Avis du vol easyJet Toulouse Paris en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U23963
Classe Economique
Siege 29A
Temps de vol 01:35
Décollage 11 Jan 19, 08:15
Arrivée à 11 Jan 19, 09:50
U2   #7 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 689 avis
scorph
Par GOLD 1337
Publié le 24 janvier 2019

Bonjour et bienvenue à bord de ce Flight report, et pour bien commencer l’année 2019 je vous propose un petit vol Easyjet pour rendre visite à la famille, cette fois ce sera celle de Mme, direction donc Paris.


INtroduction


Nous sommes encore en novembre 2018 quand nous projetons de nous rendre à Paris pour fêter avec un peu de retard Noel et le jour de l’an avec la famille Parisienne de ma chérie (le lot des familles recomposés). Nous fixons le deuxième week-end de Janvier pour « monter » à la capitale. Une nouvelle fois c’est Easyjet qui remporte la bataille des prix contre AF avec un tarif canon à 60 A/R par personne avec en plus des horaires pratiques pour nous qui voulions rallonger le week-end en partant le vendredi matin.
Le père de Mme chez qui nous logeons habitant le nord de Paris, nous privilégions toujours la plateforme de Charles de Gaulle.

Ce qui nous donne le routing suivant:  


Routing

  • U23963 - Economique -Toulouse -> Paris CDG en Airbus A320neo Vous etes ici
  • U23967 - Economique - Paris CDG -> Toulouse en Airbus A320 Non reporté

Cette ligne bien qu’existante depuis plusieurs années est assez peu documentée sur notre site avec trois reports datant respectivement de 2011/2013/2014 il faut aussi dire la liaison ne comporte au maximum que deux rotations par jour, contre jusqu’à 7 pour Orly. Pour ma part j'avais déjà reporté cette liaison en 2017 dans l'autre sens.


Vendredi matin a l'aéroport de Blagnac


Le départ étant prévu à 8h15 nous nous sommes tout de même levés à 6h pour rejoindre l’aéroport avec suffisamment de marge, une nouvelle fois c’est le tram qui nous dépose devant l’aéroport se vendredi matin.


photo p1

Direction l'étage des départs comme nous l'indique ce cartoon.


photo p2

Toujours aussi peu de monde aux comptoirs Easyjet, ce n’était pas le cas le week-end avant Noël où j’ai patienté près de 40 min avant de pouvoir enregistrer mon bagage en soute.


photo p3-75

Le FIDS, notre vol est prévu à l’heure, il arrive de Paris.


photo p4

Étonnamment bien qu’il y est une certaine affluence les différentes étapes du parcours passagers sont passés sans réelle attente, j’aurais toutefois le droit d’élever mes chaussures + test explosif sur mes mains et mes lacés + test explosif sur mon IPad, bon là si je ne suis pas clean…


photo p5

Pour me remettre de mes émotions passage par le Disneyland duty-free.


photo p6-38

Au bout on trouve la nouvelle zone commercial où des boutiques restent encore à ouvrir, cette nouvelle zone est plutôt sympathique et pour les mélomanes on y trouve un piano à queue.


photo p7

Le hall C a bénéficié d'un sympathique lifting avec l’ajout de 2 enseignes de bouches (J’go et l’espagnol Mas que menos).


photo p8photo p9

Nous, nous rendons à la porte 31 où l’embarquement commence, alors que nous arrivons.


photo p10-69

Pas de doute c'est bien la bonne porte.


photo p11

Le boarding pass en version électronique.


photo p24

Quelques minutes plus tard nous sommes dans le parcage d’où l’on peut apercevoir nôtre appareil du jour, petite nouveauté il s’agit d’un A320neo tout neuf, il a été livré à la compagnie orange il y a 2 mois et demi à peine.


photo p12

Pour l'embarquement étant au fond de l'appareil je dois passer par l'extérieur et la passerelle arrière.


