Avis du vol La Compagnie Newark Paris en classe Affaires

Compagnie La Compagnie
Vol B0103
Classe Affaires
Siege 6F
Temps de vol 07:00
Décollage 14 Jul 19, 23:00
Arrivée à 15 Jul 19, 12:30
B0 17 avis
Flight-Report
Par GOLD 3053
Publié le 1 septembre 2019

Lancée en 2013, La Compagnie a fait le pari osé de commercialiser un produit uniquement classe Affaires et à tarifs attractifs entre Paris et New York. Pour ses débuts, elle a choisi des Boeing 757 de seconde main afin de limiter l’investissement de départ et du fait de la disponibilité de ce type d’appareil. A bord, un produit ancien et des sièges de type lie-flat (toboggan) offrant un confort limité mais pas forcément inférieur à celui de la concurrence française.

Quatre ans plus tard et malgré l’échec de la liaison Londres / New York, La Compagnie présente des résultats encourageants lui permettant de renouveler sa flotte en commandant deux appareils consommant 35% de carburant en moins : l’Airbus A321neo.
Ce nouvel appareil est également l’occasion de définir un nouveau produit : siège full flat bien sûr mais aussi écran individuel HD et WiFi à bord.

Mis en service depuis le 6 juin 2019, Flight-Report a testé pour vous, le nouveau produit de La Compagnie


Routing


Le jour se couche sur la tour de contrôle de Newark.


photo 0000a

Il est temps de rejoindre le Terminal B de Newark Liberty pour notre vol retour vers Paris.


photo 0000b

Notre Airbus A321neo est arrivé plus tôt dans la journée et attend au large avant d'être tracté en porte.


photo 0000cphoto 0000d

enregistrement


Il y a un peu d'attente avant d’accéder aux comptoirs d'enregistrements, mais cela ira raisonnablement vite.


photo 0001-93170

4 comptoirs sont ouverts


photo 0002-50163

L'un des écrans indique que le salon se situe avant la sécurité.


photo 0003

art & lounge


Il s'agit toujours du Art & Lounge.


photo 0004

L'accueil est agréable, les maquettes indique que El Al et La Compagnie sont les compagnies clientes de ce salon.


photo 0004a

Le salon n'est pas très vaste et à tendance à être très rempli avant le départ des vols.


photo 0005-45236

Une zone est tout de même réservée aux passagers La Compagnie, mais ce n'est pas très engageant et les sièges sont très proches les uns des autres.


photo 0005a-81341

Avec cet assortiment de fromage, pains, crackers et vins pour prendre un apéritif avant le vol.


photo 0005b

Il est cependant possible de se sustenter dans les autres parties du salon et notamment au buffet principal.


photo 0006

Soupe


photo 0010

Salades et crudités


photo 0011

Et en "chaud", pâtes aux légumes, mini pizza, pommes de terre vapeur.


photo 0012

Le sucré se limite à ces deux sortes de cookies


photo 0013

Au niveau des boissons, de l'eau aromatisée et du jus de pomme


photo 0013a

Sodas en fontaine et machine à café


photo 0014

Bières


photo 0015

Les autres alcools doivent être commandés au bar, mais le choix est important.


photo 0017

Ma sélection avec un Gin & Tonic préparé avec du Tanqueray.


photo 0018

Le salon est globalement une déception, aveugle, avant la sécurité, peu de place, un buffet de qualité médiocre, bref aucune raison d'arriver trop longtemps en avance pour en profiter.


embarquement


Le passage de la sécurité est efficace avec un coupe file pour les passagers Premium.

Le terminal est ancien et peu attrayant. 


photo 0024-21420

Avec le même système de double couloir idiot qu'au Terminal 1 de CDG, c'est à dire qu'il n'est pas possible d'embarquer un vol tant que le débarquement d'un autre vol n'est pas entièrement terminé…

Cela ne facilite pas non plus la photo de notre appareil, dont le ménage vient de se terminer. 


photo 0024a

embarquement


Il est tard et les passagers ont hâte d'embarquer.


photo 0025

Accueil à bord par le chef de cabine.


photo 0026

De nuit, la cabine rend encore mieux avec son éclairage d'ambiance bleu/violet.


photo 0027photo 0027a

Pour rappel, il s'agit du siège Parallel Diamond de Collins Aerospace.


photo 0027b

Chacun trouve de la place pour ses effets dans les coffres à bagages.


photo 0027c

J'occupe le siège 6F sur ce vol.


photo 0028

L'armement cabine se compose comme à l'aller du large oreiller et d'une couette légère…


photo 0029

…du casque anti-bruit et d'une bouteille d'eau américaine Crystal Geyser


photo 0030

De nuit, les reflets sont moins prédominants sur les écrans HD de 15,7 pouces (40cm)


photo 0031photo 0032

Le shot d'accueil est distribué


photo 0036

Nous laisserons repousser le Boeing 757 pour Nice puis c'est notre tour.


photo 0037

Une photo de la famille DreamJet holding (propriétaire de La Compagnie et XL Airways) est uniquement possible ici à Newark, puisque cet Airbus A330-200 d'XL Airways est à destination de Paris Charles de Gaulle.


