Avis du vol Iberia Madrid Marrakech en classe Economique

Compagnie Iberia
Vol IB3342
Classe Economique
Siege 9F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:05
Décollage 28 Déc 19, 16:10
Arrivée à 28 Déc 19, 18:15
IB   #102 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 213 avis
wop
Par SILVER 489
Publié le 15 février 2020

Bonjour à tous,

Nous poursuivons ce trajet vers le Maroc. Aux dates et horaires souhaités, les vols directs étaient tous très chers. Parmi les options les plus abordables, passer par Amsterdam avec AF/KL + Transavia, ou voyager avec l'ibère du groupe IAG. Surprise, le retour est possible en classe affaires pour moins cher qu'en éco. Petite subtilité, ce retour comprend une nuit à Madrid …nous testerons donc l'hospitalité du terminal 4 d'IB ! Ce sera également l'occasion de vous présenter l'un des salons de Marrakech en exclusivité.

Le routing comporte une flopée d'A320, peut-être l'occasion de tester l'un des neo récemment arrivés dans la flotte de la major espagnole ?


Routing


14h20. Je vous avais laissés à la sortie du premier vol, dans la longue jetée constituant le T4 de MAD. Le vol pour Marrakech est clairement indiqué comme partant des portes S, soit le terminal satellite qu'il faut rejoindre par une navette automatique en souterrain. On l'aperçoit derrière EC-HUH, l'A321 qui nous a amené ici.


photo 2019-12-28_14h21m11photo 2019-12-28_14h22m34photo 2019-12-28_14h32m45

Un comptoir est des bornes sont disponibles pour assister les passagers, je n'en ai pas besoin, ayant ma carte d'embarquement depuis le départ d'Orly.


photo 2019-12-28_14h24m00

Au choix pour rejoindre la navette : l'ascenseur ou une volée d'escalators.


photo 2019-12-28_14h40m18photo 2019-12-28_14h40m45

Un plan vient nous rassurer sur le fait qu'on pourra trouver à manger et de quoi faire des emplettes au T4S.


photo 2019-12-28_14h42m27

L'organisation des deux terminaux utilisés par Iberia est plutôt claire.


photo 2019-12-28_14h44m35

14h50. Après un trajet aveugle de quelques minutes, nous voici au T4S.


photo 2019-12-28_14h50m18

Le contrôle de police aux frontières est rapide avec un grand nombre de bornes automatiques, que vous voyez ici après leur passage, à travers la vitre.


photo 2019-12-28_14h52m57

Là où le T4 est majoritairement de petits modules, le T4S est le terrain de jeu des gros. Et pas des moindres, à l'instar de ces deux 340, dont un avec la nouvelle livrée de PlusUltra.


photo 2019-12-28_14h59m58

L'architecture du terminal est aérée et les places assises sont en nombre suffisant.


photo 2019-12-28_15h00m25

Voici la porte où l'embarquement commence dans moins d'une heure.


photo 2019-12-28_15h03m38

Et notre avion, EC-LXQ, qui a déjà fait un aller-retour vers Marrakech plus tôt dans la journée.


photo 2019-12-28_15h15m17

16h40 l'embarquement est lancé à l'heure prévue. Des annonces sont passées pour appeler chacun des groupes.


photo 2019-12-28_15h44m06

Notre petit 320 se trouve entre un 787 de LATAM et un 350 Ibère.


photo 2019-12-28_15h46m17photo 2019-12-28_15h46m33photo 2019-12-28_15h46m38

EC-LXQ, ou Peñón de Ifach, du nom d'un rocher et parc naturel situés près de Valence.


photo 2019-12-28_15h47m03

Instant porte.


photo 2019-12-28_15h47m23

La cabine commence par 5 rangs de Business, qui semble bien se vendre.


photo 2019-12-28_15h47m35photo 2019-12-28_15h48m35

Et un peu plus loin dans la cabine, voici mon siège pour les deux heures à venir.


photo 2019-12-28_15h49m26photo 2019-12-28_15h51m13

Duel de sharklets !


photo 2019-12-28_15h50m59

Comme sur le vol précédent, le pas est minimaliste, et le siège du milieu hérite en plus d'un boîtier destiné aux ports USB.


photo 2019-12-28_15h54m26

1559. Embarquement terminé, l'avion est plein.

Test de la patère : ça fonctionne. Le sticker nous promet du wifi et une prise USB, nous ne manquerons pas de vérifier tout cela.


photo 2019-12-28_15h54m37

16h08. "cabin crew close doors and prepare cabin for taxi!"

