Avis du vol Air France Paris San Francisco en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF82
Classe Economique
Siege 40L
Temps de vol 11:25
Décollage 26 Aoû 19, 15:55
Arrivée à 26 Aoû 19, 18:20
AF   #42 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3940 avis
Rednacks
Par 1492
Publié le 14 septembre 2019

Bonjour à tous,

Le premier FR d'un routing est toujours l'occasion de donner des éléments de contexte autour du voyage et d'entrer dans le détails de construction du routing, aussi simple puisse-t'il être ! Si, contrairement à moi, vous préférez directement passer au plat de résistance, vous pouvez vous rendre à la section suivante.  
 


INTRODUCTION


La majorité des voyages ont une destination précise et un but précis; celui-ci est né d'une promotion plus qu'alléchante sur AF que d'un besoin particulier. Etudiant à Paris, mais d'origine tunisienne, je profite souvent des vacances (et notamment d'été) pour rentrer rendre visite à mes parents à Tunis (pratique d'avoir ses parents à Tunis me direz-vous en tant que Flight Reporter .. Mais pas de promotion ex-TUN sur ce routing, non Monsieur). Mais cet été, stage oblige, pas de vacances d'été… Mais des vacances de "fin d'été".

Terminant mon stage le 23 Août et reprenant les cours début Septembre, je projette donc de me rendre en Tunisie fin Août pour 10 jours. Grave erreur ! Les billets A/R PAR - TUN fin Août début Septembre s'échangent à prix forts. En cause ? Deux facteurs participant à une explosion de la demande : retour des touristes européens, et retour ou départ des étudiants tunisiens en Europe (et notamment en France) pour les rentrées de Septembre. Un rapide coup d'œil sur le site d'AF fin Mai et le verdict est sans appel : c'est du 600 euros A/R en Light pour mes dates.

Hors de question de payer ce prix là .. Surtout que j'étais déjà en possession d'un retour CDG - TUN sur AF, et que je n'avais besoin que d'un TUN - CDG (ou ORY), lui aussi à prix exorbitant en aller simple. Surtout qu'en parallèle, c'était une période de promotion chez AF pendant laquelle le prix d'un A/R CDG - SFO en Y  s'élevait à 320 EUR à peu près pour les mêmes dates.

N'étant jamais allé à SFO, et aimant beaucoup la Californie, c'est sans hésiter que je saute sur cette promotion, me book un A/R CDG - SFO sur AF pour ma première semaine de vacances. Pour la deuxième semaine, l'A/R CDG - TUN sur AF retombe à … 160 EUR. Je déplace donc mon retour CDG - TUN à Décembre et book l'A/R en question.

Choisir AF pour se rendre à SF en raison de la promo, soit, mais pourquoi être directement aller vers AF pour mon A/R TUN ? Et bien, connaissant bien la ligne CDG - TUN, je dois dire honnêtement que je reste fidèle à AF qui offre pour moi le meilleur service et la meilleure ponctualité, surtout comparé à TU. 
  
Le routing, pour un total de 480 EUR est donc le suivant :


Routing


J'avais le choix de prendre un vol avec escale à l'aller puis effectuer un vol intérieur avec DL, mais je préfère arriver aux US sur un vol direct par stress de rater la correspondance à cause d'un passage d'immigration trop long (comme c'est souvent le cas pour les détenteurs d'un passeport vert comme mon passeport tunisien ..).

En revanche, je choisis l'option avec escale à AMS au retour pour plusieurs raisons :
- C'était moins cher donc forcément ..
- Ajouter une escale au retour me permet de gagner 17 XPs sur FB au lieu de 12 pour un vol direct, ce n'est pas négligeable, surtout que j'ai choisi de ne pas faire d'escale à l'aller
- Cela va me permettre de comparer les produits KL et AF sur une ligne similaire, et voir quelles sont les similarités niveau groupe, et les différences (et il y en a !) au niveau du service des deux sœurs
- Prendre le 747 que je n'ai pris qu'en version -800 avec LH, mais qui va se faire de plus en plus rare en version -400 dans les prochaines années.

