitude signalé par des plateaux de reliefs de repas.


photo img_9359a

L’extrémité de la jetée est privatisée pour des PAX Ultimate absents.


photo img_9360a

C’est le moins mauvais endroit pour le spotting dans ce salon, mais je doute un peu que la population visée soit sensible à ce détail, et aussi que les aménageurs des salons AF de CDG sachent que ce détail importe à certains PAX qui les fréquentent. Car en fait, la vue sur le tarmac est très médiocre (elle est meilleure depuis le salon de l’autre jetée, car cette dernière est a proximité des taxiways d’accès au doublet nord, ce qui permet de voir des appareils roulant de/vers les terminaux 2E, 2F et 2G


photo img_9361a

Cet espace réservé ne se traduit pas par une surpopulation ailleurs : c’est vraiment une heure creuse.


photo img_9364aphoto img_9363a

Si les sièges sont aussi bien alignés dans l’espace ci-dessus, c’est que leurs pieds sont solidement vissés au sol.


photo img_9376a

Les tablettes, elles ne sont pas fixées en place. Leurs bases sont nettement plus larges que l’espace entre les pieds des fauteuil, mais je ne suis pas le premier à avoir trouvé comment les en extraire pour ne pas se tordre la colonne vertébrale en mangeant ou en travaillant. (J’imagine la réaction horrifiée de mon responsable Hygiène et Sécurité face à cette disposition du mobilier)


photo img_9377a

Les présentoirs de presse quotidienne et magazine sont correctement remplis.


photo img_9381a

Les habitués des salons du 2F en milieu de journée ne seront pas surpris par le buffet : les changements sont limités


photo img_9367aphoto img_9368a

Voici le menu


photo img_9371a

On notera l’apparition de chèvre frais, au dépend de la variété : c’est fromage unique aujourd’hui (le cantal annoncé ci-dessus manque à l’appel).


photo img_9366aphoto img_9365a

Pains divers, huile et vinaigre, etc.


photo img_9369a

Il faut de tout pour faire un monde, et la mondialisation justifie la présence de nouilles instantanées qui ne sont pas ce qu’il y a de plus raffiné dans les cultures gastronomiques d’Extrême Orient.


photo img_9374a

Vaisselle et couverts impeccablement rangés


photo img_9370a

Hors de portée des plus jeunes


photo img_9372a

Et à portée des plus jeunes : une employée passe proposer des verres d’un breuvage suspect :

- Je regrette, mais je crains que cette boisson ne soit interdite aux enfants. Je suis beaucoup plus jeune que vous le croyez !
- Je signalerai la chose à mon superviseur !


répond-elle en éclatant de rire.


photo img_9386a

Je ne suis pas venu dans ce salon pour des prunes, mais elles sont bonnes


photo img_9375a

Départ de l’A320 Joon vu au contact précédement


photo img_9378a

A319 AF


photo img_9380a

A321 AZ, complétant ainsi la gamme Airbus A32x vue avant le départ


photo img_9383a

Il est 18h15, et le 737 KLM arrive enfin en porte. Le vol de 18h35 a peu de chance de partir à l’heure.


photo img_9384a

Embarquement


Après avoir quitté le salon, un coup d’œil aux appareils au contact du terminal 2D : Croatia Airlines, Easyjet, airBaltic et Finnair.


photo img_9387a

Le vol est encore prévu à l’heure


photo img_9389a

Pour tenter de réduire le retard, les PAX Skypriority sont pré-embarqués dans la passerelle


photo img_9390a

Le 738 au contact


photo img_9392aphoto img_9394a

Le personnel en porte, puis les PNC dans l’avion ont beau prétendre qu’il est encore possible de partir à l’heure (sous-entendu : si tout le monde y met du sien), le contrôle aérien a déjà prévu un quart d’heure de retard.


photo img_9395a

C’est parfaitement lisible, que l’on se retourne en descendant dans la passerelle ou juste avant d’entrer dans l’avion.


photo img_9398a

Mais qui se retourne à l’instant porte ?


photo img_9396a

Souvenir d’une époque où il y avait des programmes de musique diffusés à bord


photo img_9399a

Le pitch est effectivement beaucoup plus confortable que dans un siège éco standard d’AF : environ 7 cm de plus.


photo img_9400a

En revanche, un 737 est un 737, et la largeur entre accoudoirs dans un diagramme 3+3 est à peu près immuable.


