Avis du vol La Compagnie Paris Newark en classe Affaires

Compagnie La Compagnie
Vol B0100
Classe Affaires
Siege 2A
Temps de vol 07:50
Décollage 29 Jui 19, 10:30
Arrivée à 29 Jui 19, 12:20
B0 13 avis
Ateon
Par SILVER 2489
Publié le 2 juillet 2019

Bonjour à tous !
Je vous retrouve pour une escapade new-yorkaise en compagnie de mon ami Christophe, bien connu ici sous le pseudo de SkyteamCHC.
Au menu : la découverte d'une compagnie française peu reportée ici, avec à la clé une belle exclu sur FR.
Plus d'info dans l'introduction ci-dessus. Je vous invite également à lire le FR de mon comparse sur ce même vol.


Introduction - la quadrature du cercle


Nous avions gardé un excellent souvenir de notre escapade dubaïote de l'année dernière, avec un combo avgeek (la P d'Emirates et d'Air France) et culturel (le Louvre d'Abu Dhabi). C'est donc tout naturellement que nous nous sommes demandés quelle petite virée nous pourrions faire. Pour nous challenger, nous avions posé trois conditions :
1) un intérêt avgeek avéré
2) une destination avec un minimum d'intérêt (et qu'aucun de nous ne connaissait déjà)
3) un séjour sur un week-end sans avoir à poser de jour

Je ne vous détaillerai pas les différents scénarios élaborés (on ne sait jamais, on serait capable de les faire plus tard !), mais notre choix se porte finalement la Compagnie. En effet, celle-ci diposait jusqu'à présent de 2 B757-200 pour effectuer son unique liaison Paris-New York. Afin de moderniser sa flotte, la Compagnie a commandé un tout nouvel A321neo, mis en service début juin. L'arrivée de cet appareil a d'ailleurs permis de repositionner un B757 sur une toute nouvelle ligne Nice-New York (on imagine que Delta a dû apprécier), qui semble-t-il fonctionne bien.

Outre l'attrait de voler dans une cabine flambant neuve d'A321neo, c'était aussi l'occasion de découvrir la Compagnie, dont la particularité est d'opérer des vols en cabine full-business. Et puis traverser l'Atlantique en mono-couloir, je trouve ça sympa ! Critère n°1 : check.

Pour l'intérêt, pas compliqué de trouver quelque chose de nouveau et attrayant à NY : ce sera chose aisée avec la visite de Hudson Yards (récente ouverture du Vessel et du Shed), des Cloisters et du Sea, Air & Space Museum que ni l'un ni l'autre n'avions faits lors de nos précédents séjours new-yorkais. Critère n°2 : check.

B0 opère 2 vols par jour pour NY. Les horaires avec l'A321neo sont au top : départ le samedi à 10h30, idéal pour profiter de toute l'après-midi sur place, et retour le dimanche à 19h, qui permet une arrivée en début de matinée le lundi pour enchaîner directement le boulot. Critère n°3 : check.

Il n'y avait plus qu'à réserver ! Et (grosse) cerise sur le gâteau : B0 propose un tarif défiant toute concurrence, avec un prix d'appel à 1.200 €. A trois mois du départ, et à dates plutôt courues, le tarif ressortira à un peu moins de 1.300 €. Très honnête, quand on sait qu'il faut compter (hors promo) au moins 2.000 € avec AF (et plutôt 2.600 € en cette saison).

En furetant sur FR pour en savoir plus sur la Compagnie, nous constatons que celle-ci est peu reportée et que le dernier FR remonte à avril 2017, soit plus de 2 ans. Une bonne occasion donc de rafraîchir la base de données et voir ce que vaut cette J à prix agressif.


Le routing - mais où est passé néo ?


Tout est booké, avion et hôtel. Je dispose déjà de mon ESTA, qui expire en août prochain. Une bonne occasion d'en profiter avant de la renouveler. Il ne reste donc plus qu'à attendre le jour J.

Ou plutôt le jour J-1. Par curiosité, je consulte FlightRadar pour m'assurer que notre A321neo est bien en route pour Paris. Mais quelle surprise alors de constater que ce n'est pas un A321neo qui va prendre les airs pour rejoindre Paris, mais un vieux B757-200 !!!


photo screenshot_20190628-180739_flightradar24

Je m'empresse d'appeler la Compagnie. L'agente est très sympathique mais n'y connaît rien et se contente de me confirmer que sur ma réservation, c'est bien un A321neo qui est prévu. Merci Madame, mais vous ne m'avez pas vraiment rassuré.

Bon de toute façon on n'y peut pas grand-chose, et comme me dit Christophe, toujours positif, "au moins ça permettra de comparer les deux". Certes, tant que c'est dans ce sens-là… Et puis ce sera une première pour moi en 757.

Cela donne donc le routing suivant :


Routing

  • B0100 - Business - Paris ORY > New-York EWR - B757-200 Vous etes ici
  • B0101 - Business - New-York EWR > Paris ORY - A321neo A venir

A Orly 4


Le lendemain, réveil matinal pour me rendre à Orly. La Compagnie a en effet quitté CDG pour se repositionner à ORY, ce qui m'arrange car je pars du sud de Paris.

