Avis du vol KLM Amsterdam Toulouse en classe Economique

Compagnie KLM
Vol KL1307
Classe Economique
Siege 20A
Temps de vol 01:50
Décollage 04 Mar 20, 14:25
Arrivée à 04 Mar 20, 16:15
KL   #54 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 713 avis
scorph
Par GOLD 599
Publié le 11 mai 2020

Bonjour à tous et bienvenue à bord de ce report dernier opus de cette aventure qui m'a amené à prendre le Dornier 328 jet de Sun Air. Ce sera aussi mon dernier report avant un petit moment l'épidémie de coronavirus ayant eu raison à minimas de mes 4 prochains voyages…


introduction


Pour trouver cet opportunité inutile de chercher bien loin, deux lignes sont actuellement opérées en Do328 depuis mon aéroport de base, Toulouse. Toutes les deux par la même compagnie … la danoise Sun Air.
Elle opère deux vols principalement pour une clientèle affaire entre Toulouse et Friedrichshafen mais aussi entre Toulouse et Brème, deux villes allemandes ayant un tissu économique comprenant des activités aéronautiques. Inutile de vous dire que ses deux destinations courtisent les partenaires et employés d'Airbus.
Qui dit ligne d'affaires dit tarif d'affaires, l'aller simple coûte dans les 250€ toutefois la petite compagnie Danoise Sun Air vends aussi ses billets via le réseau British Airways, il est donc possible de les prendre avec des Avios (je n'ais pu prendre que les vols vers BRE ceux vers FDH n'était pas disponibles) !

C'est l'option que je choisirais pour liquider mes 2000 Avios, il me faudra rajouter 71€ de ma poche pour avoir ce billet, plutôt un bon plan… Toutefois au vu des horaires pratiqués (vol BRE-TLS le matin et TLS-BRE le soir) je ne peux pas faire une combinaison me laissant un minimum de temps sur place… ce sera chambre d'hôtel et vol retour le lendemain avec KLM avec un transit par AMS qui ne fera pas lever les foules. Initialement affiché à 165€ je craquerais 10000 miles pour faire chuter le tarif à 41€ (là c'est beaucoup moins intéressant)…

Voilà pour le routing:  



Cette ligne est bien loin d'être une exclusivité sur notre site, en effet on trouve 5 reports sur la ligne uniquement dans ce sens ! Toutefois la majorité d'entre eux (dont un des miens) présentent le produit de la filiale régionale KLM Cityhopper qui opère la majorité des vols AMS-TLS à l'aide de ses Embraer 175/190. Hors depuis pratiquement un an le vol du milieu de journée est opéré à l'aide d'un panaché allant de l'Erj 175 au Boeing 737-800 qu'avait eu Ugobill il y a pratiquement un mois. En tout cas cela me permet de vous proposer un FR inédit sur le type d'appareil avec le Boeing 737-700.


Transit tranquille sous le soleil d'AMS


On se retrouve dans la zone de transit coté Schengen de l'aéroport d'Amsterdam connue de très nombreux Friste, on y retrouve un zone grouillante de passagers et cette signalétique jaune typique de l'aéroport batave.


photo p32

On y trouve de très nombreuses boutiques assez classique comme de la vente de nourriture ou du duty free.


photo p33

Mais aussi des magasins bien plus locaux comme cette vente de bulbes et de tulipes.


photo p34-57566

Franchement cette zone n'est pas spécialement agréable du fait du grand nombre de passagers qui y passent et du manque de lumière naturelle.


photo p35

SÉANCE spotting


Heureusement je trouverais une petite zone au calme avec de belles fenêtres d'ici la vue sur les pistes 18L/36R et 06/24 désolé d'avance pour la séance de spotting qui s'annonce, on commence avec ce Boeing 777-300ER de la défunte Jet Airways qui fait du bétons depuis quelques années maintenant. Avant la crise du Covid il se murmuré que cet appareil pourrait rejoindre la flotte de KLM (il a été saisie par l'aéroport d'Amsterdam pour couvrir l'ardoise laissée par la compagnie Indienne).


photo p1

Autre triple 7 au décollage ce sera ce cargo de la clinquante Emirates. Un de ceux qui ne doit pas chaumer ses derniers jours. 


photo p2

Au loin les appareils Chinois desservaient encore Amsterdam comme cet A330-300 mis en place pour un retour vers Pékin. 


photo p3

Mais la couleur dominante reste bien le bleu ciel KLM, ici un Boeing 737-800 au départ vers Paris CDG.


