Avis du vol Eurowings Palma De Mallorca Düsseldorf en classe Economique

Compagnie Eurowings
Vol EW9581
Classe Economique
Siege 1A
Temps de vol 02:20
Décollage 05 Mar 18, 16:55
Arrivée à 05 Mar 18, 19:15
EW   #8 sur 23 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 77 avis
LUCKY LUKE
Par SILVER 1117
Publié le 10 décembre 2018

Retour vers l’hiver 2017/2018 avec ce FR désormais d’archives car il concerne un combi avion/cie non seulement unique en son genre, mais qui n’a duré que quelques mois et qui ne devrait pas être appelé à se reproduire :  Boeing 767 EUROWINGS !

Eh oui, dans la précipitation de la faillite d’AIR BERLIN, survenue en Octobre 2017, les compagnies aériennes et les tour-opérateurs allemands ont dû user d’expédients pour maintenir une capacité suffisante sur les principaux axes touristiques au départ d’Allemagne, notamment en long-courrier puisqu’il s’agissait de la saison hiver.

C’est ainsi qu’EUROWINGS, en plein lancement de son activité long-courrier (A330 opérés par Sun Express Germany depuis 2016 et A340 opérés par Brussels Airlines à partir d’avril 2018) s’est vue contrainte de rechercher un gros-porteur supplémentaire pour « faire la soudure » avec ses moyens propres.

Son choix, si tant est qu’elle en ait eu un vu la pénurie d’avions sur le marché de l’ACMI, s’est alors porté vers la compagnie suisse PRIVAT’AIR qui venait de retrouver son unique B767-300 après un contrat effectué tout l’été 2017 pour le compte d’ARKE FLY, devenue TUI Netherlands.
 
J’ai eu la chance de voler sur cet oiseau rare en mars 2018 sur la seule ligne moyen-courrier qu’il ait effectué lors de son éphémère carrière aux couleurs d’EUROWINGS, entre PALMA et DUSSELDORF.

Nous allons découvrir tout ça.

Voyant que les choses n’allaient pas durer une éternité, les vols en « 76W EW » n’apparaissant plus dans les programmes au-delà d’avril 2018, je m’étais procuré un mois à l’avance ce billet PMI-DUS au prix raisonnable de 78€ dans la gamme "Basic", sans bagages ni autre ancillary quelconque, sur le site d’EUROWINGS.


photo img_2830

L’OLCI fonctionnant parfaitement, j’avais pu m’enregistrer dès l'avant-veille et ainsi éditer ma carte d’embarquement à l’avance. "Operated by Eurowings" ? Really ? Tu parles…


photo img_2833

Sage précaution car mon vol précédent était en retard (pléonasme : "était un vol vueling") et j’aurais peut-être trouvé « comptoir clos » si par malheur il m’avait fallu repasser landside pour faire mon enregistrement. Bien au contraire, les arrivées et les départs Schengen étant effectués dans la même zone à PMI, j’ai pu me rendre directement à la porte correspondant à mon vol vers DUS… 


photo img_2834

… le B767-300 souhaité étant pour sa part arrivé en avance, ce que j’avais méticuleusement suivi sur flight-radar 24.


photo img_2837

Les Baléares se targuent d’avoir 300 jours de soleil par an. Nous sommes hélas l’un des 65 jours de mauvais temps et ça ne favorise pas les photos, surtout à travers les vitres hyper sales de l'aérogare de PMI.


photo img_2838

Carrément glauque comme ambiance ! Quant au trafic, c’est du très banal, hormis notre B767 ça va de soi ! On est un lundi en hiver et ça n’a rien à voir avec un samedi en été. Le matériel de piste se languit lui aussi du retour des beaux jours :-)


photo img_2844

Les pax ont l’air impatients d’embarquer et mettent un peu la pression aux agents de la société s'assistance qui sont en présents porte et qui attendent sagement le "OK to board" de leur coordo. 


