Avis du vol Air Vanuatu Sydney Port Vila en classe Economique

Compagnie Air Vanuatu
Vol NF11
Classe Economique
Siege 13F
Temps de vol 03:25
Décollage 16 Jul 13, 21:00
Arrivée à 17 Jul 13, 01:25
NF 10 avis
lamarmotte
Par 2695
Publié le 22 août 2013
Suite du périple au Vanuatu

Pour rappel, les épisodes précédents:

PARIS -> DUBAI Emirates First http://flight-report.com/reportage/4555/CDG-DXB.html
DUBAI -> SYDNEY Emirates First http://flight-report.com/reportage/4559/DXB/SYD.html
SYDNEY -> PORT VILA Air Vanuatu Eco C'EST ICI
PORT VILA -> TANNA A venir
Les autres vols A venir

Je vous ai laissé(e)s à la sortie de l'aéroport de Sydney lors de mon arrivée en provenance de Paris via Dubai.

Vers 8h00 je prends donc le métro (paiement par carte visa sans problème auprès de l'employé) en direction du centre de Sydney où je passerai une partie de la journée.

Arrivée directement sur le port de ferries (en quelque sorte un métro maritime pour bien des habitants):

photo DSC_0140photo DSC_0139

Le gros bateau à gauche venait tout juste d'arrivée du Vanuatu et déversait son contingent de croisiéristes.
Un autre type de bateau propose des croisières dans le port:

photo DSC_0143photo DSC_0142

Il s'agit d'un 3 mats goelette de 1969.

Sur la gauche, le célèbre Harbour Bridge:

photo DSC_0145

au sommet duquel les plus téméraires peuvent monter (des sécurités sont bien sûr prévues):

photo DSC_0144

et complétement à droite, le fameux opéra de Sydney, prouesse architecturale connue mondialement:

photo DSC_0148

Vue de l'arrière (l'océan est dans mon dos). Une autre partie identique (2ème salle ?) existe à gauche de l'image (pas assez de recul pour photographier les 2 parties simultanément)

photo DSC_0152

Après divers pérégrination (les quays, les jardins botaniques royaux …) retour à l'aéroport vers 16h. Cela m'a évité de me prendre sur la tête une averse mémorable qui s'est abattue sur le centre ville après s'être abattue sur l'aéroport.

Petite séance de spotting à partir de l'observation deck:

photo DSC_0156photo DSC_0157

Après quelque vagabondage dans l'aéroport (pas passionnant et très bruyant, en particulier dans la zone restauration) vient l'heure de récupérer mes bagages à la consigne et de m'enregistrer, ce qui est fait presque sans problème (l'ordre nom-prénom de ma réservation par internet était l'inverse de l'ordre sur mon passeport mais vite résolu).

Passage PIF/PAF rapide. Passage côté airside.

En traversant la zone marchande, je tombe sur le reste du groupe avec lequel je vais effectuer ce circuit au Vanuatu (facile de les repérer avec les étiquettes du tour operator, spécialisé dans l'aventure et les volcans … pour ne pas citer de nom). Eux ont voyagé sur Quantas et faisant Paris->Londres->Dubai->Sydney et sont arrivés environ une heure avant moi (en étant partis 6 heures avant de CDG !!!).

Vient l'heure d'embarquer. Notre boeing 737 nous attend:

photo DSC_0159photo DSC_0161

Je vous montre l'immatriculation de cet avion mais c'est le seul b737 dont dispose la compagnie.

Le repoussage a lieu à … 06h00 le lendemain.

Que s'est-il donc bien passé, me direz-vous ?

Si j'ai bien compris, le système qui permet dégivrage entre les 2 vitres du pare-brise du cockpit était en panne.
Il nous a été annoncé que les techniciens se donnaient 10 minutes pour réparer, faute de quoi nous ne pourrions décoller cette nuit, l'aéroport étant fermé.

Evidemment, la panne n'a pas été résolue et le vol a été reporté au lendemain 6h00 (donc arrivée demandée pour l'enregistrement à 4h00). Il a fallu récupérer les bagages, repasser la douane … et enfin arriver à pied à l'hôtel qui heureusement ne se situe qu'à quelques centaines de mètres (2 ou 3 max) de la sortie du terminal.
Ce fut donc la première d'une longue série de nuits courtes. Dommage car l'hôtel m'a sembler très bien avec pour une partie des chambres vue direct sur les pistes.

Le lendemain aux aurores (et même avant), retour à l'aéroport puis ré-enregistrement, re-passage PIF et PAF … la totale, quoi.
Au passage vue de quelques avions ainsi que de notre b737.



Finalement nous embarquons ((en pax bus si mes souvenirs sont bons). Accueil souriant par les hôtesses (2 pour ce vol) et là, la bonne surprise de la veille (si,si il y en a) se confirme:

Place hublot en sortie de secours et fauteuil central libre. La première classe qui revient (cf FR précédents…)?


Contrepartie de cette place privilégiée, il faut connaître certaines choses, remplir certaines conditions …

photo DSC_0177photo DSC_0178

mais aussi connaître évidemment les consignes générales:

photo DSC_0179photo DSC_0180

La revue du bord:

photo DSC_0181

Vue de la cabine vers l'avant et vers l'arrière:

photo DSC_0167photo DSC_0168

C'est une cabine à l'ancienne (fauteuils type année 90, écrans centraux …) mais pour un vol de 3,5h c'est amplement suffisant, d'autant que les fauteuils sont confortables (à l'ancienne comme je disais).

Décollage à 6h18, puis distribution d'un petit déjeuner complet (jus d'orange, fromage, crackers … et évidemment boissons chaudes avec plusieurs passages.

photo DSC_0169photo DSC_0182

Après environ 3h de survol du Pacifique, nous touchons le tarmac de l'Aéroport Bauerfield de PORT VILA

photo DSC_0183

où nous reviendrons à plusieurs reprises (présentation dans de futurs FR).

Le trafic est pour le moins restreint en ce milieu de matinée:

photo DSC_0184photo DSC_0185

Prochain avion pour nous dans 6 heures environ.

Bonne lecture et à bientôt pour la suite de nos aventures au Vanuatu
Afficher la suite

Verdict

Air Vanuatu

5.0/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Divertissements5.0
Restauration7.5

Sydney - SYD

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Port Vila - VLI

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Une panne est toujours possible, mais celle-ci est très mal tombée, obligeant à un report au lendemain avec repassage de toutes les formalités (qui, à mon avis auraient pu être allégées).

Ponctualité: record presque battu !!! cependant le lendemain matin, les nouveaux horaires ont été respectés-> 7/20

Confort: On est loin des planches à pain actuelles (vive le vintage en aviation) et gros avantage pour l'issue de secours et le fauteuil libre -> 16/20

Personnel: Accueillantes, souriantes, attentionnées. Que demander de plus ? -> 17/20

Repas: çà manque peut-être un peu de frais, mais j'ai dû prendre de mauvaises habitudes ... en tous cas très correct -> 15/20

Sur le même sujet

15 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.