Par contre, en consultant à nouveau Flightradar, je constate que notre vol, prévu initialement à 10h30, est désormais prévu à 12h54. Là c'est pas possible…


photo screenshot_20190629-071552_flightradar24

Il ne me faudra que 20 min porte à porte depuis la Porte de Versailles en VTC, et à 8h15 j'arrive à Orly 4 (ex-Orly Sud).


photo 20190629_080931

Mon chauffeur est malentendant. Je ne savais pas que c'était possible en tant que VTC. Bon, tant qu'il n'est pas aveugle…


photo 20190629_080411

C'est un peu le bazar avec les travaux. J'arrive au dépose-minute. La nouvelle signalétique d'ORY est, comment dire, imposante.


photo 20190629_081521

En cette période de canicule, et malgré l'heure matinale, je ne traîne pas à l'extérieur et pénètre dans l'aérogare.


photo 20190629_081553

Je tombe immédiatement sur une foule dense.


photo 20190629_081606-52345

J'avise le FIDS. Mon vol est fort heureusement annoncé à l'heure.


photo 20190629_081655

Je me dirige vers le comptoir 43, tout près de la porte par laquelle je suis arrivé. La queue pour les comptoirs de la RAM est impressionnante et remonte assez loin.


photo 20190629_081730

Je trouve tout de suite les comptoirs de la Compagnie, où m'attend déjà Christophe. Pas de doute, c'est bien ici que ça se passe !


photo 20190629_082037photo 20190629_082207

Nous nous engageons dans la file pour le check-in. Une agente de sécurité nous pose les questions usuelles pour les vols à destination des US. Quand nous lui disons que nous ne partons que pour le week-end à NY, elle n'en croit pas ses oreilles et nous répond : "quand je pense que je ne pars même pas pour passer une nuit en Bretagne !" - Nous non plus d'ailleurs ! Bref nous plaisantons un peu avec elle et sommes autorisés à accéder au comptoir après que le sticker de rigueur aura été dûment accolé à nos passeports.


photo 20190629_081945

Très peu de monde à l'enregistrement, celui-ci ouvre 2h30 avant le départ, soit à 8h. Deux comptoirs sont ouverts et nous n'attendrons pas.


photo 20190629_081959-79680

A côté de nous, d'innombrables comptoirs de la RAM, mais bien vides…


photo 20190629_082012-41574

Un peu de paperasse sur le comptoir.


photo 20190629_082056

L'agente B0 nous rassure, notre vol est bien prévu à l'heure. Moralité : FR24 raconte parfois n'importe quoi. Elle nous indique que nous bénéficions de l'Accès n°1, que nous pouvons nous rendre au salon Icare et nous remet nos BP. Bien sûr, pour ce court séjour nous n'avons pas de bagage à enregistrer.


photo 20190629_082244-21904

Direction les contrôles et les portes F, par ces escalators positionnés juste à côté des comptoirs B0.


photo 20190629_082218-26491

Passage d'abord par le PIF. Accès n°1 appréciable mais peu utile en raison de la très faible fréquentation à cette heure-ci.


photo 20190629_082320-94428photo 20190629_082820

Pour nous ce sera à droite vers les portes F.


photo 20190629_082816

Pour ceux qui se sentiraient seuls.


photo 20190629_082846

Personne non plus à la PAF. Nous emprunterons les postes PARAFE, qui fonctionneront très bien.


photo 20190629_082956

Belle fluidité à ORY ce matin, il nous a fallu moins de 10 minutes pour nous retrouver airside depuis les comptoirs B0.

Un buggy pour les PMR (pas de pax Première à première vue).


photo 20190629_083223

Le FIDS positionné après les paraphes nous confirme que notre vol est bien à l'heure. Beaucoup de vols à destination de l'Afrique du Nord à ORY4.


photo 20190629_083249

Cette partie de l'aérogare est ancienne, cela se voit, notamment avec ses plafonds bas, mais l'ensemble est propre. On trouve les habituelles boutiques de luxe.


photo 20190629_083253

Ainsi que des espaces de restauration.


photo 20190629_083718

Corsair et la RAM disposent de leurs propres salons.


photo 20190629_083307

Mais pour nous ce sera le salon Icare ce matin.


photo 20190629_084322

Celui-ci ratisse large…


photo 20190629_084330

Le salon ICARE


L'accueil est souriant. La cerbérine valide notre éligibilité en scannant nos BP et nous souhaite la bienvenue.


photo 20190629_084348-28408

Le code wifi est indiqué à l'accueil.


photo 20190629_084358

De la presse est disponible à gauche de l'entrée. Je note également la présence de Laurent Perrier rosé et de LPGS dans ce salon, mais je devrai me rendre à l'évidence qu'il s'agit là d'objets purement promotionnels et non destinés à la consommation déraisonnable de pax désoeuvrés.


photo 20190629_084406

La décoration à l'entrée est plutôt travaillée.


photo 20190629_092516

Le salon s'organise en deux zones. La première après l'accueil, avec l'espace restauration (à droite de la photo).


photo 20190629_084433

La seconde un peu plus loin sur la gauche.


photo 20190629_084508

La décoration est simple et sobre. Les fibres donne un (faux) air de salon P AF ;-).


photo 20190629_084605

Nous n'avons pas de difficulté à trouver une place, ce qui est agréable, en revanche tout cela manque cruellement de prises.


photo 20190629_084538

Nous avons prévu de prendre le petit déjeuner au salon. L'offre proposée est classique (viennoiseries, fruits, saucisses…) et correcte.


photo 20190629_084625

Il est même possible de se faire des pancakes.


photo 20190629_084811

Ma sélection.


