Avis du vol Ryanair Manchester Milan en classe Economique

Compagnie Ryanair
Vol FR6824
Classe Economique
Siege 23A
Temps de vol 02:20
Décollage 03 Nov 19, 06:45
Arrivée à 03 Nov 19, 10:05
FR   #10 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 323 avis
guilhem
Par GOLD 947
Publié le 7 décembre 2019

Comme annoncé dans le précédent Flight Report, aujourd'hui je vous présenterai une belle surprise à bord de ce vol donc ne vous en allez pas tout de suite car je vais vous révéler le contenu de cette boîte !


photo man-mxp-092

Pour rappel, le routing pour le week-end du 1er Novembre à Manchester est rappelé ci-dessous. Et cette fois-ci pour changer, je serais accompagner de mon ami avec qui je viens de passer le week-end, il rentrera avec moi à Turin avant de repartir en France en bus.


Routing


Le vol en vidéo


Comme sur certains de mes Flight Reports, je vous propose une vidéo en plus du récit écrit ici qui montre la vue pendant les phases les plus importantes du vol ainsi que quelques éléments de l'expérience en tant que passager comme ici le petit-déjeuner à bord.

Aussi cette vidéo a été disponible plusieurs heures avant la publication de ce récit donc si vous voulez profiter de ce privilège à l'avenir, vous savez quoi faire !



Départ matinal de Manchester


Nous quittons notre auberge de jeunesse (YHA Manchester, voir bonus) à 3h du matin et nous commençons notre route à pied vers la gare routière Machester Central de National Express.

Pourquoi partons nous si tôt pour l'aéroport alors que notre vol décolle qu'à 6h45 ? Et bien, la fréquence des bus n'est pas très régulière et il n'y a que les bus de 3h45 et de 3h55 qui nous permettront de nous rendre dans les temps à l'aéroport. Le bus suivant est prévu à 5h30, ce qui ne nous permettrait pas d'avoir notre vol.


photo man-mxp-001

Manchester Opera House


photo man-mxp-002

Nous remontons Oxford Road, autrement dire la rue de la soif ici à Manchester à cause des sorties de boîte. Il y a beaucoup de monde pour une heure si matinale !


photo man-mxp-003photo man-mxp-004

Je ne me souviens plus exactement de ce qu'il y avait écrit mais ça disait quelque chose comme le Brexit aura été sur plus de dates que l'Impossible.


photo man-mxp-005

St Peter's Square, une place très représentative de Manchester où l'on retrouve tous un florilège des styles architecturaux présents dans la ville (détaillé dans le bonus).


photo man-mxp-006

Finalement, nous arrivons à la gare routière à 3h30 après un trajet de 30 minutes à pied dans les rues de Manchester. A noter que l'entrée principale est fermée après 22 heures, il faut donc passer sur le coté pour entrer dans la gare routière.


photo man-mxp-008

Pour le moment c'est désert.


photo man-mxp-007

Une fois à l'intérieur il est possible de consulter les horaires et de les imprimer contrairement à l'aéroport 2 jours plus tôt.


photo man-mxp-009

Ah, c'est tout de même plus pratique comme cela !


photo man-mxp-011

Dommage que l'on ait pas de distributeurs comme celui-ci en France ou en Italie, j'aurais bien pris une glace mais il y a un petit-déjeuner qui m'attends sagement dans l'avion.


photo man-mxp-010

Le bus 61 vient juste d'arriver, mais ce n'est pas le bon puisque celui-ci va dans la mauvaise direction. Bref, ce n'est pas pratique d'avoir attribué le même numéro aux 2 sens de la même ligne.


photo man-mxp-012

Et bien, cette fois-ci le bus a le bon numéro et il va dans la bonne direction, embarquons.


photo man-mxp-013

Nous trouvons facilement 2 places côte à côte dans le bus, après avoir évité le duo en première rangée où un passager malade avait vomi.


photo man-mxp-014

J'avais oublié de le préciser dans le précédent Flight Report, Ryanair propose de réserver ses transferts entre l'aéroport et le centre-ville chez National Express pour 6,18€ l'aller-retour par personne.