Les "pré-consignes de sécurité" résumant les informations des démonstrations sont diffusées en anglais et en espagnol. Un instant plus tard les démonstrations suivent, sur une bande pré-enregistrée. Le gilet est bien là, en espérant ne pas en avoir besoin. L'occasion de repérer la prise USB, inactive à ce moment.


photo 2019-12-28_15h50m14

16h15. Repoussage à l'heure.


photo 2019-12-28_16h17m13photo 2019-12-28_16h24m04

BA est connue pour opérer certains vols entre Londres et MAD en gros porteur, à l'image de ce triple 7 qui vient faire un saut de puce entre deux aller-retours vers Singapour.


photo 2019-12-28_16h27m18

Voici la piste 36L, située entre le T4 et le T4S, d'où l'A320 arrivant de l'autre côté. Mais nous lui grillerons la priorité, laissant seulement cet A330 de la concurrente s'envoler.


photo 2019-12-28_16h25m03photo 2019-12-28_16h26m29

Un virage pour remettre cap au Sud permet de voir Madrid depuis le Nord. On reconnaît la gare de Madrid Chamartin, et un peu plus loin le stade Santiago-Bernabéu du Real Madrid, puis le parc du Retiro.


photo 2019-12-28_16h35m02

Alors que nous prenons de l'altitude, voyons ce qu'offre le Wifi promis.

Les informations sur le vol sont très basiques, et gagneraient à être complétées par une carte. La météo n'annonce que du bon à destination.
Voilà pour l'offre gratuite. Pour le reste, c'est 9,99€ pour le vol, offre que je décline.


photo screenshot_20191228-163659r

16h40, le début de l'animation est annoncé, nous sommes invités à parcourir le menu.


photo 2019-12-28_16h44m48photo 2019-12-28_16h46m15

Le chariot traversera la cabine sans grand succès. L'offre est proposée à un prix raisonnable pas trop déraisonnable, mais l'heure du vol ne s'y prête pas, surtout qu'un festin nous attend à l'arrivée.


photo 2019-12-28_16h51m21

Voici le reste de la lecture proposée, je vous renvoie au vol précédent et aux suivants pour les détails.


photo 2019-12-28_16h53m01

Mais pendant ce temps nous avançons, j'ai raté le passage de Gibraltar. Les côtes marocaines apparaissent déjà, et c'est le paysage très vert du Nord du pays qui nous accueille.


photo 2019-12-28_17h15m26

Rabat


photo 2019-12-28_17h31m17

Un air-to-air avec un Ryanair plutôt proche.


photo 2019-12-28_17h37m02

Casablanca.


photo 2019-12-28_17h37m22

Et le vert laisse progressivement place à l'ocre au fur et à mesure que nous nous éloignons des côtes, en descendant vers Marrakech. Un virage vers l'Est, et c'est l'Atlas, majestueux, qui apparaît en arrière-plan. Saviez-vous qu'il compte 5 sommets à plus de 4000 mètres, à à peine 50 km de Marrakech ?



