Avis du vol Air France Paris Manchester en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1668
Classe Economique
Siege 25A
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:35
Décollage 03 Déc 18, 07:20
Arrivée à 03 Déc 18, 07:55
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5368 avis
marathon
Par GOLD 610
Publié le 1 janvier 2019

Choix du routing


Deuxième déplacement à Glasgow, cette fois-ci pour une semaine entière, avec peu de motivation pour écorner mon week-end en voyageant le dimanche soir, d’autant que la proximité du solstice d’hiver rend entièrement nocturne le routing précédent via AMS. Par ailleurs, malgré de pressants appels du pied d'AF dans les derniers mois de 2018, je n'ai pas eu la moindre motivation pour renouveler mon statut FB-Plat à mes frais, et mon employeur non plus aux siens.

En revanche, mon statut Flight-Report Gold étant déjà assuré pour 2019, n'ayant eu aucune chance d'atteindre le podium du nombre de publications face à des stakhanovistes iranophiles ou italianisants, j'ai retardé à janvier 2019 la publication des FR de ce déplacement. Quatre segments crédités en 2019, c'est toujours bon à prendre, même si mon planning de vol pour cette nouvelle année est déjà bien rempli.

Bref, pour aller à GLA le matin, c’est British Airways ou Flybe, avec des horaires assez similaires.

BA, en vol européen, c’est ce que FR appelle une prestation hybride, avec BOB. La correspondance est à LCY, un petit aéroport plutôt sympathique, mais que je connais déjà. Ce n’est pas un salon qui fournirait un avantage à BA, car non seulement je n’ai aucun statut chez OW, mais il n’y a pas de salon à LCY. Flybe est certes un LCC, mais a une ribambelle d’atouts pour le FRiste que je suis :

- l’aller est certes via MAN, aéroport que je connais déjà et où je n’aurai évidemment pas le temps d’aller faire du spotting (cf. le bonus de ce FR MAN-CDG), mais le retour est via BHX, aéroport que je ne connais pas : il n’en faudra plus qu’un pour atteindre la barre des cent aéroports reportés sur ce site !
- la liaison GLA – BHX n’a jamais été reportée sur Flight Report
- le vol suivant est en Dash 8-400, et le turbopropophile que je suis ne va pas laisser passer cette occasion de l’ajouter à ma collection (eh oui, il n’y avait que des Dash 8-300 à Taïwan !)
- Flybe est en mauvaise santé financière et est à vendre. Un Dash 8-400 en livrée Flybe pourrait devenir collector.

La liste des avantages de ce routing n’est pas close, mais ce qui précède me suffisait pour le suggérer à l’agence de voyage mandatée par mon entreprise. D'où ce routing : 


Routing

  • AF1668 - Economique - Paris -> Manchester en Airbus A318 Vous etes ici
  • BE342 - Economique - Manchester -> Glasgow en Bombardier Dash 8-Q400 A venir
  • BE791 - Economique - Glasgow -> Birmingham en Bombardier Dash 8-Q400 A venir
  • AF1565 - Economique - Birmingham -> Paris en Airbus A318 A venir

OLCI et choix du siège


Arrive l’heure de l’OLCI. Je suis inconnu chez Flybe, donc il faut renseigner tout mon état-civil, les références de mon passeport, mon numéro FF chez OW, etc. du banal, mais ça prend un peu de temps. Choisir mon siège ? Flybe est un LCC, et il n’y a rien de gratuit. Je suis économe de mes deniers, comme de ceux de mon entreprise : merci, mais non merci.


photo clipboard010a

Cela n’empêche pas Flybe de m’envoyer un courriel dont l’objet « Flight payment confirmation of your Flybe flight(s) », alors que j’ai acheté pour zéro GBP, zéro EUR de prestations. Flybe s’adresse à moi par mon prénom, sans doute pour faire jeune et dynamique, ce que je suis également (plus dynamique que jeune, selon certaines mauvaises langues).


photo clipboard00a

Avec ça, je ne suis toujours pas enregistré, car le vol CDG-MAN étant effectué par AF, c’est chez eux qu’il faut s’enregistrer.


photo clipboard01a

Flybe respecte manifestement ma vie privée et n’a rien transmis à AF, donc il faut renseigner tout mon état-civil, les références de mon passeport, mon numéro FF chez FB, etc. du banal, mais ça prend un peu de temps, exactement le même temps qu’il m’avait fallu pour renseigner chez Flybe tout mon état-civil, les références de mon passeport, mon numéro FF chez OW, etc.