Bonus : Cliquez pour afficher

photo transferts

A bord, le système de divertissement fonctionne très bien, ce qui n'avait pas été le cas à l'aller. Même si le trajet à Manchester ne dure que 25 minutes, c'est le même système que sur les bus de la compagnie à Stansted d'où les trajets sont beaucoup plus longs.


photo man-mxp-015

Aéroport de Manchester


Le bus nous dépose à The Station, la gare multimodale de l'aéroport de Manchester.


photo man-mxp-016

Nous devons d'abord rejoindre la passerelle située au-dessus mais mon ami voyage avec une valise alors nous devons prendre l’ascenseur.


photo man-mxp-017

Les ascenseurs sont situés un peu plus loin, sont bien indiqués et en nombre suffisant.


photo man-mxp-018

La répartition des compagnies est vraiment étrange ici, les compagnies ne sont pas toutes regroupées en fonction de leur alliance ou par taille d'avion.


photo man-mxp-019

La passerelle est agréable, il n'y a pas de courants d'air, le béton ciré et le mood lighting est du plus bel effet. De plus, c'est super propre puisqu'elle vient d'être nettoyée.


photo man-mxp-021

Une fois arrivés au bout de la passerelle, nous redescendons et prenons la direction du terminal 3. La dernière partie du chemin se fait par l'extérieur.


photo man-mxp-022

Terminal 3 de Macnhester



photo man-mxp-023

Il nous faut encore prendre les ascenseurs pour nous rendre au niveau des départs puisque les escalators sont là aussi interdits aux valises.


photo man-mxp-024

J'accompagne mon ami à la dépose des bagages. A Manchester, il y a une zone de dépose de bagages automatique, ce qui est pratique enfin quand ça fonctionne.

Il suffit de poser votre bagage sur la balance et de scanner votre carte d'embarquement, ensuite la machine vous parle directement dans votre langue et vous demande de vérifier les consignes de sécurité avant d'imprimer votre étiquette bagage. Sauf, qu'aujourd'hui l'impression n'a pas fonctionné et que la machine s'est bloquée pendant plusieurs minutes avant d'afficher un message d'erreur.

Alors, j'explique la situation à un agent qui nous redirige vers une autre agente proche de la dépose qui annulera l'étiquette non imprimée et en éditera une nouvelle.


photo man-mxp-025

Comme à Malpensa, vous avez encore la possibilité d'imprimer votre carte d'embarquement si vous avez oublié de le faire. Mais il vous en coûtera 0,10£ la minute ainsi que 1£ la page imprimée en couleur.

Sinon Ryanair peut éditer votre carte d'embarquement pour 20€ si vous avez fait l'enregistrement en ligne sinon 55€ (compris dans le tarif Flexi Plus) pour faire l'enregistrement au comptoir. Ceci dit,  il y a plein alternatives gratuites (imprimer la carte d'embarquement soit même, l'avoir sur son téléphone ou sur le téléphone de quelqu'un d'autre, l'imprimer chez un commerçant dans l'aérogare) ou payantes comme avec cette machine.


photo man-mxp-026

Ensuite, nous nous dirigeons vers le contrôle de sûreté. Rien à voir avec Malpensa 2 jours plus tôt, à cette heure matinale il n'y a quasiment pas d'attente. Les contrôles seront particulièrement poussées, comme souvent lorsque je voyage au Royaume-Uni.


photo man-mxp-027

Une fois passé le contrôle de sûreté, la zone d'embarquement se rejoint par le petit couloir étroit au bout.


photo man-mxp-028

Nous pouvons profiter d'un aperçu sur le tarmac en rejoignant le hall principal, pour le moment c'est flybe à gogo.


photo man-mxp-030

Sur la route, j'en profite pour immortaliser la Une du jour sur Flight Report avec un vol Corsair à l'affiche.


photo man-mxp-031

Il me reste 5£ alors je décide d'acheter un peu de chocolat plutôt que de les échanger. La tablette pour la Premier League est vraiment trop kitsch, j'opterais donc pour 3 autres tablettes.

