Avis du vol Air Corsica Paris Bastia en classe Economique

Compagnie Air Corsica
Vol XK781
Classe Economique
Siege 1F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:35
Décollage 22 Avr 19, 08:20
Arrivée à 22 Avr 19, 09:55
XK   #124 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 73 avis
ZuMzuM
Par 564
Publié le 7 mai 2019

Bonjour et bienvenue pour mon vol annuel en Corse ! C'est la troisième année consécutive que nous nous rendons sur l'ile de Beauté avec ma copine. Mes parents nous rejoindrons quelques jours plus tard depuis l'EAP, ce qui fera l'objet d'un FR :)
Comme les deux premières fois, nous choisissons le premier vol de 8h20. L'horaire est un peu raide, mais c'est le seul vol qui ne nous ampute pas une bonne partie de la journée et le vol AF de 11h10 était bien plus cher. Voici donc le routing :


Routing

  • XK781 - Economique - Paris → Bastia en Airbus A320 Vous etes ici
  • XK786 - Economique - Bastia → Paris en Airbus A320 A venir

Ce vol confirmera une fois de plus que nous ne sommes pas matinaux et l'horaire prévu par le GPS à notre départ me donnera quelques sueurs froides, car il correspond à l'heure de fermeture du dépose-bagages (7h50). Heureusement, en ce lundi de Pâques la route est vraiment fluide et nous rejoindrons Orly plus rapidement que prévu. La nouvelle signalétique est présente :


photo 20190422_073201photo 20190422_073245

Malheureusement à l'arrivée, le dépose-minute est, une fois n'est pas coutume, complètement bouché…


photo 20190422_073500

Nous serons déposé devant Orly 1 d'où l'on peut apercevoir le nouveau terminal Orly 3 :


photo dsc_1675

Pour nous, ça sera Orly 2 (c'est pourtant Orly 3 qui est indiqué sur nos BP), mais j'avais lu peu de temps avant qu'Air Corsica allait transférer ses activités à Orly 3 le 30 avril. Bizarre, car nous avions embarqué depuis le bâtiment de jonction partiellement ouvert l'année dernière. Bon, je ferai au moins le retour à Orly 3 (normalement…) ! En attendant, une vue depuis Orly 2 :


photo dsc_1680

Nous rentrons donc dans Orly 2, anciennement Orly Ouest (avec Orly 1) :


photo dsc_1681

Bien entendu l'intérieur est toujours le même :) :


photo dsc_1682

Malgré des comptoirs quasiment vides et notre horaire juste, nous serons dirigés vers ce bandit manchot…


photo 20190422_074654

Nous nous rendons ensuite aux comptoirs dépose-bagages toujours quasiment désert, où une personne insistera pour que l'on scanne et dépose nous même nos valises. Les années précédentes, nous pouvions le faire directement au comptoir. Encore une (r)évolution dont on se passerait bien… :


photo 20190422_075242

Mais après plusieurs tentatives, cela ne marche pas. La raison est simple : l'heure limite du dépose-bagage vient d'être dépassée d'une minute. Au final la personne qui nous avait dirigé vers le dépose-bagage automatique devra rééditer nos étiquettes de bagages. Même si nous étions justes, si nous n'étions pas passé par ces automatismes, les valises auraient été déposées avant l'heure limite. Dommage !


On nous demande ensuite de manière grognonne de nous diriger rapidement vers le PIF, heureusement pas d'attente à ce dernier :


photo dsc_1683-71265

Aucune attente et petit test d'explosifs pour ma part et nous voici rapidement de l'autre côté :


photo dsc_1684

Mon empressement à rejoindre la porte d'embarquement se ressent dans la qualité de mes clichés :) :


photo dsc_1686

Notre oiseau arrivé parfaitement à l'heure de Bastia est en porte et l'embarquement a déjà commencé :


photo dsc_1688photo dsc_1689

L'écran l'atteste, d'ailleurs. Les 15 premiers rangs de l'avion embarquent donc nous sommes concernés :


photo dsc_1690

Du coup, pas de test h2okapi pour moi !


