Avis du vol Air France Paris Singapore en classe Première

Compagnie Air France
Vol AF256
Classe Première
Siege 1A
Temps de vol 13:45
Décollage 14 Sep 18, 20:50
Arrivée à 15 Sep 18, 16:35
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5176 avis
Azureas
Par 5026
Publié le 16 février 2019

Flight report un peu ancien (deuxième semestre 2018) mais c'est une Première,

Je n'avais jamais eu l'occasion de réaliser, jusqu'à ce jour, le graal de tout voyageur fréquent Skyteam, réaliser un vol la Première d'Air France en partance de CDG.

J'étais d'autant plus curieux de faire ce vol que je considère être un client attentif à qualité du service (un emm….eur ;-) et qu'en règle générale je suis souvent déçu entre la promesse faite par le marketing et le résultat obtenu dans la vrai vie.
Voyons donc si Air France tiens sa promesse de voler au-dessus de la couche pour ses passagers plus-plus-plus ;-).

Ce vol sera sur la ligne CDG-SIN qui offre l'avantage d'être longue et donc de permettre de pouvoir profiter pleinement des avantages de cette classe s’ils sont bien présents.

Tout commence donc en une belle matinée,
"Matinée … Mais le vol est 20h50 ?" me direz-vous ?
"Oui" vous répondrais-je"
Matinée, car je tiens absolument à profiter au maximum du salon tant reporté et plébiscité".

Donc aujourd'hui ce sera "LoungeOffice".

Je pars pour un très court voyage aussi laisser la moto au parking de CDG était plus intéressant que le taxi -
Le RER est évidemment encore plus économique et il y avait un côté amusant de s'imaginer passer la RAT-P à la P, mais si le trajet aller est tentant le retour ne m’enchante guère : En effet, la perspective de me retrouver le matin à l'heure de pointe dans le RER bondé après un vol de +10h (fut-il en P) ne me fait pas trop rêver.

J'opte donc pour le parking 2 roues.   



J'arrive vers 10h20 à Roissy (et sans excès de vitesse, je tiens à conserver mes miles)

Le véhicule au chaud je me rends vers le terminal 2e departs.
Je cherche ensuite la zone d'enregistrement P en face de la porte 14.
Je passe devant sans la voir car (je l'apprendrai plus tard) elle est fermée pour rénovation. Avec les grilles je ne l'ai même pas vue.

Étant proche de la porte 14, je trouve deux agents d'Air France qui semblent attendre le client P avec leur iPad, je tente une discrète interruption de leur conversation:
- Excusez-moi mesdames ?
- Oui monsieur ?
- Voila je cherche la zone d'enregistrement pour Singapour et c'est une "Première" pour moi ("ha ha" gloussais-je en mon fort intérieur, très satisfait de mon jeu de mot)
- hoo mais oui vous voyagez en P, mais nous ne vous attendions pas arriver par ici habituellement nos clients viennent par la porte"
Oui mais je suis au Parking, c’est vrai que cela doit tout de même être rare pour un vol qui part du 2e.


Et la : tadadam la magie de la prise en charge P se met en place. Le rêve peut commencer.

C'est vrai que je note tout de suite une différence dans la qualité de service. La PNC  l'Agent d'Escale qui m'accompagne, se montre très professionnelle, elle me diverti en discutant de choses et d'autres tout en m'accompagnant durant les différentes étapes du parcours.

C'est ainsi ou nous passons devant l'espace d'enregistrement P (fermé). Elle m'explique qu'il est actuellement en rénovation (zut je rate peut-être quelque chose - même si n'ayant pas bagages la visite aurait certainement été de très courte durée. J'aimais tout de même bien l'idée de faire un enregistrement assis un verre à la main).

Pour l'occasion AF a réservé une petite zone d'enregistrement spécifique (beaucoup moins glamour) mais dans laquelle le personnel se trouve une nouvelle fois exemplaire,

"bonjour Monsieur, "[patati patata]" pas de liquide dans votre sac ?
"[patati patata]" pas d’objet contondant ?
"J'en ai à présent fini de vous embêter avec mes questions"
sous-entendu règlementaires mais faisant partie de la procédure [ndlt]
"voici votre carte d'embarquement et votre passeport dans une belle pochette La Première"
(La pochette est très belle mais par contre la carte d'embarquement manque effectivement de style
"Au revoir monsieur"

Et bien moi qui, comme je vous le disais, aime la qualité de service, ce début est juste parfait.
Nous partons donc avec mon accompagnatrice vers la deuxième étape du parcours: le passage de la douane.