Je vous conseille de faire attention parce que sur les 3 tablettes 2 ne sont pas passées au bon prix à la caisse et il n'y a avait aucun employé dans le magasin. Heureusement, le total restait inchangé.


photo man-mxp-037

Après avoir un peu flâné dans les boutiques, nous commençons à nous rapprocher de notre porte d'embarquement à savoir la n°53. Après la zone commerciale, il y a une zone pour se restaurer organisée autour de cette place.


photo man-mxp-040

Il y a également un KFC dans le coin si vous avez faim.


photo man-mxp-041

Il y a également des journaux distribués gratuitement mais je n'ai aucune idée sur la qualité de ces journaux.


photo man-mxp-044

Oh, un avion de Ryanair qui porte une livrée quelques peu spéciale.


photo man-mxp-043

Avant d'embarquer, j'en profite pour vous montrer que mon bagage cabine que j'utilise à chaque vol depuis des années est désormais considéré comme un petit sac chez Ryanair.

A noter aussi que le volume du petit sac a été augmenté de 40% avec l’introduction de cette nouvelle politique et que vous n'êtes pas limité en poids si vous n'avez pas pris l'option priorité & 2 bagages en cabine.


photo man-mxp-042

Puis, les passagers sont appelés pour embarquer sur notre vol et comme nous étions assis juste à côté, nous nous retrouvons en tête de file pour embarquer juste après les passagers prioritaires.


photo man-mxp-045

Nous resterons stationnés dans la passerelle pendant 5 minutes à cause du pré-embarquement.


photo man-mxp-046

Il y a un présentoir à journaux d'Air France dans la passerelle, c'est assez amusant de se dire que ces 2 compagnies opèrent dans le même terminal à Manchester.


photo man-mxp-047

Notre voisin porte une livrée un peu spéciale : Primeu de Girona.


photo man-mxp-048

Le notre aussi en porte une et je suis tout excité puisque pour moi c'est une première avec Ryanair !


photo man-mxp-049-34356

Pour nous, ce sera un embarquement par l'escalier arrière aujourd'hui puisque nous serons assis aux places 23A et 23B.

D'ailleurs, Ryanair ne place pas forcément les gens à côtés non pas qu'ils les placent volontairement pas à côté mais plutôt parce qu'ils placent tous les passagers de manière aléatoire dans l'avion. Nous avons donc décidé de tenter notre chance à la roulette, j'ai obtenu le 23B et mon ami a obtenu… un siège qui n'était pas le 23A alors je lui ai pris le 23A pour 6£ soit 3£ chacun pour être assis à côté durant ce vol et avoir un hublot.


photo man-mxp-051

L'escalier pour monter à bord est éclairé.


photo man-mxp-052

Notre avion est un Boeing 737-800 Next Generation de 4 ans. Pour le moment, il est immatriculé EI-FIZ mais dans quelques jours il sera transféré chez Malta Air (à ne pas confondre avec Air Malta) sous 9H-QBL.

En tout cas, EI-FIZ ça annonce un vol pétillant !


photo man-mxp-053

La harpe enchantée


photo man-mxp-054

Une fois à bord, je suis surpris par la cabine qui s'avère être un mélange entre l'ancienne et la nouvelle puisqu'elle est équipée des nouveaux sièges.


photo man-mxp-055

Le pas est bon à cet rangée, j'ai même l'impression que c'est l'un des meilleur que l'on peut avoir à bord.


photo man-mxp-056

L'embarquement est quasiment terminé.


photo man-mxp-058

Instant F-OITN


photo man-mxp-057

L'embarquement est terminé à 6h30, le commandant de bord annonce que le temps de vol sera de 2 heures mais nous ne pouvons pas partir tout de suite car le trafic est limité à cause de la mauvaise météo.

Notre voisin demande un dégivrage, mais nous n'y aurons pas le droit. 


photo man-mxp-063photo man-mxp-065photo man-mxp-067

Certains appareils se font tracter à vide pour rejoindre des aires de stationnement plus proches des portes d'embarquement.


photo man-mxp-064

A 6h48, le commandant de bord annonce que nous sommes dans la liste d'attente pour mettre en route et que nous devons encore attendre 5 minutes.

Puis à 7h02, nous sommes les prochains à pouvoir mettre en route ce qui devrait prendre encore 2 ou 3 minutes. Finalement, nous serons repoussés à 7h04.


photo repoussage

Après le repoussage, les commandes sont testées (ailerons, volets, aérofreins) puis nous commençons à rouler jusqu'à l'entrée de piste où nous croisons les 4 Boeing 737 MAX 8 de TUIFly (OO-TMY, OO-TMB, OO-TMA & OO-MAX) qui sont stockés à Manchester en attendant la fin de la crise.