photo 20190422_080415

Je me console en photographiant l'arrière de notre avion, F-HZDP que j'ai déjà emprunté sur le même vol l'année dernière :


photo dsc_1691

La compagnie orange a ses habitudes ici :


photo dsc_1692

Passerelle aveugle et sponsorisée :


photo 20190422_080558

Fuselage shot au passage avec le gros réacteur de notre voisin sur la droite :) :


photo 20190422_080620

Instants playstation et porte furtifs :


photo 20190422_080625photo 20190422_080627

Quelques informations se nichent dans le mécanisme de la porte :


photo 20190422_080639-copiephoto 20190422_080637

Corse-matin et serviettes rafraichissantes comme d'habitude à l'entrée de l'avion :


photo 20190422_080631

En parlant de porte, l'accueil à cette dernière est assez inexistant. Nous saluerons nous-même les 2 hôtesses qui sont en pleine séance de papotage ! Désolé d'être passés par là mesdames ^^
Je tiens par contre à saluer leur comportement lors de l'embarquement avec un enfant apeuré par l'avion, qu'elles ont invité à aller faire une petite visite du cockpit pour se détendre :)


Installation à nos places au rang 1, je ne suis pas vraiment fan des teintes de la cabine Air Corsica que je trouve un peu tristounettes :


photo 20190422_080944photo 20190422_081321

Le pas du premier rang sied parfaitement à mon 1m80 :


photo 20190422_081018photo 20190422_081848

L'embarquement est maintenant terminé et nous n'avons plus qu'à attendre notre repoussage :


photo dsc_1694photo 20190422_081758

La porte est fermée pile à notre heure de départ prévue :


photo 20190422_082449

Le repoussage s'effectue 5 minutes plus tard :


photo 20190422_083107

Corsair est présent avec son A330-200 F-HBIL qui vient d'arriver d'Abidjan et qui y repartira dans la soirée :


photo dsc_1698

Transavia en 737 arrive au loin :


photo dsc_1699

Corsair et La Compagnie au loin :


photo dsc_1700

Notre voisin en 777-300ER se dévoile rapidement ainsi que son réacteur imposant :


photo dsc_1701photo dsc_1704

Mais mon attention se porte rapidement sur le Fokker 100 d'Avanti Air qui revient Tarbes, 28 ans d'âge tout de même ! Il ne les fait pas :


photo dsc_1702photo dsc_1703

Notre tracteur a fait son travail et peut s'en aller :


photo dsc_1705

Pas mal de codes-barres dans le coin :


photo dsc_1708

Un intrus s'est glissé au milieu des saucisses :


photo dsc_1709

Un 777-200 AF qui repart ce jour-là sur CDG pour assurer une rotation vers Buenos Aires, après avoir effectué pas mal de rotations Orly / New York et Orly / Cayenne :


photo dsc_1710

Après ce court intermède spotting, nous voici déjà  au seuil de la piste :


photo dsc_1711photo dsc_1712

Le décollage a lieu dans la foulée :



La vidéo :



Ablon-sur-Seine au premier plan et Vigneux-sur-Seine plus loin :


photo 20190422_083901photo 20190422_083920

L'hippodrome de Grosbois qui est réputé mondialement et qui sert notamment pour l'entrainement des chevaux :


photo 20190422_084033

Notre virage nous fait passer au large de la forêt de Sénart :


photo 20190422_084054

Paris s'éloigne :


photo 20190422_084225photo dsc_1718

Quelques minutes plus tard nous survolons la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly :


photo dsc_1719

A partir de là le temps se brouillera :


photo 20190422_085628

Il semble que le service ne va pas trop tarder :


photo 20190422_090041

Pendant ce temps-là, jetons un coup d’œil à la littérature de bord avec le Corse Matin distribué en porte, qui permet de se plonger dans le bain :) :


photo 20190422_084426

Les consignes de sécurité trilingues :


photo 20190422_090544photo 20190422_090553

Le magazine de bord fait la part belle aux nouvelles destinations européennes d'Air Corsica, qui ouvre une nouvelle relation vers Porto de manière saisonnière cette année, après avoir ouvert Londres et la Belgique l'année dernière :



Le signal lumineux restera allumé un bon moment après le décollage, mais plusieurs personnes se lèveront et se feront renvoyer par l’hôtesse, une personne venant même en râlant…


photo 20190422_090243

Après 25 minutes de vol, le service est effectué. Voici le festin :


photo 20190422_090927

Je déplore toujours l'absence de choix dans les jus,  seul le jus d'orange est proposé…


Pour ceux qui ont toujours rêvé de voir l'intérieur d'un canistrelli : 


photo 20190422_091150

En voici d'ailleurs, pour les plus curieux, la composition et le lieu de fabrication :


photo 20190422_090944photo 20190422_091109

Au moins, le marathonage de ces mets est d'une simplicité enfantine ^^ :


photo 20190422_091559

Dehors, rien n'a changé :


photo 20190422_092036

Instant winglet :


photo dsc_1720

Les massifs alpins commencent à pointer le bout de leur sommet :


photo 20190422_093132photo 20190422_093409

Nous arrivons rapidement sur Nice que je reconnais grâce à son stade (même s'il faut une vision d'aigle pour le trouver sur cette photo :)) :


photo 20190422_093702photo 20190422_093744

Aucun doute n'est possible avec l'aéroport de Nice que nous pouvons maintenant observer :) :


photo 20190422_093753-copie

La traversée de la Méditerranée se fait sous les nuages mais la Corse se dévoile une dizaine de minutes plus tard, et surprise lorsque l'on nous sortons des nuages, nous arrivons au dessus du cap Corse à assez basse altitude, ce qui n'est pas l'approche habituelle :