Ici également une ligne spécifique a été prévue - indépendante de la sky priority. Nous passons donc très rapidement cette étape même si à cette heure de la journée il n’y a pas grand monde y compris en Y.

Nous arrivons au PIF et utilisons celui le plus à droite
"tiens" me dis-je "normalement la skypriority c'est pourtant à gauche ?" Oui mais tu es en P et le Lounge se trouver ensuite sur ta droite…

Je suis un peu gêné de passer ainsi devant tout le monde je me dis qu’il faut être efficace. Heureusement je voyage très léger cela devrait donc être rapide, je retire ma ceinture, pose mon blouson et mon sac et passe …..et mince….
L'agent du Pif : "Monsieur ?"
Moi : "Oui ?"
L’agent : " Vous avez un ordinateur dans votre sac ?"

Mais quel c….. Je passe ces PIF un nombre incalculables de fois par an et je me fais avoir comme un bleu.
L'idée de justifier mon manque de perspicacité de d'anticipation par un: "ha mais oui c'est vrai comme aux US avec le programme TSA PreCheck, ce n'est plus utile de sortir son ordinateur de son sac, j'avais oublié ce détail" me viens à l'esprit, mais au final non, juste ne dis rien, ne cherche pas une excuse à deux francs, tu t'es juste loupé et cela permet au moins aux personnes que j'avais doublé de pouvoir rire dans leur fort intérieur. Il y a une justice ;-)
Bon le passage se fait tout de même rapidement, et nous reprenons notre route vers le Graal.

C'est vrai qu'allant toujours au salon situé à gauche des postes d'inspection filtrage, je n'avais jamais remarqué l'entrée du salon P qui se trouve à l'opposé sur la droite.

 Nous prenons l'ascenseur qui nous amène d'un étage au Paradis des FliyingFrequentsMembers  


photo img_3887

" Rogntudjuu ! comme c'est calme et c'est joli ici … ! "

 Mon accompagnatrice sachant que c'est une première, prend l'initiative de me faire visiter le salon, elle me montre la pièce principale animée de l'espace restauration tenu par le Chef Ducasse, la salle des alcôves (ouiouioui j'ai entendu parler de cette salle - c’est là que je veux aller ensuite) l'espace tranquillité - repos où l'on peut m'apporter un plaid si je souhaite dormir un peu (heuu je suis tellement excité et il n’est que 11h du mat cela va être dur…), enfin les douches pour les passagers en correspondance (mais je compte bien essaye aussi, on est jamais trop propre) et enfin le Spa.



Félicité (elle m'informera de son nom en me quittant) me dit alors qu'elle a pris l'initiative au moment de mon enregistrement d'appeler le salon pour faire faire une réservation.

Mais quelle pro-activité et discrétion dans les actions, voilà du service client comme on aimerait en avoir tous les jours - juste Bravo !

Nous retournons vers la salle principale et je lui dis souhaiter m'installer dans la salle des alcôves. Elle m'invite à me placer, au coin juste à coté de la fenêtre ce qui, je trouve, est la meilleure place, ensoleillée sans être dans le passage, encore Bravo !

Elle me présente alors le cahier détaillant les soins du Spa et me propose deux heures différentes pour mon rendez-vous. Je choisi en fin de matinée pour être détendu pour le déjeuner.



Félicité me dit alors qu'elle ne pourra malheureusement pas m'accompagner ce soir et qu'elle va prendre congé de moi…sniff….mais que je ne m'inquiète pas une ou un autre de ses collègues viendra m'assister lors de mon embarquement.

Félicité porte définitivement bien son nom. Plus sérieusement je tiens à congratuler Félicité pour la qualité de son travail et sa relation client exemplaire. Il faut reconnaitre, que la prise en charge des passagers P est effectivement exceptionnelle, de très très grande qualité.
Nous sommes clairement dans un niveau supérieur.

Peux de passagers sont présents au salon, ce sont majoritairement des vols pour les US.
Un passager tente de modifier son trajet prévu sur un A380 pour un 777 (ce que je comprends tout à fait, les deux produits n'on selon moi rien à voir).

