Avis du vol Transavia France Porto Paris en classe Economique

Compagnie Transavia France
Vol TO3409
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 02:15
Décollage 30 Déc 18, 18:50
Arrivée à 30 Déc 18, 22:05
TO   #2 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 163 avis
ZuMzuM
Par 1026
Publié le 1 février 2019

Bonjour et bienvenue pour le retour de mon séjour à Porto !

Rappel du routing : 


Routing


Après 4 jours passés dans cette superbe ville qu'est Porto, où je me suis malheureusement fait une entorse à la cheville, nous revoici à l'endroit où je vous avais quitté :


photo 20181230_173144-47

Pendant le trajet en tram vers l'aéroport, j'ai tenté de suivre notre avion sur Flightradar… ne le voyant pas en vol, je me suis douté d'un potentiel retard… qui me sera vite confirmé sur l'application Transavia :


photo screenshot_20181230-183605_transavia

En effet, 1h30 avant notre départ théorique, l'avion est encore immobile sur le tarmac à Orly. Bon en tout cas aujourd'hui, ça sera F-HTVE qui nous ramènera, un peu moins de 2 ans au compteur :


photo screenshot_20181230-172020_flightradar24

Retour donc à l'aéroport par le sous-sol, comme à l'aller :


photo 20181230_173423

Après avoir longuement attendu l'ascenseur (cheville oblige), nous voici au niveau des départs devant le tableau d'affichage, accueillis comme à l'aller par la bière locale. A noter que notre retard n'est nullement mentionné pour le moment :


photo 20181230_173931

Pas beaucoup de monde aux comptoirs où l'agente ne parle pas français. Rien non plus à propos du retard de notre avion. Par contre ma valise passera avec quelques centaines de grammes en trop par rapport à ma franchise de 15kg sans problèmes :


photo 20181230_174321-75

Direction le PIF maintenant :


photo dsc_1138

On peut d'ailleurs l'apercevoir de l'autre côté des vitres à côté de nos comptoirs d'enregistrement :


photo dsc_1139

Arrivée à l'entrée du PIF où j'aurai droit à la file prioritaire en raison de mon "handicap" ^^ :


photo dsc_1141

Après un passage avec une personne moyennement sympathique et un test aux explosifs, il n'y a plus qu'à descendre aux portes d'embarquement :


photo dsc_1142-11

Arrivée directement dans le duty-free :


photo dsc_1145

Sans surprise on y retrouve toutes les bonnes choses de Porto :



Voici comment sont conditionnées les conserves achetées au duty-free :


photo 20181231_142046-89

Toujours pas d'indication de retard pour notre vol tandis que le vol suivant de Transavia (qui n'est autre que celui revenant de Madère) partant 15 minutes plus tard est déjà appelé en porte :


photo dsc_1147

La sortie déboule directement sur des boutiques :


photo dsc_1151-87

Pour peu, on se penserait plus dans un centre commercial que dans un aéroport :) :


photo dsc_1152-44photo dsc_1155-90

Il y a aussi de quoi se restaurer de plusieurs manières :


photo dsc_1156-59

C'est dans ce coin que nous jetterons notre dévolu :


photo dsc_1149

L'aéroport de Porto ne semble toujours pas au courant de notre retard. Le vol TO de 19h05 est déjà en train d'embarquer :


photo dsc_1159

Petit détour aux toilettes qui ont droit à leur sponsoring, à l'instar de bien des passerelles d'embarquement :


photo dsc_1154

Notre porte d'embarquement est située en bout de terminal, en bas de cet escalator :


photo dsc_1160-94

Ce n'est clairement pas le meilleur coin de l'aéroport, le seul point positif est de pouvoir embarquer avec l'avion directement au contact :


photo dsc_1161

Pas mal de monde dans le coin avec ce vol Ryanair qui embarque pour Milan-Bergame (même si on peut dire Bergame :)), en terres okapiennes :


photo dsc_1163-48

La pub pour Ryanair est d'ailleurs omniprésente dans le coin :


photo dsc_1164-31

Pas plus d'informations en porte :


photo dsc_1166

Comme FR24 l'atteste, notre départ ne sera pas pour tout de suite :