photo p5

Ou son jeune frère jumeau qui s'envolera lui vers Athènes, pourquoi jeune ? Car il s'agit du dernier Boeing 737NG livré au monde (en décembre 2019) !


photo p7

Il y a aussi des appareils bien plus gros comme cet impressionnant A350-1000 qui s’apprête à retourner en direction d'HKG 


photo p6

Petit coup de tracteur pour ce Boeing 737-700 qui est mis en place dans la zone hors Schengen afin de pouvoir assurer une rotation vers Manchester.


photo p8

Encore du KLM mais en version un poil plus imposante avec ce Boeing 787-9 qui roule en direction de Calgary au Canada.


photo p9

Suivi comme son ombre par un autre B787 version -800 de TUI Netherland qui partira vers une destination bien plus ensoleillée aux Caraïbes à savoir Oranjestad sur l’île d'Aruba.


photo p10

Autre départ en direction d'Oranjestad cet Airbus A330-200 de KLM.


photo p13

Décidément c'est le départ des heavies avec cet fois toujours du KLM en Boeing 777-300ER de KLM Asia qui s'envolera vers l'Amérique de Sud et la ville de Lima.


photo p11

Autre appareil long courrier Chinois ce Boeing 787-9 de Xiamen Air qui retournera dans la ville du même nom.


photo p12

Petit anglais à l'arrivée depuis la City.


photo p14

Tandis qu'au loin s'envole un autre B787-10 de KLM en direction de Delhi.


photo p15

Je l'ignorais encore lors de la prise de cette photo mais ce jour du 4 mars marquait la fin des opérations de la compagnie régionale Britannique Flybe ici un Q400 arrive depuis Southampton.


photo p16

Suivi quelques instants plus tard par cette autre Dash 8 depuis Manchester.


photo p21

Et le dernier adieu pour le dernier vol du jour qui arrive de Birmingham. Goodbye Flybe sans doute la première compagnie aérienne victime du coronavirus qui lui à donné le coup de grâce, heureux d'avoir pu voler à son bord l'année dernière avec une sublime arrivée sur LCY…


photo p28

Amsterdam ça reste quand même la foire au gros avec ce Boeing 767 d'Icelandair au départ pour Keflavík.


photo p17

Ou cet A330 d'Aeroflot qui attends que la piste se dégage pour partir vers Moscou.


photo p22

Retour à des modèles un plus peu réduit et plus couleur locale avec ce Boeing 737-700 qui s'envolera vers la patrie de Nollaig ou Kethu voir Chevelan à savoir LYS.


photo p4photo p20

Départ pour l'Amérique et Chicago pour ce Boeing 787-9 de KLM.


photo p23

Suivi par deux autres vols long courriers de la part de Delta pour les US au départ, Minneapolis pour l'A330, et Detroit pour l'A350.


photo p24photo p25

Toujours du Airbus, toujours une compagnie Skyteam, mais c'est cette fois en modèle XXS avec l'A318 d'AF qui fait une navette vers CDG.


photo p26

Dernier A330-200 de KLM au départ vers Vancouver, on a beaucoup parlé de la disparition des B747, le sort réservés aux derniers Airbus longs courriers de la compagnie batave n'est pas non plus des plus reluisants.


photo p27

Tient je vois un B737-700 qui approche de ma porte, il s'agit de PH-BGX qui arrive depuis Madrid, il s'agit du dernier B737-700 reçu par la compagnie batave il y a de cela un peu moins de 9 ans.


photo p29photo p30photo p31

L'embarquement


Il me reste encore un bon quart d'heure avant le début de mon embarquement, je me rapproche de la zone dans laquelle dois embarquer mon vol du jour.


photo p37

J'en profite pour faire une petite pause au Starbucks et commencer la rédaction des FR précédents.


photo p38

Avec une belle vue sur le tarmac et cet A319 d'AF.


photo p36

Une dizaine de minutes plus tard mon vol est affiché en boarding, je commence tranquillement à rejoindre la porte située au bout de la jetée C


photo p39-59864

Il n'y a que peu de passagers en cours d'embarquement, aurait il commencé en avance ?


photo p40

Le BP s'il vous plait


photo p117

Passerelle XXL pour rejoindre notre B737-700 qui porte encore l'ancienne livrée mais arbore fièrement le sticker des 100 ans de la compagnie batave.


photo p41

Instant jeu arcade + porte pour notre amis du grand-est


photo p42

A bord du B737-700 de KLM


Fuselage shot sous le vaillant soleil batave dure de croire que nous étions au début du mois de Mars…


photo p43

A bord on retrouve la cabine habituel des Boeing 737 de KLM, têtière sombre pour les sièges en business.