Je reste sur AF pour le AMS - CDG n'étant pas un grand fan du 737, même pour 1h de vol ..
 
J'avais également le choix de prendre le vol CDG - SFO du matin effectué en A380 mais 1/ Trop tôt pour moi, pas assez de temps pour profiter du salon, et 2/ Au moment de prendre le billet je préférais éviter le 380 parce que la cabine BEST du 777 est quand même meilleure, et le 380 est beaucoup plus enclin à partir en retard. Mais après l'annonce faite par AF du retrait prochain de l'avion, j'avoue avoir eu de légers regrets ..

2 jours avant mon départ, AF me propose un surclassement en Premium sur mon vol aller pour 419 euros. Comment vous expliquer .. j'ai payé l'intégralité de mon voyage à SF moins que ça donc bon, la décision est vite prise. Maintenant, place au FR !


FLIGHT REPORT


Je pars bien avant l'heure de départ de mon vol pour profiter du salon AF. Mon voyage commence, comme bien souvent, dans le RER B qui est bien rempli ce matin, et qui ne sera malheureusement pas direct jusqu'à CDG2.


photo img_9699-78394

Arrivé à CDG 2 où le Grand Charles s'est refait une petite beauté. Personnellement je trouve que l'ancien avait plus de charme (mais ce n'est que mon avis). Il est tellement tôt que mon vol n'est évidemment pas encore affiché.


photo img_1449photo img_0694

J'arrive au 2E tout excité de me retrouver ici pour un vol LC, moi qui suis un habitué des lieux mais plutôt pour des MC type TUN ou LHR.


photo img_7519photo img_2642-72887

Ce sera donc un départ du S4 porte M42. Je préfère le nouveau salon des portes L à celui des portes M, et je sais que quelques explications aux agents des filtres du L m'auraient suffi pour y accéder ; mais je me dis que cela fait longtemps que je ne suis pas allé au salon des portes M et décide finalement de m'économiser ces quelques petits efforts.

Je ne suis que FB Silver mais mon statut BA Silver m'a permis de profiter d'un status match avec DL pour devenir Gold Medallion l'espace de 3 mois. En revanche je souhaite continuer à cumuler mes miles sur mon compte FB, donc hors de question d'indiquer mon numéro DL dans la réservation. Vous l'aurez compris, pas de tag Sky Priority donc.
Mais le simple fait de montrer la carte DL Gold sur mon téléphone aux agents de l'enregistrement Sky Priority me donne accès au saint Graal. Quand on veut le beurre et l'argent du beurre … 

Mes deux bagages pour ce voyage (avec l'étiquette FB Gold périmée, la grande classe). 



Et là très honnêtement, je trouve que l'attente est vraiment excessive pour un passage "Priority". J'ai l'impression qu'à certains moments le passage par l'enregistrement standard est plus rapide que le passage Sky Priority. Et cela ne semble pas dû à l'affluence, mais simplement au fait que les agents semblent prendre un malin plaisir à passer une éternité pour enregistrer chaque passager. Bref, c'est trop long pour une file qui se dit prioritaire.

Mon baggage est enregistré, et c'est après avoir déjà placé le tag "Priority" sur mon baggage que l'agent s'étonne : "Mais vous n'êtes pas Sky Priority Monsieur ?". C'est là que je lui montre la carte DL. Compliquée toute cette histoire .. 

Direction la PAF Sky Priority à laquelle j'accède également facilement avec la carte DL, puis le petit train train pour rejoindre aujourd'hui les portes M donc !  


photo img_7504-90632

Tous les filtres ont été passés rapidement, la fluidité était top de ce côté là.
A moi les vitres colorées en montant l'escalator du Hall M et le duty free inévitable, youhou ! 


photo img_5339photo img_8008

Un peu de spotting avant de se réfugier au salon. C'est pas tous les jours que je me retrouve dans ce satellite d'où partent de très gros oiseaux vers des destinations souvent lointaines.