photo 20190629_085016

SkyteamCHC en mode FR.


photo 20190629_085021

A notre voyage !


photo 20190629_085045

Le salon propose une offre de presse via internet.


photo 20190629_090027

Je fais un petit tour du salon et découvre cette agréable terrasse extérieure pour les accros à la nicotine.


photo 20190629_091846-68700

Le salon est lumineux avec ses grandes baies mais il est vrai que la vue n'est pas très engageante.


photo 20190629_092740

J'allais oublier : les documents de voyage.


photo 20190629_093017-38383

L'heure tourne tranquillement. Avant que l'appel ne soit fait pour les passagers de la Compagnie, nous décidons de trinquer comme il se doit. Je ne connais pas ce Georges, mais tentons l'affaire.


photo 20190629_090056

Re-à notre voyage !


photo 20190629_094801-51004

Un peu avant 10h, les passagers de la Compagnie sont appelés à embarquer. De nombreux pax du salon se lèvent alors et se dirigent vers la sortie.


photo 20190629_095819photo 20190629_095931

L'embarquement


La porte d'embarquement n'est pas bien loin, mais la file est très mal organisée et déborde largement dans l'allée centrale.


photo 20190629_100045-40389

De là nous pouvons apercevoir au large notre oiseau du jour.


photo 20190629_100132

Comme indiqué dès le check-in au comptoir, l'embarquement se fera par bus. Ce n'est pas gênant dans cette configuration à faible densité et permettra de mieux voir l'appareil.


photo 20190629_100139

Un agent contrôle nos passeports et vérifie la présence du sticker avant le scan de nos BP par des agents Alyzia.


photo 20190629_100241-79779photo 20190629_100314-43947

Embarquement dans le premier bus.


photo 20190629_100457

Ce sont bien des agents Alyzia qui assurent le service au sol pour la Compagnie.


photo 20190629_100705

Le trajet en bus sera l'occasion de voir de beaux appareils, avec tout d'abord cet A330-300 d'Air Caraïbes.


photo 20190629_100526

En chemin nous cédons judicieusement le passage à cet autre A330-300 (Corsair cette fois-ci).


photo 20190629_100838

Puis passons au pied ce beau 747 de Corsair.


photo 20190629_100814photo 20190629_100910

Nous arrivons au pied de notre appareil et je découvre la bouille sympathique de ce 757.


photo 20190629_100947

Christophe et moi sommes les premiers à fouler le tarmac pour profiter de la vue sur l'appareil. La livrée est vraiment superbe, j'aime beaucoup ce bleu.


photo 20190629_101110

Eh mais ça bouchonne pour monter à bord !


photo 20190629_101115

Instant porte.


photo 20190629_101126

Fuselage shot.


photo 20190629_101131

Le flight-report


Accueil souriant par notre jeune et sympathique chef de cabine, et découverte de cette cabine. Les tons sont très doux, l'impression d'ensemble est bonne.


photo 20190629_101219-76793photo 20190629_101200

Christophe ne lambine pas et a déjà repéré nos sièges.


photo 20190629_101202-33037

Il faut dire que nous n'avons pas loin à aller, car nous sommes au 2A et 2C.


photo 20190629_101256

Sur cette vieille cabine, cela correspond au premier rang côté gauche.


photo 20190629_101248

Autant dire que le pas est juste impressionnant.


photo 20190629_101528

Les trousses sont déjà disposées.


photo 20190629_101314

Ainsi que la couette et l'oreiller (sous blister) et le casque.


photo 20190629_101312

Nous attendons le deuxième bus et j'en profite pour prendre quelques photos de la cabine, tandis que les pax s'installent. La cabine comprend 74 sièges business, avec une configuration 2+2, idéale pour les voyages en couple, un peu moins pour les voyageurs solo.


photo 20190629_101755-30787

Je jette un oeil vers l'avant et remarque un gilet jaune XL Airways. Il est vrai que les deux compagnies font désormais partie du même groupe.


photo 20190629_101744

Bon, il est temps de m'installer. Sur ce premier rang, je dispose de 3 hublots, rien que ça ! Leur forme carré leur donne un côté vintage.


photo 20190629_101817

Quand je vous disais que le pas était impérial… De quoi désespérer les amateurs de shoes sur le bulkhead ^^


photo 20190629_101648

Petit tour de ce siège, assez confortable de prime abord. Les commandes de siège, qui trahissent l'âge de la cabine.


photo 20190629_101613

La connectique, avec prise USB.


photo 20190629_101606

L'accès à la tablette, dans l'accoudoir. Un peu déglingué…


photo 20190629_102524

Une bouteille d'eau est disponible dans un rangement.


photo 20190629_102530

Point agréable, l'accoudoir côté hublot n'est pas collé à la paroi.


photo 20190629_102609

Cet espace entre les deux sera d'ailleurs appréciable pour y mettre quelques affaires, car ce siège manque cruellement de d'espaces de rangements (pour journaux, tablettes, etc.).
La ceinture de sécurité, au système d'attache pour le moins vintage.


photo 20190629_103005

Je suis obligé de me détacher pour accéder aux consignes de sécurité…


photo 20190629_102413

Que voici.