photo img_2841

Il n’y a pourtant pas de quoi s’affoler, l’embarquement est bien lancé à 30 minutes du départ.


photo img_2849-27

Au lieu de se précipiter dans la cohue, regardons de nouveau notre oiseau du jour. Série -316ER, line number 652, immat HB-JJF, livré à LAN Chile en 1997, puis passé chez Privat'Air en 2014. Désormais chez Omni International après avoir été exploité moins de 6 mois sous les marques d'EUROWINGS (novembre 2017-avril 2018). Ses couleurs "bariolées" sont celles qu'il avait l'été précédent quand il opérait pour TUI Netherlands.


photo img_2847

Ultima llamada. Il est temps d'y aller.


photo img_2848

Comme souvent dans un vol qui ne semble pas complet, je laisse volontiers la meute se précipiter et j’attends la fin de l’embarquement pour y aller.


photo img_2852

Cela me donnera un choix plus intéressant de sièges, le 16C que l’OLCI m’a attribué de manière aléatoire (il aurait fallu payer pour choisir) ne m’attirant guère.


photo img_2854

Encore une photo…


photo img_2853

Quelques derniers mètres à parcourir…


photo img_2855

Une p'tite dernière…


photo img_2856

 Et voilà, les derniers seront les premiers ! Je repère le 1A/1C qui sont libres et je ne me fais pas prier pour m’y installer. 


photo img_2857

Ça semble plutôt confortable… 


photo img_2858

… mais pas de la 1re jeunesse !


photo img_2859

Au centre, deux bi-places particulièrement spacieux avec repose-pieds. Ce sont les sièges qui servent au crew rest sur les vols LC…


photo img_2861

… mais qui sont ouverts à la pré-sel payante sur un vol court comme ce PMI-DUS, pour le plus grand bonheur de ces heureux passagers à qui je fais croire que je suis en train de me faire un selfie afin qu'ils ne s'affolent pas de se voir ainsi pris en photo.


photo img_2860

Sur ces entrefaites, le temps passe vite et il est déjà l'heure de partir. La passerelle est retirée à 16h52…


photo img_2864

… et nous repoussons à 16h55 précise, conformément à l'horaire.


photo img_2865

Je vous le redis, c'est glauque Palma un lundi d'hiver…


photo img_2867

Très glauque.


photo img_2868

Il y a des travaux un peu de partout, ce qui est somme toute logique en basse saison.


photo img_2869

En réalité je m'en fiche un peu. Le but de mon passage ici est ce B767 EW et il va décoller dans quelques instants. C'est bien là l'essentiel.


photo img_2871

Le désert aéronautique s'éloigne peu à peu.


photo img_2872

Ah, quand même, trois avions en statique près du hangar UX.


photo img_2873

Comme en témoigne l'écume des flots, c'est vraiment un temps très moche pour un tel endroit.


photo img_2874

Dernier coup d'oeil à Majorque au delà du winglet.


photo img_2875

Intéressons nous plutôt à ce qui se passe à l'intérieur…


photo img_2876

Consigne de sécurité "LH-style" en anglais et allemand, datée d'octobre 2017 donc éditée à dessein pour ce contrat avec EW. 


photo img_2877-1

Tant qu'à faire ils auraient pu nous mettre un petit logo Eurowings, ça aurait augmenté sa valeur puisque tout ceci est désormais "collector" !


photo img_2877-2

Magazine de bord : EUROWINGS standard. Je passe, tout le monde connaît et de toute façon il n'y a pas de page consacrée à la flotte.


photo img_2878

Brochure DFS.


photo img_2880-1

Je céderai 9,90€ un peu plus tard quand le trolley du DFS passera, selon ma limite de ne pas payer plus de 10€ une maquette…


photo img_2880-2

Et bien sûr la célèbre brochure BoB d'EW.


