Avis du vol Air France Marrakech Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1077
Classe Economique
Siege 4A
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:20
Décollage 08 Aoû 19, 13:30
Arrivée à 08 Aoû 19, 17:50
AF   #51 sur 101 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4459 avis
Ricercare
Par 6402
Publié le 12 août 2019

Introduction & routing


Chères lectrices et chers lecteurs (oui, je ne me fais pas au cher.ère.s lecteur.trice.s), vous qui avez eu, en dépit du temps précieux que vous auriez pu allouer à de moins futiles tâches, le courage de cliquer sur un nouvel avatar des aventures de l'amateur de musique baroque, bonjour !

Bonjour, chères lectrices et chers lecteurs, et bienvenue dans le troisième épisode de ce routing qui, s'il est besoin de vous le rappeler malgré vos attention et mémoire infaillibles, est le suivant :


Routing


Comme l'esprit d'innovation dans l'absurde et la futilité est un trait qui me caractérise, permettez-moi de vous présenter le programme de ce récit sous forme de menu.

Déambulation à l'aéroport de Marrakech-Ménara, sur son lit de fast-track et rehaussé d'une pointe d'amertume
-=o0o=-
Revue de détail du salon de la compagnie Chérifienne, brochettes de non-porc et thé à la menthe
-=o0o=-
Embarquement quasi-prioritaire, et son attente dans une passerelle vitrée
-=o0o=-
Découverte de mon environnement, assortiment de voisins
-=o0o=-
Vol plaisant, KSML saisi dans son emballage
-=o0o=-
Dégustation de vins de Bourgogne dans le galley avant et sa pointe de conversation, offertes par un excellent CCP
-=o0o=-
Retour à ma triste condition de voisin, déclinaison de turbulences
-=o0o=-
Promenade bucolique au Mesnil-Amelot, le retour
-=o0o=-
Bonus sans exposé sur une machine de chiffrement germanique (contrairement à un certain TLN-ORY pour ceux qui n'ont pas eu le courage de lire cet opus)

Voilà. Je ne sais s'il vous semble alléchant à ce stade, mais l'amphitryon que je suis va tenter de le rendre savoureux dans la narration qui prend désormais place !


Déambulation à l'aéroport de Marrakech-ménara


Cette fois-ci, nul prolégomènes explicatifs d'une stratégie de placement complexe, hasardeuse et finalement triomphante. La raison en est simple : chaque membre du trio prend un vol différent pour le retour, et c'est donc en ermite misanthrope que l'aigle va voler de minarets en clochers jusqu'aux tours de Notre-Dame. Je m'étais affecté au 3A à l'achat de mes billets ; le rideau a reculé et je me retrouve donc en 4A : va bene, d'autant que les sièges 4 Bravo & Charlie resteront vides pendant toute l'ouverture de l'OLCI, et l'étaient toujours à mon arrivée à l'aéroport. Je m'autorise donc à me bercer d'illusions, même si la ligne Paris <-> Marrakech est très empruntée.

Je m'autorise à me bercer d'illusions également parce que je ne suis pas arrivé très longtemps avant le vol, désireux de profiter au maximum de la douceur marrakchie. J'entendrais presque vos soupirs de soulagement mais non non, ne vous en faites pas, Ricercare va tout de même vous infliger un sérieux lounge-report, point sur lequel je n'entretiens d'ailleurs aucun mystère dans mon menu.

Mais avant de parvenir au salon, il faut déjà pénétrer dans cette spectaculaire et magnifique enceinte ; à mon sens le plus bel aéroport parmi ceux que j'ai empruntés au royaume et un de mes préférés dans l'absolu. À noter que son accès fut particulièrement aisé ; résidant dans un hôtel de l'Hivernage, le trajet en taxi ne m'a pas pris plus d'un quart d'heure.


photo 20190808_114952photo 20190808_114959

Cette sphère de verre est somptueuse mais pour les départs, il faut se diriger un peu plus à gauche, vers le bâtiment tout en longueur du terminal 1 récemment rénové.


photo 20190808_115142-40195photo 20190808_115217

La coupole géodésique est l'élément architectural central du nouveau terminal de RAK, inauguré en grande pompe en décembre 2016.


photo 20190808_115210

Nous en ferons une visite tout-à-l'heure, après avoir réussi triomphalement l'épreuve de la PAF, du PIF, de l'enregistrement, et de l'entrée dans le terminal ; dernier point qui ne va pas nécessairement de soi car similairement à la sortie, on scanne les bagages pour pénétrer dans le saint des saints.


photo 20190808_115240-52378

Scan expédié en moins d'une minute par un agent très sympathique qui remarquera mon sac de victuailles en provenance du Pain Quotidien, excellent salon de thé situé rue de Yougoslavie à Guéliz (qui n'a rien à voir avec la chaîne du même nom par ailleurs). Après un rapide échange sur leurs pâtisseries, il me souhaitera un très bon voyage et me laissera entamer mes pérégrinations dans le vaste hall.


photo 20190808_115417-72909

Vous noterez que pour apaisant qu'il soit, il n'est pas non plus une invitation à la contemplation extatique. À ces causes, je file vers les comptoirs d'enregistrement, situés tout au fond, pour récupérer ma carte d'embarquement. Un comptoir Sky Priority est bien disponible…


photo 20190808_115506-71930

… juste à côté des comptoirs de la RAM. La file séparée me sera assez utile puisqu'il y a déjà un peu de monde dans la queue à côté, comme la photo ci-dessus ne le montre pas. Et puis, ça m'évitera de faire des zig et des zag.


photo 20190808_115551-26544

À noter que je m'y ferai dans un premier temps rejeter comme un vulgaire resquilleur.
"Vous voyagez en Business, monsieur ?" s'enquiert mon interlocuteur zélé.
"Non, en éco !
– Vous n'avez pas accès à cette file monsieur, c'est pour la Business ici ; il faut faire la queue à côté !"
Rogntudju ! M'enfin ! Good Heavens ! Par Toutatis !
"Comme j'ai une carte Flying Blue Gold d'Air France, tente-je d'argumenter, j'ai normalement accès à ce comptoir quelle que soit ma classe de voyage !" (en plus c'est écrit en toutes lettres sur le totem à l'entrée).
Pas de réponse de sa part, ce que je prends pour une victoire. Il s'empare de mon passeport, le scanne, et édite mes deux BP (un pour le RAK-CDG, et un pour la navette suivante). Puis, probablement pris d'un doute existentiel, mon interlocuteur interpelle son manager et s'entretient avec lui en arabe en montrant les BP qu'il vient d'éditer (j'ai entre autres entendu les mots "Flying Blue Gold" dans leur conversation). Le zélé-en-chef approuve vigoureusement puis lui apporte quelques compléments d'information, l'agent déchire les BP, puis en imprime d'autres qu'il me remet en me disant "vous avez accès au fast-track et au salon Royal Air Maroc". À la bonne heure, ma carte qui brille n'aura pas été bafouée, et ce sans avoir eu besoin de la produire majestueusement, exhibant sous les yeux ébahis de la foule en délire son petit miroir de poche intégré et logoté "Flying Blue For Me".

