Avis du vol easyJet Porto Mulhouse / Bâle en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U21132
Classe Economique
Siege 28A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:25
Décollage 13 Mar 19, 06:00
Arrivée à 13 Mar 19, 09:25
U2   #11 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 519 avis
mogoy
Par GOLD 1068
Publié le 5 mai 2019

Bonjour à tous et à toutes.


L'introduction


Petit rappel de l'introduction de ce routing à retrouver dans le premier FR pour ceux - nombreux -  qui ne l'avaient pas lu.



Bonus : Cliquez pour afficher

Place au routing qui ne devrait pas occuper trop de mémoire vive de votre cerveau que je vais m’employer à rendre disponible du mieux que je peux.


Routing


Voici qu'avance à pas feutrés le FR de retour.

Feutrés ? Oui car seuls les braves et les fidèles auront noté l'heure de départ.
6 heures du matin, voilà un vol qui qualifie bien au titre de "vol de la muerte".

Mais c'est pire que ce que vous pouviez imaginer. Alors que les tous premiers vols de la muerte décollaient d'un aéroport à 15 minutes de mon lit, celui-ci requiert un peu plus de route.

Ma mission ne se déroulait pas à Porto même mais à Saint Jean de Madère, charmante bourgade que je n'ai pas eu le loisir de visiter.
Arrivé la veille tard, j'en repars le surlendemain aux aurores.

Tout cela pour m'économiser du temps. Car en ces temps troublés de prise de poste, chaque minute compte !
Je tiens à signaler qu'il s'agit d'un traitement de défaveur auto infligé, mais c'était cela ou choisir une autre compagnie qui m'aurait fait perdre toute une journée de boulot.


Le prelude


Voilà pourquoi je me réveille à 3h00 du matin à l'hôtel, puis le quitte à 3h22 (record du monde battu pour la préparation !).
Entre mon point de départ et l'aéroport de Porto : quarante trois minutes de parcours essentiellement sur autoroute, je n'ose imaginer ce que cela aurait été si le Portugal n'avait pas été dans l'Europe !

Il est d'ailleurs si tôt que les maquignons verts ne sont pas encore de service. Je laisse donc ma carne à l'extérieur de l'enceinte fermée, les clefs dans la boîte aux lettres.


photo img_0634

6h30, petits joueurs ! Ces gens travaillant dans les services sont des vrais fainéants !


photo img_0635

Alors que pour trouver du boulot, il suffit juste de traverser la rue. L'absence de navette verte est donc une invitation à chercher du boulot.
A autant de reprises qu'il y a de voies sur mon parcours. Pas prêt d'être au chômage, moi !


photo img_0636

Drôle de logo, qui me donne l'impression que je suis à l'aéroport de Zanzibar.
L'exotisme à deux pas de chez vous !


photo img_0637

Evidemment à cette heure des braves travailleurs, il n'y a pas foule. Les légions des profiteurs du peuple et autres parasite des forces de progrès sont encore au lit bien au chaud. Mais, comme tous les matins, on nous promet le Grand Soir à la fin de la journée.


photo img_0638

On dit que l'ascenseur social est en panne. Mais celui-ci fonctionne bien.


photo img_0639

Quelques classes socio professionnelles plus haut mais pas tout à fait au bout de l'échelle, me voilà prêt à jouer au touriste.
Genre "ma chérie, je viens de rentrer de Porto, qui est une ville formidâââââble ! Je n'en ai absolûûûment rien vu ! Terrific !".


photo img_0640

J'ai retrouvé mes compagnons d'infortune. C'est qu'il faudra bien payer les retraites présentes et futures des FRistes vétérans !


photo img_0641

OPO n'est pas peu fier de ses trophées


photo img_0642

Toute une série, distribuée par une officine dont la crédibilité est laissé à l'appréciation du pax qui en ignore tout. Complimentez, complimentez, il en restera toujours quelque chose.


photo img_0643

Dieu, merci, j'ai ma carte d'embarquement dans chacun de mes smartphones. Voilà qui me fait économiser quelques minutes.


photo img_0644

Le pif est passé en cinq minutes, encore du temps de gagné pour le salon mais aussi du temps de sommeil dont j'aurais pu bénéficier en partant plus tard !