Fraichement installé un agent du salon vient me demander si je souhaite prendre une collation. Il est encore un peu tôt pour de l'alcool me dis-je (et j'ai des dossiers à traiter) je reste donc sage et lui demande un simple expresso pour le moment.


photo img_3896

Je travaille un peu, les minutes passent vites et l'heure de mon rendez-vous au Spa approche. Je me rends donc vers le SPA 



Je choisi le soin du dos. Mon esthéticienne également très professionnelle me met à l'aise et ce soin sera un régal. Je la quitte en lui disant que son massage était d'une grande qualité et que l'on aimerait que cela ne s'arrête jamais (pour nous qui recevons le soin bien sûr).
C'est donc très détendu que je retourne dans mon alcôve ensoleillée.



photo img_3906photo img_3909

Je souhaite attendre un petit peu que le Salon soit plus calme pour aller au restaurant mais je commence tout de même avoir une petite faim et puis je me dis qu'il faut bien profiter un peu plus des plaisirs culinaires de ce Salon qu'avec un simple expresso
 
Je décide donc de demander une assiette de charcuterie avec un apéritif. Je commande l'assiette avec un verre de champagne rosé, du Taittinger.

L'assiette est superbe. Le jambon cru et le jambon cuit sont un délice et le champagne très subtil, c'est un succès.  


photo img_3936

Je laisse passer le temps afin que les autres passagers aient terminé leur déjeuner pour aller m'installer à mon tour au restaurant.

Je suis à présent seul pour déjeuner.



Le serveur m'apporte la carte du menu.


photo img_3948photo img_3950photo img_3951

Bon c'est simple pour la première fois il faut absolument essayer les coquillettes aux truffes en entrée dont on parle tant, puis ce sera un steak au poivre et en dessert le baba au rhum (j'ai longuement hésité avec le galet au chocolat ;-).

Et comme boisson je continu au champagne avec une eau pétillante.  

Mon entrée arrive.    


photo img_3955

Je dois avouer que Je ne suis pas très impressionné par cette assiette dans un premier temps, mais en repensant à mon repas ce sont les saveurs des coquillettes qui me reviennent le plus à l'esprit - preuve que finalement ce plat est un franc succès.


photo img_3958

Le steak est délicieux, je trouve tout de même que le poivre masque un peu trop la grande saveur de la viande, ce qui est dommage, cependant le côté croustillant du poivre amuse le palet et ce plat est également une réussite.
La purée qui l'accompagne n'est pas extraordinaire, peut être des légumes vapeurs à peine cuits auraient ils été plus subtils et auraient permis d'adoucir le poivre ?

Mon serveur me demande si je souhaite du fromage avant le dessert ?

 Oui bien sur - et il faut accompagner celui-ci par un vin rouge. Je choisi un verre de Châteauneuf du Pape.

Les fromages sont très corrects, nous avons (dans l'ordre) du camembert, du roquefort, un chèvre et du comté.
Je trouve le vin un petit peu léger pour le fromage mais ce ne sera pas un problème car je compte le conserver pour le dessert.


photo img_3960photo img_3962

Arrive le dessert, le baba au rhum, et c'est un régal, la crème est légère une très grande réussite, le biscuit est imbibé mais pas trop
…et puis la présentation est juste superbe !
 


photo img_3966photo img_3963photo img_3941

Mon repas terminé je retourne vers mon alcôve ensoleillée favorite  (il y a quelques travaux de maintenance coté restaurant)


photo img_3968photo img_3969photo img_3981

Le Lounge est à présent très calme, mis à part un second passager nous sommes seuls.
J’en profite pour travailler et aller visiter un peu les boutiques du 2K.

Juste avant de sortir je demande à l'une des hôtesses s’il est possible d'avoir une revue particulière ?
J'ai en effet lu sur le site d'Air France que nous pouvions demander la revue de notre choix.
Elle me répond qu'en effet "si je ne trouve pas mon bonheur parmi les revues déjà présentées au salon ils iront la chercher et me l'apporter"

Je lui dis que je suis intéressé par lire "Aviation et Pilote", elle me dit qu'effectivement ils n’ont pas cette revue et qu'ils me l'apporteront.
Décidément, toujours Top ce service.

Je déambule un peu dans le hall K, regarde une chose et d'autres puis me dit qu'il est temps de retourner à la maison ;-)
J'arrive à nouveau devant l'ascenseur et j'entends derrière moi un autre passager qui arrive avec son escorte.
Cette dernière prendra le soin de ne pas monter avec moi afin que nous conservions chacun notre intimité.

Il est vraiment extra ce service.




Sitôt arrivé au salon je m'aperçois que j'ai oublié de prendre ma carte d'embarquement, qu'à cela ne tienne une agent Air France (que je n'avais pas vu précédemment) me souhaite le Re-Bonjour tout en m'appelant par mon nom ?!?!?
Elle ajoute qu'ils sont allés chercher ma revue et qu'elle a été déposée à ma place ??!!???
Rogntudju comme dit Prunelle alors là je suis totalement scotché ! Ça c'est ce que j'appelle du Service avec un grand S.