photo p44

Têtière claire pour l'économie, pour vous donner une idée du taux de remplissage moins de vingt passagers sont entrés après moi, je pense qu'il devait être dans les 40% au mieux (KLM appliquait elle les mesures covid avant l'heure ?)


photo p45

Assise et arrière du siège, les ceintures rouges tranchent bien avec le bleu du siège.


photo p46

On notera ce sélecteur de programme audio vestige d'un passé où l'on pouvait écouter de la musique à bord ? Ils seront inopérants comme toujours désormais.


photo p47

Le pas lui est bon, un petit recline est possible.


photo p80

La cabine est prête pour le décollage avec un bon quart d'heure d'avance. Nous devrons attendre le catering, un grand classique d'Amsterdam, cela ne nous empêchera heureusement pas de partir à l'heure.


photo p49

Seulement un voisin le vol s'annonce bien…


photo p50

Plafonnier en mode 737 hold school, on se rend bien compte du changement avec l'arrivée du sky interior.


photo p51

La vue par le hublot et pas mal toutefois il y a une belle rayure dessus :-(.


photo p52

Le catering étant enfin chargé nous ne tardons pas à repousser, à l'heure.


photo p54

La cabine est prête en vue du décollage.


photo p55

En chemin on croise quelques appareils comme cet A330 de Delta qui roule pour rentrer vers Minneapolis.


photo p56

Nous longeons les terminaux pour rejoindre notre piste de décollage.


photo p57photo p58

On croise ce cousin un poil plus gros qui arrive depuis Genève.


photo p59

Au loin on trouve les longs courriers essentiellement du Boeing 777 et 787.


photo p60

Autre compagnie opérant quelques vols depuis Amsterdam, la low-cost Easyjet avec cet A319 qui s’apprête à partir vers Milan Malpensa, ici au roulage sur la piste 09.


photo p61

Que nous ne tardons pas à traverser.


photo p62

Avant de rejoindre le point d’arrêt de la piste 18L au bout duquel nous nous alignons sans attendre.


photo p64

Nos pilotes poussent nos 2 moteurs CFM 56 jusqu'à la puissance de décollage et nous parcourons rapidement la distance nécessaire à ce que notre oiseau de métal prenne son envol 


photo p65photo p66photo p67

On survole l'extrémité de la piste 04/22 la plus courte et la plus étroite d'AMS sans doute utilisé par d'éventuelles jets, le terminal VIP est situé au bout de la piste 22.


photo p68

Nous passons au dessus de la zone industrielle d'Oosteinde située en bout de piste. On aperçoit déjà les premiers canaux.


photo p69photo p70

On aperçoit au loin la ville d'Uithoorn bordée par la rivière Amstel.


photo p71photo p72

On aperçoit au loin la ville d'Utrecht avec ces larges plans d'eaux au Nord, malheureusement le spectacle s’arrête là car nous fonçons tout droit vers une belle couche nuageuse.


photo p73

Nous resterons toutefois sur le dessus.


photo p74

Tient on aperçoit de nouveau le sol, sous nos ailes s'écoule paisiblement la rivière Lek plus connu sous le nom de Rhin inférieur au loin on distingue la ville de Nieuwegein.


photo p76

Quelques kilomètres plus loin on trouve la Merwede Supérieur qui n'est que l'un des innombrables bras du Rhin peu avant Rotterdam.


photo p77

J'en profite que mon voisin parte aux toilettes pour reculer d'un rang, il n'y a personne sur les 5 rangés derrière moi, je ne gène pas grand monde du coup, de plus, ici le hublot est niquel !


photo p78

Pendant que je suis sur le siège détail sur la têtière siglée.


photo p79

En cabine, aucun enfant et une majorités de personne revenant de vacances ou de déplacements professionnels, l'ambiance est donc des plus calmes.


photo p81

La collation est servie par l'équipage avec le sourire, une seconde boisson est systématiquement proposée à tous les paxs et comble du luxe nous aurons même le droit à un refile de la petite boite sur la gauche que j'accepterais volontiers … le petit déj étant déjà loin… Mais qu'avons donc dans cette boite ? Une capsule d'eau et un petit wrap aux crudité qui sera plutôt bon. Pour les boissons ce sera jus de tomate et thé, correct.


photo p82photo p83

Malheureusement le repas sera consommé avec vue sur les nuages, mais je crois que part les temps qui courent cela nous conviendrais parfaitement ^^. Pendant que je rêvasse en regardant dehors l'équipage en profite pour ramasser les déchets et faire un passage avec des bouteilles d'eau.


photo p84

Le winglet avec la couronne batave.


