Avis du vol easyJet Geneva Manchester en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U21950
Classe Economique
Siege 19A
Temps de vol 01:50
Décollage 02 Nov 19, 11:15
Arrivée à 02 Nov 19, 12:05
U2   #14 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 776 avis
Ticou
Par 392
Publié le 7 novembre 2019

introduction


Bonjour à toutes et à tous,

Me voilà de retour près de deux ans après mon dernier Flight-Report. J'adore toujours autant le monde de l'aviation mais ne prends vraiment qu'occasionnellement l'avion. Aujourd'hui, je vais essayer de vous conter au mieux un vol assez banal entre Genève et Manchester sur le vol EasyJet XXX. Je me rends au Royaume-Uni en compagnie d'un ami afin de rendre visite à une amie commune en échanges linguistiques. Nous avons réservé nos vols le 12 octobre, soit assez tardivement pour un prix de CHF 162.50 par personne sans bagage en soute.


GENèVE COINTRIN (gva)


Tout commence donc le samedi 2 novembre 2019 vers 7h45, heure de mon arrivée à la gare de Lausanne, sous une météo typiquement britannique. Le train est à l'heure et très peu fréquenté au départ de la Capitale Olympique. Mon ami rejoint notre carrosse ferroviaire à Morges et le voyage jusqu'à Genève se déroule bien. Nous arrivons à 9h06 à la gare jouxtant l'aéroport.



Nous profitons de rapidement passer dans un magasin d'alimentation pour le (petit) déjeuner avant de directement nous rendre au premier étage auprès de la sécurité, le check-in ayant été effectué lors de la réservation. Vous trouverez ci-dessous le tableau FIDS des vols :


photo 20191102_092123

Les lignes d'attente sont quasiment vides et le contrôle est très rapidement passé. Nous nous retrouvons donc airside à 9h35. Notre vol semble à l'heure (point très important, vous comprendrez pourquoi avec le bonus touristique) mais la porte n'est pas encore annoncée. Nous patientons quelques instants puisque l'écran nous indique, à 9h45, que la porte d'embarquement est la B41.


photo 20191102_094701

Le chemin est bien indiqué, c'est par-ici !

Nous longeons un corridor avec des tapis roulants pendant environ 5 minutes avant d'arriver au contrôle douanier (ou la PAF si vous préférez). L'attente n'est pas longue, l'agent ni poli, ni impoli. Par la suite, nous arrivons dans une salle circulaire qui se compose de 4 portes. Dans l'attente de l'embarquement, nous nous posons sur un pouffe avec mon ami.


VOL EZY1950 - GENEVA TO MANCHESTER


photo 20191102_095724

Le personnel de la compagnie aérienne fait les annonces d'usage pour expliquer l'ordre de passage qui semble bien respecté. L'embarquement prend néanmoins du temps puisque celui-ci commence à 10h30 mais que je parviens dans l'avion à 10h55 après un petit tour dans le paxbus, ce qui me laisse l'opportunité de prendre quelques photos d'aéronefs disposés sur le tarmac de Genève Cointrin ! Au passage, désolé de la qualité mais pas forcément facile dans un véhicule en mouvement.


photo 20191102_104537photo 20191102_104622photo 20191102_104627

Après ces quelques minutes de route sur le tarmac, nous arrivons au pied de notre avion du jour. Un Airbus A320Néo immatriculé G-UZLB. D'après les informations trouvées sur Airfleets, il a été livré le 05 septembre 2019 et possède 186 sièges. Nous allons donc voler à bord d'un nouvel arrivé dans la flotte d'EasyJet. Il me semble que le vol était (quasi) complet, n'ayant pas vu de siège libre dans la partie arrière de la cabine tout du moins.


photo 20191102_104803-82418

L'embarquement se fait tant à l'avant qu'à l'arrière. Nos places étant, respectivement, 19A et 19B, nous nous dirigeons vers l'escalier de queue pour rentrer dans l'avion. J'en profite également pour faire une photo du fuselage (étant limité par un abri) de l'avion.


photo 20191102_105003-90280

Notre rangée est vite atteinte, ma valise cabine est placée dans le rangement prévu à cet effet. Je suis chanceux car j'adore être vers le hublot et le système informatique de la compagnie m'a automatiquement attribué une place sur le côté de l'avion. L'embarquement se poursuit ensuite avec l'arrivée de nouveaux bus remplis de passagers, puis les portes sont fermées, les consignes de sécurité sont présentées par le PNC (exclusivement féminin sur ce vol) et l'avion peut quitter sa porte à 11h17 très exactement. Votre serviteur mesurant toujours 1m93, le pitch me laisse vraiment peu de place mais cela fait partie des inconvénients à accepter sur un vol low cost.