Et donc me voici enregistré… en 9D et 17B, des sièges au couloir qu’un hublotphile pathologique abomine.


photo clipboard012a

Ah oui, mais renseigner mon numéro FB (ainsi que tout mon état-civil, les références de mon passeport,, etc.) m’a fait reconnaître mon statut chez AF, et divine surprise : bien qu’ayant un billet Flybe, je peux choisir mon siège. Il n’y a plus de siège au hublot côté gauche devant l’aile,


photo clipboard03a

donc ça sera derrière l’aile, le plus loin possible pour espérer ne pas avoir de voisin (mais pas l’ultime doublet qui n’a pas de hublot).


photo clipboard06a

Et le vol suivant ?
Bingo ! L’OLCI d’AF me permet de choisir aussi mon siège sur le vol Flybe suivant,


photo clipboard07a

Et troquer cet horrible 17B contre un beaucoup plus sympathique 4A. Ce choix de siège était un atout inespéré pour ce routing. Il m'a fallu pas loin de vingt minutes de pianotage au clavier le dimanche matin, mais cela les valait bien.


photo clipboard08a

Pour ce qui est des bagages, Flybe est un peu moins généreuse avec 10 kg de bagage à main contre 12 kg chez Air France


photo clipboard11a

Flybe me menace d'une possible pénalité de 50 GBP en cas d'enregistrement en porte d'un bagage surdimensionné, mais le mien respecte tout juste les dimensions sur les trois axes, à condition d'utiliser la souplesse du plastique pour faire passer les roues, et surtout les poignées qui ne semblent pourtant pas inquiéter Flybe. Le poids total des deux pièces de bagage à main est lui aussi presque au taquet.


photo img_1759a2

CDG-2E s'éveille


Arrivée à 5h30 à CDG-2E : évidemment, à cette heure-là, la fluidité de la circulation est optimale


photo img_1761a

Dans le terminal qui s’est éveillé depuis peu, la fluidité de la circulation piétonne est elle aussi excellente.


photo img_1762a

La rangée d’écran du FIDS landside


photo img_1763a

Mon vol est le cinquième de la journée depuis ce terminal, ex-aequo avec le premier vol vers LHR.


photo img_1764a

Direction PAF Skypriority.


photo img_1765aphoto img_1766a

Les sas Parafe sont maintenant à reconnaissance de visage, apparemment plus rapide que la lecture d’empreinte digitale de la génération précédente.


photo img_1768a

Ici comme au PIF qui s’ensuit après la bifurcation entre ce hall K et les halls L et M accessibles par transport hectométrique, le parcours Skypriority ne fait pas gagner beaucoup de temps, car l’affluence est très limitée en ce début de journée. Sept minutes pour être landside : c’est impeccable.


photo img_1770a

Le salon de CDG-2E hall K


Direction le salon AF qui se trouve au niveau -1. L’accueil des dragons est cordial et efficace. (L'accès au salon n'allait pas de soi lorsque j'ai réservé ce billet Flybe)


photo img_1771a

Le stand de journaux et magazines, plutôt pauvre.


photo img_1772aphoto img_1774a

Il faut faire l’effort d’aller au niveau supérieur pour trouver le Figaro


photo img_1808a

Les deux quotidiens en idéogrammes sont le 歐洲日報 et le 日本経済新聞 : le premier est en chinois, mais publié à Paris, le second est japonais.


photo img_1773a

Il y a un peu de monde (un peu seulement) au niveau principal : puisque mon bagage à main ne pèse que 9,6 kg tout compris, je peux sans guère d’effort aller au niveau supérieur du salon qui n’est accessible que par un escalier.