Je sors donc de la file en possession de ma carte d'embarquement – une vraie carte à l'ancienne qui mérite le coup d’œil du fait de ses mentions à tout le moins complètes, voyez plutôt :


photo bp2

Bref, suite à son obtention de haute-lutte (liée a une méconnaissance du sujet plus qu'à de la mauvaise volonté de l'agent), je me dirige vers les PIF/PAF situés dans le nouveau terminal. L'accès se fait par un élégant couloir ouvert à droite des comptoirs d'enregistrement…


photo 20190808_120601-91010photo 20190808_120615-97227photo 20190808_120639-96653

… et qui débouche sur ce hall très réussi.


photo 20190808_120645-56069

Pour l'accès au fast-track, c'est la petite porte au fond à gauche !


photo 20190808_120715-51803

J'y serai très bien accueilli par l'agente chargée du filtrage à l'entrée, ainsi que par le policier de la PAF avec qui je m'offrirai même le luxe de bavarder. Seuls les PIFmen & women qui s'occupaient de l'unique guichet du fast-track étaient moins en relation, mais restaient très polis et avenants. Et malgré mon goût de la conversation, je passerai les deux obstacles à une vitesse tangentant quasiment c, étant donné que je serai absolument seul dans le fast-track. À sa sortie, j'arrive à cet escalier mécanique qui me permettra de m'élever vers le salon que j'ai hâte de vous faire découvrir (ou re-découvrir pour les habitués).


photo 20190808_121346-33452

Mais oui, on se reverra(k) !


photo 20190808_121411

On arrive directement chez les marchands du temple. Mais, RAK oblige, ce duty-free reste plutôt esthétique et plaisant à traverser.


photo 20190808_121419-21790photo 20190808_121433-11377

Mon péché mignon étant plutôt les vintages de la manufacture dont les plumes offrent une flexibilité et un feedback remarquables, je suivrai le sage et récent exemple de Guilhem à Stansted en n'entrant pas en tentation devant ce corner Montblanc.


photo 20190808_121524-18965

Et je continuerai donc imperturbable ma déambulation dans ces beaux espaces, en suivant bien immodestement le fléchage "VIP".


photo 20190808_121631-80174photo 20190808_121731-41454

Ce sera l'occasion de passer devant le Jewel de RAK. Ne soyez pas impatients, vous en aurez de meilleures photos après ma séance de lounging-express (express, car le vol embarque dans moins de trois-quarts d'heure, mais intense tout de même).


photo 20190808_121809-66421

Royale compagnie, me voilà ! Cela fait presque cinq ans que je ne suis pas monté à bord de l'un de tes appareils, mais tu me laisseras bien profiter de tes salons, dis ?


photo 20190808_121831

Revue de détail du salon de la compagnie Chérifienne


Sans surprise la réponse fut oui, et l'accueil de l'hôtesse cordial et retenu, très élégant. Alors, andiamo ! Loungeons peu, mais loungeons bien. Pour commencer, un 180 de la pièce (mais j'étais quasiment dos au mur – au sens propre du terme – alors considérons cela comme un 360) :


photo 20190808_122028-92630photo 20190808_122030-74399photo 20190808_122032-78361

Ce n'est pas la foule des grands jours. Je me pose ici :


photo 20190808_122037

Et me dirige vers le buffet que vous avez certainement aperçu sur la dernière photo de mon 180/360. Le meuble est très esthétique, en cohérence avec le reste du mobilier du salon. Observez les théières à gauche !


photo 20190808_122057

Côté restauration froide, on y trouve ces canapés, des salades, des fruits, ces boîtes qui sont du beurre et non pas du Leberwurst…


photo 20190808_122205

… des clubs-sandwiches assiégeant des crudités…


photo 20190808_122208-69464

Décidément, c'est une manie. D'autres sandwiches, non club, encerclant aussi ces pauvres légumes.


photo 20190808_122212

Mais on trouve aussi des crêpes aux mille trous…


photo 20190808_122214-68830

… des msemmen, et des pains à la semoule…


photo 20190808_122216

… sans compter des viennoiseries et quelques gâteaux façon madeleine, financiers ou muffins.


photo 20190808_122550

Mais on trouve aussi une offre de restauration chaude, dont du riz (non photographié dans les cloches), des brochettes…


photo 20190808_122326-82851

… et ce plat inconnu à base d'épinards. Puisque c'est inconnu, je vais m'empresser de l'essayer pour vous en rendre compte !


photo 20190808_122402-76785

Question boissons, à part le thé et les machines à café, il y a deux petits réfrigérateurs contenant des sodas. Navré, j'ai pris en photo le moins bien achalandé des deux !


photo 20190808_122539-25073

Bref, je retournerai à ma place muni de ma sélection. Au passage, je ne pourrai m'empêcher de regarder, rêveur, le plafond ouvert sur le terminal…


photo 20190808_122735

Rêveur mais un minimum attentif tout de même, et c'est donc sans me prendre les pieds dans quoi que ce soit que je rallierai mon fauteuil.


photo 20190808_122834

La vue :


photo 20190808_122924-65832

À ma demande, une des hôtesses du salon ira préparer un thé à la menthe en cuisine, et me l'apportera à ma place.


photo 20190808_123110

Une fois servi :


photo 20190808_123257

J'ai comme voisin de déjeuner le sac de gâteaux dont je vous parlais tout-à-l'heure, et qui a servi d'élément déclencheur à ma conversation avec l'agent de filtrage des bagages. C'est un voisin pas très causant, mais fort poli et tout en retenue.


photo 20190808_123608

L'ensemble était bon, en particulier les brochettes. Quant au plat mystère, il s'agissait d'un mélange de légumes, de blé et de fromage si mes souvenirs sont exacts. Pas mauvais.

À peine avais-je fini mon déjeuner que l'hôtesse de la réception vint me voir pour me prévenir que mon vol embarquait. Un quart d'heure avant l'heure prévue ? Fichtre ! Je m'empresse donc de finir mon thé, et pars me laver les mains aux commodités, très propres, situées au fond à droite. Par le jeu des miroirs, je découvre quatre exemplaires de moi-même en y pénétrant ! Déjà qu'un ça fait beaucoup…


photo 20190808_124510

Quoi qu'il en soit, je laisse mes frères siamois derrière moi et retourne dans le hall départs.


Embarquement quasi-prioritaire, et son attente dans une passerelle vitrée


photo 20190808_124746-67628

Vi vi vi, mon vol est bien boarding à 12h47 !


photo 20190808_124756-50994

Ça ne m'empêchera pas de faire une exploration du dôme géodésique au passage.


photo 20190808_124836photo 20190808_124845

En contrebas, le hall arrivées :


photo 20190808_124854photo 20190808_124901-66060

Et un aperçu des motifs ornant les façades du terminal.


photo 20190808_124920

Ceci étant contemplé, admiré, photographié, je me remets en route vers la porte A5. Visiblement tous les passagers se sont passés le mot.


photo 20190808_125047-19013

Heureusement, l'accès prioritaire est nettement plus dégagé.


photo 20190808_125103-55738

L'embarquement avait vraisemblablement déjà bien avancé, étant donné que les deux accès embarquaient en parallèle. Le souci, c'est que quelques ralentissements se créent dans le jetbridge, où des agents régulent le flot de pax en les faisant passer par groupes de dix/quinze.


photo 20190808_125230-66412

Qu'importe, l'endroit est climatisé et je me consolerai avec le spectacle de cet A320 LH.


photo 20190808_125256-98023

Je vous épargne les photos de l'attente, mais celle-ci a duré 5 minutes montre en main. Mais maintenant, place aux choses sérieuses : la porte…


photo 20190808_125922-66212

… et le fuselage de F-GTAT. La dernière fois que je l'avais pris (au printemps 2018), il était en livrée Air France ; la dernière fois que je l'ai vu, c'était au contact du satellite 3 lors du roulage sur le tarmac de Charles-de-Gaulle dix jours auparavant.


photo 20190808_125924-37814

Chaleureux accueil du CCP à bord, qui plaisante sur le fait que son planning le fasse souvent voler vers Marrakech ces temps-ci : et pour cause, c'est lui qui dirigeait l'équipage lors de mon vol aller ! Autant dire que j'étais ravi de le retrouver à la baguette, étant donné le professionnalisme dont il avait fait montre.


