Avis du vol TAP Air Portugal Paris Lisbon en classe Economique

Compagnie TAP Air Portugal
Vol TP447
Classe Economique
Siege 13C
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:30
Décollage 18 Jul 19, 06:30
Arrivée à 18 Jul 19, 08:00
TP   #79 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 201 avis
Titus
Par 299
Publié le 21 août 2019

Bonjour à toutes et à tous, 

Je vous retrouve pour mon routing de vacances, qui se sont étalées du 18.07 au 8.08. Cette année, j'ai choisi une découverte du Maroc, car je voulais volontairement resté proche de l'Europe tout en étant dépaysé par une culture différente. Afin de ne pas me limiter tout en ayant des temps, j'ai choisi trois villes pour des durées variables, afin d'avoir un aperçu déjà assez large du Maroc. 

Ainsi, j'ai choisi, dans l'ordre suivant, ces villes-ci : Marrakech, Tanger, et Fès. De base, j'avais choisi de commencer par Fès et finir par Marrakech car les vols Paris-Fès était moins chers dans le sens aller et les vols Marrakech-Paris dans le sens retour que dans le sens aller. Mais au moment de prendre mes billets c'est l'inverse.

Bon maintenant que j'ai l'ordre de mon séjour, reste à savoir comment me déplacer.

Marrakech est reliée à raison de 6 vols/sem par AirArabia Maroc à des horaires parfois un peu surprenantes (plein milieu de la nuit?) mais pour un tarif de 40€ avec une franchise de 30kg. Le train est également disponible, mais il est très long (un peu plus de 8h) et pour une différence de tarif minime. 

Pour relier Tanger à Fès, le train a mon cœur, pour 4h30 en direct, avec un tarif dérisoire : à peine plus de 9€.

Ensuite, pour aller et venir du Maroc, j'opte encore une fois pour la TAP, avec des temps d'escale court, le fait qu'elle parte de ORY qui est à 10 min de chez moi, et le tarif de 240€ A/R en pleine saison.

Bon, si vous n'avez pas tout suivi, voici mon routing pour récapituler : 


Routing

  • ORY - LIS vol TAP en A320 Vous etes ici
  • LIS - RAK vol TAP en A320 A venir
  • RAK - TNG vol AirArabia Maroc en A320 A venir
  • TNG - FES en train Non reporté
  • FEZ - LIS vol White Airways operé par la TAP en ATR 72-600 A venir
  • LIS - ORY vol TAP en A321 A venir

Voici donc le premier vol, celui qui me mène doucement mais surement vers RAK. Bon, il ne sera pas très détaillé, car je l'ai déjà reporté, l'horaire était difficile et j'étais fatigué aussi, et puis c'est un itinéraire maintes fois reportées.

Je comptais me rendre à Orly sur les coups de 4h du matin, alors en me levant à 3h, je pensais être dans les temps. Problème, je ne fermerais pas l'œil de la nuit, donc j'alternais entre lecture et ennui. 

Vers 3h30, ma mère étant levée, elle me commande un Bolt pour me rendre à Orly. Je ne fais pas promotion de cette application, mais elle en a eu pour 12€50 pour ce trajet d'un petit quart d'heure, Uber en demandait 18€. Bref, ma belle Skoda Superb m'attend en bas de chez moi, et, en route mauvaise troupe. Le chauffeur me laisse sur le parking professionnel, le dépose minute étant quelque peu saturé. 

Pour ceux qui ne connaitrait pas Bolt, c'est une appli de VTC comme il en existent des dizaines, avec des tarifs plus avantageux. Il y a suffisamment de chauffeurs pour que l'attente ne dépasse pas les 5 minutes. La différence de prix s'explique par le fait que l'appli ne prend que 15% de commission contre 25% chez Uber. Les chauffeurs sont les mêmes puisqu'ils switchent souvent entre plusieurs appli. Allez, si je vous ai convaincu, avec le code BOLTMAREDUC, 10€vous seront offerts sur votre première course. Ne me remerciez pas ;) 

Me voilà donc devant l'aéroport. C'est désert. Il fait nuit noire, les agents de sécurité arrivent à mesure que le temps passe. 


photo 67700768_2507407219323906_354145892078452736_n

Il y a quelques taxis aussi qui commencent à arriver. J'en vois un en Porsche Cayenne. Je me pose la question de savoir s'il est rentable, d'autant que c'était l'une des versions les plus gourmande. M'enfin, la logique, des fois…

 Moi, pendant ce temps, je grille une, deux, puis… Bref je fume. Avec un café bien noire Une PNC en uniforme EZY vient fumer non loin de moi. Elle a dans mes âges, et son ennui semble aussi profond que le mien. J'engage la conversation, et nous voilà parti à discuter pendant trente minutes. Mais le temps passe aussi vite de mon côté que du sien. Alors on se quitte sur une bise, et je file enregistrer mes bagages. J'arrive aux quatre comptoirs TAP ouverts, dont un pour les priorités. De nombreux passagers tenteront de se filer dedans, mais à l'arrivée, ils se feront rembarré. Dommage. Bon, j'attends une vingtaine de minutes, le bagage part, et je retourne à mon passe temps favori : fumer. En même temps, rien n'est ouvert, il y a peu de monde, donc bon… 

Bon, après cette profonde occupation, je me dirige vers les contrôles de sécurité.


photo 67278505_1335476099942442_7778890104742871040_nphoto 67481446_479798169541087_497101005192691712_n

Désolé mes loulous, impossible de remettre la main sur les photos du contrôle. Il sera à la fois rapide et courtois. 