Maladie contagieuse, agressivité naturelle ? Les PAX FB Ultimate sont manifestement dangereux, car ils sont toujours parqués par sécurité dans des espaces encordés, ici et dans les salons du Terminal 2F. Pas de risque cette fois-ci, car la cage est vide.


photo img_1776a

D’ailleurs, au niveau inférieur, les employées n’osent pas aller nettoyer cet enclos à PAX Ultimate.


photo img_1811a

Au niveau supérieur, il n’y a pas que la cage à FB-Ultimate qui soit vide : il n’y a pas âme qui vive à mon arrivée.


photo img_1777aphoto img_1778a

Les larges fauteuils disposent de prises électriques


photo img_1779a

De type E/F (avec une sécurité enfant qui a été efficace à mon encontre à l’époque de ma jeunesse sur ce site), et USB.


photo img_1780a

Le catering au niveau supérieur est quasi identique à celui du niveau inférieur.


photo img_1782a

Enfin, pas tout à fait. Pour ce qui est des œufs brouillés, du bacon et des saucisses de porc et de volaille, on repassera….


photo img_1781aphoto img_1784a

… ou on attendra, car cette employée est venue apporter la première fournée de prestation chaude avant que je n’aie fini de me servir du reste.


photo img_1789a

C’est ce que j’appelle du juste à temps !


photo img_1790a

Pain et viennoiseries


photo img_1785a

Café, jus de pomme et « jus vitaminé », plutôt à l’orange.


photo img_1786a

Protéines animales


photo img_1787a

Chez AF, le fromage, c’est de toute éternité Emmental ou Cantal. Quelqu’un pourrait leur dire qu’un plateau de fromage n’a pas besoin de rimer ?


photo img_1792a

Yaourts, fromage blanc et salade de fruits, limitée à de l’orange et du pamplemousse.


photo img_1788a

Les aménageurs de ce salon ont œuvré pour enlaidir le paysage aéronautique avec ces stores fixes. On sent, comme dans le reste du terminal, une volonté de cacher les avions comme s'il fallait faire oublier pourquoi on est là.  


photo img_1793a

Ma sélection (version salée), avec mes affaires et France 24 grésillant à l’écran au fond (le niveau sonore est soigneusement réglé pour faire du bruit sans que le commentaire ne soit compréhensible).


photo img_1805a

Je laisse les spécialistes du sujet commenter l’offre en alcools….



Il manque quelque chose ? Oui, des serviettes, des sachets de sucre (et probablement de sel et de poivre)…


photo img_1803a

… et des couverts en métal


photo img_1804a

Eau et soft drinks


photo img_1806a

Boissons à bulles


photo img_1807a

L’ai-je bien descendu ? (Cécile Sorel, 1933)


photo img_1809a

La seule différence notable de catering entre les deux niveaux


photo img_1775a

… ce sont ces yaourts présents en bas et non en haut. L’effort ne paye pas.


photo img_1812a

Début décembre, on ne coupe évidemment pas aux décorations de Noël : celles-ci que je trouve assez peu inspirées


photo img_1810a

Et cet arbre, plus probablement un épicéa qu’un sapin, également d’une grande banalité, juste à l’entrée du salon, après le passage devant le comptoir des dragons dont on aperçoit l’extrémité d’un siège à droite.


photo img_1813a

Spotting nocturne à CDG


Je suis sorti largement en avance du salon,


photo img_1815a

… bien que sachant que les possibilités de spotting sont maigres à ce terminal : on est beaucoup trop loin des baies vitrées au niveau des portes, et la nuit ajoute des multitudes de reflets, comme celui qui semble sponsoriser AF par la FNAC.


photo img_1816a

A330 MEA


photo img_1818a

Une aire de jeux pour petits


photo img_1826a

… et une aire de jeux pour plus grands, l’une et l’autre déserte, car ce n’est vraiment pas l’heure pour jouer


photo img_1817a

Ce n’est qu’aux extrémités du terminal qu’on peut s’approcher des baies vitrées, et à celles de l’extrémité est qu’il y a le plus d’opportunités. Il fait cependant trop sombre pour pouvoir capturer les appareils roulant sur le tarmac et il faut se contenter de ceux qui sont au contact du hall L.


photo img_1819a

A319 AF, orné du logo de la candidature parisienne aux JO 2020


photo img_1820a

A320 Joon


photo img_1821a

Le numéro du Monde offert par AF m’informe qu’il n’y a pas que les contributeurs et visiteurs de Flight Report qui s’interrogent sur son avenir; toute la presse du jour bruissait des mêmes rumeurs.


photo img_2026a

Arrivée à l’extrémité du hall K d’un appareil Delta, guidé par un personnel au sol


photo img_1823a

Le terminal vu dans l’enfilade


photo img_1824a

Le même, un peu plus loin


photo img_1827a

Les portes sont équipées de guichets à auto-scan des BP comme celui-ci


photo img_1825a

Les sièges de repos à l’extrémité ouest du terminal


photo img_1828a

Et sur la gauche, le local pour fumeurs, à proximité de la baie vitrée pour spotteurs, moins intéressante que l’autre, car les mouvements d’avions sont peu nombreux.