photo 20191102_105758

Le roulage n'est pas très long puisque notre appareil se présente sur la piste 23 quatre minutes plus tard. Le pilote (ou le co-pilote) abaisse la manette des gaz et notre A320 Néo s'élance pour décoller après 32 secondes. L'inclinaison est assez grande mais tout se passe bien, les volets sont rétractés. La couche nuageuse (assez dense) est traversée peu après et notre avion peut se stabiliser à son altitude de croisière. Enfin du soleil ! C'est à ce moment que j'en profite pour prendre en photo les fiches de sécurité ainsi que les magazines à disposition.



Le vol se déroule de manière très classique. Le personnel commence à faire le service pour les passagers/clients qui souhaitent se substanter la moindre ou acheter des produits hors-taxes. Pour ma part, pendant que mon ami termine sa nuit, j'en profite pour trinquer avec une bouteille d'eau tout en lisant "Apollo 13", le livre ayant inspiré mon film préféré au nom éponyme. Il faut savoir que je suis également un grand passionné de l'histoire de la conquête spatiale mais que je n'avais pas encore lu ce bouquin, honte à moi ! J'ajoute également une banale photo prise lors du décollage pour pouvoir utiliser la fonction "galerie".


photo 20191102_113342photo 20191102_113647photo 20191102_112512

Le pilote fait une annonce au micro lorsque nous sommes au dessus de la région parisienne pour nous expliquer notre trajectoire, à savoir un passage au dessus (ou presque) de Londres avant de remonter vers le Nord en direction de Manchester. Il indique également que nous sommes chanceux car "il ne pleut pas actuellement sur Manchester". La descente s'amorce vers 11h45 locale (12h45 en Suisse) avec de légères turbulences lors de la traversées des nuages recouvrant la ville. Je peux constater que nous sommes bien au Royaume-Uni en voyant les voitures rouler à gauche sur les routes.

L'avion se pose finalement sur la piste 23R à 13h06. Le toucher n'est pas franchement doux mais il n'était pas non plus très violent. On sent bien la résistance de l'air et le bruit de la pluie (car oui, maintenant il pleut sur Manchester !) sur la carlingue de l'appareil. Ce dernier quitte rapidement la piste pour aller se positionner à sa porte. Nous laissons les gens pressés de se lever (pour attendre pendant quelques minutes que les portes s'ouvrent) pour débarquer. L'aéroport fait un peu vieillot à première impression. 


photo 20191102_130456

MANCHESTER AIRPORT (man)


La douane est très rapidement passée, l'attente étant inexistante. Cela fait plaisir de voir que notre vol a été à l'heure et que nous n'avons pas été retenu longtemps pour entrer sur le territoire britannique. Les gens font un peu la tête, mais cela s'explique peut-être par la défaite du XV de la Rose en finale de la Coupe de Monde de rugby face aux Springboks sur le score de 32-12.


photo 20191102_132131

Par la suite, nous rejoignons The Station pour y prendre un train devant nous mener à la gare de Manchester Piccadilly. Le trajet est vraiment court et le tarif est de 5.40 £. Ce n'est pas notre destination finale puisque nous devons rejoindre la charmante ville de Chester le soir-même après un petit passage à Manchester que vous découvrirez dans le bonus touristique ci-dessous.


photo 20191102_123943

Finalement, voici la carte de ce vol sur Flightradar24 :


photo gvaman
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.0/10
Cabine6.0
Equipage7.0
Divertissements5.0
Carte payante6.0

Geneva - GVA

7.9/10
Fluidité8.5
Accès7.5
Services6.5
Propreté9.0

Manchester - MAN

6.8/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services6.5
Propreté5.0

Conclusion

Au final, ce vol a rempli sa mission principale qui était de nous mener d'un point A à un point B en toute sécurité et dans les temps. L'aéroport de Genève était très fluide et propre comme à son habitude. En revanche, l'aéroport de Manchester faisait un peu peine à voir, peut-être à cause du contraste.

Pour le reste, il n'y avait pas grand chose à signaler sur le vol en tant que tel mais j'espère avoir réussi à vous le faire vivre du mieux possible malgré qu'il soit très classique.

Informations sur la ligne Geneva (GVA) Manchester (MAN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Geneva (GVA) → Manchester (MAN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Ethiopian Airlines avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 52 minutes.

  Plus d'informations

1 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.