Encore une fois Bravo Bravo !  


photo img_4005

Je travaille un peu, regarde ma revue - tiens il y a un article sur …. Le nouveau PDG d'Air France, cela tombe bien.

Surtout faire savoir à Monsieur Benjamin Smith que le service P d'Air France est au Top et qu'il faut le prendre en exemple pour toute la compagnie.

Je décide d'aller prendre une douche pour me détendre un peu (c'est fou ce stress intense que je vis depuis ce matin… ;-)

L'accès est libre il suffit de fermer la porte.



On retrouve les soins….
J'aime beaucoup le kit de rasage, surtout l'emballage, il me rappelle ces belles anciennes affiches d'Air France. Je l'emporte en souvenir.
Aie il manque le dentifrice dans les produits, je trouve un kit dans une douche adjacente. Peut-être le seul point (il fallait bien en trouver un) de correction. Il y en aura un tout petit dernier par la suite.

Ce n'est pas bien grave, après cette douche bienfaisante, l'heure avançant dans l'après-midi, je me dis qu'il est temps de passer à la degustation du champagne Brut (j'étais au rosé depuis ce matin).

Humm (toujours sans jeux de mot) mais il manque quelque chose… 


photo img_4081


 Voilà c'est mieux ! 


photo img_4082

A la suite de cet apéro je décide de faire quelques photos du Salon.
L'espace restauration
Le bar à eaux et ses entrées
Le Saucisson bar (mon préféré)
Les desserts et sa carte
Tiens il manque un macaron ? !  




L'espace détentes, le salon et mon coin alcôve.  



L'heure passe et nous approchons de 19h, mon embarquement est à 19h55.

J'informe le personnel que je souhaiterais pouvoir embarquer en premier (j'espère pouvoir faire une visite), puis je m'interroge à dîner au salon. L'idée est très tentante mais je me dis qu'ensuite je ne vais pas apprécier le dîner dans l'avion.

Il faut dire qu'entre les assiettes de charcuteries et le repas je suis déjà bien full. Je préfère donc être raisonnable (sniff) et je me console en me disant que cela me donnera une excuse pour revenir une prochaine fois ;-)  aie aie aie…on y prend goût…

Il est temps d'embarquer, mon accompagnateur vient me chercher.

Nous prenons l'ascenseur vers les voitures, le triple 7 étant stationné en portes L.
Zut me dis-je - et moi qui n'ai pas encore eu l'occasion de voir le nouveau salon du L rénové (il faut dire que l'ancien était horrible).
Je me dit cependant qu'entre le nouveau salon L rénové et le celui La Première ce dernier est certainement bien au-dessus.

Mon conducteur et moi discutons de l'avenir d'Air France, de son nouveau Président et nous arrivons au pied de l'avion.




Quelle magie d'arriver sans stress à l'avion, car même en voyageant en Business les minutes qui précèdent un embarquement sont parfois teintées d'un brin de nervosité.
L'embarquement ne se fait pas toujours à l'heure ce qui peu rendre l'ambiance électriques, puis vient la queue où il y a toujours quelques-uns qui cherchent à ne pas respecter la file …bref ce n'est pas la meilleure partie du voyage. Ici c'est très simple, on monte et on embarque c'est tout.

On me présente au personnel de cabine en charge de la P ainsi qu'au commandant. Tous vont être extraordinaires.
Par contre petit raté (ce sera le second et le dernier) j’avais demandé à embarquer en premier et ce n'est pas le cas.
Tant pis… 



Les autres passagers P arrivent. La cabine sera full ce soir les quatre sièges seront occupés.  


photo img_4131

Le Stewart se présente pour demander ce que je souhaite boire. Ayant déjà bien abusé au salon je demande un simple verre d'eau (mais quel idiot me dis-je en mon fort intérieur - j'aurais pu au moins demander un soft drink).  


photo img_4132

Il me demande ma taille en pyjama (mais ouiiiii c'est vrai qu'on va dormir en pyjama !) je lui demande un L même si je fais théoriquement du M ayant lu qu'ils rétrécissent au lavage.
Sage précaution car les pyjamas taillent petits.
La trousse de voyage avec ses produits est également distribuée.  



La CDP vient se présenter, très avenante elle me demande si j'ai l'habitude de la P, je lui réponds que non elle me détaille alors le siège et l'espace (ce qui est un peu gênant mais bon ce n'est pas bien grave, il n'y a pas de honte à faire une première fois ;-)

Les menus nous sont distribués, notre Stewart me demande si je prendrai du gaspacho "Oui.." et de la salade composée "Ouiiiii aussi " Il me pose la question des ingrédients, très vite voyant que je les énumère tous il me dit "peut-être vaut-il mieux que vous me disiez ce que vous ne prenez pas"
"Hihihi" c'est vrai "alors tout sauf la Sucrine cela fera de la place pour le magret et les crevettes ;-)"
Pour l'entrée ce sera la Langouste sauce achard et pour le plat le méli-mélo de Saint Jacques et Langoustine aux truffes.  