photo img_9401a

La fiche de sécurité recto-verso. Je ne l’ai pas immortalisé, mais le fond de l’aumônière est propre.


photo img_9403aphoto img_9404a

L’instant F-OITN, avec de bonnes vieilles ouïes d’aération qu’on peut fermer soi-même.


photo img_9434a

Une prise secteur est dissimulée sous le siège, mais son existence n’est pas secrète, car l’interdiction de l’utiliser pendant les phases de décollage et d’atterrissage est mentionnée dans le topo de sécurité.


photo img_9412a

L’autonomie de mon ordinateur est largement suffisante pour tenir jusqu’à destination, mais avec un adaptateur type C / USB


photo img_9419a

… je peux donner un coup de fouet à mon téléphone et par la même occasion prouver que cette prise est bien alimentée.


photo img_9417a

En vol


Un A321 AF à la porte voisine. Mon hublot n’est pour rien dans la qualité médiocre de cette photo :


photo img_9402a

Car pour ce qui est du spotting pendant le roulage, c’est raté : il a commencé à pleuvoir.


photo img_9411a

Pour mémoire, un 777 AF au terminal 2E, et à gauche un A340 Joon que j’ai renoncé à mieux photographier.


photo img_9414a

Décollage du doublet nord, piste 27L


photo img_9415a

Un ERJ-145 BMI qui vient d’atterrir en provenance de BRS


photo img_9416a

Au dessus de la couche de nuages, il ferait plus beau


photo img_9420a

… si nous n’avions pas été précédés par autant d’avions


photo img_9423a

Le rideau encore ouvert


photo img_9405a

Et fermé


photo img_9431a

Arrière, manants !


photo img_9433a

Je serai d’autant moins envieux des privilégiés devant le rideau que derrière aussi, le siège milieu est resté vide à mes côtés. Chacun son bagage à main : Mme PAX6D monopolise ce siège


photo img_9407a

Et moi l’espace au sol devant ce siège, sur une moquette qui est propre.


photo img_9408a

KLM a fait le choix de la version « fouillis inextricable » pour la carte de son réseau en superposant toutes les lignes des autres compagnies aériennes en partage de code. L’idée est probablement que vous pouvez aller partout avec KLM et ses partenaires… à condition d’accepter au besoin de passer une courte nuit en escale quelque part à ses frais.


photo img_9440aphoto img_9441a

Le volume de la collation servie parait important quand elle est vue de dessus, mais c’est parce que cette boite contient une capsule d’eau


photo img_9435a

Voici le contenu de cette boîte


photo img_9436a

Après déballage


photo img_9437a

Et après remballage, la capsule d’eau ayant été comprimée pour en réduire l’épaisseur


photo img_9438a

Ce qui permet de la placer dans l’aumônière avant le débarrassage


photo img_9439a

Le ciel se dégage en arrivant dans l’espace aérien néerlandais. La frontière avec la Belgique est juste à gauche de Zelzate, l’agglomération au centre de cette photo, à mi chemin entre Gand et Terneuzen.


photo img_9442a

Terneuzen, à l’embouchure de l’Escaut


photo img_9443aphoto img_9445a

Lueurs du soleil couchant sur le réacteur droit


photo img_9448a

L’ouvrage du Plan Delta contre les inondations entre De Banjaard à droite et Westenschouven à gauche.


photo img_9451a

On est à marée montante : voyez les cascades d’eau qui remontent ce bras le plus méridional de l’estuaire du Rhin !


photo img_9454a

La nuit et une mince couche de nuages en s’approchant d’AMS


photo img_9454a

Descente au-dessus de la ville illuminée


photo img_9455aphoto img_9458aphoto img_9462a

L’instant Danette, après arrêt complet de l’appareil


photo img_9466a

sortie de l'espace Schengen à AMS


Arrivée directement dans la zone airside Schengen : il n’y a pas de séparation des flux.


photo img_9467a

Il est 20h, soit cinq minutes seulement de retard et mon vol suivant part à 21h15… de quelle porte ?


photo img_9468a

Le voici à l’affichage


photo img_9469a

Porte D41, c’est bien sûr en zone non-Schengen


photo img_9471a

Je n’ai pas cru voir de passage Skypriority, mais je n’ai pas cherché : les queues semblaient raisonnables.


photo img_9472a

Les passeports biométriques des PAX de l’UE et des pays listés ci-dessus leur permettent de passer par ces guichets automatique, avec prise de photo et comparaison avec la photo enregistrée.


photo img_9473a

C‘est fait pour aller assez vite, mais ça bloque dans mon cas, avec un message d’erreur juste un peu trop petit à l’écran pour être lu sans lunettes (je descends nettement en dessous de ZU, mais j’ai quand même mes limites). Bref, le portillon finit par s’ouvrir mais il faut que je m’adresse au comptoir situé en retrait, où l’attente est nulle et l’accueil courtois.