photo img_1829a

A380 Etihad en livrée spéciale commémorant le 100° anniversaire de la naissance de Cheikh Zayed ben Sultan El Hor Al Nahyane (1918-2004), fondateur et dirigeant jusqu’à son décès de la fédération des Émirats arabes unis.


photo img_1830a

Un quatuor plutôt hétéroclite avec Ethiopian Airlines, British Airways, Air Austral et Gulf Air


photo img_1832a

A319 Gulf Air, pour les amateurs de long vol en monocouloir


photo img_1833a

Des PAX font déjà la queue ; est-ce bien nécessaire côté SP ?


photo img_1835a

Il y a un léger bouchon au bout de la première rampe : ce n’est pas parce que des PAX hésitent face au présentoir de presse (peu fourni : il y en a pour les PAX Skypriority et pour les premiers PAX non-SP)


photo img_1836a

… mais parce que c’est là que se passe le contrôle de pièce d’identité.


photo img_1837a

777-200ER Delta en deux morceaux, avant et après sa passerelle.


photo img_1838aphoto img_1840a

L’instant porte (nocturne)


photo img_1842a

Fuselage shot


photo img_1843a

le vol


L’intérieur de la cabine


photo img_1844a

Le hublot n’est pas très bien aligné, mais en revanche, on peut à la rigueur utiliser le deuxième hublot pour prendre une photo vers l’arrière (mais ici, il est trop sale, alors que le premier est correct).


photo img_1845a

Je le savais (on se fait avoir une fois, pas deux) : il n’y a pas de hublot au dernier demi-rang à gauche des A319 AF, celui qui n’a que deux sièges ).


photo img_1846a

Un jeune PAX me guettait pour tenter d’échanger mon siège hublot contre son siège au couloir deux rangs devant pour voyager avec son amie : je doute que Mogoy aurait été plus compréhensif que moi. Il a quand même pu faire un échange avec un autre PAX dans cet avion qui est complet. Il n’y a pas eu d’appel à mettre en soute des bagages à main excédentaires : les Anglais voyageraient-ils plus léger que les Suédois ? (C’était un problème récurrent lors de mes navettes CDG-ARN.)


photo img_1884a

AF a densifié ses A32x et ce n’est pas au fond de l’avion qu’on risque de trouver les meilleurs pitch. A 21 cm de la limite de l’assise à l’aumonière, c’est du tassé.


photo img_1847a

Une largeur de 41 cm entre accoudoirs, du banal en monocouloir 3+3


photo img_1858a

… mais les sièges au hublot bénéficient d’un espace non négligeable pour le bras de ce côté-là. C'est appréciable, car mon pari du siège milieu vide car le moins attractif dans l'avion est perdu, ce vol étant complet.


photo img_1848a

La moquette me semblait propre, mais à la photo, elle n’est pas impeccable


photo img_1849a

La patère à l’extrémité du rang côté hublot


photo img_1890a

Mais pourquoi n’y en a-t-il pas aux deux derniers rangs ?


photo img_1891a

La fiche de sécurité recto-verso


photo img_18567a

On s’était bien gardé d’informer les PAX au sol, mais il était prévu par de faire quitter le bloc avec dix minutes de retard, ce qui est le cas.


photo img_1851a

L’A380 Etihad vu à la fin du repoussage : la livrée comporte à l’avant le portrait du sheik défunt.


photo img_1853a

Il me faudrait un APN plus sensible pour du spotting nocturne.
777 AF


photo img_1860a

A330 MEA, quand même mieux vu que depuis l’intérieur du terminal


photo img_1862a

Les feux d’un appareil en finale pour la piste 26L, au-dessus du wingtip fence


photo img_1868a

Le voici qui arrive


photo img_1869a

Décollage piste 26R


photo img_1872a

Mieux vaut se dépêcher pour les photos de l’agglomération parisienne illuminée,


photo img_1874a

… car le plafond est très bas.


photo img_1877a

La boucle de la Seine à travers une trouée dans les nuages.