photo img_2879

Je n'avais pas l'intention d'acheter du food & drink, tandis que la prestation incluse dans certains tarifs ou commandée à l'avance est remise par les PNC aux bénéficiaires, selon "repérage" par la PNL, sur laquelle ne figure bien évidemment pas de pax au siège 1A. Des PNC suisses, mais aussi belges m'a-t-il semblé, bien "transparents" au demeurant tout au long du vol.


photo img_2881-2

Voici la fameuse prestation incluse, photographiée quelques semaines plus tard sur un MUC-PMO où j'en avais bénéficié par erreur : c'est selon moi une énorme fumisterie avec son mini sandwich et sa brique de 20cl d'eau plate. Pas de quoi avoir honte d'un statut Basic qui ne donne droit à rien… et en plus parfois les PNC se trompent et c'est gratuit !


photo img_2882

Je vais faire un tour à l'arrière. Version 2+3+2 comme la 1re cabine.


photo img_2883

On va inspecter en détail cette 2é cabine, son siège, ses écrans, tandis que j'élis domicile vers le rang 25 pour prendre cette photo.


photo img_2884

Allons-y : que valent les sièges cette cabine arrière ? Eh bien, rien à voir avec celle de l'avant. C'est confortable et le pitch est correct.


photo img_2885

Vraiment pas mal comme équipement, surtout si l'on n'a pas de voisin.


photo img_2887

Tablette assez large.


photo img_2888

Un truc que je n'avais jamais vu : un 2é mini tablette pour poser un verre et deux ou trois autres choses. Astucieux, non ?


photo img_2889

Les têtières sont elles aussi assez inédites, et très ergonomiques.


photo img_2890

Et comme vous avez déjà pu le voir, il y a des écrans individuels…


photo img_2893

… mais aucun programme n'est accessible. Particularité de ce vol court ou anomalie qui accompagne l'avion tout au long de son contrat chez EW ? Je l'ignore.


photo img_2894

La seule chose qui marche, ce sont les prises USB. Toujours ça de pris…


photo img_2895

Une bien curieuse version cabine, mais qui n'est pas inconfortable pour autant. Vous avez remarqué que les pictogrammes sont bilingues anglais/français ? Il ne s'agit pas de la référence à l'immatriculation suisse de cet avion, auquel cas pourquoi le français et pas une des trois autres langues officielles de la confédération ?…  mais plus vraisemblablement de l'héritage du contrat plus ancien que PRIVAT'AIR avait avec la très francophone ECAIR, qui comme chacun sait était (encore une cie dont au parle au passé…) congolaise.


photo img_2886

Je repars vers la cabine avant, celle où se trouve mon siège, cette photo permettant de bien voir la différence avec la cabine arrière : les sièges ne sont pas du tout les mêmes, et ils n'ont ni écran individuel ni prise USB.


photo img_2897

Pour terminer, inspection des toilettes.


photo img_2904

Rien à dire, c'est propre, malgré le passé chaotique de l'avion. On notera que le couvercle de la poubelle est resté hispanophone "canal historique" puisque l'avion était chez LAN à ses débuts.


photo img_2903

Le jour décline sur la Rhur et nous sommes en descente vers Düsseldorf.


photo img_2905

Une belle soirée pour l'Allemagne début mars, déjà annonciatrice du printemps, alors qu'à Palma c'était encore bien l'hiver.


photo img_2906

On se pose à 18:50, après 1h45 de vol seulement, alors que l'horaire de notre arrivée au parking est programmée à 19:15.


photo img_2908

Bloc arrivée à 18h55, avec 20 minutes d'avance.


photo img_2910

L'inconvénient est que nous sommes stationnés "au large", mais j'ai encore pas mal de temps pour ma correspondance vers le dernier vol de la journée à destination de CDG, sur lequel je suis déjà enregistré.


photo img_2912

Une dernière photo de la cabine avec ce biplace central utilisé en crew rest sur les vols LC. Question harmonie des selleries et des couleurs avec le reste de la cabine, il faudra repasser : tissu, cuir, bleu, beige, marron, gris, il y en aura eu pour tous les goûts d'un bout à l'autre de l'avion.