Découverte de mon environnement


Allez hop, à tribord toute ! Je vous présente le siège 4A, au porte-gobelet jauni, tanné par le poids des ans. Le pitch, classique pour moi.


photo 20190808_130149

L'embarquement se poursuit et les rangées alentour se peuplent, mais le triplet reste libre comme indiqué sur le plan de cabine : ma théorie se valide…


photo 20190808_130155-30981

Le PSU, moderne :


photo 20190808_130209-69436

Et le rideau bleu Joon. La cloison de séparation accuse elle aussi le poids des ans.


photo 20190808_130218

Le dossier des sièges, toujours en excellent état…


photo 20190808_130235-40226

… la têtière ajustable… si si, regardez !


photo 20190808_130300-28624

Quant à l'assise, on la voit quelques photos plus haut. Bref, une cabine Smart & Beyond, sans surprise (et tant mieux, j'aime bien ce produit).

À ce moment du récit, il me faut la mort dans l'âme vous faire une confession : je m'étais lamentablement trompé, cet A321 est plein à craquer et comme on ne peut pas décemment les faire voyager dans les coffrezà, j'hérite de deux voisines qui ont l'air gentilles mais très volubiles, que ce soit entre elles ou au téléphone – pas dit que je puisse me reposer pendant ce vol. Navré de ce manque de vocabulaire, je vais utiliser l'expression pour la deuxième fois du routing… mais MRKRPXZKRMTFRZ ! Tant pis, ZE n'aura pas son siège.


photo 20190808_131151

Faisons donc contre mauvaise fortune bon cœur et entreprenons la seule action possible : se tourner vers le hublot. On a du Transportes Aéreos Portugueses et du Vueling en consolation et en A319 et A320 respectivement (en stylistique, ça s'appelle un zeugma).


photo 20190808_130358

Bon, quand on a vu ça, on a tout vu de ce qu'il y avait à voir… et on se rabat donc sur le magazine du mois. Bari n'est pas Bari : le postulat est audacieux.


photo 20190808_130446-41123

C'est parti pour une revue de la revue. La flotte, l'appareil, et la route :


photo 20190808_130628photo 20190808_130653photo 20190808_130713-40784

Je vous prierai de bien vouloir continuer à maintenir une rotation de votre tête à pi sur deux dans le sens trigonométrique pour la présentation des consignes estampillées Joon :


photo 20190808_130458-33110photo 20190808_130509-10808photo 20190808_130515-21145

Promis, je ne ferai pas la sieste allongé sous mon triplet. De toute façon même si je le voulais, la décence me préviendrait de déranger mes deux voisines qui seraient du reste bien capables de m'utiliser comme repose-pieds !
Le commandant de bord nous annonce un beau temps sur l'ensemble du parcours et 2h55 de vol jusqu'à Paris, et notre CCP vient me demander s'il peut ouvrir mon plateau spécial pour réchauffer le plat. Mais avec joie !

Ceci étant dit, nous n'allons pas tarder à repousser. Allez zou, je me cale dans mon fauteuil et glisse ma littérature du jour dans l'aumônière.


photo 20190808_132651

Repoussage, puis court roulage en direction de la piste.


photo 20190808_132811

Il n'y a guère qu'un 737 de la RAM à observer.



Vol plaisant, KSML saisi dans son emballage


Alignement…


photo 20190808_133443

… et suite à une création de portance par accélération sur l'axe des x, France is in the air !


photo 20190808_133559

See you, Marrakech ! C'est impressionnant de voir à quel point la ville s'agrandit.


photo 20190808_133601photo 20190808_133620photo 20190808_133632

La montée est légèrement turbulente, c'est sympathique (pour les gens comme moi qui aiment bien). Je sacrifie so sadistically une première So Fresh!. Pas d'état d'âme, c'est pour le bien-être de mes mains.


photo 20190808_133649-20758

Je vous laisse regarder les photos de la montée, alors que nous sortons de l'oasis de Marrakech. Les conditions de visibilité ne permettent pas de prendre des clichés aussi nets qu'à l'aller. Enfin, c'est un autre style !



L'heure de tirer le rideau est arrivée.


photo 20190808_133955

Notre CCP vient ensuite, iPIL (!) en main, me souhaiter très sympathiquement la bienvenue à bord. Il me demande comment s'est passé mon séjour à Marrakech, et se souvient que je ne voyageais pas seul lors du vol aller : je lui explique la construction de notre voyage, et lui demande si le message de remerciements à l'équipage que j'avais transmis au service client AF via un message privé Twitter à l'issue du vol précédent lui était parvenu. Il m'indique que cela prend généralement un peu plus de temps, et me remercie de l'attention.

La montée se poursuit, laissant peu à peu apparaître un joli camaïeu :



Je ne me lasse pas de ces paysages arides.


photo 20190808_134714-30138

À dire vrai, je les trouve même superbes, magnifiés par le bleu intense du ciel.



En attendant le service du repas, je me plonge dans un peu de lecture britannique étant donné que je ne voyage #jamaissansmonZE et que je n'ai pas eu suffisamment de temps pour avancer correctement sur les deux derniers numéros, et que fatalement deux autres m'attendront à mon arrivée. Un régal comme d'habitude, même si je dois faire quelques efforts de concentration supplémentaires étant donné que mes voisines regardent des vidéos à volume élevé sur leurs téléphones. @Mogoy, les qualifierais-tu de PSG selon ta récente typologie ?


photo 20190808_135229-27503

Je pousse même la coquetterie jusqu'à prendre une photo pour Okapi qui avait bien aimé un jeu de mots sur "The dire Strait of Hormuz". Ce nouveau titre, qui puise directement son inspiration dans les titres de la joyeuse bande de Knopfler, devrait donc lui plaire :


photo 20190808_140822

Pendant que je lis, nous nous approchons de la côte Atlantique, et plus spécialement de Casablanca dont on voit très distinctement le port et la mosquée Hassan-II.



Toujours Casa, avec une vue sur le winglet et un bout de CFM-56. Je vous choie, n'est-ce pas ?


photo 20190808_135720-68371

Nous attaquons ensuite notre survol de l'Atlantique. Regardez cette jolie courbure de l'horizon qui laisserait presque penser que la Terre est ronde !


photo 20190808_135914

J'espère que vous aimez le bleu, parce qu'en plus de cette série vous allez y avoir droit en bonus avec la visite du jardin Majorelle.


photo 20190808_140224-30654

En attendant, je vous propose de passer à table. Comme à l'aller, j'ai opté pour le KSML. Voici donc sa version du jour, fournie cette fois-ci par un prestataire lyonnais :


photo 20190808_141210

Je l'agrémenterai d'un verre de Perrier, que le CCP m'apportera en plaisantant sur l'imagination dont devait faire preuve l'équipage pour circuler pendant le service à bord d'un appareil de ce format. À votre bonne santé, chères lectrices et chers lecteurs !


photo 20190808_141431-80767

L'avantage, c'est que le film plastique a été ouvert de manière très propre, ce qui facilitera le compactage des emballages.


photo 20190808_141523

En entrée, du houmous sans conservateurs, que je pourrais toutefois conserver jusqu'en 2020.


photo 20190808_141638

Mais je vais plutôt lui faire un sort dès maintenant. Ma foi, il n'était pas mauvais du tout.