Alors que l'embarquement se poursuit Je demande s’il serait possible de saluer (et de visiter) le cockpit. Étant pilote privé c'est un vieux rêve que de pouvoir aller dans le cockpit, rêve que je pouvais réaliser étant gosse mais qui depuis le 11 septembre 2001 n'est plus possible généralement, et c'est bien dommage.

Miracle de la Première on me répond favorablement, je vais donc voir le commandant et son équipe. Très sympathique il me donne des infos sur le vol, le chargement (nous sommes presque à la masse max aux environs de 340 tonnes), en discutant je lui glisse que je suis pilote privé mais que le DR400 est bien diffèrent du triple 7. Amicalement il me répond "qu'on tire ça monte et on pousse ça descend comme pour tout avion", ….même si il y a une différence d'environs 339 tonnes et de 52 mètres d'envergure ;-)
Il me propose sympathiquement de revenir quand le spectacle sera plus édifiant - au niveau 300 soit 30 000 pieds (environs 9000 mètres). Comme un gamin je le remercie et regagne mon siège. Le 1A 

C'est l'heure du push  



"Nous allons bientôt décoller, la tablette doit être rangée et votre dossier redressé […] we wish you a very pleasant flight"
Cela commence très bien  


photo img_4138photo img_4140

Décollage en 27L (4200mx45m) - la piste la plus longue de CDG
L'alignement est magique en place avant, la piste est toute illuminée.  


photo img_4144

Peu de temps après le décollage notre Stewart nous apporte un oshibori  


photo img_4136

Puis vient l'heure du repas mais pour commencer un apéritif : Cette fois ci champagne La grande Dame (mon préféré en plus) coté Veuve Clicquot  


photo img_4161

Pour accompagner cette dame comme il se doit, la quenelle de caviar Sturia et sa crème fouettée a la vodka et au citron vert.

Un régal, cela faisait longtemps que je n’avais pas pris du caviar et c'est véritablement un met d'une grande saveur. La crème fouettée est aussi délicieuse, très délicate, son parfum citronné s'associe parfaitement au caviar.

- Note pour la prochaine (tiens il y aura une prochaine ??) : Penser à prendre une vodka en apéritif pour accompagner le caviar puis poursuivre au champagne…  

Notre Stewart tire légèrement nos rideaux pour garantir notre intimité


photo img_4164

Vient ensuite le diner




Nous commençons avec la salade. Il est vrai qu'en théorie la salade vient plutôt vers la fin du repas avant le formage et le dessert mais j'ai tellement garni la mienne que de l'avoir en premier comme aux US ne me dérange pas.

Par contre peut être le gaspacho aurait pu être servi avant, mais bon ce n'est pas trop un problème.

La salade est délicieuse, les tomates séchées font chanter le palet et elles se marient très bien avec le fromage de brebis et le magret. Un succès également.

Puis vient le gaspacho de tomate et melon, très bon, c'est frais c'est léger.

L'entrée nous est servie, la langouste sauce échard.

La langouste est ferme, elle est très bien cuite, son accompagnement de courgette et tomates relève parfaitement le plat, je suis un peu moins fan de la sauce échard même si elle est bonne malgré tout.
J'apprécie cette entrée. 

Le plat principal nous arrive et là je prends une claque, c'est délicieux !
Les saints Jacques sont parfaites, les langoustines juteuses et savoureuses la sauce aux truffes relève les saveurs, elle est délicieuse.
Bref c'est juste superbe. 

L'enchantement continue avec le fromage, je suis au max je demande juste un petit morceau de roquefort (mon fromage favori), car je veux pouvoir aller jusqu'au dessert.

Enfin le dessert, je choisi le sable citron et son citron confit.

Le dessert ne sera pas le plat le plus mémorable du repas, je suis un peu déçu, mais au moins le citron et son gout acidulé aide à la digestion.

Je demande tout de même pour finir un petit sorbet framboise (pour la digestion ;-).  


photo img_4186

Mon voisin se fait préparer son lit.  


photo img_4180

Pas d'apéritif pour clôturer ce fantastique diner - je ne suis pas un grand consommateur d'alcool et j'ai déjà bien profité (selon moi).
Il est l'heure d'aller au dodo.

Je pars me changer.