photo img_0645

Evidemment, il est dorénavant plus facile de compter les aéroport sans parcours de duty free.
Cela ne me dérange que lorsque l'on fait slalomer le pax dans de multiples méandres de façon à l'exposer au commercialisme le plus longtemps possible. Ou l'art du consumérisme de nous faire passer pour des nutriments dans un intestin. On sait qu'il en sort…


photo img_0646

Je ne craquerai même pas pour un petit vin local.
Fallait pas m'interdire les photos !
Autant je veux bien accorder de l'attention aux explications d'interdiction des zones sensibles (les MiB ont ce sens inné de la pédagogie qui force l'admiration et suscite l'adhésion totalement spontanée), mais interdire dans un duty free ??


photo img_0647

Le pictogramme du salon me convient bien en revanche. L'absence de verre convivial dressé est toutefois un mauvais présage.


photo img_0648

Aux amateurs et autres fous, il y a pire que mon vol de 6h. Il faut vraiment être très pressé pour vouloir arriver avant 6h du matin à Lisbonne.


photo img_0649

le lounge report


Sur ces profondes réflexions, je poursuis ma route aux ultrasons.
Piso 3 is the way, for the sinners and the believers alike.


photo img_0650

La pictophonie s'améliore, un verre à cocktail est bien présent et il semble suffisamment démesuré pour étancher toute soif tenace.


photo img_0651

Les signes cabalistiques touchent à leur fin. J'aperçois le boss du premier niveau.
Il faudra tout de même enjamber le chausse trape de la machine à nettoyer. Le sens du détail, c'est le luxe.


photo img_0652

je suis contrôlé et accepté. Un seul salon à OPO, tout le monde logé à la même enseigne.


photo img_0654

La presse à disposition.


photo img_0655

Petit tour rapide du buffet avant d'aller prendre mes quartiers pour une petit heure.


photo img_0656

Forcément un peu de local. Mais je n'ai guère faim ce matin.


photo img_0657

En tout cas, il y a du frais préparé. C'est appréciable.


photo img_0658

Ou du moins frais.


photo img_0659

Les boissons. Avec yaourts également.


photo img_0660

Le coin numéro 2.


photo img_0661

Le salon propose une espèce de véranda qui donne sur le terminal.


photo img_0662photo img_0663

Pour ma sélection je me contenterai d'un jus et d'une salade de fruits frais, pas l'ombre d'un fruit en conserve.
Le vrai luxe !


photo img_0664

Les docs de voyage.


photo img_0665-42863

Je quitte le salon à 5h08 après quelques lectures studieuses mais sans rapport avec le travail (eh j'ai déjà bien donné !).


photo img_0666

Cette invitation à descendre d'un niveau n'est pas bon signe.


photo img_0667

Et voilà, quand le mogoy joue le jeu de la ponctualité car il s'agit du premier vol de la journée (donc pas d'arrivée tardive de l'appareil), voilà que l'agent orange est en retard… Ce qui ne fait que renforcer le côté léonin de la relation compagnie-passager. Quand ce dernier est en retard, c'est tant pis pour lui (cela m'est arrivé récemment et vous sera relaté), en revanche, le pax n'a qu'à poireauter lui…


photo img_0668

Le problème aurait été résolu par le speedy boarding que j'aurais pu me faire offrir sur ce vol pro.
Mais même dans ce cas, je trouve cela inutilement dispendieux. L'avion partira à l'heure pour tout le monde.
Comme je  prends rarement de gros bagages, l'espace des coffrezabagages m'est assez indifférent.


photo img_0669

Le flight report


En revanche, l'appel de la Tortuga me retient de l'autre côté de la porte d'embarquement le plus longtemps possible.
Alors que la queue s'est résorbée depuis une bonne minute, je me présente à mon tour. Une trentaine de secondes à faire semblant de ranger mes affaires au cas où un retardataire ultime me ravirait la palme du dernier à embarquer, et me voilà en chemin.

Sur mes talons, l'agent et sa PIL imprimée. Normalement cela devrait le faire !


photo img_0670

Je progresse aussi lentement que possible. Ce n'est pas le tout d'être le dernier à monter. Il faut aussi laisser du temps au troupeau de s'asseoir afin de clarifier le choix de sièges restant.


photo img_0671

Easy aus Berlin.


photo img_0672

L'agent et sa PIL ont fini par me dépasser. Voilà qui fera un beau prétexte pour rester encore quelques secondes au seuil de l'appareil.


photo img_0673

Fuselage shot, qui est TRREEESSSS compliqué à bien saisir !


photo img_0674

Allez, l'instant porte.


photo img_0675

Et la partie la plus intéressante du boarding : scruter, analyser, décider sur quel siège poser mon séant.
J'évite un 7C libre sans voisin, le souvenir cuisant du walk of shame du vol précédent est encore vif.
Bien m'en a pris, car le choix est rapidement fait dès le premier triplet apparu.

