Avis du vol Brussels Airlines Toulouse Brussels en classe Economique

Compagnie Brussels Airlines
Vol SN3668
Classe Economique
Siege 17A
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:40
Décollage 14 Nov 18, 12:05
Arrivée à 14 Nov 18, 13:45
SN   #70 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 231 avis
scorph
Par GOLD 462
Publié le 14 janvier 2019

Bonjour et bienvenue dans ce nouveau report, cette fois-ci retour sur un vol effectué en novembre pour visiter un ami travaillant à Hambourg le temps d'un long week-end.


introduction


Un de mes amis travaillant depuis plusieurs semaines en Allemagne me propose de venir le voir un week-end afin de découvrir Hambourg. Pour le routing Brussels Airlines propose les meilleurs tarifs avec des horaires pratiques, une correspondance courte à Bruxelles et un tarif honnête à un peu moins de 120€ A/R Iberia en proposé sur google flight de meilleurs mais cette combinaison n'était pas achetable sur leur site.
Aussi bizarre que cela puisse paraître il n'y a pas de vols direct autre que la navette Airbus opérée par Germania et non réservable par les passagers lambdas. Fut un temps Eurowings opérée quelques vols par semaines abandonné depuis début 2018.


Routing

  • SN3668 - Economique - Toulouse -> Brussels en Airbus A319 Vous etes ici
  • SN2627 - Economique - Brussels -> Hambourg en Airbus A319 A venir
  • SN2628 - Economique - Hambourg -> Brussels en Airbus A319 Non reporté
  • SN3675 - Economique - Brussels -> Toulouse en Airbus A319 Non reporté

Cette ligne est connu sous Flight-report avec pas moins de cinq reports sur cet liaison avec SN dont 3 rédigés par mes soins, je connais donc plutôt bien ce trajet entre TLS et BRU.


Départ de toulouse


Départ en fin de matinée avec Brussels Airlines, pour ma part je trouve cet horaire très pratique avec ce départ à midi. Une nouvelle fois on me dépose au niveau des arrivées, la mezzanine des départs étant fermée depuis les attentats de Bruxelles.


photo p1

Je ne m’attarde pas étant tout juste dans les temps, je grimpe au niveau des départs, il y a assez peu de monde ce mercredi midi.


photo p2

Pourtant on peut voir pas mal de départs pour des vols internationaux sur le FIDS, mon vol est prévu à l’heure c’est parfait.


photo p3

Cette faible affluence se confirme au passage du PIF, une nouvelle fois très peu de monde ce qui permet de compléter les formalités dans un temps record.


photo p4

S’en suit, comme tout aéroport moderne qui se respecte, un passage par le duty-free, il est désormais bien achalandé mais il y a toujours aussi peu d’acheteurs.


photo p5photo p6photo p7

Nous débouchons dans le couloir qui mène au hall D, direction que je prendrais mon vol partant (comme toujours pour Bruxelles) des portes non Schengen…


photo p8

Au passage petite photo du 737 d’Air Algérie qui assurera le vol vers Oran.


photo p9

Le passage à la PAF sera aussi rapide qu’inutile, par contre pas de réponse à mon bonjour aujourd’hui.


photo p10

Une sorte de mini-relay a ouvert après les postes sous douanes, plutôt pratique, il existe aussi un stand type sandwicherie au milieu des salles d’embarquements. 


photo p11

Les portes d’embarquements du hall D que vous devez commencer à connaitre.


photo p24-36photo p29-6

On y trouve, de nombreux vols en cours d’embarquement, comme cet A320 d’Aer Lingus en partance pour Dublin, pour la première année la compagnie Irlandaise à décidée de prolonger ses vols au départ de Toulouse lors de la saison hiver.


photo p12photo p31

On trouve aussi Turkish sur le départ pour rejoindre l’immense HUB d’IST.


photo p17

Cet A319 d’Easyjet attends lui son prochain vol vers.


photo p26

Tandis que ce 737-800 de la Royal Air Maroc assure une rotation vers Casablanca.


photo p30

Sur la piste 14L un Boeing 737 de Ryanair prend son envol en direction d’Edimbourg contrairement à ce qu’indique son sticker.


photo p16

Au loin on aperçoit des nouveaux Airbus en attente de livraison comme cet A330neo de la TAP.


photo p13

Mais aussi les A350-1000 en livrée Oneworld pour Qatar et -900 pour Latam.


photo p14

Un peu plus proche des usines un Beluga attend son prochain chargement.


photo p15

Je n’aurais que quelques minutes à attendre avant de voir notre A319 du jour pointer son radôme en provenance de Bruxelles.


photo p18photo p19

Il s’agit d’OO-SSD un A319 livré à la Sabena en 1999, il a quitté la compagnie lors de la faillite de cette dernière passant une partie de sa carrière sur le sol italien chez Meridiana (devenu AirItaly) avant de rejoindre à nouveau la compagnie nationale Belge.



