Avis du vol QantasLink Geraldton Perth en classe Economique

Compagnie QantasLink
Vol QF1601
Classe Economique
Siege 20D
Avion Fokker 100
Temps de vol 01:00
Décollage 10 Mai 18, 11:30
Arrivée à 10 Mai 18, 12:30
QF   #46 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 20 avis
LUCKY LUKE
Par SILVER 534
Publié le 18 décembre 2018

Bonjour à tous,

Nous nous étions quittés sur le tarmac de l’aéroport de Geraldton où j'étais arrivé de Perth en Fokker 100 VIRGIN AUSTRALIA : https://flight-report.com/fr/report/37133/virgin-australia-va1787-perth-per-geraldton-get  

Comme longuement expliqué dans le FR en question, je fais ce matin du 10 mai 2018 un A/R express entre ces deux villes, dans le seul but d'ajouter deux "nouvelles entrées" en F100 à mon flightlog.

La première démarche à faire, tout juste débarqué du premier vol, est donc d'aller… à l'enregistrement du second ! 


photo img_5366

Je suis parmi les derniers passagers, mais encore dans les délais puisqu'il est tout juste 8h et que comme on peut le lire l'embarquement doit débuter à 8h19 précises pour un départ programmé à 8h40.


photo img_5372-100

Pas de temps à perdre cependant. Je passe le PIF et me retrouve airside alors que les deux F100 sont réunis aux extrémités de cette photo.


photo img_5368

Vu de plus près, voilà le VH-NHC, aux couleurs de Qantas Link, qui doit donc me ramener à Perth…


photo img_5373

… alors que le VH-FSQ, de VIRGIN AUTRALIA, dont j'ai débarqué un peu plus tôt, repart déjà.


photo img_5374

Il décolle dans les minutes suivantes, tandis que les 8h19 fatidiques ont été dépassées et que l'embarquement de mon vol n'est toujours pas lancé. Bizarre…


photo img_5376

La quarantaine de pax attend calmement jusque vers 9h, quand un agent d'escale va venir prendre le micro pour indiquer que l'appareil est "unserviceable" et que nous allons devoir attendre des solutions de remplacement, inconnues à cet instant. Ceux qui ont lu le FR précédent savent d'une part que j'ai déjà eu des difficultés sur le vol aller et d'autre part que je fais ce petit A/R dans un timing plus que serré, devant retrouver aussi tôt que possible dans la journée ma petite famille qui m'attend à Freemantle, à 25km de l'aéroport de Perth. Je me dis alors que le 10 mai n'est décidément pas mon jour de fête. Déjà, en 1981, je m'étais dit après coup que j'aurais mieux fait de ne pas sortir chez moi ce jour là…


photo img_5369

A 9h30, c'est à dire à l'heure où nous devions être en train d'arriver à Perth, nous sommes invités à quitter la salle d'embarquement afin de rejoindre le comptoir d'enregistrement car une solution de réacheminement a été trouvée.


photo img_5377

Elle consiste en ce qui suit : le vol QF1601, avec un embarquement prévu à 11:05 soit dans moins de deux heures. C'est un moindre mal car je me voyais bien parti pour passer la journée ici, avec les conséquences désastreuses que cela aurait eu pour ma journée de vacances en famille. Reste à comprendre ce qui s'est passé et quel avion je vais avoir, sachant que j'ai volé sur tous les différents types d'appareils portant les couleurs de Qantas, sauf le B787 et le F100. Mon souci est donc de me voir imposer un banal B737 ou même un B717, pris quelques jours plus tôt entre Sydney et Canberra. Renseignement pris, ce sera bel et bien un F100 : QF a décidé de faire se poser à Geraldton l'avion qui était déjà en vol entre Port Heldland, plus au nord, et Perth, à bord duquel il restait visiblement assez de sièges pour accueillir 100% des pax victimes de la panne que vous savez. Bien joué les OPS : non seulement vous me sauvez la mise sur le plan du timing mais je vais aussi voler sur le type avion que j'étais venu chercher.


photo img_5398a-45

La bonne nouvelle est accompagnée par ce voucher… 


photo img_5378-81

… dont le verso indique une valeur de 15$ australiens…


photo img_5379-66

… ce qui invite naturellement à se rapprocher de l'unique bar de l'aéroport.


photo img_5380

Voilà ce que l'on peut avoir pour moins de 10€ à Geraldton : Un double sandwich chaud, un café et deux cocas.


photo img_5381

Tous les passagers patientent ainsi alors que l'on aperçoit notre F100 "unserviceable" derrière les vitres.


photo img_5382

Cette collation achevée, je vous propose de me suivre pour visiter ce petit aéroport, à commencer par sa terrasse publique qui donne directement sur le tarmac.


photo img_5385

Cette aile trône majestueusement au milieu.


photo img_5386

Voici toutes les explications.