photo 20190808_142008-53448

Voici mon plat avant déballage. L'étiquette nous indique qu'il est composé de poulet lui-même majoritairement composé de poulet (!), subtilement assaisonné de gomme xanthane (si si, le dernier ingrédient !).


photo 20190808_142605

Il est même assorti d'un hologramme.


photo 20190808_142613

Après déballage, voici ce que ça donne :


photo 20190808_142945

C'était très bon, mais en revanche ça fait bizarre de voir qualifier ce plat de tajine après dix jours passés au Maroc. En dessert, j'avais une compote de pommes sans surprise…


photo 20190808_141705

… et des biscuits, que j'ai bien aimés.


photo 20190808_141623

Bien entendu, l'ensemble était dûment certifié !


photo 20190808_141616

Une capsule d'eau plate était également présente.


photo 20190808_141708

Ce plateau confirme mon impression positive, partagée par plusieurs contributeurs du site, sur les KSML d'Air France. Et avantage non-négligeable, je peux le compacter en suivant les préceptes franciscains et le ranger dans l'aumônière alors que mes voisines sont coincées avec leurs tablettes dépliées, ha ha ha ! À moi la reprise anticipée de ma lecture !


photo 20190808_144414

Mais avant cela, un deuxième sacrifice pour me rafraîchir les mains.


photo 20190808_144430-60338

À ce moment-là, nous avons déjà entamé le survol de l'Andalousie.



Le lac de barrage de El Pintado :


photo 20190808_144141

Je profite de ce moment-là pour remettre ma "pepsi" à l'heure européenne. Elle m'aura vaillamment accompagné durant ces dix jours, dans les airs, sur terre et sous l'eau, fidèle à sa fonction première de "toolwatch" :-)


photo 20190808_145909-17723

Et ceci étant fait, je vais me rafraîchir et me dégourdir les jambes à l'arrière de l'appareil. Un A321, c'est long…


photo 20190808_152116-83910

37 rangées, pour parler plus précisément.


photo 20190808_151316-85649

Ce reflet me suit décidément partout.


photo 20190808_151901-16282

Dégustation de vins de Bourgogne dans le galley avant, et sa pointe de conversation


En remontant vers l'avant de l'avion, je croise le CCP qui me demande si cela me ferait plaisir qu'il m'offre une boisson au galley. Et comment ! Quelle charmante attention ! Il me propose la carte des vins en me précisant qu'il y a une excellente cave sur ce vol ("nous avons souvent de bons vins à bord, n'hésitez pas à demander lors de vos prochains vols !") et me conseille ce bourgogne dont il me sert un verre après me l'avoir fait goûter. Excellent conseil : c'est vraiment un très bon chablis… S'ensuit une conversation très intéressante sur le secteur aérien, Air France et ses évolutions, mon ressenti des différentes compagnies que j'emprunte régulièrement, la Bretagne… et Flight-Report !
Au moment de s'absenter pour aller dans le cockpit, il me laissera également utiliser son iPad pour écrire un message de remerciements à l'attention de l'équipage, que je tenais vraiment à rédiger. Nous reprenons notre échange à son retour, et avant d'aller rejoindre les PNC il prendra congé en me disant très sympathiquement et sincèrement que son équipage et lui étaient ravis que je sois à bord.


photo 20190808_152700-10450

Entre temps, j'aurai eu droit à un second verre de chablis très convaincant, et à des M&M's !


photo 20190808_153447-52386

J'aurai aussi croisé le commandant de bord, très courtois, qui m'a salué en me serrant la main et en se disant ravi de me connaître. Que ce soit en cabine ou au cockpit, cet équipage est décidément charmant ! C'est on ne peut plus plaisant d'être reçu ainsi !

Et bien sûr, avant de rejoindre ma place, je ne saurais oublier d'immortaliser cette porte avant droite pour Esteban.


photo 20190808_153501-94113

Retour à ma condition de voisin


À mon retour, je dérangerai un peu mes voisines qui avaient déposé quelques affaires sur mon siège. Ça me gêne un peu de réaménager leur espace ainsi, moi qui aime tant voyager en ermite isolé ; mais bon, après tout, c'est mon siège. Mais je comprends qu'elles aient temporairement utilisé le 4A comme desserte : j'ai passé un peu plus d'une demi-heure au galley ; le temps passe vite dans ces conditions !


photo 20190808_155121-39037

Dehors le paysage ressemble à cela, c'est-à-dire pas grand chose. Nous avons déjà commencé notre descente, c'était d'ailleurs ce que le CdB était venu annoncer dans le galley.


photo 20190808_155112

La descente se poursuit, au-dessus des nuages (et sous le volume toujours élevé des vidéos de mes voisines de rangée !)…



… puis en-dessous (à noter, quelques jolies turbulences à la traversée de la couche).



Avec à la fin de la série un cliché ferroviaire dédicace à qui de droit.

Puis courte finale, toucher des roues, freinage, applaudissements (!) … et sortie de piste.



Promenade bucolique au Mesnil-Amelot, le retour


Un peu de spotting au roulage : deux A330 SE…


photo 20190808_173041

… petite parenthèse avec ce hangar des pompiers de CDG…


photo 20190808_173053

… un A380 EY…


photo 20190808_173100photo 20190808_173121

… un Dreamliner et des 777 AF…


photo 20190808_173201

À noter, un appareil de la JAL qui s'est glissé parmi les codes-barres ! Nous arrivons ensuite à notre emplacement au S3 avec un instant LISA, comme lors du départ : un petit sentiment de cycle, c'est amusant…



Et nous nous arrêtons ensuite à côté de cet A320.


photo 20190808_173435

J'attendrai comme d'habitude que les pressés se soient extraits de l'appareil avant de ranger mes affaires. Prise de congés naturellement très cordiale du CCP que je remercierai chaleureusement de son accueil – ce à quoi il me répondra que c'était bien normal et qu'il avait été ravi que je sois à bord. Bravo, il fut vraiment très professionnel et très smart sur ces deux vols ! Après réflexion, je pense qu'il est incontestablement le meilleur chef de cabine que j'aie rencontré sur les lignes d'Air France, et pourtant j'ai déjà eu la chance de croiser des PNC exceptionnels lors de mes voyages avec cette belle compagnie. Nul doute que je me souviendrai longtemps de ce vol. La barre est placée très haut pour l'équipage de ma navette à suivre !! Que je rejoindrai en empruntant ce jetbridge…


photo 20190808_173900-18831

… puis ces escaliers mécaniques.


photo 20190808_173922-95993

J'en profiterai pour prendre une nouvelle photo de GTAT : on ne se refait pas !


photo 20190808_173928

C'est donc ici que mon récit touche à sa fin ; comme d'habitude je laisse la narration trépidante de ma correspondance pour le début de l'opus suivant. Car soyez-en assurés : Ricercare will return !

Et maintenant, pour les plus braves d'entre vous, j'ai concocté un bonus marrakchi !


Bonus sans exposé sur une machine de chiffrement germanique


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.4/10
Cabine7.5
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration9.0

Royal Air Maroc Lounge

7.5/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements7.0
Services7.0

Marrakech - RAK

9.4/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté10.0

Paris - CDG

8.9/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté8.5

Conclusion

Un vol en tous points remarquable au cours duquel j'ai été extrêmement bien accueilli par Air France. Les notes seront sans surprises à cet égard.