A mon retour le lit est prêt. C'est très engageant, le surmatelas Sofitel est formidable, avec le rideau et l'espace donné par les hublots on a une intimité parfaite.
Cette cabine est vraiment très réussie.

C'est également un réel plaisir que de se glisser sous la couette.
Je me sens tellement dans un lit que Je retire mes chaussettes pour l'occasion.
Quel plaisir d'être pieds nus dans des draps propres à 10 000 mètres d'altitude.  


photo img_4185photo img_4201photo img_4214

Je trouve déjà que la classe Business et ses sièges Best sont très très bien et qu'ils sont forts appréciables pour dormir, mais là c'est encore un cran au-dessus (comme pour le Salon).

On se retrouve dans un véritable lit et le rideau crée une intimité élégante, subtile et parfaite.

Des petits chocolats et une bouteille d'eau ont été disposés par le Stewart. C'est un enchantement. 


photo img_4217

Après un petit film sous le ciel étoilé (j'ai laissé les hublots ouverts) Je tombe dans les bras de Morphée.

Je me réveille et mes hublots ont été fermés. Il faut dire que je me suis endormi alors que l'aube pointait sa chaleur, aie j'ai peut-être un peu dérangé mes voisins avec la lumière…. 

J'ai un peu soif je demande un verre d'eau et un jus de tomate.  


photo img_4219

Nous sommes au-dessus du Golfe du Bengale c'est alors que le Stewart me propose d'aller rendre visite au cockpit.

Chouette même si j'ai raté le levé du jour (qui devait être magnifique vu de la place avant) j'arrive au poste de pilotage devant un spectacle tout aussi admirable : nous sommes en train de contourner un gigantesque cumulonimbus.

Pour ceux qui l'ignore les cumulonimbus sont ces nuages orageux qui montent en forme de champignon jusqu'à la tropopause.
Ce sont des nuages particulièrement dangereux en aviation car ils sont synonymes de vents violents ascendant et descendant, d'averses et de grêles bref le nuage qu'il faut éviter y compris pour un avion de ligne.
Nous nous trouvons à quelques centaines de mètres du nuage, quasiment à son sommet (nous sommes au niveau 350 soit 10600 mètres), le copilote manie le PA (pilote Automatique) pour le contourner.
Le nuage est bien visible et isolé et nous passons à côte, il n'y a aucun danger et le spectacle est juste fantastique.

Merci au commandant de m'avoir accueilli.
Nous discutons un peu d'aviation (of course) des zones qui sont à traverser, de la qualité du triple 7, qui est un très très bon avion, de leur logiciel présent sur iPad (et oui l’iPad est aussi dans les cockpits de l'aviation commerciale) il faut dire que c’est un outil très pratique pour les pilotes.
Bref cela papote aviation.
Je suis au paradis durant ces quelques minutes trop courtes.



Je prends congé du commandant et du copi que je remercie encore une fois chaleureusement pour leur accueil.
C'est tellement rare de nos jours de pouvoir aller dans le cockpit malheureusement.

De retour dans mon nid douillet je commence un deuxième film et je me rendors tellement je suis confortablement installé.

Je me réveille alors qu'il ne reste plus qu'une heure avant l'atterrissage.

Un brin de toilette, je me change et je retrouve mon siège qui a été réarrangé pas notre Stewart, qui est décidément très efficace.

Il ne chôme pas car nous sommes quatre, il reste peu de temps jusqu'à l'atterrissage et nous nous sommes tous réveillés à peu près au même moment.  


photo img_4221

Mon petit déjeuner est servi, je choisi l'omelette aux fromages et sa chips de parmesan.

Ce n'est pas le plat que je retiendrai le plus dans ma mémoire, même si pour une fois, l'omelette n'était pas trop mauvaise.

Le petit déjeuner reste l'axe d'amélioration des produits AF même en P (il en faut bien un).  


photo img_4225

Nous arrivons à Singapore




Nous sortons par l'avant et une personne m'attend avec mon nom pour m'escorter jusqu'à la douane.
Chaque passager P a droit à une escorte et à un buggy.  


photo img_4254

Ma conductrice slalom entre les passagers et en un rien de temps nous arrivons aux postes de contrôle des passeports. 


photo img_4256-75928

Ici pas de priorité tout le monde va dans la queue.
Je me retrouve à coté d'un équipage de la KLM et après une quinzaine de minutes j'arrive de l'autre coté du poste de contrôle avec un tampon supplémentaire sur le passeport.

Ma conductrice me retrouve et m'accompagne jusqu'à la sortie (je n'ai pas de bagages ce sera donc très rapide).

Me voici dehors.