photo img_1881aphoto img_1882a

… mais ce sera quasiment la seule (trouée, car des boucles de la Seine, il y en a beaucoup), 


photo img_1883a

… avec l’aperçu de la côte française


photo img_1886a

Un simple trait blanc - la plage - entre la végétation et l’eau


photo img_1888a

La collation est réduite à une viennoiserie, la même pour tout le monde, et une boisson chaude – le verre d’option est en option. Autant dire que le service est rapide, ce qui permettra aux PNC basées dans le galley arrière de reprendre au plus vite leur passionnante conversation, à voix suffisamment haute pour que je ne puisse pas lire un article de fond de mon journal pendant la descente, quand mon PC doit être rangé. Je ne sais pas ce que pensent les PAX qui autour de moi cherchent à terminer leur nuit ; pour ma part, j’ai la très nette impression que ma présence est franchement indiscrète mais qu’elles font de leur mieux pour y être indifférentes. Faire ainsi abstraction de la présence de PAX, c’est un métier, mais est-ce celui de PNC ?

J'ai posté une réclamation sur le site d'AF (ce qui n'a pas été facile, car j'avais un numéro de réservation BE non reconnu par le AF, et mon numéro de billet BE était difficile à trouver), ce qui m'a valu deux semaines plus tard une réponse parfaitement stéréotypée et un bonus de 2000 miles FB.


photo img_1885a

Un virage assez serré


photo img_1894a

Et pour cause : l’avion fait une boucle d’attente.


photo clipboard021a

Le plafond est bas à MAN


photo img_1895a

Les banlieues de Stockport


photo img_1896a

Ca bouchonne le matin sur la route A555 dans le sens est-ouest


photo img_1897a

Les parkings de MAN


photo img_1900a

Avec un peu plus de lumière, vous auriez reconnu derrière le wingtip fence la maquette d’exercice des pompiers


photo img_1901a

Touché des roues à 9h02, heure locale : la marge horaire n’a pas permis de rattraper le retard au départ du bloc à CDG – la boucle effectuée dans la descente n’a évidemment pas aidé.


photo img_1902a

Roulage à MAN et spotting


Aperçu (très médiocre, parce qu’il fait encore très sombre et parce qu’il pleut) des quelques appareils qui décorent le Runway Visitor Park, un espace vert équipé de petites buttes destinées à offrir la meilleure vue possible des pistes aux avgeeks de tous âges. Quelques appareils anciens sont aussi exposés : ici un Nimrod devant un Trident.


photo img_1906a

La section avant d’un DC-10


photo img_1907a

Malgré l’heure et la météo, vous avez sans doute identifié le nez de cet appareil protégé dans un hangar


photo img_1905a

C’est le Concorde immatriculé G-BOAC, qui sera du plus bel effet pour vos réceptions. Comptez 15 GBP rien que pour entrer dans ce hangar.


photo img_1909a

Ce ne sera pas pour cette fois-ci : l’avion roule vers les terminaux où il y a du monde


photo img_1912a

Il fait encore sombre et la pluie n’arrange rien, aussi le spotting pendant le roulage est de médiocre qualité photographique.
A330 Jet Airways, effectuant la liaison avec Mumbai


photo img_1913a

Thomas Cook, Jet2, TUI, Etihad et un possible appareil Virgin.


photo img_1914a

A330 Thomas Cook et (si j’en crois Flightradar24, car la photo est vraiment trop médiocre) 789 Etihad


photo img_1915a

La star pour les spotteurs locaux : un A380 EK


photo img_1917a

Un appareil Virgin égaré parmi les appareils TUI.


photo img_1920a

A320 Easyjet


photo img_1924a

On passe aux biturboprops avec un ATR72 Aurigny Air Services et un Dash 8-400 Flybe


photo img_1925a

Au centre de la photo, l’unique E-135 de Loganair


photo img_1932a

Dash 8-400 Flybe en livrée ancienne


photo img_1933a

Dernier virage auprès d’un 738 Ryanair


photo img_1937a

Les Britanniques sont à la hauteur de la réputation de discipline : personne ne se lève avant l’extinction du signal lumineux.


photo img_1938a

sortie sur le tarmac


Mon hublot est exposé à la pluie, mais ce qui est intéressant ici, c’est le personnel de piste qui déroule une corde sur le tarmac depuis l’arrière de l’avion.


photo img_1939a

Bingo ! un escalier a été mis à la porte arrière, ce qui permet d’avoir une vue sans gouttes de pluie de ce 738 Ryanair au roulage


photo img_1941a

… et surtout, malgré la pluie, une vue extérieure de l’A319 qui m’a amené ici, sans la moindre remontrance ni la moindre impatience du personnel au sol.