photo screenshot_20181230-183106_flightradar24

En conséquence, une longue file s'est déjà formée alors que l'avion est encore au dessus de l'atlantique :


photo image

Ces braves gens attendront encore 30 minutes de plus, moment où l'embarquement sera lancé alors que l'avion n'est pas encore là :


photo dsc_1169

Tiens, qui voilà :


photo dsc_1171

Les contrôles sur les bagages à main seront tout aussi stricts qu'à Orly, même si cette fois-ci ma copine gardera sa valise cabine  :


photo dsc_1172-3

Nous serons parqués une bonne dizaine de minutes dans un petit espace sans beaucoup de places assises en attendant l'arrivée de l'avion : 


photo 20181230_192137-66-7photo 20181230_191943-10

Notre destrier finira enfin par arriver aux alentours de 19h30 :


photo dsc_1176

Quelques minutes plus tard nous quitterons notre zone de parcage pour aller dehors, où nous attendrons également plusieurs minutes le temps que l'avion finisse de débarquer :


photo 20181230_192947photo dsc_1177

Une fois libéré, ça bouchonne assez sévèrement à l'entrée de l'avion, même si l'embarquement se fait à l'avant et à l'arrière :


photo 20181230_194714-37-70photo 20181230_194726-6

Je profite de notre attente pour capturer notre winglet :


photo 20181230_194815

Ainsi que notre voisin orange et blanc en A319du soir :


photo 20181230_194828

Sans oublier de capturer notre oiseau, bien sûr :


photo 20181230_194918photo 20181230_195001

Le tracteur déjà prêt pour notre repoussage :


photo 20181230_195156

Voici notre heure réelle de départ prévue, soit donc 1h22 après l'heure de départ théorique :


photo dsc_1182

La situation s'améliore enfin devant permettant un premier fuselage shot :


photo 20181230_195205photo 20181230_195243

Ainsi qu'un traditionnel instant porte :


photo 20181230_195241

Accueil sympathique en porte bien que l'équipage soit logiquement pressé. Installation un peu compliquée à ma place hublot, les coffres à bagages sont pleins, ma béquille souvenir ira à un endroit, et mon sac à dos dans un autre, ceci grâce à l'aide d'un passager et non de l'équipage. Installation à ma place ou le pas est vraiment serré :


photo 20181230_200101

Il fait assez chaud dans la cabine. Le pilote prendra la parole pour s'excuser du retard lié à un autre retard sur la première rotation de la journée de l'avion depuis Lyon, mais pas plus d'explications :


photo 20181230_200354

Le repoussage aura lieu à l'heure prévue :


photo 20181230_201803

Le roulage est court :



Décollage :



La vidéo : 



Le paysage nocturne s'offre rapidement à nous :



Viana do Castelo, ville connue pour ses chantiers navals :


photo 20181230_202705

Nous sommes rapidement au dessus de l'Espagne avec ici Vigo et Pontevedra :



La Corogne :


photo 20181230_204009

L'océan puis les nuages viendront ensuite gâcher le spectacle. En cabine, le service de BoB commence environ 45 minutes après le décollage :


photo 20181230_210157-78

Nous ne prendrons rien, ayant acheté à manger avant le vol.
Je vous présente donc le sac à vomi (N'y voyez aucun lien de cause à effet ^^) ainsi que les très sales consignes de sécurité que certains confondent avec leur poubelle à chewing-gum :


photo 20181230_211345-96photo 20181230_212427

Voilà tout ce qu'il y aura à présenter du vol jusqu'à notre descente qui commencera vers 22h30. Je suis en tout cas prêt de mon côté pour l'atterrissage :) :


photo 20181230_215230

30 minutes plus tard et après quelques turbulences rencontrées dans le passage des couches nuageuses, l'atterrissage est imminent :


photo 20181230_215946photo 20181230_215949

La cabine quant à elle est plongée dans le noir :


photo 20181230_220406

Les lueurs de la banlieue parisienne font rapidement leur apparition :


photo 20181230_221015

Passage au dessus de la gare de Villeneuve-Saint-Georges :


photo 20181230_221035

Atterrissage imminent :


photo 20181230_221116

Le toucher sera assez dur :


photo 20181230_221203

La vidéo :



