Avis du vol Peruvian Airlines Lima Cusco en classe Economique

Compagnie Peruvian Airlines
Vol P9 220
Classe Economique
Siege 13A
Temps de vol 01:20
Décollage 12 Fév 19, 14:00
Arrivée à 12 Fév 19, 15:20
P9 14 avis
Esteban
Par GOLD 753
Publié le 17 février 2019

Hello !

J'ai le plaisir de vous retrouver pour un nouveau routing que je dévoilerai au fur et à mesure ici, laissons planer un peu de suspense quant à cette destination pour Février, même si j'ai déjà vendu la mèche auprès de certains :)

Les deux premiers tronçons ne seront pas des plus sexys mais il faut bien commencer par quelque chose !
Alors voilà, j'ai profité d'un Early Bird sur Santiago du Chili, via Buenos Aires avec un open jaw pour le retour (mais ça vous le verrez plus tard !) au tarif imbattable de 1'490€ sur KL.

Voilà pourquoi le pré-acheminement se fait en éco et non en J, le tarif n'est pas valable ex BSL (sinon on passait à … CHF 4'200.-, un peu moins de 3'800 €). L'aller retour me revient en promo à 99€, si j'avais pris le direct du soir pour arriver à AMS vers 19H00 ça aurait été 210€ donc ce qui explique le passage par CDG, car le BSL AMS de 11H00 me faisait arriver à midi dix, le BSL CDG AMS au même prix, lui à 15H et des brouettes, et c'est l'occasion de voler !

Voilà pour l'aller, maintenant je veux me rendre au Pérou, plusieurs options mais j'ai grande envie d'essayer LATAM après tous les reports assez élogieux de Momolemomo a leur sujet. LATAM propose beaucoup de rotations entre SCL et LIM et sur quatre des rotations, soit du 788, soit du 789, soit du 767 et j'ai même trouvé du 772. Le reste se faisant en 32S. Hors de question de prendre de l'Airbus sans vraie configuration business, ce sera du 788 sur le vol de 09H00 du matin. Sauf qu'en one way c'est 600$ en J et 300$ et des brouettes en Y. Rajoutons donc un retour fictif pour voir, en Y. Bingo, le tarif dégringole à 280$ sur un non modifiable, non remboursable, mais ça, c'est bon pour ceux qui n'ont pas de carte de crédit à minima Gold, les assurances couvrant bien l'impodérable. Donc me voilà avec un aller en 788 et J et un retour 3 semaines plus tard en A319 qui finira aux oubliettes.

Maintenant je veux me rendre à Cusco, les options sont nombreuses au moment de la réservation :

- Star Peru
- LCP Peru
- Peruvian
- LATAM
- Viva Air Peru
- LATAM
- Avianca

Star Peru et LCP Peru sont peu connues, mais leur stats de fiabilité sont désastreuses, je les écarte, et j'ai bien fait Star Peru ne vole quasiment plus ou alors fait opérer ses vols par Peruvian et LCP Peru a mis la clé sous la porte.

LATAM je viendrai de les prendre donc non.

Viva Air Peru pourquoi pas mais c'est du LCC  et tous les extras sont payants. J'aurais de toutes façons une valise et deux bagages à main, le total arrive à près de 100$

Avianca, pourquoi pas, mais là aussi on frise les 100$

Peruvian n'a pas très bonne réputation mais propose un service gratuit et les valises en soutes sont gratuites aussi, et ils ont plein de vol entre LIM et CUS et pour finir, le tarif TTC est à … 29$ Vendu ce sera Peruvian. On verra si j'ai bien fait plus tard. 

Un dernier petit vol arrive plus tard, mais ça c'est pour … plus tard ^^



lima (lim)


Après avoir mis pour de 01H30 pour rejoindre l'aéroport (45 minutes pour les seuls 3 derniers kilomètres) me voilà devant le terminal, et plus précisément la partie domestique :


photo dsc_0050_resultatphoto dsc_0051_resultat

A l'intérieur c'est clair et bien aéré, donc direction Peruvian. La compagnie a de plus en plus mauvaise réputation, de nombreuses annulations, retards et avions en panne. Je vais découvrir tout ça par moi même, me voilà au check-in


photo dsc_0052_resultat

Je tends mon passeport ainsi qu'une copie du billet electronique, l'agent me dit qu'il n'en a pas besoin car il peut me retrouver avec mon nom. Sauf que … non, après plusieurs essais infructueux, il ne trouve pas de réservation à mon nom. Donc c'est parti pour la copie du billet electronique :)
Tout de suite il repère le numéro de vol et me dit que ce vol n'existe plus depuis 5 mois. J'étais censé décoller à 11H20 mais voilà, non, ce vol a disparu.
Et naturellement, personne chez Peruvian n'a eu l'idée de m'envoyer un SMS, un mail ou un coup de téléphone.