Big success en 18 DEF !


photo img_0676

Fort égoïstement, je m'installe dans mon mini appartement. C'est qu'il y a tout de même, deux heures et demie de vol !
On repousse avec deux minutes d'avance.


photo img_0677

Et décollage à 06h06.


photo img_0678photo img_0680

Le jour se lève.


photo img_0681

Porto by night.


photo img_0688

Le pas n'est pas mauvais à cette rangée meilleur que d'habitude.


photo img_0692

Test marathon ok.


photo img_0693

Idem pour le test Horatius (soit dit en passant le copyright n'est il pas expiré maintenant ?).


photo img_0694

Le lot de bord sans surprise. On voit à l'absence de la marque du malin, que cet appareil n'est pas suisse.


photo img_0695

U2 n'a pas renoncé à me faire adhérer à son programme easyJet plus. Sans salon, point de salut, messieurs !


photo img_0696

Le siège sans oreillette ajustable.


photo img_0698

Dehors, cela moutonne, mais je vais plutôt me reposer.


photo img_0699

Début du service. je ne prendrai rien. Avoir mangé au salon de si bon matin est déjà en dehors de mes habitudes.


photo img_0700

Au dessus des nuages, le ciel bleu, par Toutatis.


photo img_0701photo img_0704

On finit par arriver.


photo img_0705photo img_0706

Je laisse aux vétérans de la base les commentaires d'approche.


photo img_0707photo img_0708photo img_0709

Touch down.


photo img_0710photo img_0711

Suivi, sans surprise, par l'instant danette et le débarquement.


photo img_0714photo img_0715-62607

Il fait encore frisquet en Alsace.


photo img_0716

On est mieux au chaud. Récupération de la mogoymobile et je m'en retourne en mes terres administrer mon fief.


photo img_0717

Pour finir la route et l'appareil.


photo img_0712photo img_0713

Merci de m'avoir lu et je vous promets que le prochain FR ne sera pas à la fleur d'oranger !

Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.5/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements6.0
Carte payante6.0

Vinci Lounge

7.8/10
Confort7.5
Restauration8.0
Divertissements7.5
Services8.0

Porto - OPO

7.8/10
Fluidité7.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Mulhouse / Bâle - EAP

6.8/10
Fluidité7.5
Accès5.0
Services7.0
Propreté7.5

Conclusion

Un vol sans surprise qui ne trouve grâces à mes yeux que parce que la tactique de la Tortuga a pleinement fonctionné.
Notons le salon d'OPO tout à fait honorable : du frais et une touche locale.

Notation vol.
Cabine : pas plus généreux que d'habitude mais pour le reste c'est du EZY traditionnel : accoudoirs amputés, pas de recul du siège, pas de headrest sophistiqué.
Equipage : RAS.
Divertissement : le point au dessus de la moyenne pour le mag de bord.
Restauration : assez cher pour un BoB.

Notation salon.
Confort : rien à déclencher un article dans Décoration magazine, c'est neutre, et il y avait de l'espace en ce début de journée.
Restauration : pas de chaud, mais du vrai frais.
Divertissement : de la presse sous toutes ses formes, un wifi qui marche. Les basiques sont là.
Service : RAS

OPO : RAS
EAP : RAS

Sur le même sujet

22 Commentaires

  • Comment 501550 by
    Benoit75008 GOLD 7509 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR,

    Tu "jugeais" mes DSS-LIS en "vol de la muerte", mais je trouve de ton côté un sérieux outsider ! :-)
    Dur en effet d'aller si tôt à LIS à moins d'une correspondance primordiale ou d'un tarif défiant toute concurrence (et permettant à TP de remplir ce vol).

    Un salon ou l'offre liquide (en soft) est assez généreuse mais l'offre solide succincte et un poil cliché.

    A bord, la stratégie Mogoy permet de s'installer tel un prince et de plus sur une rangée vide :-)
    Tu y gagnes largement.

    Bonne soirée à toi

    • Comment 501787 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci Benoît pour le com'.