- Un nom similaire au vôtre est enregistré dans notre base de données. Pas de problème, mais ne soyez pas étonné que ça bloque à nouveau la prochaine fois que vous passerez ici.

Je n’aurai pas plus de détail, mais je suppose que depuis mon dernier transit Schengen – non-Schengen à AMS qui remonte à mon retour de TPE, un individu suspect voyageant sous le nom de François Semimarathon est recherché… en zone Schengen, car à mon arrivée à GLA, la lecture tout aussi automatique de mon passeport ne générera aucune alarme.


photo img_9474a

Bienvenue dans un club dont ont ne peut pas démissionner : celui des voyageurs qui se découvrent être plus ou moins homonymes d’une personne suspecte. Mon sort est quand même beaucoup plus enviable que celui d’honnêtes citoyens américains qui se sont retrouvés après les attentats du 11 septembre sur une no-fly list au sujet de laquelle il n’avait pas été prévu de procédure de radiation.

C’est la fin de ce FR ; la suite sera dans celui du vol suivant.

Afficher la suite

Verdict

KLM

7.4/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration7.0

Air France Lounge - 2F, F1

7.9/10
Confort9.0
Restauration7.5
Divertissements7.0
Services8.0

Paris - CDG

7.8/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté10.0

Amsterdam - AMS

7.8/10
Fluidité6.5
Accès6.5
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Si l'on écarte les petits plus liés à mon statut, ce vol est la quintessence de l'honorable court vol de liaison vers un hub par une compagnie aérienne legacy, avec une petite collation et un accueil souriant par les PNC. L'avion n'est arrivé à l'heure que parce que l'horaire inclut une très large marge de régularité : en vrai, un vol de 399 km ne prend pas 1h20' en jet, ni en biturboprop, d'ailleurs.

L'accès à CDG était peu représentatif car c'est une heure creuse en milieu de semaine, mais l'honnêteté me force à reconnaître que pour une fois, le trajet en RER était rapide et confortable. En revanche, fail pour la fluidité du PIF de l'Accès n°1.

Heure creuse, donc salon vide ce qui le rendait confortable. C'est dans la note de divertissement que je sanctionne la médiocre vue sur le tarmac. Le catering n'est pas éblouissant, mais on peut prendre un repas certes froid, mais consistant et équilibré.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 164 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 468617 by
    Esteban GOLD 16795 Commentaires

    Merci cher Maître Marathon pour le partage !

    Ravi de te retrouver de retour ! Ahhh ces numéros FB mal ou pas renseignés qui font disparaître des avantages comme par magie :)

    12 euros = 0 miles, le pire CPM au monde ^^

    Presta standard KL, par grand chose à y reprocher.

    A bientôt !

    • Comment 468775 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Au moins, il était possible de rétablir ce numéro de fidélité, contrairement à une récente réservation hôtelière.

      69 euros ou 17 300 miles, c’est aussi une très mauvaise valorisation des miles.

      Prestation standard, mais sans fausse note.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 468627 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci Marathon pour ce FR,

    Au 2F, les bouchons à l'accès n°1 et la gestion parait clairement hasardeuse.

    Excellente idée que de changer le fromage au 2F, le cantal avait fait ses preuves mais sur de trop longues périodes.

    Instant modération : tu as 2 "Votre texte…" glissés encore dans ton FR. surement 2 espaces ou tu ne voulais pas de description.

    Un vol KL au pitch généreux sans histoire ou il devient dangereux à la PAF de côtoyer le Marathon :-)

    Bon dimanche et à bientôt

    • Comment 468776 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Quand il n’y a qu’une seule ligne en service à un PIF, il suffit que quelques incidents de contrôle pour que la queue s’allonge, d’autant plus que des PAX qui comptaient sur un passage rapide sont traités en priorité. C’est du traitement prioritaire au rabais.