Et le vomitobag banalisé.


photo 20190629_102502

La cabine accuse le poids des ans, et cela se voit sur de nombreuses finitions.


photo 20190629_102541

Autre signe trahissant l'âge de la cabine, l'écran IFE au-dessus de nous n'arrêtera pas de s'ouvrir et de se fermer de manière intempestive.


photo 20190629_104216

Mais voici qu'arrive le bien nommé verre d'accueil. Champagne ou jus de fruit.


photo 20190629_102645

Ce sera champagne, bien sûr !


photo 20190629_102708

Nous repoussons à 10h30 précises. C'est l'avantage d'une cabine avec si peu de sièges, l'embarquement est très rapide.


photo 20190629_102930

Le moodlighting est activé.


photo 20190629_103152

L'un des trois PNC de ce vol se chargera des démonstrations de sécurité.


photo 20190629_103227-23343

Ce hipster nous souhaite un bon vol pour NY.


photo 20190629_103313

Durant le roulage, nous allons compléter la collection de gros porteurs aux destinations ensoleillées. Tout d'abord cet A340 d'Ultraplus, déjà repéré à ORY.


photo 20190629_103630

Un A350 Frenchbee.


photo 20190629_103643

Un A330-300 Frenchbee, mais avec le nom d'Air Caraïbes (?).


photo 20190629_103737

Et cet A330-300 de Corsair.


photo 20190629_103747

Autre compagnie tricolore avec cet Airbus Aigle Azur, à qui nous laissons la priorité pour décoller.


photo 20190629_103813

Nous nous alignons sur la piste.


photo 20190629_104121

Et c'est parti !


photo 20190629_104237photo 20190629_104252

Le B757 est un avion plutôt bruyant. La montée par ce beau temps nous offrira de belles vues.


photo 20190629_104528

Le hublot derrière moi est rayé…


photo 20190629_104516

Mais j'en ai trois autres pour profiter de l'extérieur !


photo 20190629_104538

Tandis que Christophe joue avec son siège…


photo 20190629_104712

… je pars à la découverte de la trousse de confort. Celle-ci est originale, avec une double ouverture recto/verso.


photo 20190629_104918

Je déplie ma tablette pour vous en présenter le contenu.


photo 20190629_105007

Cell-ci pivote pour permettre de se lever sans avoir à la replier (encore qu'il ne faille pas être trop corpulent quand même…).


photo 20190629_105014

Le contenu de la trousse est très complet, avec tout ce qu'il faut pour passer la nuit (masque, bouchons d'oreille), un stylo et une housse pour les chaussures.


photo 20190629_105142

Les produits de beauté sont de marque Caudalie.


photo 20190629_105159

Cela ne vous aura pas échappé, nous n'avons pas d'IFE individuel, alors que les autres pax bénéficient d'un iPad Pro intégré au dossier du siège de devant.
Pour les pax de la première rangée, un PNC viendra nous remettre un iPad (hélas de taille plus réduite). Pour les installer il faut sortir le support en appuyant sur ce bouton.


photo 20190629_104453

Puis le PNC allume les tablettes et les installe.


photo 20190629_105345

Voici.


photo 20190629_105411

Au cas où certains seraient tentés…


photo 20190629_105443

L'IFE présente une résolution correcte (iPad oblige) mais l'écran est très brillant ce qui provoque de nombreux reflets.


photo 20190629_105458

Le menu.


photo 20190629_105606

La géovision. Celle-ci n'est pas interactive, on peut simplement zoomer ou dézoomer.


photo 20190629_105617

On peut consulter les menus, au départ de Paris, de New-York ou de Nice.


photo 20190629_105841

Voici ce qui nous attend pour ce vol.


photo 20190629_110032photo 20190629_110109

Les autres passagers disposent de la géovision sur les écrans situés sur les plafonniers, mais le nôtre ne fonctionnera pas du vol.


photo 20190629_110239

Après le décollage, un premier oshibori chaud nous est remis.


photo 20190629_110807

Nous arrivons en vue des côtes normandes.


photo 20190629_110918photo 20190629_110930

Les paysages sont vraiment splendides.


photo 20190629_111149

Puis nous passons au-dessus des îles Jersey et Guernesey.


photo 20190629_111300

On distingue bien l'aéroport de Saint-Hélier.


photo 20190629_111318

Je décide de me mettre à l'aise et enfile les chaussettes fournies. Elles sont plutôt fun avec ces avions en guise d'anti-dérapant.


photo 20190629_111501

Passage aux toilettes à l'avant de l'appareil, propre en ce début de vol et qui le resteront par la suite. Un détail que je n'ai pas aimé : pour faire couler l'eau il faut maintenir les taquets appuyés. Pas pratique de se laver les mains avec du savon…


photo 20190629_111544

Instants portes (L & R), avec jump-seats et galley (pas bien grand).


photo 20190629_111755photo 20190629_111800

Lorsque je reviens le service a démarré et je tombe sur Christophe en train de réclamer du champagne.


photo 20190629_111805-36050

Ce sera du Piper.


photo 20190629_111830

Les verres sont logotés et qualitatifs. Nous avons le choix des biscuits apéritifs.


photo 20190629_111909

J'ai choisi les cajous / cranberries.


photo 20190629_112148

Il fait tout pareil que moi !


photo 20190629_111913

Tchin Christophe !


photo 20190629_111959

Et santé à tous les FRistes !


photo 20190629_112028

Puis le service du déjeuner commence.


photo 20190629_114205-33564

Premier passage pour l'installation de la nappe.


photo 20190629_114309-30835

Et voilà.


photo 20190629_114314

Ambiance en cabine à ce moment-là. Deux autres PNC officieront.


