Avis du vol ANA Honolulu Tokyo en classe Affaires

Compagnie ANA
Vol NH183
Classe Affaires
Siege 14C
Temps de vol 07:45
Décollage 26 Mai 19, 11:30
Arrivée à 26 Mai 19, 14:55
NH   #22 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 186 avis
Flight-Report
Par SILVER 1874
Publié le 15 juillet 2019

Commandé en janvier 2016, All Nippon Airways (ANA) a réceptionné le le 20 mars 2019, le premier de ses trois Airbus A380, suivi rapidement en mai par le second exemplaire. Après de nombreux vols d'entrainement, la mise en service commerciale a débuté le 24 mai dernier entre Tokyo Narita et Honolulu à Hawaï. Les Airbus A380 d’ANA sont exclusivement dédiés à cette route particulièrement populaire auprès de la clientèle japonaise. La compagnie, qui ambitionne d’obtenir 25% de part de marché sur l’axe a créé tout un univers autour de ses appareils à commencer par des livrées spéciales « Flying Honu », des innovations en cabines (ANA Couchii, Honeymoon seats…) ou encore, un tout nouveau salon à Honolulu.

Flight-Report a eu le privilège d’embarquer à bord du vol inaugural et de participer à la ferveur incroyable pour les débuts de la dernière nouvelle compagnie opératrice de l’Airbus A380.


Routing


Nous débutons ce récit devant l'entrée #2 de l'aéroport Honolulu Daniel K. Inouye, celle-ci regroupe les deux compagnies Star Alliance asiatiques ANA et Asiana.


photo 0001-92983

Les files délimitent clairement les 4 cabines de voyage.


photo 0002

L'attente est brève et l'accueil chaleureux.


photo 0003photo 0004

Comme le veut la procédure, l’hôtesse me présente le plan cabine pour s'assurer que mon choix de siège me convient.


photo 0005

On me remet ma carte d'embarquement et un papier me présentant le ANA Lounge Shuttle Bus qui permet d'éviter de marcher 15 à 20 minutes pour atteindre le salon.


photo 0006photo 0007

Ce bus est dédié aux passagers Premium d'ANA.


photo 0008

Le bus dépose à proximité immédiate de la porte C4


photo 0009

Où "Lani", le 1er Airbus A380 d'ANA est déjà en porte.


photo 0010

ana lounge


Le salon se trouve à l'étage et est accessible depuis un escalator en face de la porte C4. Il a été inauguré avec le 1er vol commercial en A380, il est donc flambant neuf. 


photo 0011

La partie de droite "ANA Suite Lounge" est réservée aux passagers en First et les membres Diamond du "ANA Mileage Club". La seule différence notable par rapport à la partie Business est la présence de champagne (Taittinger).


photo 0011a-33197

La partie Business est aussi accessible aux Star Alliance Gold.


photo 0011b

Et particularité du marché Japonais, aussi aux passagers voyageant en Premium Economy.


photo 0012

Des vitrines de la boutique hors taxe "ANA Sky Shop".


photo 0012a

Magazines et quotidiens uniquement japonais.


photo 0012b

La salon est grand avec plusieurs type de seating


photo 0013photo 0014

Des prises de courants et USB sont disponibles entre les fauteuils


photo 0019photo 0019a

Le salon se prolonge dans une seconde partie plus calme.


photo 0020photo 0020a

C'est ici qu'on retrouve la salle réservée pour les enfants.


photo 0021photo 0021a

Et les sanitaires qui sont très bien entretenus


photo 0022

Le salon dispose aussi de beaucoup de lumière naturelle grâce à une vue sur les avions et en particulier notre Airbus A380 qui se prépare pour son retour vers Tokyo Narita.


photo 0014aphoto 0015

La zone de restauration s'articule sous ces imposants arbres décoratifs en bois.


photo 0018

Le buffet froid


photo 0023-24809

Qui propose croissants, pains et confitures.


photo 0028

Cookies et bretzels


photo 0029

Boissons chaudes, eau et jus d'orange.
Les softs sont dans le frigo noir. 


photo 0025

Tireuse à bière


photo 0027

Les vins et alcools forts sont par contre à demander au barman, la sélection est réduite et nous sommes ici dans des références connues avec par exemple, le Bombay Sapphire pour le Gin ou le Black Label pour le Whisky.