photo img_2914

Les paxbus sont en place pour nous emmener vers l'aérogare.


photo img_2915

Je traîne un peu afin d'immortaliser ce magnifique B767-300 d'AZUR AIR, sous immatriculation allemande, ce qui a duré très peu de temps, la compagnie s'étant rapidement recentrée sur ses terres d'origine, en Russie et en Ukraine. Encore une compagnie en difficultés en cette sombre année 2018 pour le transport aérien mondial. 


photo img_2927

Les dernières images seront celles du B767 objet de ce FR, sachant qu'il ne lui restait alors que quelques semaines à vivre sous la livrée d'EUROWINGS, ce que l'on risque de ne jamais revoir, en tous cas pas dans le cadre d'un affrètement à PRIVAT'AIR, la compagnie helvétique un temps célèbre pour ses B737 et A319 fournis à LH, LX et SK en vols "all business class", ayant fermé boutique début décembre 2018 !



Ainsi se termine ce FR qui permet de mesurer ô combien les choses vont vite aujourd'hui dans le transport aérien puisque nombre de sujets traités sont désormais caducs à quelques mois d'intervalle. 

Merci de votre attention. 

Afficher la suite

Verdict

Eurowings

4.0/10
Cabine4.0
Equipage5.0
Divertissements2.0
Carte payante5.0

Palma De Mallorca - PMI

7.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté6.0

Düsseldorf - DUS

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Je n'ai pas utilisé le mot de tout le récit mais il est évident que lorsqu'on évoque ce B767 affrété à la hâte par Eurowings à Privat'air on ne peut s'empêcher de parler de... BRICOLAGE !
Eh oui, même la filiale low-cost de la surpuissante Lufthansa a dû user d'expédients pour avoir sa part de la capacité qu'il a bien fallu mettre sur le marché lors de l'hiver 2017/2018 suite au séisme Air Berlin.
Cet avion vendu en tout éco avec deux cabines totalement différentes, voire trois si l'on compte les sièges de repos PEQ utilisés par les pax, l'IFE existant à l'arrière, sans savoir s'il marche vraiment, et inexistant à l'avant, sans parler de l'harmonie des couleurs qui est le dernier des détails à ce stade : la célèbre rigueur allemande en prend un bon coup !
Tout ça sous la houlette d'un opérateur suisse autrefois prestigieux, mais qui a lui-même disparu en cette terrible fin d'année 2018.
Bref, rien que du bonheur... pour l'Avgeek à la recherche d'insolite bien sûr..., et pour lui seul car pour les pax, les salariés et les actionnaires, tout cela est bien moins rigolo...

Informations sur la ligne Palma De Mallorca (PMI) Düsseldorf (DUS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Palma De Mallorca (PMI) → Düsseldorf (DUS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Condor avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 21 minutes.

  Plus d'informations

21 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 479544 by
    Esteban GOLD 20379 Commentaires
    Merci Luc pour ce nouvel opus du "Le tour des wet-lease les plus improbables".

    J'ignorais totalement que PrivatAir avait loué l'un de ses avions à EW, pour moi ce 767 avait quitté la flotte après le least à ECAir.

    En tout cas une bien jolie prise, impossible à recommencer.

    A très vite !
    • Comment 479702 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Stephan.
      Le tour en question continue avec le FR qui va suivre...
      Heureux de t'avoir fait découvrir quelque chose sur l'aviation suisse, avec cet éphémère et unique double-aisle de Privatair, qui nous avait habitués à des modules plus petits, mais aussi plus luxueux...
      A bientôt.
  • Comment 479586 by
    ZuMzuM BRONZE 722 Commentaires
    Bonjour Luc et merci pour ce FR (et plus globalement pour la série actuelle :))

    Cabine en mode arc-en-ciel avec tous ces assemblements.