photo 20190629_114836-25087

Dehors il n'y a plus que nuages à perte de vue.


photo 20190629_114321

Revenons à nos moutons. Le trolley repasse pour le service de l'entrée.


photo 20190629_120417

Choix de pains chauds.


photo 20190629_120806

Et service de la boisson.


photo 20190629_120827

Sel et poivre sont dans la serviette où se trouvent également les couverts. Petit couac, Christophe et moi n'avons pas les mêmes.


photo 20190629_121047

Lesdits couverts sont en métal et logotés.


photo 20190629_121147

L'entrée est servie à l'assiette, sans plateau. Salade de supions et rattes à la crème d'ail.


photo 20190629_120908

Le tout un peu mieux disposé.


photo 20190629_121235

Cette entrée était bonne, j'ai trouvé que c'était un choix original. Il manquerait juste un filet d'huile d'olive ou une petite sauce pour relever ce plat que j'ai trouvé un peu fade.


Pour le plat j'ai choisi le poisson. Cabillaud poêlé au curry vert, moules, épinard et pomme de terres. Là encore, le service se fait à l'assiette.


photo 20190629_124743

Je l'accompagnerai d'un excellent bourgogne.


photo 20190629_124710

Fromage et dessert sont servis en même temps : cantal, bleu de Bresse et poire, puis tartin tatin.


photo 20190629_131049

J'accompagnerai le fromage d'un Lalande de Pomerol 2016 et le dessert d'une flûte de champagne. Après cet excellent repas, un nouveau passage du trolley permettra de prendre un café (servi à l'US) et un digestif (cognac).


photo 20190629_140230

Ce SkyteamCHC est intenable, il essaie de piquer les mignonettes !


photo 20190629_130634

Globalement un excellent repas, un bémol toutefois, le service aura été trop long entre chaque plat (notamment entre l'entrée et le plat).

Bon, ce n'est pas tout ça mais si je veux être en forme pour cette longue journée, il va falloir que je me repose un peu. Je passe mon siège en mode lit.


photo 20190629_134027

On est ici avec un lie-flat, donc avec un effet tobogan, mais pour une courte sieste ce n'est pas gênant.

Je suis bien installé, la vue sur ces hublots est top.


photo 20190629_134130

Excellent cognac, servi à la bouteille et non en mignonette.


photo 20190629_141115

Je regarderai un film et somnolerai une grosse demi-heure. Lorsque j'émerge, nous arrivons au-dessus de Terre-Neuve.


photo 20190629_154336photo 20190629_154345

Mais nous retrouvons les nuages au-dessus du Golfe du Saint-Laurent.


photo 20190629_162949

Je ne me lasse pas de cette vue sur les 3 hublots.


photo 20190629_163057

Distribution d'un nouvel oshibori "pipping hot".


photo 20190629_165443

Pour me dégourdir un peu les jambes, je fais un tour à l'arrière de la cabine. Vue de la cabine depuis le fond. A gauche on voit des places réservées pour des PNT en transfert à EWR.


photo 20190629_165722

Cette escapade m'a surtout permis d'y récupérer quelques cochonneries (uniquement en cas d'urgence comme dirait AirBretzel :-).


photo 20190629_165902

La collation est servie à 1h20 de l'arrivée, alors que nous arrivons sur le territoire US. A noter des bugs dans l'IFE, comme vous pouvez le voir sur la photo suivante, sur laquelle nos positions sont différentes.


photo 20190629_170035

Collation servie au plateau et que voici. Pour ma part j'ai choisi Assortiment de petits fours, coulis de fruit et salade de mâche aux copeaux de parmesan.


photo 20190629_170652

J'accompagnerai ceci d'un café et d'un verre de champagne.


photo 20190629_170931

La tartelette est délicieuse. La collation est copieuse et très bonne, je regrette juste l'absence de vinaigrette ou d'un peu d'huile d'olive avec la salade.


photo 20190629_171028

Nous approchons de EWR. Sur ce vol, nous aurons une approche "par la terre".


photo 20190629_174542

Je ne sais pas pourquoi, mon voisin n'arrête pas de prendre des photos…


photo 20190629_174555-61154

L'approche sur EWR est nuageuse.


photo 20190629_174804

Le PNC passe récupérer nos tablettes et il est temps de ranger les supports.


photo 20190629_175039

Récupération des casques également.


photo 20190629_175041

ça se dégage par la suite. Très belle approche sur des paysages de collines et de lacs. Au loin l'Hudson.



Finalement nous arrivons en approche de New-York, avec une belle vue sur Manhattan et sa skyline.



Les terres autour de EWR semblent bien humides.



