Avis du vol Air France Paris Toulouse en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF6146
Classe Economique
Siege 16D
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:15
Décollage 03 Fév 20, 20:45
Arrivée à 03 Fév 20, 22:00
AF   #46 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4306 avis
Sam_isintheair
Publié le 16 février 2020

Bonjour à tous !

En ce début de février, j'ai la chance de pouvoir retourner à Toulouse pour des raisons professionnelles cette fois-ci. 
Ce sera court, j'arrive lundi soir et je repars mardi soir mais j'aurai au moins l'occasion de revoir ce bel aéroport de Toulouse Blagnac. 

Un routing, très simple donc avec un aller-retour en à peine 24h. 
Par contre, étant trop dans le rush au retour, je ne reporte pas le 2e tronçon de ce voyage.  


Routing

  • AF6146 - Economique - Paris → Toulouse - A321 Vous etes ici
  • AF6141 - Economique - Toulouse → Paris - A321 Non reporté

Aujourd'hui c'est par le Orlybus que j'arrive à l'aéroport. C'est la solution la moins couteuse (inclus dans le Navigo) et assez régulière. (15 min depuis Denfert-Rochereau aujourd'hui) 
Il m'aura fallu 50 minutes pour y arriver depuis La Défense.  


J'arrive donc à 19h à Orly. 


Mon entreprise m'a pris un billet flexible. Je me rends alors au comptoir de vente pour espérer être mis sur le vol de 20h étant largement en avance pour mon vol. On m'indique alors qu'il faut que je paye un réajustement tarifaire de 92€, ce que je refuse. 
C'est un peu dommage de ne pas permettre aux personnes titulaires d'un billet Flex d'embarquer sur une navette avant gratuitement lorsqu'ils sont présents à l'aéroport et qu'il reste des places dans l'avion qui part… 


Vu qu'il me reste pas mal de temps avant d'embarquer et que c'est l'heure de diner, je file au salon de thé Ladurée, juste avant le PIF du Hall B d'Orly 1. La nourriture y est très bonne, et j'apprécie m'y rendre quand j'ai un peu de temps avant un vol à Orly. Ca sera donc un croque-monsieur quelque peu revisité pour moi ce soir.  


photo img_0825photo img_0824

Je file aux bandits manchots afin de récupérer mon boarding pass du jour. Lors de l'enregistrement, j'ai choisi le siège 16D au couloir. 


photo img_0826

Allez, je me rends ensuite au PIF, quasi vide à cette heure-ci… J'aime vraiment partir depuis ce hall destiné aux navettes, pas de perte de temps à marcher dans les couloirs interminables des aéroports modernes. 


Les agents du PIF d'Orly sont toujours aussi peu aimables…


Me voici Airside, 5 minutes avant de pouvoir embarquer porte B11, la plus à droite du hall. 


photo img_0827photo img_0829

L'embarquement débute à l'heure avec respect des priorités.


Le bac à journaux est encore approvisionné à cette heure-ci. 


Je passe un jetbridge aveugle et j'arrive dans mon avion du soir. 
Il s'agit du F-GTAQ, A321 récemment rétrofité, et baptisé au doux nom de Clermont-Ferrand !


photo img_0832photo img_0833

Je suis un peu déçu par l'accueil en porte avec deux hôtesses qui papotent entre elles. L'une d'elle se fend d'un "bonjour" tandis que l'autre ne s'arrête pas dans sa conversation. Vous les appelez comment déjà ici ? Des Monique c'est ça ? Bon ce n'est qu'un début, ne partons pas avec un apriori négatif.  


Je m'installe à mon siège, le 16D après avoir rangé ma valise dans les coffres à bagages.  


photo img_0834

Tant que les passagers ne sont pas installés, je file au hublot pour apercevoir… le wingtip magnifiquement affublé de sa crevette. 
Ca rend vraiment très bien, et on hâte de voir ça sur toute la gamme A32X d'AF.  


photo img_0838

La cabine est équipé du wifi, et même de ports USB (4 pour une rangée de 3 : c'est pas mal !) fonctionnels !
Que je suis heureux de retrouver ces ports USB fonctionnels après de nombreux vols où ils ne l'étaient pas. J'imagine que c'est surtout parce que j'emprunte un avion qui vient d'être équipés de ces derniers et que toutes les précautions de sécurité ont été prises.  


photo img_0835photo img_0836

Deux passagers s'installent à côté de moi. Mais voilà que l'embarquement se termine et la rangée derrière moi est complètement libre. 
L'hôtesse qui s'occupe de la partie de ma cabine m'invite spontanément à m'installer sur le siège derrière afin d'avoir la rangée libre pour moi. 