 Principalement du 777 et de l'A380 AF en partance pour Mexico, Atlanta, Tokyo, et j'en passe.  



Mon 777 (immatriculé F-GZNE) n'est quant à lui pas encore en porte, bien qu'arrivé tôt ce matin de JNB. Je soupçonne un tractage de dernière minute. Comment je connais l'immatriculation de mon avion avant le départ ? Un petit tour de ce côté devrait mettre la puce à l'oreille de ceux qui maîtrisent un peu la programmation.

Direction donc le salon que je ne reporterai pas en détails étant donné le nombre de fois où il a été reporté ici.

Petit stress néanmoins de me voir refuser l'entrée à cause de mon méli-mélo de cartes Skyteam.
J'entre au salon et explique à la dragonne ma situation, ce à quoi elle répond :

"C'est possible, mais je vais devoir entrer votre numéro de carte Delta.
- Mais vous voyez j'aimerais laisser le numéro FB sur mon dossier afin de cumuler les miles sur FB ..
- Oui oui, seulement moi j'ai besoin d'indiquer votre numéro de carte sur mon système pour vous laisser entrer"


OUF, plus de peur que de mal. J'irai quand même vérifier par la suite que mon dossier porte toujours mon numéro FB et non Delta.
Premier réflexe en entrant dans un salon AF à CDG en matinée ? Aller s'inscrire au plus vite pour un soin Clarins car les places se font très rares. Et bingo je réserve le dernier créneau disponible !
  
Après l'effort, le réconfort avec cette première petite sélection (oups j'ai déjà touché aux chips). 


photo img_6925-58817

Le buffet n'était pas des plus fous que j'ai connu dans ces salons mais correct. Les files (que je n'ai pas pu immortalisé) pour les sélections chaudes étaient tellement étendues qu'on aurait vraiment eu l'impression d'une cantine. Mauvais point pour AF.

Viens ensuite l'heure de mon soin Clarins, qui comme à l'accoutumée, est un vrai plaisir. Et deuxième sélection dans la foulée (vous aurez remarqué le petit souvenir Clarins à gauche) 


photo img_3002

Je profite de mes potentiels derniers instants de connexion internet pour envoyer quelques mails, puis je décide de prendre une douche (un vol de 11h c'est long donc autant être propre et reposé pour l'entamer, c'est d'ailleurs le vol le plus long que je n'ai jamais pris).
Elles sont quasiment toutes disponibles, j'ai l'embarras du choix. 


photo img_8135photo img_4878

Comme d'habitude, la douche est propre et l'essentiel est là.
  
A une époque AF proposait des petits kits de toilette qu'on pouvait ensuite emporter, mais les réductions budgétaires ont eu raison de ces petits souvenirs .. Dommage. En voici l'ersatz.


photo img_8966

A la fin de la douche il ne me reste que quelques minutes pour me rendre en porte où l'embarquement est prévu à l'heure.
Je quitte le salon sans que personne ne se soucie de me saluer ou de me souhaiter bon vol. 

Mon avion a bien été tracté et ce sera une livrée Skyteam pour aujourd'hui, une première pour moi 


photo img_0601

Une petite cacophonie à l'embarquement. Alors que tout le monde attend que l'embarquement démarre, le temps passe et aucune annonce n'est faite. Puis l'écran au-dessus de la porte annonce "Retardé 16h20" (au lieu de 15h55). 25 minutes qui seront certainement récupérées en vol, je ne me fais pas trop de souci.

L'embarquement débute donc avec 10 petites minutes de retard, avec au menu contrôle des passeports et embarquement automatique. Rien à dire, c'est fluide (surtout quand on est dans la bonne file), tout va bien.


photo img_4561photo img_5288

Accueil standard en portes, où on prend la peine de m'indiquer où se trouve mon siège alors que je connais cette cabine par cœur pour avoir passer des minutes à essayer de déterminer quel serait le meilleur siège pour avoir la meilleure vue sur l'aile, et une belle vue du Groenland.