photo p13

Détail sur notre appareil du jour + gros plan sur le nouveau réacteur CFM Leap 1A.


photo p14photo p15photo p16

A bord de l'A320neo d'easyjet


A l'abordage ! Nous grimpons la passerelle des passagers mettent du temps pour s'installer. Hé il fait froid dehors !


photo p17-43

Fuselage shoot sur un profil qui va devenir de plus en plus commun.


photo p18

L'acceuil à bord par nos PNC à l'arrière est plutôt sympathique, on retrouve les nouvelles cabines Easyjet avec une légère différence de teinte de houses de siège par rapport aux A320 ceo.


photo p25

Lorsque je rejoins mon siège celui-ci est squatté par un couple, Mr et Mme 30D/E ce sont transformé en 30E/F, je ne suis pas enchanté et je leur fait la remarque mais je leur dis d'attendre que tout le monde soit à bord avant de bloquer l'allée pour récupérer ma place. De plus ma compagne elle c'est vu affecter le siège 31D où elle manquera de se faire assommer par Mme 31E, une dame un peu euh … bourrine. Finalement il reste des places de libre à l'arrière de l'avion dont le triplace 29 A/B/C que nous rejoindrons avec ma compagne après accord de l'équipage, laissant nos indélicats voisins à leur place.

La vue depuis mon nouveau siège sur cet A320 qui assure une rotation depuis Orly. 


photo p29

Le siège est le recaro SL3520 avec les nouvelles houses que l'on retrouve sur les A320/1neo celle-ci sont en imitation cuir du plus belle effet. L'assise est fine mais le confort ne pèche pas trop surtout pour un vol d'un peu plus d'une heure. Le pitch lui est en nette progression par rapport à l'ancienne cabine qui équipe les A319. Le plafonnier est un modèle récent toutefois il comporte encore le pictogramme d'interdiction de fumer.



En cabine les opérations d'embarquements sont terminés depuis plusieurs minutes nous n'allons pas tarder à partir à l'heure.


photo p22

Les consignes sont diffusés par une bande son en anglais et simulé à "l'ancienne" en français, nous commençons donc à repousser.


photo p31

Le démarrage des moteurs est un peu bruyant du fait des fréquences assez basse développées lors du lancement de notre propulseur.


photo p32

Notre roulage nous fait passé au niveau du hall B, siège d'Air France … enfin des appareils sous traités par AF/A5 à savoir l'Avro de Jota qui s’apprête à partir vers Strasbourg ainsi que le Fokker 100 d'Avanti air qui lui assure une rotation depuis Nantes.


photo p33

Nous roulons pour un départ en piste 32.


photo p34

Dernière vue sur les terminaux de Blagnac.


photo p35

On longe le parking cargo avec ses visiteurs habituelles à savoir le 767-300ERF de Star Air qui assure la rotation Cologne/Lyon/Toulouse et les 737 cargo de la postale et West Atlantic qui volent vers CDG et Liège.


photo p36photo p38

Un peu moins commun on trouve ce 737-800 de la compagnie charter polonaise Enter Air arrivé la veille depuis Malaga et qui repartira en fin de matinée vers Dublin.


photo p37

Après ce petit tour de l'aéroport il est temps pour nous de rentrer en piste.


photo p39

Je ne sais pas si c'est le fait que nous volions à bord d'un A320neo qui a une poussée plus importante que les A320ceo, ou le fait que nous soyons léger aujourd'hui mais nous nous retrouvons très haut, très vite.


photo p40photo p42photo p43

Il est en effet rare pour moi de vous montrer des photos du delivery center prisent d'aussi haut.


photo p44photo p45

Le jour se lève sur Colomiers et Cornebarrieu, villes voisines de l'aéroport.


photo p47photo p46

L'aube à une couleurs rose ce matin.


photo p48

Et on le voit bien sur la chaîne des Pyrénées.


