Avis du vol LATAM Salvador São Paulo en classe Economique

Compagnie LATAM
Vol LA3499
Classe Economique
Siege 13D
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:35
Décollage 11 Aoû 19, 10:05
Arrivée à 11 Aoû 19, 12:40
LA   #27 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 217 avis
Copaboaba
Par 144
Publié le 16 août 2019

Avant de commencer ce TP, je voulais vous conter l’histoire de ce vol.
Étant habitué à planifier nos voyages longtemps à l’avance afin de bénéficier de prix plus raisonnables. Ce trajet entre Salvador à Rio est donc réservé sur la compagnie Avianca Brazil en Mars 2019 avec un bon horaire ainsi qu’un trajet direct. Cependant, la compagnie a subit une liquidation judiciaire et donc bankrupt…
Les médias européens n’ont pas relayé cette information car il s’agit d’une compagnie n’operant qu’en Amérique du Sud.  Et bien sûr la compagnie ne nous a pas envoyé un mail d’information. Elle part donc avec notre argent. 
Heureusement 3 semaines avant ce vol, un ami nous informe que la compagnie n’opère plus depuis avril…
On réserve alors dans la précipitation un billet de SSA à RIO. Latam est la compagnie qui offre le billet le moins cher ( 170€ par personne tout de même).
Notre vol est donc divisé en 2 étapes de Salvador à Sao Paulo puis de Sao Paulo à Rio de Janeiro SDU. 


Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau TP. Le vol d’aujourd’hui relie l’aéroport de Salvador à l’aeroport de Congonhas et est opéré par Latam (un bonheur ?).
L’aéroport se situe à une trentaine de minutes du centre historique de la ville. D’ailleurs, si vous projetez d’y aller, préférez le Uber au Taxi ( environ 12€ en Uber et 25€ en taxi avec la même circulation).   


photo 5b6d1cea-6548-435d-a1d0-f9061dcfabc6

Voici un aperçu (flou) des bornes qu’ont mis en place Latam afin de laisser ses voyageurs sortir les étiquettes ainsi que les billets d’embarquements. Un gain de temps peut être pour le depots de bagages mais sûrement pas pour les voyageurs.


photo 5513096f-4bb7-4e70-86d2-9728c16aa087

Après l’enregistrement de nos valises nous nomes dirigeons vers le poste de sécurité. Voici un aperçu de l’aéroport de Salvador qui n’était pas surpeuplé à 8h30.


photo cfcc57cf-1d5f-47d6-a4f2-d472a0aed47c

Personne aussi à la Pif donc passage express.


photo 80f3e516-70b2-478b-9351-becad3dd5b7f

Ce qui nous permet de déambuler et prendre le temps dans les boutiques duty-free ( non intéressantes économiquement parlant) que nous sommes obligés de traverser. 


photo f6d4e7fa-aef0-4c4d-b9a7-aafde136cff9

L’aéroport est assez vide ce matin. Je n’ai vu qu’un 737 quitter sa porte direction EZE ! 


photo f1f03524-5e9a-443f-95c9-afaeac6c387c

Je vous présente notre avion qui va nous emmener vers la capitale économique du Brésil. Il s’agit d’un A319 immatriculé PR-MBV et est âgé 11 ans.


photo 3ee708a2-e343-4862-ac76-78c681ef1212

Celui la part à Rio, il aurait été bien plus pratique mais bon les prix jouent beaucoup sur notre confort…


photo 2e271fd1-c613-4fab-8883-dfa22b777063

Quoiqu’il en soit, nous voilà dans notre a319 qui dispose des mêmes sièges que sur l’a321 précédant. Un vrai bonheur pour les jambes et pour le bas du dos…


photo dd633e72-2852-444f-b1ec-817c0841b45e

Une photo pour vous montrer à quoi ressemble l’intérieur d’un airbus de chez Latam.


Néanmoins, l’avion quitte sa porte a 9h55 soit 10 min en avance. Je n’ai jamais été dérangé par les retards des avions au Brésil c’est formidable.


photo 59ef8603-ab38-4fd3-acf1-2c841fcdef30

L’avion est équipé de deux toilettes une à l’avant de l’appareil et une à l’arrière. Voici celle de devant, elles sont propres et assez grandes mais le plafond est assez bas. Pour un homme c’est dérangeant mais au moins ca le force a faire assis (c’est peut être pour ca que les toilettes étaient aussi propres ?).


photo cf3586da-8293-4882-b87f-de830a720a42

Toujours la générosité de Latam : un verre d’eau. Le brownie était disponible à l’achat pour 2€.


photo 8112b389-7b10-4468-ad4a-b840885fc333

Ces écrans au dessus de nos sièges sont un gros plus : ils permettent de nous situer et de nous donner des informations sur le vol.


photo f12e7892-eaf9-4569-8a11-b18e881e9422

2 heures de vols plus tard, la skyline de Sao Paulo se montre. L’arrivée à l’aéroport de Congonhas est plus proche de la ville par rapport à Guarulhos (GRU). 


photo f3f6479b-2e95-4df4-a0fe-5d66f6043eda

Descente par bus. Alors que les Gol sont directement reliés par une passerelle, la compagnie low-cost n’est pas celle qu’on croit…


photo d389ea98-870d-4e62-808a-607d4806cad0

L’avantage du bus est la possibilité de faire de jolies cliches de l’appareil.


Afficher la suite

Verdict

LATAM

3.9/10
Cabine4.5
Equipage6.0
Divertissements3.0
Restauration2.0

Salvador - SSA

5.8/10
Fluidité7.0
Accès3.5
Services6.0
Propreté6.5

São Paulo - CGH

6.6/10
Fluidité8.0
Accès6.5
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Merci de m’avoir suivi pour ce trajet entre SSA et CGH. Je ne suis toujours pas conquis des prestations de Latam après ce vol...
L’equipage étaient gentils mais sans plus, le siège pas confortable et les 2h20 de vols se sont faits ressentir...
Clos final, on aperçoit au loin les A320 d’avianca Brazil parké et dépourvu de leurs moteurs.

Sur le même sujet

1 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.