Avis du vol China Southern Guangzhou Sydney en classe Economique

Compagnie China Southern
Vol CZ301
Classe Economique
Siege 36C
Temps de vol 08:35
Décollage 16 Jui 18, 08:25
Arrivée à 16 Jui 18, 19:40
CZ   #38 sur 139 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 126 avis
Frostyjeff
Par 581
Publié le 1 janvier 2020

Bonjour et Re bonjour à tous si vous arrivez de mon CDG-CAN.

Bonne année 2020 !   

On continue l'histoire du passé ici.



 Ce petit transit de 2h25 paraissait confort vu de paris mais la réalité a un peu compacté tout cela :
- finalement plus que 2h,
- C est plutôt grand ce hub CZ,
- Et il y a pas mal d'étapes à passer.

En effet, en arrivant, j’étais en mode facile. Mais en fait, si c’est fluide, c’est un peu plus long qu’imaginé :
- Health control,
- Contrôle duo passeport/billet transit (2 fois),
- Contrôle PIF,
- Et un peu de couloir pour se dégourdir les jambes, 


photo img_3707

On arrive enfin à l’entrée de la zone internationale. Le salon est juste là, tant mieux. 
Je n'ai pas trop pris le temps de détailler le trajet car il était important pour moi d’effacer les 11 dernières heures de vol par une bonne douche délassante…. Les cabines du salon sont faciles d'accès et plutôt bien équipées. La j'ai eu la présence d esprit de dégainer.


photo img_3708photo img_3709photo img_3710

 Ensuite côté salon, c était plutôt calme et pas très garni mais en fait… il est 7:30 mon gars, le jour se lève et comme partout dans le monde, on lance la machine !

Le temps donc de grignoter un petit sandwich et de récupérer une petite bouteille d eau, direction la porte A147.

Couloir désert, il est toujours 7h quelque chose…  C'est beau c'est grand, et on sait chez qui on est.



 J arrive à ma porte… et la, c est le drame. Retard indéterminé. Gloups.
Autant à Paris ça ne pesait pas, autant là, j'aurai préféré attendre assis dans l avion 😅
Car je suis piégé face à la porte. Retourner en arrière ou pas… dilemme dilemme.
Finalement devant la queue de PAX motivés et alignés, je décide de tenir la position.
5, 10,… bien, ok, 30 min plus tard, c’est parti, on embarque (et on saccage mon ticket à la porte en le déchirant vigoureusement et en remettant juste un coin avec mon tag bagage…pas très classe).
Et après un jet bridge désert, enfin voilà la bête.

Vue que très partielle de l’engin qui est très mal positionné pour une belle photo (c'est le B-.5928, livrée Skyteam).


photo img_3720photo img_3722photo img_3723

 Entrée cabine et la par contre… notre bel oiseau fait d’un coup plus daté qu’au départ de Paris. On reste toutefois bien en 2-4-2.

Là, il y a bien une classe un peu différente de l’eco dans un passé plus lointain mais ce n’est pas du W aujoud'hui. J'ai pu changer mon siège du fin fond de l’avion facilement pour celui-ci et sans frais à l’enregistrement (bonus effet secondaire elite plus ?). Ca doit être comme le principe de l’eco confort de KLM.

Néanmoins, j ai eu le nez creux car côté pitch, y a bien quelques centimètres forts appréciables en plus.
Par contre l’écran a un peu perdu de sa superbe. Le programme de film est identique que pour CDG-CAN et cote option langue, tout aussi fourni.

On retrouve aussi le wifi à bord malgré la jeunesse relative de notre ami volant (surtout de sa cabine). Par contre on a perdu la prise de courant avec cette excursion dans le passé. Tant que l’usb fonctionne, who cares ?



 C est parti pour 8:40 de vol, avec une heure de retard.


photo img_3730

Après une montée sous un soleil éclatant, début du désormais familier protocole CZ un peu après HKG.
Serviette et boisson. Le reste à suivre.
J ai fait combo caféine, surtout avec ce café pas café ou plutôt "au lait" que j’apprécie. Ça me rappelle les canettes japonaises qu’on trouve dans les machines à chaque coin de rue la bas.

Ensuite le trolley du petit dej. Au choix : petit dej chinois ou œufs brouillés.
Les œufs en avion… ça me réussi moyen et puis on part de chine, alors je tente !

C’était un expérience sympa. Rien de trop épicé donc tout public ces petites bouchées à la viande. Par contre j’ai pas réussi à manger la feuille de celle de droite tellement elle était épaisse et solide… au point que je me demande d ailleurs si ça se mangeait ou s’il fallait juste déballer…


photo img_3731photo img_3732photo img_3733

Ce qui devait arriver arriva. Je me dis je ferme les yeux 5 min… et je me réveille la.

Édit de la soif : je ne sais pas si ça distribuait autant d eau que précédemment mais quand je vois la collection de verre vide de certains de mes voisins, je me dis que ça devait être aussi efficace que sur le vol précédent.


photo img_3734

Peu de temps après, le service démarre. Oshibori chaud. La question : pourquoi cette fois ci et pas les autres ?

Et maintenant, pour voir si vous suivez, devinez ce qui arrive en premier ?

Cette fois ci je détaille bien le trolley. De visible il n y a que vin rouge et blanc. Mais doit bien y avoir quelques canettes de bière cachée en quelque part. Mais où? Pas dans le trolley car à l’ouverture de notre boîte à roulette mon œil inspecteur n a vu que de l eau et un seau à glaçon.

Après une petite attente de 15 min la suite arrive. Faut dire que les turbulences n’arrêtent pas (même si elles ne sont pas monstrueuses, ça secoue gentiment depuis un bon moment).

Choix : poulet pomme de terre ou riz porc. Je tente l'option 2 qui s'annonce plutôt bien.

J'en profite pour m’émouvoir de la taille des serviettes fournies avec les couverts. C est un peu petit. Accident de plateau interdit ! 😂

Je laisserai de côté la salade crevette/concombre car je ne suis pas dans une bonne mood seafood mais elle a l’air plutôt bien.  



Après ces agapes, descente vers SYD et petits trous noir de fatigue… au point que je n'ai plus pris de photo.
Seule ambition : sortir de là pour trouver mon lit d’hôtel (lit qui au passage attendra un peu car j'ai eu une deuxième flamme en arrivant à l’hôtel pour finir le match FRA-AUS du soir, un des premiers de la coupe du monde qui démarre !!! allez les bleus !).

 Merci pour votre lecture.

Afficher la suite

Verdict

China Southern

8.5/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration9.0

Guangzhou - CAN

9.5/10
Fluidité8.5
Accès9.5
Services10.0
Propreté10.0

Sydney - SYD

9.2/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

Deuxième segment avec CZ. Là, on a perdu un peu en paillettes avec une cabine un peu plus datée mais le petit bonus de place au jambe de la zone d'une probable feu W restait bien appréciable. Le catering était encore une fois pas mal. j'avoue avoir été un peu plus inquiet pour ce segment que celui partant de paris, mais au final, aucune experience culinaire déroutante (en meme temps... dans un avion...).
Ce routing pour SYD état vraiment efficace et le peu d'attente à CAN appréciable. Dommage que CZ ait quitté Skyteam.

Informations sur la ligne Guangzhou (CAN) Sydney (SYD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Guangzhou (CAN) → Sydney (SYD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est China Southern avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 9 heures et 6 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.