      Je crois qu'on a tous plus ou moins déjà pris un vol à 2h ou 3h du matin, ce sont les pires.
      Je connais pas les plages de correspondances de TP, mais arriver à 6h00 du matin implique un départ LC vers 8h00.
      Pas bcp de vols partent à ces heures chez AF.

      La salade de fruits m'allait parfaitement pour une fois.
      Doublé gagnant sur ce routing. Ce n'est pas le cas à chaque fois malheureusement.

  • Comment 501601 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6240 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR en mode : No pain, no gain
    Décollage à 06:00 , n'aurait il pas été plus simple d'avoir un hôtel à proximité d'OPO plutôt qu'à Saint Jean de Madère ?
    formidâââââble => A cette heure là j'en aurai mal à la tête.
    Un no photo au duty free ?? Un excès de zèle d'un employé en mal de travail ?
    La salade de fruit est en effet pas mal (en tout cas elle l'était en novembre).
    Tortuga le retour, ou la technique du juste à temps, avec le gain d'un triplet pour finir la nuit.
    Je laisse aux vétérans de la base les commentaires d'approche. => cela s'appelle de la sous traitance.
    Sur la première photo : Mulhouse avec à gauche de l'aile le nouveau bassin et au bout de celui-ci un peu plus à gauche : moi même en train de travailler (pas pour ma retraite, mais celle des autres c'est ça le système de répartition) à cette heure-ci.
    Sur la troisième je miserai sur Bartenheim.
    Il fait encore frisquet en Alsace : Avec de la neige hier !!!!!
    A bientôt

    • Comment 501788 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci Valérie pour le com'.

      C'eût été plus simple en effet, mais réserver un hôtel avec notre système est un vrai parcours du combattant.
      Je pense que le pictogramme était là peut-être pour marquer la frontière entre la zone commerciale et la zone opérationelle airside. Mais franchement je n'avais encore jamais vu d'interdiction de photographier des portes d'embarquement.

      Je ne me souviens plus si je me suis allongé, mais c'est quasi certain !

      "cela s'appelle de la sous traitance" faut bien donner des idées pour appeler les coms. Même s'ils sont garantis venant de toi et d'Esteban.

      J'ai traversé les Vosges ce week end et au dessus de 800 mètre les arbres étaient blancs.

  • Comment 501611 by
    Michelg GOLD 1829 Commentaires

    J'avais loupé le FR du vol aller que je me suis pressé d'aller consulter.
    Un vol à six heures, comment peut on... et pour un retour de déplacement pro en plus!
    Au moins le salon était ouvert.
    Ruses de sioux qui te permettent d'embarquer en bon dernier et de disposer d'un triplet pour rattraper un peu de sommeil.
    Le gros avantage est que le vol est direct et si c'était le seul de la matinée, ceci explique bien cela.
    A bord, prestation Zizi Jet classique, ca vole.
    Merci Quentin pour se FR aux yeux rouges de fatigue et à bientôt.

    • Comment 501789 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci Michel pour le com'.

      J'avoue que je n'étais pas enthousiasmé par les horaires, c'est le moins que je puisse dire, mais je n'avais pas d'autre choix. Toute minute perdue au bureau c'est une minute de week end en moins...

      Effectivement bien content de m'isoler avant l'embarquement. J'avais prévu un peu large mais OPO n'est pas un aéroport vraiment familier et on ne sait jamais.

      Seul vol de la journé je crois !

  • Comment 501625 by
    Esteban TEAM GOLD 11391 Commentaires

    Salut Quentin et merci pour le partage !

    Quel horreur d’horaire ;) faut vraiment vouloir !!

    Tiens un no photo au duty free c’est de l’inédit :)

    RAS sur ce vol à part la technique réussie de l’embarquement dernieritaire (a l’opposé du prioritaire attention les LCC pourraient être tentées de facturer ce privilège aussi !).

    Je laisse aux vétérans de la base les commentaires d'approche. => cela s'appelle de la sous traitance

    ==> moi je dis carrément de la paresse, Google map est ton meilleur ami Quentin !

    À bientôt !

  • Comment 501773 by
    jules67500 GOLD 4930 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR :)

    Horaire de la muerte pour ce vol. Bon, le confort reste de mise avec ce triplace grâce à la technique qui marche encore une fois.

    Même pas tenté de passer un jus de chaussette en note de frais ? ^^

    • Comment 501797 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci Jules pour le com'.
      J'avais avalé deux grands jus d'orange au salon et je ne suis pas très porté sur le café par nature même si j'apprécie.
      Et puis j'ai dit à mon chef que je ne prenais pas de petit déj. Il aurait été malvenu d'en présenter une note !