photo p85

La route du jour avec une belle croisière à 41.000ft sans doute grâce à notre faible masse du jour.


photo p118

Voyons voir ce que contient la pochette, on trouve la réglementaire safety card mais aussi le magazine de bord de la compagnie l'"Holland Herald".


photo p86

Si quelqu'un trouve cette carte simple et claire, qu'il nous trouve vite un vaccin contre le coronavirus !


photo p87

Présentation bien plus claire pour ce qui est de la flotte, le focus ne c'est pas fait sur les longs courriers mais j'ai bien peur que ce ne soit la dernière apparition des B747 et A330 sur cette page… espérons que je me trompe.


photo p88

Petit focus sur les performances de notre appareil du jour, on notera la présence des 5 Boeing 737-900 qui eux aussi pourraient disparaître rapidement de la flotte de KLM.


photo p90

Les annonces concernant notre arrivée prochaine sont dispensés (en néerlandais et en anglais) par notre équipage depuis la cabine et cockpit, le logo fasten your seatbelt s'allume, la cabine se prépare.


photo p89

En effet les nuages se rapprochent et nous piquons du nez.


photo p92

Eh bien dis donc la couche de crasse est épaisse cette après midi au dessus de l’Occitanie !


photo p93photo p94photo p95

Et le plafond est bas ! Ici le bâtiment caractéristique du centre de recherche Pierre Fabre signe d'une approche bien entamée pour la piste 32.


photo p96

Et à l'approche du terrain la visibilité diminue encore, quand les nuages touchent le sommet des hangars c'est que le plafond n'est pas haut ^^.


photo p97

Arrivée pluvieuse a blagnac


Ce sera un posé en 32L ce soir, on aperçoit à peine les hangars d'Airbus avec ce beau temps Toulousain.


photo p100

Posé et freinage tranquille sur cette piste détrempée.


photo p102photo p103

En chemin on croise cet A350-900 de Delta qui remonte le taxiway il est entrain de finir ses essais avant livraison.


photo p101

Pour nous ce sera une sortie par la droite, il restait encore largement de quoi s’arrêter. 


photo p104

Tient nous ne prenons pas la direction du hall D ? Ce sera le hall C ce soir, cool, pas de contrôle de la PAF !


photo p105

Et l'on vient tranquillement se ranger aux cotés de cet A320 de a TAP, peu avant la crise du covid la TAP avait up-gaugé le vol du soir sur Lisbonne avec un mix A319/320 à la place du traditionnel Embraer 190.


photo p106

Il est temps pour moi de quitter l'appareil et de prendre congé de l'équipage qui aura été pro-actif avec le peu de passagers dont ils avaient la charge.


photo p107

Qui dit hall C dit passerelle non vitrés :-(.


photo p108

Tient c'est nouveau cet affichage avec une sorte de pub pour le "Halle de La Machine"


photo p109

Comptoirs de la PAF mais sans agents, pas de contrôle !


photo p110

Directions la salle de livraison des bagages, nous serons au tapis 6. Assez peu d'attente ce soir mais la valise sera bien humide. Petite pensée aux agents de pistes, en voila un métier difficile.


photo p111photo p112

Quelques secondes plus tard je suis groundside direction l’arrêt de navette fournit par mon entreprise.


photo p113

Tableau avec les arrivés du soir, vivement que l'on retrouve un telle densité !


photo p114

Sans surprise c'est la pluie qui me cueille à la sortie, je serais bien resté sous le soleil d'Amsterdam tient …


photo p115photo p116

Comme beaucoup je ne me douter pas que le Covid nous clouerais au sol et chamboulerais autant nos vies. Par chance je n'ais pour ma part pas eu connaissance de cas dans mon entourage proche… J'espère qu'il en ait de même pour vous.
Vivement que le "monde de demain" soit là, car pour moi l'aviation y aura encore sa place, pas tel que nous la connaissons aujourd'hui sans doute … mais elles sera à l'image des voyages un véritable liens entre les peuples et les communautés.
Bonne fin de confinement à tous prenez soin de vous !

Afficher la suite

Verdict

KLM

7.6/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements7.5
Restauration8.0

Amsterdam - AMS

7.0/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté4.5

Toulouse - TLS

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol plutôt bon de la part de KLM bien aidée par un remplissage en berne, connexion schengen pratique à Amsterdam même si je ne suis clairement pas un fan de cet aéroport surtout qu'il y a souvent une foule importante qui circule dans la zone centrale.