photo p49

Le soleil montant nous offre de jolies jeux de lumières sur notre aile.


photo p50photo p51photo p52

Mais il fait aussi office de mood lighting du pauvre.


photo p53photo p57

Nous survolons, quelques minutes après avoir rejoins notre altitude de croisière, les villes de Moissac et Castelsarrasin ainsi que le point de confluence entre Garonne et Tarn. Un peu plus loin on aperçoit la centrale nucléaire de Golfech et son panache blanc.


photo p54photo p55

Détail sur notre sharklet.


photo p56

Ca ne tarde pas à ce couvrir à la hauteur de Bergerac et oui nous arrivons dans ce que les Toulousain appellent "le Nord" !


photo p58

Du coup comme il n'y a plus rien à voir en dessous petite lecture avec comme souvent chez Easy une pochette bien remplie.


photo p30

On y trouve la très réglementaire safety card celle-ci est commune aux A319, A320 et A320neo de la low-cost orange.


photo p61

Le magazine de bord "Traveller" dont je vous mets les pages les plus inintéressantes (elles se comptent sur les doigts de 2 deux mains), la page de la flotte est presque à jour la compagnie ayant désormais 19 A320neo en service.


photo p62photo p63

Je serais tiré de ma lecture par le croisement air to air avec un autre Easyjet 


photo p59photo p60

J'en profite pour vous montrer la carte du Bob, les prix sont assez bon, équivalent à ce que l'on peut trouver au terminal mais les produits font vraiment junk food. 


photo p64

Le service sera réalisé très tard, dans les quarante dernières minutes du vol afin de laisser dormir les passagers un maximum sans compter que l'équipage réduira ses annonces aux simples annonces de sécurité afin de garder une cabine la plus calme possible. Bonne initiative.


photo p65

Dehors le jour est a présent levé.


photo p66

Pour avoir une idée de la route suivi merci flightradar24


photo p68

Les annonces de début de descente sont prononcés par notre équipage cabine, il n'y aura eu aucune intervention depuis le poste sur l'ensemble du vol.


photo p67

En effet la descente commence rapidement en direction des bancs de nuages.


photo p70

Quelques petits virages pour atteindre le cap pour réaliser notre approche.


photo p71

La descente se poursuit.


photo p72

Quelques secondes de cloud surfing au dessus de la couche.


photo p73

Avant de plonger dans la crasse Parisienne.


photo p74photo p75

La cabine est prête pour l’atterrissage.


photo p82-14

Le sol n’apparaît qu'au dernier moment avec le survole de la D317. Il ne nous reste que quelques secondes de vol.


photo p76

Paris sous la pluie


Posé relativement doux et freinage plutôt tranquille en utilisant les aérofreins et les reverses.


photo p77photo p80photo p79

Nous quittons la piste 09L où nous venons de nous poser.


photo p81

Il nous faudra attendre le passage de 2 appareils au décollage avant de pouvoir traverser la piste parallèle 09R/27L


photo p83

Telle une apparition sortie de la brume le concorde double Fox nous accueil, une vision toujours émouvante pour tout les passionnés d'aviations qu'ils aient connu Concorde ou non.


photo p84

Nous longeons le siège d'Air France devant lequel sont garé des appareils Easyjet, quel pied de nez !


photo p85

Au loin on aperçoit quelques Joon à la bien courte existence il faut dire que niveau cohérence de marque et business plan on a rarement vu pire. 


photo p86

Au terminal 2D sont stationnés de nombreuses dérives exotique comme cet A320 d'Air Malta, l'A319 de Bulgaria Air ou le nouvel A220-300 d'Air Baltic.


photo p87photo p88

Connecté au terminal 2C on trouve cet A330-200 d'XL Airways France qui s'envolera dans la matinée vers Fort de France.


photo p89

Pas de chance pour nous, ce sera un parking au large, pas la meilleurs des nouvelles quand il pleut. Nous nous parquons aux coté de cet A320 d'Easyjet Europe qui ne tardera pas à partir vers Milan Malpensa.