  • Comment 501824 by
    NZ1 1284 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR !
    Ce vol de la muerte renoue avec les traditions Iraniennes, le réveil à 3h00 à du faire bien mal
    ”je me contenterai d'un jus et d'une salade de fruits frais” : Diantre, les traditionnelles orgies Dubaïotes sont désormais bien loin. Même pas un petit pasteis ou un pastis ?
    ”Fort égoïstement, je m'installe dans mon mini appartement” : Etihad the Residence a du soucis à se faire
    A passage, je remarque que la technique Tortuga a un taux de réussite plutôt élevé. A condition que l’équipage ne soit pas trop attentif
    A bientôt

    • Comment 501896 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci Hugo pour le com'.

      C'est rude comme toujours, même si avec le décalage horaire c'était en fait 4h du matin CET.
      Quand ce n'est pas séduisant, cela n'ouvre pas l'appétit et le pasteis non trop lourd dès le matin.

      "Etihad the Residence" avec un prix à 0 assurément.

      La technique a bien fonctionné sur cette rotation, un joli doublé de triplet. Malheureusement ils remplissent assez bien leurs vols aux horaires plus conventionnels.

  • Comment 501870 by
    marathon GOLD 9596 Commentaires

    Le pictogramme du salon m'évoque un PAX muni d'une canne anglaise. Etre PMR suffit-il pour y être admis ?

    On ne m'ôtera pas de l'idée que l'interdiction de photographier vise à dissuader d'effectuer un relevé des prix risquant de révéler des tarifs supérieurs à ceux qui sont pratiqués en ville sur place, ou à destination.

    Merci pour le partage !

    • Comment 501897 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci François pour le com'.

      Fichtre tu as l'oeil bizarrement tourné, de là à comparer ce salon d'hospice, ce n'est pas très flatteur.
      Explication la plus plausible jusqu'à présent mais ce n'est pas bien commercial, en tout cas aucun vendeur ne s'est jeté sur moi, la bave aux lèvres quand j'ai pris ce cliché.

  • Comment 501902 by
    Kilmarnock SILVER 4718 Commentaires

    Merci pour ce retour Quentin!
    J'ai un vol Easyjet à la fin du mois, je vais essayer de reproduire cette technique de la tortue si mon siège attribué est mal situé. Le vol sera de nuit alors je n'ai pas besoin d'avoir un siège hublot ou côté gauche/côté droit 😜
    A bientôt!

  • Comment 501933 by
    lagentsecret GOLD 11551 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Ma mission ne se déroulait pas à Porto même mais à Saint Jean de Madère"
    Porto, Madère tout cela a du être bien arrosé !

    "Voilà pourquoi je me réveille à 3h00 du matin à l'hôtel,"
    Une auto-flagellation bien méritée après avoir psamoldié lors du FR aller

    "Drôle de logo,"
    Pas très réussi et incompréhensible à lire : en un mot c'est raté

    "une salade de fruits frais"
    L'offre nourriture du salon est limitée et peu variée mais cette salade
    de fruits frais (mais pas vraiment de saison) t'aura enthousiasmé

    A bord la technique de la tortuga, désormais digne d'être un art, a pleinement
    fonctionné et te permet de bénéficier d'un trois pièces (sans cuisine toutefois)

    "Il fait encore frisquet en Alsace."
    Plus froid qu'en Suisse ?

    A bientôt

    • Comment 502226 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10213 Commentaires

      Merci Gilbert pour le com'.

      "tout cela a du être bien arrosé" même pas, je rappelle à toutes fins utiles qu'il s'agissait de rencontrer des comptables concentrés en un lieu unique !

      "bien méritée" réveil monacal oblige pour aller chanter pour les mâtines.

      "trois pièces (sans cuisine toutefois)" pour cela il faut bourse délier, ou piquer directement sur le chariot, ce que la morale chrétienne réprouve !

      "Plus froid qu'en Suisse ?" jamais !

  • Comment 501989 by
    Chevelan GOLD 13429 Commentaires

    Décollage tôt le matin, ça réveil ^^
    Le salon fait son office, il y a de quoi boire et manger... Et il n'était pas trop visité
    Une fois de plus tu récoltes 3 sièges pour t'étaler
    Un très bon vol au final

    Merci Quentin pour ce FR, à bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.