Expérience de vol


Nous décollons à 7h15, soit avec 30 minutes de retard dues à la mauvaise météo, avec une visibilité très limitée.


photo man-mxp-069photo man-mxp-070photo man-mxp-071

Quelques instants après le décollage, un steward passe pour distribuer le catalogue des ventes à bord que je prendrais plus par curiosité qu'autre chose.


photo man-mxp-072

Bonne nouvelle, il y a enfin une partie avec quelques informations sur la compagnie ! Mais je trouve que ça fait un peu trop tabloïd et puis selon moi, il manque une partie sur la compagnie avec une présentation des destinations et de la flotte.


photo man-mxp-075

Je me suis toujours demandé qui pouvait commander une part de pizza et des frites ou un croissant au jambon et au fromage.


photo man-mxp-073

Ryanair propose aussi du vin, à part le Prosecco qui est italien, tout le reste est espagnol et je trouve cela vraiment cher pour du vin espagnol.


photo man-mxp-074

Je me demande qui pourrait acheter un kit avec une brosse à dent plus cher que le prix d'appel du vol !


photo man-mxp-076

Petit-déjeuner dans les airs


Ryanair proposait la possibilité de commander un petit-déjeuner chaud servi à bord de ce vol mais c'était bien caché dans la gestion de la réservation. Il fallait aller en dessous des bagages, des transferts, des réservations de parking et des réservations pour des événements.

L'option est proposée à 10€ (et non 10,20€ comme affiché) ou 10£ selon si vous faites l'aller-retour depuis l'Italie ou le Royaume-Uni. Par contre, aucune information n'est communiquée sur le contenu du petit-déjeuner si ce n'est que c'est un petit-déjeuner anglais et chaud. Alors, je vais faire confiance à Ryanair et ce sera une surprise une fois à bord.


photo reservation-petit-dejeuner

Quelques instants plus tard, une hôtesse s’arrête au niveau de notre rangée avec une boite dans la main et je remarque qu'elle ne doit plus se souvenir exactement de mon siège alors je me signale et elle me tend cette jolie boite.


photo man-mxp-077

Il y a inscrit mon nom (flouté) et mon prénom, mon numéro de réservation (flouté) par contre le numéro de siège et l'immatriculation de l'avion n'étaient pas remplis.


photo man-mxp-093

Je suis tout excité - au moins autant que vous, de découvrir ce qu'il y a l'intérieur de cette boite. Alors, jetons un œil !

A première vue, il y a un plat chaud dont j'ignore encore la composition, quelque chose à tartiner, une boisson froide et des couverts.


photo man-mxp-078

Commençons par le plat chaud qui s'avère être très chaud en fait puisqu'il vient d’être réchauffé au galley avant d'avoir été replacé dans la boîte. Au niveau des calories, ce plat en contient 356 kCal, ce qui sera nettement suffisant pour démarrer votre journée !


Bonus : Cliquez pour afficher

photo man-mxp-080photo man-mxp-090photo man-mxp-091

Et une fois ouvert, ça donne cela. Il y a essentiellement de la viande, ainsi que 2 petits rösti et une tomate cerise.


photo man-mxp-081

Miam, quel privilège de pouvoir prendre son petit-déjeuner tout en s'envoyant en l'air !


photo man-mxp-082

Petit, mais bon.


photo man-mxp-083

Tandis qu'un collègue rode dans les parages.


photo man-mxp-084

Passons maintenant à la seconde partie de ce petit-déjeuner dans les airs. En plus du plat chaud, il y avait dans la boîte deux tranches de pain, du beurre ainsi qu'une portion de ce qui semble être de la confiture à l'orange.


photo man-mxp-086

Le pain est une vraie tuerie, c'est un subtil mélange entre une bonne tranche de pain comme on a en France et la douceur d'une brioche. 


Bonus : Cliquez pour afficher

photo man-mxp-085

Ce que je pensais etre de la confiture est finalement de la marmelade. Tant mieux parce que j'adore ça !


photo man-mxp-079

Miam !


photo man-mxp-087

La seule petite déception de ce petit-déjeuner sera ce jus d'orange à base de concentré, même si c'est déjà mieux que le nectar d'orange qu'Air France ose servir à bord de ses avions et dans certains de ces salons.


photo man-mxp-088

Pour tout vous dire, ça ressemble à ce que l'on peut trouver dans les hôtels pas trop chers. Même si ce n'est pas vraiment mauvais, je suis certain que ce point peut facilement être amélioré.


photo man-mxp-089

Je me disais bien que j'avais entendu parlé de petit-déjeuner sur les vols de Ryanair quelque part mais je ne me souvenais plus d'où. En feuilletant le catalogue, je me rends compte que c'est inscrit sur le catalogue.