AF :
– 7,5 pour la Smart & Beyond, pour les mêmes raisons que celles exposées à l'aller. C'est une très bonne cabine, mais je m'y sens un peu à l'étroit quand j'y passe plus de trois heures ;
– 10 pour l'équipage, évidemment, grâce à l'accueil exceptionnel du CCP ;
– 7 en note de divertissements : il faut bien chercher la petite bête quelque part : il y a Air France Play qui assure sa fonction, mais je n'ai pas trouvé de presse à l'embarquement ;
– 9 pour la restauration, soyons fous. J'aurais mis 7,5 au KSML, mais grâce au chablis la note s'en retrouve significativement augmentée.

RAK : l'aéroport est somptueux, extrêmement fluide, facile d'accès, le personnel y était particulièrement aimable ce jour-là (je mets sur le compte du manque de formation l'accueil pour le moins mitigé de l'agent à l'enregistrement, et c'est epsilon par rapport aux autres interactions que j'ai eues sur place).

Salon Royal Air Maroc : très élégant et agréable ; personnel très attentionné et élégant dans son positionnement. Encore une réussite !

CDG : rien à signaler, du grand classique de Charles-de-Gaulle en correspondance, sans bonne ni mauvaise surprise.

À bientôt !

Informations sur la ligne Marrakech (RAK) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Marrakech (RAK) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 23 minutes.

  Plus d'informations

29 Commentaires

  • Comment 516445 by
    BESMRS 1940 Commentaires

    Merci pour ce FR au ton sarcastique :o)

    Le JAL est toujours avec les code-barres du fait d’un partenariat historique entre les deux compagnies (avec du code share).

    Merci pour les clichés ferroviaires …

    J’attends la suite avec impatience !!!

    • Comment 516448 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Merci Didier pour la lecture et le commentaire !
      Et pour la précision sur le JAL. C'est vrai qu'en y réfléchissant je l'ai toujours vu dans ces environs.
      La suite sera d'un tout autre acabit... puisque j'enchaînerai ce vol quasi-parfait avec cet excellent équipage avec un vol catastrophique où je me retrouverai coincé entre la paroi et un GP qui a fait une Tortuga, sauf que contrairement au théoricien du concept, il s'est étalé honteusement sur les accoudoirs sans aucune considération pour ma voisine de rangée et moi-même. Heureusement, une bonne météo orageuse apportera un intérêt certain à ce coup de RER Paris-Brest qui ne nous est pas étranger :-)
      À très vite !

      • Comment 516449 by
        BESMRS 1940 Commentaires

        Tu as même un ou deux FR de ces vols JAL sous numéro AF:
        https://flight-report.com/fr/report/3446/Japan_Airlines_JL42_Paris_CDG_Tokyo_HND

        Mais l'accord de code share semble avoir pris fin
        https://www.airfrance.co.jp/JP/en/local/resainfovol/meilleuresoffres/codeshareJL2015.htm

        Sauf que les accords d'assistance semblent continuer ... à moi que leur expiration ne soit pas à la même date !

        Le GP ne fait pas la tortuga; ca c'est réservé à Mogoy et ses accolites (de vulgaire civils pas des demi-Dieux grecs)
        Non le GP fait un point d'arrêt au galley puis squatte ce qu'il veut chez AF...

        C'est clairement la malédiction d'Air France...

        Mon CDG-LHR du 9 au matin a été mouvementé (au sens premier du terme)... le CDG-BES du soir était pas mal non plus :o)

        Si j'ai le temps je rapporterais cela avant la saint glinglin :o)

  • Comment 516494 by
    Esteban TEAM GOLD 12654 Commentaires

    Merci Bastien pour ce FR exceptionnel (et non je ne dis pas ça parce que tu m'as payé et que l'instant porte avant droite est très réussi !).

    Le service de thé à la menthe au salon est vraiment classe. D'ailleurs l'ensemble de l'offre est vraiment bien.

    A bord, quelles belles attentions de la part de l'équipage. En voilà un qui a tout compris de la notion de service.

    A très bientôt !

    • Comment 516509 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Merci Stephan pour ton commentaire que je sais ne pas être lié à la porte avant droite (mais quand je l'ai vue, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que ça ferait une jolie dédicace) !

      Le service de thé à la menthe au salon est vraiment classe. D'ailleurs l'ensemble de l'offre est vraiment bien.

      Absolument... le seul bémol étant sa surface, mais ce n'est pas un salon prévu pour s'éterniser, et en avoir un de cette qualité à RAK qui accueille 4/5 millions de pax à l'année, c'est très bien (à comparer au Patio nouvelle génération et les 10 millions de pax à LYS).
      A bord, quelles belles attentions de la part de l'équipage. En voilà un qui a tout compris de la notion de service.

      Oui, complètement... et on sent qu'il aime vraiment son métier et ses passagers, ça n'avait rien de superficiel. C'est vraiment très agréable de voyager avec un tel équipage.
      À très vite !

  • Comment 516514 by
    opoman 1281 Commentaires

    Bonjour Bastien et merci pour cette contribution,
    L'ensemble des photos est superbe, et il faut dire qu'avec un tel bâtiment c'est tout de suite plus facile.
    On est aussi bien landside, qu'airside, l'aérogare semble vraiment agréable et particulièrement moderne! Le travail architecturale est magistral et donne vraiment envie d'aller s'y attarder.
    Même constat au salon dont la clarté et l'aménagement me semblent hyper travaillés, alors que d'extérieur, on dirait presqu'une boite - type lounge à MRS :)
    L'offre parait également à la hauteur, tout comme le service, en témoigne la préparation de la théière!
    Il faut prévoir le temps d'embarquer un A321, d’où le boarding à M-45...
    On va redéfinir le terme "branding" et image de marque chez AF avec cette livrée Joon, le rideau de séparation bleu, les têtières AF, les lingettes qui ne respectent plus aucun code couleur, non vraiment, c'est une réussite!
    Le KSML a été bien préparé semble-t-il et était correct en terme de quantité.
    Effectivement, le Chablis aurait pu faire mon bonheur pour accompagner le repas, et je suis surpris de le voir présenté en format 75cl. On est à mille lieues de la prestation honteuse relatée par Esteban et AirBretzel au départ de WAW! (oui, je sais que le vol est annoncé plus long d'une heure, mais ce n'est pas une raison)
    Un vol qui semble excellent en tout point, de superbes photos, une narration enlevée, en somme un super FR :) Merci et à bientôt.

    • Comment 516543 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Bonjour Mathieu ! Et merci pour la lecture et ce retour, très sympathique et détaillé...
      L'aéroport de Marrakech est vraiment magnifique en effet, une vraie réussite architecturale à l'esthétique léchée, qui rappelle avec élégance et modernité certains éléments patrimoniaux de la région.

      Même constat au salon dont la clarté et l'aménagement me semblent hyper travaillés, alors que d'extérieur, on dirait presqu'une boite - type lounge à MRS :)

      Exactement, en rédigeant je me suis fait la même réflexion : le contraste est très tranché entre ces cloisons austères et le confort des lieux. C'est vraiment un salon réussi avec un personnel très attentionné comme tu le soulignes, et comme je l'écrivais à Stephan ci-dessus il faut en plus de cela mettre ce constat en perspective avec la fréquentation de RAK (un peu plus de 5 millions en 2018, et l'ambition de l'ONDA est de la faire monter à 9 millions, capacité rendue possible par la construction du nouveau terminal).
      On va redéfinir le terme "branding" et image de marque chez AF avec cette livrée Joon, le rideau de séparation bleu, les têtières AF, les lingettes qui ne respectent plus aucun code couleur, non vraiment, c'est une réussite!