photo img_1942a

On dira ce qu’on voudra du confort des passerelles, rien ne remplace tant la vue d’un appareil sur le tarmac que la perception des conditions météorologiques de l’endroit où l’on vient d’arriver.


photo img_1944a

Oui, il fait froid et il pleut, et alors ? Pour rien au monde, je n'aurais laissé passer une occasion de prendre cette photo.
Pour rester au chaud et au sec, on peut se contenter de lire ce FR, mais ce n’est pas pareil ;)


photo img_1945a

Le 738 Ryanair de la porte voisine


photo img_1946a

Ensuite, il faut évidemment monter par un escalier à la racine de la passerelle : étant dans les derniers rangs de l’avion, j'en suis sorti rapidement et j’ai tout compte fait gagné beaucoup de places dans la queue à l’immigration. Finalement, j'ai gagné deux lots de choix à la loterie des sièges en pariant sur l'avant-dernier rang : un débarquement par le tarmac et une arrivée dans le premier tiers du peloton à l'immigration.
A moins que je n'aie raté une bifurcation, le cheminement fait passer par la salle de livraison des bagages 


photo img_1948a

… et aboutir landside, pour ensuite passer par le PIF des vols domestiques qui est raisonnablement rapide, car bien organisé avec une dépose en parallèle de leurs affaires dans des bacs  par les PAX.


photo img_1949a

C’est la fin de ce FR, d'une longueur peut-être un peu démesurée ; la suite appartient au FR du vol suivant, mais en attendant, je vous propose un bonus parisien qui lui est on ne peut plus mesuré.


De l'art de calibrer la mesure du pitch


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

6.9/10
Cabine8.0
Equipage5.0
Divertissements7.5
Restauration7.0

Air france Lounge - 2E, Hall K

8.4/10
Confort10.0
Restauration8.5
Divertissements7.0
Services8.0

Paris - CDG

8.5/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté9.5

Manchester - MAN

8.0/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services6.5
Propreté10.0

Conclusion

On ne présente plus la cabine d'un A32x AF. Son principal problème est le pitch assez limité : suffisant quand on est de petite taille, nettement insuffisant à partir de 1,80m, ce qui en France représente quand même environ 20% des hommes de 18 à 74 ans.
« Nous nous assurerons de votre confort et de votre sécurité pendant toute la durée de ce vol ». Ma sécurité ? oui, les démonstrations et vérifications de sécurité ont été effectuées. Mon confort ? certainement pas : le papotage dans le galley m’a exaspéré. Une tâche sur deux, cela ne vaut pas plus que 5 pour l’équipage.
Divertissement ? C'est presque correct, car outre le magazine de vol, AF offre une sélection de presse, mais beaucoup moins généreusement qu'au Terminal 2F dédié aux vols intra-zone Schengen : le présentoir dans le couloir de descente vers l'avion a dû s'épuiser et je n'en ai pas vu dans le terminal.
La collation a le mérite d'exister en ces temps où les compagnies aériennes rognent sur cette prestation.

Salon très confortable à CDG, car le niveau supérieur était vide à mon arrivée, et le nombre de PAX qui sont arrivé avant mon départ s'est compté sur les doigts d'une main.
La restauration est d'une grande banalité, mais toute l'offre de petit déjeuner international y est.
L'offre de presse est un peu en retrait, avec trop peu de titres de quotidiens.

Fluidité excellente à CDG, malgré l'absence de PIF dédié Skypriority, car c'était bien avant l'heure de pointe du matin. Pour la même raison, l'accès routier était fluide.

L'immigration à MAN aurait gagné à avoir une aubette de plus, mais la distribution entre celles qui étaient en service était efficace.
L'accessibilité est un peu hors sujet quand on est en correspondance, mais je sais par expérience que MAN est bien desservi par le train.
En revanche, je pénaliserai toujours la manie des aéroports britanniques de n'afficher la porte d'embarquement qu'au dernier moment.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Manchester (MAN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Manchester (MAN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 37 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 482198 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci François pour le partage et pour la leçon d'OLCI, Très souvent en passant par AF directement il est possible de choper les sièges gratuitement sur FlyBe et autre LCC partenaires.

    Prestation très médiocre à bord, que ce soit avec l'absence de jus ou des hôtesses trop bavardes.

    Merci aussi pour cette découverte du mètre étalon ! Attention à ce qu'on ne finisse par par t'appeler Maître Etalon :)

    Une excellente année 2019 à Françoise et à toi, à très vite !