Les petit-déjeuners sont proposés seulement sur une sélection de vols qui partent le matin avant 7h59. Et finalement, le petit-déjeuner que j'ai eu était irlandais et non anglais comme indiqué lors de la réservation.

J'apprends aussi que j'ai le droit aussi à une boisson chaude en plus de tout ce que j'ai déjà eu.


photo man-mxp-094

Ryanair propose un assez large choix de boissons chaudes entre plusieurs types de cafés, de thés ainsi que du chocolat chaud, tous au prix de 3€.


photo man-mxp-095

Une fois décidé, j'utilise le bouton d'appel pour commander mon café étant donné que le service est terminé et que les trolleys sont revenus au galley arrière.

J'explique que la commande de ma boisson chaude a été oubliée. L'hôtesse s'excusera et prendra ma commande, pour faire honneur à Turin j'opte pour un café Lavazza Intenso.


photo man-mxp-096

Le gobelet est bien pensé, il n'est pas du tout brûlant par contre la manière de l'utiliser pour boire n'est pas super intuitive. Il faut boire à travers le filtre puisque le café est toujours à l’intérieur du gobelet.

D'ailleurs, l'hôtesse a oublié de me préciser qu'il fallait attendre quelques minutes avant de boire parce qu'au début le café n'avait pas beaucoup de goût. Après un peu d'attente, le résultat est plus concluant, c'est certainement le meilleur café que j'ai bu en avion.


photo man-mxp-097

En effet, Ryanair procède différemment que la plupart des autres compagnies, fini le café instantané et le café filtre sans goût ! Le concept est intéressant même si je n'irais pas jusqu'à dire que c'est révolutionnaire. 


photo man-mxp-098

Le vol passe vite, et il est plutôt agréable puisqu'il n'y a pas d'annonces toutes les 5 minutes pour nous vendre tout et n'importe quoi. Une fois le service terminé, les trolleys ont été rangés et les passagers avaient la possibilité de commander ce dont ils avaient envie en utilisant la sonnette d'appel.

Décidément, j'aime beaucoup le management des équipages de Ryanair basés à Manchester puisque ça a été la même chose à l'aller.

Le fait de voyager à deux accélère aussi le temps, nous avons pu échanger sur pas mal de choses notamment sur le vol lui-même et j'ai pu récolter les premières impressions de mon ami sur Ryanair dont je vous ferais part dans la conclusion.

Avant d'atterrir, une hôtesse passe dans la cabine pour ramasser les quelques déchets des passagers. En arrivant à mon niveau, je vois qu'elle souhaite également récupérer la boîte du petit-déjeuner mais je le lui ferais ce qu'on appelle en jargon aéronautique des yeux d'upgrade !


photo man-mxp-099

Nous atterrissons à l'aéroport Malpensa de Milan à 10h06 sous le pluie, ça promet un joyeux débarquement !


photo man-mxp-100photo man-mxp-101photo man-mxp-102

Nous nous garons au large cette fois, nous allons avoir le droit à un débarquement sous la pluie et un tour de piste en bus.


photo man-mxp-103photo man-mxp-104photo man-mxp-105

Instant danette


photo man-mxp-106

J'explique à mon ami, qu'il ne sert à rien de se précipiter puisque nous allons devoir prendre un bus et qu'une fois arrivé dans le terminal ce sont les derniers qui seront montés dans le bus qui descendront en premier.

