Avis du vol Iberia Paris Madrid en classe Economique

Compagnie Iberia
Vol IB3435
Classe Economique
Siege 29A
Avion Airbus A321
Temps de vol 02:05
Décollage 28 Déc 19, 12:20
Arrivée à 28 Déc 19, 14:25
IB   #46 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 269 avis
wop
Par SILVER 464
Publié le 15 février 2020

Bonjour à tous,

Je propose de vous emmener au Maroc. Aux dates et horaires souhaités, les vols directs étaient tous très chers. Parmi les options les plus abordables, passer par Amsterdam avec AF/KL + Transavia, ou voyager avec l'ibère du groupe IAG. Surprise, le retour est possible en classe affaires pour moins cher qu'en éco. Petite subtilité, ce retour comprend une nuit à Madrid …nous testerons donc l'hospitalité du terminal 4 d'IB ! Ce sera également l'occasion de vous présenter l'un des salons de Marrakech en exclusivité.

Le routing comporte une flopée d'A320, peut-être l'occasion de tester l'un des neo récemment arrivés dans la flotte de la major espagnole ?



10h30. Nous voilà à Orly 1, après un trajet fluide Jusqu'à la nouvelle dépose minute. Située au pied de l'arrêt de l'Orlyval, elle est bien pensée avec des places en épis, et clairement moins encombrée que celle longeant le terminal qui a longtemps été la seule option. En voici une photo prise un peu plus tard de la salle d'embarquement (profitez en pour faire connaissance avec les pois blancs sur les vitres, vous allez bientôt les revoir !).


photo 2019-12-28_11h13m11

Direction l'enregistrement, Iberia partage une rangée de comptoirs avec sa petite cousine, que certains ici qualifient affectueusement de peste… jaune.


photo 2019-12-28_11h05m00

Il y a un peu de monde en ce samedi de vacances, notre vol de 12h20 sera sans doute plein, comme les départs suivants de la compagnie à 14h40 et 19h, tous les deux vers Madrid, les autres destinations étant desservies par Vueling.


photo 2019-12-28_10h35m22

En attendant, voici un SMS reçu quelques heures plus tôt invitant à se présenter au comptoir Business pour déposer gratuitement son bagage cabine si on n'a rien à enregistrer.


photo screenshot_20191228-081857r

En parlant de comptoir Business, qui se trouve tout à gauche, avez-vous remarqué le volet roulant fermé, juste derrière ?


photo 2019-12-28_10h41m38

Un problème avec le tapis fait que l'agent enregistre les passagers à son comptoir, avant de basculer vers celui un peu plus loin à droite pour envoyer les passagers. Un petit manège qui prend du temps.

11h05. Ce n'est qu'une demi-heure plus tard que j'en sors, allégé d'une valise et équipé de deux cartes d'embarquement. Le passage du PIF est rapide et courtois, une dizaine de postes sont armés. Ils donnent sur les portes A. Il y a du monde, mais on ne se marche pas non plus sur les pieds.


photo 2019-12-28_11h11m13_01photo 2019-12-28_11h11m38

Le vol est annoncé à l'heure en porte A17. Les deux compagnies espagnoles occupent une bonne partie de l'écran, et n'en concèdent que quelques lignes à la TAP, quelques vols AF et la navette transalpine d'Okapi.


photo 2019-12-28_11h11m13

1115. Voici la fameuse porte A17. Un café empiète un peu sur les places assises.


photo 2019-12-28_11h13m36

Une dérive jaune et rouge attire mon attention.


photo 2019-12-28_11h14m13

C'est notre Airbus A321-200 qui arrive de Madrid, avec vingt minutes d'avance.


photo 2019-12-28_11h15m41

HUH. C'est son petit nom.