      C'est sûr que la période de transition vers une identité de marque unifiée va donner lieu à des bizarreries de ce genre... un peu perturbantes pour les pax qui ne suivent pas de près l'actualité de la compagnie. Quand on y réfléchit, même sur les lignes intérieures on a désormais trois identités visuelles différentes pour un même service (et parfois un même produit) avec le redéploiement des appareils JN.
      Le KSML a été bien préparé semble-t-il et était correct en terme de quantité.

      Oui, cette rotation vers RAK était la première où je testais les KSML et je suis plutôt convaincu par la qualité des plateaux. Je retenterai sûrement l'expérience.
      Effectivement, le Chablis aurait pu faire mon bonheur pour accompagner le repas, et je suis surpris de le voir présenté en format 75cl.

      Le CCP ne s'était pas moqué de moi en m'annonçant qu'ils avaient une bonne cave à bord :-) Cela n'a rien à voir en effet avec les déconvenues de la team EAP sur leur WAW-CDG. Je n'ai pas eu la présence d'esprit de regarder le menu de la J lorsque je l'avais sous la main, mais il y a fort à parier que ce n'était pas une gaufre et un bagel (de toute façon le catering éco était le catering classique des "longs" MC d'AF, donc ça suivait probablement chez mes voisins du rang de devant).
      À bientôt !

  • Comment 516531 by
    guilhem GOLD 561 Commentaires

    oui, je ne me fais pas au cher.ère.s lecteur.trice.s

    Bigre, quelle horrible forme désavouée ! Je reste persuadé que c'est une forme de nazisme d'employer ces formes et pourtant il y a des gens qui apprennent ça à des enfants...
    une vraie carte à l'ancienne qui mérite le coup d’œil du fait de ses mentions à tout le moins complètes

    Je suis particulièrement attaché à ce format de carte d'embarquement qu'Air France ne propose plus en France (à quelques exceptions près), c'est tout de même mieux que le papier imprimé par les bornes, non ?
    Mon péché mignon étant plutôt les vintages de la manufacture dont les plumes offrent une flexibilité et un feedback remarquables, je suivrai le sage et récent exemple de Guilhem à Stansted en n'entrant pas en tentation devant ce corner Montblanc.

    Vous aimez les plumes flexibles ? J'aime pas trop le crissement qu'elles font sur le papier, cela me perturbe.
    … des msemmen, et des pains à la semoule…

    Le pain à la semoule s'appelle harcha et msemmen porte beaucoup de noms différents comme melaoui et d'autres encore selon les régions.
    Sinon le salon est bien pour un salon africain, j'aime bien la style général de ce salon mais je trouve que le mobilier n'est pas adapté, le salon manque d'intimité et l'organisation de ce salon en cercles est déroutant. Pour l'offre de nourriture, à part les plats chauds, rien ne me donne envie. Et au niveau des boissons, cela n'a pas l'air mieux, est-ce qu'il y avait de l'alcool servi dans le salon ?
    A bord, vous avez profité du confort de l'Airbus A321 anciennement Joon avec sa cabine Smart & Beyond que j'aime beaucoup également.
    L'équipage aura été excellent puisqu'ils obtiennent la note maximale. C'est sympathique de la part du chef de cabine de vous avoir invité au galley ou devrais-je dire l'antichambre de la cabine de picolage ?
    Est-ce que c'est le chef de cabine qui vous a parlé spontanément de Flight Report ?
    Merci encore pour le partage de ce récit, j'attends avec hâte la suite avec le prochain lounge report !
    A bientôt

  • Comment 516533 by
    guilhem GOLD 561 Commentaires

    Salut Ricercare, merci pour le partage du vol retour de la série marocaine.

    oui, je ne me fais pas au cher.ère.s lecteur.trice.s

    Bigre, quelle horrible forme désavouée ! Je reste persuadé que c'est une forme de nazisme d'employer ces formes et pourtant il y a des gens qui apprennent ça à des enfants...
    une vraie carte à l'ancienne qui mérite le coup d’œil du fait de ses mentions à tout le moins complètes

    Je suis particulièrement attaché à ce format de carte d'embarquement qu'Air France ne propose plus en France (à quelques exceptions près), c'est tout de même mieux que le papier imprimé par les bornes, non ?
    Mon péché mignon étant plutôt les vintages de la manufacture dont les plumes offrent une flexibilité et un feedback remarquables, je suivrai le sage et récent exemple de Guilhem à Stansted en n'entrant pas en tentation devant ce corner Montblanc.

    Vous aimez les plumes flexibles ? J'aime pas trop le crissement qu'elles font sur le papier, cela me perturbe.
    … des msemmen, et des pains à la semoule…

    Le pain à la semoule s'appelle harcha et msemmen porte beaucoup de noms différents comme melaoui et d'autres encore selon les régions.
    Sinon le salon est bien pour un salon africain, j'aime bien la style général de ce salon mais je trouve que le mobilier n'est pas adapté, le salon manque d'intimité et l'organisation de ce salon en cercles est déroutant. Pour l'offre de nourriture, à part les plats chauds, rien ne me donne envie. Et au niveau des boissons, cela n'a pas l'air mieux, est-ce qu'il y avait de l'alcool servi dans le salon ?
    A bord, vous avez profité du confort de l'Airbus A321 anciennement Joon avec sa cabine Smart & Beyond que j'aime beaucoup également.
    L'équipage aura été excellent puisqu'ils obtiennent la note maximale. C'est sympathique de la part du chef de cabine de vous avoir invité au galley ou devrais-je dire l'antichambre de la cabine de picolage ?
    Est-ce que c'est le chef de cabine qui vous a parlé spontanément de Flight Report ?
    Merci encore pour le partage de ce récit, j'attends avec hâte la suite avec le prochain lounge report !
    A bientôt

    • Comment 516551 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Hello Guilhem et merci pour ce retour !

      Bigre, quelle horrible forme désavouée ! Je reste persuadé que c'est une forme de nazisme d'employer ces formes et pourtant il y a des gens qui apprennent ça à des enfants...

      J'avais même vu un document officiel du ministère du travail, sous la précédente législature, qui recommandait l'utilisation de "celleux" ou "ceulles" en lieu et place de "celles et ceux". C'est d'un inélégant...
      Je suis particulièrement attaché à ce format de carte d'embarquement qu'Air France ne propose plus en France (à quelques exceptions près), c'est tout de même mieux que le papier imprimé par les bornes, non ?

      Définitivement, en plus ça me rappelle de bons souvenirs. D'ailleurs, j'ai oublié de le mentionner mais mon BP n'a pas été tamponné à la PAF !
      Vous aimez les plumes flexibles ? J'aime pas trop le crissement qu'elles font sur le papier, cela me perturbe.

      J'aime les plumes flexibles bien taillées, et les vintage Montblanc sont à mon avis de petits bijoux qui permettent de faire des pleins et déliés tout en glissant sur le papier, sans problème de crissement sur les miens donc (le 149 qui est toujours dans ma poche a d'ailleurs plus une plume semi-flex qu'une full-flex comme on en trouve sur les modèles des années 50/60). Leurs plumes modernes (années 2010) sont très agréables aussi, mais dans un style tout autre (assez rigides mais avec une grande douceur).
      Et au niveau des boissons, cela n'a pas l'air mieux, est-ce qu'il y avait de l'alcool servi dans le salon ?

      Je n'y ai pas vraiment fait attention, mais a priori je dirais non ! Personnellement j'ai bien aimé mon passage à ce lounge parce qu'il n'a pas été pensé comme le salon d'un hub mais comme un salon régional pour des attentes courtes, et dans cette catégorie il reste au-dessus du lot à mon avis.

      C'était définitivement un excellent équipage en effet...