"On peut le refaire s'il te plait ? " ;-)))
 


photo img_4258
Afficher la suite

Verdict

Air France

9.6/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements8.5
Restauration10.0

Air France La Premiere Lounge

9.5/10
Confort10.0
Restauration10.0
Divertissements8.0
Services10.0

Paris - CDG

9.4/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté9.5

Singapore - SIN

8.4/10
Fluidité7.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté9.5

Conclusion

Air France fait preuve d'une très grande qualité de service pour sa classe La Première.

Nous sommes dans l’excellence : L'accueil, la proactivité, les petites attentions, la qualité des matériaux et des fournitures, la restauration.

C'est un réel plaisir que je ne regrette pas d'avoir essayé ou plutôt si....car à présent cela me donne très envie de retenter cette expérience...aie ;-)

Bravo aux équipes !!
Monsieur Benjamin Smith, s'il vous plait, faites en sorte que ce magnifique produit se diffuse dans toute la compagnie.

La Premiere est la différenciation d'Air France !

Informations sur la ligne Paris (CDG) Singapore (SIN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 76 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Singapore (SIN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.6/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 45 minutes.

  Plus d'informations

28 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 488606 by
    TheLuc 1629 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Très belle expérience qui donne envie ! C’est vraiment la vitrine du produit AF.
    Je suis curieux de connaître les changements faits sur la zone d’accueil P.
    Salon au top, l’attention pour les magazines non présents veut tout dire.
    A bord, les rideaux sont visiblement bienvenus en cas de cabine pleine.
    Je trouve le dîner très bien, mais le petit déjeuner assez décevant : on retrouve un plateau et seulement 2 choix de plats chauds (à comparer aux 3 ou 4 qu’il y a en J).
    A bientôt !

    • Comment 488627 by
      Azureas AUTEUR 111 Commentaires

      Entierement d'accord avec vous, le petit dejeuner reste un sérieux point d'amélioration
      Pourtant un simple jus d'orange pressé (si possible un vrai) et un bon croissant ou pain au chocolat voire même une simple bagette fraiche suffirait à rendre ce moment trés agréable.
      Nous avons pourtant la chance en France de savoir cuisiner ces douceurs à la perfection.
      Nous devrions donc avoir les meilleurs petits dejeuners au monde dans nos avions, quelques soit la classe de voyage ;-)
      Bonne soirée

  • Comment 488613 by
    alexparis17 52 Commentaires

    Merci pour votre reportage qui laisse rêveur !

  • Comment 488615 by
    Cornichou 82 Commentaires

    Merci pour ce beau FR
    Le personnel était vraiment au petit soin un bon point pour AF
    Le catering digne d'une P
    Bonne soirée :)

  • Comment 488619 by
    Esteban GOLD 16825 Commentaires

    Merci pour le partage de ce vol d'exception !

    Une petite précision, mais au sol, ce n'est pas une PNC qui vous a accompagné, les PNC c'est des navigants ))

    A bientôt !

  • Comment 488661 by
    nicobcn TEAM GOLD 6687 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR qui fait plaisir à lire !

    Ça fait du bien du lire un FR aussi positif sur notre compagnie nationale, pourvu que cela dure !

    Franchement la prestation au sol et en vol est remarquable. Le salon AF Première mérite toutes ses distinctions.

    A bord le vol vers SIN permet en effet de bien profiter du produit avec les 12h30 de vol.

    "Bravo aux équipes !!
    Monsieur Benjamin Smith, s'il vous plait, faites en sorte que ce magnifique produit se diffuse dans toute la compagnie.": je ne peux que souscrire à ce commentaire !

    A bientôt !

  • Comment 488668 by
    momolemomo GOLD 8217 Commentaires

    “Je passe ces PIF un nombre incalculables de fois par an et je me fais avoir comme un bleu.” —> Ça arrive même au meilleurs :D
    Quelle réussite ce lounge et le service au sol est impeccable. Pas étonnant qu’il soit loué dans le monde entier et considéré comme l’exemple à suivre.
    Que se passe-t-il si deux passagers Première demandent à embarquer en premier, qui a la priorité?
    La prestation en vol est toute aussi remarquable mais c’est vrai que le petit déjeuner peut-être amélioré. Le plateau est là parce qu’il ne restait qu’1h avant l’atterrissage?
    Il n’y a pas de choix de viennoiseries?
    Merci pour ce FR! :)

    • Comment 488688 by
      Azureas AUTEUR 111 Commentaires

      "Si nous sommes deux à demander d'embarquer en premier" ?
      Honnêtement je n'en sais rien, mon experience P étant limitée je ne peux que faire des suppositions. La logique voudrait que nous partagions la même voiture, mais il est vrai que le service cherche au maximum à créer un sentiment d'être unique.