La cabine est prête pour le décollage et nous voilà parti pour 1h de vol à destination de la ville rose. 


photo img_0839

L'équipage commence le service rapidement après avoir l'extinction de la consigne "attachez vos ceintures".


photo img_0842

Je prends, comme la plupart du temps, le classique jus de tomate ! Il m'est servi spontanément avec un verre d'eau.
Finalement les hôtesses sont sympathiques et très agréables ! 


photo img_0840

Le vol se déroule tranquillement, sans turbulences. 
Le plafonnier, lui ne semble pas avoir été rénové, et traduit bien l'âge de l'avion !


photo img_0843photo img_0844

Avant d'atterrir, le commandant de bord détaille la consommation en kérosène du vol. Il nous apprend notamment que lors de ce vol, au remplissage pourtant partiel, chaque passager représente une consommation de 4,9L/100km, et une émission en CO2 proche des voitures récentes. J'ai beaucoup apprécié ce petit moment de pédagogie, simple mais qui rappelle que l'avion n'est pas le diable écologique que l'on dépeint parfois dans les médias…

Il est temps de se poser après une petite heure de vol.


photo img_0845

Je sors rapidement de l'avion et fait un dernier coucou à notre avion du soir, et à nos pilotes s'ils m'aperçoivent !


photo img_0846

Passage par la passerelle, qui n'est pas aveugle dans la ville rose !


photo img_0847

Pas de bagages à récupérer, alors que notre vol semble être l'avant-dernier à arriver de ce côté là de l'aéroport.


photo img_0848

Je file en Uber, et j'arrive à mon hôtel du centre-ville moins de 20 minutes après que l'avion ait touché le sol !
Quel bonheur cet aéroport de Toulouse : fluide et si proche du centre-ville !

Voilà qui clôture un flight-report simple mais d'un vol agréable et pratique. 

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.4/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements9.0
Restauration8.5

Paris - ORY

8.4/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté7.5

Toulouse - TLS

9.1/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.5
Propreté8.0

Conclusion

ORY : Concernant Orly, rien à redire. 15 minutes d'Orlybus pour y venir, pas d'attente au PIF. Bref, pour partir sur une destination en France c'est vraiment le top.

TLS : Cet aéroport est vraiment génial. Temps de roulage très faible, je sors en moins de 3 minutes de l'aéroport et arrive 13 minutes plus tard en plein centre-ville. Que demander de plus ?

AF : Une navette on ne peut plus classique dans un avion rénové. Journaux, wifi, et ports USB fonctionnels, Clermont-Ferrand remplit parfaitement son rôle de divertissements. L'équipage est plutôt agréable et disponible. La prestation est simple mais c'est toujours un plus alors que de plus en plus de compagnies réduisent voire suppriment l'offre gratuite à bord (à bon entendeur IAG...).

Informations sur la ligne Paris (ORY) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 52 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 11 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

  • Comment 542501 by
    BESMRS 1787 Commentaires

    Merci pour ce FR 😊

    OrlyVAL est l’une des rares lignes exclue du pass Navigo (avec les cars Disney et les bus directs rex cars Air France).

    Les tarifs Full flex et abonnés sont soumis à prix variables suivant le YM, d’où le réajustement tarifaire proposé. Les réactions des passagers fréquents ne sont pas laudatives (c’est le moins que l’on puisse dire)…

  • Comment 542601 by
    QuentinNZ 236 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Un bon vol. La chance d’avoir eu du wifi dispo à bord et de l’instant. Même tronçon effectué la veille pour ma part sur le vol de 17h et ces deux là n’étaient pas au rdv.
    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.