photo img_5387photo img_5388

Il s'agit en réalité d'une horloge solaire !


photo img_5389

Retour à l'intérieur.


photo img_5391

Voici la zone des arrivées que je n'avais que rapidement aperçue deux heures plus tôt.


photo img_5354

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'endroit est très "avgeek-friendly".


photo img_5356photo img_5359

Les arrivées vues de l'extérieur.


photo img_5365

Les départs quelques mètres plus loin.


photo img_5363

En revanant dans le terminal je remarque ce double pictogramme sur la porte d'entrée des toilettes.


photo img_5383

Eh oui, celui qui a pensé à apporter sa serviette et son savon peut sans problème prendre une douche en attendant son vol.


photo img_5384

L'heure de la deuxième tentative de départ approche, je repasse le PIF et voici de nouveau la salle d'embarquement, face au F100 en panne.


photo img_5392

Celui qui vient nous secourir arrive quelques minutes plus tard ! C'est le VH-NHM, qui a le même pedigree que son voisin défaillant : millésime 1993, ancien d'American Airlines, en Australie après un détour chez Avianca. 


photo img_5394

Et voilà, cette fois-ci semble être la bonne, l'embarquement est lancé comme prévu, juste après 11 heures.


photo img_5399

En marchant sur le tarmac, je tire le portrait du VH-NHC qui est bien parti pour rester tanké ici un bon moment.


photo img_5400

C'est alors que je me fais sèchement arraisonner par un agent sol, façon Orly Sud ou CDGT3, qui m'assène un "no pictures allowed" brutal, me contraignant à faire profil bas jusqu'à ce que j'atteigne le haut de la passerelle du VH-NHM qui va me ramener à Perth. Je ne m'attendais pas à une telle remontrance dans un aéroport aussi isolé que Geraldton, qui avait jusqu'alors été des plus accueillants.


photo img_5401

Allez, toutes ces petites péripéties sont derrière moi et me voilà bien assis dans le F100 QF désiré.


photo img_5402

Nous roulons avec au final avec trois heures de retard par rapport à l'horaire du vol initial.


photo img_5405

Un dernier regard à qui vous savez.


photo img_5406

Décollage dans les instants suivants.


photo img_5407

Montée rapide en direction du sud.


photo img_5408

Aucun catering ne sera proposé, le service ayant sans doute eu lieu sur le tronçon PHE-GET, les réserves se trouvant dans les trolleys ne permettent vraisemblablement pas de faire une repasse. N'oublions pas que les pax GET-PER dont je fais partie ont été nourris et désaltérés au sol pendant leur attente.


photo img_5412

Profitons en pour visiter les toilettes toutes proches.


photo img_5409

Rien à redire. Malgré l'âge avancé de l'avion, c'est en bon état et surtout très propre.


photo img_5411photo img_5410

Nous sommes déjà en approche de l'aéroport de Perth.


photo img_5417

Où nous arriverons finalement avec les trois heures de retard déjà évoquées.


photo img_5425

Un autre F100 aux couleurs de QF en statique à côté du notre : le VH-NHK.


photo img_5422

La zone des arrivées du terminal 4 par laquelle nous débarquons est déserte en ce milieu de journée.


photo img_5428

Mon but est bien évidemment de perdre le moins de temps possible, vu les circonstances que vous savez. Il me reste encore un obstacle à franchir : me rendre au terminal 1 où j'ai garé la voiture de location quelques heures plus tôt avant de partir à GET sur VA. Une navette gratuite dénommée "Connect" assure la liaison toutes les 20 minutes, les taxis de l'aéroport -des arnaqueurs comme partout dans le monde- exigeant pas moins de 30AU$ pour couvrir les 4 kilomètres en question. Eh bien, figurez-vous que le bus que je devais prendre à 13h va… tomber en panne au moment de démarrer. Il sera annulé et je devrai attendre celui de 13h20, ce qui en tout et pour tout me fera arriver à l'hôtel à Freemantle vers 14h30 alors que j'avais dit au départ à ma petite famille "je serai là avant midi".

Il y a des jours comme ça…


photo img_5429

Voilà comment se termine ce FR, et par là-même ce récit en deux parties de mon escapade solitaire d'une 1/2 journée en W.A., un peu plus longue que prévu…

Merci pour votre attention. 

Afficher la suite

Verdict

QantasLink

5.5/10
Cabine7.0
Equipage5.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Geraldton - GET

6.8/10
Fluidité9.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté8.0

Perth - PER

2.5/10
Fluidité1.0
Accès1.0
Services3.0
Propreté5.0

Conclusion

Il faut avant tout souligner la bonne gestion de l'aléa d'exploitation par Qantas, qui a pris la bonne décision au bon moment, permettant à la quarantaine de passagers bloqués à Geraldton de rejoindre Perth avec trois heures de retard "seulement".

