Avis du vol Icelandair Paris Reykjavík en classe Affaires

Compagnie Icelandair
Vol FI549
Classe Affaires
Siege 4F
Temps de vol 03:40
Décollage 06 Oct 18, 14:00
Arrivée à 06 Oct 18, 15:40
FI   #83 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 38 avis
Flight-Report
Publié le 15 octobre 2018

Bonjour à tous,

Ces derniers mois, l’actualité de la compagnie islandaise Icelandair a été riche avec une révision et une simplification de ses classes de voyages, l’arrivée de ses 3 premiers Boeing 737 MAX, l’ouverture de son nouveau salon à son hub de Keflavik, sans oublier l’extension de son réseau avec l’ouverture de Baltimore, Cleveland, Dallas et Kansas City .

Flight-Report à l’honneur de vous présenter en exclusivité francophone le Boeing 737 MAX 8 d’Icelandair entre Paris et Reykjavík, le nouveau Saga Lounge à Keflavik et enfin le service sur les vols nord-américains.    


Routing


Icelandair est présente depuis de nombreuses années à l’aéroport de Charles de Gaulle, de fin mars 2016 à octobre 2018, elle a également desservi l'aéroport d'Orly avant de décider de concentrer l'ensemble de ses opérations au départ de Charles de Gaulle.

Cet hiver, elle proposera en moyenne 12 vols hebdomadaires entre Paris CDG et Reykjavík KEF avec un mix de Boeing 737 MAX, 757 et 767.


enregistrement


Icelandair part d’Orly Ouest, avec une particularité de taille puisque l’enregistrement s’effectue au Hall 1 alors que l’embarquement se situe à l’opposé du terminal, au Hall 4 !


photo 0001-85photo 0002

Un comptoir est reservé pour les passagers voyageant en Saga.

Saga est le nom de la classe Affaires d'Icelandair qui a un positionnement entre une Premium Economy et une classe Affaires traditionnelle, un peu à l'image de la cabine Premium Grand Large de Corsair.


photo 0003

Je récupère ma carte d'embarquement pour Reykjavík ainsi que ma continuation vers Toronto. 


photo 0003a

Bien qu'un accès N1 existe, la signalétique semble indiquer qu'Icelandair ne le propose pas. Quoi qu'il en soit, la sécurité sera passée rapidement.


photo 0004

La compagnie opérait initialement au départ d'Orly Sud, mais elle a déménagé cette année à Ouest, ce qui lui permet maintenant  de proposer un salon pour ses passagers éligibles.


Salon icare | hall 4 orly Ouest


Il se situe à l'étage.


photo 0005-74-100

Il s'agit du salon Icare, exploité par Alysia. Les passagers en Saga disposent de l'accès salon.


photo 0006

Le salon est de taille plutôt modeste, mais semble largement suffisant au vu de sa fréquentation.


photo 0007

L'offre de presse est inexistante


photo 0007a

Les fauteuils sont récents mais le choix de couleurs est plutôt osé.


photo 0007b

Il existe aussi deux espaces solo pour ceux qui veulent s'isoler.


photo 0007c

Un bon point avec des prises omniprésentes; des fiches USB auraient été également appréciées car on n'a parfois que son câble USB.


photo 0007d

La zone de restauration


photo 0008

La table haute propose des fruits, des viennoiseries et des snacks sucrés et salés.


photo 0009photo 0010

Le reste de l'offre solide est proposé au réfrigérateur avec des yaourts nature et deux types de salades.


photo 0015

Un assortiment de canapés


photo 0016

Des sandwichs


photo 0017

Et un choix de beurres


photo 0018

Pour les boissons, du très classique avec jus de fruits, softs, vins blanc, rosé…


photo 0011photo 0012

…vins rouge et un choix limité d'alcool fort entre l'armagnac et le Whisky.


photo 0013

Et une machine à café


photo 0014

Ma sélection


photo 0020

Ce salon à le mérite d'exister mais reste assez triste en étant dépourvu de lumière naturelle, une décoration assez peu chaleureuse et une offre limité en particulier pour les alcools forts.


embarquement


Direction l'embarquement qui sera aujourd'hui dans la partie déjà ouverte du nouveau bâtiment de jonction entre Orly Ouest et Orly Sud.


photo 0025-96photo 0025a-7

Notre Boeing 737 MAX 8 est bien présent en porte : il s'agit de l'un des 3 exemplaires actuellement présents dans la flotte de la compagnie Islandaise.


photo 0026

L'embarquement sera lancé à l'heure.


photo 0028-80

Sans embarquement prioritaire pour les passagers Saga, même si ceux-ci peuvent embarquer à leur convenance.


