Avis du vol Finnair Paris Kittilä en classe Economique

Compagnie Finnair
Vol AY652
Classe Economique
Siege 1A
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:30
Décollage 26 Déc 17, 10:25
Arrivée à 26 Déc 17, 14:55
AY   #34 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 177 avis
Ben2108
Par SILVER 614
Publié le 16 mars 2019

KITTILA, NOUS VOILA !


Ou comment ce qui aurait du être une exclu…l'est , si on considère que ORY et CDG sont bien distincts. Et pour la BDD, ça l'est !
Cette destination un peu nordique a déjà été reportée, via un vol affrétté par Cal_pot sur Transavia : https://flight-report.com/fr/report/38308/transavia-france-to1658-paris-ory-laponie-ktt


Routing

  • PARIS CDG -KITTILA KTT : vol AY 651 (A321) du 26/12/17 : vous y êtes Vous etes ici
  • KTT -CDG : vol AY 652 du 02/01/2018 : bientôt ! A venir

Quelques explications à ce routing simple, mais assez exotique : j'aperçois courant 2017 par un site d'information spécialisé sur l'aéronautique (générale) que FINNAIR s'apprête à lancer en saison hivernale (a/c du 12 décembre) un vol direct depuis Roissy jusqu'à Kittila. Ne parlant pas un mot de finnois (ni de suédois) et étant un adepte "relatif" du ski, je me dis que cela pourrait être sympa, d'autant que l'année 2017 avait été, d'un point de vue professionnel, personnel et émotionnel, plutôt…chargée.
Bref, un petit coup d'oeil sur les sites de comparaison (qui n'est pas raison !) et me voilà en octobre, à l'ouverture des réservations (ou presque) sur le site web de Finnair (bien meilleur que tous les OTA !), pour ce passage à la nouvelle année 2018 nordique.

Que ceux qui veulent du scoop, de l'exclu et du F-R tout frais passent leur tour (et leur molette de souris) sur la dernière photo.


Andiamo, nous voila !


Arrivés en Basse-picardie la veille pour le déjeuner de Noël, nous voilà dès potron-minet (soit 09h15 pour nous), au [sarcasme ON] fabuleux terminal 2D [sarcasme OFF- pour l'instant].

A cette heure qui n'est pas si tardive, un seul comptoir d'enregistrement est ouvert, alors qu'il y a, au programme des vols Finnair : notre vol vers KITTILA à 10h25 puis 2 vols vers HELSINKI (à 10h50 et 12h20). Et il y a déjà un nombre conséquent (200 ?) personnes devant nous !)

En faisant un calcul rapide, on peut estimer, grosso-modo, la venue d'environ 600 passagers, dont un certain nombre en correspondance vers l'Asie (mais il ne s'agit que d'une présomption simple. Argh !

Pas de file dédiée à tel ou tel vol, une sorte de queue qui serpente au milieu de la zone d'enregistrement, tous passagers mélangés, et cela bloque même l'entrée des zones EZY et UIA, avec des musclors de la sécurité qui viennent pousser sans ménagement le peuple.
Il n'y a ni annonce au micro, ni personnel identifié. 
Laissant mon co-pax dans la file qui n'avance pas, je m'en vais quérir quelque information.

A 09h35 : un 2ème comptoir ouvre.
Une dame sans uniforme, badge ou quoi que ce soit permettant son identification, passe à 3 reprises le long de la file pour signaler (en français, s'il vous plaît) que les passagers du vol vers HELSINKI doivent enregistrer en premier leurs bagages.

Alors là, ce fut le début des ennuis : entre ceux qui ne comprennent pas ce qu'il se passe (mandarin, english language ou finnois, connais pas), ceux qui ne supportent pas d'être doublés alors même que "Moâ, madame, j'attends depuis plus d'une heure" et ceux qui croient que leur vol est avancé à 10h50, on a vu des bousculades dignes de l'ouverture d'une boulangerie achalandée à Rostov-sur-le-don en février 1978 !
  
A 10h20 : ouverture d'un 3ème comptoir.

Après avoir embobiné la diablesse sur mon statut AA qui vaudrait un truc "high contribution" chez OW, je réussis à nous faufiler à 10h25 devant une banque pour y déposer des bagages, après notre sortie hasardeuse de la file.

Déjà enregistré, je pose la bagage, attends mon reçu et nous filons vers le PIF.

Je me demande encore comment le sous-traitant de FINNAIR a pu aussi mal calculer son planning pour se retrouver dans une m… pareille. Surtout que les avions étaient déjà stationnés, eux. Et qu'il aurait pu être utile de distinguer les banques "dépose-bagage" / enregistrement / statut…enfin, des choses qui ne sont pas insensées, quoi. Et surtout, prévoir du personnel suffisant, bon sang !

Le plus dur était fait, 10h35 : PIF passé. pour nous. Mais pour tous ceux qui étaient arrivés après nous, je n'imagine même pas l'attente bien désagréable, longue et avec l'angoisse de se dire qu'on risque de louper l'avion.

