Avis du vol CSA Paris Prague en classe Economique

Compagnie CSA
Vol OK759
Classe Economique
Siege 11D
Temps de vol 01:45
Décollage 24 Mai 19, 09:45
Arrivée à 24 Mai 19, 11:30
OK 43 avis
Klungito
Par 797
Publié le 27 juin 2019

WHAT'S EAST OF WESTEROS PART I


Les missions à l'improviste font partie des défis des joies et des surprises de mon quotidien. C'est grâce à elles qu'une journée morne faite d'incertitudes, de silences, d'attentes ou de refus, de pannes d'inspiration peut devenir une date à retenir qui va souffler un vent d’énergie et d'anticipation dans la semaine. J'adore recevoir des propositions inattendues, et même si elles ne peuvent aboutir (comme ce mois d'août), elles me mettent une pêche folle, celles d'horizons insoupçonnés.

Ces 24 heures en République tchèque était de cette nature. Quelques semaines auparavant, on m'avait proposé d'aller à Berlin sur le tournage d'une merveilleuse série en costumes (indice chez nous, elle passe sur Canal+). Pour diverses raisons, impossible de donner suite. Mais ce studio développe une autre fiction historique (tapez Atlantic Crossing dans Google) et souhaite montrer à plusieurs médias européens les coulisses de ce gros projet, surnommé le "The Crown norvégien" (ces trois mots suffisent à le mettre en tête de liste des séries les plus attendues de 2020). Prague et ses environs servent de doublure à la Maison-Blanche et à la villégiature du 32e président américain. Il est un moment envisagé de faire l'aller-retour sur la même journée, avant, au vu du planning de tournage, de nous faire passer la nuit sur place. Ce qui nous permet un peu plus de souplesse le matin et de pouvoir s'adapter aux contraintes des comédiens. Bonus : pas besoin de prendre le premier vol!

L'aller et le retour sont des vols Air France, mais l'aller est assuré par le partenaire Czech Airlines et le retour pas Joon ( que dans ma grade confusion, j’imaginais déjà disparue). Voilà de quoi enrichir ma culture de l'aéronautique, à commencer par les procédures d’enregistrement. Celle de Czech Airlines supposent de passer par leur site, et non par l'application d'Air France, ce que j'ai mis pas mal de temps à comprendre. Une fois l'illumination venue, j'obtempère, et cela se passe assez bien, même si ne trouve pas de place côté hublot.



UN TERMINAL VOUS MANQUE ET TOUT EST DEPEUPLE


Le jour J, je mets le réveil à 6h. Certes je prends le vol de 9h45  mais la prise en charge PMR m'enjoint à arriver en avance à l'aéroport. Comme mon transporteur a depuis le début du moi de gros ratés dans la planification, que les embouteillages connaissent eux aussi un pic, je préfère voir large et arriver deux heures avant. Finalement tout se passe comme prévu. Ce qui ne sera pas le cas cinq jours plus tard pour se rendre à gare du Nord, où malgré une heure et demi d'avance, je n'ai rejoint la gare que 25 minutes avant le départ de l'Eurostar, ce qui devient très chaud.




photo img_5039

Le taxi me laisse à l'entrée du Terminal 2D. Et c'est seulement à cet instant que je réalise que je ne pars pas du terminal d'Air France, et que par conséquent j'ignore l'emplacement du bureau de l'assistance, et que par conséquent (bis) il n'y a pas non plus de comptoir d'enregistrement dédié (où c'est AF qui alerte l'assistance). Bref je vais d'abord devoir m’enregistrer (puisque un passager PMR ne peut pas s'enregistrer en ligne) puis aller me signaler à l'assistance une fois la carte d'enregistrement obtenue.


photo img_5040

Bref on va rouler dans les couloirs. C'est bon pour la musculation des bras !


photo img_5041photo img_5042

Une très gentille employée d'Easy Jet prend le temps de me montrer le guichet PMR et l'emplacement des comptoirs de Czech airlines. En m'y rendant, je fais d'une pierre deux coups puisqu'ils sont mitoyens des guichets de Croatian airlines que je devrais aller fréquenter prochainement.


photo img_5043

EN ATTENDANT GODOT…


Je repère le comptoir Sky Priority qui me permet de ne pas faire la queue. La préposée qui confirme l'assistance est affable mais reste ferme face à mes mes interrogations sur la possibilité de trouver un siège fenêtre. Impossible de bouger de rangée sans supplément. Je n'insiste pas. La carte d'embarquement en main et le fauteuil roulant muni de son code barre soute, je mets le cap sur le bureau de l'assistance. Très discret. En plus aucune des personnes qui squattent les sièges n'ont l'air d'avoir besoin d'une assistance, et donc e peut me renseigner car, aucun responsable n'est en vue. Sur le bureau, trônent un chapeau et un coussin de nuque. Au départ, je pense qu'ils sont au  couple de touristes devant moi. Mais ils s'en vont sans ls prendre, et finalement les agents de ménage les ramassent et les mettent dans leur poubelle… Inattendu !


photo img_5044

De nature anxieuse, je regarde les aiguilles de ma montre tourner. Et telle soeur Anne, je ne vois aucun uniformes d'ADP en vue. Je finis par attraper au vol un autre employé d'Easy Jet qui m'explique qu'ADP fait des rondes toutes les 20 minutes pour récupérer les nouveaux arrivants… Particulier mais j'ai du temps devant moi (qui a eu raison de prendre de l'avance ?). Malheureusement, je n'ose pas bouger de ma vigie par peur de le rater ce qui me douche mes velléités d'aller acheter un petit déjeuner. Effectivement le sauveur finit par arriver. A nous la sécurité en quelques instants ! Toujours ce petit moment de flottement pour savoir si je passe en chaise ou debout, mais finalement je reste assise et, avec mes chaussures!