Le voici à la gate.


photo p27photo p28

L’embarquement ne tarde pas à être appelé avec des passagers plutôt civilisé aujourd’hui on notera le faible nombre de passagers à haute contribution avec pratiquement aucun *Gold et passagers Business.


photo p25

Le BP du jour une nouvelle fois en version dématérialisée de quoi faire hurler les puristes.


photo p103b

Direction la passerelle, toute vitrée au hall D c’est vraiment classe.


photo p32

Pour le finger ce sera aussi du vitrée ce qui permet une belle vue sur notre A319 du jour.


photo p33

Fuselage shoot avant d’entrer en cabine où l’accueil par le CC se fera en français et avec le sourire, il en sera de même un peu plus loin avec ses deux collègues féminines à l’arrière de la cabine. On notera d’ailleurs qu’il s’agit (comme Air France) d’un équipage à trois sur A319 alors qu’Easyjet à quatre PNC sans doute à cause du nombre d’issue. J’ignore du coup comment fait SN avec ses A319 avec 2 overwings exit. Au passage une petite musique diffusée durant l’embarquement.


photo p34

A bord de l'A319 de Brussels Airlines


La cabine est la classique qui équipe les A319 de SN avec les sièges type « NEK » à la sauce Lufthansa. Toutefois le mariage des couleurs bleu foncé et rouge n’est pas vraiment des plus fashion.


photo p35photo p36

Je rejoins mon siège du jour au rang 17, pas de doute niveau épaisseur c’est en mode planche à repasser. Pour le dossier il faudra se contenter de la documentation de bord dans notre champ de vision, heureusement le pas est plutôt bon et j’aurais une nouvelle fois le meilleurs des voisins = personne.



D’ailleurs pas de risque de bataille d’accoudoir ou de séparation du siège du milieu, mon plus proche voisin étant en 17F.


photo p48

Pour le PSU c’est du vintage comme on en fait plus chez Airbus.


photo p41

Le hublot lui aussi accuse le poids des années, il est rayé et plutôt sale dommage toutefois on distingue facilement cet A319 d’Easy qui se prend pour un Transavia avec autant de vert.


photo p42

Nous ne tardons pas à repousser avec cet embarquement rapide du à la faible affluence de ce mercredi matin (je dirais un remplissage légèrement supérieur à 2/3).


photo p49

Les écrans sont déployés afin de diffuser les consignes de sécurités.


photo p50

Elles seront diffusées en anglais uniquement avec une vidéo plutôt humoristique, alors que les annonces en cabine seront réalisées en trois langues (anglais, français, flamand) par le chef de cabine.


photo p47

Nous n’avons qu’un cours roulage afin de rejoindre la piste 14L qui est en service pour les décollages ce matin, au loin les nouveaux appareils Airbus attendent leurs inspections en vue de leurs livraisons aux clients.


photo p51photo p52

La piste est à nous et la parole aux deux CFM-56 présents sous nos ailes.


photo p53

Ne tardons pas trop Air Algérie attends la place.


photo p54

Il ne nous faudra qu'une poignée de seconde avant de nous élever dans les airs avec une rotation au niveau du hall D.
C’est donc assez haut que nous survolons ce C130-J de la RAF garé sur le parking cargo.


photo p55photo p56photo p57

Nous survolons ensuite Toulouse légèrement couverte par quelques petits nuages, on distingue la Garonne et les nombreux ponts qui l’enjambent.



Puis le sol disparait laissant place aux nuages durant notre montée on peut d'ailleurs apercevoir la chaîne des Pyrénées au loin.


photo p64photo p65photo p66

Une fois notre altitude de croisière atteinte, le sol ré-apparait au niveau de Montauban.


photo p68

Au loin l’usine à fabriquer les nuages de Golfech.


photo p67

En cabine le service à bord commence, les premiers rangs, passagers Business et éco+ (flex&fast) bénéficient d’une collation. Pour le reste de la cabine ce sera du Bob qui connaitra un bon succès.


photo p69-100

Passage au dessus de la rivière Dordogne.


photo p70

Quelques dizaines de minutes plus tard nous longeons durant une bonne quinzaine de minute la Vienne.


photo p71photo p72photo p73

En cabine, l’ambiance est plutôt calme avec aussi peu de passagers, les écrans seront toujours déployés mais sans diffuser aucun programme.


photo p74

Dehors ça se couvre légèrement aux alentours de Tours. Pour avoir une idée de la route suivie, voici la trace radar de notre vol.


photo p75photo p104

La couche nuageuse ne nous cachera pas le sol très longtemps. C’est à présent la Seine qui coule sous nos ailes au loin on aperçoit la métropole de Rouen.