photo p90photo p91photo p92

Le débarquement sera très long car il faudra pas moins de dix minutes au personnel de Roissy pour amener et installer l'escalier arrière ce qui fera que, finalement, seulement 4 ou 5 passagers débarqueront par la porte arrière.
Pour ma part je sortirais dans les derniers, cette photo de la cabine me vaudra une remontrance de la PNC en me disant d'effacer la photo de la cabine. Oui ben non… 


photo p93

Pas trop compris le délire de la CC pour le coup, descente par l'escalier avant avec vue sur le moteur Leap bien plus gros que son ancêtre le CFM 56.


photo p94

Chat échaudé craint l'eau froide je tenterais d'éviter de me faire griller par le personnel de CDG qui, comme chacun sait, n'est pas vraiment photophile. Voici donc les quelques clichés d'adieux à notre appareil du jour Hotel Sierra pris depuis le paxbus.


photo p95photo p96photo p97

Un petit tour de paxbus plus tard (nous avons du faire à peine 400m) mais heureusement au sec ! Notre conducteur nous dépose en double file un camion étant garé à sa place. Nous parcourons les couloirs tortueux qui mènent à deux escalators. Ces derniers nous montent dans une zone où l'on trouve d'un coté des banques d'enregistrements et de l'autre des tapis à bagages, assez étrange quand on sait que les flux sont en générales bien séparés.


photo p98photo p99

Nous suivons les indications vers la sortie où la douane sera présente, pas de contrôle pour nous. Nous continuons donc notre route vers la gare RER/TGV en slaloment entre les autres passagers et les nombreuses personnes venus accueillir des passagers.


photo p100-77

Comme on peut le voir sur ce FIDS, il y a pas mal de mouvements à cette heure-ci au T2D


photo p102

Bien que ce terminal soit l'un des plus proche de la gare TGV/RER il faut tout de même marcher près d'une dizaine de minutes avant de la rejoindre.


photo p101

En traversant la passerelle reliant les terminaux 2D et 2E/F on peut apercevoir cet A319 d'Easyjet qui partira bientôt vers Manchester.


photo p103

Il ne nous reste alors que quelques mètres avant d'emprunter l'escalator nous déposant auprès du panneau d'affichage incurvé véritable symbole de CDG. 


photo p105

En sous sol on trouve la gare avec désormais un nombre important de distributeur de ticket, il n'y en avais qu'une dizaine la dernière fois que j'y suis passé contre plus du trentaine aujourd'hui. Bravo Paris Airport car il faut bien cela pour absorber l'affluence.


photo p106

Alors que nous descendons l'escalator une rame arrive à quai, à peine le temps de monter et de nous y installer qu'elle s'en ira. Initialement pour un trajet presque direct qui se transformera en omnibus après le passage au parc des expositions. Ce qui donnera un train bondé et une petite séquence maul de rugby pour s'extraire de la rame une fois arrivés à Chatelet. Bref bienvenue à Paris…


photo p107

J'espère que ce premier Fr en mode navette à la sauce neo orange vous aura plus et je vous retrouve très bientôt pour le dernier routing de 2018 (retard de publication … aïe) avant d'attaquer très sérieusement une année 2019 qui s'annonce prometteuse…
Bon vols à tous. 

Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.9/10
Cabine8.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Carte payante6.0

Toulouse - TLS

8.1/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté8.0

Paris - CDG

6.0/10
Fluidité7.0
Accès4.0
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

Une nouvelle fois Easyjet rend une copie plus qu’honorable, si pour une fois l’équipage (parisien) n’a pas été génial, l’arrivée des A320neo est un véritable gain en confort. Le tout avec un tarif inférieur au rail et une ponctualité exemplaire.