L'agent me dit que c'est tout à fait normal, leur call center est débordé. Ouais, 5 mois et pas trouver le temps de prévenir un client, c'est pas normal pour moi. Je lui demande sur quel vol on m'a reprotégé, réponse : aucun. Ah.

Il me propose le vol de 09H45 (il est 08H45) mais il est full, ce sera Stand By à confirmer au gate, sinon ce sera 14H00 en confirmé. Ou alors de demander le remboursement du vol via mail et de me rebooker tout seul, Peruvian n'ayant aucun, absolument aucun, accord interline.

Je choisis le stand by et le vol de 14H parce que si le call center ne peut pas appeler ses clients, je ne vois pas comment ils pourront traiter efficacement un remboursement, même si le montant n'est pas élevé, c'est le principe. Je volerai donc Peruvian, soit !

Ma valise est enregistrée et je file vers les contrôles. Au passage je ne perds pas le sens du devoir, voici la zone départ :


photo dsc_0053_resultat

Il faut monter pour accéder airside :


photo dsc_0054_resultat

Passage par une zone commerciale :


photo dsc_0055_resultat-62256

Et puis le poste de contrôle :


photo dsc_0056_resultat

Direction ma porte :


photo dsc_0057_resultat

C'est la numéro 07 au sous sol :


photo dsc_0058_resultat

Le boarding est en cours :


photo dsc_0059_resultat

Je me présente et on me dit d'attendre la fin de l'embarquement pour savoir si je partirai ou pas, mais tous les passagers ont été enregistrés. La procédure d'embarquement est d'un chaotique : pas de scannettes ou de moyen de contrôle des boarding pass. Le passager tend son ticket et l'agent met une croix sous son numéro de séquence. Tous les vingts passagers environs, elle s'arrête et tape les numéros à la main sur son clavier. Du coup, comme elle vérifie aussi les passeports, ça prend une plombe.

A 09H30 la salle est vide est il manque 8 passagers. Elle fera pas moins de …7 derniers appels, une collègue de la porte à côté partira avec un mégaphone pour appeler les passagers à l'étage. Moralité, 6 arrivent à H-5. Je pense que ce pourrait être bon, on est maintenant à 5 minutes du décollage prévu, partout ailleurs on accepterait plus personne.

Mais non, les deux passagers manquants sont recherchés, et forcément, on les trouve … a H+5 ! Donc raté pour ce vol. Je suis furieux mais je ne dis rien, ce n'est pas de la faute des agents.

On me remet sur le vol de 14H et bon point pour la personne en charge, elle vérifie que ma valise est toujours là et qu'elle sera mise sur ce vol. Puis elle imprime ma carte d'embarquement et là, je remarque tout de suite une chose : embarquement 14H05. Oui pour un vol à 14H00, ça sent le retard prévu. Effectivement, le vol est prévu maintenant pour 14H50. Chouette.

Comme LIM n'offre que 15 minutes de wifi gratuit et que je n'ai rien de mieux à faire, je vais à la recherche d'un salon. Il est quand même 10H00 et j'ai au moins 04H00 à attendre mon vol.


newrest lounge lim airport


J'ai tout de suite trouvé le salon Newrest, et j'ai certainement fait une erreur, car j'aurais dû pousser plus loin voir si LATAM avait un salon en accès payant. Car le Newrest est vraiment, vraiment, pourri. Vous allez voir par vous même.

Heureusement l'entrée n'était "que" de 20 USD… L'accueil a été aimable mais ça a bien été la seule chose !

Voici le buffet :



Pas d'offre chaude à part un bouillon de poulet. Les jus sont à température de la pièce et la machine à glaçons est en panne. L'offre snacking est minimaliste et franchement, les sandwiches étaient immangeables, les petits fours secs. Autant dire que n'ai pris qu'un coca … chaud.


Quelques photos du salon, qui en plus est parfaitement aveugle :


photo dsc_0063_resultatphoto dsc_0064_resultat-67259

Les toilettes étaient ok :


photo dsc_0065_resultatphoto dsc_0066_resultat

Je me suis installé dans un fauteil pendant cette longue attente :)


photo dsc_0067_resultat

Loup a patienté aussi :)


photo dsc_0068_resultat

Je profite d'un moment de calme pour remettre quelques photos du salon :


photo dsc_0069_resultatphoto dsc_0070_resultat

Du coup, j'en ai profité pour sortir un flight report :) Et retenter un sandwich et une mini tartelette qui viennent d'être apportés, toujours pas bon :(


photo dsc_0071_resultat

Bon alors que je m'apprêtais à aller à ma porte, nouveau retard annoncé, 15:15. Tiens le vol pour Jauja est annulé. Alors qu'une heure avant il était encore maintenu, sachant que pour ce vol là, les passagers attendent depuis 06H00 du matin…
En fait, en cherchant un peu sur Flight Radar, mon vol a autant de retard parce que c'est l'avion qui fait LIM - AQP - CUZ - LIM et qu'il est, à 14H05 juste entrain de poser à … CUZ. Donc au meilleur des cas, mon vol pourrait partir vers 14H05 + 45 minutes d'escale + 1H15 de vol et à nouveau 45 minutes d'escale vers 17H00. J'enrage.