Comme ça bouchonnait à l'arrière alors nous sortons par l'avant de la cabine. 


photo man-mxp-107

Aéroport Malpensa de Milan


Nous serons pratiquement les derniers à descendre de l'appareil.


photo man-mxp-110

Je profite d'une dernière vue sur notre appareil, même si la livrée spéciale n'est pas extravagante je suis ravi d'avoir pu voler sur cet appareil.


photo man-mxp-109

Au moment de rentrer dans l'un des 2 bus stationnés au pied de l’appareil, les autres passagers nous fusillent du regard pour que l'on ne monte pas dans le bus… Il aura fallu un peu forcer les choses pour que les passagers daignent se pousser pour pouvoir nous laisser monter à bord.


photo man-mxp-111

L'Airbus A330-200 d'AirItaly, immatriculé EI-GFX, s'en va à Miami.


photo man-mxp-112

Le Boeing 777-200 d'American Airlines immatriculé N792AN s'en va vers New York JFK.


photo man-mxp-114photo man-mxp-115

Au loin, nous pouvons profiter de l'atterrissage de l'Airbus A380 immatriculé A6-EOV d'Emirates qui vient de New York JFK. Il porte une livrée pour l'Expo 2020.


photo man-mxp-116

Nous croisons également un Boeing 787-9 Dreamliner de Neos qui n'a jamais été reporté pour le moment sur Flight Report, dont j'ai eu l'occasion de voir un autre exemplaire lors du Milano Linate Show qui s'est déroulé en octobre 2019.


photo man-mxp-117photo dreamliner-neos

Puis après un tour sur le tarmac, le bus nous dépose dans les entrailles du terminal 1 de Malpensa.


photo man-mxp-118

Il faut rejoindre le hall principal pour que mon ami puisse récupérer son bagage en soute et quitter la zone des arrivées.


photo man-mxp-119

Turkish Airlines, Air China


photo man-mxp-121

La sortie se trouve sur la droite et l'indication pour la zone de récupération des bagages a disparu.


photo man-mxp-122

Il faut d'abord passer un contrôle des passeports puisque nous arrivons du Royaume-Uni et comme à l'aller j'opte pour le passage automatisé qui s'appelle ici Smart Pass.


photo man-mxp-124

Les files sont bien séparées, ce qui s'avère assez pratique. Le passage sera fluide puisque nous aurons passé ce contrôle en moins de 5 minutes.


photo man-mxp-123

La livraison des bagages est annoncée sur le tapis n°8 et la livraison commencera quelques instants plus tard.


photo man-mxp-126

Un bagage un peu spécial qui permet à l'aéroport de réaliser des tests, est aussi livré. Au vu de son état, le test ne doit pas être très concluant.


photo man-mxp-127

Par ici la sortie


photo man-mxp-128

Avant de repartir vers Turin, mon ami en profite pour aller déjeuner au McDonald's et finalement il regrettera de ne pas avoir opté pour le petit-déjeuner à bord de l'avion.


photo man-mxp-129

Entretemps, l'Airbus A380 d'Emirates a rejoint sa porte d'embarquement et l’impressionnante machinerie du débarquement des passagers et déchargement du fret s'est mise en place autour de cet avion.


photo man-mxp-131

En route pour Turin


Après le déjeuner, nous retournons au niveau des arrivées pour prendre le bus pour Turin. Les arrêts de bus sont un peu compliqué à trouver, il n'y a pas beaucoup de panneaux mais le seul que nous avons trouvé donne toutes les informations nécessaires. Pour les bus Flixbus, il faut se rendre à l'arrêt de bus n°7.


photo man-mxp-132

La sortie vers les arrêts de bus est la sortie n°4.


photo man-mxp-133

Notre bus n'est pas affiché sur les panneaux d'affichage, heureusement que j'ai pris le soin de noter le numéro de l'arrêt.


photo man-mxp-134

L'arrêt de bus n°7 est dédié à Flixbus et pour le moment le bus n'est pas encore là mais il est possible de suivre le bus dans l'application.


photo man-mxp-137-30475

Ce bus aussi se rend à Turin mais le billet coûte 22€ par personne alors que nous avons payé 13,48€ à deux pour le notre.


photo man-mxp-136

Notre bus arrivera quelques minutes plus tard, il s'agit d'un bus opéré par une autre compagnie pour le compte de Flixbus.


photo man-mxp-139

Le bus est moderne et les sièges sont confortables pour un trajet de 2 heures.


photo man-mxp-140

Et le pas est géant. Il n'y a pas photo entre le bus de la Sadem et celui vendu par Flixbus qui est le gagnant à plate couture.


photo man-mxp-141

Je vous remercie d'avoir lu une nouvelle de mes aventures et j'espère que vous l'aurez apprécié. En bonus, vous trouverez des photos commentées de Manchester, d'autres de Turin que je vous présenterai plus en détail à une autre occasion et aussi une petite séance de shopping à l'aéroport de Manchester.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou un like pour montrer que vous avez aimé.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Ryanair