photo 0026

Pour se restaurer, on retrouve de la salade verte, des fruits frais


photo 0027a

Mais aussi des plats chauds avec ces bouillons


photo 0035

Riz vapeur


photo 0036

Soupe de tomates


photo 0032

Émincé de poulet


photo 0033

Effiloché de porc et brocoli


photo 0034

Ma sélection avec un Gin & Tonic commandé au bar.


photo 0036a

embarquement


Ce salon a l'énorme avantage de permettre un embarquement directement depuis celui-ci.


photo 0041

Les priorités sont respectées, d'abord les First, puis les Business et enfin les Premium Economy.


photo 0042

Un Boeing 787-9 ANA à destination de Tokyo Haneda


photo 0044

Accueil à bord très souriant et avec le même équipage que lors du vol inaugural deux jours auparavant.


photo 0045-88708

La cabine Business peut accueillir 56 passagers.


photo 0045a-89137

J'occuperais le 14C, c'est un siège côté allée avec la tablette qui le sépare du hublot.


photo 0046

La pochette littérature, liseuse individuelle, prises et télécommande.


photo 0047

Avantage de l'Airbus A380, les rangements supplémentaires sous les hublots.


photo 0047a

Là aussi, un petit certificat commémoratif est présent sur chacun des sièges.


photo 0048

L'écran est actif dès l'embarquement


photo 0049

Couette, oreiller, kit de confort et casque sont disposés sur le siège


photo 0050

La trousse est un modèle différent de celui de l'aller mais le contenu est identique avec toujours le regret de ne pas y trouver les produits cosmétiques usuels.


photo 0050a

Le repose pieds


photo 0051

Un verre d'accueil est proposé, toujours en gobelet en plastique…


photo 0053

Repoussage


photo 0054

La mise en route es très silencieuse


photo 0055

Les consignes de sécurité sont diffusées pendant que l'équipage, particulièrement soucieux de la sécurité, vérifie la fermeture de chacun des coffres à bagages.


photo 0056photo 0057

J'active la caméra vue de devant pour suivre la progression de notre roulage.


photo 0058

C'est surprenant, mais nous passons juste un coté d'un parcours de golf, le Mamala Bay Golf Course


photo 0059

Puis nous traversons le lagon


photo 0060photo 0061

Pour s'aligner puis décoller depuis la piste 08R.


en vol


photo 0062

Vue sur Diamond Head, une balade sympathique qui offre un bon point de vue sur l'île d'O'ahu


photo 0063

La plage de Waikiki et ses hôtels.


photo 0064

Nous passerons au sud de l'île de Kauai


photo 0066photo 0067

déjeuner


Le menu, il s'agit du même que celui de l'aller car celui-ci a plusieurs feuillets par période et par sens du trajet.


photo 0067a

Rappel de la carte des vins et boissons



Comme à l'aller, le service est lent, et pourtant il s'effectue au trolley.


photo 0067b

J'opte pour du champagne, c'est du Duval Leroy


photo 0068

Le menu


photo hnlnrt

Macadamia nuts and pistachio
Dried fruits
Spam ham and mozzarella cheese 


photo 0070

Puis plus de deux heures après le décollage, le plateau arrive enfin, j'ai opté pour la cuisine internationale. 


photo 0071

Sympathique touche locale avec la fleur d'orchidée


photo 0071a

Prosciutto, tuna and avocado poke with Maui onion salad, pineapple dressing


photo 0072

C'est correct mais moins fin que l'entrée au départ du Japon.

Fillet of beef steak with mushroom sauce


photo 0073

La viande est sans surprise trop cuite à mon goût mais elle reste fondante, la sauce et les accompagnements sont très bons.

Je pioche dans la carte des Light Dishes Anytime pour avoir du fromage à ce moment là.  


photo 0076

Cheese plate (Aged blue, Manchego, Fromager d'Affinois)


photo 0077

Puis le dessert, aucune originalité car c'est de la glace industrielle.


photo 0078

Fruits and Ice cream


photo 0079

Un repas moins réussi et bien moins recherché que dans le sens Tokyo - Honolulu.


repos


Bien qu'il s'agisse d'un vol de jour, j'en profite pour passer le siège en mode full flat.


photo 0080

L'oreiller à mémoire de forme est ferme, la couette est légère et le sur-matelas ajoute un vrai confort supplémentaire.


photo 0081photo 0082

système de divertissements


ANA a sélectionné Safran Aerosystems (ex Zodiac Aerospace) pour son système de divertissements.