Easyjet :
Confort : L’A320neo est tout de même une petite révolution niveau des appareils moyen-courrier, les nouvelles cabines U2 offrent désormais un pas plus que décent et les sièges recaro malgré leur apparente finesse, reste plutôt confortable et design.
Equipage : Pas un mot depuis le poste le PA est en option sur A320neo ? PNC plutot bon qui ont respectés au maximum le sommeil des passagers mais le couac au débarquement m'est resté en travers.
Divertissement : Le hublot quel belle invention sur un vol de jour il vaut tous les IFE du monde. Pour le magazine de bord c'est plutôt un bon bouquin de pub pour anglais.
Restauration: Pas mal de junk food à la britannique toutefois les prix restent équivalent à ce que l'on peut trouver dans le terminal.

Toulouse:
Fluidité: Plutôt très bonne ce matin à Toulouse, il y avait pourtant du monde dans les couloirs de l'aérogare.
Accès: Assez pratique et bon marché avec le tram en journée.
Services: Pas mal de nouvelles boutiques dans l'aéroport, plutôt pratique et intéressant pour les amateurs de shopping sans compter un petit lifting d'assez bon gout.
Propreté: Bonne mais je ne suis pas passé par la case toilettes.

Paris CDG T2D:
Fluidité : Débarquement en bus assez lent (seul trois passagers sont descendus par la porte arrière le temps de mettre l'escalier, couloirs étroits, beaucoup de monde.
Accès: Assez pratique de rejoindre la gare TGV/RER depuis le T2D toutefois ce RER B est une vrai plaie il est bondé & lent en plus de coûter un certain prix.
Services: Assez pauvre en arrivée et ground-side au terminal 2D ce retrouver ici pour une compagnie étrangère ce n'est vraiment pas le pied.
Propreté; Correct mais je ne suis pas passé par la case toilettes.

Informations sur la ligne Toulouse (TLS) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 51 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Toulouse (TLS) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 485233 by
    AirOne 2447 Commentaires

    60€ en A/R, un Neo et une cabine qui fait très classe offre un sacré bon combo. Je trouve qu'en terme d'image EasyJet a réussi une montée en gamme au niveau de ses cabines plutôt intéressant, il faut reconnaitre que la cabine fait aussi "chic" que les nouvelles (plus si nouvelle) Best d'AF. Le vol fait le boulot, mais si la réaction de la PNC semble plutôt incroyable de bêtise pour une photo de la ... cabine.

    À bientôt

    • Comment 485264 by
      scorph GOLD AUTEUR 1607 Commentaires

      Bonjour AirOne et merci pour ce retour, Easyjet sort de plus en plus de son image de transporteur loisir pour touristes anglais pour devenir l'un des acteurs majeurs du transport aérien européen avec une image jeune est dynamique. Serait ce la recette de la compagnie pour millénnials ? Je pense que oui étant un pur produit de la génération Y. En cabine les siège sont exactement les mêmes que ceux montés dans la partie arrière des A320neo des chez BA par exemple. Le vol fait le travail à l'heure de bout en bout dommage que la PNC est fait sa policière elle pénalise la note qui aurait pu être excellente.
      Bon vols !

  • Comment 485246 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage !

    Cette nouvelle cabine est vraiment jolie et réussie même si ça reste des planches à repasser, elle est au moins jolie ! J'adore l'expression mood lighting du pauvre, à retenir !

    A bientôt !

    • Comment 485267 by
      scorph GOLD AUTEUR 1607 Commentaires

      Bonjour Stéphane et merci pour ce commentaire, Cabine classe et réussie, encore mieux que la cabine des A320 ceo pour les planches à repasser made in germany cela devient le standard européen même si chez U2 cela s'apparente à de la montée en gamme...

      Bon vols!