Mon siège au hublot pour les 11 prochaines heures donc.


photo img_3495

Oreiller, couverture, masque et casque audio sont disposés sur le siège.
Je n'ai pas utilisé la couverture ni le masque, mais les motifs sur le masque ne sont selon moi pas très en accord avec le branding Air France. Le rouge de la couverture, critiqué dans d'autres FRs, ne me choque pas personnellement. Le coussin est de bonne facture pour de la Y.

Le pitch qui est plutôt bon.


photo img_3691

Rien à redire non plus sur cet écran qui est de bonne taille pour de l'Y et qui ne présente pas trop de reflet.
La réactivité au toucher est également satisfaisante. Dommage que l'IFE ne contienne pas de caméras extérieures, c'est toujours rigolo.


photo img_7330

Et enfin une magnifique vue sur l'aile de ce 777-300ER (et sur la porte de la soute arrière). Notre voisin est également un 777 d'AF qui finira l'embarquement avant nous mais qui repoussera après nous.


photo img_6500

Distribution des menus, d'un oshibori et d'une petite bouteille d'eau peu avant le repoussage.
Je trouve l'attention de l'oshibori et de la bouteille d'eau réellement bienvenus en Y, c'est un vrai plus pour moi et un vrai signal, alors que je suis encore au sol, que le service sera de qualité.

La distribution du menu au sol est également un plus selon moi, cela permet d'avoir plus de temps pour lire la carte (même en Y) plutôt que de choisir dans la précipitation lorsqu'une PNC vous presse de répondre le plus rapidement possible à la fameuse question : "Poulet ou pâtes ?". 


photo img_4078

La PNC qui s'occupera de notre rangée sur ce vol sera d'ailleurs convenable. Dynamique, agréable mais pas trop non plus, et efficace.

C'est avec surprise que le CDB se présente et nous annonce que l'on repoussera finalement à l'heure.
Embarquer un 777-300ER complet pour les US en moins de 30 minutes en période estivale .. Je dis chapeau l'artiste !

On repousse donc à l'heure à 15h55. 


photo img_2168

Les filles font leur apparition pour les consignes de sécurité. Je suis un grand fan de ces consignes, vraiment réussies, dommage que la musique ait changé ceci-dit.


photo img_9864

Direction le doublet nord sans surprise, ce sera un long taxi puisque CDG est qui plus est orienté face à l'Est aujourd'hui.

On approche de la piste 09R. 


photo img_4392

Et on s'élance sous le vrombissement des deux GE90, toujours aussi impressionnant.


photo img_9510

Peu de temps après la montée vient l'heure de l'apéritif. Un sachet de je-ne-sais-plus-trop-quoi déjà présent au salon nous est servi accompagné d'une boisson. Mon choix se porte évidemment sur le champagne (pas de photo de la prestation désolé).

Puis quelques temps après les plateaux repas arrivent. Ce sera poulet pour moi aujourd'hui. Voici le plateau tel que présenté. Malheureusement je n'ai pas eu la sagesse d'esprit de prendre une photo sans le couvercle dommage ..

Tout était honnêtement bon, petit bémol sur le pain ceci-dit qui n'était pas assez tendre à mon goût (pour la compagnie nationale française, clairement un faux pas).

Rien à dire sur le champagne, si ce n'est qu'en demandant d'être resservi un champagne pour le repas, la PNC esquissera une grimace qui voulait dire : "Normalement vous n'êtes sensé réclamer du champagne que pour l'apéritif, et en plus je vais devoir faire tous les efforts du monde pour aller en chercher alors que je n'ai qu'une hâte c'est de finir mon service". Mauvais point. Si le champagne est sur la carte, c'est qu'il doit être disponible pendant tout le vol sans ronchonner.


photo img_6902

Ayant mon rapport de stage à finaliser dans cet avion avant de pleinement profiter des vacances, je ne vois pas le temps du vol passer.