Comme le personnel de l'enregistrement est aussi celui qui s'occupe de l'embarquement, il n'a ni le temps de mettre à jour les écrans annonçant que ce dernier sera retardé (mais vu le peu de passagers, c'était couru d'avance !) Ni même le temps de venir répondre aux questions (des pax en correspondance, il faut suivre !) ni préparer l'embarquement en porte.


photo 20171226_105047

Prenons donc un café, dans ce temple de luxure et de débauche (pas d'accès au salon SHELTAIR, ici présent et reporté, de temps en temps, par des F-Ristes en quête de… mystères !)


photo 20171226_105413

Une voix (mais pas celle relative aux anglais à jeter à l'eau) nous annonce, à10h40, que l'embarquement est imminent.
Mouais. Cause toujours !

 A 11h00, sont appelés les familles avec enfants puis les PMR.
Pas d'autre priorité, sur ce vol "tout-éco", les FF ne seront pas nantis, et les groupes mentionnés sur les cartes d'embarquements (aux myrtilles) ne serviront à rien.

Coup d’œil dehors !
 


photo 20171226_110000

Puis c'est le rush (hour !)


photo 20171226_110119photo 20171226_110400

Accueil chaleureux de la (mé)mère Noël et de son adjointe.
Installation 1A et B.
[précision : pour faire plaisir à mon co-pax, qui a une certaine hauteur, donc une certaine longueur… de jambes, j'ai acheté (de mémoire 19€/p) deux places au 1er rang]


photo 20171226_110633photo 20171226_110630

Assise dure. Malgré ce que le velours gris laisse croire.

Arrivée de la liste des pax à 11h36 puis fermeture de la porte illico.
Pas d'annonce jusqu'à 11h40.  Un voisin orange.


photo 20171226_110206

Et la chaleureuse mamie annonce 2h45 de vol.
Les pnc s'occupent…


photo 20171226_110945

Passerelle retirée à 11h42.
Pushback et démo à l'ancienne à 11h48. Pour reculer aux côtés d'un voisin croate.


photo 20171226_114101

La CCP me présente la bouteille de Champagne pré-commandée (ce sont les vacances, non !!!)
Et me propose de l'ouvrir ou de l'emporter.
Alors que les agents du comptoir annonçaient un repas payant, une distribution de sandwiches (certes un peu secs et au poivron) et une boisson (jus de myrtilles pour moi) a lieu vers 12h20.


photo 20171226_122901

Achat de muffins au myrtille, pour l'ambiance. Le jus de myrtille est très bon.


photo 20171226_122903

Et un petit thé (with a little pot of milk) pour terminer goulûment ce dîner.


photo 20171226_124353

Ceci dit, j'adore le design des serviettes. Mais les goûts et les couleurs….!


photo 20171226_125229

Passages aux commodités, qui restèrent propres, et un hommage à une contributrice qui fut toujours souriante et aussi un peu piquante !


photo 20171226_134003photo 20171226_134012photo 20171226_134016

Petit coup d’œil depuis le fond de la cabine, histoire de se dégourdir les jambes, dans cet avion aux sièges non inclinables, et plein à 95%.
On remarquera la prévenance de la CCP  (qui a retiré son bonnet !) à l'égard de la passagère.


photo 20171226_134241-87060

Un petit coup d’œil aux alentours. Tandis que des passages sont effectués pour distribuer des verres d'eau.


photo 20171226_140926photo 20171226_143708photo 20171226_143727

15h25 : début de descente.
15H40 : atterrissage dans 10' (cdb).
Puis une arrivée alors que la nuit est déjà tombée, sur une piste verglacée, et un débarquement sur un tarmac bien, bien gelé et avec une belle vue sur cet A321 éclairé par les spots du mini-aéroport de Kittila.


photo 20171226_155813photo 20171226_155816

Sans vraiment tarder, nous nous rendons à l'intérieur (chauffé !) pour attendre les bagages, dans une ambiance très nordique


photo 20171226_160026photo 20171226_160032photo 20171226_160042

Et c'est ainsi que s'achève ce voyage vers le point le plus au nord que j'ai jamais atteint, en direction de la station de Levi, qui est le 1er parcours de la coupe du monde de ski alpin !
Malgré le froid et le retard de près d'une heure, les bus vers les deux seuls points d'intérêt de la région nous attendent.
Et le petit convoi se met en route sur une route digne du trophée andros.


photo 20171226_162731photo 20171226_162736photo 20171226_163527

Voilà notre aéroport et un "petit" écart de température…


photo 20171226_162013photo 20171226_163737photo 20171226_163745

Et les données du vol du jour (+/- approximatives, s'agissant de l'application finnair) avec un avion qui est ensuite reparti à Gatwick le soir même.




Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Finnair

8.0/10
Cabine7.5
Equipage9.5
Divertissements7.5
Restauration7.5

Paris - CDG

6.4/10
Fluidité3.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté8.5

Kittilä - KTT

8.9/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.5
Propreté10.0

Conclusion

Finnair assume sur ce coup-là les défaillances de son sous-traitant, une absence d'IFE et un siège vraiment inconfortable. Mais s'en sort bien grâce au petit frichti frugal servi à bord gratuitement, outre la chaleur et le sourire des PNC.
ADP fidèle à la mauvaise réputation du T2D, avec essentiellement des sous-traitants de compagnie qui ne connaisse le sens du service qu'à grands coups de pieds au c...
Quant à Kittila, il me rappelle un peu Quimper... sous le givre :-)

Sur le même sujet

11 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 493220 by
    Gaetan 2428 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Paris vous aime ! Quelle catastrophe CDG ! Le temps passe mais cette plateforme ne cessera de m'impressionner pour son inefficacité !

    Une fois à bord, c'est mieux même si les sirènes du BoB sont présentes. Des sièges non inclinables pour ce long vol sont aussi un mauvais point.

    Arrivée dans la nuit nordique qui ne manque pas de charme tout comme le bonus !

    À bientôt

    • Comment 493233 by
      Ben2108 SILVER AUTEUR 89 Commentaires

      Merci Gaétan !
      Ce qui est le plus décalé, c'est le professionnalisme des équipes des compagnies dont les agents sont présents sur place, face aux équipes des sous-traitant des compagnies qui sont présentes, sans leurs agents. Terrible ! Quant aux agents d'ADP, ce jour-là, ils étaient exécrables à tendance odieux.

  • Comment 493222 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Un peu déçu par l'offre à bord que je trouve trop réduite pour la durée du vol.

    Les photos sur l'appareil à l'arrivée et votre bonus sont exceptionnelles !

    Bonne soirée

    • Comment 493246 by
      Ben2108 SILVER AUTEUR 89 Commentaires

      Merci Benoît pour ce court mais excellent commentaire (un Benît ne peut avoir QUE d'excellents commentaires ;-))

      Effectivement, le catering est un peu light. Mais... un billet A/R à 563€ l'A/R pour deux, bouteille de champagne incluse !

      Bonne soirée également !

  • Comment 493224 by
    lagentsecret 12385 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Sympa de vouloir jouer à l'assistant du père Noël

    Enregistrement bordélique : Paris vous aime ;)

    "Une voix (mais pas celle relative aux anglais à jeter à l'eau) "
    Elle est toujours d'actualité cette voix relative aux anglais et je l'entends régulièrement

    "pour faire plaisir à mon co-pax"
    Nuts ?

    "une distribution de sandwiches (certes un peu secs et au poivron) "
    "Achat de muffins au myrtille, pour l'ambiance. Le jus de myrtille est très bon. "
    "Et un petit thé (with a little pot of milk) pour terminer goulûment ce dîner."
    Toute cette liste de victuailles ingurgitées nous tient certes en haleine mais...
    où sont les bulles ?
    Du champagne lapon ça m'intrigue moi !

    Siège peu confortable et malgré la liste à la Prévert le catering est un peu faible
    pour le temps de vol.

    Pas eu envie de goûter à la viande de rennes ? (vu que vous faites référence à Quimper)

    Très belles photos du bonus

    A bientôt

    • Comment 493251 by
      Ben2108 SILVER AUTEUR 89 Commentaires

      Toute cette liste de victuailles ingurgitées nous tient certes en haleine mais...où sont les bulles ? Du champagne lapon ça m'intrigue moi !

      De champagne lapon, il n'y a point eu. Ce n'était "que" du Laurent Perrier, que j'ai précieusement gardé pour sabler le 31 décembre au soir, car je pressentais que nous ne trouverions sur place que d'infâmes sekt ou prosecco.

      La Viande de Rennes !? MDR... Alors, la viande de rennes, plus sérieusement, elle n'offre qu'une alternative au bœuf, même pas goûtue.

      Merci et à bientôt !

  • Comment 493281 by
    wowote 1660 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour ce FR. La collation est légère mais a le mérite d'exister !
    Très joli bonus pour une région qui est vraiment à découvrir, j'en garde un souvenir émerveillé :)
    A bientôt

  • Comment 493294 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Quelle procédure d'enregistrement cahotique, 1 comptoirs pour trois vols en 321 c'est juste impensable ! Et l'embarquement n'est pas beaucoup mieux.

    Je rejoins Wowote sur la collation qui a le mérite d'exister parce que normalement sur Finnair, il n'y a pas de sandwich gratuit, après, il aurait pu être moins sec ^^

    Superbe bonus de neige, moi qui adore le froid et le grand nord j'ai été conquis.

    A bientôt !

  • Comment 493603 by
    AirBretzel GOLD 9926 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Un enregistrement bien chaotique , j'ai aussi déjà connu cela à CDG. Il y a encore des choses à améliorer.
    A bord j'étais surprise qu'il y ai un sandwich, alors que Finnair c'est du BOB.
    Le jus de myrtille est bon, et cela change un peu.
    Superbe bonus, j'adore ces destinations bien hivernales.
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.