photo p76photo p77

Alors que nous sommes à la verticale d'Amiens, nous apercevons le trait de côte de la cote d'Opale.


photo p78

Le temps étant désormais assez brumeux je me plonge dans la lecture des éléments présents dans la pochette situé devant moi.


photo p43

On retrouve la traditionnelle safety card


photo p44

Ainsi que le magazine de bord avec ses pages corporates que je trouve très bien faites.


photo p45photo p46

Plus loin on trouve la ville de Lens et son stade Bollaert.


photo p79

On distingue au loin la métropole Lilloise.


photo p80

Les annonces sont faites en cabine pour signifier le début de descente vers l'aéroport de Zaventem.


photo p81

Notre appareil commence sa descente au Sud de la ville de Ghent.


photo p82

Nous survolons Alost durant notre descente, notre approche se fera par un long détour au Nord de Bruxelles.


photo p83

Une écluse sur le canal reliant la capitale Belge à Anvers, un peu plus au Nord on distingue la ville de Boom célèbre pour son festival de musique électronique Tomorrowland.


photo p84

C'est au tour de Malines d'être sur notre trajectoire, on voit par ailleurs bien sa cathédrale Saint-Rombaut.


photo p85

Nous virons enfin sur la droite cap au Sud-Est, les aérofreins sont de sortis pour ralentir notre approche.


photo p86

Arrivée a Bruxelles


Nous nous posons sans encombre sur le sol Belge, le freinage sera lui aussi modéré afin de rejoindre notre taxiway.


photo p88photo p89photo p90

Le roulage nous permet de passer devant le "Pier B" de l'aéroport de Zaventem avec un 787 d'Ethiopian ainsi qu'un B777-300ER d'Emirates.


photo p91photo p92photo p93

La jetée A elle est plutôt déserte.


photo p94

Pas de doute nous sommes bien à BRU.


photo p95

En chemin je croise ce Sukhoï SSJ100 de Cityjet opérant des vols pour Brussels Airlines qui se prépare à partir vers Bale/Mulhouse vol que j'avais fait en début d'année 2018.


photo p96

On vient se parquer auprès de ces deux mini-Embraer, le HOP! arrive de Rennes tandis que son collègue blanc comme neige assure une rotation pour BMI regional vers Nürnberg.


photo p97photo p98

Au vue de la faible affluence dans notre vol le débarquement sera rapide, l'équipage nous quitte avec des salutations souriantes. A la sortie de la passerelle je peux tirer un dernier portrait de notre A319 du jour.


photo p99

Nous débarquons au cœur de la jetée A, je la trouve très réussit. Cette zone est spacieuse, calme, lumineuse et on peut facilement y observer les mouvements des avions. De plus je trouve l'architecture plutôt réussit.


photo p100photo p101

L'A320 à la décoration Tomorrowland arrivé depuis Nice et se prépare à partir vers Prague.


photo p102

J'espère que ce petit report vous aura plus et je vous retrouve très bientôt pour la suite direction Hambourg.
Bon vols à tous. 

Afficher la suite

Verdict

Brussels Airlines

6.2/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration4.0

Toulouse - TLS

7.6/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Brussels - BRU

8.2/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté7.0

Conclusion

Vol plus que correct de la part de la compagnie Belge, le rapport qualité prix est très bon avec le tarif « check&go » après la prestation s’approche plus d’une low-cost, on notera tout de même la possibilité d’avoir 1 bagage à main + 1 accessoire de taille conséquente ainsi que la possibilité de cumuler des miles chez Miles&more, de plus transiter par Bruxelles est vraiment facile et agréable.

Brussels Airlines :
Confort: Cabine qui montre un peu son âge surtout au point de vue design. Au niveau confort on est sur les planches à repasser de tante Lufthi toutefois avoir une rangée pour soi est clairement signe d’un bon vol.
Équipage : Equipage commerciale mixte sur ce premier segment souriant et sympathique. Du côté du poste quelques annonce en fin de vol.
Catering : Buy on board qui semble devenir le standard européen on regrettera l’absence de vente de plat chaud pour les vols inférieur à 2h30.
Divertissement: Hublot + magazine de bord un peu moins intéressant qu’il y a 6 mois.