      J’ai corrigé les traces de mon inexpérience de la rédaction de FR ; merci pour le correctif ;)

      Peu nombreux sont les PAX qui peuvent bénéficier de ce pitch amélioré, mais c’est un plus par rapport au plan de cabine des A32x AF.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 468640 by
    mogoy BRONZE 10425 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    des bugs informatiques AFKL, du sucrclassement inintéressant, de la chiffonnade salonesque, du retard, du sandwich en vol. Tout est classique dans le vol mais. nouveau tu es arrivé à nous en faire un compte rendu plaisant à lire.
    Tu t'es bien caché de ta nature profonde de terrorise. Dis toi bien que s'ils t'ont relâché ce n'est que pour mieux te compromette avec tes complices !

    • Comment 468782 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Il n’est pas prévu de navette écossaise: je n’ai pas besoin de conserver des détails à distiller (un terme bien écossais ^^) d’épisode en épisode.

      Je me demande si je serai encore le bienvenu dans un meet-up Flight Report avec un profil aéronautique aussi inquiétant. ;)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 468642 by
    BESMRS 2332 Commentaires

    merci pour le fr :)

    Cela sent la fraude documentaire au fichier Schengen... :o)

  • Comment 468732 by
    nicobcn TEAM GOLD 6687 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Vol très classique mais toujours plus agréable, selon moi, avec KLM plutôt qu'AF.

    A bientôt !

  • Comment 468767 by
    AirBretzel GOLD 9918 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    Mr Marathon est activement recherché.^^
    Vol classique avec KLM, la prestation est suffisante pour cette durée de vol.
    A bientôt

    • Comment 468788 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Je ne peux nier un changement très suspect de mes habitudes de voyage par rapport à l'an dernier. ^^
      La ponctualité est objectivement l'impératif principal de ce vol entre les deux hubs de correspondance d'AF/KL,, et elle était au rendez-vous.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 468827 by
    Papoumada GOLD 6643 Commentaires

    Merci François pour ce FR.

    Un retour de notre mètre étalon pour un vol classique en MC. KL s'en sort honorablement et l'on se félicite rétrospectivement de la mesure de la Maréchaussée Royale qui ne s'est pas emparée manu-militari de l'hoplite suspect.

    A bientôt !

    • Comment 469170 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Je laisse bien volontiers à d'autres le privilège de ces interviews aéroportuaires personnalisées au motif de leurs curiosités ou itinéraires trop avgeek pour être honnêtes.
      Merci pour le commentaire, à bientôt !

  • Comment 468841 by
    Kethu GOLD 2280 Commentaires

    Merci François pour ce récit, de retour au 2F...

    Le salon n'a pas beaucoup changé, mais je note la petite nouveauté avec ce changement dans l'offre fromagère, toujours appréciable de voir autre chose que du Cantal (même si c'est fort bon, le Cantal !).

    A bord, KL te gâte, tu as eu droit à une boîte en version complète, avec sandwich, biscuit et eau !

    Le statut qui permet d'accéder aux sièges Eco Comfort gratuitement est un gros plus, car sinon c'est nettement plus serré derrière...

    A bientôt !

    • Comment 469568 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      J'ai du mal à comprendre pourquoi le fromage est resté si longtemps le même. A croire qu'il y a eu un contrat de livraison pluriannuel pour économiser trois sous et se faciliter la vie.
      Pour ce qui est de l'adaptation au pitch en avion, j'ai le privilège d'être de petite taille, ce qui est un statut beaucoup plus pérenne que le mien chez FB :)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 469261 by
    jules67500 GOLD 5953 Commentaires

    Merci cher François pour ce FR ;)

    Ta plume nous avait manqué ! Pas de nouvelles navettes à l'horizon ?

    Le salon du 2F a une offre correcte, avec service de champagne : c'est pas si mal quand on a un vol de moins de 2 heures après.

    A bord, navette correcte avec un bon pitch grâce aux sièges +

    A bientôt !

    • Comment 469569 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Je ne me hasarderai pas au moindre pronostic sur mes prochains déplacements professionnels.
      Je n'ai même pas remarqué l'existence de champagne au salon du 2F, c'est dire à quel point j'y suis insensible ;)
      Merci pour le commentaire; les récits suivants sont postés !

Connectez-vous pour poster un commentaire.