Nous longeons ce dernier sur sa côte orientale après notre virage :


photo 20190422_095446

Ce qui permet d'observer de magnifiques paysages malgré le temps grisonnant :



Nous arrivons au large de Bastia, avec le port de plaisance de Toga :


photo 20190422_095723

Juste après le port de Bastia qui accueille les ferrys :



Et enfin, le vieux-port :


photo dsc_1729

Le stade Armand-Césari à Furiani qui est utilisé par le club de foot SC Bastia et malheureusement tristement célèbre avec le drame ayant eu lieu en 1992 :


photo 20190422_095852photo dsc_1731

L'atterrissage est proche :



Atterrissage :



La vidéo avec notre approche par le cap Corse :



Bien le bonjour monsieur :


photo img-20190422-wa0002-46354

Instant cockpit :


photo 20190422_100739

Nous descendons à côté de cet autre A320 qui est arrivé de Marseille déjà quelques heures plus tôt :


photo dsc_1733

Vue sur notre destrier à la sortie :


photo dsc_1734

Un ATR72 d'Air Corsica se cachait derrière notre voisin, la compagnie en possède 6 :


photo dsc_1735

Je profite d'une dernière vue de notre avion vu que les réprimandes n'existent pas à BIA (#LiberezLesSpotters) :) :


photo dsc_1737-99691

Les arrivées du jour tiennent sur un écran :


photo 20190422_100942

Les bagages arriveront rapidement, et pour une fois nous n'attendrons pas 1 heure chez Hertz, qui a d'ailleurs installé un cheminement pour la file d'attente, youpi !


photo 20190422_101916-95025

C'est sur cette image que se termine ce FR :


photo dsc_1738

La tracé du jour avec notre approche par le cap Corse :


photo fr24orybia

Merci pour votre lecture et à bientôt pour le retour !

Afficher la suite

Verdict

Air Corsica

6.8/10
Cabine7.5
Equipage6.5
Divertissements6.5
Restauration6.5

Paris - ORY

8.1/10
Fluidité8.0
Accès6.5
Services8.5
Propreté9.5

Bastia - BIA

8.8/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol classique sur Air Corsica avec malheureusement un équipage que je qualifierais de moyen, plus concentré sur le papotage que l'accueil des PAX même si le geste pour l'enfant apeuré de l'avion était remarquable. Comme les 2 années précédentes, je déplore l'unique choix de jus pour un horaire au moment du petit-déjeuner... d'autant plus qu'il y a plus de choix le soir !

ORY : Un dépose-minute engorgé alors que les routes d'accès étaient vides, les aménagements semblent encore en cours du côté d'Orly 3 et j'espère que cela rendra les choses plus fluides... C'est aussi très moyen de se faire diriger vers des automates quand les comptoirs "humains" sont quasiment vides et que l'horaire de fermeture du dépose-bagage est proche. Fluidité maximale au PIF où nous étions seul dans notre file. RAS niveau propreté.

BIA : Pas grand chose à redire, la taille de l'aéroport et le fait d'être le seul vol à arriver permet d'avoir une fluidité parfaite :) Les comptoirs des loueurs de voitures sont justes à côté des tapis à valise et le parking de ces derniers juste en face de l'aéroport. Peu de services mais pas très grave à l'arrivée.

Informations sur la ligne Paris (ORY) Bastia (BIA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 25 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Bastia (BIA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

  • Comment 501920 by
    mic90 43 Commentaires

    Que dire après ce récit, sinon qu'il est toujours aussi bien documenté.
    J'ai pu ainsi comparer tes conditions de voyage avec les miennes pour rejoindre la Corse depuis EAP : elles ont été un poil plus agréables, sauf pour la visibilité vers les Alpes, moins bonne !
    L'attitude des personnels à l'enregistrement des bagages est plutôt incompréhensible, et les PAX ont eu un instant d'égarement !
    Belles vues du Cap Corse côté Bastia. J'aurai deux jours après le même privilège de l'autre côté de l'île en longeant celle-ci pour arriver à Ajaccio !
    Je m'attelle maintenant à la rédaction de mon FR EAP-AJA !
    A bientôt.