La ville finit par apparaître, constellée de minarets.


photo 2019-12-28_18h02m48

18h05, atterrissage.


photo 2019-12-28_18h04m00photo 2019-12-28_18h05m21

Le débarquement s'effectue à pieds, vers le beau bâtiment de l'aéroport de Marrakech-Ménara, complètement réaménagé et agrandi entre 2005 et 2016. Le soleil se couche, mais il fait encore une vingtaine de degrés, ce qui change de Paris !


photo 2019-12-28_18h12m18

18h12. Un dernier regard vers notre avion du jour, avant de poursuivre le cheminement le long du bâtiment.


photo 2019-12-28_18h12m31photo 2019-12-28_18h13m21

Les low-cost sont présentes en nombre.


photo 2019-12-28_18h13m28photo 2019-12-28_18h14m19

On atteint rapidement le contrôle des passeports où l'attente est très raisonnable


photo 2019-12-28_18h15m54photo 2019-12-28_18h16m44

Une photo est prise et mon passeport est tamponné et m'est rendu sans plus de question. 10 minutes après la sortie de l'avion, nous voici en salle de livraison des bagages.


photo 2019-12-28_18h22m34

Les contrôles phytosanitaires et de douane à la sortie créent une queue, pour l'instant très longue. On aperçoit à droite un totem rappelant qu'il est interdit de transporter un drone dans ses bagages sans autorisation, au risque de se le faire confisquer le temps du séjour.


photo 2019-12-28_18h25m00photo 2019-12-28_18h26m23

Les bagages arrivent rapidement, et la queue s'est heureusement résorbée. Voici le hall des arrivées, et à droite un couloir menant vers le hall des départs.


photo 2019-12-28_18h31m46

L'entrée est soigneusement surveillée, mais une fois sortis on se fait rapidement alpaguer par vrais et faux taxis, principal moyen de rejoindre la ville moyennant 70 dirhams… officiellement. Mais les chauffeurs ne manquent pas de prétexter les embouteillages pour demander plus. En prenant tout de suite à gauche en sortant, on peut se diriger vers l'autre option, l'arrêt de bus.


photo 2019-12-28_18h45m19

…Et quel arrêt de bus ! Pas un panneau, mais en demandant (pas à un chauffeur de taxi !) on finit par trouver que c'est ici, entre le poste de police à gauche et le comptoir Hertz à droite.


photo 2019-12-28_18h48m18

Le prix du trajet vers la ville est de 30 dirhams, avec une fréquence de 30 minutes. C'est au bout de 25 minutes qu'il apparaît, une dizaine de personnes prend place à bord. Pendant ce temps, la nuit est tombée.


photo 2019-12-28_19h03m12photo 2019-12-28_19h10m59

Je vous laisse ici, avec un petit avant-goût de Marrakech en bonus. A bientôt pour le retour, en Business cette fois-ci. Il y aura quelques surprises et exclusivités. ✈️


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Iberia

6.9/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements7.5
Restauration5.0

Madrid - MAD

8.8/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Marrakech - RAK

7.4/10
Fluidité9.0
Accès5.0
Services7.5
Propreté8.0

Conclusion

Un nouveau vol efficace. Le BoB est malheureusement connu chez les compagnies du groupe IAG, le retour sera l'occasion de voir ce qu'il se fait en classe avant. Les possibilités d'interaction avec le personnel sont de fait limitées. Le wifi est une proposition intéressante, dommage de ne pas en profiter pour offrir un contenu gratuit un peu plus étoffé.

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Marrakech (RAK)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Marrakech (RAK).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Iberia avec 6.9/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 5 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

  • Comment 542423 by
    Esteban TEAM GOLD 11652 Commentaires

    Merci pour le partage avec ce bonus au magnifique ciel bleu !

    A bientôt !

  • Comment 542519 by
    mogoy GOLD 10200 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    IB reste un moyen logique de se rendre à RAK mais l'absence de prestation à bord la rapproche de l'essentiel du trafic européen de RAK. A savoir les low costs, la correspondance en plus !

  • Comment 542544 by
    tsow SILVER 945 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    À nouveau un vol correct avec IB, mais ce siège a l'air vraiment inconfortable; je n'aimerais pas y passer plus de 2h30 :(
    Le BoB est correctement fourni et les prix sont, comme vous le dîtes, acceptables pour l'Europe. On regrette quand même l'impossibilité de prendre un plat chaud... Je pense que les BoB auraient peut-être plus de succès si, comme sur la plupart des LCC asiatiques, les prix étaient plus bas avec en plus une offre de plats plus consistants.
    À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.