KLM:
Cabine : Cabine pas de première jeunesse avec ce bleu qui fait un peu cheap (question de gout) pitch correct pour le temps de vol, mais un joli bonus pour le remplissage qui ne laissait que l'embarras du choix aux passagers
Equipage : Mixte, expérimenté mais surtout souriant et pro-actif, un bon équipage qui n'hésitera pas à vider le galley en offrant plusieurs refill de boisson ou de nourriture
Divertissement : Hublot et magasine de bord assez intéressant, je trouve cela suffisant pour moins de 2 heures de vols.
Restauration : L'acceptable passe au correct grâce au refill, je trouve cette collation plus qualitative que ce que l'on trouve chez LH sur FRA-TLS

Amsterdam :
Fluidité : Pas de contrôles, correspondance d'un délai correct, pas d'attente à l'embarquement du fait du faible nombre de paxs.
Accès : Arrivée dans l'aéroport en paxbus mais nous avons une passerelle pour embarquer à bord de notre 737, les distances restent relativement courte @AMS.
Services : Tous les service d'un grand aéroport avec de nombreux commerce, starbucks as usual c'est bien le seul commerce que je fais tourner dans les aéroports.
Propreté : Toilettes sales, couloirs pas hyper propres non plus...

Toulouse :
Fluidité : Pas de contrôles à l'arrivée, bagages arrivés dans un délai raisonnable.
Accès : Assez pratique en tram peu de distance à parcourir pour les rejoindre.
Services : Tous les services que l'on peut attendre d'un aéroport de cette taille...
Propreté : Plutôt correct même si je n’ai pas exploré la partie la plus critique (les toilettes)

Informations sur la ligne Amsterdam (AMS) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Amsterdam (AMS) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 46 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

  • Comment 553941 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6737 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.

    part les temps qui courent cela nous conviendrais parfaitement .

    Oui , nous n'aurons aucun mal à apprécier notre premier vol après Covid, quand ? c'est une bonne question.
    Bonne prestation de KLM, on est rarement déçu.
    A bientôt

    • Comment 553994 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Valérie et merci pour ce commentaire, vivement notre retour à bord des carlingues !

      Bonne prestation de KLM, on est rarement déçu.

      J'avais été plutôt dessus par KLM lors de mon voyage en Russie en 2017 mais pour ce retour de Breme ce fut un sans faute !
      Bon vols!

  • Comment 553950 by
    lagentsecret GOLD 12014 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Dernier opus de cette série

    A bientôt

  • Comment 553969 by
    LUCKY LUKE SILVER 2507 Commentaires

    Excellent FR pré-Covid, à une date où le transport aérien européen feignait encore de ne rien voir venir, même si le remplissage de cet AMS-TLS reflète bien le cataclysme qui allait arriver. Le spotting à AMS est intéressant et on peut se demander si on reverra tous ces avions en vol quand les choses finiront par repartir. D'ailleurs je ne savais pas que l'avenir des cinq B739 de KLM était menacé. Mais la plus belle prise de ce voyage reste bien évidemment le Do328Jet de Sun Air aux couleurs BA. Mieux vaut tenir que courir... Merci pour le partage.

    • Comment 554474 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Luc et merci pour ce commentaire, en effet il serait interessant de faire le bilan en Mars 2021 afin de voir qui à survécu à cette période noir pour le transport aérien. Pour les 737-900 ils sont pour la plupart ancien avec près de 20 ans au compteur pour certain et une bonne partie est louée... sachant que ce ne sont pas de -ER ils ne comptent que 6 places de plus que les -800 dont le cost/seat doit être plus bas... après c'est une supposition...

      Bon vols !

  • Comment 554007 by
    Esteban TEAM GOLD 11771 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage !

    Un dernier opus avec un superbe spotting à AMS sous le soleil qui contraste bien avec la pluie à l'arrivée à TLS.

    A très vite.

  • Comment 554235 by
    tsow SILVER 1106 Commentaires

    Merci pour ce FR et ses magnifiques photos, nostalgie d'une époque si proche et pourtant si loin où les mouvements étaient incessants dans les aéroports...

    Pour le reste, c'est une bonne prestation: je trouve KL au-dessus de la moyenne européenne sur les vols de moins de 2h30 en Y.

    À bientôt!

    • Comment 554476 by
      scorph GOLD AUTEUR 1151 Commentaires

      Bonjour Tsow et merci pour ce commentaire en effet ce FR a 2 mois à peine pourtant toute cette agitation aéroportuaire semble bien loin :-( ... pour KLM j'avais été dessus lors de mon voyage en Russie il y a quelques année, là je doit dire que c'est plutot très bien pour un vol européen...

Connectez-vous pour poster un commentaire.