Le casque est un Panasonic, sans atténuation active du bruit ambiant. 


photo 0083

Lé télécommande est moderne, elle dispose d'un pad tactile et d'un petit affichage du temps restant de vol.


photo 0084

Le système est disponible en japonais, coréen, chinois et anglais.


photo 0089

L'interface est simplifiée avec l'ensemble des catégories présentes en page d'accueil.


photo 0085photo 0086

113 films sont disponibles dont une bonne moitié catégorisée en nouveauté.


photo 0087

De très nombreux programmes TV


photo 0088

De la musique avec un choix assez éclectique.


photo 0090

Des programmes courts développés exclusivement pour ANA.


photo 0091

Trois chaînes en live : CNN et NHK World pour l'information, Sport 24 pour suivre les grands événements sportifs.


photo 0092

Des magazines digitaux "e-books"


photo 0093

Quelques jeux


photo 0094

Le catalogue duty free est aussi disponible à l'écran


photo 0095

Des vidéos de présentation des différentes classes de cet Airbus A380


photo 0096

Et enfin, des programmes pour les enfants où l'on retrouve films, séries TV, musique jeu et e-books.


photo 0097

collation


Le second service est à la demande chez ANA et je pioche donc dans la carte des Light Dishes Anytime avec un thé vert.


photo 0098

Japanese udon noodles garnished with mixed vegetable and shrimp tempura


photo 0099

L'équipage passe avec un plateau avec une proposition de cookies et de souvenirs du vol.


photo 0100

approche et arrivée


La descente débute


photo 0101photo 0102

La modélisation de l'appareil est irréprochable.


photo 0104photo 0105

Pour rappel, trois caméras sont disponibles, l'une filmant sous l'avion, la seconde au niveau de la dérive


photo 0106

Et la dernière (de meilleure qualité) filme vers l'avant.


photo 0107

Bienvenue à l'aéroport International de Tokyo Narita


photo 0108

Le roulage sera rapide vers notre porte.


photo 0109photo 0110

Dernière vue de Lani qui a traversé la moitié du Pacifique en moins de 8 heures!


photo 0111

vidéo



PRATIQUE
Depuis le 1er juillet, ANA propose 10 vols par semaine en A380 entre Tokyo Narita et Honolulu, les départs se font en soirée du Japon pour une arrivée le matin à Hawaï (vols NH184 et NH182), les retours partent en milieu de journée d'Honolulu pour une arrivée en milieu d'après midi au Japon (vols NH183 et NH181).

Les clients européens peuvent combiner un voyage au Japon et à Hawaï en effectuant un stopover à Tokyo. ANA propose un vol quotidien en Boeing 787-9 au départ de Paris CDG vers Tokyo Haneda et est également présente au départ de Bruxelles, Düsseldorf, Francfort, Munich et Londres Heathrow.

Les Airbus A380 ANA sont configurés pour recevoir 8 passagers en First Class, 56 en Business Class, 73 en Premium Economy et 383 en Economy (dont 66 en ANA COUCHii).


Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation d’All Nippon Airways.

Afficher la suite

Conclusion

L’Airbus A380 est un superbe outil de différenciation pour ANA sur cette route particulièrement prisée par la clientèle japonaise, et la compagnie se donne véritablement les moyens de se démarquer de la concurrence tant dans l’expérience au sol qu’à bord.

L’aéroport de Honolulu est ancien, cependant, l’enregistrement est fluide grâce aux nombreux comptoirs ouverts. La compagnie fait dans le détail en proposant sa propre navette de bus pour rejoindre la porte d’embarquement (alors que la wiki wiki shuttle est disponible).

Le salon est une grande réussite : grand, lumineux, avec beaucoup de places assises et une offre très complète. Pour ne rien gâcher, l’embarquement direct depuis celui-ci pour rejoindre la passerelle du pont supérieur est un vrai plus et simplifie beaucoup le parcours passager.

A bord, l’Airbus A380 est configuré avec une configuration classique et les mêmes sièges que l’on retrouve habituellement chez ANA. Chaque passager dispose d’un siège se transformant en lit entièrement plat et avec un accès au couloir. Bonus pour les couples qui peuvent voyager côte à côte (une rangée sur deux au centre) dans les sièges dit « honeymoon ».