Un petit gros coup de gueule s'impose ceci-dit concernant l'obligation insensée de fermer les hublots une fois le repas terminé.
J'ai comme l'impression que de nos jours les vols long courrier se sont transformés en véritable berceau volant, où quel que soit l'heure, le jour, la durée, la destination, les passagers sont supposés dormir à peine avoir fini leur repas, et ce jusqu'à quelques minutes avant l'atterrissage.

Je rappelle que ce vol part à 15h55 de Paris et atterrit à 18h20 à San Francisco. Sans entrer dans les considérations particulières de chacun des passagers, je pense que dormir sur ce vol reviendrait de se tirer une balle dans le pied dans toute tentative pour se recaler sur le fuseau horaire de la côte ouest. Et cela ne correspond pas même pas un créneau de sommeil sur le fuseau horaire français.

Mais passons le fait que dormir ne soit pas du tout stratégique sur ce vol. Pourquoi m'obliger à fermer mon hublot après le repas ? J'ai quand même choisi de m'installer sur un siège hublot, certains passagers ont même peut-être payer pour un hublot. Est-ce réellement pour passer 9h sur 10 avec le hublot fermé ? Qui plus est, la distribution des masques est justement censée permettre à qui souhaite dormir de créer une pénombre complète, permettant aux autres passagers souhaitant profiter de leur hublot de continuer à le faire. Vraiment cette histoire de fermeture systématique du hublot me dépasse et me chagrine, et c'est la raison pour laquelle il y aura très peu de photo de la croisière. Sans oublier de mentionner que mes voisins, comme moi, ont fait le choix de ne pas dormir pendant ce vol.  

Coup de gueule terminé, petit passage aux toilettes de l'arrière qui sont simples mais propres, à l'exception de ce papier qui traîne dans un coin, l'effet est bof.


photo img_5383photo img_3648

A mon retour des toilettes une glace est servie aux heureux réveillés, et de l'eau est régulièrement proposé à ceux qui souhaitent un refill. Bon point pour un vol aussi long.

Un encas nous est servi 1h30 avant l'atterrissage sous forme des fameux sac Air France qui sont distribués en MC. Je pense qu'il s'agit des mêmes sacs qui sont servis ici comme encas. Je n'ai pas photographié le contenu du sac mais de mémoire c'était plutôt standard, avec les habituels "jus de concombre" et autre pommes enveloppées de plastic à la AF.
   
La descente arrive rapidement quand on a du travail, on survole le nord ouest des Etats-Unis, c'est tout simplement splendide.


photo img_3249

SFO approche, et j'espère au fond de moi pouvoir immortaliser certaine vues aériennes de la ville voire du Golden Gate (bien qu'assis à droite de l'appareil). Mais un fâcheux brouillard (qui, je l'apprendrai plus tard, est caractéristique des côtes de SF) vient semer le trouble dans mes clichés (cf. à gauche de la photo).


photo img_6196

Mais comme par magie, le brouillard disparaît à mesure que l'on se rapproche du sud de la baie de San Francisco, ce qui, en conjonction avec une approche faite par l'est du terrain, et non par l'ouest comme c'est souvent le cas, me permet de réaliser de beaux clichés de la baie et de l'aéroport.



Une approche vraiment splendide, et un atterrissage un peu brusque dans la foulée en piste 28R.

On rejoint ensuite notre point de stationnement au terminal international. Un Philippin et un Norvégien seront nos voisins ce soir.


photo img_6979

Et immortalisation de notre destrier du jour qui aura fait du beau boulot pendant ces 11h. Le Norvégien repart pour l'Europe.


photo img_5950photo img_3703

Arrive ensuite le passage de l'immigration qui est long, comme souvent aux US. Moins long néanmoins que certains passages interminables que j'ai pu connaître à JFK. Et je m'estime chanceux, car la queue était beaucoup plus longue quelques minutes après que je sois arrivé.

Welcome to SF!


photo img_6718

Merci de m'avoir lu et à très bientôt pour la suite du routing !