Toulouse :
Fluidité: Très peu de monde en cette fin de matinée ce qui rend les étapes du parcours passager très fluides. Le contrôle d’identité pour les vols vers les destinations Schengen reste un mystère.
Accès: Aéroport assez proche de la ville plutôt pratique d'accès avec le tram.
Services: Du mieux dans le hall D avec l’apparition d’une boutique ainsi que d’un stand de restauration.
Propreté: Correct

Bruxelles :
Fluidité: L’aéroport de Bruxelles est l’un de mes favoris pour les connexions dans la zone Schengen, pas de contrôles pas de longues marche ce n’est pas pour rien qu’SN propose des connexions de 40 minutes.
Accès: Parcours passagers pratique, il est facile de rejoindre le centre-ville à l’aide des trains.
Services: Wifi + de nombreuses boutiques, BRU est à la fois suffisamment grand pour disposer de tous les services d’un grand HUB tout en restant à taille humaine afin d’être pratique.
Propreté: RAS

Informations sur la ligne Toulouse (TLS) Brussels (BRU)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Toulouse (TLS) → Brussels (BRU).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Brussels Airlines avec 6.9/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 41 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 483881 by
    Esteban GOLD 17560 Commentaires

    Merci pour le partage Hugo.

    Je reste mitigé sur l'expérience Brussels Airlines en MC qui s'apparente plus à du low cost qu'autre chose et c'est bien dommage.

    A bientôt.

    • Comment 483883 by
      scorph GOLD AUTEUR 1746 Commentaires

      Bonjour Esteban en effet pour moi SN est la version Belge d'Eurowings, ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'elle figure dans le classement des lowcost/hybride européenne fait par notre site. Je regrette comme toi la disparition d'un réel service de bord mais a contrario j'applaudis les tarifs assez doux proposés par la compagnie Belge.
      Bon vols !

  • Comment 483939 by
    AirBretzel GOLD 10282 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Prestation minimaliste mais si le prix est bon, et si l'attente est minime à BRU, et le transfert efficace c'est une bonne option.
    J'avais l'impression que le BOB était pas mal sur SN.
    A bientôt pour la suite.

    • Comment 483967 by
      scorph GOLD AUTEUR 1746 Commentaires

      Bonjour Valérie et merci pour ce commentaire, prestation minimale mais prix mini aussi avec tout de même pas mal de service d'une legacy. Attente réduite @BRU qui est un de mes aéroports européens préféré. Concernant le Bob de SN je le trouve cher et l’absence de plat chaud sur les vols <2h30 ne doit pas laisser beaucoup de liaisons éligibles aux fameuses frites.
      Bon vols !

  • Comment 484102 by
    NZ1 1298 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !
    Un vol qui confirme que SN et un transit à Zaventem sont une bonne option pour se rendre au nord de l’Europe depuis TLS
    La prestation reste très basique, dommage pour le BOB, un petit chocolat belge ne ferait pas de mal. Mais si les prix des billets suivent et restent bas, pourquoi pas
    L’avion était vide par endroit, les écrans aussi
    ”En chemin je croise ce Sukhoï SSJ100 de Cityjet” : photo collector puisque SN a arrêté les vols avec ce type d’avion depuis début janvier
    A bientôt

    • Comment 484242 by
      scorph GOLD AUTEUR 1746 Commentaires

      Bonjour Hugo et merci pour ce retour, pour avoir testé FRA/AMS/MUC je confirme ma préférence pour BRU ! J'avoue qu'un petit chocolat ne serait pas de refus mais bon à se tarif mieux vos ne pas trop rêver... Les écrans sont resté désespéramment noir après la démo de sécurité de mémoire je ne suis même pas certain qu'il est été rétractés pour le décollage...
      En effet remplacé pas des Crj900/1000 d'Air Nostrum et d'Adria dommage les passagers ne vont pas gagner en confort ces Superjet étaient agréable...
      Bon vols !

  • Comment 484206 by
    AirOne 2459 Commentaires

    Oula cette cabine ne fait pas vraiment rêver, c'est très austère. Un peu comme la prestation d'ailleurs qui a basculé chez notre ami (ou pas ) BoB. Mais si le prix est petit le boulot est tout à fait correct pour cet Eurowings Bis.

    À bientôt!

    • Comment 484245 by
      scorph GOLD AUTEUR 1746 Commentaires

      Bonjour AirOne et merci pour ce commentaire. En effet niveau design on a fait mieux, pour le service à bord j'avoue avoir toujours du mal avec cette idée de pseudo legacy qui vire au low-cost mais j'avoue avoir arrêté de sanctionner depuis que BA fait de même. Après au vu du tarif proposé on ne peut pas vraiment dire que c'est du vol...

      Bon vols !

  • Comment 484258 by
    02022001 4328 Commentaires

    Je en m'attendais pas à grand chose de la part d'SN. Eh bien, ce fut le cas^^
    Merci ;)

    • Comment 484291 by
      scorph GOLD AUTEUR 1746 Commentaires

      En effet la prestation est quasi équivalente à une low-cost... toutefois il y a tout de même quelques petits avantages (miles/bagage à main + accessoire + service aux sols legacy) pour un prix qui n'a rien de malhonnête.
      Bon vols

Connectez-vous pour poster un commentaire.