Avis du vol Icelandair Reykjavík Toronto en classe Affaires

Compagnie Icelandair
Vol FI603
Classe Affaires
Siege 5A
Temps de vol 05:55
Décollage 06 Oct 18, 17:00
Arrivée à 06 Oct 18, 18:55
FI   #82 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 38 avis
Flight-Report
Publié le 15 octobre 2018

Bonjour à tous,

Ces derniers mois, l’actualité de la compagnie islandaise Icelandair a été riche avec une révision et une simplification de ses classes de voyages, l’arrivée de ses 3 premiers Boeing 737 MAX, l’ouverture de son nouveau salon à son hub de Keflavik, sans oublier l’extension de son réseau avec l’ouverture de Baltimore, Cleveland, Dallas et Kansas City .

Flight-Report à l’honneur de vous présenter en exclusivité francophone le Boeing 737 MAX 8 d’Icelandair entre Paris Orly et Reykjavík, le nouveau Saga Lounge à Keflavik et enfin le service sur les vols nord-américains.       


Routing


icelandair saga lounge


Icelandair a inauguré en mai 2017 son nouveau salon à l’aéroport de Keflavik de Reykjavik. Celui-ci est judicieusement situé au centre du terminal et à quelques mètres seulement du passage de la frontière pour les vols non-Schengen.

 Il s'agit du Saga Lounge.


photo 0001

Ce nouveau salon possède une superficie de 1350 m² soit le double du précédent.


photo 0003

La décoration est nordique et épurée.


photo 0002photo 0001a

Il y a beaucoup d'espace disponible.


photo 0001b-54

Et des sièges procurant plus d'intimité


photo 0005

Une vaste zone de restauration


photo 0005a

Comprenant un buffet froid


photo 0005bphoto 0005c

Et différents gâteaux et cakes sucrés


photo 0005d

Un choix important de soft et de bières


photo 0006photo 0007

Des vins rouges


photo 0009

Et une bonne vingtaine d'alcools forts différents


photo 0011

Ce salon est très agréable notamment grâce à sa vue sur l’extérieur; à noter également la présence de cabines de douches.

Il est maintenant temps de passer la police aux frontière, qui sera passée en un temps éclair. On arrive alors dans une vaste zone duty-free.


photo 0016

L'écran d'information qui présente la stratégie de hub de la compagnie, avec des départs très rapprochés.


photo 0017

embarquement


Notre vol pour Toronto est quant à lui prévu en porte D32.


photo 0019

Une file est réservée pour les passagers "Priority".


photo 0018

Notre avion est un Boeing 757-300 : Icelandair en possède deux.


photo 0020photo 0021

Le notre s’appelle Hengill et dispose bien du WiFi à bord.


photo 0022

Une bouteille d'eau est offerte à l'ensemble des passagers à l'embarquement, un protocole spécifique aux vols vers l'Amérique du Nord.


photo 0023

Je tourne à gauche pour rejoindre la cabine Saga. 
On retrouve 22 sièges configurés en 2-2. 


photo 0024-61

Je prendrai place au 5A.


photo 0025

Oreiller, couverture et kit de courtoisie sont déjà disposés.


photo 0026

On viendra rapidement me proposer un verre d'accueil, il s'agit de sparkling.


photo 0027

Après la tempête, le soleil fait maintenant son apparition.


photo 0028

Boeing 757-200 Icelandair


photo 0029

Boeing 767-300ER Icelandair 


photo 0031

Les consignes de sécurité sont diffusées sur les écrans.


photo 0030

décollage


photo 0032

Dernière vue sur l'Islande, les prochaines terres seront le sud du Groenland.


photo 0033photo 0034

kit de courtoisie


Il s'agit d'une boite rigide en forme de pentagone.


photo 0035

Les produits sont joliment emballés dans du papier de soie, le masque pour les yeux est particulièrement occultant et de bonne qualité; à l'inverse, la brosse à dents est de qualité moyenne.