photo 2019-12-28_11h15m43

Il est temps pour moi de vous rassurer, vous n'êtes pas victimes de DMLA mais d'APAP. Le syndrome de l'Adhésif à Pois d'Aéroports de Paris. C'est tout aussi énervant, je vous l'accorde. Les fauteuils disposés face aux baies vitrées sont néanmoins agréables.


photo 2019-12-28_11h16m32

Je profite de l'attente pour vous présenter les deux cartes d'embarquement. Ce vol arrive à 14h25, le suivant par à 16h10. 1h45 de correspondance pour aller du T4 (Schengen) au T4S (satellite non-Schengen), ce devrait être amplement suffisant.


photo 2019-12-28_11h17m24

11h20.  Une annonce automatique en français puis espagnol annonce que l'embarquement va bientôt débuter et nous invite à vérifier notre numéro de groupe. Ça troupeaute aussitôt devant la porte.


11h35. L'embarquement commence dans le respect des priorités, le groupe 3 est rapidement appelé.


photo 2019-12-28_11h39m10photo 2019-12-28_11h40m11photo 2019-12-28_11h40m52

Instant porte où on aperçoit le chef de cabine accueillant chaque passager d'un buenos dias ou d'un bonjour, et indiquant à chaque passager l'emplacement de son siège. Des fois que quelqu'un soit tenté de tourner à gauche en entrant.


photo 2019-12-28_11h41m53photo 2019-12-28_11h42m59

Quatre rangées de Business, ce sera pour le retour. Puis les mêmes sièges améliorés jusqu'au rang 7, suivis des planches à repasser Recaro.


photo 2019-12-28_11h43m35photo 2019-12-28_11h43m51

Les PNC sont très actifs pour s'assurer de la fluidité de l'embarquement et du remplissage optimisé des coffres. Avec courtoisie et dans un mélange d'espagnol, de français et d'anglais.


photo 2019-12-28_11h45m16

Le pas pas extraordinaire. Des prises USB sont disponibles et imposent la présence d'un boîtier dans les pieds du passager du siège central… double peine !


photo 2019-12-28_11h50m26

12h05. L'embarquement est terminé, les derniers conteneurs de bagages sont chargés.


12h12.  "cabin crew, close door and secure cabin for taxi, thank you!".

Des annonces enregistrées trilingues résument les consignes de sécurité.

Le chef de cabine prend ensuite le micro pour les démonstrations de sécurité manuelles en espagnol et en anglais. Je ne jugerais pas de son espagnol, mais son anglais est très clair et le ton jovial change des bandes enregistrées. Mon gilet est bien là, ouf;


photo 2019-12-28_12h10m57

12h20, nous repoussons parfaitement à l'heure. Un autre A321 espagnol est arrivé à notre gauche, tandis que de l'autre côté les compagnies de la péninsule ibérique laissent vite place aux dérives tricolores.


photo 2019-12-28_12h20m44photo 2019-12-28_12h21m32photo 2019-12-28_12h24m44

12h30 Le temps de laisser s'envoler cet easyJet, et nous décollons de la piste 07, vers l'Ouest.


photo 2019-12-28_12h28m30photo 2019-12-28_12h28m32photo 2019-12-28_12h30m44

Il ne faut qu'une minute pour passer au-dessus de la grisaille, tout en mettant le cap vers le Sud.


photo 2019-12-28_12h31m45photo 2019-12-28_12h34m25

13h05, le service commence. C'est du BoB, que je vous présenterai sur le vol suivant.


photo 2019-12-28_13h06m31

Quelques instants plus tard, la couche nuageuse laisse place à une vue sur les Pyrénées un peu après le passage de Biarritz.


photo 2019-12-28_13h23m00

Voici la littérature contenue dans la pochette. Les ventes à bord avec un complément pour Noël, les consignes de sécurité, un sac à vomi…


photo 2019-12-28_13h28m48

Et le magazine de la compagnie.


photo 2019-12-28_13h29m45

Madrid est pratiquement à mi-chemin entre Paris et Marrakech.