  • Comment 485289 by
    AirBretzel GOLD 9926 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    J'aime beaucoup la nouvelle housse de ces sièges, cela ne fait absolument pas LCC .
    A bord les passagers font du forcing pour ne pas respecter leur place attribuée.
    A bientôt

    • Comment 485339 by
      scorph GOLD AUTEUR 1607 Commentaires

      Bonjour Valérie, avec plaisir et merci pour le commentaire. Les nouvelles housse ne sont plus en tissus mais en faux ? cuir clairement il y a de la montée en gamme chez U2 ! Ils m'ont fait la technique du benêt.
      - A bon F c'est coté hublot ?
      C'est cela oui ... (sachant que le monsieur avait une flamme Dassault sur son sac ...) Bref, sans conséquence j'ai même bénéficié d'un meilleur éclairage pour les photos...
      Bon vols !

  • Comment 485296 by
    guilhem GOLD 731 Commentaires

    Merci pour votre partage !
    Je suis impressionné par la qualité et la netteté des détails sur certaines de vos photos en vol. Qu'est-ce que vous utilisez comme appareil ?

    • Comment 485338 by
      scorph GOLD AUTEUR 1607 Commentaires

      Bonjour Guilhem et merci pour ce retour pour les photos j'utilise le reflex de Madame un Canon 1100D avec l'objectif 18-55 de base. J'ai aussi un 55-250 stabilisé que j'utilise aussi (ce n'est pas le cas dans ce report). Après un bon tiers de clichés pris pendant le report ne sont pas publiés...
      Bon vols.

  • Comment 485358 by
    NZ1 1312 Commentaires

    Merci Hugo pour ce report !
    ”Mr et Mme 30D/E ce sont transformé en 30E/F” : Encore des pax qui ne connaissent pas l’ordre des lettres dans l’alphabet, ça arrive tellement souvent lol
    Les nouvelles cabines EasyJet sont très jolies, le cuir noir des sièges me fait aussi penser aux sièges des cabines a320 British. Et pour joindre l’utile à l’agréable, le pas s’est amélioré
    Mood lighting du pauvre mais aux couleurs d’Easyjet, quel luxe
    Le magazine de bord m’apprend que la compagnie possède déjà des a321neo, sacrée différence niveau capacité avec l’a320neo
    Au débarquement, la petit scène de la PNC (qui s’était surement levée du mauvais pied) est un peu ridicule, je ne vois pas l’intérêt d'effacer la photo surtout qu’il n’y a personne dessus et que la photo pourrait servir à faire la promo des nouvelle cabines
    A bientôt

    • Comment 485557 by
      scorph GOLD AUTEUR 1607 Commentaires

      Bonjour Hugo et merci pour ce commentaire, toujours désagréable d'avoir des passagers qui squattent le hublot qui n'est pas le leur. Les sièges ressemble à ceux de BA mais ceux de l'arrière cabine des A320neo de BA sont pour le coup exactement les même. Haha pour le moodlight je ne savais pas que cette petite plaisanterie aurait autant de succès. Les A321neo ne sont pour le moment déployés que sur Gatwick mais avec presque 40 sièges de plus c'est un sacré bon capacitaire.
      Pour la PNC autant j'aurais pu comprendre si il y avait eu un membre d'équipage autant là dans une cabine aussi moderne qui aurait pu être une bonne pub...
      Bon vols !

  • Comment 485434 by
    lucas330 1693 Commentaires

    Merci pour ce fr.
    Cabine sympathique même le siège reste une planche.
    Très belles photos et belles couleurs du lever de soleil.
    J'aime beaucoup le moodlight du pauvre, il a son charme aussi.
    Merci, à bientôt.

    • Comment 485556 by
      scorph GOLD AUTEUR 1607 Commentaires

      Bonjour Lucas et merci pour ce retour, pour les sièges en mode planche à repassé qui reste supportable pour des vols inférieurs à 2 heures. Le levé de soleil donne souvent des lumières plus belles que le couché ce qui donne à la cabine un moodlight naturel.

      Bon vols !

Connectez-vous pour poster un commentaire.