photo 0036

Les produits de soins proviennent d'une marque cosmétique (et attraction) de l’île: Blue Lagoon


photo 0037

diner


La carte des vins et le menu du vol sont distribués


photo 0038a

La carte des vins et boissons est identique au vol précédent avec 6 choix de vins dont un champagne et une large gamme de bières et de spiritueux.


photo wine1photo wine2

Et la très appréciable "Gin Library"


photo gin

Amateur de Gin & Tonic, je prendrais un Whitley Neil Handcrafted avec du Natural Indian Tonic Water accompagné de citron vert.


photo 0039

Sur les vols vers l'Amérique du Nord, les bretzels laissent la place à du maïs soufflé caramélisé.


photo 0040

Le menu du vol comprend une entrée, un choix entre deux plats et un dessert.


photo kefyyz

J'avais commandé un plat à base de poisson dans les choix supplémentaires en ligne.


photo 0043

La corbeille de pains


photo 0042

Licorice and beet-marinated salmon


photo 0044

Saumon, carottes, pommes de terre et risotto d'orge


photo 0045

Le plateau est ensuite débarrassé avec le service de boissons chaudes, je me met le dessert de côté et commande un thé vert. 

La présentation du thé est soignée; il est accompagné de 4 carrés de chocolats et d'une capsule de lait. 


photo 0047

Valrhona Chocolate mousse


photo 0048

Globalement, une excellent dîner avec une bonne entrée, un succulent plat principal avec une cuisson parfaite du saumon et une sauce très goûteuse et un dessert très fin. Cependant, on peut regretter les quantités faibles pour l'entrée et le dessert, ainsi que l'absence de fromage.

Cabine Saga


photo 0049

Cabine Economique


photo 0050

Le winglet avec le logo d'Icelandair


photo 0051

divertissements


Icelandair offre aux passagers Saga l'internet par WiFi illimité, la connexion est très satisfaisante et suffisante pour le partage de photos et les réseaux sociaux.


photo 0038

Quant à l'IFE, il est proposé par RAVE de Zodiac Aerospace.


photo 0053

Un casque à atténuation active du bruit ambiant est fourni.


photo 0052

Différentes rubriques disponibles dont une dédiée aux films


photo 0054

Les séries et documentaires TV


photo 0055

Des albums de musique


photo 0056

Des livres racontés


photo 0057

Des documentaires très intéressants sur Icelandair


photo 0058

Et sur l'Islande


photo 0059

Le catalogue Duty Free numérisé


photo 0060

Et enfin une section dédiée pour les enfants avec des films, séries TV, musiques et album de coloriage.


photo 0061

approche et arrivée


Un dernier oshibori est offert avant l'arrivée


photo 0062

La géolocalisation le confirme


photo 0063photo 0064

Nous sommes dans la régions des Grands Lacs


photo 0065

Et la banlieue de Toronto nous apparaît.


photo 0066photo 0067

Le roulage sera rapide vers le Terminal 3 et l'immigration sera passée très rapidement.


vidéo



PRATIQUE

La compagnie Icelandair propose cet hiver (W18/19) 12 vols par semaine au départ de Paris Charles de Gaulle (Terminal 1).  

Les correspondances sont optimisées avec entre 1 à 2 heures de transfert à l'aller comme au retour à l'aéroport de Keflavik vers les Etats-Unis (Anchorage, Baltimore, Boston, Cleveland, Chicago, Denver, Dallas, Kansas City, Minneapolis/St Paul, New York (JFK & EWR), Orlando, Philadelphie, Portland, San Francisco, Seattle, Tampa et Washington) et le Canada (Edmonton, Halifax, Montréal, Toronto et Vancouver). A noter que certaines de ces lignes sont saisonnières. 

Les Boeing 757-300 d'Icelandair sont configurés pour recevoir 22 passagers en Business (Saga) et 194 en Economy. 

Afficher la suite

Conclusion

La stratégie de hub d’Icelandair entre l’Europe et l’Amérique du Nord est performante et permet de rejoindre une vingtaine de destinations avec un seul stop. L’aéroport de Keflavik est un outil efficace et bien pensé pour faciliter les correspondances et les horaires ont été adaptés en conséquence.