    • Comment 482239 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      « Merci François pour le partage et pour la leçon d'OLCI, Très souvent en passant par AF directement il est possible de choper les sièges gratuitement sur FlyBe et autre LCC partenaires. »
      - Une astuce sans doute déjà bien connue des vrais avgeeks ;)

      « Prestation très médiocre à bord, que ce soit avec l'absence de jus ou des hôtesses trop bavardes. »
      - AF ne cherche pas à être premier de la classe.

      « Merci aussi pour cette découverte du mètre étalon ! Attention à ce qu'on ne finisse par par t'appeler Maître Etalon ! »
      - Wiktionary m’apprend que les deux sens du mot étalon ont des étymologies différentes. Qu’on me cantonne à la métrologie !

      « Une excellente année 2019 à Françoise et à toi, à très vite ! »
      - Bonne année également, et à bientôt pour les segments suivants !

  • Comment 482202 by
    okapi BRONZE 4030 Commentaires

    Oh chic! Une nouvelle navette voit le jour :-)
    "Il m'a fallu pas loin de vingt minutes de pianotage au clavier le dimanche matin, mais cela les valait bien." -> Certains jouent bien de l'orgue le dimanche matin. J'imagine toutefois que l'alternative avgeek est plus respectueuse du silence des voisins...
    "Arrivée à 5h30 à CDG-2E : évidemment, à cette heure-là, la fluidité de la circulation est optimale" -> Les bouchons commencent à 5 heures 35 comme je l'ai constaté récemment :-D
    "Le stand de journaux et magazines, plutôt pauvre." -> C'est une question... d'Opinion?
    "Chez AF, le fromage, c’est de toute éternité Emmental ou Cantal. Quelqu’un pourrait leur dire qu’un plateau de fromage n’a pas besoin de rimer ?" -> En Italie, on a aussi le Fontal...
    Un salon vide qui permet à Marathon de s'étaler beaucoup mieux que le fromage. Je relève quand même un intérêt constant pour documenter l'offre en alcools dans chaque salon. C'est beau, l'abnégation !
    Passons sur le spotting à CDG 2E-K et aussi sur l'inutilité du contrôle supplémentaire des pièces d'identité car soit l'on a passé la PAF à l'entrée de l'aéroport soit lors du transit. La France toujours subjuguée par la Perfide Albion. Pourquoi ne pas organiser un contrôle supplémentaire en vol au franchissement de la Manche?
    Jolies vues (partielles) au décollage. La glace au croissant était-elle un bon moyen de gagner des miles? Ah ces PNX qui oublient qu'ils ne sont pas sur Air France Cargo...
    "Le plafond est bas à MAN" -> C'est une caractéristique architecturale de beaucoup d'aéroports d'Outre-Manche et l'extension au-delà du périmètre de l'aéroport permet au passager de mieux se préparer.
    "Ca bouchonne le matin sur la route A555 dans le sens est-ouest" -> C'est normal, ils se sont tous trompés de sens de circulation!
    "A330 Thomas Cook et (si j’en crois Flightradar24, car la photo est vraiment trop médiocre) 789 Etihad" -> C'est effectivement un Dreamliner.
    Au pays du spotting la pluie est reine (ce qui est valable aussi dans l'autre sens). Rater une sortie sur le tarmac peut se concevoir à Orly mais pas en Grande-Bretagne :-) Bien joué! Le passage au frontière à Manchester est d'une simplicité enfantine. Hâte de lire la suite!
    Et pour conclure, un bonus de Mètre, what else? dirait l'autre...
    Happy new year!

    • Comment 482241 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      « Oh chic! Une nouvelle navette voit le jour :-) »
      - Deux voyages espacés de deux mois : si c’est une future navette, elle commence bien piano.

      « Certains jouent bien de l'orgue le dimanche matin. J'imagine toutefois que l'alternative avgeek est plus respectueuse du silence des voisins... »
      - L’orgue électronique est beaucoup plus respectueux du silence des voisins qu’un décollage de celui des riverains

      « Les bouchons commencent à 5 heures 35 comme je l'ai constaté récemment »
      - Les provinciaux ne connaissent pas leur bonheur.

      « "Le stand de journaux et magazines, plutôt pauvre." -> C'est une question... d'Opinion? »
      - L’Opinion est assez mince, selon la mienne.