Un petit détour par les commodités et nous voilà en porte d'embarquement !Mes voisins de banc, dont un autre jeune homme en chaise, sont d'enterrement de vie de garçon, et cela se lit sur leurs visages. Je peux aussi admirer un bout du tarmac


photo img_5046-54713photo img_5047

Il devient assez vite apparent qu'on ne décollera pas à l'heure, car note destrier est parti en retard de la capitale tchèque ! Évidemment c'est un peu la cohue au moment d'embarquer, mais le responsable de l'assistance n'a pas son pareil pour naviguer les deux chaises roulantes dont il a la charge.


photo img_5048

Et nous voilà à bord avant tout le monde !


LE CARROSSE DE MADAME EST ARRIVE


photo img_5051

Pour 1H45 de vol, c'est fort spacieux !


photo img_5052

Comme mes voisins sont encore absents, je profite de la vue.


photo img_5053

Je photographie même la notice de sécurité… et e pense fort à mes amis et confrères du magazine Aerospatium (n'hésitez pas à aller sur leur site).


photo img_5054

Il est temps de reprendre sa place ! Notre demi-heure de retard impacte, sans surprise, notre créneau de décollage. Le retard augmente. Je préviens notre chaperon que je n'arriverai pas à l'heure, mais elle m'assure que tout le groupe de reporters m’attendra.


photo img_5055

Comme je le présentais, le service est minimaliste sur ce vol. Je me félicite donc d'avoir emporté des vivres (des biscuits que j'avais rapportés de mon passage en rééducation à Berck il y a un an). Au moins, il y a une distribution généreuse de gobelets d'eau et ça c'est bon pour le teint ! Ce sera un des rares moments d’interaction des hôtesses de l'air.


photo img_5057

Au final, nous cumulerons une petite heure de retard, à laquelle s'ajoute le temps que l'avion se vide de ses passagers pour que l'assistance puisse rentrer en action. Un monsieur se fraye un chemin jusqu'à moi. Il m'exfiltre en expliquant au jeune homme en chaise  qu'un collègue viendra le chercher avec le fauteuil roulant de bord si étroit pour faire son transfert. Arriver à la passerelle, petite déception, le fauteuil n'est pas remonté. Je me dis que ça sens le tapis à bagages, donc encore plus de retard !

Arrivé dans le terminal, mon accompagnateur se volatilise. Mais je vois que le jeune homme en chaise a retrouvé son fauteuil et est en bonne voie pour la sortie. A un moment, il craignait de devoir être porté par ses camarades D'ailleurs mon ange-gardien réapparait à mon niveau, mon fauteuil au bout des doigts. Apparemment l'instruction de le remonter s'est un peu perdue en route avant de refaire surface.


photo img_5058

Plus rien ne me sépare de la sortie. D. m'attend ainsi qu’une courageuse (et géniale) consoeur italienne qui s'est levée à 4H30h du matin de Cannes où elle couvre le festival pour prendre un avion Nice- Rome et enchaîner avec un Rome-Prague, ce qui n'est pas une mince affaire quand on sait que le sommeil des reporters de la Croisette oscille entre 3 et 5 heures de tête à tête avec Morphée. Perdi en cours de route, le journaliste anglais qui devait nous rejoindre et qui à cause des transports en commun londoniens a raté son avion. Direction maintenant la campagne praguoise ! 4à minutes de route avant de remonter le temps dans les années 40!


bonus touristique



Bienvenue à Slapy alias Springwood estate, Hyde Park, Etat de New York. Et les quelques instants brefs passés à Prague le temps du trajet retour vers l'aéroport !

Afficher la suite

Verdict

CSA

4.8/10
Cabine6.5
Equipage5.0
Divertissements3.5
Restauration4.0

Paris - CDG

5.9/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté7.5

Prague - PRG

5.8/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

Un aérogare vous manque et tout est dépeuplé. En quittant le giron d'Air France, j'ai redécouvert une partie des travers de CDG en matière de prise en charge PMR. A la fin tout finit par marcher, mais ce n'est jamais simple ! Or quand je voyage seule, je ne suis pas forcément fan de ce type de flou artistique. Mais cette expérience a été, d'un autre côté, très éducative pour tester mes réflexes d'autonomie.
Pas grand chose à dire sur Czech Airlines. Les PNC ont assuré leur mission, mais de manière assez robotique. Comme Alitalia, il ne faut se nourrir que d'amour et d'eau fraiche. Ceci dit, cela est toujours mieux que mes souvenirs de British airways.
Malgré un peu de confusion et la barrière de la langue, les services de l'aéroport de Prague ont su gérer.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Prague (PRG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 28 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Prague (PRG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.