Débarquement rapide et dernières vues sur notre destrier, nous ne sommes pas les derniers avec Aigle Azur qui arrive derrière nous :


photo dsc_1189photo dsc_1190

C'est parti pour un long cheminement dans Orly, nous y avions déjà eu droit lorsque nous étions revenu d'un vol depuis Naples après 22h :


photo dsc_1191

J'espère qu'avec l'escale très rapide de notre avion le père Noël n'a pas oublié nos valises à Porto :


photo dsc_1192

Ce cheminement nous fait passer en zone landside pour récupérer les valises :


photo dsc_1195

Après une longue marche, il faut passer sa carte d'embarquement pour passer les portes au fond :


photo dsc_1197

Grande affluence dans le coin où toutes les dernières arrivées à Orly semblent être concentrées. Des tapis bagages sont complètement vides juste à côté mais énormément de vol sont présent sur notre tapis :


photo dsc_1198

Le temps parait long, car toujours pas de nouvelles de nos valises 15 minutes plus tard :


photo dsc_1200

Mais un instant plus tard la distribution est enfin annoncée en cours :


photo dsc_1201

C'est là que la deuxième partie comique du vol va commencer, nous allons voir pendant 30 minutes des valises défiler, aucune ne comportant un tag Porto. C'est d'ailleurs un foutoir monumental avec 3 vols en cours de livraison sur le même tapis alors que ceux à côté sont vides…


20 minutes plus tard et toujours pas de valise à l'horizon, nous commençons à nous résoudre  au fait, avec d'autres passagers, que nos valises sont restées à Porto. Nous sommes donc plusieurs à nous rendre au service bagages :


photo dsc_1203-68

A peine arrivés dans la file nous entendrons du bruit venant de la salle de livraison des valises, c'est en fait nos valises qui arrivent sans aucune forme d'annonce sur un tapis où un autre vol est mentionné :


photo dsc_1204-82

Nous récupérerons donc notre valise, il est 0h40 à ce moment, soit 1H30 après notre arrivée au bloc, et 2h30 après l'heure théorique d'arrivée du vol (!!!). A un jour près, c'était réveillon à Orly ^^


Bien sûr, Transavia et Paris Aéroport se renvoient le balle :

https://twitter.com/ParisAeroport/status/1079798393264844801

https://twitter.com/transaviaFR/status/1079808109307142149

Heureusement, #ParisNousAime :) 


C'est donc au bout de la nuit que se termine ce Flight-Report :


photo dsc_1208

Le trajet emprunté ce soir :


photo fropoory_1

Pour terminer sur une note positive, place au bonus touristique, et merci pour votre lecture !


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Transavia France

6.9/10
Cabine6.5
Equipage8.0
Divertissements6.0
Carte payante7.0

Porto - OPO

7.1/10
Fluidité7.0
Accès6.5
Services8.5
Propreté6.5

Paris - ORY

5.1/10
Fluidité0.0
Accès5.5
Services6.5
Propreté8.5

Conclusion

Tout ou presque est à oublier, heureusement le vol en lui-même s'est bien déroulé.

OPO : L'aéroport est joli mais me fait penser à un centre commercial avec toutes les boutiques en porte :)
La zone où nous étions en sous-sol au fond du terminal est moins sympathique et semble reservée aux low-cost, même si elle offre l'avantage de pouvoir embarquer directement sur le tarmac. Je déplore par contre le gros manque d'information à OPO concernant notre vol, à aucun moment nous avons été informés de notre retard.

Attention pour l'accès à l'aéroport en métro, la fréquence était relativement faible le jour où on l'a pris (un dimanche), de l'ordre d'un métro toutes les 25 minutes.

Du côté de la propreté, même problème qu'à l'aller avec des toilettes à l'hygiène douteuse, même si ce n'est pas le cas de l'aéroport.

ORY : Une catastrophe sur toute la ligne, aucune information fiable pour la livraison des valises. Au final, 1h30 de perdues à l'aéroport en plus d'un vol déjà bien en retard...