Atterrissage, avec toujours la skyline en arrière-plan.


photo 20190629_181458

Pendant le roulage, nous voyons l'A318 de United qui vient juste d'effectuer un atterrissage d'urgence pour cause de panne hydraulique. Il est cerné de véhicules de secours.


photo 20190629_181551

L'image du train avant, littéralement fondu, est impressionnante. Heureusement pas de victime à déplorer.


photo image3

La zone FedEx


photo 20190629_181704

American.


photo 20190629_181715

Air India.


photo 20190629_181729

Air China en livrée spéciale.


photo 20190629_121935

Mais résolument nous sommes ici sur les terres de United, comme ce 787 vient nous le rappeler.


photo 20190629_122006

Le roulage sera relativement court et nous arrivons au point de contact à 12h20 heure locale, soit avec 40 minutes d'avance.


photo 20190629_122110

L'instant Danette. Nous débarquerons dans les derniers, car le débarquement se fera par la porte 2L, derrière nous. Le monsieur du rang 3 fera son boulet en bloquant le passage, sa fille ayant perdu son oreillette sous son siège.


photo 20190629_122305-31982

Je profite de cette attente pour dire au revoir à ce siège.


photo 20190629_122259

Ainsi qu'à nos 3 hublots.


photo 20190629_122314

SkyteamCHC trace pour gratter de précieuses places aux contrôles.


photo 20190629_122514

Mais nous nous autoriserons deux arrêts pour prendre en photo notre destrier du jour. D'abord la proue.


photo 20190629_122525

Puis la poupe.


photo 20190629_122544

L'arrivée à EWR


Nous arrivons à Newark, un aéroport que je découvre. Direction les contrôles de sécurité.


photo 20190629_122624

Au-delà de cet escalator, nous allons prudemment éviter les photos.


photo 20190629_122629

La PAF sera passée rapidement, nous éviterons de justesse l'arrivée d'un vol EK.

Arrivée par la salle de livraison des bagages, puis passage de la douane, je ferai l'objet d'une vérification de routine, vite expédiée.


photo 20190629_124412

Dernière vue de notre 757, avec le B777 EK, un autre 777 scandinave et une LCC US (avec le One World Trade Center en arrière-plan).


photo 20190629_124435

Sortie vers les arrivées. Ce week-end, c'est gay-pride à NY et la ville s'est mise aux couleurs arc-en-ciel.


photo 20190629_124756

Nous faisons le choix de la simplicité et optons pour un yellow-cab, dont le tarif est convenu préalablement à ce comptoir (hors tip bien sûr).


photo 20190629_124909

Dehors nous sommes orientés par cette matronne qui nous indiquera notre taxi.


photo 20190629_125031-65308

Nous tomberons sur un Fangio new-yorkais qui réduira de 20 minutes le temps de trajet jusqu'à notre hôtel en cette heure de pointe par une conduite disons-le peu conventionnelle…

Merci de m'avoir lu, à bientôt pour le retour.


photo 20190629_102844-93453
Afficher la suite

Verdict

La Compagnie

7.2/10
Cabine6.0
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration8.5

Icare Lounge - Sud

7.4/10
Confort7.5
Restauration7.5
Divertissements7.0
Services7.5

Paris - ORY

8.0/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.0

Newark - EWR

7.2/10
Fluidité8.5
Accès6.0
Services7.0
Propreté7.5

Conclusion

Une très belle surprise que ce vol avec B0. Certes un peu de déception de n'avoir pu tester l'A321neo, mais ce n'est que partie remise.
La cabine accuse vraiment le poids des ans et présente des signes d'usure avancés. Il manque aussi cruellement d'espaces de rangement. Toutefois ce siège reste très confortable pour un vol de jour. La cabine en full-business est calme et intime. La configuration en 2+2 est idéale pour un voyage en couple, en famille ou entre amis (sans doute une cible privilégiée pour B0). Le pas au 1er rang est immense, et, au risque de me répéter, quelle belle sensation que d'avoir ces trois hublots.

Les PNC ont été souriants et courtois, quoiqu'un peu réservés.
Le catering est d'excellente facture, avec des plats goûteux et qualitatifs. On appréciera le service à l'assiette et la vaisselle de qualité (notamment les verres). Choix de boissons limité mais l'essentiel est là.
Déception sur l'IFE, avec une géovision capricieuse et de nombreux bugs (y compris pendant le visionnage de mon film). Le choix de film reste correct.

ORY. Très fluide, rien à dire. Et puis arriver en 20 min depuis chez soi est un confort appréciable comparé aux galères pour rejoindre CDG.

Salon Icare. Fonctionnel, et proche de la salle d'embarquement, RAS. Il fait le job comme on dit, il ne manque que des prises au niveau des fauteuils.

EWR. L'aéroport n'est plus tout jeune, mais reste fonctionnel pour une arrivée. Wifi disponible, c'est appréciable. Contrôles rapides pour une fois. Le tarif pour rejoindre downtown est un peu élevé (env. $70).

En conclusion une excellente expérience, la Compagnie propose un produit solide, un vrai produit J et à un tarif imbattable.
Et puis la traversée de l'Atlantique en mono-couloir reste une expérience à faire !

Informations sur la ligne Paris (ORY) Newark (EWR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 12 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Newark (EWR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est La Compagnie avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

25 Commentaires

  • Comment 509777 by
    Numero_2 SILVER 8997 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Les principaux points ayant déjà été cités dans mon commentaire à SkyteamCHC, je serai plutôt bref ici.
    Mais j’inverserai dans les FRs du retour ! ^^

    Apparemment notre Christophe est tel un gamin à bord. ;)

    Merci pour la présentation du menu mais il manque toujours la carte des vins !

    Sympa l’alcool fort de la distillerie Morand de Martigny vu sur le trolley !!!

    Je préfère largement cette seconde prestation sucrée à l’autre qui est franchement décevante.

    A bientôt.

    • Comment 510583 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      Erreur de débutant pour la carte des vins - à moitié rattrapée car elle figure dans le FR retour :-)
      Effectivement je n'ai pas regretté mon choix pour la seconde prestation, c'était excellent !
      A bientôt !

