Avis du vol Emirates Sydney Dubai en classe Première

Compagnie Emirates
Vol EK413
Classe Première
Siege 3A
Temps de vol 14:30
Décollage 02 Aoû 13, 21:10
Arrivée à 03 Aoû 13, 05:40
EK   #4 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 519 avis
lamarmotte
Par 5000
Publié le 26 août 2013
rappel des épisodes précédents

Voici la suite du voyage retour vers la Bretagne après plus de 2 semaines passées à découvrir le Vanuatu et en particulier ses volcans.

Arrivée à 09h45 à Sydney ce 2 août 2013 après un vol de 3h45 sur LE Boeing 737-800 de Air Vanuatu en provenance de Port Vila.


Rappel du routing:

PARIS -> DUBAI Emirates First => http://flight-report.com/reportage/4555/CDG-DXB.html
DUBAI -> SYDNEY Emirates First => http://flight-report.com/reportage/4559/DXB/SYD.html
SYDNEY -> PORT VILA Air Vanuatu Eco => http://flight-report.com/reportage/4561/SYD-VLI.html
PORT VILA -> TANNA => http://flight-report.com/reportage/4566/VLI-TAH.html
TANNA -> PORT VILA => http://flight-report.com/fr/report-4570.html
PORT VILA -> CRAIG COVE => http://flight-report.com/fr/report-4582.html
ULEI -> ESPIRITU SANTO => http://flight-report.com/fr/report-4635.html
ESPIRITU SANTO -> GAUA -> http://flight-report.com/fr/report-4636.html

GAUA -> PORT VILA -> PAS DE FR (car rien de spécial à présenter, 1er tronçon Gaua -> Espiritu Santo en Twin otter déjà présenté, 2ème tronçon Santo -> Port Vila en ATR72 déjà présenté aussi)

PORT VILA -> SYDNEY => http://flight-report.com/fr/report-4637.html
SYDNEY -> DUBAI => C'EST ICI
DUBAI -> PARIS => C'est pour bientôt

Flight Report

Après récupération des bagages et passages de différents contrôles (qui ne m'ont pas vraiment laissé de souvenir …), nous arrivons dans le hall des arrivées.
Nous c'est moi et 3 autre personnes de notre groupe. Un autre couple a rejoint directement Nouméa au départ de Port Vila.
Les 3 autres personnes avec qui je suis rentrent à Paris sur Qantas (le choix du tour operator) via Dubai et Londres. Décollage pour eux à 16h00, poiur mi ce sera 21h10.
En attendant l'heure de l'apéro, nous flanons dans l'aérogare à la recherche de souvenirs australiens. Le terminal n'a rien de passionnant et surtout est TRES bruyant, en particulier dans la zone dédiée à la restauration.

Vers 11h30, direction l'hôtel qui est à proximité du terminal (celui où, à l'aller, nous avons passé une nuit non prévue suite à une panne sur le 737) afin de boire l'apéro et nous restaurer (çà passe le temps).
Après l'apéritif, nous envisageons de passer à table. Malheureusement, le restaurant n'est ouvert que le soir, à cette heure-ci, il n'y a que des snacks à grignoter.

Direction donc à nouveau le terminal où nous nous mettons en quête d'un restaurant convenable. Ayant supprimé de nos choix les restaurants de la zone de restauration (si on peut les appeler çà comme çà puisque, comme dans les fast food il faut passer sa commande au comptoir puis s'installer dans une zone commune à presque tous les restos où notre commande nous sera apportée) pour cause de bruit excessif.

Direction le seul restaurant qui, de l'extérieur, nous parait correct. Nous nous installons à une table puis nous dirigeons vers le comptoir pour passer les commandes. Malheureusement, le choix n'est vraiment pas passionnant, le service est une catastrophe (les serveurs font 5 fois le tour du resto avant de trouver le pannonceau (donné au client lors de la commande) avec le n° correspondant à la commande … Cruelle déception.

Vers 14h, mes compagnons de route passent en zone d'embarquement.

Je me dirige vers la plateforme d'observation (accès à gauche du terminal en regardant vers les pistes puis ascenseur au fond de la terrasse qui nous amène an haut du bâtiment). Lieu presque idéal pour le spotting (malheureusement, la vue au sud est obstruée par un bâtiment.

Et d'abord l'avion de Fidji (ou un de ses frères) dont j'avais loupé le décollage à Port Vila. Je trouve j'empennage superbe:



Raté pour le A380 de Singapore Airlines:
photo DSC_0816

Par contre celui-ci, nous le reverrons
photo DSC_0820photo DSC_0823

Un jetstar, compagnie évidemment bien présente à Sydney
photo DSC_0824


L'airbus A380 de Qantas, dans lequel ont pris place (normalement …ils avaient failli louper leur correspondance à Dubai à l'aller, trop occupé à regarder les cigares dans une boutique …):



Il y a une important activité cargo à Sydney:
photo DSC_0832

Un autre jet Star aur le tarmac
photo DSC_0844

Décollage du 747 Thai Airways au décollage
photo DSC_0848photo DSC_0859

Puis vient le tour du A380 de Qantas à destination de Dubai. Bon vol aux compagnons de route!