    Le système sur l'IFE est le même que sur sur HiFly et son A340 9H-SUN affrété par Corsair tiens... je ne savais pas qu'on pouvait encore trouver un contenu plus pauvre ailleurs :)
  • Comment 479605 by
    wowote 1647 Commentaires
    Bonsoir Luc,

    Merci pour ce FR
    … mais pas de la 1re jeunesse ! => c'est le moins que l'on puisse dire ^^
    Cabine mosaïque bien insolite ;)
    Bonne soirée
    • Comment 479705 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Dorothée, c'est toujours un plaisir de lire vos commentaires.
      Il y a parfois des cabines datées qui ont du charme, comme pour beaucoup d'autres choses dans le genre, mais dans le cas de cet avion, c'était plutôt un assemblage bricolé à la hâte, témoignant sans doute de la précarité de cette machine dans la flotte de Privatair, tout autant que de l'affrètement par Eurowings. Omni International qui a repris cette coque courant 2018 l'a d'ailleurs complètement réaménagée. Après tout, cet avion n'a que 21 ans...
      A bientôt.
  • Comment 479649 by
    marathon GOLD 10195 Commentaires
    Quel aménagement de cabine hétéroclite ! Le mot "bricolage " me vient aussi à l'esprit, mais après tout, il s'agissait aussi de sauver la mise de PAX qui n'ont pas dû s'en plaindre.
    Merci pour le partage!
    • Comment 479706 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci à toi. Oui, on imagine la pression que les TO allemands clients d'Air Berlin ont dû mettre sur les compagnies telles que Condor ou Eurowings pour assurer la continuité des lignes "soleil" ex-AB. Chacun a du convenir que c'était à prendre ou à laisser... A bientôt.
  • Comment 479657 by
    jules67500 GOLD 6161 Commentaires
    Merci Luc pour ce nouveau FR : on ne t'arrête plus !

    La chute finale d'AB avait rendu fous les allemands, heureusement qu'elle n'est pas arrivée en été... Sinon je n'aurais pas imaginé la galère à PMI ! Déjà qu'au 15 août, lors de la décision de l'arrêt, ils ont paniqué !

    La configuration du 767 est intéressante et même la classe éco est correcte avec ces écrans.