  • Comment 509779 by
    02022001 4355 Commentaires

    Merci pour ce FR que je me hâte de comparer avec celui du compagnon de voyage^^
    @+ ;)

  • Comment 509786 by
    Thomas TEAM 413 Commentaires

    Salut Ateon, merci pour ton FR. Je suis assez d'accord avec ta conclusion, je rapport qualité/prix pour ce genre de prestation est imbattable et nous avons bien de la chance d'avoir cette pépite en france :)

    • Comment 510585 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci Thomas pour ce commentaire !
      La Compagnie mise sur un positionnement à part, avec un rapport qualité / prix très compétitif. Je suis d'accord avec toi, c'est une petite pépite, qui mériterait d'être mieux connue.
      A bientôt !

  • Comment 509794 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4482 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR.
    Salade de supions : non merci pas pour moi.
    Tomber dans les bras de Morphée : j’adore ce coussin.
    récupérer quelques cochonneries (uniquement en cas d'urgence comme dirait AirBretzel :-) => surtout lorsque la notion d’urgence est variable ^^.
    Je tenterai bien un vol sur La Compagnie, mais s’il y a des Haribo à bord, c’est encore mieux.
    Bon je file lire le FR de Christophe.

    • Comment 510586 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire.
      Pas de choix d'entrée effectivement, pour ma part j'ai bien aimé les supions même si le plat aurait gagné à être un peu plus relevé.
      J'ai bien aimé aussi les tags sur les coussins, cela contribue à l'esprit voulu par la Compagnie.
      A bientôt !

  • Comment 509802 by
    nicobcn TEAM GOLD 3721 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR !

    Dommage d'être tombé sur B757, même si d'un côté, c'est un vol unique. Par ailleurs, tu enrichis la base FR par la même occasion :)

    Je suis séduis en tous points par La Compagnie. Le rapport qualité-prix est exceptionnel, encore mieux avec le 321neo qui permet une montée en gamme grâce aux dépenses carburants et d'entretien plus faibles;

    Embarquement dans le premier bus.

    Pour avoir discuter avec les responsables de La Compagnie, c'est un combat que mène B0 tous les jours auprès d'ADP pour que leurs avions soient au contact, un peu en vain. Avec 74 PAX à peine, difficile de faire le poids face à des avions emportant au moins trois fois plus de monde. Pour une expérience Business, c'est un mauvais point.

    Un A330-300 Frenchbee, mais avec le nom d'Air Caraïbes (?).

    Frenchbee vient de recevoir son 3ème 359, le dernier 333 de sa flotte passe chez Air Caraïbes de suite. Un Stickers a du être apposé en attendant d'être repeint :)

    Hâte de lire le retour !

    • Comment 510587 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci Nico pour le commentaire et toutes ces précisions.
      Pour enrichir la base, ça c'est sûr : le nombre de FR de B0 vient pratiquement de doubler ! ^^
      C'est vrai que finalement je regrette pas d'avoir testé le B757, tant que pour l'exclu personnelle que pour mieux comparer les 2 produits.
      L'embarquement par bus ne me gêne pas plus que cela, il permet au moins d'avoir de belles vues de l'appareil, ce qui n'est pas le cas lorsqu'on est au contact.
      A bientôt !

  • Comment 509809 by
    wowote 1520 Commentaires

    Bonsoir Stéphane,

    Merci pour ce FR.

    Je me répète :) le tarif est imbattable !

    Très jolie livrée

    Tout comme Christophe j'aurai louché sur ton 2ème plateau !!

    A bientôt pour le retour

    • Comment 510588 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci Dorothée pour ce commentaire.
      Le rapport qualité / prix est effectivement excellent.
      J'aime aussi beaucoup cette livrée, le bleu est du plus bel effet, surtout au soleil ^^
      Je ne regrette pas mon choix pour la seconde prestation non plus :-)
      A bientôt !

  • Comment 509810 by
    Ricercare 303 Commentaires

    Bonsoir et merci pour ce FR !

    La cabine accuse vraiment le poids des ans et présente des signes d'usure avancés.

    Le catering est d'excellente facture, avec des plats goûteux et qualitatifs. On appréciera le service à l'assiette et la vaisselle de qualité (notamment les verres).

    Ce sont en effet les deux réflexions que je me suis faites à la lecture du récit. Mais bien que vieillissante, la cabine offre tout de même ces trois hublots au premier rang, ce qui est royal... J'ai hâte de lire les retours sur le hard-product proposé par La Compagnie en A321neo... ou de le tester, même si mon prochain voyage outre-Atlantique est prévu sur Air France.
    Très bon point pour le service à l'assiette et la qualité visible du déjeuner et de la collation.
    À bientôt !

    • Comment 510589 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci pour ce commentaire.
      J'espère que vous aurez l'occasion d'essayer ce produit lors d'un prochain voyage pour NY. Le service à l'assiette est très appréciable, dommage qu'il ait disparu chez AF.
      A bientôt !

  • Comment 509842 by
    Rastignac SILVER 544 Commentaires

    Merci pour le partage de ce FR très plaisant à parcourir.

    Un vol agréable. Euh vous avez donné 6.5 à la cabine. Pourquoi ? Planche à repasser ou manque de confort ou propreté.