photo 0029

Le Boeing 737 MAX est facilement reconnaissable, entre ses moteurs d'un diamètre plus imposant de 1,76m, son winglet AT (Advanced Technology) et son APU redessiné et plus fin (non-visible sur cette photo).


photo 0030

La cabine affaires est composée de 4 rangées en 2-2 soit 16 sièges.


photo 0031

Pour ses sièges, Icelandair a renouvelé sa confiance au fabricant italien Avio Interiors et son modèle Andromeda.


photo 0031a

L'espacement entre les sièges est de 40 pouces (102 cm).


photo 0032photo 0032a

Le dos du siège comprend l'écran de divertissements et la pochette à littérature.


photo 0032aa

La taille de l'écran est généreuse, probablement autour de 13 pouces, il s'agit du système RAVE de l'équipementier français Zodiac Aerospace.


photo 0032b

L'armement cabine comprend un oreiller et une couverture sur chaque siège en Saga.


photo 0033

Porte gobelet retractable


photo 0035

Têtière ajustable 4 positions


photo 0036

Au niveau des prises: une de type secteur au niveau de l'accoudoir, et une autre de type USB au niveau de l'écran.


photo 0037

La commande d'inclinaison du siège est de type mécanique.


photo 0038

Le large accoudoir central.


photo 0041

La tablette est situé dans l'accoudoir.


photo 0039

Enfin, un repose pieds est présent.


photo 0040

L'équipage propose une bouteille d'eau, toujours de la marque Icelandic.


photo 0042

Ainsi qu'un casque à atténuation active du bruit.


photo 0044photo 0045

Repoussage


photo 0046

La mise en route de ces nouveaux moteurs LEAP-1B de Safran est particulièrement silencieuse.


photo 0046a

Le winglet fait la promotion du programme #MyStopover. Il permet de faire une escale gratuite jusqu'a 7 jours en Islande dans le cadre d'un trajet transatlantique.


photo 0047

Cet avion dispose de l'habillage Sky Interior et de l'éclairage d'ambiance (ou mood lighting)


photo 0050

Les liseuses individuelles et les buses d'air.


photo 0050a

Et plus surprenant, le logement pour les gilets de sauvetage qui se trouvent au dessus de la tête.


photo 0050b

décollage


Départ depuis la piste 24.


photo 0051

Une vue sympathique avec la Tour Eiffel en toile de fond.


photo 0052photo 0054

Le système de géolocalisation nous informe d'un temps de vol de 3 heures vers Keflavik.


photo 0054aphoto 0055

La cabine Saga


photo 0056

L'inclinaison du siège


photo 0058

La cabine Economique 


photo 0073

Avec de très généreux écrans de 10 pouces, le système de divertissements est gratuit, mais il faut penser à amener ses écouteurs.


photo 0074

Nous poursuivons notre vol au dessus d'une couche nuageuse dense.


photo 0059photo 0059a

déjeuner


Une carte des vins et un menu sont distribués en vue du déjeuner


photo 0060

La carte des vins propose deux rouges, deux blancs, un mousseux et un champagne.


photo wine1

Mais aussi un large choix de liqueurs et de bière, dont la "Transatlantic IPA" qui a été créée spécialement à l'occasion de l'arrivée du Boeing 737 MAX dans la flotte d'Icelandair.


photo wine2

Les softs et boissons chaudes.


photo orykef2

Mais le plus surprenant, c'est l'incroyable sélection de Gin : 7 références différentes!


photo gin

J'y fais forcement honneur pour mon apéritif.


photo 0061

Accompagné de bretzels.


photo 0062

Distribution à la pince d'un oshibori.


photo 0063

Retour au menu pour le plateau du déjeuner.
Un choix entre 2 plats chauds et un dessert. 


photo orykef

A noter que vous pouvez sélectionner des plats supplémentaires en ligne, au minimum 48h avant votre vol : c'est ce que j'ai fait en commandant de l'agneau.


photo 0064

La description en ligne mériterait d'apporter plus de précision : il s'agit d'un agneau en croûte d'herbes, accompagné de carottes et de pommes de terre et d'une sauce de type "gravy".


photo 0065

Pain et beurre


photo 0066

Skyr cake with strawsberry sauce


photo 0067

Deux carrés de chocolat, un au lait et l'autre noir.


photo 0068

Les couverts sont signés Degrenne


photo 0069photo 0070

On peut regretter l'absence d'entrée, mais à part cela, ce repas fut délicieux avec viande très goûteuse et une excellente sauce, le dessert léger mais qui passe bien; la qualité des couverts est vraiment appréciable.


en vol


Au test du bruitometre, le Boeing 737 MAX se révèle bien silencieux avec 81 décibels en moyenne (au rang 4).