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.8/10
Cabine9.0
Equipage7.0
Divertissements9.0
Restauration10.0

Paris - CDG

6.5/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services4.0
Propreté10.0

San Francisco - SFO

8.5/10
Fluidité5.0
Accès9.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Plutôt un bon vol avec Air France, qui a montré son efficacité, sa ponctualité, et la tenue d'un bon service sur un vol long, en période estivale, sur une destination plutôt prisée et sur laquelle elle fait face à une concurrence croissante depuis Paris en vol direct.

AIR FRANCE
Cabine : presque rien à redire, ces cabines BEST font le travail. L'écran est de bonne facture, prise USB et prise standard sont bienvenues. Le pitch est bon sans être exceptionnel, assisse et coussins confortable.
Cabin crew : je pénalise le ronchonnement pour le champagne et l'obligation de fermeture des hublots.
Entertainment/wifi : je crois que le wifi était disponible à bord mais que ce n'était pas vraiment indiqué. En tous cas je n'ai pas eu l'occasion de le tester. Ayant du travail, je n'ai pas non plus parcouru l'IFE de fonds en combles. Je mets donc la note maximale et je pénalise le manque d'information concernant la disponibilité (ou non) du wifi.
Meal/catering : all good.

CDG
Efficiency : filtres fluides mais enregistrement prioritaire trop long.
Access : encore et toujours pénalisé par ce fameux RER B.
Services : le seul service dont je crois avoir ressenti le besoin était de charger mon téléphone en porte d'embarquement, et les prises de siège ne fonctionnaient malheureusement pas.
Cleanliness : RAS

SFO
Efficiency : l'immigration pourrait être plus fluide.
Access : le BART est très pratique pour se rendre à SF je trouve.
Services & Cleanliness : RAS

AIR FRANCE LOUNGE CDG 2E, HALL M
Comfort : Soin Clarins et douches au top, salon un peu bondé qui nuit au charme des lieux.
Meal/catering : offre décevante comparé à l'accoutumée, impression de cantine à cause du nombre de passagers.
Entertainment/wifi : RAS
Services : des prises du côté des sièges en face de la baie vitrée seraient les bienvenus.

Informations sur la ligne Paris (CDG) San Francisco (SFO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 32 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → San Francisco (SFO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

15 Commentaires

  • Comment 522098 by
    Lhdbzh GOLD 852 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR,
    Bon choix que SF, c'est une ville bien agréable.
    Passage plutôt fluide à CDG, c’est parfois un point noir dans cet aéroport.
    L'enregistrement au desk SP est souvent plus long mais les agents sont plus enclin à discuter avec les passagers pour donner une touche plus premium à cette phase du voyage.
    Cabine Best confortable qui permet de passer un bon vol de jour.
    Je vous rejoins sur le fait d'obturer le hublot : en général, je le baisse et le rouvre très rapidement après.
    Catering correct à bord, rien que de très classique mais souvent bon.
    La collation dans le sac est par contre un peu light.
    La PAF à SFO est souvent rapide, est-ce que cela a été le cas ?
    A bientôt !

  • Comment 522148 by
    lucas330 1004 Commentaires

    Merci pour ce fr.
    Je suis d'accord avec vous l'ancien Grand Charles avait plus de charme, un côté ancien que j'aimais bien.
    Une cabine Best récente, ce qui fait du bien mais avec toujours cette configuration pénible sur triple 7, 747.. où au hublot ça devient un parcours du combattant pour aller aux toilettes. Mais bon, le hublot, c'est la vie.
    Catering plus ou moins correct, le même que le miens sur YUL.
    Ça m'énerve ça de devoir fermer les hublots, c'est insupportable. Heureusement c'était sur 777 et non 787, moi je le ferme au début puis petit à petit 10 min après, je l'ouvre 5cm par 5cm ahah.
    A bientôt.