photo 0038

L'éclairage cabine passe dans une teinte bleutée mais ne sera pas totalement éteint pour ce décollage de nuit.


photo 0039photo 0040

en vol


Nous vous recommandons de vous asseoir à droite dans le sens EWR - ORY…


photo 0041

Pour profiter d'une superbe vue sur Manhattan.


photo 0042

Time square et l'Empire State Building


photo 0043

Au revoir la grosse pomme!


photo 0044

Nous avons la chance d'avoir un temps de vol de 7 heures ce soir grâce à des vents contraires


photo 0044aphoto 0044b

diner leger


Le service débute rapidement afin de maximiser le repos, d'abord par une proposition d'oshibori.


photo 0044c

Pour rappel, le menu est disponible sur les écrans, à noter que quelque soit votre heure de départ, vous aurez toujours un diner léger après le décollage et un petit-déjeuner avant l'arrivée. Si c'est compréhensible pour ce vol tardif partant à 23h, c'est plus étonnant pour le vol B0 101 partant à 19h. Sur cet axe, les compagnies concurrentes privilégient plutôt un diner complet, quitte à n'avoir qu'un petit déjeuner de type continental.


photo 0044d

L'ensemble est présenté sur un plateau et sans nappe,

Aucune proposition de soupe ne sera faite par l'équipage malgré l'indication sur le menu.


photo 0044e

Saumon, avocat et asperges grillés


photo 0044f

Cette salade est une déception, le saumon est en fait fumé et trop salé, un nouveau mélange sucré/salé pas très heureux avec les mûres et la sauce probablement à la fraise dans le ramequin en aluminium.

Manchego, fromage de chèvre et poires séchées 


photo 0044g

Le chèvre n'a pas d’intérêt mais le Manchego est très bon.

Cheesecake à la mangue 


photo 0044h

Excellent et en même temps logique au départ de New York, la meilleure surprise de ce repas.


système de divertissements


Le casque est de type anti-bruit et est plutôt qualitatif.


photo 0044i

La télécommande du système RAVE de Safran Aerosystems.


photo 0044j

Le système est disponible en deux langues : français ou anglais.


photo 0044k

L'écran d'accueil


photo 0046

Le menu avec les sous-catégories


photo 0046a

Une cinquantaine de films, ils sont tous mélangés donc difficile de repérer les nouveautés.


photo 0047

Une centaine d'albums de musique, là aussi, pas de sous-catégorie pour identifier les styles.


photo 0048

La page d'accès des menus


photo 0049

Un questionnaire de satisfaction


photo 0053

Quelques programmes sur La Compagnie et notamment la fresque artistique crée à l'occasion de la réception du premier Airbus A321neo.


photo 0054

Et enfin des programmes regroupés pour les enfants.


photo 0055

Étonnamment, ni série TV, ni documentaire, ni jeux.


repos


Mais il s'agit d'un vol de nuit et c'est maintenant que le siège full flat est le plus important.


photo 0060

Avec sa couette et oreiller


photo 0061photo 0062

L'emplacement pour les pieds est un peu étroit, c'est un défaut connu de ce siège.


photo 0063

Un rappel de commande et une autre liseuse se trouvent sur la paroi.


photo 0064

Les lumières sont rallumées environ 1h30 avant l'arrivée, un peu tôt pour un transatlantique retour.


photo 0070photo 0072a

Le service s'effectue au chariot.


photo 0071-75158

Le jus d'orange est malheureusement à base de concentré, les gobelets en carton sont utilisés si le passager souhaite garder sa boisson pour l’atterrissage ou l'emporter.


photo 0072b

Rappel du menu


photo 0044d

Service au plateau et sans nappe.

Je commande un espresso mais on me propose un café noir, le temps que l'espresso soit fait au galley.


photo 0073

Amusant la barquette de nutella.


photo 0073a

Salade de fruits de saison
Croissant par Eric Kayser 


photo 0074

Peut être un problème d’approvisionnement ce jour là car ce croissant estampillé "Kayser" était typiquement américain, pas très bon en plus d'être non réchauffé.


photo 0074a

Oeuf bénédicte, English muffin, épinard et sauce hollandaise.


photo 0075

Très bon avec des œufs coulants, la sauce hollandaise était par contre un peu figée dans sa cassolette de réchauffage.

Les côtes françaises devraient être en vue selon le système de géolocalisation. 


photo 0071aphoto 0072

Et c'est bien le cas.


photo 0082photo 0083

approche et arrivée


Atterrissage en piste 06 à Orly


photo 0084

Et roulage pour un poste au contact à Orly 4.


photo 0085

vidéo



PRATIQUE
La Compagnie dispose actuellement dans sa flotte d’un Airbus A321neo et deux Boeing 757-200. Un second A321neo est attendu pour la rentrée en même temps que l'un des Boeing 757 quittera la flotte.

Les Airbus A321neo sont configurés pour recevoir 76 passagers en classe Affaires.