photo 0074a

Le magazine de bord présente l'évolution de la flotte de la compagnie avec l'arrivée des nouveaux Boeing 737 MAX 8 et 9 (16 commandés) qui remplacent progressivement les plus anciens Boeing 757. Le gain de consommation de carburant est incroyable avec une facture divisée de presque de moitié entre le 737 MAX et le 757.


photo 0078

Au niveau du réseau, Icelandair continue son développement et sa stratégie en connectant l’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) avec l'Europe via son hub à Reykjavík. 


photo 0079

approche et arrivée


Notre arrivée est maintenant imminente et le poste nous indique une météo difficile avec de fortes pluies et beaucoup de vent.


photo 0080

Le paysage à l’extérieur semble le confirmer!


photo 0081photo 0082

Approche finale


photo 0083

La météo est telle que nous ne pouvons pas nous garer au terminal


photo 0084

Nous irons nous mettre au large


photo 0084a

Et devrons attendre environ 30 minutes que la météo deviennent plus clémente afin de permettre aux opérateurs d'approcher notre avion avec un escalier amovible.


photo 0085photo 0087-22

vidéo



PRATIQUE
 
La compagnie Icelandair propose cet hiver (W18/19) 12 vols par semaine au départ de Paris Charles de Gaulle (Terminal 1).

Les correspondances sont optimisées avec entre 1 à 2 heures de transfert à l'aller comme au retour à l'aéroport de Keflavik vers les Etats-Unis (Anchorage, Baltimore, Boston, Cleveland, Chicago, Denver, Dallas, Kansas City, Minneapolis/St Paul, New York (JFK & EWR), Orlando, Philadelphie, Portland, San Francisco, Seattle, Tampa et Washington) et le Canada (Edmonton, Halifax, Montréal, Toronto et Vancouver). A noter que certaines de ces lignes sont saisonnières.

Les Boeing 737 MAX 8 d'Icelandair sont configurés pour recevoir 16 passagers en Business (Saga) et 144 en Economy.
Ils sont utilisés notamment entre Keflavik et Cleveland, Montréal, Philadelphie et sur certaines rotations vers Paris Charles de Gaulle.


Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation d’Icelandair. 

Afficher la suite

Conclusion

Avec l’augmentation continue du prix du baril, l’arrivée des nouveaux Boeing 737 MAX dans la flotte d’Icelandair est une bonne nouvelle afin de faire baisser la facture de carburant mais également l’empreinte environnementale de la compagnie.

En cabine Saga, le siège est très confortable, de type « Domestic First » des compagnies américaines, ce qui est particulièrement appréciable sur un vol intra-européen où nous avons plus pour habitude d’avoir un siège de type classe économique.

Le choix de boissons et d’alcools est très complet notamment aux niveaux des gins, le catering est très bon avec un choix supplémentaire en ligne mais on peut regretter l’absence d’entrée.

Le système de divertissement est proposé sur de grands écrans individuels et avec un casque performant, cependant la sélection de films est limitée.

LES PLUS :

- Présence d’un salon
- Proactivité de l’équipage
- Avion plus économe en carburant et plus écologique
- Confort du Boeing 737 MAX : Sky Interior, mood lighting, silence à bord
- Grand écran, système facile d’utilisation et réactif
- Très bon casque à réduction active du bruit ambiant
- Qualité du catering
- Carte d’alcool très complète en particulier pour les gins

LES MOINS :

- Salon aveugle avec une offre d’alcool limitée
- Choix de film restreint et en anglais uniquement
- Pas d’entrée
- Pas de verre à pied pour les vins
- WiFi pas encore disponible sur les Boeing 737 MAX de la compagnie

Sur le même sujet

9 Commentaires

  • Comment 470211 by
    Esteban TEAM GOLD 6653 Commentaires

    Merci pour cette découverte du Max8 d'Icelandair Flavien !

    Le salon Icare est légèrement remonté en gamme depuis mon dernier passage, les sandwiches n'y étaient pas, mais ce n'est toujours pas byzance et encore moins au niveau d'un "vrai" salon !

    A bord, les sièges sont très ressemblants à une domestic first nord américaine, le repose pied en plus.

    Le plateau fait envie dans son ensemble.

    Belle découverte !

  • Comment 470248 by
    Benoit75008 GOLD 5607 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR!

    Le salon fait le boulot sans casser des briques^^
    Par contre la cabine est très bien et l'IFE de très bonne qualité.

    Je trouve le catering excellent à côté de l'offre rachitique en Y.

    Bonne soirée et à bientôt!

  • Comment 470279 by
    nico83et13 SILVER 1542 Commentaires

    Merci pour le FR flavien .