7.4/10
Cabine5.5
Equipage8.0
Divertissements6.5
Carte payante9.5

Manchester - MAN

9.0/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté10.0

Milan - MXP

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

L'aéroport de Manchester est relativement bien accessible malgré que ça semble être un peu plus compliqué avec les bus de National Express, et je ne sais pas si je pourrais recommander cette solution malgré que le rapport qualité / prix soit très intéressant, il y a quelques contraintes. Le terminal 3 était extrêmement fluide même s'il y avait pas mal de monde. Au niveau des services, il y avait pas mal de choses, plein de magasins, de restaurants, des toilettes, des places pour s'asseoir mais je n'ai pas fait attention s'il y avait des prises électriques ou du Wi-Fi. La propreté était excellente dans l'aérogare.

A bord, la cabine était bien mais la tablette était sale même si je l'ai pas montré sur les photos. Je pense que toutes les tablettes devraient être lavées au moins une fois par jour avant le premier vol. L'équipage était bien comme à l'aller, j'apprécie le fait qu'il n'y a pas eu beaucoup d'annonce et que le service n'a pas duré pendant tout le vol. Quoi que, ils ont oublié de me proposer une boisson chaude mais après le coup a été rattrapé un peu plus tard. Enfin, une partie dédiée à la compagnie dans le magasine, ça correspond déjà un peu plus à mes attentes en terme de divertissement pour une compagnie à bas coûts.

Que dire du petit-déjeuner, une prestation souvent ratée à bord ? Et bien, j'ai adoré !! Le plat chaud était relativement bon, même s'il y avait beaucoup de viande, cela permet de bien démarrer la journée et de tenir, ce qui est idéal lorsqu'on voyage. Les tartines avec la marmelade étaient un vrai délice. Le café servi à bord était bon. Le seul petit bémol de ce petit-déjeuner aura était le jus d'orange à base de concentré que je n'ai pas aimé, mais c'était déjà très bien.

Maintenant, est-ce que ça vaut les 10€ demandés ? Oui, largement compte tenu des tarifs pratiqués par Ryanair à bord (6€ un plat chaud comme des lasagnes, 2€ ou 2.5€ pour la plupart des boissons, 3€ pour les boissons chaudes) et il ne faut pas oublier qu'en Angleterre, si j'avais voulu prendre la même chose à l'aéroport j'en aurais eu au moins pour aussi cher.

Qu'est-ce que mon ami à pensé de sa première expérience avec Ryanair ? Sachant qu'il avait pris Lufthansa à l'aller depuis Toulouse, il a trouvé que le siège était un peu moins confortable. Il n'a pas trouvé de différence significative entre les équipages, pour lui c'était du pareil au même. Il n'a pas regretté l'absence de divertissement. Il a trouvé que l'offre de petit-déjeuner était largement supérieure que ce qu'il a reçu chez Lufthansa (un gros cookie et une boisson) même si c'est certainement plus cher en soit que chez Lufthansa où ce n'est pas gratuit non plus (inclus mais pas gratuit). Enfin, il a conclu que pour le prix qu'il avait payé c'était très intéressant (environ 45£ avec bagage en soute à 2 semaines du départ).

Ce jour-là à Malpensa, les choses se sont relativement bien passées. Le passage du contrôle de passeports a été rapide, et la livraison des bagages a commencée quelques instant après que nous soyons arriver dans la zone de récupération mais ce n'était pas aussi fluide qu'à Manchester. Les services sont limités par rapport au nombre de passagers. La propreté est bien. L'accès à l'aéroport est efficient grâce au Flixbus qui propose un excellent rapport qualité / prix sur la liaison entre Malpensa et Turin, rien à voir avec l'aller. Dommage, que les arrêts de bus ne soient pas très bien indiqués.

Sur le même sujet

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 532864 by
    guilhem GOLD AUTEUR 731 Commentaires

    Un bon équipage à la fois en adéquation avec les valeurs sociales de Ryanair, bienveillant et pas trop intrusif en voulant réaliser des ventes pendant tout le vol.
    Une cabine pas si mal pour un vol de seulement 2 heures avec pas largement acceptable.
    Un petit-déjeuner largement à la hauteur des attentes et qui permet de bien commencer sa journée.
    Alors Esteban, est-ce que ce Flight Report t'a convaincu de monter dans un des avions de Ryanair un jour ?