L’A321neo opère habituellement sur les rotations B0 100 et B0 101 entre Paris Orly et Newark, le second vol de la journée entre les deux villes et le vol saisonnier vers Nice sont opérés en Boeing 757.

La Compagnie propose régulièrement des tarifs très attractifs à partir de 600€ l’aller simple ou 1100€ l’aller-retour, soit un positionnement prix au niveau de la Premium Economy des compagnies traditionnelles.  


Voyage réalisé par Flavien avec la participation de La Compagnie

Afficher la suite

Conclusion

Sur ce vol retour, la proposition de La Compagnie souffre de quelques défauts à commencer par l’expérience au sol au Terminal B de Newark Liberty. Ce terminal est ancien, le salon est petit, très rempli et avec l’énorme défaut de se situer avant la sécurité. L’embarquement est souvent chaotique du fait de l’organisation des portes de ce terminal. Il serait idéal que La Compagnie puisse utiliser l’un des deux salons « airside » à savoir le Virgin Club House ou le British Airways Terrace Lounge.

A bord, on retrouve le confort unique de cet Airbus A321neo avec une très jolie cabine moderne, des sièges confortables et bien pensés tout en étant diverti soit par le système de divertissements intégré soit par le WiFi à bord qui est illimité et gratuit. En guise d’amélioration, une offre plus importante et mieux « rangée » sur l’IFE, à commencer par l’introduction de documentaires ou de séries TV.

Le catering sur ce vol a été passable, je n’ai pas apprécié la grande salade du diner, ni le croissant du petit-déjeuner. Le vol est court et les passagers veulent un service rapide, cependant, c’est dommage de ne pas avoir de nappe pour aucun des deux services.

La Compagnie propose un produit ultra compétitif entre Paris et New York et les quelques défauts relevés essentiellement au sol sont vite oubliés à bord.

LES PLUS :
- Nouvel Airbus A321neo silencieux et plus économique
- Ambiance cabine agréable dans les tons bleu et gris, éclairage mood-lighting
- Siège transformable en lit plat (full flat), rangements
- Grand écran réactif, belle définition de l’image
- WiFi gratuit à bord pendant tout le vol et très performant (meilleur technologie actuelle proposé par Viasat)
- Pour les dormeurs: vol plus long de 30mn environ par rapport à un gros porteur traditionnel, permettant de dormir plus longtemps
- Service efficace afin de maximiser le repos
- Rapport qualité/prix imbattable

LES MOINS :
- Salon Art & Lounge de Newark : avant la sécurité, petit, offre basique, « seating » très dense
- Verre d’accueil en plastique et au format dé à coudre
- Prestation dîner simplifié pour privilégier le petit-déjeuner même pour le vol B0 101 ne partant qu’à 19h
- Grande salade avec un mélange sucré/salé bien étrange et peu adapté au palais des français, pas de proposition de soupe malgré l’indication sur le menu
- IFE peu ordonné, absence de séries, de documentaires et de jeux
- Pas de nappe pour aucun des deux services
- Petit-déjeuner décevant au niveau du croissant (industriel, non réchauffé) et du jus d’orange à base de concentré.
- Air sec en cabine en comparaison des avions de nouvelle génération (A350, B787)

Informations sur la ligne Newark (EWR) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Newark (EWR) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est La Compagnie avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 52 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

  • Comment 520063 by
    jm² GOLD 142 Commentaires

    Merci pour ce FR

    J'ai volé sur La Compagnie en Aout 2018 ... et au final je n'ai pas été emballé. Je confirme pour le salon ... qui en plus est avant la douane et le PIF, donc à ne pas quitter trop tard. A l'époque, c'était des B757 assez peu confortables au final. Après réfléxion, je dois dire qu'il s'agit plus d'une premium améliorée que d'une "business moins", j'ai aussi trouvé le catering pas terrible. A 1200 euros le billet AR .... ce fut une expérience 'bof". Tiens il faudra un jour que j'en fasse un FR.

  • Comment 520141 by
    doc33 39 Commentaires

    Merci pour ce FR que j'attendais , envisageant de prendre deux billets pour janvier 2020..Vu le tarif , je suis un peu déçu et je pense que je vais prendre plutôt le 747 combi de KLM ,car je pars de bordeaux et serai acheminé vers Amsterdam... que je préfère à Orly. Et puis je garderai des brouzoufs pour m'offrir un survol de la grosse pomme en hélico ...15 minutes de vol , pour le FR faudra faire fissa ! Merci et à bientôt.

  • Comment 520483 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 8075 Commentaires

    Merci de ce récit . Il confirme mes bonnes impressions lors du vol effectué debut juillet. Le point faible est vraiment le salon. Pour les repas je suis plutot pour cette formule , diner leger et bon petit déjeuner qui permet de bien dormir sur le vol retour et la préfére aux vols AF qui font le contraire sur la cote Est.

  • Comment 542212 by
    FLIGHT_REPORTER_AF 21 Commentaires

    Merci pour ce FR, la Compagnie a l'air d'être une compagnie avec tout de même un excellent rapport qualité.

Connectez-vous pour poster un commentaire.