Mais je vois que l'avion affecté à Jauja devient notre avion, voilà pourquoi Jauja est finalement annulé. Apparemment il y avait encore deux vols pour Jauja ce jour, tandis que le Peruvian de 14H était le dernier vers Cusco. Donc les OPS P9 ont dû décidé que c'était mieux que nous partions :)

En passant, le tableau des départs n'est pas glorieux pour Peruvian : Jauja : annulé / Tacna 02H30 de retard / Cusco 01H15 de retar


photo dsc_0075_resultat

le vol tant attendu !


Bon, y'a un moment, salon ou pas salon, j'atteins mes limites, et vers 14H00 je décide de me rendre en porte histoire de pouvoir prendre quelques photos et voir aussi où ça en est.


photo dsc_0072_resultat

Bon, si Peruvian dit que c'est "Confirmado" alors soit :)

Un plan de l'aéroport :


photo dsc_0073_resultat

Des portes en chemin, celles de l'étage sont avec passerelles, mais moi, c'est en bas :)


photo dsc_0076_resultat

Un peu de spotting avec Star Peru qui essaie tant bien que mal de survivre :


photo dsc_0077_resultat

LAN ou TAM ou LATAM, rayer la mention inutile en A320 :


photo dsc_0078_resultat

Notre écran d'affichage :


photo dsc_0079_resultat

Et dans un joyeux bordel, l'embarquement est lancé vers 14H30, en bus, bien sûr ! La porte ouverte n'est pas la notre mais celle d'un autre vol, le mélange des flux ne semble pas être un problème puisque ça n'interesse absolument personne :)


photo dsc_0080_resultat

Un tour en pax bus plus tard, nous voilà au pied de ce 735, livré neuf à LH en 1991 il n'est plus de première jeunesse. Son seul fait d'armes est d'avoir passé toute sa vie chez Tante Lufthi. En 2016 elle l'a mis au rebut mais en 2017 Peruvian l'a repris.


photo dsc_0081_resultatphoto dsc_0082_resultat

Allons voir ce vétéran de plus près :


photo dsc_0083_resultat

Instant porte :


photo dsc_0084_resultat

Fuselage shoot :


photo dsc_0085_resultatphoto dsc_0086_resultat

Re- Instant porte avec un galley absolument vide : pas un trolley mais surtout, pas un membre d'équipage ! Donc pour les salutations, on repassera !


photo dsc_0087_resultat

La cabine est restée dans le jus de Lufthansa, mais regardez les sièges d'un peu plus près : les housses sont déformées et très, très mal entretenues. On peu aussi voir que certains sièges ne sont plus droits du tout…
Et surtout : encore une fois, ou est l'équipage ??


photo dsc_0088_resultat

Pas là :(


photo dsc_0089_resultat

En fait, deux hôtesses assistent à l'embarquement depuis le galley arrière, tandis que la chef de cabine sort du cockpit. Plus j'avance et plus l'état des sièges fait peur :(


photo dsc_0090_resultat

Une vue latérale, et là aussi on voit des sièges dans des positions différentes. Pour moi, le bouton d'inclinaison m'est resté dans les mains, et le siège en position reculée :)


photo dsc_0091_resultat

Ca ne fait pas très envie :


photo dsc_0096_resultat

Même Loup hallucine, d'ailleurs regardez l'espace entre l'assise et le dossier


photo dsc_0095_resultat

La PSU avec les buses bloquées en position ouvertes et des taches à gauche douteuses :(


photo dsc_0097_resultat

L'embarquement se poursuit :


photo dsc_0098_resultat-22925

Allons à la découverte de la fiche de sécurité :



L'autre mauvaise surprise est que Peruvian est devenue low cost, exit la collation gratuite (ce qui explique aussi le galley avant désert !), désormais c'est du BOB :(


photo dsc_0099_resultatphoto dsc_0100_resultat

Il n'y a pas grand chose, mais il faut reconnaître que ce n'est vraiment pas cher !
Il reste quand même un magazine de bord et bon point : aussi en anglais.