    • Comment 502052 by
      ZuMzuM AUTEUR 317 Commentaires

      Hello papa Mic et merci pour ton commentaire !

      Je n'ai décidément pas de chance sur mes derniers vols où j'ai des nuages 95% du temps...

      Je suis content d'avoir eu droit à cette approche qui n'est pas la plus fréquente.

      Bon courage pour ton FR et vivement sa parution ! :)

  • Comment 501927 by
    progmaster 10 Commentaires

    Merci pour ce FR ! au top comme d'habitude :)
    J'ai aussi été un peu surpris par l'attitude du personnel, généralement ils sont assez sympa (l'heure matinale joue t-elle peut être un rôle :) )

  • Comment 502017 by
    AirBretzel TEAM GOLD 3870 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR.
    C'est dommage de devoir enregistrer soit même sa valise, surtout si il y avait des comptoirs disponibles.
    un canistrelli , voilà qui est une bonne idée.
    Rassurer un enfant c'est important, le vol s'en passera d'autant mieux.
    A bientôt

    • Comment 502054 by
      ZuMzuM AUTEUR 317 Commentaires

      Bonsoir Valérie et merci pour ton commentaire !

      Ils doivent avoir des consignes à ce sujet car j'ai senti un peu zèle à ce sujet.

      La petite touche locale fait toujours plaisir et permet de se démarquer un peu, si on peut parler de démarcation sur ce genre de prestations ^^

      A défaut d'accueil ces PNC étaient très psychologues.

      A bientôt !

  • Comment 502045 by
    Esteban TEAM GOLD 8974 Commentaires

    Merci pour le partage Vincent !

    Un très beau flight report très complet ! Dommage qu'il n'y ait qu'un jus proposé par XK, mais le canistreli remonte un peu la note.

    A bientôt !

  • Comment 502049 by
    lagentsecret SILVER 10369 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Une arrivée à l'aéroport à la bourre mais tout se passe finalement bien

    Vous aviez réservé vos sièges à l'avance ?

    Belles vues au décollage

    "Pour ceux qui ont toujours rêvé de voir l'intérieur d'un canistrelli : "
    Pas vraiment de quoi rêver : ça ressemble simplement à un biscuit sec industriel lol
    Après que ça vienne de Corse ou de Bretagne...

    Très belles vues aériennes à l'approche

    A bientôt

    • Comment 502056 by
      ZuMzuM AUTEUR 317 Commentaires

      Bonsoir et merci pour ce commentaire !

      Tout est bien qui fini bien... jusqu'aujourd'hui ^^

      Il n'y a pas de possibilité de réserver son siège sur Air Corsica, tout s'est donc joué à l'enregistrement 36 heures avant le vol pour lequel j'étais dans les starting-blocks :) L'avantage étant que le choix de la place est gratuit.

      Nous sommes d'accord sur les qualités gustatives d'un canistrelli :)

      C'était ma première approche par le Cap Corse et c'était appréciable !

      A bientôt pour le retour

  • Comment 502169 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7274 Commentaires

    Merci pour ton récit vers l'Ile de beauté. Corse matin à l'embarquement , canistrelli en collation : on se sent déjà un peu à Bastia. Mauvais point tout de même pour l'accueil en porte. Personnellement j'ai toujours trouvé les PNC d'Air Corsica peu impliqués et assez peu attentionné vis à vis des passagers. Le job est fait de façon automatique. Dommage pour l'image d'une ile qui a beaucoup à offrir.

    • Comment 502195 by
      ZuMzuM AUTEUR 317 Commentaires

      Bonsoir Christophe et merci pour ton commentaire !

      Ce sont effectivement des petites attentions simples mais qui apportent un petit plus.

      Cet équipage était malheureusement un peu le résumé de ce qui est généralement reproché aux PNC d'Air Corsica. Dommage car comme tu dis c'est en quelque sorte les premiers ambassadeurs de la Corse.

      A bientôt !

  • Comment 505602 by
    axel80 19 Commentaires

    Merci pour le partage
    Je suis habitué des vols ORLY BASTIA et je suis d'accord avec vous l'accueil a bord de l'avion est à revoir "ca papote entre hôtesses" enfin ...
    La collation est à revoir c'est limite ...
    A bientôt j'espère

    • Comment 505665 by
      ZuMzuM AUTEUR 317 Commentaires

      Bonsoir et merci pour ce commentaire !

      C'est dommage de jouer à la loterie, oui...

      J'ai du mal à comprendre pourquoi le choix est si limité en jus !

      Heureusement le retour était quand même plus sympa !

      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.