Le nouveau Saga Lounge est une réussite : très aéré, il est beaucoup plus grand que le précédent. Il dispose d’une décoration chaleureuse avec ses grosses pierres et sa cheminée mais aussi d’une lumière naturelle avec une vue sur les avions. L’offre de restauration est un peu limitée mais le choix de boissons est très large.

A bord, Icelandair différencie et améliore son service vers l’Amérique du Nord en comparaison de ses vols européens avec la présence d’un verre d’accueil, d’un kit de courtoisie, de maïs soufflé caramélisé pour l'apéritif et d’une entrée.
Le siège est large mais il ne s’agit évidemment pas d’un siège full flat, ce qui peut rendre le repos difficile notamment sur les vols « redeye » dans le sens Amérique du Nord – Islande.
L’équipage a été très agréable et prévenant avec de nombreux passages en cabine.
L’offre de divertissements souffre d’un manque de film (seulement une cinquantaine) et en particulier en français, à l’inverse, les séries, documentaires et albums de musiques sont très fournis. Le casque est de très bonne qualité. Il ne faut pas oublier l’internet par WiFi qui est offert pour les passagers Saga, cela reste encore rare et c’est un vrai plus.
La qualité de la restauration est indiscutable mais certaines quantités sont un peu chiches. Le choix de boissons et en particulier de gin est remarquable et permet de surprendre les passagers.

Au final, Icelandair est une compagnie de choix entre l’Europe et les Etats-Unis ou le Canada grâce à son réseau très étendu et son hub efficace à Keflavik. La cabine Saga offre un très bon confort qu’on pourrait positionner entre une cabine Premium Economy et une classe Affaires long-courrier, si le prix est bon ou si une proposition d’upgrade vous est faite, pensez-y car cela permet de passer un vol d’une façon bien agréable tout en sachant que sur un vol de nuit, l’inclinaison du siège sera insuffisante.

LES PLUS :

- Confort du nouveau Saga Lounge à Keflavik
- Proactivité de l’équipage
- Grand écran, système facile d’utilisation et réactif
- Très bon casque à réduction active du bruit ambiant
- Internet par WiFi offert et illimité
- Qualité du catering
- Carte d’alcool très complète, en particulier pour les gins

LES MOINS :

- Confort du siège limité pour les vols de nuit (faible inclinaison)
- Choix de film restreint et en anglais uniquement
- Pas de verre à pied pour les vins

Informations sur la ligne Reykjavík (KEF) Toronto (YYZ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Reykjavík (KEF) → Toronto (YYZ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est avec /10.

La durée moyenne des vols est de 5.0 heures et 51.0 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

  • Comment 470214 by
    Esteban TEAM GOLD 6717 Commentaires

    Merci Flavien pour cette suite,

    Autant je trouve le salon vraiment réussi et avec une offre conséquente autant sur ce vol le produit Saga est vraiment faible en terme de catering. Les quantités sont décevantes et il n'y a même pas d'offre snacking pour compléter.

    A bientôt !

  • Comment 470271 by
    wop 113 Commentaires

    Merci pour ce reportage. L'offre peut être intéressante en fonction des prix... je ne serais pas prêt à mettre beaucoup plus que ce que coûte la premium éco sur un vol direct, notamment à cause du retour transatlantique qui doit vraiment piquer avec la coupure au milieu de la déjà courte nuit.

  • Comment 470283 by
    vinzbg GOLD 274 Commentaires

    En somme une très bonne Premium Economy. Merci pour le partage. A voir en function des tarifs et de la perte de temps pour qui peut avoir des vols directs.

  • Comment 470292 by
    Grgr77 14 Commentaires

    Merci pour ce FR sur une compagnie et un peu à l’ombre de l’ultra low-cost wow air à l’expension Rapide. Un avantage certain pour icelandair en eco, la présence d’un IFE que ne propose pas sa concurrente. Les films étaient-ils proposés en français? Catering léger mais de qualité.

Connectez-vous pour poster un commentaire.