photo 2019-12-28_13h29m22

Le relief vallonné de la Rioja.


photo 2019-12-28_13h31m04

Puis le lac de retenue d'Entrepañas, sur le Tage, annonçant une arrivée imminente à Barajas par l'Est.


photo 2019-12-28_13h45m50

13h55. L'aéroport ne tarde effectivement pas à apparaître.


photo 2019-12-28_13h58m49photo 2019-12-28_14h01m03

Le roulage prend un peu de temps. Le relief à proximité des pistes change un peu des abords des aéroports parisiens. De même que ce beau 340.
L'équipage nous souhaite pendant ce temps la bienvenue à Madrid, tout en précisant bien que nous arrivons en avance.


photo 2019-12-28_14h05m47

Nous approchons sans surprise du terminal 4, QG d'Iberia.


photo 2019-12-28_14h07m54

14h10, nous voilà en porte. Les moteurs sont arrêtés, la consigne lumineuse éteinte, et les passagers dans les starting-blocks.


photo 2019-12-28_14h12m41

Le débarquement s'effectue par une passerelle vitrée lumineuse.


photo 2019-12-28_14h20m06

Qui donne au niveau des salles d'embarquement Schengen. La signalétique vers les différentes portes est très claire.


photo 2019-12-28_14h21m11

Notre avion est déjà en train d'être préparé pour un aller-retour à Rome.


photo 2019-12-28_14h21m51

De grands écrans indiquent les départs. Sans surprise, le mien est annoncé à l'heure à 16h10, au départ des portes S.


photo 2019-12-28_14h22m34

Quelques instants plus tard, un SMS vient confirmer l'information.


photo screenshot_20191228-144033r

Un dernier regard sur HUH, et c'est parti pour le terminal satellite T4S, qu'on aperçoit derrière un inévitable mérou émirati. ✈️


photo 2019-12-28_14h32m45
Afficher la suite

Verdict

Iberia

6.6/10
Cabine6.5
Equipage8.5
Divertissements6.5
Restauration5.0

Paris - ORY

7.8/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.0

Madrid - MAD

8.8/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Ce premier vol du routing a été efficace, à défaut d'être particulièrement glamour. Le terminal de départ et surtout celui d'arrivée sont agréables, ce qui contribue positivement à l'expérience.

Informations sur la ligne Paris (ORY) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 61 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Transavia avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 542352 by
    okapi BRONZE 4030 Commentaires

    "Ça troupeaute aussitôt devant la porte." -> Encore une belle formule à la WOP, j'adore comme tout le reste de ce premier tronçon d'une destination que j'avais convoitée pour la même période mais chère au retour sur UX. J'ai oublié IB, mal pensé?
    Un premier vol sans paillette mais ponctuel, c'est tout ce qui compte finalement. Merci pour le partage et la mention publicitaire^^

    • Comment 558673 by
      wop SILVER AUTEUR 343 Commentaires

      ...et je n'ai jamais eu l'occasion de vous parler des "parc à bestiaux" des lowcost (surtout à TLS, c'est l'image que ça donne), préférant épargner au lectorat de FR mes moments d'errance sur easyJet. Merci pour ton commentaire !

  • Comment 542422 by
    Esteban TEAM GOLD 16238 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    Iberia fait le job sans plus, mais finalement, c'est tout ce qu'on lui demande :)

    A bientôt !

  • Comment 542543 by
    tsow SILVER 1994 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    le retour est possible en classe affaires pour moins cher qu'en éco

    Ça, c'est vraiment chouette... ce qui l'est moins, c'est de devoir passer la nuit à MAD mais bon on ne peut pas tout avoir^^

    Pour le reste, planche à repasser et BoB: en Y on ne voit pas la différence avec les LCC! Sauf si on a la chance de pouvoir s'asseoir sur l'une des premières rangées de la cabine, où les sièges sont bien plus confortables.

    À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.