photo dsc_0101_resultat

Le pa(cha mama)s est bon :


photo dsc_0102_resultat

L'embarquement du premier bus est terminé, nous allons maintenant attendre une vingtaine de minutes le suivant :


photo dsc_0103_resultat

Comme je n'ai pas encore de voisins, direction l'arrière :


photo dsc_0104_resultat

Je demande la permission d'un fuselage shoot par la porte, l'équipage s'en tape :)


photo dsc_0105_resultatphoto dsc_0106_resultat

Sans la porte :


photo dsc_0107_resultat

La cabine vue du fond :


photo dsc_0108_resultat

Le plan d'armement de l'avion :


photo dsc_0109_resultat

Je retourne à mon siège, chez Peruvian on n'a pas peur de la rangée 13, la preuve je l'occupe :)


photo dsc_0110_resultatphoto dsc_0111_resultat

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'assise est défoncée… et qu'être assis sur un banc aurait le même confort :)


photo dsc_0112_resultat

Ces pois gris ont été hérités de LH :)


photo dsc_0113_resultat

Pendant ce temps voyons voir cette aile :


photo dsc_0114_resultatphoto dsc_0115_resultat

L'embarquement touche à sa fin, le vol n'est pas tout à fait complet :


photo dsc_0116_resultat

Nous repoussons et croisons ces spécimens Viva et LATAM :


photo dsc_0117_resultatphoto dsc_0118_resultat

Peruvian en 733 :


photo dsc_0121_resultatphoto dsc_0122_resultat

ATSA, qui exploite des Fokker 50 intra Pérou :


photo dsc_0119_resultatphoto dsc_0120_resultat

Un A320neo LATAM :


photo dsc_0123_resultatphoto dsc_0124_resultat

On revient sur le 733 P9 de tout à l'heure :


photo dsc_0125_resultat

Nous sommes au taxi :


photo dsc_0126_resultat

Décollage par la 15 :


photo dsc_0127_resultat

Quelques appareils militaires et du Peruvian stocké :


photo dsc_0128_resultatphoto dsc_0129_resultat

Alors là je pêche un peu :


photo dsc_0130_resultatphoto dsc_0131_resultat

Un bon vieux 732 au loin :


photo dsc_0132_resultat

Viva Air qui ira à CUZ aussi :


photo dsc_0134_resultat

Quelques 737 dans des états bien différents :


photo dsc_0136_resultatphoto dsc_0137_resultat

Pas sûrs qu'ils revolerons un jour ceux là :


photo dsc_0138_resultat

On continue de passer devant des avions et des hélicos qu'on ne verrait pas chez nous :)


photo dsc_0139_resultat

L'avion de tout à l'heure, mais je ne sais toujours pas ce que c'est :)


photo dsc_0140_resultatphoto dsc_0141_resultat

Et direction Cusco !



Dommage que le temps soit brumeux :


photo dsc_0148_resultat

On survole Miraflores :


photo dsc_0149_resultatphoto dsc_0150_resultat

On peut reconnaitre le JW Marriott où j'ai logé, le bâtiment gris bleu en verre :


photo dsc_0151_resultatphoto dsc_0152_resultat

Puis ça se couvre de plus en plus, le survol des Andes ne sera pas extraordinaire :(


photo dsc_0153_resultatphoto dsc_0154_resultat

Je succombe aux sirènes du BOB, la seule fois où l'équipage se montrera un peu plus sympa :


photo dsc_0155_resultatphoto dsc_0156_resultat

Avec le change, quelques 2€50 le sandwich et l'Inca Cola. La plupart de ceux qui sont allé au Pérou n'ont pas aimé cette boisson, moi je ne dirai pas que je ne l'aime pas ni que je l'aime, elle me fait penser au Guarana qu'on trouve au Brésil. En tout cas rapport qualité / prix c'est très bien, le sandwich était bon.
A noter que peu de gens prennent quelques chose.
Le vol se poursuit tranquillement :


photo dsc_0157_resultatphoto dsc_0158_resultat

Le temps se découvre à hauteur de Cusco :


photo dsc_0159_resultatphoto dsc_0160_resultat

Et c'est splendide :


photo dsc_0161_resultatphoto dsc_0163_resultat

Dommage que je doive combattre avec l'aile pour prendre des photos potables :



Et Cusco est en vue :


photo dsc_0169_resultat

Voilà l'aéroport :



Il nous faut nous en éloigner d'abord pour pouvoir revenir, l'aéroport étant entouré de montagnes !


photo dsc_0175_resultat

La ville est très étendue avec ces presque 400'000 habitants :


photo dsc_0177_resultat

L'approche est effectivement délicate avec tous les reliefs autour :



Virage à gauche toutes :


photo dsc_0184_resultatphoto dsc_0186_resultat

La ville est perchée aux alentours de 3'500 mètres, l'atterrissage promet d'être rock and roll :


photo dsc_0187_resultatphoto dsc_0188_resultat

C'est super impressionnant !