Un AOG en dernière minute sur un terrain aussi isolé aurait en effet pu avoir des répercussions beaucoup plus lourdes en termes de réacheminement, sans parler de mes propres contraintes d'Avgeek ultra-limité dans son temps libre de père de famille en vacances, le dit Avgeek ayant sauvé l'essentiel au passage, à savoir l'inscription d'un vol en "F100 QF" au palmarès, une chance qui ne devrait pas se reproduire éternellement vu l'âge avancé des appareils en question.

Pour le reste, on était dans le typique domestique australien. Un charmant aéroport à Geraldton, malgré le "no photo" reçu en guise d'adieu, et un aéroport de Perth écartelé en deux sites opposés... avec la panne de bus qui va bien pour couronner le tout !

Sur le même sujet

9 Commentaires

  • Comment 480851 by
    marathon GOLD 9557 Commentaires

    Rien de tel pour vous pourrir l'ambiance qu'un no-photo dans une situation aussi absurde : sur le tarmac dominé par la plateforme d'observation où l'on était juste avant !
    La casse a été cependant limitée, qu'il s'agisse de la photo qui n'a pas été effacée, de l'avion dont le type n'a pas été modifié... et du retour en famille qui aurait pu être bien plus retardé.
    Merci pour le partage !

  • Comment 480885 by
    Kilmarnock SILVER 4827 Commentaires

    Merci pour cette suite Luc!
    Ce n'était pas ton jour à ce que je vois, il y a des jours comme ça ^^
    Malgré le retard qui aurait pu être pire avec des conséquences "catastrophiques" pour la suite de ton voyage, tu as pu finalement choppé le F-100 Qantas Link (avec des sueurs froides).
    Un moment pas très agréable, mais on va dire que l'honneur Avgeek est sauf ?
    A bientôt!

  • Comment 480895 by
    Esteban TEAM GOLD 11819 Commentaires

    Merci Luc pour ce partage en mode chat noir (bon pas tout à fait, chat brun foncé va aussi, ça aurait pu être pire !)

    Excellente gestion des OPS de changer le routing d'un vol déjà en l'air pour vous rappatrier, chez HOP! tu serais toujours entrain d'attendre :)

    A bientôt !

  • Comment 480992 by
    NZ1 1320 Commentaires

    Merci pour ce FR retour !
    Quelques dysfonctionnements sur la compagnie au kangourou, un animal à sang chaud qui donne pourtant des sueurs froides
    Assez peu probable que l’avion et le bus tombent en panne à quelques heures d’intervalle. Il faut relativiser en se disant que la pire panne a été évitée : celle du réveil
    La principale mission a été accomplie et le vol en Fokker 100 est d’autant plus mérité
    A bientôt

  • Comment 481156 by
    MERCURE 48 Commentaires

    Excellent la référence au 10 mai 81, mais il faut l'avoir vécu pour comprendre. ;)

  • Comment 481165 by
    AirOne SILVER 2094 Commentaires

    Eh bien ce n'était pas votre jour à bord d'un Fokker, celui de Virgin Australia qui est en retard puis la panne de celui de Qantas .... Heureusement le bus vous offre la cerise sur le gâteau ...

    Merci du report et à bientôt

  • Comment 481198 by
    okapi GOLD 3833 Commentaires

    Tout est bien qui finit bien, on dirait. Que de soubresauts pour réussir à "logger" ce type d'avion. S'en priver eut été dommage en effet mais joli rattrapage de la compagnie qui n'hésite pas à dérouter un avion en vol pour limiter la casse. On reconnait bien là l'attitude normalement relax des Australiens. Dommage que l'agent pistard ait fait sa formation à Orly :-D
    Le 10 mai 1981? Selon Wikipedia, Mehmet Ali Ağca arrive à Rome pour y assassiner le Pape JP2. C'est aussi le jour de fondation du groupe de rock français Indochine, sinon je ne vois pas... j'étais trop jeune, peut-être?

  • Comment 481215 by
    mogoy GOLD 10288 Commentaires

    Merci Luc pour ce chat noir report.
    Quand tous les éléments sont contre soi, il faut une bonne dose de chance pour s'en dépétrer.
    De la chance dans ta malchance car dérouter un avion en cours de vol ne doit pas arriver bien souvent.

    Après avoir été MiB-tested, ce n'est pas un redneck ouest australien qui te fera frémir. Mais cela reste désagréable. Honnêtement qui choisirait GET pour faire le terroriste. Il y a tellement mieux comme caisse de résonance médiatique !

  • Comment 481419 by
    LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2544 Commentaires

    Merci a tous pour vos commentaires ! Excusez moi de ne pas pouvoir répondre individuellement dans l'immédiat, ce a quoi je remédierai très prochainement, des que la période de transition de matériel et de connexion que je traverse actuellement sera terminée. Joyeux Noel a tous !

Connectez-vous pour poster un commentaire.