  • Comment 532867 by
    pititom GOLD 11303 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Indéniablement, il est extrêmement bien documenté, les photos sont superbes (même de nuit) et tout est couvert.

    Pour autant, j'ai du mal à me projeter dans le produit, pourtant décrit de manière positive ici. En fait, je n'arrive pas à me convaincre que la "low cost" aie réellement un bas coût. Si on doit payer une nuit d'hôtel en y passant que la moitié de la nuit, pour coller aux infâmes horaires, si on doit rajouter des suppléments dans tous les sens, jusqu'à l'impression du BP et si on rajoute le prix du service, tout cela me semble un peu cher payé.

    Au delà du coût du vol en lui même, je me demande si un hôtel bon marché à l'aéroport avec un pdj basique (ce qui est servi ici) n'aurait pas été rentable par rapport à l'auberge de jeunesse au centre + le bus dans la nuit + le pdj à bord / le McDo pour tenir.... La logique du "pas cher" ne me semble pas avoir été poussée bien loin à part admettre par défaut que RyanAir sera "pas cher".

    Je leur reconnais par contre que la photo du pdj, mis à part la présentation, est représentative de ce qui est servi à bord.

    Merci !

    • Comment 532888 by
      guilhem GOLD AUTEUR 731 Commentaires

      Bonsoir Pititom, je vous remercie pour votre commentaire. Je suis ravi de voir que vous avez apprécié le fait qu'il soit complet car cela m'a pris beaucoup de temps pour le préparer.

      Si on doit payer une nuit d'hôtel en y passant que la moitié de la nuit, pour coller aux infâmes horaires, si on doit rajouter des suppléments dans tous les sens, jusqu'à l'impression du BP et si on rajoute le prix du service, tout cela me semble un peu cher payé.

      En fait, nous sommes sortis le vendredi soir et le samedi nous sommes rentrés tôt afin de maximiser notre temps de visite et profiter d'une nuit complète malgré un départ à 3h du matin. Et l'horaire matinal était bon pour nous puisqu'il permettait d'arriver à Turin en début d'après-midi et de faire découvrir la ville à mon ami avant qu'il retourne en France le lendemain.
      En effet, l'impression de la carte d'embarquement et le service à bord sont facturés mais ce sont des services qui ne sont pas essentiels. Par exemple, en 3 ans je n'ai pris qu'un sandwich et ce petit-déjeuner. D'un autre côté, lorsque vous voyagez avec d'autres compagnies, l'impression de la carte d'embarquement n'est pas gratuite.
      Au delà du coût du vol en lui même, je me demande si un hôtel bon marché à l'aéroport avec un pdj basique (ce qui est servi ici) n'aurait pas été rentable par rapport à l'auberge de jeunesse au centre + le bus dans la nuit + le pdj à bord / le McDo pour tenir....

      Je dois vous avouer que j'ai étudié cette question aussi, mais à 28£ la nuit par personne (je devais voyager seul initialement), 19,99€ pour le vol et 10€ pour le petit-déjeuner que j'avais envie de tester. Je vous défie de trouver mieux !
      Pour McDonald's, c'est mon ami qui a souhaité y déjeuner, moi je n'avais pas encore faim et je n'aime pas particulièrement cette enseigne.
      A bientôt

  • Comment 532911 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci Guilhem pour le partage et la double découverte du pdj ainsi que du café filtre RYR ! Deux jolies initiatives, mais toujours no thank you pour moi pour voler avec eux :)

    A bientôt !

    • Comment 532913 by
      guilhem GOLD AUTEUR 731 Commentaires

      Merci Esteban pour le commentaire.
      Tant pis, j'aurais essayé de te convaincre ! Qu'est-ce qu'il te manque encore ?
      Enfin pour le café, je ne dirais pas que c'est du café filtre mais plutôt du café un peu comme avec une cafetière à piston sauf que là il y a la décantation ainsi que le filtre pour ne pas boire le café moulu.
      A bientôt ?

  • Comment 532969 by
    Riton75 506 Commentaires

    Merci Guilhem pour ce FR complet qui sonne comme une affiche de la Champions' League! ;-)
    Belles photos de Manchester notamment celle du matin
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.