    A bientôt !
    • Comment 479708 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Jules.
      On m'arrêtera hélas par la force des choses dans deux à trois semaines, mais d'ici là j'ai encore une petite dizaine de FRs à poster...
      Nous sommes bien d'accord, les allemands ont vite tendance à paniquer à l'extérieur de leurs frontières alors qu'ils sont si sereins et civilisés dans leur pays. Pour preuve la cohue à l'embarquement de ce vol depuis PMI alors que tout marchait comme sur des roulettes. Sans doute les mêmes qui se lèvent à 6h du matin pour réserver avec leurs serviettes de plage les meilleurs transats au bord de la piscine :-).
      A bientôt.
  • Comment 479780 by
    NZ1 1253 Commentaires
    Merci pour le partage !
    Voila encore une belle prise. Comme quoi il ne faut pas toujours faire des milliers de kilomètres pour trouver des avions originaux
    Original est bien le mot à employer pour qualifier ce 767 vu la livrée peu commune qu’il porte. Et puis la fantaisie ne s’arrête pas à l’extérieur quand on voit les different modèles de sièges présents en cabine. Un bon retrofit et cet avion clown se transformera en véritable avion sorti d’usine, les pax lambda n’y verront que du feu
    La prestation ne fait franchement pas envie mais elle est gratuite (et en plus surprise), voila qui est bon
    A bientôt
    • Comment 479975 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci pour ton commentaire. "Avion clown" c'est effectivement ça quand on détaille bien la livrée héritée de TUI Netherlands elle-même totalement atypique pour cette compagnie. En tous cas les pitreries se sont poursuivies à l'intérieur quand on voit la côté rocambolesque de la cabine. Pour avoir discuté avec une personne que je connais chez Omni International, je confirme qu'il était très fier d'avoir désormais une cabine flambant neuve sur cet appareil, moyennant quelques millions de dollars de travaux. Pour être précis sur la prestation elle est bien payante même si j'en avais bénéficié gratuitement par erreur sur un autre vol EW, mais pas sur celui-ci. A bientôt.
  • Comment 479852 by
    momolemomo GOLD 9792 Commentaires
    Eurowings qui utilise son 767 vers Palma de Mallorca, rien de change chez nos amis Allemand :p
    Ce 767 portait une livrée originale qui me plait bien
    “où j'en avais bénéficié par erreur” —> Et quelqu’un devait être très énervé d’avoir payé sa prestation pour…ne rien avoir :D
    Cette cabine est interessante et vraiment particulière, ce ne sont définitivement pas des sièges LAN, que ce soit la cabine avant ou arrière, et les passagers ne sont pas logés à la même enseigne. Je note aussi la têtière courbée, comme chez Etihad.
    “en cette sombre année 2018” —> Qui vient encore de perdre une compagnie et une jolie en plus: Avianca Brasil
    Merci pour ce Fr!
    • Comment 479853 by
      momolemomo GOLD 9792 Commentaires
      Avianca Brasil n'est pas totalement perdue pour le moment mais on est vraiment pas loin.
      • Comment 479978 by
        LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
        J'ignorais qu'Avianca Brasil était si mal en point mais après vérification ça semble bien le cas même s'ils volent encore aujourd'hui.
        Pour en revenir à ce FR, n'oublions pas que la ligne DUS-PMI fût l'une des premières au monde dans les années 70/80 (avant l'explosion du trafic intra-asiatique) en nombre de pax transportés, et la 1re au monde en trafic charter à l'époque. Il est quand même impressionnant de voir du gros porteur sur cet axe un lundi en hiver...
        Exact pour cette grande têtière qui rappelle celle d'EY en Y, même si ici on peut choisir entre côté gauche et côté droit pour appuyer sa tête alors que si je me souviens bien, chez EY c'est un seul côté.
        Merci d'avoir commenté. A bientôt.
  • Comment 479947 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci Luc pour ce FR!

    Cabine peu confortable mais un vol une nouvelle fois original.
    La "fumisterie" concernant la collation m'a fait bien rire :-)

    Azur Air reste bien ancrée en Ukraine, reste à savoir combien de temps elle réussira à vivre!

    Bonne soirée à toi et à bientôt
    • Comment 479979 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Benoît. Je dit "fumisterie" pour rester poli, car c'est un autre mot finissant par "erie" qui me passait pas la tête en premier...
      Ce B763 Air Azur Germany fait partie de ma liste de regrets, au moins aussi longue que celle des avions que j'ai envie de prendre, car il était accessible l'hiver dernier sur des lignes MC au départ d'Allemagne. Je m'étais procuré le site internet qui les vendait en vols secs (involatus.com) mais comme pour tant d'autres il aurait fallu être chômeur, rentier et célibataire pour avoir le temps de tout prendre dans les bons délais. Or, je ne réponds à aucun de ces trois critères :-).
      A bientôt.
  • Comment 480240 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci Luc pour ce FR biscornu.
    Vraiment étonnante cette cabine Y-/Y+ inversée. J'ignore le coût de revient d'un IFE en PTV mais ce peut être un moyen de réduire les coûts et se dégager des marges commerciales. En tout cas, le siège en lui même est déjà pas mal différent.
    • Comment 480260 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Quentin. Y/Y+ inversée, tu as raison, c'est un peu ça même si EW ne faisait aucune différence dans les suppléments applicables aux sièges préférentiels à part les crew rest et les issues de secours. C'est surtout que la zone avant de cet avion était en J du temps de ECAir, et qu'à la fin du contrat, quand il s'est agi de replacer la machine chez TUI NL, Privatair a usé d'expédients pour trouver 1/2 cabine de sièges Y, d'où ce résultat assez improbable... A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.