L’équipage est plein de bonne volonté mais a encore du mal à trouver ses marques et le service a été, sur ce second vol commercial HNL-NRT, particulièrement long, ceci sera probablement corrigé dans les semaines à venir.

La restauration au départ de Hawaï est moins réussie qu’au départ du Japon, par ailleurs le service est simplifié par rapport aux vols internationaux vers l’Europe (par ex. Paris <> Tokyo). Service au trolley puis dépose du plateau et sans dressage des plats. On voit que nous sommes ici sur une route vacances moins « flagship ».

Le système de divertissements est complet et fonctionne bien, les écrans sont très grands même si on regrette la qualité moyenne du casque et le côté brillant de ceux-ci qui génère beaucoup de reflet.

Une chose est sûre, ANA a réussi à créer tout un univers autour de ses Airbus A380 Lani, Kai et La. Espérons que l’investissement conséquent, tant pour la partie flotte (trois appareils seulement) qu'au sol à Honolulu sera jugé rentable dans les prochaines années.

LES PLUS :
- Avantages de l’Airbus A380 (silence à bord, sensation d’espace)
- Univers spécial « Flying Honu » crée uniquement pour cette route (livrée de l’appareil, menu, tablier des hôtesses, kit de confort, consigne de sécurité…)
- Siège transformable en lit plat avec accès direct au couloir
- Très grand écran de 17 pouces avec une bonne résolution
- Système de géolocalisation en 3D et présence de 3 caméras extérieures
- Offre de WiFi
- Service attentionné de l’équipage
LES MOINS :
- Inconvénients de l’Airbus A380 (long embarquement/débarquement, passage des formalités)
- Verre d’accueil en gobelet en plastique et mousseux à la place de champagne
- Service trop long
- Manque de précision dans le menu
- Brillance de l’écran générant de nombreux reflets
- Casque moyen, sans atténuation active du bruit
- Protocole moins soigné que sur les lignes internationales traditionnels comme Tokyo - Paris (pas de réglette pour l’oshibori, amuse-bouche moins recherché, pas de dressage de la table ni des plats, moindre qualité des vins)

Sur le même sujet

5 Commentaires

  • Comment 511677 by
    Kolia GOLD 691 Commentaires

    Vol que j'aimerai beaucoup tenter de faire, avec un saut à HNL ! °-)

  • Comment 511686 by
    FFlyerCDG 2748 Commentaires

    Merci beaucoup pour cette superbe publication qui ne fera pas regretter à ANA de t'avoir invité :-)
    Il ne nous reste plus qu'à attendre très sagement la publication que notre cher ami Numéro_2 ne manquera pas de rédiger afin d'avoir une idée tout aussi précise de ce qui se passe de l'autre côté du rideau !
    Le rideau "avant" bien évidemment :-)

  • Comment 511932 by
    AirOne 1408 Commentaires

    Merci pour ce FR fort intéressant.
    "toujours en gobelet en plastique…" bon ce n'est pas vraiment chic ce choix ... Pour le reste le boulot est sérieux et on voit que l'utilisation des 3 A380 a été bien ciblée par ANA, c'est toujours agréable de voir un lancement sur cet avion qui risque de disparaitre bien trop vite hélas.

  • Comment 512022 by
    02022001 4319 Commentaires

    Les compagnies japonaises ont décidément un petit quelque chose de plus que les autres. Très bon FR, qui donne envie de voyager dans ces conditions.
    Merci ;)

  • Comment 512224 by
    pititom GOLD 10121 Commentaires

    J'admire ton professionnalisme :) Tout me semble foncièrement mauvais (je n'ai pas vécu le vol, je ne peux donc pas objectivement dire "nul"), mais sous ton objectif et ta plume, même du mousseux en gobelet plastique et des madeleines sous vide ont un côté élégant.

    Au sol comme à bord, les compagnies japonaises se font quand même concurrences sur la médiocrité, avec comme objectif (estimable ! Ils ont déjà le pot d'Haagen Dazs en carton ^^) d'atteindre sur l'axe trans-pacifique le niveau des compagnies américaines (voilà un joli challenge ^^)

    C'est un peu comme AF...un pur gaspillage de l'A380.

    Merci pour ce FR...intéressant :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.