Et nous voilà presque au sol :



Flaps, spoilers, slats, reverses et tout le toutim, et à fond naturellement !


photo dsc_0199_resultatphoto dsc_0200_resultat

Allez zou, demi tour :


photo dsc_0201_resultatphoto dsc_0202_resultat

Ce n'était pas une arrivée de tout repos, l'avion freine à n'en plus finir, les effets de l'altitude !


photo dsc_0203_resultatphoto dsc_0204_resultat

Nous allons nous garer :


photo dsc_0205_resultatphoto dsc_0206_resultat

Deux dernières vues de l'avion avec l'instant Danette :


photo dsc_0207_resultatphoto dsc_0208_resultat

Ce coup ci une PNC est présente dans le galley mais ça ne l'empêche pas de ne pas sourire. Elle fait juste potiche, c'est tout :)


photo dsc_0209_resultat

Enfin arrivé !


photo dsc_0211_resultat

Un petit tour au tapis bagages pour récupérer ma valise qui arrive en bonne dernière :


photo dsc_0212_resultat

Merci pour votre lecture, à très vite pour un nouvel opus !


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Peruvian Airlines

2.6/10
Cabine0.5
Equipage2.5
Divertissements2.5
Restauration5.0

Newrest (Domestic)

1.0/10
Confort1.0
Restauration1.0
Divertissements1.0
Services1.0

Lima - LIM

3.8/10
Fluidité9.0
Accès0.0
Services5.0
Propreté1.0

Cusco - CUZ

5.9/10
Fluidité9.5
Accès3.5
Services3.5
Propreté7.0

Conclusion

Que dire ? La cabine est passée d'âge et en plus elle est inconfortable au possible !!
Equipage absent, dommage, l'offre de restauration est peu être un poil pas assez étoffée, dommage mais en tout cas elle était bon marché!

LIM est clairement aussi à bout de souffle : son accès est une pure catastrophe, 45 minutes pour faire 3.5 km. Et en plus, l'aéroport est très sale.

CUZ était fluide à cette heure la, mais lui aussi souffre de son implantation "en ville".

Quant au Newrest lounge c'est une pourriture abysmale !! J'ai jamais vu un lounge aussi minable.

A bientôt !

Informations sur la ligne Lima (LIM) Cusco (CUZ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Lima (LIM) → Cusco (CUZ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LAN Peru avec 7.2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 22 minutes.

  Plus d'informations

46 Commentaires

  • Comment 488660 by
    nicobcn TEAM GOLD 3919 Commentaires

    Merci Stephan pour ce Fr :)

    Une expérience bien différente de la mienne sur Peruvian, c'est triste à voir ! L'aviation au Pérou est en crise avec toutes ces faillites. Juste pour info, LC Peru n'est pas en faillite. C'est le DGAC Péruvienne qui a suspendu sa licence pour des raisons de sécurité. Ce fut d'ailleurs le cas de la Peruvian il y a quelques années, l'obligeant à remplacer ses vieux 737-200 par les 737-500 actuels. LATAM et Avianca sont clairement au dessus, mais trop chers pour les péruviens.

    "L'agent me dit que c'est tout à fait normal, leur call center est débordé. Ouais, 5 mois et pas trouver le temps de prévenir un client, c'est pas normal pour moi. Je lui demande sur quel vol on m'a reprotégé, réponse : aucun. Ah.": j'avais eu affaire à un service client plutôt rapide, que ce soit par mail ou téléphone pour changer mon numéro de passeport sur mon billet. Par contre ça ne m'étonne pas que tu n'ai pas été prévenu du changement de vol !

    La cabine est en effet défoncée mais je n'avais pas été aussi sévère que toi car malgré tout le legroom est large, et j'ai toujours des sièges de libre à côté de moi.

    Dommage pour le BOB, pour info sur LATAM les prix sont aussi très raisonnables en vol intérieur, c'est du même ordre.

    Pas de chance pour les vues aériennes, de toutes façons ça n'est pas la meilleure route pour observer les Andes enneigées.

    Atterrissage toujours aussi impressionnant, CUZ n'a pas changé en 8 mois.

    A très vite pour la suite !

  • Comment 488669 by
    momolemomo GOLD 5748 Commentaires

    Arriver à l’aéroport et apprendre que son vol n’existe plus depuis 5 mois, c’est fort! Peruvian a une reputation a tenir :D
    La procédure d’embarquement est vraiment bordélique, pas étonnant que la compagnie ait des retards à répétitions.
    La maintenance de cette cabine Lufthansa fait un peu froid dans le dos.
    L’approche est impressionnante, tout comme cet aéroport au milieu de la ville.
    La prochaine fois tu prendras LATAM ou Avianca ;)
    Merci pour ce FR!

  • Comment 488686 by
    Papoumada SILVER 5643 Commentaires

    Merci Stephan pour ce FR.

    Une expérience qui t'a mis bien en pétard ! Il faut dire qu'entre les bouchons pour aller à l'aéroport, l'annulation du vol initial, la quête du pax en retard qui te relègue de quelques heures, la qualité du salon, la déliquescence de l'appareil et la motivation de l'équipage, cela fait un peu beaucoup !

    L'Inca Cola me fait penser à un liquide que je ne nommerai pas ici.

    Au final, une journée de perdue ou presque. Mieux vaut prévoir large avec cette compagnie en cas de continuation internationale sur un autre billet !

    A bientôt !