      Est-ce que c'est le chef de cabine qui vous a parlé spontanément de Flight Report ?

      Oui, il m'en a parlé spontanément en me demandant si j'étais un flight-reporter ! Mon intérêt pour le secteur aérien dans nos échanges et mes prises de photo en cabine étaient certainement un faisceau de preuves suffisant pour établir ma culpabilité :-)
      Merci encore pour le partage de ce récit, j'attends avec hâte la suite avec le prochain lounge report !

      Et pour le prix d'un, il y aura deux lounge-reports au prochain épisode !
      À bientôt !

  • Comment 516604 by
    Chevelan GOLD 14409 Commentaires

    Hello Bastien

    Ce FR m'intéressait particulièrement, puisque je suis passé à RAK le lendemain de ton retour ! Nous aurions pu nous voir durant les jours précédent, dommage...
    Le personnel de l'aéroport est particulièrement arrogant et un chouia incompétent.
    Fast track très pratique, je confirme...
    Le lounge Royal Air Maroc accueil les pax AF, tiens donc ! La déco est résolument moderne.
    A bord tu as eu droit à un équipage Pro et sympathique
    Le plateau est correct sans être fantastique.
    Un très bon moment passé à bord.

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 516707 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Hello Hervé, et merci de ton commentaire !

      Ce FR m'intéressait particulièrement, puisque je suis passé à RAK le lendemain de ton retour ! Nous aurions pu nous voir durant les jours précédent, dommage...

      Mais oui, j'avais vu sur le calendrier Airport Meetup que tu arrivais via TAP et avais essayé de te contacter via le formulaire de contact, mais il y a peut-être eu un bug au moment de l'envoi du message... Gageons que l'occasion se présente à nouveau !!
      Le lounge Royal Air Maroc accueil les pax AF, tiens donc ! La déco est résolument moderne.

      Oui, il y a un accord passé entre les deux compagnies qui va en ce sens ! Je l'ai trouvé très agréable...
      Un très bon moment passé à bord.

      Définitivement. Et comme tu le soulignes c'est grâce à cet excellent équipage et en particulier ce CCP exceptionnel qui sait incarner ce que la compagnie peut offrir de mieux avec beaucoup d'élégance et de professionnalisme (et c'était le cas sur les deux vols où j'ai eu la chance de le voir à la baguette).
      À très vite !!

  • Comment 516617 by
    htb 4 Commentaires

    Grand merci pour votre report de ce vol AF. Quel plaisir de vous lire et d'avoir pu apprécier cet équipage au top! Marrakech est trop belle et fascinante... Au plaisir de vous lire prochainement sur d'autres destinations...

    • Comment 516703 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Bonsoir, et merci vivement pour la lecture et ce très sympathique commentaire ! Je suis ravi de voir que le récit vous a plu.
      Concernant Marrakech, fascinante est le bon terme... Et ce vol retour a permis de prolonger la magie avec cette prestation magistrale d'Air France !

  • Comment 516622 by
    rogertaylor GOLD 648 Commentaires

    Merci pour ce romanesque FR

    J aime beaucoup l'architecture de RAK. Prestation correct en vol

    • Comment 516704 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Merci beaucoup pour la lecture et le commentaire !
      RAK est un aéroport magnifique en effet, une vraie réussite architecturale, très élégante et fonctionnelle, qui est une belle porte d'entrée dans cette ville superbe qu'est Marrakech.
      À très vite !

  • Comment 516635 by
    Kethu 1909 Commentaires

    Hello Bastien !

    Superbe cet aéroport, je comprends que ça soit un de tes favoris ! J'irai bien y faire un tour... (Et tant qu'à faire, visiter Marrakech aussi hein).

    Quasiment un sans faute ce voyage, si ce n'est le manque de formation de l'agent enregistreur... C'est tout de même étonnant que les superviseurs là-bas ne prennent pas le temps d'inculquer la notion de Flying Blue aux agents.

    Le salon est une réussite aussi, il va sans dire que je suis bourré de clichés sur ce pays, et du coup je m'attendais à quelque chose de moins sobre et élégant... Si en plus on y sert du thé à la menthe à la demande... Parfait !

    Je ne m'étendrais pas sur le sujet de l'équipage, ça fait juste plaisir à voir (enfin, à lire)... J'espère qu'AF saura remercier et récompenser aussi ce formidable chef de cabine !

    Allez, pour critiquer un peu le produit KSML, ça manque un peu d'un dessert pour le gourmand que je suis !

    A bientôt, merci pour le récit !

    • Comment 516708 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Bonsoir Robin, et merci de ton commentaire !

      Superbe cet aéroport, je comprends que ça soit un de tes favoris ! J'irai bien y faire un tour... (Et tant qu'à faire, visiter Marrakech aussi hein).

      Une visite de Marrakech façon Kethu, gageons que ce serait passionnant à lire !! :-) C'est vrai que ce terminal est une belle réussite, un petit bijou d'élégance.
      Quasiment un sans faute ce voyage, si ce n'est le manque de formation de l'agent enregistreur... C'est tout de même étonnant que les superviseurs là-bas ne prennent pas le temps d'inculquer la notion de Flying Blue aux agents.

      On est d'accord, surtout aux comptoirs Sky Priority... un rapide briefing avant d'ouvrir l'enregistrement ne ferait pas de mal. Mais c'est tout de même curieux quand on y réfléchit bien, la notion d'accès aux comptoirs prioritaires pour les passagers encartés est on ne peut plus répandue... c'est étrange qu'un agent chargé du check-in ne se soit pas posé la question du bien-fondé de son zèle avant de tenter de me refouler :-)
      Mais le reste des interactions que j'ai eues avec le personnel de l'aéroport rehausse significativement l'expérience, sans parler du salon qui est très plaisant comme tu le soulignes, apaisant et distingué, avec des hôtesses très attentionnées.
      Je ne m'étendrais pas sur le sujet de l'équipage, ça fait juste plaisir à voir (enfin, à lire)... J'espère qu'AF saura remercier et récompenser aussi ce formidable chef de cabine !

      Et ça faisait vraiment plaisir à vivre. Un véritable service sur-mesure ; et un art de recevoir qui transfigure l'expérience à bord : que demander de plus ? J'espère vivement qu'il sera remercié par la compagnie qu'il a su magnifiquement incarner, en tout cas j'ai envoyé un message en ce sens via son iPad et j'en ai rajouté une couche via Twitter histoire de multiplier les chances !
      Allez, pour critiquer un peu le produit KSML, ça manque un peu d'un dessert pour le gourmand que je suis !

      Et oui, on est d'accord : le produit à l'aller était mieux à cet égard. Mais j'ai eu le droit aux M&M's bonus :-)
      À très vite !

  • Comment 516759 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7891 Commentaires

    Merci Bastien pour ce FR.
    j'aime beaucoup l'architecture de RAK.
    qui sont du beurre et non pas du Leberwurst… => heureusement !!
    crêpes aux mille trous => voilà qui est à mon goût.
    un thé à la menthe => qui est très bien présenté.
    A bord on recommence le KSML : avec un tajine qui n’en est pas un.
    moi qui aime tant voyager en ermite isolé. => alors que c'est tellement agréable de papoter en vol.
    la terrasse du fameux (et très agréable) café de France : j’y étais quelques jours avant l’attentat, c’est donc un endroit qui m’a marqué.
    A bientôt

    • Comment 516770 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Hello Valérie, et merci pour ton commentaire !

      qui sont du beurre et non pas du Leberwurst… => heureusement !!