    • Comment 522296 by
      Rednacks AUTEUR 70 Commentaires

      Totalement d'accord sur la configuration, je finis par laisser tomber les allers/retours aux toilettes tellement c'est compliqué ..
      Sur 787 quand les PNCs bloquent les hublots c'est en effet très frustrant

  • Comment 522160 by
    Esteban TEAM GOLD 10214 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Moi non plus je ne comprends pas l'obligation de fermer les caches hublots sur un vol de jour. A mon époque de naviguant on le demandait pour que la cabine soit plus calme mais ce n'était en aucun cas une obligation.

    Etes vous sûr d'avoir reçu le sac en seconde prestation ? Le menu mentionne un second repas avec plat chaud, entrée et dessert. Mais peut être une erreur.

    A bientôt !

  • Comment 522172 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5003 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Il manque la notation du salon, pouvez vous la rajouter?
    Sur un vol à cet horaire, ce n'est pas judicieux de dormir si on veut se mettre dans l'horaire d'arrivée. Et dans ce cas, je n'aime également pas que l'on m'oblige à fermer le hublot.
    Le vol est standard et direct, ce qui est quand même mieux.
    A bientôt

  • Comment 522179 by
    Hamzarom26 GOLD 345 Commentaires

    Merci du report qui est vraiment très âgreable à lire. Je devrai prendre en exemple vos talents d’auteur pour mes reports
    10 comme note catering Waw ! Cependant il est écrit en petit à côté de champagne ‘en apéritif’, peut être est ce pour cela que le PNC. A ronchonné.
    Une glace en snack sur un vol si long c’est pas beaucoup surtout si la seconde prestation est un sac et non un repas chaud comme indiqué.
    A bientôt !

    • Comment 522299 by
      Rednacks AUTEUR 70 Commentaires

      Bien vu pour le champagne ! Je me suis plains de la PNC trop vite ..
      Comme souligné par un des commentaires, je me suis peut-être trompé et eu un repas chaud en seconde prestation, je ne m'en souviens plus vraiment.
      J'ai apprécié le geste de la glace parce que certaines compagnies ne distribuent quasiment pas de petit snack en vol même pour un aussi long temps de vol.

  • Comment 522201 by
    AirOne 1527 Commentaires

    Un tarif absolument canon dont vous avez eu bien raison de profiter, surtout que vous avez eu une cabine Best et il me semble que ce n'est pas toujours le cas vers SFO surtout en période de vacances, le gain en confort est non négligeable! La prestation repas à bord est très satisfaisante même si relativement classique.
    Je partage tout à fait votre coup de gueule sur cette politique ridicule qui consiste à fermer le hublot même à des horaires ou cela n'a aucun sens, autant vous dire que lors de ses situations je ne respecter pas longtemps cette règle absurde qui fait qu'on voyage dans un tunnel... Le pire, les vols en 787 ou l'on ne peut rien faire pour contrecarrer cette situation.

    À bientôt

    • Comment 522301 by
      Rednacks AUTEUR 70 Commentaires

      Je ne sais pas pourquoi mais j'étais persuadé que SFO bénéficiait systématiquement d'une cabine BEST lorsque le vol est effectué en 777, mais je me trompais peut-être.
      Totalement d'accord avec vous sur l'impression de "voyager dans un tunnel", l'image est très juste. Et on est bien d'accord sur le 787 ..

  • Comment 522262 by
    Stan971 36 Commentaires

    Beau FR , très bon prix pour la destination quand je me rappel que ma compagne a du s'acquitter de la modique somme de 904e pour un A/R en 380 de 10 jours début juin vers LAX.

    Concernant votre lien vers "https://developer.airfranceklm.com/" , il est réservé au public ou bien il requiert une certaine accréditation ? Il pourrait m'interesser

  • Comment 522352 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7801 Commentaires

    Merci de ton récit. Un bon vol avec Air France à bord d'une bonne cabine avec un catering satisfaisant (dommage de ne pas voir le contenu du sac distribué avant l'arrivée). Le coup du champagne n'est pas cool de la part du PNC comme si l'effort était surhumain. Jolies vues à l'arrivée sur SFO .

Connectez-vous pour poster un commentaire.