Informations sur la ligne Porto (OPO) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 17 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Porto (OPO) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est TAP Air Portugal avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 59 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

  • Comment 486526 by
    lagentsecret SILVER 10614 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Retard assez important prévu

    "moment où l'embarquement sera lancé alors que l'avion n'est pas encore là "
    Vraiment ? C'est débile :(

    Siège peu confortable à cause du pas réduit

    L'atterrissage était à l'heure ?

    Longue attente des bagages sans en comprendre la raison

    Joli bonus de la ville

    A bientôt

    • Comment 486567 by
      ZuMzuM AUTEUR 354 Commentaires

      Bonsoir et merci pour ce commentaire,

      Oui, bon je comprends qu'ils aient voulu optimiser au max probablement pour éviter le couvre-feu à Orly, mais on a surtout beaucoup patienté dans des endroits peu confortables, donc bon...

      Oui, et sensation amplifiée à cause de mon entorse ^^

      Non, atterrissage avec 1h06 de retard, précisément. Puis le reste en attente des valises...

      C'est bien de n'avoir aucune information (enfin si, mais erronée) qui est le plus énervant !

      A bientôt !

  • Comment 486543 by
    Esteban TEAM GOLD 10128 Commentaires

    Merci pour le partage Vincent !

    C'est quand même dingue à une époque ou tout passe par le numérique qu'on ne puisse pas informer les passagers correctement d'un retard de vol.

    La gestion des livraisons bagages à Orly est catastrophique, 90 minutes c'est inadmissible.

    A bientôt !

    • Comment 486568 by
      ZuMzuM AUTEUR 354 Commentaires

      Bonsoir Esteban et merci pour ton commentaire !

      C'est totalement incompréhensible oui, que ça soit la faute de Transavia ou de Paris Aéroport, c'est totalement inadmissible de n'avoir aucune information fiable. Ce n'est pas comme si Orly croulait sous le nombre d'arrivées à cet horaire !

      Dommage d'avoir terminé ce petit séjour sur ce gros point noir, mais bon.

      A bientôt !

  • Comment 486550 by
    mic90 46 Commentaires

    Il n'était pas évident de commenter un vol de nuit, avec en plus la quasi impossibilité de faire des allers et retours dans l'avion à cause de ta cheville. mais tu l'as fait de belle manière.
    J'ai bien aimé les "fuselage shots".
    J'apprécie également les précisions apportées sur les villes survolées, ce qui n'était pas évident.
    Il faut souligner que tu as fait preuve de beaucoup de calme pour le retard incompréhensible des bagages.
    Mais le clou de ce FR est bien évidemment le bonus, toujours attendu. Tu as visité une très belle ville, et je confirme mon commentaire laissé sur le vol aller : j'irai un jour à Porto !
    Merci pour ce moment.

    • Comment 486570 by
      ZuMzuM AUTEUR 354 Commentaires

      Salut Papa Mic :)

      Assez compliqué d'avoir de la matière à cause de la nuit et de ce problème technique, oui :)

      J'aime bien l'instant fuselage shot qui n'a d'ailleurs pas encore de parenté établie sur Flight-report :)

      Beaucoup de calme, mais beaucoup d'énervement aussi...

      Tant mieux si j'ai pu te transmettre l'envie via ce bonus touristique !

      A bientôt.

  • Comment 486571 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4920 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR.
    Dommage pour la cheville, surtout que porto n'est pas une ville très "plate".
    Voilà une livraison des valises qui m'aurait fait perdre patience , surtout à l'heure tardive d'arrivée.
    Porto est une jolie ville qui mérite une visite.
    A bientôt

    • Comment 486574 by
      ZuMzuM AUTEUR 354 Commentaires

      Bonsoir AirBretzel et merci pour ce commentaire.

      Heureusement, le voyage n'a pas trop été gâché ;)

      Ça a été compliqué oui, avec en plus le retard initial de l'avion.

      Une magnifique découverte pour moi qui n'avait jamais été au Portugal.

      A bientôt !

  • Comment 486640 by
    wowote 1604 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour ce FR. Gestion lamentable du retard, quant à la livraison des bagages, on n'en parle même pas !!
    Bref, comme vous le dites heureusement que le vol s'est bien passé ;)
    Superbe bonus

Connectez-vous pour poster un commentaire.