      Il y avait bien le choix des viennoiseries, mais elles manquent de saveur selon moi.

      Pour le plateau vous avez raison il restait très peu de temps avant l'atterrissage et notre PNC (cette fois ci j'ai bon ;-) s'est distingué en étant particulièrement efficace pour ranger les 4 lits + faire et servir les 4 petits déjeuners en même temps. Le tout avec le sourire.
      Il a été d'un grand professionnalisme, le plateau (à supposer qu'il ne devait pas faire parti du process - je n'en sais rien) lui est largement pardonné.
      Bonne journée :-)

  • Comment 488676 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9111 Commentaires

    Merci pour ce partage. Très belle expérience tant au sol( salon d'exception digne d'un grand hôtel) qu'en vol avec un équipage parfait. Seul le petit déjeuner me paait décevant et plus proche d'une J que d'une P.

  • Comment 488709 by
    Numero_2 TEAM 10153 Commentaires

    Merci pour ce FR enthousiaste.

    Toujours un agréable moment au salon First AF : C'est à mon avis le point fort de la compagnie.

    Pour le reste même si le menu est assez engageant à l'oeil je reste un peu sur ma faim quant à l'exécution des plats.

    Il ne vous reste qu'à emprunter d'autres First pour pouvoir tirer un comparatif. ^^

    A bientôt.

  • Comment 488938 by
    NZ1 1312 Commentaires

    Merci pour ce sympathique FR !
    Le produit AF est excellent et fait rayonner notre pays, le service au sol est parfait mais rien d’étonnant dans ce salon d’exception
    Je n’ai jamais eu la chance de voler en P mais je pense pouvoir dire, sans trop m’avancer, que le salon, la cabine ainsi que le service qui est proposé est l’un des meilleurs, toutes P confondues
    Les 12h30 de vol passent alors très vite et on voudrait rester des jours entiers dans cet environnement si soigné, si élégant
    Comme pour chaque produit, des améliorations sont possibles et le petit déjeuner en est surement une. Nul doute qu’AF saura rendre l’expérience ”La Première” encore plus excellente en tenant compte des remarques de ses clients
    A bientôt

  • Comment 488970 by
    lucas330 1692 Commentaires

    Merci pour ce bon fr.
    Très bon salon qui donne vraiment envie.
    Très belle cabine.
    Un équipage parfait avec des pilotes très sympas.
    Une prestation parfaite.
    En gros, un vol parfait.
    Merci et à bientôt.

  • Comment 489138 by
    02022001 4337 Commentaires

    "je tiens à congratuler Félicité" : ahah, je sens le tiraillement du possible jeu de mots^^ (finalement abandonné) :p

    Comme je le dis toujours, je ne suis pas fan de la J sur AF. Mais rien à dire à propos de la F. Je signe... !

    Merci ;)

  • Comment 489414 by
    AirOne 2447 Commentaires

    Eh bien votre vol ne donne qu'une envie, tester la P au départ de CDG avec un salon qui fait toujours très clairement rêver avec un niveau de service impressionant. Le coup du magazine ... waouh. Pour le reste le prix en vaut le détour dans la cabine du 777, si en plus le CDB offre un travail à la hauteur en vous accueillant on ne peut pas en demander plus. Mon prochain voyage à bord du 787 en éco fera moins rêvé ahah.

    À bientôt!

    • Comment 489478 by
      Azureas AUTEUR 111 Commentaires

      Bonsoir,
      Merci pour le commentaire,
      Si seulement une visite de la cabine de pilotage du 787 etait possible ?? Cela serait Top !
      Mon regret dans ce voyage c'est de ne pas avoir pu prendre de photo dans le poste avant, cela s'est passé tres vite et je n'ai eu le reflexe de prendre le telephone. La vue du ciel reste gravée dans ma memoire.
      Bonne soirée

  • Comment 492704 by
    greglem 30 Commentaires

    Merci pour ce FR, ça fait vraiment rêver. J'espère y avoir droit un jour ! Et je passerai la journée au salon P également !

    Très belle cabine.

    Belle carte des boissons, hormis pour les bières : il n'y a que de la Heineken, qui est une bière indigne d'être servie en First, puisqu'elle est servie en éco également....
    Une bonne bière de garde, belge de préférence, et ce serait parfait !

  • Comment 493607 by
    valent-air 7 Commentaires

    Un grand merci pour ce FR! Très intéressant et super bien détaillé ! Cela renforce encore plus mon envie de voyager dans cette cabine P qui approche presque de la perfection ...
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.