      Dans tous les cas je n'ai pas tenté l'expérience. Le beurre se prend souvent avec les msemmen, et j'étais plutôt en mode déjeuner qu'en mode brunch ! Et brochettes-beurres, bof. J'aurais certes pu mettre du beurre dans mes épinards :-)
      A bord on recommence le KSML : avec un tajine qui n’en est pas un.

      Qui est très loin d'en être un !! Ceci étant l'ensemble restait honorable. Ça m'a donné envie de retenter l'expérience !
      moi qui aime tant voyager en ermite isolé. => alors que c'est tellement agréable de papoter en vol.

      Oui, j'aime voyager en ermite isolé quand je voyage seul uniquement. Mais dans tous les cas, j'aime beaucoup discuter avec les PNC pendant le vol et on peut dire que j'ai été comblé à cet égard ; je ne pouvais pas rêver mieux !
      la terrasse du fameux (et très agréable) café de France : j’y étais quelques jours avant l’attentat, c’est donc un endroit qui m’a marqué.

      J'imagine... j'espère que mes clichés ont réussi à transmettre mon affection pour cette ville somptueuse (et mon attrait pour la gastronomie qui n'est plus un secret pour personne).
      À bientôt !

  • Comment 516792 by
    Nollaig GOLD 1853 Commentaires

    Merci pour ce FR Bastien!
    L'architecture de l'aéroport est superbe et le lounge semble très agréable également.
    Top de pouvoir avoir une théière locale au lounge.
    Prestation correcte à bord et c'est tout de suite mieux quand l'équipage est avenant.
    A bientôt

    • Comment 516842 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Merci Noëllie pour la lecture et le commentaire !

      L'architecture de l'aéroport est superbe et le lounge semble très agréable également.

      Oui, on ne le dira jamais assez. Quelle belle évolution de cet aéroport sur ces dernières années !
      Top de pouvoir avoir une théière locale au lounge.

      C'était très élégant en effet, et l'attitude des hôtesses était à l'avenant. Une belle façon de préparer ce joli vol où l'équipage était plus qu'à la hauteur comme tu le soulignes.

  • Comment 516939 by
    jules67500 GOLD 5182 Commentaires

    Merci Bastien pour ce FR !

    Très beau terminal, effectivement !

    A bord, le KSML tient toutes ses promesses : c'est effectivement un choix réussi.

    Et que dire de l'équipage, qui a été tout simplement excellent. En voila un qui aime son job !

    A bientôt!

    • Comment 516946 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Hello Jules, et merci pour la lecture et le commentaire !
      RAK prolonge la magie c'est certain...
      Je ne me souviens plus du menu "classique" mais de mémoire je m'étais dit en l'apercevant du coin de l'œil que mon choix avait été heureux en effet. C'était très bon pour du catering aérien.
      Excellent équipage comme tu le soulignes, j'ai croisé d'excellents CC/CCP au gré de mes voyages mais celui que j'ai eu sur ces deux vols sortait très clairement du lot.
      À très vite !

  • Comment 517128 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8326 Commentaires

    Merci de ce FR sympathique à lire. L'aéroport de Marrakech est vraiment superbe je le dit à chaque fois que je le vois mais franchement il le mérite !
    Equipage au top sur ce vol avec une prestaion KSML réussie meme si comme toujours la présentation n'est pas top ! (trop d'emballage tue l'emballage )
    Les vues au dessus de l'Andalousie sont superbes !
    A bientôt pour de nouvelles aventures aériennes

    • Comment 517137 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Merci Christophe de ce retour !
      Le nouvel aéroport de Marrakech mérite en effet toutes ces louanges, c'est une belle réussite.

      meme si comme toujours la présentation n'est pas top ! (trop d'emballage tue l'emballage )

      Oui c'est certain. Ça présente toutefois l'avantage d'ajouter un défi comme un avantage supplémentaires au problème d'optimisation sous contraintes nommé "Marathonnage" qui est bien pratique dans la visée de dégager sa tablette et continuer à travailler (ou à lire dans le cas présent).
      J'ai eu la chance d'avoir une météo dégagée au-dessus de l'Espagne en effet. J'aurais bien aimé prendre des clichés des Pyrénées, mais j'étais au galley à ce moment-là et j'estime ne pas avoir du tout perdu au change !!
      À bientôt !

  • Comment 517142 by
    lagentsecret GOLD 12462 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "des aventures de l'amateur de musique baroque, bonjour !"
    Et également amateur des belles lettres, semble-t-il, tant la narration
    est stylée et riche en vocabulaire.

    Un joli menu g-astronomique pour nous présenter le déroulé de ce retour

    " inauguré en grande pompe en décembre 2016."
    Par de grosses pointures sans doute

    Je trouve l'aéroport plus réussi de l'extérieur que de l'intérieur

    Le salon est plutôt agréable, surtout qu'il est vide.
    On ne peut qu'apprécier cette offre de trois plats chauds car
    le reste de l'offre est plutôt sans grand intérêt

    Le thé est élégamment présenté comme souvent au Maroc

    "Autant dire que j'étais ravi de le retrouver à la baguette,"
    Surtout qu'il sait mettre la main à la pâte

    "Tant pis, ZE n'aura pas son siège."
    Vu la présence de BoJo en couverture c'est finalement assez normal

    "Je ne me lasse pas de ces paysages arides."
    Que cela ne trahisse pas une sécheresse de l'âme comme l'a vécu Dorian Gray ;)

    "les qualifierais-tu de PSG selon ta récente typologie ?"
    Avec ces vidéos elles voulaient sans doute opérer leur Qatarsis ? lol

    Les journalistes de Ze sont des admirateurs de Dire Straits

    "Voici mon plat avant déballage."
    Cela m'a l'air très industriel comme aiment à dire nombre de membres du site ;)

    Mais le plat chaud est appétissant

    " alors que mes voisines sont coincées avec leurs tablettes dépliées,"
    D'ailleurs quelle était la pitance du commun des mortels ?

    "C'est on ne peut plus plaisant d'être reçu ainsi !"
    On ne saurait s'en plaindre !

    "Mais je comprends qu'elles aient temporairement utilisé le 4A comme desserte "
    Ils vous imaginaient être descendu en court de route ?

    Un excellent vol avec un superbe équipage

    Très beau bonus de Marrakech et merci pour ces adresses gastronomiques

    A bientôt

    • Comment 517192 by
      Ricercare AUTEUR 433 Commentaires

      Merci Gilbert de ce commentaire plein d'esprit et d'urbanité, toujours aussi plaisant à lire !

      Que cela ne trahisse pas une sécheresse de l'âme comme l'a vécu Dorian Gray ;)

      La pente qui mène à Dorian Gray est Dieu merci loin de moi.
      Cela m'a l'air très industriel comme aiment à dire nombre de membres du site ;)

      N'est-ce pas ? Je reconnais ne rien attendre d'artisanal dès que l'on touche au catering aérien. :-) Mais ces KSML sont décidément du bon industriel.
      D'ailleurs quelle était la pitance du commun des mortels ?

      Damned, je plaide coupable de ne pas avoir regardé dans leur assiette ! Je ne saurais donc répondre à cette question sans mentir, et "tu ne mentiras point" dit-on. Amen.
      Ils vous imaginaient être descendu en court de route ?

      À 34 000 pieds, il faut toujours faire attention à l'espace entre le marchepied et le quai. Please mind the gap between the plane and the platform. Ashimoto ni go-chûi kudasai.
      Très beau bonus de Marrakech et merci pour ces adresses gastronomiques

      My pleasure ! Ravi qu'il fut plaisant à lire.

Connectez-vous pour poster un commentaire.