  • Comment 488705 by
    Gaetan SILVER 2198 Commentaires

    Merci Stéphan pour ce FR !

    Dommage que tu n'as pas fait ces vols avant car j'ai réservé il y a quelques jours des vols avec cette compagnie alors que j'avais les bons retours de nicobcn !

    Bref, pas de quoi me décourager, je regarderai ça attentivement concernant le bordel des vols qui disparaissent.

    J'en conviens, ton expérience fût catastrophique avec la suppression du vol initial, la longue attente à LIM, le salon pourri de LIM et l'avion qui est bientôt en état de décomposition.

    Bref, rien ne fait rêver, mais comme tu le soulignes, le prix de ces vols est très bas !

    À bientôt

  • Comment 488710 by
    noone18 363 Commentaires

    Merci Stephan pour le partage.
    Une bien sale journée et une expérience à vite oublier.
    Dommage car l'arrivée à Cuzco est réputée (vive les nombreuses vidéos sur YT à défaut de le vivre en real life) pour sa singularité. Je crois me rappeler d'ailleurs que seul le CdB peut être PF ?
    @ bientôt pour la suite ;)

    • Comment 489004 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci pour le commentaire Erik ! Je présume que oui, c'est une approche réservée au CDB, comme toutes les approches particulières, à voir si au Pérou c'est pareil.

      A bientôt !

  • Comment 488713 by
    Numero_2 SILVER 9432 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Ah le charme des petites compagnies : Tu as été dépaysé pour le coup ! ^^

    Le salon est au diapason. ;)

    Ouh qu'ils ont l'air fatigués ces sièges NEK !

    Tiens je ne me souviens pas de cette configuration particulières des WC arrières.

    Des vues lors de l'approche qui me font penser au pays d'Appenzell…

    A bientôt.

    • Comment 489007 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci Clément pour le com' ! J'ai aussi été surpris par ces toilettes particulières mais effectivement après recherche, chez LH c'était aussi comme ça sur le 735.

      A bientôt !

  • Comment 488734 by
    NZ1 SILVER 1187 Commentaires

    Merci Stephan pour le partage !
    Un vol pas très agréable mais une belle entrée dans un flight log
    Entre l’accès difficile aux aéroports et la gestion catastrophique du vol, les transports Péruviens t’ont offert un beau bizutage
    Une fois à l’aéroport, il faut du sang froid face à l’agent du comptoir qui annonce un vol annulé et un call center apparemment débordé
    Maintenant que je connais la procédure complément dépassée à l’embarquement, je ne suis plus étonné des gros retards de la compagnie
    Vu l’état du terminal et en particulier la ”zone sous-sol”, le salon est franchement une bonne option même si il est très loin de nos standards
    A bord, l’accueil est fantomatique et les planches a repasser LH ont bien souffert. Mais les prix du BOB sont très raisonnables pour les européens
    ”Je demande la permission d'un fuselage shoot par la porte, l'équipage s'en tape” : je crois que tu aurais pu sortir et aller inspecter les trains d’atterrissage, personne n’aurait rien dit
    L’avion spotté en train d’atterrir a LIM est un Antonov An-32 d’Aer Caribe (cargo), il était déjà la cet été
    Malgré les nuages, les vues en vol sont sympathiques. La valée est beaucoup plus verte à cette saison !
    La suite et la petite terrasse du JW El Covento est superbe, bien loin des endroits dans lesquels j’ai pu dormir ^^
    A bientôt

  • Comment 488737 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5148 Commentaires

    Merci Stephan-cuy pour ce FR.
    Les aléas du voyage en avion, mais le vol qui n'existe plus depuis 5 mois , je ne l'ai pas encore eu.
    La communication n'est pas leur fort (les pakistanais font mieux en lisant le FR d’akivi).
    A bord c'est du LH bien détruit.
    BOB , voilà encore un changement mais qui t'auras permis de boire un Inca Cola (perso de ne suis pas fan mais c'est quand même la boisson du pays).
    Dommage pour la météo.
    Une arrivée bien particulière en raison de l'altitude.
    Cuzco est une belle ville, très agréable et ton hôtel des plus plaisant.
    A bientôt

    • Comment 489009 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire ! J'ai ri en le lisant car j'ai pensé pareil que toi quand on m'a dit que l'information avait du être oubliée, même les pakistanais font mieux ^^

      L'hôtel t'aurai beaucoup plus, l'histoire de sa rénovation est très interessante aussi car ils ont dû conserver toutes les pierres d'origine.

      A bientôt !

      • Comment 489043 by
        Christian Gerber 2 426 Commentaires

        Ce n'est pas pour rien que je consulte de manière hebdomadaire mes vols sud'am ... Vols supprimés , numérotation aléatoire, heure d'hiver ou d'été...Le GRU EZE qui m'a amené ici était sur LATAM puis Gol avant de finir sur Aerolineas argentins....