      « En Italie, on a aussi le Fontal... »
      - La fin du partenariat avec AZ n’augure pas d’un élargissement de l’offre en fromages aux salons d’AF.

      « Je relève quand même un intérêt constant pour documenter l'offre en alcools dans chaque salon. C'est beau, l'abnégation ! »
      - Le spotting de 738 Ryanair relève de la même catégorie.

      « Pourquoi ne pas organiser un contrôle supplémentaire en vol au franchissement de la Manche? »
      - Rendez-vous au 31 mars, jour J du Brexit !

      « Le plafond est bas à MAN -> C'est une caractéristique architecturale de beaucoup d'aéroports d'Outre-Manche et l'extension au-delà du périmètre de l'aéroport permet au passager de mieux se préparer. »
      - Est-ce qu’il y a aussi des fuites aux toitures pour se préparer à la pluie ?

      « Ca bouchonne le matin sur la route A555 dans le sens est-ouest -> C'est normal, ils se sont tous trompés de sens de circulation! »
      - S’ils changeaient tous de sens, cela bouchonnerait dans le sens ouest-est, comme en région parisienne le matin, justement ;)

      « C'est effectivement un Dreamliner. »
      - Esteban a rangé son fouet.

      « Rater une sortie sur le tarmac peut se concevoir à Orly mais pas en Grande-Bretagne »
      - Bien que l’escale eût été britannique, un routing en Embraer via LCY m’aurait privé de tarmac.

      « Hâte de lire la suite! »
      - La suite attendra que ce FR sorte de la Une, et donc peut-être de tes propres publications ;)

      « Et pour conclure, un bonus de Mètre, what else? dirait l'autre... »
      A force d’arpenter les aéroports, il est bon de contrôler ses mesures, à l’aune de mon expérience.

      Felice anno nuovo !

  • Comment 482212 by
    AirOne 2447 Commentaires

    Merci pour ce démarrage de l'année 2019 sur un vol "banal" mais dont la narration et le bonus donne tout de suite plus d'attrait :)

    Bonne année à vous

  • Comment 482305 by
    AirBretzel GOLD 9926 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    Ce hall K est fort joli, mais pas du tout agréable pour les amateurs de spotting.
    On y retrouve l'art et la matière d'exploiter au mieux l'OLCI, toujours agréable et de bons conseils.
    A bord cela aurait pu être mieux.
    Bonus très instructif du maître ruban.
    Bonne année 2019.

    • Comment 482373 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      « Ce hall K est fort joli, mais pas du tout agréable pour les amateurs de spotting. »
      - J’ai vu que tu as pu t’en rendre compte récemment ;)

      « On y retrouve l'art et la matière d'exploiter au mieux l'OLCI, toujours agréable et de bons conseils. »
      - Une astuce à retenir si je dois revenir dans cette direction

      « Bonus très instructif du maître ruban. »
      - Que mettre, maître, sinon un mètre ? :)

      Merci pour le commentaire, et bonne année !

  • Comment 482342 by
    Alcam 2081 Commentaires

    Merci François et très belle année à la famille Marathon!
    Sympathique cette possibilité de choix de siège à l’OLCI AF, bon à savoir dans le cas d’un routing multi compagnies.
    Exaspérant ces PNC qui ne respectent pas leurs passagers, ou « clients » comme on dit chez AF...
    À bientôt

  • Comment 482460 by
    mogoy BRONZE 10425 Commentaires

    Merci Mètre pour ce FR.
    D’où l’utilité du roll over pour le statut FR.com : éviter la mise au frigo anti jeu ! (Et mois ce serait 4 ans de statut sans rien avoir à publier !! A moins les pin’s et stickers^^).
    Toujours risqué de mixer AF et BE, avoir un billet BE n’ouvre pas droit au salon. Une bien belle honte qui crée de la frustration absolument illégitime.
    Mais pas de soucis en l’occurrence..

    • Comment 482473 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Moins anti-jeu, car cela demande un vrai travail, il y a la publication de traductions en anglais de ses FR pour perpétuer son statut en période de disette de voyages. A ce petit jeu-là, je peux moi aussi tenir quatre ans sans quitter le plancher des vaches ;)
      L'accès aux salons (et le renouvellement de statut FF) n'entre aucunement dans la politique de voyage de mon entreprise. S'il est moins cher, le billet sera pris chez BE et non AF, sans discussion possible.
      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.