    À bientôt

    • Comment 510590 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci Rastignac pour ce commentaire.
      J'ai noté la cabine à 6,5 car l'état d'usure est très avancé, comme en témoigne le couvercle de la tablette, l'état des plastiques, le plafonnier... Le siège en lui-même reste confortable pour un vol de jour, mais pour un vol de nuit, le lie-flat n'est plus au niveau.
      A bientôt !

  • Comment 509857 by
    Frednyon SILVER 2111 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR
    La Compagnie offre un produit attrayant sur la ligne de New York.
    Le prix est aussi intéressant, et comme par hasard, AF brade aussi maintenant sa J ex-ORY....
    Le monocouloir sur ce vol offre une expérience bien différente des 747 et autres 388 ! j’avais vécu cela sur Privatair ex-DUS autrefois. C’est bien qu’une telle offre existe aussi au départ de Paris. Le siège n’était-il pas un peu étroit ?
    Cela dit, ORY (et notamment ORY 4) reste un aéroport vétuste, étriqué et mal fréquenté... il faudra du temps et beaucoup d’investissements avant de le mettre aux normes actuelles, et en faire un endroit agréable.
    Merci du partage

    • Comment 510592 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci pour ce commentaire.
      B0 propose un produit original par rapport à la concurrence, avec ses qualités et ses défauts, et c'était le principal attrait de cette escapade.
      Je n'avais pas vu qu'AF faisait des promos sur son ORY-JFK, peut-être est-ce aussi qu'AF peine à remplir cette ligne...
      Avant le décollage, cela fait effectivement drôle de se dire que l'on va traverser l'Atlantique sur un mono-couloir. Je n'ai pas trouvé le siège trop étroit, sur un vol relativement court comme celui-ci cela ne m'a pas dérangé (je dois être particulièrement mince !!! ^^)
      ORY n'envoie pas du rêve, il est vrai, mais cela a été fonctionnel et très fluide.
      A bientôt !

  • Comment 509879 by
    Esteban TEAM GOLD 9629 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR et pour le point de vue côté A.

    Comme déjà commenté chez Christophe, je trouve la première prestation très réussie, dommage cependant que le temps de service soit aussi long.

    Pour la deuxième c'est quand même étrange de ne pas servir de vinaigrette avec une salade verte.

    A bientôt !

    • Comment 510593 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci Stephan pour le commentaire !
      Le catering a été une très bonne surprise, tout comme le service à l'assiette. Mais c'est sans doute ce dernier qui a fait traîner le service en longueur, 1 PNC pour 26 pax, cela me semble un peu juste dans ce contexte.
      A bientôt !

  • Comment 510004 by
    Lhdbzh SILVER 599 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR très intéressant,

    Vous avez eu de la chance pour la fluidité des contrôles départ / arrivée !

    La cabine est très agréable globalement même si dans le détail, elle accuse largement le poids des ans.

    La configuration en 2-2 est acceptable quand on voyage en duo beaucoup moins en solo et rédhibitoire en solo pour un vol de nuit surtout avec un siège toboggan.

    Le catering a l’air d’être de bonne tenue et le vin de qualité: y avait-il une carte des liquides ?

    Dans l’ensemble la Compagnie offre une prestation de qualité à un coût très intéressant : on attend avec impatience le vol retour pour comparer avec leur A321.

    A bientôt

    • Comment 510594 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci pour ce commentaire.
      Nous étions sans doute à une heure creuse qui nous a permis de passer tous les contrôles à ORY très rapidement.
      Cela ne se voit peut-être pas bien sur les photos, mais oui, la cabine présentait d'importants signes d'usure. Pour autant l'ambiance globale était très agréable.
      Je suis aussi d'accord avec vous sur la configuration 2+2, je n'aurai pas choisi celle-ci en voyageant seul. Cela étant, EK ne propose toujours pas non plus de full access sur sa J...
      C'est un oubli pour la carte des liquides, cette erreur est réparée dans le FR retour (carte identique à l'aller).
      A bientôt !

  • Comment 510167 by
    Yvlisse 71 Commentaires

    Merci pour ce FR très bien documenté avec de belles photos. Le sièges ont l'air confortable et surtout le pas est géant !! La salade de supions ??? Kesako ??? Au moins ils font dans l'originalité. Par contre, ai-je rêvé ou les PNC féminines sont en short 😱 ?? look très spécial avec un chemisier ! Pas très business à mon avis.
    A très bientôt pour le retour en Neo j'espère .....

    • Comment 510596 by
      Ateon SILVER AUTEUR 612 Commentaires

      Merci pour ce commentaire !
      Les supions sont des petits céphalopodes, ressemblant à des calmars mais avec de petits tentacules. Ils sont très prisés dans la cuisine méditerranéenne !
      Le pas était impérial, mais parce que nous étions au premier rang côté gauche ;-)
      Les PNC sont en bermuda. On aime ou pas, mais cela donne un côté frais, qui ne m'a pas dérangé.
      A bientôt (avec un retour en néo !)

  • Comment 513482 by
    mogoy GOLD 9571 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR.
    Toujours intéressant de comparer les regards sur un mur vol.
    « elle n'en croit pas ses oreilles«  comme la plupart de nos compatriotes peu adeptes du voyage aérien surtout quand il est extrême comme ici.
    Le salon présente bien. Je m’attendais à pire. Le catering en revanche suit le leadership d’af pour ainsi dire.
    La cabine est déglinguée à bord. Prestation correcte dans l’ensemble.
    Pour ce prix c’est tout à fait acceptable

Connectez-vous pour poster un commentaire.