  • Comment 488746 by
    Chevelan GOLD 12606 Commentaires

    Hello Steph

    Tu as décroché le pompon entre les 45 minutes pour 3,5 km, la crasse de LIM, le salon pourave et la compagnie qui vend des billets qui n'existent plus depuis des lustres, retard et vieux tracassin à la clé. Seul le BoB fait la différence...

    Heureusement, tu étais mieux logé !

    Merci pour ce FR, et profites bien de ton séjour dans les Andes, à très vite !

    • Comment 489010 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci mon Savoyard pour le commentaire ! C'est clair qu'il y a eu beaucoup d'imprévus sur ce coup là, mais finalement, les aléas du voyage, s'ils n'existaient pas, qu'est ce qu'on raconterait lors de nos soirées ? :)

      A bientôt !

  • Comment 488964 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7850 Commentaires

    Merci de ce reportage vintage sorti de tes archives ! ah non c'etait bien en 2019 ? Vub de l'extérieur on pourrait presque croire que c'est un 737-200 ! L'état des sièges est assez halucinant et on dirait du papier maché ! Quand a l'équipage fantome c'est très bizarre . En tout cas une nouvelle compagnie à ton palmarès et une approche réputée difficile de faite. Tiens tu as séjourné au Mariott ? ;-)

    • Comment 489011 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci pour le commentaire Christophe ! Et oui, tu sais Marriott et moi, c'est une belle histoire, mais sur cet hôtel en particulier à Cusco, même s'il n'avait pas été Marriott, j'aurais été y dormir.

      Effectivement, ce 735 pourrait très bien passer pour un 732, tu lui changes les moteurs et c'est fait ^^

      A bientôt !

  • Comment 488989 by
    lucas330 1043 Commentaires

    Merci pour ce fr Stephan.
    Sympa le vol qui n'existe plus depuis longtemps ahah.
    Le salon fait assez peur.
    La cabine est très fatiguée en effet et l'équipage très moyen.
    Le catering pas trop mal.
    Belles photos de l'approche.
    Merci, à bientôt.

  • Comment 489051 by
    Christian Gerber 2 426 Commentaires

    Inutile de te cacher que tes péruviennes aventures m'ont fait rire en m'en rappellant d'autres...
    Le nouveau terminal devait être prêt fin 20.....15 de même que le nouveau Cuzco.
    Dommage de voir ce pays si riche faire fuir les touristes. Pas étonnant que mes amis péruviens ici disent le pays qui n'existe pas.

    • Comment 489054 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci Jérôme pour le commentaire ! Oui beaucoup d'illogisme dans ce pays, construire un nouveau CUZ alors qu'il n'y a pas d'argent pour un meilleur hopital en ville, non sens. Des infrastructures routières horribles entre Cusco et le Machu Pichu mais une superbe route pour aller vers les sites archéologiques au nord de la route.

      A bientôt !

      • Comment 489072 by
        Christian Gerber 2 426 Commentaires

        Faut bien vendre el tren aux yankis.

      • Comment 489092 by
        nicobcn TEAM GOLD 3919 Commentaires

        "Des infrastructures routières horribles entre Cusco et le Machu Pichu": je te trouve un peu dure Stephan ! La route entre Cuzco et MP et je en bon état jusqu'à la montée finale où c'est un chemin de terre, ce qui est normal vu l’accessibilité du lieu. Mais pour le reste les axes majeurs sont en bon état, ce qui est remarquable vu les contraintes de l'environnement.

        • Comment 489198 by
          Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

          Mmmm non Nico, désolé mais ça a un peu changé : de violentes protestations dans la région de Cusco ont bloqué les routes qui sont dans un état terrible : rochers, crevasses creusées, feux au milieu de la chaussée, troncs en travers de la route. J'ai eu de la chance je suis arrivé deux jours après mais tu sais comment le Pérou fonctionne et le temps qu'il faut pour tout rétablir :)

          • Comment 489502 by
            nicobcn TEAM GOLD 3919 Commentaires

            Au temps pour moi alors, on a pas vécu la même chose ! C'est vrai qu'il y a souvent des grèves générales au Pérou, le pays peut basculer assez rapidement dans la bon ou le mauvais côté...

  • Comment 489077 by
    Loouri GOLD 419 Commentaires

    Merci Stephan pour la publication,

    Un report qui me rappelle énormément mes vosl LIM-CUZ et CUZ-LPB avec P9 aussi. 5heures de retard pour le premier, "seulement" 3h pour le second (avec une arrivée à La Paz sous la neige tout de même!).
    Pour ma part, les excuses avancées par P9 étaient bidons. Déjà, les agents au sol ne parlaient pas du tout anglais, heureusement que je me débrouille en espagnol, mais j'avais trouvé ça limite pour une destination comme Cuzco. On m'avait avancé un "les conditions climatiques ne permettent pas un atterrissage à Cuzco", alors que tous les vols LAN, Avianca, Star Peru partaient. En plein hiver austral, à part à Lima, c'est la saison sèche, donc bon. Pour le CUZ-LPB ils ne nous avaient pas sorti les conditions climatiques (alors qu'il neigeait à La Paz) mais que les autorités boliviennes ne nous avaient pas encore donné l'autorisation d'atterrir. (1vol/jour tout de même...).