    Après le Duval Leroy de LX, tu tourne au gasoil de Provence dans le salon... j’espère que tu avais bien repéré avant le vol sur seatguru les toilettes... lol
    L’offre de ce salon est bien meilleure que celle du salon AF du hall 2 de ORY que j’ai eu il y a 15 jours. Mais bon ça casse quand même pas 3 pattes a un canard.
    Siège recliner qui me plaît pour un vol de 3-4H, pour 6-7H de vol je dis non.
    L’IFE a l’air excellent mais au départ de ORY c’est quand même assez honteux qu’il n’y est pas de films en français.
    Catering fort appréciable pour ce vol, le systeme de BTC est vraiment un plus.
    Pour un 737, 81db c’est plus que raisonnable, d’énormes efforts ont été fait.

    A bientôt.

  • Comment 470320 by
    Bargi62 SILVER 2457 Commentaires

    Merci pour ce FR Flavien d'une compagnie qui gagne à être connue.
    Un salon effectivement mieux que le salon AF.
    Je trouve la cabine J très agréable
    Une belle prestation J pendant ce vol avec une belle carte des vins mais il faut quand même aimer le gin!
    A bientôt

  • Comment 470321 by
    KL651 4134 Commentaires

    Merci pour ce FR Flavien.
    Au global entre le déjeuner léger et le siège, on est plus proche d'une premium éco pour des vols LC que ce 737MAX fait aussi.
    Si FI propose sa Saga Class au même prix qu'une Y+ d'accord, mais sinon, même la Grand Large de Corsair est plus Premium

  • Comment 470410 by
    NicoWK 1655 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR!

    Honnêtement une belle réussite cet aménagement, typiquement US et bien loin des 3-3 neutralité en EU.

    Bien entendu il faut comparer les prix sur cet axe mais en vol de jour Icelandair propose quelque chose de très bien.

    à bientôt!

  • Comment 470441 by
    scorph SILVER 756 Commentaires

    Bonjour Flavien et merci pour cette découverte, je me pose des questions sur la stratégie d'Icelandair et de Wow par la même occasion. Ces compagnies ont pour but de proposer une alternative "crédible" sur les vols transatlantiques, hors elles ne font que chasser sur un terrain où beaucoup d'acteurs sont déjà présents ou essayent de s'installer.
    - Les majors qui bénéficient d'une assise solide de client à forte contribution qui cherche des vols directs et les avantages d'une alliance sur les grands axes comme peuvent l'être ce Paris-Toronto ou d'ailleurs de ce que j'ai pu voir les tarifs sont plutôt équivalent à du business chez AC par exemple.
    De plus ces même majors proposent des prix bradés en économie pour lutter contre ces nouveaux acteurs.
    - Les nouvelles low-cost long courriers comme Norwegian, la défunte Primera Air ou XL airways.
    - Et les tueurs de concurrences que peuvent être Level ou Eurowings.
    Il existe pourtant une autre stratégie de développement possible depuis les aéroports secondaires qui ne bénéficie pas de vols transatlantiques en Europe ou aux US et les mono-couloirs de nouvelle génération sont l'arme idéal ! Ils sont un peu comme TK ou dans une moindre mesure Finnair avec une position géographiques stratégique qui permet de faire fonctionner leur compagnie comme un véritable point de passage pour les vols transatlantiques. Aujourd'hui une seule compagnie semble commencer à exploiter se filon c'est Air Canada avec ses vols vers LYS et BOD...
    De son coté Icelandair fait décoller à 10 minutes d'écart un 757/767 depuis CDG et un 737-max8 depuis ORY. 2 vols dont je serais curieux de connaitre les taux de remplissages...
    Cette situation/stratégie est pour moi en grande partie responsable de la faible performance de ces compagnies qui ont pourtant tout pour réussir. S'il s'attaquait aux aéroports secondaire avec un produit tel que celui-ci nul doute qu'il feraient un carton !

  • Comment 470462 by
    AirOne 922 Commentaires

    On gagne nettement en confort à volée en 737 max chez Icelandair qu'en 757. Merci du FR report.

    À bientôt

  • Comment 472248 by
    Renni 54 Commentaires

    Merci Flavien pour le partage!

    Moi je me demande pourquoi on retrouve uniquement FI ou WOW qui font la liaison entre l’Europe et l'islande, pourquoi pas la skyteam? Le gouvernement impose ca peut être? C'est dommage car voler avec une compagnie autre que skyteam ne me donne pas les privilèges que j'ai en tant que FB platinum....

    Sinon je suis surpris d'avoir vu que FI ont également des 767, très bel avion!

    Pour ton vol, je ne sais pas pourquoi mais je ne suis pas surpris que il n'y avait personne dans le salon....pour le stopover c'est parie de la stratégie car ça permet de visiter l’Islande, mais honnêtement je ne sais pas combien de monde l'utilise......je ne voit pas la gratuité, car on paye l’hôtel sur place......

    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.