Décollage du B77 de British Airways vu lors de son repoussage:
photo DSC_0878photo DSC_0882

Vient le temps de m'enregistrer et de rejoindre le salon Emirates. Au passage je remarque cet avion qu'au départ je n'ai pas identifié:
photo DSC_0889

avant de remarquer cette inscription sur la carlingue. Transport de troupe, avion gouvernemental … La question reste entière.
photo DSC_0891

Arrivée au salon Emirates (mixte business/first, comme la plupart de leurs salons), accueillis par les 2 avions phares de la compagnie, mais aussi par des hôtesses charmantes:

photo DSC_0892photo DSC_0894

Le salon est vaste, très calme et bien agencé



Un avion de Air New Zeland et son empennage vu à travers le reflet du salon sur la vitre extérieure:

photo DSC_0895photo DSC_0899


Le bar est bien approvisionné:




Vue de la partie salle à manger

photo DSC_0903


Le buffet avec une soupe utilisant un produit inhabituel sous nos lattitudes:



L'offre de presse est abondante
photo DSC_0908


Au centre, une fontaine (pour la zenitude ?)

photo DSC_0909


Un singapore Airlines, livrée Star Alliance, que je n'ai pas vu arriver:

photo DSC_0915photo DSC_0913

Visite des toilettes, nickel:




et de la douche, que j'utiliserai (mais désolé pas de photo de mon corps d'apollon !!!)

photo DSC_0920

On procède à l'embarquement avec accueil efficace de la CCP qui me fait accompagner à la suite (la 3A), avec vue sur le toit de la passerelle menant à l'étage inférieur:

photo DSC_0922photo DSC_0925

Décollage à 21h20 avec 10 minutes de retard.
Vers 22h40, je commence mon diner avec, évidemment, le caviar que j'ai malheureusement oublié de photographier. Une première pour moi mais en fait je ne suis pas fan … Je sais on ne crache pas dans la soupe, mais chacun ses goûts …

Vient le plat principal, curry d'agneau avec riz, carottes, piment … C'était un pur régal.

photo DSC_0928

Petit coup d'oeil sur notre route, nous traversons le sud de l'Australie

photo DSC_0929

A la fin du dîner, café (pas de photo) avec la mini boîte de chocolats puis oshibori, comme d'habitude brulant:
photo DSC_0932photo DSC_0933

Etant très fatigué, je vais aux toilettes pendant qu'une hôtesse prépare mon lit pour la nuit. Et là c'est le drame !!! Plus d'eau dans toute la partie avant de l'avion (en tous cas au moins à notre étage) Seules les toilettes complétement à l'arrière sont alimentées. Celà signifie plus de chasse d'eau, plus d'eau au lavabo et plus de douche !!! Et évidemment 2 toilettes seulement pour tous les passagers first et business au lieu de 6. Embouteillages en vue .

Evidemment plates excuses des hôtesses lorsque je ressorts du spa (c'est le nom officiel de la salle de douche/toilettes en first chez Emirates …)
En milieu de nuit, je retourne aux toilettes (et oui, la prostate …) , cette fois à l'arrière de l'avion en passant par le galley d'où j'entends prononcer mon nom. A mon retour, visite à ma suite du chef de cabine qui vient s'excuser platement pour cette panne. En fin de vol, le CDB lui-même s'excusera pour les inconvénients occasionnés … Si je n'ai pas excusé Emirates, c'est que j'y mets vraiment de la mauvaise foi …

A 3h10 heure de Dubai (et oui çà fait tôt, mais il est 9h10 à Sydney, ce qui est presque tard pour le petit déjeuner …), je commande mon petit déjeuner avec en plat oeufs brouillés, saucisses, tomates, haricot sauce tomate et … j'ai oublié … et évidemment tout ce ce qui fait un vrai pdj:

photo DSC_0935


Enfin atterrissage à 4h47 soit près d'une heure d'avance (au moins j'aurai le temps de prendre au salon la douche que je n'ai pu prendre à bord, mais c'est pas pareil …)

photo DSC_0937

Débarquement évidemment dans les premiers et là, erreur de ma part, je passe aux toilettes de l'aéroport avant le contrôle des passeports. Evidemment, quand je ressors, la meute des passagers business est arrivée au contrôle et je me retrouve avec plusiers dizaines de passagers devant moi …

Prochain vol (Dubai -> Paris ) dans environ 3,5 heures.

Merci pour votre lecture et à bientôt
Afficher la suite

Verdict

Emirates

9.3/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration10.0

Emirates Lounge - First

8.0/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services8.0

Sydney - SYD

6.8/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté7.0

Dubai - DXB

7.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Excellent voyage malgré ce problème d'alimentetion qui a engendré quelques inconvénients: Pas de douche (point important en first Emirates), nombre de toilettes très restreint et toilettes dispo très éloignés ... Mais une panne peut toujours arriver ...
Pour les autres points, le voyage en first Emirates est toujours aussi magique (même si ayant longuement dormi je n'en ai pas énormément profité.

Passage du contrôle interminable à Dubai

Informations sur la ligne Sydney (SYD) Dubai (DXB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Sydney (SYD) → Dubai (DXB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 15 heures et 48 minutes.

  Plus d'informations

11 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.