    Le B737-300 tombait également en ruine, je vois que ça s'est empiré. Heureusement j'avais eu un temps radieux après être sorti de la garua (un grand soleil et -3° à l'arrivée à cuzco!) et la vue sur les montagnes m'ont fait oublier bien vite les soucis avec P9, mais j'éviterai à tout prix de la reprendre. J'ai eu une bien meilleure expérience sur la BOA, tout de même.

    J'espère que le retour sur Avianca s'est mieux passé (je vais le découvrir de suite!!).

    A bientôt!

    • Comment 489091 by
      nicobcn TEAM GOLD 3919 Commentaires

      Peruvian fait malheureusement face à une flotte tendue. Au mois de mai quand j'y étais, tout s'est globalement bien passé car il y avait assez d'avions. A cause du crash à La Paz de cet été, c'est de nouveau la catastrophe avec trop d'avions indisponibles pour un plan de vol surréaliste...

      • Comment 489199 by
        Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

        Merci pour le commentaire Loouri, et merci Nico pour les précisions. On sent bien que P9 est à flux tendu mais après ce n'est pas au passager de subir tout le temps :)

        A bientôt !

  • Comment 489180 by
    Kilmarnock SILVER 4466 Commentaires

    J'ai failli manqué ce FR haha
    Peruvian ne donne pas du tout envie! Un certain amatereusisme et "jem'enfoutisme" ambiant.
    On ne peut pas trop leur faire confiance pour arriver à l'heure à destination.
    Vieille cabine LH, avec leur sièges en cuir mal entretenus.
    BOB bon marché par contre.
    Impressionnant cet aéroport de Cuzco au milieu des reliefs, mieux vaut une approche sous de bonnes conditions météorologiques.
    Merci pour ce récit et à bientôt Steph!

    • Comment 489201 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci pour le commentaire Benjamin ! Ouf, tu ne m'as pas manqué sur ce tronçon :)

      A l'occasion il faut que tu testes cette arrivée entre les montagnes, très impressionnante !!

      A bientôt !

  • Comment 489307 by
    Kethu GOLD 1850 Commentaires

    Merci Stephan pour ce FR dantesque ^^

    Rien à rattraper de l'épreuve Peruvian... Incroyable de ne pas communiquer d'infos sur l'annulation d'un vol, et surtout de ne pas reprotéger les pax !
    Le salon Newrest fait un peu salle d'attente chez le médecin, ça fait moyennement rêver.

    Même au fin fond de l'Amérique du Sud, LH réussit à te faire subir sa cabine plancher à repasser, tu es maudit ^^ J'aime beaucoup les 735, mais je n'aimerais guère voyager à bord de celui-là. Et on se demande comment est réalisée la maintenance de l'appareil, quand on voit le "soin" pour l'entretien de la cabine...

    Je note donc d'éviter cette compagnie à tout prix ^^

    A bientôt !

  • Comment 489416 by
    Michelg GOLD 1489 Commentaires

    Au moins tu as pu voler dans un appareil vintage!!! le 737-500 ne se voit plus souvent dans le ciel et la cabine à l'air d'être encore plus ancienne que l'avion.
    Pour un vol entre les montagnes avec une approche délicate, il y a de quoi avoir peur avant d'embarquer ; avec en prime l'annulation du vol et les retards, cela en fait vraiment un vol atypique.
    En ajoutant un salon pas top pour patienter durant cette longue attente, Loup à l'air tout triste la dedans...
    A ta place et vu tout ce que tu avais enduré jusque la, je n'aurai pas tenté l'Indian Cola qui ressemble fort à un pipi matinal après une soirée chargée...
    Les vues de l'approche sont superbes et le JW a du te faire oublier les péripéties aéroportuaires.
    Bon, c'est aussi ce genre d'expérience qui fait l'intérêt de voyager même si sur le coup on est loin d'avoir le sourire.
    Merci Stéphan, pour ce FR en mode cata, je file vers la suite du voyage.

    • Comment 489819 by
      Esteban TEAM GOLD AUTEUR 10398 Commentaires

      Merci pour le commentaire Michel ! Franchement, l'Inca Cola n'est pas mauvais, après c'est une question de goût mais c'est vrai que la couleur n'est pas des plus engageantes :)
      A bientôt !

  • Comment 489520 by
    Leadership TEAM GOLD 4346 Commentaires

    Merci Stephan pour cette suite, aprés la belle prestation sol et vol de LATAM, c’est le jour et la nuit ici, cela fait juste peur!
    Sympa le bonus hôtelier ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.