Mon BP indique la porte A05 pour l'embarquement. J'ai beau me diriger vers la zone d'embarquement, je ne la trouve pas… Je demande alors à une employée ADP qui me répondra froidement et sans me regarder dans les yeux "c'est en bas". Bien m'dame.


photo 67493151_489181665217699_1384231924725186560_n

Ah c'est donc par-là.


photo 67637296_500128977427420_6126895852767150080_nphoto 67178935_343423756581470_5373175306167255040_n

On y arrive et l'embarquement a déjà commencé… De toutes façons, cette salle était sombre, laide, et sans prises (eh, décidemment, moi et les prises..). Embarquement par PAXbus, rare à Orly, en tout cas suffisamment pour le souligner.


photo 67387195_1169553703232568_7335089480484782080_n

Il mettra une vingtaine de minutes à démarrer pour une dizaine de minutes de route. On est garé au milieu de nulle part, je vois quelques HOP! au loin et un 737-800 d'UX au loin. Beaucoup d'agents ADP dans les parages, qui reprennent pas mal de no-photo. Bon, bah ça sera sans Fuselage Shot. Instant porte loupée car trop trop de passagers et l'embarquement se fait au pas de course.

Je m'installe à bord de ce CS-TNT de 9 ans déjà.


photo 67289568_2481762698766005_4578311300743954432_n

Petite photo du Winglet en attendant mon voisin. Le vol est annoncé plein. 


photo 67515732_1349180768582080_6340368002394882048_n

Ca se remplit doucement mais surement. Vous le verrez, j'ai hérité des planches vertes à repasser. Donc : pas d'inclinaison, pas de têtière, pas de prise… Bref, un confort restreint avec un pas plus que juste.


Ensuite, présentation des consignes de sécurité par un équipage qui sera juste adorable. Deux femmes et deux hommes qui seront drôles, l'un poussera la chansonnette, beaucoup d'attention, bref, des amours. 

Miracle, on repousse avec 35 minutes d'avance, et on décolle à 6h04 soit avec 26 minutes d'avance. Rare, non ? Et je crois que c'est à ce moment que je m'endors. Je me réveille suite à un éternuement bruyant provenant de devant.

 Pour l'anecdote, le passager en C des trois rangées à ma droite (12C/13C/14C) passeront leur vol à ronfler terriblement fort. C'est qu'ils devaient avoir sommeil. Voici donc ce que le PNC drôle à laisser sur ma tablette, et silencieusement. 


photo 67239732_2404124103010340_8378819022208106496_n

Une jeune PNC suit derrière avec les boissons.


photo 67386932_420397578818158_18294228513718272_n-20854

<div align="left">Allez on ouvre la boîte. [/div]


photo 67579792_504468070094931_6499437708249661440_n

Le contenu a régressé ces derniers mois visiblement… Mais c'est toujours mieux que rien. Voyons voir en détails.


photo 66810436_2864311560252348_6469222368509165568_n-67647

Sandwich au jambon et beurre aux herbes. Frais, gouteux et pain très moelleux. Pas mal !


photo 66851479_2483919128319590_1947357649683087360_n

Uma maça coupée en morceaux. Au moins ça ne manque pas de vitamines.

Entre temps, le service boissons arrive : café et jus de pommes pour rester dans le thème pour moi.


photo 67220493_4486367961380725_4954389125491851264_nphoto 67327729_2417367558323895_912078237071310848_n

Au fond de l'appareil, il y a un hublot de libre… Ah, ce que je ne ferais pas pour une signature… A la votre !


photo 67349133_629210134232774_7306577919910871040_n

J'en profite pour une pause pipi. Toilettes nickel !


photo 67101163_2430648700587314_4984020298140483584_n

Retourné à ma place, je me rendors dans des délais très brefs. Je suis réveillé une fois que les roues ont touché le sol. Ce qui explique le nombre de photos plutôt faible. Je me rattrape sur le vol suivant promis, en prime avec un bonus ! 

Les observations d'usage sur le prochain FR seront les mêmes qu'ici, étant donné que l'on reste sur du 320.

Merci de votre lecture et à très vite, 

Mathis.

Afficher la suite

Verdict

TAP Air Portugal

8.4/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements8.5
Restauration8.0

Paris - ORY

7.6/10
Fluidité8.5
Accès7.0
Services6.0
Propreté9.0

Lisbon - LIS

6.8/10
Fluidité7.5
Accès6.0
Services5.0
Propreté8.5

Conclusion

En conclusion,

--> ORY : toujours aussi compliqué avec les travaux, aucun service ouvert avant 7h alors que l'aéroport est le deuxième aéroport français. Par contre, la politique d'aéroport silencieux est toujours aussi agréable.

--> TAP : PNC au top, catering qui a régressé mais qui toujours autant si agréable, temps de vol assez long (2h53 !???) mais gros bémol pour ce siège vert, qui est une plaie. Dommage.

--> LIS : vraiment aéroport très compliqué. PAXbus systématique, services trop éloignés des zones d'embarquement. Manque cruel de sièges + de prises électrique. Fluidité plutôt bonne cependant, et propreté impeccable.

A bientôt !

Informations sur la ligne Paris (ORY) Lisbon (LIS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 28 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Lisbon (LIS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est TAP Air Portugal avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.